La course poursuite

 

Article des Dernières Nouvelles d'Alsace (31 janvier 2003).

Face à Albertville, le dernier du groupe, les Colmariens de Normand Roy doivent gagner et se rassurer. Largement dans leurs crosses.

"On attaque cette saison décisive avec l'espoir et la ferme volonté de jouer la montée en division 2." Normand Roy, le coach, Fred Herpin, le capitaine, et Xavier Rénier, le leader de l'équipe. Ils étaient unanimes avant le début des play-off. Jusqu'au double revers inaugural...

Défaite à Reims, chez un des favoris, récent ancien de l'élite, assortie d'un point de pénalité et du risque de voir le retour se disputer ailleurs qu'à la patinoire colmarienne. Puis, samedi dernier, devant un public que l'on souhaiterait plus nombreux à l'avenir, nouvelle défaite, face au leader Montpellier cette fois, emmené par sa formidable escouade venue de Slovaquie.

Des promesses, mais...

Ce jour-là pourtant, il y eut de bonnes choses, du beau jeu, supérieur à celui pratiqué la saison dernière. Mais trop de temps faibles également, pas du tout du goût du président du club, M. Roland Fuchs, qui attend une réaction collective. "Tout le monde doit jouer à fond ! Sinon, nous n'aurons aucune chance."

Demain samedi, 17 h 30, à domicile à nouveau, rue Robert Schuman (prix d'entrée 3 pour les adultes, gratuit pour les 12 ans de moins) le club des sports de glace voudra donc amorcer l'indispensable opération remontée.

Gagner et plaire

"Désormais, avoue Roy, il nous faut tout gagner chez nous et aller remporter quelques victoires en déplacement." S'imposer ce samedi contre Albertville, qui a perdu tous ses premiers matches, avant de poursuivre la semaine prochaine, toujours à Colmar, contre les réserves d'Amiens, de jeunes espoirs et quelques anciens. Avant de recevoir Font-Romeu, puis d'entamer le cycle retour et les redoutables sorties à Montpellier et à Amiens.

Rien n'est définitivement joué ; tout reste possible. A condition d'évoluer chacun à son top niveau. Sans Herpin, qui reprend la semaine prochaine, mais avec les nouveaux venus Popescu, Cler, Fortin et Schweiss. Avec un David dont l'expérience du haut niveau s'avère essentielle.

Avec Goetz, solide gardien, Herbrecht, élément majeur dans le système. Avec des jeunes qui arrivent, qui apprennent, mais qui manquent encore de constance. Ave un comité de section présidé par Patrick Koenig, qui a envie d'avancer. Il n'est pas trop tard. La saison ne fait que commencer...

jpm

 

Retour aux articles de janvier 2003