Championnat d'URSS 1976/77

 

Vysshaya Liga

Classement (36 matches)

                           Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 CSKA Moscou              57   28  1  7    220-113  +107
 2 Dynamo Moscou            50   22  6  8    175-104  +71
 3 Traktor Chelyabinsk      47   20  5  11   128-106  +22
 4 Dynamo Riga              41   17  7  12   133-126  +7
 5 Khimik Voskresensk       37   14  9  13   115-103  +12
 6 Spartak Moscou           37   14  9  13   154-162  -8
 7 Krylia Sovietov Moscou   33   14  5  17   120-137  -17
 8 Torpedo Gorki            31   11  9  18   138-164  -26
 9 SKA Leningrad            20   10  0  26   128-183  -55
10 Kristall Saratov          9    4  1  31    85-195  -110

Le CSKA est champion d'URSS, mais son entraîneur Konstantin Loktev, trop insolent envers ses dirigeants, est envoyé en Pologne. Champion en titre, le Spartak Moscou rétrograde à la sixième place. La perte de son excellent défenseur offensif Yuri Liapkin, retourné à Voskresensk, n'y est sans doute pas étrangère, même s'il est aussi vrai que les vedettes du club comme Shalimov et Yakushev n'arrivent pas à rééditer les performances de la saison précédente. Le Kristall Saratov, bien que son entraîneur Robert Cherenkov ait réussi le tour de force de faire venir le champion olympique Yuri Blinov du CSKA, est relégué en Pervaya Liga, alors que le SKA Leningrad doit encore repasser par un barrage.

Il y a deux équipes de l'année. L'une est le Traktor Chelyabinsk, qui accède au premier podium de son histoire. En trois ans, l'entraîneur Anatoli Kostryukov a effectué un travail remarquable. Il a équilibré les lignes et stabilisé l'effectif, mais il a surtout donné de la confiance en soi à ce club de l'Oural au fort potentiel.

L'autre est le Dynamo Riga, que son entraîneur Viktor Tikhonov a fait monter de la troisième division jusqu'à la quatrième place du championnat. Il fait jouer son équipe à quatre lignes depuis quatre années, comme cela se fait déjà en Amérique du nord, et cette saison, tout le monde s'est mis à suivre son exemple. Tikhonov, qui n'est pas tout à fait un inconnu car il était l'assistant du grand Chernyshev au Dynamo avant de venir à Riga, entraîne la sélection B d'URSS depuis 1972. Mais sa réussite lui vaudra d'être appointé entraîneur de la grande équipe nationale, la Sbornaïa, ainsi que du CSKA qui en constitue la base.

Malgré ses relations tumultueuses avec Tikhonov qui l'a même frappé une fois, Helmut Balderis, le meilleur joueur jamais formé en Lettonie, sera lui aussi enrôlé dans l'armée, et donc au CSKA, après son excellente saison de quarante buts. Le club militaire est bien placé pour connaître le Balte, car il est le seul joueur à avoir réussi deux fois dans sa carrière un quadruplé contre les invincibles. La seconde fois, c'était à Moscou, le jour de la célébration de l'Armée Rouge (le 23 février), et Balderis, par ses quatre buts dont un en cage vide, a renversé le score de 4-1 5-7 pour les visiteurs.

 

Meilleurs marqueurs

                                   B   A  Pts
 1 Helmut Balderis      Riga      40  23  63
 2 Vladimir Petrov      CSKA      26  36  62
 3 Aleksandr Maltsev   Dynamo     31  27  58
 4 Boris Mikhaïlov      CSKA      28  23  51
 5 Valeri Belousov   Chelyabinsk  20  29  49
 6 Piotr Prirodin      Dynamo     23  23  46
 7 Aleksandr Bodunov   Krylia     28  16  44
 8 Aleksandr Golikov   Dynamo     24  20  44
 9 Boris Aleksandrov    CSKA      24  17  41
10 Vladimir Vikulov     CSKA      22  18  40

Troïka la plus productive : Aleksandr Golikov - Aleksandr Maltsev - Piotr Prirodin (Dynamo Moscou), 78 buts (24 + 31 + 23).

Équipe-type : Vladislav Tretiak (CSKA) ; Valeri Vassiliev (Dynamo) - Vladimir Lutchenko (CSKA) ; Helmut Balderis (Riga) - Vladimir Petrov (CSKA) - Boris Mikhaïlov (CSKA).

Élection des meilleurs joueurs : 1 Helmut Balderis (Riga) 166 pts, 2 Vladimir Petrov (CSKA) 90, 3 Boris Mikhaïlov (CSKA) et Vladislav Tretiak (CSKA) 73, 5 Vassili Pervukhin (Dynamo) 14.

Meilleurs joueurs par poste : Vladislav Tretiak (G, CSKA), Valeri Vassiliev (D, CSKA), Helmut Balderis (A, Riga).

 

 

Barrage de promotion/relégation

Sibir Novosibirsk - SKA Leningrad 2-6 (0-3,1-3,1-0)
SKA Leningrad - Sibir Novosibirsk 6-3 (3-3,1-0,2-0)

Le SKA Leningrad se maintient à l'issue d'un barrage pour la quatrième année de suite.

 

 

 

Klass A, groupe 1 (Pervaya Liga)

Classement (52 matches)

                           Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 Avtomobilist Sverdlovsk  90   44  2  6    326-144  +182
 2 Sibir Novosibirsk        78   38  2  12   224-148  +76
 3 Salavat Yulaev Ufa       74   31 12  9    225-140  +85
 4 Izhstal Izhevsk          67   29  9  14   279-193  +86
 5 Dizelist Penza           54   23  8  21   171-151  +20
 6 Molot Perm               51   21  9  22   175-210  -35
 7 Sokol Kiev               51   20 11  21   193-175  +18
 8 SK im. Uritskogo Kazan   46   20  6  26   225-220  +5
 9 Lokomotiv Moscou         45   19  7  26   175-226  -51
10 Binokor Tachkent         42   17  8  27   159-216  -57
11 SKA MVO Lipetsk          41   16  9  27   216-258  -42
12 SKA Kuybyshev            41   18  5  29   182-239  -57
13 Torpedo Ust-Kamenogorsk  38   15  8  29   191-225  -34
14 SKA Sverdlovsk           10    4  2  46   166-362  -196

L'Avtomobilist Sverdlovsk est promu en Vysshaya Liga alors que le Sibir Novosibirsk acc&egravd;de à un barrage.

Le Torpedo Ust-Kamenogorsk et le SKA Sverdlovsk sont relégués.

 

 

 

Klass A, groupe 2 (Vtoraya Liga)

Zone ouest (52 matches)

                             Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 Dynamo Minsk               88   42  4  6    318-138  +180
 2 Kristall Elektrostal       76   35  6  11   291-164  +127
 3 Stankostroïtel Ryazan      72   32  8  12   283-166  +117
 4 Metallurg Cherepovets      70   31  8  13   238-186  +52
 5 Olimpiya Kirovo-Chepetsk   66   28 10  14   255-188  +67
 6 Latvijas Berzs Riga        58   25  8  19   253-190  +63
 7 Torpedo Togliatti          54   25  4  23   214-199  +15
 8 Progress Glazov            53   26  1  25   223-225  -2
 9 Apatitstroï Apatity        46   20  6  26   214-299  -85
10 Shtorm Leningrad           41   17  7  28   247-304  -57
11 Polet Gorki                32   13  6  33   199-286  -87
12 Mayak Kuybyshev            31   13  5  34   240-372  -132
13 Torpedo Yaroslavl          30   12  6  34   198-259  -61
14 Vimpel Zhukovsky           11    5  1  46   162-359  -197

Le Torpedo Minsk a été renommé Dynamo Minsk en début de saison et devient ainsi une filiale du Dynamo Moscou. L'effectif est presque identique (avec un seul Biélorusse, le jeune Anatoli Varivonchik), et la différence vient de l'arrivée de Vitali Staïn de Novosibirsk, un entraîneur de la nouvelle génération. Dès la première saison, il fait monter le Dynamo Minsk en Pervaya Liga. Le Vimpel Zhukovsky est relégué en Klass B.

 

Zone est (52 matches)

                             Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 Metallurg Chelyabinsk      80   37  6  9    213-108  +105
 2 Metallurg Novokuznetsk     68   31  6  15   248-159  +89
 3 Shakhter Prokopievsk       62   26 10  16   215-193  +22
 4 Stroïtel Temirtau          62   28  6  18   211-188  +23
 5 Shinnik Omsk               61   28  5  19   223-179  +44
 6 Spoutnik Nijni Taghil      59   27  5  20   174-155  +19
 7 SKA Novosibirsk            55   24  7  21   215-193  +22
 8 Rubin Tioumen              52   24  4  24   171-176  -5
 9 Stroïtel Karaganda         47   20  7  25   169-198  -29
10 Start Verzhniaïa Salda     40   16  8  28   169-232  -63
11 Motor Barnaul              39   16  7  29   153-185  -32
12 Yuzhny Ural Orsk           39   16  7  29   155-198  -43
13 Titan Berezniki            33   16  1  35   152-228  -76
14 SKA Khabarovsk             31   12  7  33   124-200  -76

Le Metallurg Chelyabinsk est promu en Pervaya Liga. Le SKA Khabarovsk est relégué en Klass B.

 

 

 

Klass B

Zone 1 (20 matches)

                             Pts   V  N  D    BP-BC  Diff
1 Temp Zagorsk                27  12  3  5    92-55  +37
2 Meteor Rybinsk              25  11  3  6    67-47  +20
3 Kreenholm Narva             23  10  3  7    69-56  +13
4 Gornyak Olenogorsk          18   6  6  8    61-67  -6
5 Rossiya Krasnokamsk         14   6  2 12    59-82  -23
6 Desna Briansk               13   6  1 13    36-77  -41

Zone 2 (20 matches)

                             Pts   V  N  D    BP-BC  Diff
1 Sputnik Almetievsk          31  15  1  4    94-46  +48
2 Metallurg Magnitogorsk      25  12  1  7    83-63  +20
3 Serp i molot Orsk           20  10  0 10    84-87  -3
4 Neftyanik Leninogorsk       19   9  1 10    65-71  -6
5 KamAZ Naberezhnie Chelny    13   6  1 13    60-108 -48
6 Strela Orenburgskaïa oblast 12   5  2 13    61-72  -11

Zone 3 (20 matches)

                             Pts   V  N  D    BP-BC  Diff
1 Metallurg Petropavlovsk     31  15  1  4   103-67  +36
2 Zvezda Chebarkul            26  13  0  7    94-51  +43
3 Zauralets Kurgan            20   9  2  9    86-92  -6
4 Taganaï Zlatoust            18   8  2 10    66-85  -19
5 Visokogorets Nijni Tagil    16   7  2 11    72-72   0
6 Metallurg Serov              9   4  1 15    64-118 -54

Zone 4 (20 matches)

                             Pts   V  N  D    BP-BC  Diff
1 Temp Yurga                  30  14  2  4    99-74  +25
2 Sokol Krasnoïarsk           27  12  3  5   103-65  +38
3 Zapolyarnik Norilsk         25  12  1  7    92-67  +35
4 Ermak Angarsk               23  11  1  8    89-65  +24
5 Torpedo Rubtsovsk            9   4  1 15    50-104 -54
6 Metallurg Shelekhov          6   3  0 17    47-105 -58

Zone 5 (20 matches) : 1 Gornyak Dalnegorsk 36, 2 Geyser Elizovo 19, 3 Granit Dalnegorsk 18.

 

Tournoi final (à Almetievsk)

                             Pts   V  N  D    BP-BC  Diff
1 Sokol Krasnoïarsk           10   5  0  1    33-19  +14
2 Metallurg Petropavlovsk     10   5  0  1    36-22  +14
3 Gornyak Dalnegorsk           6   3  0  3    35-28  +7
4 Sputnik Almetievsk           6   3  0  3    32-33  -1
5 Kreenholm Narva              4   2  0  4    16-33  -17
6 Temp Yurga                   3   1  1  4    21-23  -2
7 Temp Zagorsk                 3   1  1  4    11-26  -15

Krasnoïarsk et Petropavlovsk sont promus en Klass A.

 

 

 

Coupe d'URSS

Groupe 1 (à Riga)

                       Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Dynamo Riga           10   5  0  0   30-13  +17
2 Khimik Voskresensk     6   3  0  2   23-20  +3
3 Salavat Yulaev Ufa     6   3  0  2   22-14  +8
4 Sibir Novosibirsk      3   1  1  3   21-23  -2
5 Binokor Tachkent       3   1  1  3   20-31  -11
6 SKA MVO Kalinin        0   0  0  5   19-34  -15

Groupe 2 (à Kazan)

                            Pts  V  N  D   BP-BC  Diff
1 Dynamo Moscou              8   4  0  1   27-13  +14
2 Dynamo Minsk               8   4  0  1   22-10  +12
3 Krylia Sovietov Moscou     7   3  1  1   23-13  +10
4 Avtomobilist Sverdlovsk    3   1  1  3   24-25  -1
5 Dizelist Penza             2   1  0  4   15-26  -11
6 SK im. Uritskogo Kazan     0   0  0  5   11-35  -24

Groupe 3 (à Chelyabinsk)

                       Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Spartak Moscou        10   5  0  0   40-22  +18
2 Traktor Chelyabinsk    6   3  0  2   23-15  +8
3 SKA Kuybyshev          5   2  1  2   21-22  -1
4 Lokomotiv Moscou       4   2  0  3   17-24  -7
5 Izhstal Izhevsk        3   1  1  3   21-28  -7
6 Kristall Saratov       2   1  0  4   15-26  -11

Groupe 4 (à Gorki)

                         Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 CSKA Moscou             10   5  0  0   61-12  +49
2 Torpedo Gorki            8   4  0  1   28-23  +5
3 Molot Perm               6   3  0  2   17-24  -7
4 SKA Leningrad            4   2  0  3   22-23  -1
5 Metallurg Cherepovets    2   1  0  4   13-31  -18
6 Sokol Kiev               0   0  0  5   14-42  -28

Demi-finales (le 27 octobre 1977)

Dynamo Riga - Spartak Moscou 3-4 (2-4,1-0,0-0)
CSKA Moscou - Dynamo Moscou 6-3 (1-0,1-3,4-0)

Finale (le 6 novembre 1977 au Luzhniki de Moscou)

CSKA Moscou - Spartak Moscou 9-5 (2-0,5-1,2-4)

Le CSKA de Moscou remporte la Coupe d'URSS, dont la phase finale est jouée à l'automne de l'année suivante.

Meilleurs buteurs : Helmut Balderis (CSKA Moscou) et Viktor Shalimov (Spartak Moscou), 10 buts.

 

 

La saison précédente (1975/76)

La saison suivante (1977/78)

 

Retour aux archives