Championnat d'Autriche 1982/83

 

Bundesliga : résultats et classement de la première phase ; résultats et classement de la poule finale ; barrage de relégation.

Nationalliga : classement.

Championnats juniors : Jugend, Schüler, Knaben.

 

Bundesliga

Première phase

1re journée (mardi 28 septembre 1982)

WEV Vienne - Kapfenberg 2-5 (0-1,0-2,2-2)
Klagenfurt - WAT Stadlau 10-3 (3-0,4-0,3-3)
Innsbruck - Lustenau 8-2 (3-2,1-0,4-0)
Feldkirch - Villach 10-5 (2-2,5-1,3-2)

Le champion en titre Feldkirch part fort après une dure préparation physique estivale dirigée hors glace par l'ancien champion de lutte Bruno Hartmann, puis sur la glace par l'entraîneur-joueur Kelly Greenbank. Celui-ci a maintenant le relais sur le banc du directeur sportif Rudi Zanona, qui l'aide pour le coaching pendant les matches. Les 4500 spectateurs assistent à une large première victoire, avec 4 buts d'Aleksandr Barinev.

2e journée (samedi 2 octobre 1982)

Lustenau - Klagenfurt 4-7 (1-0,1-2,2-5)
Villach - WEV Vienne 4-4 (2-1,1-2,1-1)
Kapfenberg - Feldkirch 3-2 (2-0,0-0,1-2)
WAT Stadlau - Innsbruck 6-6 (1-2,3-1,2-3)

Le WAT Stadlau revient de 4-6 à 6-6 contre Innsbruck dans les deux dernières minutes : Bill Gilligan marque son quatrième but de la soirée, puis Znenahlik égalise. Ce match a surtout été marqué par une bagarre générale qui vaudra de vives critiques contre l'arbitre M. Linzbichler. Les joueurs suspendus sont très nombreux, ce qui affaiblira les deux équipes : 4 matches pour Günther Oberhuber et 3 matches pour Greg Holst, Ron Kennedy et Peter Zini au HCI, 3 matches pour Herbert Hasissan, Walter Znenahlik junior et Viktor Sasina au WAT.

3e journée (mardi 5 octobre 1982)

Klagenfurt - Kapfenberg 7-3 (2-1,4-1,1-1)
Innsbruck - Villach 3-6 (2-1,0-3,1-2)
Lustenau - Feldkirch 3-10 (2-4,1-6,0-0)
WAT Stadlau - WEV Vienne 0-9 (0-0,0-4,0-5)

Stadlau est si affaibli par les suspensions que le derby viennois perd tout intérêt. Muet pendant les deux premières rencontres, l'ancien joueur de NHL Nelson Pyatt en profite pour marquer six buts d'un coup.

4e journée (samedi 9 octobre 1982)

Feldkirch - Klagenfurt 6-3 (2-1,3-0,1-2)
WEV Vienne - Innsbruck 5-2 (1-0,2-2,2-0)
Villach - WAT Stadlau 5-5 (1-1,2-2,2-2)
Kapfenberg - Lustenau 4-3 (1-0,2-0,1-3)

Bien lancé par un doublé de Brian Hill en première période, Feldkirch inflige sa première défaite au KAC et le rejoint en tête.

5e journée (mardi 12 octobre 1982)

Feldkirch - WEV Vienne 3-2 (1-1,0-0,2-1)
Innsbruck - Klagenfurt 4-6 (1-5,2-1,1-0)
Villach - Kapfenberg 6-5 (1-1,4-2,1-2)
WAT Stadlau - Lustenau 7-4 (3-1,2-0,2-3)

Le VSV a changé son entraîneur (Hermann Knoll) et ses deux étrangers cette saison. L'un d'eux, l'ex-international américain Douglas Palazzari, a déçu et a déjà été écarté après seulement quatre rencontres, remplacé par le gardien tchécoslovaque Marcel Sakac. En revanche, l'autre recrue Denis Houle démontre un sens du but affûté et son triplé permet de défaire un des trois co-leaders (Kapfenberg).

6e journée (samedi 16 octobre 1982)

Klagenfurt - WEV Vienne 6-3 (0-1,4-0,2-2)
Lustenau - Villach 2-7 (0-1,0-2,2-4)
Kapfenberg - Innsbruck 6-5 (1-4,1-0,4-1)
WAT Stadlau - Feldkirch 6-5 (2-1,3-1,1-3)

Deux buts et quatre assists de Bill Gilligan, présent sur tous les buts : Stadlau fait trébucher le leader Feldkirch

7e journée (mardi 19 octobre 1982)

Feldkirch - Innsbruck 6-3 (1-0,3-0,2-3)
Klagenfurt - Villach 3-2 (1-0,1-1,1-1)
WEV Vienne - Lustenau 15-2 (3-0,7-1,5-1)
Kapfenberg - WAT Stadlau 5-5

Le KAC remporte le premier derby de la saison devant 5000 spectateurs sur un but de Thomas Cijan à deux minutes de la fin.

8e journée (samedi 23 octobre 1982)

Innsbruck - Kapfenberg 9-4 (2-1,4-2,3-1) [à Ljubljana, YOU]
Feldkirch - WAT Stadlau 9-4 (2-2,3-0,4-2)
Villach - Lustenau 9-3 (2-1,5-1,2-1)
WEV Vienne - Klagenfurt 8-2 (2-0,3-0,2-2)

9e journée (mardi 26 octobre 1982)

WAT Stadlau - Villach 1-7 (1-1,0-3,0-3)
Klagenfurt - Feldkirch 10-4 (2-2,3-1,5-1)
Innsbruck - WEV Vienne 3-2 (1-1,1-0,1-1)
Lustenau - Kapfenberg 5-4 (2-1,1-1,2-2)

Lustenau obtient sa première victoire en Bundesliga sur un but de Douglas Caines à quatre minutes de la fin. Mais les étrangers recrutés ont un niveau trop faible pour faire du promu une équipe compétitive à ce niveau, malgré le recrutement des frères expérimentés Karl et Peter Plesnicar (ex-Innsbruck).

10e journée (samedi 30 octobre 1982)

WAT Stadlau - Klagenfurt 4-5 (2-1,1-2,1-2)
Kapfenberg - WEV Vienne 3-5 (0-2,2-2,1-1)
Lustenau - Innsbruck 3-12 (1-5,0-4,2-3)
Villach - Feldkirch 4-5 (0-2,3-2,1-1)

Kapfenberg a pris un point en quatre journées face aux quatre équipes les moins bien classées : le KSV a maintenant reculé en sixième position, très loin des ambitions qui entouraient au début de saison l'équipe de l'entraîneur-joueur Aleksandr Yakushev. Alors que 5000 spectateurs se pressaient au premier match à domicile, le public est de moins en moins nombreux dès lors que le titre de champion ne paraît plus qu'un rêve lointain.

11e journée (mardi 2 novembre 1982)

Kapfenberg - Klagenfurt 6-5 (2-2,2-3,2-0)
Feldkirch - Lustenau 6-3 (0-2,3-0,3-1)
Villach - Innsbruck 5-5 (3-0,0-3,2-2)
WEV Vienne - WAT Stadlau 9-4 (3-2,2-0,4-2)

12e journée (jeudi 4 novembre 1982)

Klagenfurt - Lustenau 16-8 (5-3,3-3,8-2)
Feldkirch - Kapfenberg 6-4 (2-2,0-0,4-2)
Innsbruck - WAT Stadlau 4-3 (3-2,1-1,0-0)
WEV Vienne - Villach 7-6 (2-1,1-2,4-3)

Le WEV a peiné à répondre aux attentes en début de championnat, mais il a la meilleure défense du pays. C'est d'ailleurs sur un but décisif de l'arrière Johann Schuller qu'il remporte le duel direct contre Villach pour la troisième place.

13e journée (samedi 6 novembre 1982)

Lustenau - WEV Vienne 3-5 (2-1,1-3,0-1)
Innsbruck - Feldkirch 3-3 (0-1,1-1,2-1)
Villach - Klagenfurt 1-3 (0-0,0-0,1-3)
WAT Stadlau - Kapfenberg 4-4 (1-1,1-2,2-1)

Deux buts d'Edi Lebler dans les deux dernières minutes font aussi basculer le deuxième derby de Carinthie en faveur du KAC. Le recrutement réussi de l'Austro-Canadien compense les ratages de Klagenfurt avec ses étrangers : le chouchou du public Björn Skaare est reparti au pays juste avant le début de championnat après l'ultimatum de sa petite amie, son remplaçant Scott Lecy n'a pas convaincu et a vite été écarté, alors que Milan Kajkl est jugé trop lent.

14e journée (mardi 9 novembre 1982)

Klagenfurt - Innsbruck 3-7 (1-3,1-3,1-1)
WEV Vienne - Feldkirch 6-1 (2-0,3-0,1-1)
Lustenau - WAT Stadlau 3-14 (1-3,1-4,1-7)
Kapfenberg - Villach 4-9 (0-2,3-5,1-2)

Après son début de saison gâché par les suspensions, Innsbruck enchaîne un septième match consécutif d'invincibilité, donc en ayant affronté tous ses adversaires. Ce septième match est le plus beau, un fantastique succès 7-3 devant 4000 spectateurs chez le leader Klagenfurt avec deux buts de Larry Skinner.

15e journée (samedi 13 novembre 1982)

Feldkirch - Klagenfurt 5-3 (1-2,1-1,3-0)
Kapfenberg - Lustenau 7-1 (2-0,1-1,4-0)
WEV Vienne - Innsbruck 3-3 (2-1,1-1,0-1)
Villach - WAT Stadlau 8-3 (3-0,2-1,3-2)

Feldkirch chipe la première place au KAC en faisant la différence dans les cinq dernières minutes sur un but gagnant d'Aleksandr Barinev

16e journée (mardi 16 novembre 1982)

Feldkirch - Kapfenberg 6-1 (3-0,1-0,2-1)
Villach - WEV Vienne 6-1 (4-0,1-0,1-1)
Innsbruck - Klagenfurt 8-8 (1-3,4-2,3-3)
WAT Stadlau - Lustenau 14-6 (3-0,5-1,6-3)

17e journée (samedi 20 novembre 1982)

Klagenfurt - WEV Vienne 0-7 (0-3,0-3,0-1) [jeudi 18 novembre]
WAT Stadlau - Feldkirch 10-4 (3-2,6-1,1-1)
Kapfenberg - Innsbruck 4-3 (0-1,1-1,3-1)
Lustenau - Villach 3-8 (1-2,1-1,1-5)

Le KAC se fait humilier chez lui devant les caméras de télévision. La série d'invincibilité d'Innsbruck s'arrête à neuf sur une défaite à Kapfenberg : le KSV avait absolument besoin de cette victoire pour préserver la sixième et dernière place qualificative pour la poule finale, maintenant que les Tyroliens lui sont passés devant et que le WAT Stadlau menaçait de revenir sur lui (en écrasant le leader avec 4 buts des frères Znenahlik)

18e journée (mardi 23 novembre 1982)

Feldkirch - Villach 7-0 (2-0,2-0,3-0)
WEV Vienne - Kapfenberg 3-1 (1-0,2-1,0-0)
Klagenfurt - WAT Stadlau 9-5 (3-0,4-3,2-2)
Innsbruck - Lustenau 9-7 (4-2,4-1,1-4)

19e journée (samedi 27 novembre 1982)

Kapfenberg - Feldkirch 3-7 (1-1,1-3,1-3)
WAT Stadlau - Innsbruck 3-6 (0-2,1-1,2-3)
Villach - WEV Vienne 5-3 (0-0,3-1,2-2)
Lustenau - Klagenfurt 7-7 (4-1,0-3,3-3)

Après dix défaites consécutives, Lustenau est tout proche de remporter sa deuxième victoire face à l'ex-leader en chute libre Klagenfurt : le but décisif de Lawrence Nisker à l'avant-dernière minute paraît décisif... mais Herbert Pöck égalise à l'ultime minute et sauve un point pour le KAC.

20e journée (mardi 30 novembre 1982)

Lustenau - Feldkirch 1-12 (0-4,1-3,0-5)
WAT Stadlau - WEV Vienne 2-3 (0-1,1-2,1-0)
Klagenfurt - Kapfenberg 10-4 (2-1,5-2,3-1)
Innsbruck - Villach 2-2 (0-0,2-1,0-1)

21e journée (samedi 4 décembre 1982)

Klagenfurt - Villach 7-2 (1-0,4-1,2-1)
Feldkirch - Innsbruck 8-2 (2-0,2-1,4-1)
Kapfenberg - WAT Stadlau 6-6 (0-4,3-0,3-2)
WEV Vienne - Lustenau 9-4 (4-2,1-0,4-2)

Stadlau semble prêt à revenir à égalité de points sur Kapfenberg au classement grâce à trois buts de Peter Znenahlik, mais Aleksandr Yakushev signe un hat-trick lors de la dernière période et permet au KSV de préserver ses précieux deux points d'avance sur son adversaire direct.

22e journée (mardi 7 décembre 1982)

Villach - Feldkirch 4-4 (0-1,2-2,2-1)
Kapfenberg - WEV Vienne 4-1 (0-0,2-0,2-1)
WAT Stadlau - Klagenfurt 6-3 (1-0,3-1,2-2)
Lustenau - Innsbruck 6-10 (3-0,2-4,1-6)

Deux buts en sept minutes de Franz Kullich (qui maintiendra encore l'espoir en égalisant à 6-6 en troisième période) semblent faire rêver un peu la lanterne rouge, mais la déception n'en est que plus rude pour le public de Lustenau quand son équipe craque sur la fin. Le contraste est saisissant avec le rival local Feldkirch qui fait toujours la course en tête.

23e journée (samedi 11 décembre 1982)

Feldkirch - Kapfenberg 8-2 (2-2,3-0,3-0)
Innsbruck - WAT Stadlau 2-5 (0-1,2-3,0-1)
WEV Vienne - Villach 3-3 (3-0,0-1,0-2)
Klagenfurt - Lustenau 14-2 (6-0,4-1,4-1)

24e journée (mardi 14 décembre 1982)

Feldkirch - Lustenau 7-2 (3-1,1-1,3-0)
Kapfenberg - Klagenfurt 4-4 (0-1,2-1,2-2)
Villach - Innsbruck 7-0 (4-0,1-0,2-0)
WEV Vienne - WAT Stadlau 2-0 (0-0,2-0,0-0)

Stadlau, qui venait enfin de remonter à la sixième place, la relâche aussitôt en perdant son quatrième derby viennois sur quatre, blanchi devant 2500 spectateurs par le solide gardien Brian Stankiewicz.

25e journée (mercredi 5 janvier 1983)

Klagenfurt - Feldkirch 9-4 (4-2,0-2,5-0)
Innsbruck - WEV Vienne 3-0 (0-0,2-0,1-0)
Lustenau - Kapfenberg 5-8 (3-2,1-4,1-2)
WAT Stadlau - Villach 7-7 (4-2,2-2,1-3)

Un quadruplé du meilleur buteur du championnat Bill Gilligan ne suffit pas à Stadlau, qui laisse échapper une avance de trois buts dans les onze dernières minutes. Kapfenberg, porté par cinq buts du jeune Wolfgang Kocher, reprend deux points d'avance.

26e journée (samedi 8 janvier 1983)

Feldkirch - WAT Stadlau 9-2 (0-0,4-1,5-1)
WEV Vienne - Klagenfurt 2-4 (2-2,0-0,0-2)
Innsbruck - Kapfenberg 5-4 (4-1,0-2,1-1)
Villach - Lustenau 9-2 (0-1,2-0,7-1)

27e journée (mardi 11 janvier 1983)

Lustenau - WAT Stadlau 2-8 (0-1,1-5,1-2)
Klagenfurt - Innsbruck 9-5 (4-1,2-2,3-2)
WEV Vienne - Feldkirch 6-1 (1-0,4-0,1-1)
Kapfenberg - Villach 8-5 (3-2,2-2,3-1)

Le WEV, qui a la meilleure défense du championnat, a pourtant remplacé pendant la trêve de Noël son attaquant Brett Callighen - célèbre pour avoir été le premier ailier gauche de Wayne Gretzky quand celui-ci faisait ses débuts professionnels - par un arrière venu de Düsseldorf, Mike Zettel. Lorsque, après deux défaites depuis la reprise, Zettel réussit un triplé face au premier Feldkirch, on se dit que ce n'est finalement pas une si mauvaise idée.

28e journée (samedi 15 janvier 1983)

Innsbruck - Feldkirch 3-4 (2-2,0-1,1-1)
WAT Stadlau - Kapfenberg 4-8 (1-5,2-2,1-1)
Lustenau - WEV Vienne 3-4 (0-2,2-2,1-1)
Villach - Klagenfurt 5-0 (2-0,1-0,2-0)

Le WAT Stadlau a la chance de jouer un match décisif pour la qualification contre son rival direct Kapfenberg, chez lui à Vienne, devant une affluence rare (2400 spectateurs). Mais le suspense est tué en huit minutes par quatre buts des visiteurs, dont deux du joueur formé au club Franz Gamperl.

Classement (28 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 VEU Feldkirch     40  19  2  7  162-107 +55
2 Klagenfurter AC   37  17  3  8  173-129 +44
3 Wiener EV         35  16  3  9  129-83  +46
4 Villacher SV      33  13  7  8  147-110 +37
5 EC Innsbruck      28  11  6 11  135-130 +5
6 Kapfenberger SV   26  11  4 13  124-141 -17
7 WAT-Stadlau       20   6  8 14  141-160 -19
8 EHC Lustenau       3   1  1 26   99-250 -151

Les équipes repartent avec les points de bonus suivants pour la phase finale : Feldkirch 4, Klagenfurt 3, WEV Vienne 2, Villach 1.

 

Poule finale

1re journée (mardi 18 janvier 1983)

Villach - WEV Vienne 11-3 (3-1,4-2,4-0)
Kapfenberg - Feldkirch 1-6 (0-0,1-1,0-5)
Innsbruck - Klagenfurt 9-6 (1-3,3-0,5-3)

Innsbruck part sans points de bonus et ne doit donc pas traîner dans cette poule pour le titre. Quadruplé de Greg Holst, triplé de Dennis Sobchuk et même doublé du jeune joueur formé au club Martin Lindner : le KAC est proprement renversé dans le Tyrol.

2e journée (samedi 22 janvier 1983)

Feldkirch - Villach 9-5 (1-0,2-1,6-4) [jeudi 20 janvier]
Klagenfurt - Kapfenberg 7-1 (2-1,1-0,4-0)
Innsbruck - WEV Vienne 6-5 (2-1,2-2,1-2)

3e journée (mardi 25 janvier 1983)

WEV Vienne - Feldkirch 2-5 (0-1,1-2,1-2)
Villach - Klagenfurt 6-1 (2-0,0-1,4-0)
Kapfenberg - Innsbruck 5-2 (1-2,2-0,2-0)

4, puis 3, puis 2 buts : Aleksandr Barinev se modère au fil des rencontres mais son club Feldkirch a frappé fort en creusant déjà un trou de cinq points sur ses poursuivants carinthiens. Villach remporte son second derby consécutif et prend la deuxième place à Klagenfurt.

4e journée (samedi 29 janvier 1983)

Feldkirch - Innsbruck 8-2 (3-0,3-0,2-2)
Villach - Kapfenberg 8-5 (3-2,1-0,4-3)
WEV Vienne - Klagenfurt 2-5 (0-2,2-1,0-2)

Le WEV a remplacé son second étranger avant cette phase finale : Mike Fidler est arrivé à la place de Nelson Pyatt. Mais après quatre défaites initiales, le constat d'échec est net et les changements n'ont pas vraiment aidé l'équipe.

5e journée (mardi 1er février 1983)

Klagenfurt - Feldkirch 6-3 (0-2,2-1,4-0) [lundi 31 janvier]
Kapfenberg - WEV Vienne 2-6 (1-4,1-2,0-0)
Innsbruck - Villach 2-2 (1-0,0-1,1-1)

Le match Klagenfurt-Feldkirch est la dernière chance de maintenir un peu de suspense pour le titre. Le KAC renverse le score grâce à 3 buts d'Edi Lebler et 2 de Herbert Pöck : le championnat est relancé avec un écart de trois points.

6e journée (samedi 5 février 1983)

Klagenfurt - Innsbruck 2-2 (1-1,0-1,1-0)
Feldkirch - Kapfenberg 6-3 (0-0,4-2,2-1)
WEV Vienne - Villach 5-4 (4-1,1-1,0-2)

Mike Fidler est enfin en vedette en marquant le but gagnant des Viennois contre Villach, mais trop tard pour convaincre ses dirigeants qui ne veulent déjà plus de lui pour la saison prochaine. Le Dr Stingl, le directeur du WEV, déclare : "Fidler ne convient pas à notre équipe, nous avons besoin d'un autre attaquant qui s'harmonise mieux avec les ailiers. Il n'est pas dans la meilleure forme et a en plus la malchance d'être arrivé dans une équipe qui a perdu pied." Les mauvaises prestations dans cette poule finale privent les défenseurs viennois Schuller et Schneider d'une convocation en équipe nationale pour le Mondial B. Le sélectionneur leur préfère Gert Kompajn (KAC) et Konrad Dorn (Feldkirch).

7e journée (mardi 8 février 1983)

Kapfenberg - Klagenfurt 4-10 (3-5,0-2,1-3)
WEV Vienne - Innsbruck 1-4 (0-0,0-2,1-2)
Villach - Feldkirch 4-7 (3-4,0-2,1-2)

Le VSV était invaincu depuis trois mois à domicile et gagnait souvent avec des scores écrasants. Que Feldkirch réussisse à prendre la forteresse est quasiment synonyme de titre.

8e journée (samedi 12 février 1983)

Innsbruck - Kapfenberg 12-4
Feldkirch - WEV Vienne 2-0
Klagenfurt - Villach 5-4 (2-0,1-1,2-3)

Le KAC, qui avait perdu les deux précédents derbys, remporte le dernier avec des doublés d'Ed Lebler et Jukka Porvari. Ce bilan positif face au rival local le consolera un peu du titre désormais presque perdu.

9e journée (lundi 14 février 1983)

Kapfenberg - Villach 3-8 (1-2,1-3,1-3)
Klagenfurt - WEV Vienne 11-1 (3-0,4-1,4-0)
Innsbruck - Feldkirch 5-4 (2-1,1-0,2-3)

La très large victoire du KAC alliée à la défaite de Feldkirch relance totalement la course au titre : une victoire au dernier match, quel que soit le score, suffit à Klagenfurt pour prendre la première place avec une meilleure différence de buts.

10e journée (samedi 19 février 1983)

WEV Vienne - Kapfenberg 7-4 (3-3,1-1,3-0)
Feldkirch - Klagenfurt 2-2 (0-1,1-2,0-0)
Villach - Innsbruck 7-5 (2-1,2-2,3-2)

Le KAC n'a plus gagné à Feldkirch depuis six ans et son directeur Dieter Kalt se montre très prudent avant le match : "Nous devrions grandir bien au-dessus de notre niveau pour battre Feldkrich, qui est l'équipe la plus forte." Les joueurs sont contents d'avoir soudain une chance de titre et la jouent à fond : Ed Lebler et Schretter donnent deux buts d'avance à Klagenfurt sur des passes de derrière la cage... mais Aleksandr Barinev - sur un échange de passes splendide avec Greenbank - et Langer - d'un slap puissant ramènent le score à 2-2. Feldkirch domine le dernier tiers devant 6200 spectateurs mais doit trembler jusqu'au bout en se contentant de ce match nul juste suffisant. L'entraîneur-joueur Kelly Greenbank a donné tout ce qu'il avait pour ce titre en jouant sur deux lignes différents. L'Austro-Canadien Brian Hill, blessé mais en civil, participe quand même à la fête en soulevant le trophée (photo).

Classement (10 matches)

                   Pts(B)  V  N  D   BP-BC  Diff
1 Feldkirch         19(4)  7  1  2   52-30  +22
2 Klagenfurt        17(3)  6  2  2   55-34  +21
3 Villach           12(1)  5  1  4   59-45  +14
4 Innsbruck         12(0)  5  2  3   49-44  +5
5 WEV Vienne         8(2)  3  0  7   32-54  -22
6 Kapfenberg         2(0)  1  0  9   32-72  -40

(B) : bonus correspondant au classement en première phase

Feldkirch reste champion d'Autriche. Le club du Voralberg a gardé presque le même effectif mais a su le remotiver pour ce nouveau défi, tout en incorporant de nouveaux joueurs qui prouvent ses progrès dans la formation des jeunes.

 

 

Barrage de relégation (22, 29 janvier et 4 février 1983)

WAT-Stadlau - Lustenau 3-1 (0-0,1-1,2-0)
Lustenau - WAT-Stadlau 4-7 (2-2,1-2,1-3)
WAT-Stadlau - Lustenau 9-4

Lustenau est relégué en Nationalliga.

 

 

Meilleurs marqueurs de la saison

                                           MJ    B   A  Pts
1 Denis Houle (CAN)          Villach       38   61  54  115
2 Bill Gilligan (CAN)        WAT Stadlau   31   54  51  105
3 Greg Holst (AUT/CAN)       Innsbruck     34   54  41   95
4 Peter Raffl                Villach       38   32  63   95
5 Rich Cunningham (CAN)      Villach       38   29  65   94
6 Kelvin Greenbank (USA)     Feldkirch     38   43  50   93
7 Aleksandr Barinev (RUS)    Feldkirch     38   50  42   92
8 Aleksandr Yakushev (URS)   Kapfenberg    38   33  58   91

Spectateurs

Feldkirch     4132
Klagenfurt    3684
Innsbruck     3568
Villach       3173
WEV Vienne    2016
Kapfenberg    1926
Lustenau      1413
WAT Stadlau    875

 

 

 

Nationalliga

Classement (24 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Grazer SV           38  17  4  3  150-68  +82
2 Salzburger EC       37  18  1  5  145-102 +43
3 EC Zell am See      36  17  2  5  147-76  +71
4 UEC Mödling         19   8  3 13   81-110 -29
5 EV Zeltweg          18   9  0 15  106-125 -19
6 ATSV Steyr          11   4  3 17   78-154 -76
7 SV Leoben            9   4  1 19   81-153 -72

Le GSV Graz est promu en Bundesliga. Leoben est relégué en Regionalliga.

 

 

 

Jugend (moins de 20 ans)

Classement : 1 Villach, 2 Klagenfurt, 3 Feldkirch, 4 Wiener EV, 5 Kapfenberg, 6 WAT Stadlau, 7 Innsbruck.

Villach est champion d'Autriche juniors.

 

 

Schüler

Classement : 1 Lustenau, 2 Feldkirch, 3 Klagenfurt.

 

 

Knaben

Classement : 1 Villach, 2 Salzbourg.

 

 

La saison précédente (1981/82)

La saison suivante (1983/84)

 

Retour aux archives