Coupe d'Europe 1972/73

 

Premier tour

08/10/1972 Klagenfurter AC (AUT) - Dynamo Weißwasser (RDA) 2-10 (0-5,1-2,1-3)
11/10/1972 Dynamo Weißwasser - Klagenfurt 9-3 (0-1,4-1,5-1)

14/09/1972 Düsseldorfer EG (RFA) - HC Chamonix (FRA) 11-5 (4-3,3-2,4-0)
16/09/1972 Chamonix - Düsseldorf 3-5 (2-2,1-1,0-2) [à Düsseldorf]

??/10/1972 CSKA Sofia (BUL) - Olimpija Ljubljana (YOU) 2-2
20/10/1972 Olimpija Ljubljana - CSKA Sofia 5-5 (1-1,3-1,1-3) / 3-1 aux tirs au but

06/10/1972 Tilburg Trappers (HOL) - Cortina d'Ampezzo (ITA) 5-1 (2-0,1-1,2-0)
09/10/1972 Cortina - Tilburg 3-6 (0-2,1-1,2-3) [à Tilburg]

06/10/1972 Hasle/Løren IL (NOR) - Podhale Nowy Targ (POL) 2-5 (1-3,1-2,0-0)
11/10/1972 Podhale Nowy Targ - Hasle/Løren 6-3 (2-1,3-2,1-0)

Ferencvárosi TC Budapest (HON) élimine La Chaux-de-Fonds (SUI) par forfait

Le champion yougoslave, l'Olimpija Ljubljana, passe près d'une terrible désillusion face au CSKA "Septemvriiske zname" de Sofia, dont l'entraîneur-joueur russe, le fameux ex-international Venyamin Aleksandrov, égalise à une minute de la fin pour emmener le match jusqu'aux tirs au but.

 

 

Deuxième tour

03/11/1972 Tilburg Trappers (HOL) - Düsseldorfer EG (RFA) 3-7 (2-1,1-1,0-5)
11/11/1972 Düsseldorf - Tilburg 8-1 (2-1,2-0,4-0)

15/11/1972 Podhale Nowy Targ (POL) - Dynamo Weißwasser (RDA) 4-3 (1-1,1-1,2-1)
24/11/1972 Dynamo Weißwasser - Podhale Nowy Targ 9-0 (1-0,1-0,7-0)

18/11/1972 Olimpija Ljubljana (YOU) - Ferencvárosi TC Budapest (HON) 3-0 (2-0,1-0,0-0)
29/11/1972 Ferencváros - Olimpija Ljubljana 6-5 (2-0,1-2,3-3)

Dukla Jihlava (TCH) élimine Ilves Tampere (FIN) par forfait

 

 

Troisième tour

15/12/1972 Dukla Jihlava (TCH) - Dynamo Weißwasser (RDA) 2-4 (0-0,2-2,0-2)
17/12/1972 Dynamo Weißwasser - Dukla Jihlava 1-3 (0-2,0-1,1-0) / 0-1 aux tirs au but

Düsseldorfer EG (RFA) - Olimpija Ljubljana (YOU) 5-3 (2-1,1-1,2-1)
Olimpija Ljubljana - Düsseldorf 2-3 (1-1,0-2,1-0)

On passe très près de la plus grosse sensation depuis la création de la Coupe d'Europe. Après avoir résisté pendant un tiers-temps à la domination du champion tchèque Jihlava, le Dynamo Weißwasser prend confiance après l'ouverture du score. Le gardien local Vladimir Krasa se fait remplacer après 42 minutes par sa doublure Ludek Broz, sans changer la tendance : le Dukla, qui semblait accuser une fatigue physique et mentale depuis plusieurs semaines en championnat, s'incline de deux buts à domicile. Les enthousiasmants Est-Allemands ont réussi un fantastique effort collectif devant leur gardien Roland Herzig et ont su surprendre leurs prestigieux adversaires par des attaques directes et rapides. Le surlendemain devant 4000 spectateurs, le Dukla croit desserrer le piège en inscrivant deux buts dans les six premières minutes, mais le Dynamo prouve encore sa force de caractère en arrachant la prolongation par un but de Rüdiger Noack à deux minutes de la fin. Jihlava ne s'en sort que d'extrême justesse, sur un pénalty gagnant de Jiri Holik.

 

 

Demi-finales

05/09/1973 Brynäs IF Gävle (SUE) - Düsseldorfer EG (RFA) 7-3 (3-0,1-2,3-1)
14/09/1973 Düsseldorf - Brynäs Gävle 2-2 (1-1,1-1,0-0)

04/10/1973 CSKA Moscou (URSS) - Dukla Jihlava (TCH) 6-0 (2-0,4-0,0-0)
06/10/1973 Dukla Jihlava - CSKA Moscou 1-3 (1-1,0-1,0-1)

Le CSKA ne laisse aucune chance à Jihlava avec un très solde Vladislav Tretiak dans les cages.

 

 

Finale (20 novembre 1973 et 20 août 1974)

Brynäs IF (SUE) - CSKA Moscou (URSS) 2-6 (0-1,1-3,1-2)
CSKA Moscou - Brynäs 12-2 (4-1,6-1,2-0)

Le CSKA Moscou est champion d'Europe et Vladimir Petrov inscrit pour la seconde fois de sa carrière un quadruplé lors de la finale retour. Mais l'organisation de cette finale a pris un an de retard, un retard qui ne fait que croître et se répercuter sur les éditions successives de la compétition, qui s'étale sur deux années ou plus durant ces années soixante-dix.

 

Meilleur buteur : Peter Hejma (Düsseldorf), 9 buts.

 

 

La saison précédente (1971/72)

La saison suivante (1973/74)

 

Retour aux archives