Championnat de Grande-Bretagne 2017/18

 

Lexique des compétitions

Le championnat se compose de ligues indépendantes :

L'Elite Ice Hockey League (EIHL), élite à douze clubs. Deux trophées séparés récompensent le vainqueur de la saison régulière et celui des play-offs.

La National Ice Hockey League (NIHL), découpée dans chaque zone nord et sud en une division 1 et une division 2. Une ligue composée principalement d'équipes anglaises.

La Scottish National League (SNL) pour les clubs écossais.

Diverses coupes rythment la saison :

La Challenge Cup pour les clubs d'Elite League.

La National Ice Hockey League Cup, tournoi faisant office de coupe pour certaines équipes de la ligue nationale.

La Coupe d'Écosse.

 

 

Elite Ice Hockey League

En raison de la dissolution de la Premier League, l'EIHL a subi une expansion avec deux nouvelles franchises qui émanent de l'ancienne ligue anglaise : les Flames de Guildford et le Lightning de Milton Keynes. Ces ajouts viennent modifier la formule des conférences en EIHL : le système passe à trois conférences de quatre avec la création de la conférence Patton, qui regroupe Milton Keynes, Guildford, Coventry et Manchester. La conférence Gardiner est à présent écossaise à 100% (Braehead, Dundee, Fife et Édimbourg), tandis que la conférence Erhardt oppose les meilleures formations de ces dernières saisons (Belfast, Cardiff, Nottingham et Sheffield).

Classement (56 matches)

                       Pts    V VP  DP D     BP-BC   Diff
 1 Cardiff Devils       85   37  4  3  12   234-149  +85
 2 Manchester Storm     75   28  7  5  16   216-169  +47
 3 Sheffield Steelers   71   32  2  3  19   217-140  +77
 4 Nottingham Panthers  71   25  8  5  18   203-177  +26
 5 Belfast Giants       70   30  4  2  20   227-200  +27
 6 Guildford Flames     69   27  3  9  17   215-173  +42
 7 Fife Flyers          68   27  6  2  21   218-172  +46
 8 Coventry Blaze       55   22  3  5  26   189-186  +3
 9 Braehead Clan        54   24  0  6  26   161-186  -25
10 Dundee Stars         48   16  6  4  30   167-233  -66
11 M-Keynes Lightning   42   16  4  2  34   180-229  -49
12 Édimbourg Capitals   11    5  0  1  50   118-331  -213

Deuxième titre consécutif de champion de la saison régulière pour les Devils de Cardiff, qui constituent l'équipe la plus équilibrée de la ligue avec une effectif stable et talentueux. Les Gallois n'ont pas tremblé, devant une surprenante équipe de Manchester qui est venu se mêler dans la lutte des grands historiques (Cardiff, Sheffield, Notthingham, Belfast). À ce jeu-là ce sont les Giants nord-irlandais qui sortent du carré de tête, sans pour autant avoir réalisé une saison décevante.

Pour leur première saison en EIHL, les Flames de Guildford prennent une très belle sixième place qui les qualifie pour les play-offs, avec les trouble-fêtes de Fife (seul représentant écossais à poursuivre la saison) et le Blaze de Coventry qui prend le dernier ticket, loin du faste d'antan. Mauvaise saison pour le Clan qui voit les play-offs s'échapper pour la première fois depuis la création de la franchise en 2010. Dundee reste à quai également, et Milton Keynes n'a pas pu se mêler à la lutte. Très loin derrière, Édimbourg continue de jouer le sparring-partner de la ligue, avec de gros questionnements sur la cohérence du projet sportif du côté de la capitale écossaise.

 

Meilleurs marqueurs

                                            B   A  Pts
 1 Mike Hammond               Manchester   32  51   83
 2 John Dunbar (CAN)          Guildford    22  59   81
 3 Matt Beca (CAN)            Manchester   24  51   75
 4 Brendan Connolly (CAN)     Belfast      27  46   73
 5 Joey Martin (CAN)          Cardiff      27  46   73
 6 Sébastien Sylvestre (CAN)  Belfast      31  41   72
 7 Dane Byers (CAN)           Manchester   24  46   70
 8 Luke Moffatt (USA)         Manchester   34  32   66
 9 Kruise Reddick (CAN)       Guildford    27  39   66
10 M-Olivier Vallerand (CAN)  Coventry     34  31   65
11 Jordan Pietrus (CAN)       Coventry     24  39   63
12 Denny Kearney (USA)        M-Keynes     22  41   63
13 Jesse Craige (CAN)         Guildford    11  52   63
14 Kevin King (CAN)           M-Keynes     28  34   62
15 Carlo Finucci (CAN)        Fife         27  35   62

Petit évènement avec le titre de meilleur marqueur de la saison pour un Britannique de naissance, pour la première fois depuis 2009-2010, quand l'inoxydable Écossais Colin Shields dominait les compteurs. Les anciens pensionnaires de Ligue Magnus ont bien figuré avec quatre représentants parmi les 15 meilleurs marqueurs du championnat (et Gabriel Levesque qui échoue à la seizième place). Parmi ces quatre, Luke Moffatt termine meilleur buteur de la saison avec 34 filets (à égalité avec le québéquois Marc-Olivier Vallerand), et Jesse Craige est le meilleur marqueur parmi les défenseurs de la ligue, et meilleur assistant de la saison (52 mentions d'aide).

 

Quarts de finale (du 30 mars au 1er avril 2018)

Coventry - Cardiff 2-4 (1-0,1-2,0-2)
Cardiff - Coventry 4-3 (1-1,0-2,3-0)

Fife - Manchester 1-4 (0-1,0-2,1-1)
Manchester - Fife 1-5 a.p (0-1,1-2,0-1,0-1)

Sheffield - Guildford 5-2 (0-1,0-0,5-1)
Guildford - Sheffield 5-4 (1-2,1-2,3-0)

Belfast - Nottingham 4-3 (3-1,1-1,0-1)
Nottingham - Belfast 5-3 a.p (0-2,2-0,2-1,1-0)

Le revirement de situation de l'année est pour Fife qui confirme son statut de trouble-fête en play-offs. Largement défaits à domicile au match aller, les Flyers vont chercher d'incroyables ressources pour obtenir une prolongation à Manchester, qui verra Carlo Finucci inscrire le but vainqueur qui envoie Fife au week-end final. Il s'en est fallu de peu pour que Nottingham rate une seconde année consécutive le carré à domicile. Les Panthers ont perdu à Belfast et ont été menés de deux buts à l'issue de la première période du match retour, mais l'équipe a réagi au bon moment et Dan Spang est venu chercher la qualification en prolongation. Sheffield et Cardiff rejoignent eux le carré final sans trembler.

 

Tournoi final (7 et 8 avril 2018 au National Ice Centre de Nottingham)

Demi-finales

Cardiff - Fife 4-0 (0-0,1-0,3-0)
Sheffield - Nottingham 5-4 a.p (1-2,1-2,2-0,1-0)

Si Fife n'a pas renouvelé l'exploit face à la machine qu'est Cardiff, la grande affiche opposait Nottingham à Sheffield, dans le choc d'Angleterre. Nottingham a longtemps cru obtenir sa finale à la maison, mais les Panthers craquent en fin de match avec deux buts d'O'Connor et Nelson dans le troisième tiers, et une réalisation fatale de John Armstrong pour les Steelers en prolongations.

Match pour la troisième place

Nottingham - Fife 8-2 (3-1,3-1,2-0)

Le traditionnel match "Pizza Cup" fut un peu plus calme que les autres saisons, même s'il a vu les Panthers gagner tranquillement devant son public.

Finale

Cardiff - Sheffield 3-1 (0-0,2-0,1-1)

Loin de l'incroyable finale de la saison précédente, qui restera comme l'un des plus grands matchs qu'a pu connaître l'EIHL, cette édition a surtout vu les Devils de Cardiff imposer leur supériorité sur la saison. D'une maîtrise froide, la formation rouge a semblé infranchissable. C'était au tour des Steelers de se casser les dents sur le roc, avec un succès construit principalement dans le second tiers par Matt Pope et Andrew Hotham. Eric Neiley a bien cherché à redonner de l'espoir au sien dans la dernière période, mais cela fut vain. En cage vide, l'expérimenté Jake Morissette vient offrir un nouveau trophée aux gallois. Cardiff jouera une nouvelle fois la CHL la saison prochaine, et rêve d'un parcours comme celui des Panthers cette saison.

 

 

Trophées officiels (par les entraîneurs et les assistants de la Ligue)

Joueur de l'année : Joey Martin (Cardiff).

Gardien de l'année : Ben Bowns (Cardiff).

Défenseur de l'année : Andrew Hotham (Cardiff).

Attaquant de l'année : Joey Martin (Cardiff).

Joueur britannique de l'année : Ben Bowns (Cardiff).

Entraîneur de l'année : Andrew Lord (Cardiff).

Première équipe-type : Ben Bowns (GBR - Cardiff) ; Jesse Craige (CAN - Guildford) - Andrew Hotham (CAN - Cardiff) ; Mike Hammond (GBR - Manchester) - Joey Martin (CAN - Cardiff) - Sébastien Sylvestre (CAN - Belfast).

Deuxième équipe-type : Ervins Mustukovs (LET - Sheffield) ; Mark Matheson (CAN - Sheffield) - Carl Ackered (SUE - Guildford) ; Marc-Olivier Vallerand (CAN - Coventry) - John Dunbar (CAN - Guildford) - Luke Moffatt (USA - Manchester).

 

 

Challenge Cup

Groupe A (6 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC Diff
1 Sheffield         12   5  1  0  0   24-15  +9
2 Nottingham         6   3  0  0  3   23-20  +3
3 Manchester         4   2  0  0  4   20-23  -3
4 Braehead           4   1  0  1  4   16-25  -9

Groupe B (6 matches)

                    Pts  V VP  DP D   BP-BC Diff
1 Belfast            9   4  0  1  1   28-20  +8
2 Fife               6   3  0  0  3   24-22  +2
3 Dundee             6   1  2  0  3   20-24  -4
4 Édimbourg          5   2  0  1  3   21-27  -6

Groupe C (6 matches)

                    Pts  V VP  DP D   BP-BC Diff
1 Milton Keynes      9   4  0  1  1   24-17  +7
2 Guildford          8   3  1  0  2   23-20  +3
3 Cardiff            6   3  0  0  3   23-22  +1
4 Coventry           2   1  0  0  5   18-29  -11

 

Quarts de finale

13/12/2017 Dundee - Sheffield 2-7 (1-2,1-1,0-4)
19/12/2017 Sheffield - Dundee 6-1 (0-0,2-0,4-1)

16/12/2017 Fife - Belfast 3-3 (1-3,2-0,0-0)
09/01/2018 Belfast - Fife 7-0 (2-0,2-0,3-0)

20/12/2017 Guildford - Cardiff 3-3 (0-2,1-1,2-0)
10/01/2018 Cardiff - Guildford 6-2 (3-0,0-0,3-2)

22/12/2017 Milton Keynes - Nottingham 2-1 (1-0,0-1,1-0)
03/01/2018 Nottingham - Milton Keynes 6-2 (1-1,4-1,1-0)

 

Demi-finales (31 janvier et 7 février 2018)

Nottingham - Belfast 1-5 (0-2,1-2,0-1)
Belfast - Nottingham 7-6 (2-3,2-2,3-1)

Sheffield - Cardiff 6-2 (3-1,2-0,1-1)
Cardiff - Sheffield 7-1 (2-1,2-0,3-0)

 

Finale (4 mars 2018 à Cardiff)

Cardiff - Belfast 3-6 (1-0,1-3,1-3)

Avant une course aux titres qui couronnera l'équipe en saison régulière comme en play-offs, les Devils avaient laissé filer le premier titre de la saison, après un parcours fort étrange qui est passé à deux doigts de l'élimination au premier tour (repêché comme meilleur troisième), et une élimination évitée de justesse en demi-finale face à Sheffield. Pourtant les Devils vont trébucher sur la dernière marche, malgré l'avantage de la patinoire hôte de la finale de cette compétition. Belfast soulève donc la plus petite coupe de la saison, mais cela vient tout de même garnir la vitrine de trophées, et ce titre n'est pas anecdotique puisqu'il est synonyme de qualification pour la prochaine Coupe Continentale. Cardiff passe, pour la deuxième saison d'affilée, à peu de choses du "Treble Winner" (vainqueur des trois trophées de la saison).

 

 

 

 

National Ice Hockey League

Avec la dissolution de la Premier League, les anciennes formations de cette ligue (à l'exception de Milton Keynes et Guildford qui ont participé à l'expansion EIHL), sont reversées en Division 1 NIHL, selon leur emplacement géographique (nord ou sud).

Zone nord

Division 1 - Moralee Conference (36 matches)

                      Pts   V  VP DP  D     BP-BC   Diff
1  Sheffield Steeldogs 63   28  3  1  4    191-72   +119
2  Hull Pirates        60   26  3  2  5    274-110  +164
3  Telford Tigers      56   26  1  2  6    212-77   +135
4  Solway Sharks       41   19  1  1  14   172-123  +49
5  Solihull Barons*    41   16  5  1  14   182-132  +50
6  Whitley Warriors    36   16  0  4  16   135-145  -10
7  Blackburn Hawks*    33   13  3  1  19   142-145  -3
8  Billingham Stars    24   10  1  2  22   155-178  -23
9  Nottingham Lions    13    5  0  3  28    84-214  -130
10 Deeside Dragons      4    2  0  0  33    77-428  -351

35 matchs pour Telford, Solway, Billingham et Deeside, sans incidence au classement. Régulation des points sur la rencontre Blackburn - Solihull, qui n'a pu se tenir en raison de l'impossibilité de voyager pour Solihull.

L'arrivée des équipes d'ancienne Premier League en "Moralee Conference" a une incidence directe puisque les trois anciens pensionnaires briguent le podium. Cela fut d'ailleurs serré entre eux mais c'est Sheffield qui remporte finalement la saison régulière devant Hull et des Tigers de Telford un peu décevants, pour une équipe qui jouait les premiers rôles dans l'ancien championnat. Les écossais de Solway viennent compléter le carré. En bas de tableau, relégation inévitable pour les frontaliers anglo-gallois de Deeside, auteurs d'une saison catastrophique. Fait étonnant, l'ancien Morzinois Michaël Brodin a commencé la saison avec cette équipe, avant de la quitter assez rapidement.

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                            B   A  Pts
 1 Matt Davies                Hull         31  86  117
 2 Jason Hewitt               Hull         39  58   97
 3 Jason Silverthorn (CAN)    Telford      43  48   91
 4 Bobby Chamberlain          Hull         44  41   85
 5 Rick Plant                 Telford      18  56   74

 

Quarts de finale (17 et 18 mars 2018)

Billingham - Sheffield 3-4 (0-1,0-1,3-2)
Sheffield - Billingham 9-3 (3-0,5-0,1-3)

Hull - Blackburn 12-1 (5-0,2-0,5-1)
* match retour non joué - qualification de Hull

Whitley - Telford 2-5 (0-2,0-2,2-1)
* match retour non joué (Whitley ne s'est pas déplacé) - qualification de Telford

Solway - Solihull 4-4 (0-3,3-1,1-0)
Solihull - Solway 5-3 (2-0,2-2,1-1)

 

Demi-finales (24 et 25 mars 2018)

Solihull - Sheffield 3-4 (1-2,1-0,1-2)
Sheffield - Solihull 5-2 (1-0,3-1,1-1)

Telford - Hull 5-5 (0-3,3-1,2-1)
Hull - Telford 4-3 a.p (1-1,0-0,2-2,1-0)

 

Finale (31 mars et 1er avril 2018)

Telford - Sheffield 6-0 (2-0,3-0,1-0)
Sheffield - Telford 3-2 (1-0,2-0,0-2)

Solway dominait assez largement ce championnat, mais avec l'arrivée des anciens pensionnaires de Premier League, les cartes sont redistribuées. Pire encore pour les Écossais, ils sortent dès les quarts de finale dans la confrontation face à Solihull, formation de longue date en Moralee Conference. Sheffield filait vers un doublé mais une finale aller totalement ratée lui fait perdre le trophée, au profit de Telford qui sauve sa saison. À noter qu'avec le nouveau format, Sheffield et Telford se qualifient pour un final-four qui les oppose aux deux premières équipes de la Division 1 Sud.

 

Division 2 - Laidler Conference (36 matches)

                      Pts    V VP DP  D     BP-BC   Diff
1  Sutton Sting        59   27  1  3  5    218-110  +108
2  Widnes Wild         52   23  2  1  9    207-82   +125
3  Hull Jets           52   21  5  0  10   243-129  +114
4  Telford Tigers B    51   23  2  1  10   247-145  +102
5  Altrincham Aces     49   19  3  5  9    218-114  +104
6  Sheffield Senators  44   19  2  1  13   222-134  +88
7  Bradford Bulldogs   32   13  1  3  18   145-151  -6
8  Coventry Blaze NIHL 28   10  2  3  20   149-137  +12
9  Deeside Dragons B    9    3  0  1  30    95-423  -328
10 Blackburn Hawks B    3    0  1  1  34    61-380  -319

35 matchs pour Widnes, Bradford, Sheffield, Coventry, 34 matchs pour Deeside, sans incidence au classement.

Sutton remporte la saison régulière de Laidler Conference, et est promu en Division 1. Les voisins de Manchester que sont les Aces d'Altrincham ont longtemps cru aux play-offs, mais c'est finalement la réserve de Telford qui a pris le dernier billet.

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                    B   A  Pts
 1 Richard Haggar       Hull       72  56  128
 2 Karol Jets (SVK)     Telford    43  77  117
 3 Callum Bowley        Telford    48  56  104
 4 Gowan Beddoes        Hull       38  46   84
 5 Oliver Barron        Widnes     43  39   82

 

Carré final (14 et 15 avril 2018 à Widnes)

Demi-finales

Sutton - Telford B 4-3 (1-1,2-1,1-1)
Widnes - Hull 6-5 (2-0,2-5,2-0)

Finale

Sutton - Widnes 3-6 (0-2,2-1,1-3)

Deuxième saison consécutive avec un titre de champion des play-offs de Laidler Conference pour le Wild de Widnes, à qui la réception du carré final réussit particulièrement.

 

Zone sud

Division 1 - Britton Conference (32 matches)

                      Pts    V VP DP  D     BP-BC  Diff
1 Basingstoke Bison    56   26  2  0  4    158-60   +98
2 P-borough Phantoms   56   23  4  2  3    159-69   +90
3 Swindon Wildcats     48   18  4  4  6    150-92   +58
4 London Raiders       37   16  2  1  13   121-106  +15
5 Bracknell Bees       34   13  3  2  14   137-125  +12
6 Streatham IHC        29   13  1  1  17   114-110  +4
7 M-Keynes Thunder     25    6  3  6  16    74-120  -46
8 Invicta Dynamos      22    6  3  4  19    88-137  -49
9 Cardiff Fire          3    0  0  2  29    41-223  -182

31 matchs pour Invicta et Cardiff, 30 matchs pour Milton Keynes, sans incidence au classement.

À l'instar de ce qu'il s'est passé dans le nord, les anciens de la Premier League ont trusté toutes les premières places. Une seule exception, avec les Raiders de Londres qui ont devancé les abeilles de Bracknell, l'équipe qui était à l'époque la plus en difficulté du championnat disparu. Dur apprentissage de la Division 1 pour Cardiff Fire, qui n'a pas remporté le moindre match de la saison.

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                          B   A  Pts
 1 Tomas Karpov (TCH)       Basingstoke  29  38   67
 2 Aaron Nell               Swindon      23  35   58
 3 Ivan Antonov             Basingstoke  16  40   56
 4 Frantisek Bakrlik (TCH)  Bracknell    30  23   53
 5 Maxim Birbraer (ISR)     Swindon      15  38   53

 

Quarts de finale (17 et 18 mars 2018)

Basingstoke - Invicta 6-0 (0-0,4-0,2-0)
Invicta - Basingstoke 1-7 (0-3,0-1,1-3)

Peterborough - Milton Keynes 4-1 (3-0,1-0,0-1)
Milton Keynes - Peterborough 2-7 (1-1,1-5,0-1)

Streatham - Swindon 0-2 (0-1,0-1,0-0)
Swindon - Streatham 4-2 (1-0,1-2,2-0)

Bracknell - London 5-6 (1-2,2-3,2-1)
London - Bracknell 4-2 (0-0,2-2,2-0)

 

Demi-finales (24 et 25 mars 2018)

London - Basingstoke 4-7 (1-1,3-4,0-2)
Basingstoke - London 3-0 (0-0,2-0,1-0)

Swindon - Peterborough 4-2 / commué en 0-5 sur tapis vert [joueur inéligible]
Peterborough - Swindon 4-6 (1-0,2-3,1-3)

 

Finale (31 mars et 1er avril 2018)

Peterborough - Basingstoke 1-1 (0-0,0-1,1-0)
Basingstoke - Peterborough 2-1 (1-0,1-1,0-0)

Dans cette finale opposant les deux meilleures équipes de la saison, la pièce est une nouvelle fois tombée du côté de Basingstoke pour un rien. Ayant perdu le titre de saison régulière à la différence de victoires en temps réglementaire, c'est cette fois-ci pour un petit but (de Roman Malinik, auteur des deux buts de la finale retour) que Peterborough cède le trophée au Bison.

 

Final-four Division 1 (7 et 8 avril 2018 à Coventry)

Demi-finales

Basingstoke - Sheffield 3-1 (0-0,1-1,2-0)
Telford - Peterborough 4-1 (1-0,2-1,1-0)

Finale

Basingstoke - Telford 4-0 (2-0,2-0,0-0)

Vainqueur de la saison régulière et des play-offs du sud (même si dans les deux cas cela s'est joué à très peu de choses dans la lutte avec Peterborough), Basingstoke s'impose comme la meilleure équipe d'NIHL avec ce nouveau succès dans ce final-four, pour la première édition de cette compétition.

 

Division 2 - Wilkinson Conference (26 matchs)

                      Pts    V VP DP  D    BP-BC  Diff
 1 Oxford City Stars   46   22  1  0  3   223-55   +168
 2 Solent Devils       45   22  0  1  3   164-58   +106
 3 Bracknell Hornets   43   21  0  1  4   159-93   +66
 4 Chelmsford Chieft.  40   20  0  0  6   186-74   +112
 5 Peterborough B      36   15  2  0  7   144-84   +60
 6 Guildford Phoenix   31   14  1  1 10   111-87   +24
 7 Slough Jets         24    7  5  0 14   104-153  -49
 8 Bristol Pitbulls    22   10  0  1 14   103-104  -1
 9 Cardiff Fire B      22   10  1  1 15    97-138  -41
10 Haringey Huskies    19    8  1  1 16    93-162  -69
11 Basingstoke Buffalo 16    6  0  4 16    78-158  -80
12 Invicta Mustangs    15    5  2  1 18    75-161  -86
13 Swindon Wildcats B  13    6  0  1 19    85-158  -73
14 Lee Valley Lions     5    1  0  2 22    70-207  -137

25 matchs pour Peterborough et Lee Valley, sans incidence au classement

Avec la fusion de la Division 2 sud (anciennement divisée en poule est et ouest), le principe du simple aller retour est mis en place. Le titre est acquis par les Stars d'Oxford City pour un petit point d'avance sur les Devils de Solent and Gosport

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                        B   A  Pts
1 Richard Facey          Solent        43  42   85
2 Kamil Kinkor (TCH)     Oxford City   38  37   75
3 Alex Murray            Solent        20  48   68
4 Lukas Smital (TCH)     Slough        20  47   67
5 Steve Fisher           Bracknell     29  37   66

 

Quarts de finale (14 et 15 avril 2018)

Bristol - Oxford City 3-4 (0-1,2-2,1-1)
Oxford City - Bristol 10-1 (3-0,5-0,2-1)

Solent - Slough 6-3 (2-0,2-2,2-1)
Slough - Solent non joué / Solent qualifié

Bracknell - Guildford 1-2 (0-0,1-0,0-2)
Guildford - Bracknell non joué / Guildford qualifié 

Peterborough - Chelmsford 4-9 (1-3,1-2,2-4)
Chelmsford - Peterborough 8-1 (2-1,3-0,3-0)

Carré final (21 et 22 avril 2018 à Bracknell)

Demi-finales

Oxford City - Chelmsford 3-5 (0-2,2-0,1-3)
Solent - Guildford 6-1 (1-0,2-0,3-1)

Finale

Solent - Chelmsford 6-1 (0-0,1-1,5-0)

Surprise avec l'élimination prématurée des Stars d'Oxford City, face à l'équipe toujours dangereuse des Chieftains de Chelmsford. Cela a ouvert la voie au titre des littoraux de Solent, qui ont dominé le carré final de la tête et des épaules.

 

National Ice Hockey League Cup

Groupe A (8 matches)

                         Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Solway Sharks           12   5  1  0  2   41-28  +13
2 Blackburn Hawks          8   4  0  0  4   35-41  -6
3 Billingham Stars         5   2  0  1  5   29-36  -7

Groupe B (8 matches)

                         Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Hull Pirates*           10   4  1  0  2   27-30  -3
2 Sheffield Steeldogs      7   3  0  1  4   29-36  -7
3 Peterborough Phantoms*   6   3  0  0  4   38-28  +10

Sept matchs pour Hull et Peterborough.

Groupe C (8 matches)

                         Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Streatham IHC           16   8  0  0  0   35-17  +18
2 London Raiders           8   3  1  0  4   32-23  +9
3 Invicta Dynamos          1   0  0  1  7   15-42  -27

Groupe D (12 matches)

                         Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Swindon Wildcats        20   8  2  0  2   46-35  +11
2 Telford Tigers          15   6  1  1  4   38-33  +5
3 Basingstoke Bison       11   4  1  1  6   37-41  -4
4 Bracknell Bees           6   2  0  2  8   35-47  -12

 

Quarts de finale

20/01/18 Solway - Sheffield 2-6 (0-0,0-4,2-2)
21/01/18 Sheffield - Solway 4-2 (1-1,0-0,3-1)

06/01/18 Blackburn - Hull 3-4 (2-1,0-1,1-2)
07/01/18 Hull - Blackburn 12-3 (4-1,5-0,3-2)

14/01/18 Streatham - Telford 2-5 (0-1,1-1,1-3)
20/01/18 Telford - Streatham 4-4 (1-0,2-2,1-2)

13/01/18 Swindon - London 8-0 (2-0,4-0,2-0)
14/01/18 London - Swindon 2-6 (1-1,0-4,1-1)

 

Demi-finales

02/02/18 Sheffield - Hull 3-2 (2-1,0-0,1-1)
03/02/18 Hull - Sheffield 1-3 (1-0,0-1,0-2)

14/02/18 Swindon - Telford 3-3 (1-0,0-1,2-2)
20/02/18 Telford - Swindon 1-5 (1-2,0-3,0-0)

 

Finale (11 et 15 avril 2018)

Sheffield - Swindon 2-2 (0-0,2-0,0-2)
Swindon - Sheffield 4-2 (2-0,2-2,0-0)

Les Wildcats de Swindon sauvent leur saison en soulevant le trophée de la NIHL Cup.

 

 

 

 

Scottish National League

Classement (20 matchs)

                         Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Dundee Comets          34  16  2  2  186-60  +126
 2 Paisley Pirates        34  16  2  2  148-43  +105
 3 Kirkcaldy Kestrels     32  16  0  4  184-58  +126
 4 Édimbourg Capitals SNL 28  14  0  5  127-65  +62
 5 Aberdeen Lynx          24  12  0  8  123-71  +52
 6 Kilmarnock Storm       18   9  0 10   89-101 -12
 7 Moray Elgin Typhoons   18   9  0 11   86-101 -15
 8 Dundee Tigers          16   8  0 12   75-98  -23
 9 North Ayrshire Wild     4   2  0 18   24-141 -117
10 Kilmarnock Thunder      4   2  0 16   47-197 -150
11 Solway Stingrays        4   2  0 18   64-218 -154

19 matchs pour Édimbourg et Kilmarnock Storm, 18 matchs pour Kilmarnock Thunder, sans incidence au classement.

La lutte en saison régulière écossaise s'est résumée à un duel entre les Comets de Dundee et les champions en titre des Pirates de Paisley, mais ce duel fut porté très loin ! Exactement le même bilan en championnat, et ce fut même tel que les deux seuls matchs nuls de la saison ont correspondu aux deux oppositions entre ces formations ! Au final, ce sont les Comets qui soulèvent la coupe, grâce à une meilleure différence de buts.

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                         B   A  Pts
 1 John Dolan            Dundee Comets  31  35   66
 2 Conor Duncan          Kirkcaldy      37  27   64
 3 Richard Thorp         Paisley        25  34   59
 4 John Gordon           Dundee Comets  23  31   54
 5 Marc Crute            Paisley        19  33   52
 6 Joël Gautschi (SUI)   Édimbourg SNL  23  28   51
 7 Scott Jamieson        Kirkcaldy      21  23   44
 8 Garry Simpson         Kirkcaldy      19  25   44
 9 Callum Hill           Dundee Comets  11  33   44
10 Iain Malcolm          Aberdeen       16  27   43

 

Quarts de finale

Dundee Comets - Dundee Tigers 12-1 9-0
Paisley - Moray Elgin 1-2 12-1
Kirkcaldy - Kilmarnock Storm 8-1 7-1
Edimbourg SNL - Aberdeen 3-8 3-1

Carré final (7 et 8 avril 2018 à Kirkcaldy dans le Comté de Fife)

Demi-finales

Dundee Comets - Aberdeen 8-1
Paisley - Kirkcaldy 5-8

Finale

Dundee Comets - Kirkcaldy 9-2

On semblait se diriger tranquillement vers une nouvelle opposition entre les Comets de Dundee et les Pirates de Paisley en finale, mais Kirkcaldy est venu déjouer les pronostics en demi-finales. En disposant de Paisley, les Kestrels rejoignent les Comets en finale, mais Dundee s'impose facilement et conserve son titre des play-offs.

 

 

Scottish Cup

Tour préliminaire

Kilmarnock Thunder - Solway 3-12 11-3
Edimbourg SNL - Kirkcaldy 3-5 4-4
Dundee Tigers - Dundee Comets 1-8 3-11

Quarts de finale

Solway - Kirkcaldy 3-9 3-6
Dundee Comets - Kilmarnock Storm 8-4 4-2
North Ayrshire - Paisley 0-8 2-3
Aberdeen - Moray Elgin 9-5 5-1

Demi-finales

Kirkcaldy - Dundee Comets 6-4 2-5
Paisley - Aberdeen 2-6 7-1

Finale (le 22 avril 2018 à Kirkcaldy)

Paisley - Dundee Comets 2-4

C'est un "Treble Winners" pour les Comets de Dundee en cette saison 2017-2018 : ils remportent le championnat, les play-offs et la coupe.

 

 

La saison précédente (2016/17)

 

Retour aux archives