Championnat de Slovaquie 2017/18

 

Extraliga : résultats et classement / Play-offs / poule de promotion/relégation

1. Liga : classement et play-offs.

2. Liga : groupe A, groupe B et play-offs.

 

 

Extraliga

La 25e édition de l’Extraliga marque un coup de boost dans l’internationalisation des effectifs, sensible déjà depuis trois saisons. Si les Tchèques restent les plus nombreux (25), on note un nombre record de joueurs nord-américains : ils sont 28, dont trois-quarts de Canadiens, en début de saison. Seuls Trenčín et Liptovský Mikuláš sont restés sur un recrutement "tchéco-slovaque". La Russie, la Suède, la Finlande, la Lettonie, la Slovénie, le Bélarus et… la France, avec Olivier Dame-Malka chez le champion en titre Banská Bystrica, sont également représentés au lancement du championnat slovaque. Plus de 110 joueurs non slovaques auront goûté à l’Extraliga entre septembre 2017 et avril 2018.

L'équipe de Slovaquie des moins de 20 ans, établie à Piešťany et soutenue par Orange, est intégrée hors classement pour la onzième année consécutive. Elle rencontre chaque adversaire une fois à domicile et une autre à l'extérieur, soit 20 matches.

Martin recalé pour manque de garanties financières, c’est Detva, le champion de deuxième division, qui prend sa place en Extraliga, un peu au dépourvu. C’est la première fois que le club du centre de la Slovaquie intègre l’élite slovaque.

1re journée (vendredi 8 septembre 2017)

Banská Bystrica - Nitra 2-3 a.p. (0-0,0-1,2-1,0-1)
Žilina - Poprad 1-2 a.p. (1-0,0-0,0-1,0-1)
Trenčín – Liptovský Mikuláš 4-1 (3-1,0-0,1-0)
Košice - Detva 1-0 (0-0,0-0,1-0)
Nové Zámky - Zvolen 5-1 (1-0,3-0,1-1)

2e journée (dimanche 10 septembre 2017)

Nitra – Zvolen 6-1 (1-1,0-0,5-0)
Poprad – Trenčín 2-3 (2-2,0-0,0-1)
Banská Bystrica – Žilina 4-3 (1-1,2-0,1-2)
Detva – Nové Zámky 2-3 a.p. (1-1,1-1,0-0,0-1)
Košice – Liptovský Mikuláš 2-3 t.a.b. (1-0,1-2,0-0,0-0,0-1)
Slovaquie 20 ans – Poprad 2-5 (1-0,1-3,0-2) [mardi 12 septembre]

3e journée (vendredi 15 septembre 2017)

Nové Zámky – Slovaquie 20 ans 3-5 (1-1,1-3,1-1) [jeudi 14 septembre]
Žilina – Nitra 10-4 (1-2,5-1,4-1)
Trenčín – Banská Bystrica 3-2 a.p. (1-1,1-0,0-1,1-0)
Košice – Poprad 5-2 (2-0,3-0,0-2)
Nové Zámky – Liptovský Mikuláš 0-3 (0-2,0-1,0-0)
Zvolen – Detva 5-4 (1-2,2-2,2-0)

Žilina étrille le vice-champion Nitra. Michal Švihálek s’illustre en inscrivant trois buts, tout comme son coéquipier Václav Stupka qui marque cinq points (1+4).

4e journée (dimanche 17 septembre 2017)

Nitra – Detva 5-2 (1-1,1-1,3-0)
Liptovský Mikuláš – Zvolen 0-3 (0-2,0-0,0-1)
Poprad – Nové Zámky 3-1 (0-1,1-0,2-0)
Banská Bystrica – Košice 2-1 (1-0,0-0,1-1)
Žilina – Trenčín 0-3 (0-3,0-0,0-0)
Slovaquie 20 ans – Žilina 5-4 (2-0,2-2,1-2) [mardi 19 septembre]

Nové Zámky se débarrasse déjà de son entraineur Štefan Mikeš pour le remplacer par Ladislav Lubina. C’est la troisième fois que le Tchèque de 50 ans prend les rênes du club après 2008/2009 (en deuxième division) et 2013/2014 (en MOL Liga).

5e journée (vendredi 22 septembre 2017)

Banská Bystrica – Slovaquie 20 ans 8-2 (1-1,5-0,2-1) [jeudi 21 septembre]
Trenčín – Nitra 4-0 (1-0,1-0,2-0)
Košice – Žilina 6-3 (2-1,3-2,1-0)
Nové Zámky – Banská Bystrica 3-2 a.p. (1-0,1-2,0-0,1-0)
Zvolen – Poprad 2-3 a.p. (0-1,2-0,0-1,0-1)
Detva – Liptovský Mikuláš 1-5 (0-1,0-1,1-3)

Le MsHK Žilina rend publics les salaires de ses joueurs. C’est son trio de Canadiens qui empoche, sans surprise, le plus par mois, à savoir Ryan Martindale (5 000 euros), Scott Pitt et Félix-Antoine Poulin (3 889 euros). En comparaison, Michal Roman, celui qui touche le moins, gagne 700 euros. Le club médaillé de bronze 2017 dépense mensuellement 56 000 euros pour l’ensemble de la masse salariale de ses joueurs.

6e journée (dimanche 24 septembre 2017)

Nitra – Liptovský Mikuláš 3-2 (2-2,1-0,0-0)
Žilina – Nové Zámky 3-1 (2-0,1-0,0-1)
Poprad – Detva 4-1 (1-0,1-0,2-1)
Banská Bystrica – Zvolen 4-2 (0-0,2-0,2-2)
Trenčín – Košice 3-1 (0-0,1-1,2-0)
Slovaquie 20 ans – Liptovský Mikuláš 3-2 t.a.b. (0-0,1-0,1-2,0-0,1-0) [mardi 26 septembre]

Les juniors slovaques n’ont jamais aussi bien commencé l’exercice que cette année : ils glanent contre Liptovský Mikuláš une troisième victoire en cinq matches et ont marqué plus de points que Žilina, Nové Zámky, Zvolen et Detva !

7e journée (vendredi 29 septembre 2017)

Nitra – Slovaquie 20 ans 10-0 (2-0,4-0,4-0) [jeudi 28 septembre]
Košice – Nitra 4-1 (1-0,2-1,1-0)
Nové Zámky – Trenčín 1-3 (0-2,0-1,1-0)
Zvolen – Žilina 3-2 t.a.b. (1-2,1-0,0-0,0-0,1-0)
Detva – Banská Bystrica 0-3 (0-0,0-1,0-2)
Liptovský Mikuláš – Poprad 1-2 a.p. (0-1,1-0,0-0,0-1)

Nitra s’amuse contre les juniors ; ses Canadiens Anthony Luciani (2+3) et Judd Blackwater (1+3) sont les plus prolifiques de la soirée. Luciani domine les classements des buteurs (8 réalisations) et des marqueurs (14 points) après seulement sept sorties sous ses nouvelles couleurs.

8e journée (dimanche 1er octobre 2017)

Nitra – Poprad 3-4 t.a.b. (1-1,0-1,2-1,0-0,0-1)
Banská Bystrica – Liptovský Mikuláš 5-2 (1-0,0-2,4-0)
Žilina – Detva 5-2 (0-0,3-1,2-1)
Trenčín – Zvolen 3-1 (0-0,0-1,3-0)
Košice – Nové Zámky 4-3 (0-2,1-1,3-0)
Slovaquie 20 ans – Detva 4-1 (1-1,1-0,2-0) [mardi 3 octobre]

Ladislav Ščurko (Detva) marque son premier but de la saison. Rappelons que l’attaquant de 31 ans a fait la une des journaux slovaques en avril 2009, quelques jours seulement après avoir remporté le titre avec Košice, pour avoir été reconnu coupable du meurtre de l’arbitre Marek Liptaj en janvier 2008.

9e journée (vendredi 6 octobre 2017)

Košice – Slovaquie 20 ans 2-1 (0-0,2-0,0-1) [jeudi 5 octobre]
Nové Zámky – Nitra 6-4 (3-1,2-0,1-3)
Zvolen – Košice 4-1 (3-1,0-0,1-0)
Detva – Trenčín 0-2 (0-0,0-1,0-1)
Liptovský Mikuláš – Žilina 2-1 (1-0,1-1,0-0)
Poprad – Banská Bystrica 6-4 (2-1,3-3,1-0)

La première phase de la saison régulière se conclut sur la confrontation symbolique entre le leader Trenčín, toujours invaincu, et la lanterne rouge Detva, toujours en quête de son premier succès. Depuis la défaite contre les juniors trois jours auparavant, c’est Dušan Kapusta qui est le coach du promu, en remplacement de Miroslav Chudý, viré car son président de club « ne peut pas changer 25 joueurs d’un coup ». Kapusta, 56 ans, a déjà entraîné Detva en 2014/2015, emmenant la formation du centre de la Slovaquie au titre de champion de deuxième division.

10e journée (dimanche 8 octobre 2017)

Nitra – Banská Bystrica 1-7 (1-3,0-4,0-0)
Poprad – Žilina 3-2 (0-1,3-1,0-0)
Liptovský Mikuláš – Trenčín 0-2 (0-1,0-0,0-1)
Detva – Košice 2-3 (2-1,0-2,0-0)
Zvolen – Nové Zámky 4-1 (1-0,1-0,2-1)
Slovaquie 20 ans – Zvolen 3-4 a.p. (0-2,3-0,0-1,0-1) [mardi 10 octobre]

À moins d’un mois du premier tour des élections régionales, le coup d’envoi de la rencontre Detva-Košice est donné par Marián Kotleba, président de la région de Banská Bystrica. Richard Lintner, directeur de la société Pro-Hokej organisatrice de l’Extraliga, monte rapidement au créneau : « La politique n’a pas sa place dans le sport ! ». Ce qui pose évidemment problème, ce n’est pas tant la proximité de l’échéance politique locale mais surtout ce que représente la personne de Kotleba, à savoir un néofascisme nostalgique des années 1938-1945 en Slovaquie. Nathan Robinson, récemment recruté par Detva et présenté dans les médias comme le « premier noir » à évoluer en Extraliga, quitte le promu dans les jours qui suivent, sans explication, après avoir disputé quatre rencontres seulement sous les couleurs du champion de deuxième division. Simple coïncidence ?

11e journée (vendredi 13 octobre 2017)

Trenčín – Slovaquie 20 ans 4-0 (2-0,1-0,1-0) [jeudi 12 octobre]
Zvolen – Nitra 3-4 t.a.b. (0-0,1-3,2-0,0-0,0-1)
Nové Zámky – Detva 3-1 (2-0,1-1,0-0)
Liptovský Mikuláš – Košice 5-3 (0-1,3-1,2-1)
Trenčín – Poprad 3-2 a.p. (0-0,1-0,1-2,1-0)
Žilina – Banská Bystrica 3-1 (0-0,2-0,1-1) [mardi 17 octobre]

En marge du championnat, Banská Bystrica termine à domicile son premier exercice en Ligue des Champions par un succès sans enjeu contre Tappara Tampere (5-2), leader du groupe A venu en Slovaquie sans réelle motivation selon les propres dires de Tomáš Záborský, recruté cet été par le double tenant du titre finlandais. Avec un bilan négatif (2 victoires, 4 défaites), les « Béliers » terminent derniers de leur poule.

Recruté à l’intersaison justement par Banská Bystrica, l’international français Olivier Dame-Malka dispute contre Žilina son dernier match sous le maillot du champion de Slovaquie (0+3 en 13 rencontres d’Extraliga). Il intégrera l’effectif des Brûleurs de Loups de Grenoble début novembre.

12e journée (dimanche 15 octobre 2017)

Nitra – Žilina 2-3 (0-1,0-2,2-0)
Banská Bystrica – Trenčín 5-2 (2-0,0-1,3-1)
Poprad – Košice 0-1 (0-0,0-0,0-1)
Liptovský Mikuláš – Nové Zámky 1-3 (0-0,0-2,1-1)
Detva – Zvolen 0-5 (0-2,0-2,0-1)
Slovaquie 20 ans – Nové Zámky 1-3 (0-2,1-1,0-0) [mardi 17 octobre]

À l’issue de la rencontre au sommet (le leader contre son dauphin), le champion en titre Banská Bystrica met fin à la série de douze victoires du Dukla Trenčín, jusque là invaincu. Sept points séparent les deux équipes au classement.

13e journée (vendredi 20 octobre 2017)

Poprad – Slovaquie 20 ans 5-2 (1-0,1-2,3-0) [jeudi 19 octobre]
Detva – Nitra 0-7 (0-3,0-2,0-2) 
Zvolen – Liptovský Mikulአ5-3 (0-1,2-1,3-1) 
Nové Zámky – Poprad 5-0 (1-0,2-0,2-0) 
Košice – Banská Bystrica 5-2 (1-0,1-1,3-1) 
Trenčín – Žilina 7-0 (4-0,0-0,3-0) 

Le duel entre Košice et Banská Bystrica est le plus intense en qualité de jeu depuis longtemps en Extraliga, de l’avis même des entraîneurs, joueurs et commentateurs. Petr Kafka (2+2) et Marek Hovorka (0+4) sont les grands artisans du succès des Oceliari qui leur permet de prendre la deuxième place à leurs adversaires du soir.

Detva anime encore et toujours l’actualité, mais pas de la façon que souhaiterait le promu. La déculottée infligée par Nitra est le quatorzième revers consécutif du champion de deuxième division qui n’a toujours pas remporté le moindre match. Le club, évidemment dernier avec un retard de 36 points sur le leader Trenčín et quinze sur le neuvième Liptovský Mikuláš, décide de se séparer de son coach Dušan Kapusta… deux semaines seulement après l’avoir nommé à la place de Miroslav Chudý ! C’est sur les épaules d’Ivan Dornič (55 ans), nouvel entraîneur, que repose désormais le salut de Detva.

14e journée (dimanche 22 octobre 2017)

Nitra – Trenčín 3-4 a.p. (1-0,2-1,0-2,0-1)
Žilina – Košice 2-3 (1-3,0-0,1-0)
Banská Bystrica – Nové Zámky 8-3 (4-1,2-1,2-1)
Poprad – Zvolen 1-4 (1-1,0-1,0-2)
Liptovský Mikuláš – Detva 6-2 (2-0,1-0,3-2)
Slovaquie 20 ans – Banská Bystrica 2-3 t.a.b. (1-0,0-2,1-0,0-0,0-1) [mardi 24 octobre]

Tomáš Surový, le capitaine des Béliers de Banská Bystrica, cartonne face à Nové Zámky avec un triplé et deux assistances. Son coéquipier Mário Lunter n’est pas en reste (1+3).

Décevant en ce début de saison (septième avec dix défaites au compteur), le vice-champion Nitra voit le retour sur son banc d’Antonín Stavjaňa (54 ans) en soutien à Andrej Kmeč, recomposant ainsi le duo qui avait mené les Corgoni à leur unique titre en 2016. Stavjaňa, champion du Monde 1985 et 1996, a été licencié de České Budějovice (2e division tchèque) une semaine auparavant. Il commence sa mission par une défaite frustrante après que son équipe a mené 3-0 contre le leader.

15e journée (vendredi 27 octobre 2017)

Žilina – Slovaquie 20 ans 4-1 (1-0,2-1,1-0) [jeudi 26 octobre]
Liptovský Mikuláš – Nitra 1-2 (0-0,1-1,0-1) 
Detva – Poprad 7-3 (1-2,2-0,4-1)
Zvolen – Banská Bystrica 3-2 (1-1,2-0,0-1) 
Nové Zámky – Žilina 0-3 (0-0,0-2,0-1) 
Košice – Trenčín 5-1 (2-0,2-0,1-1)

ENFIN ! Il aura fallu seize matchs à Detva pour accrocher ses premiers lauriers de la saison et, par la même occasion, le premier succès de son histoire en Extraliga !

Lukáš Handlovský (Žilina) est auteur, contre les U20, de trois buts et d’une assistance, ce qui le place en tête du classement des buteurs avec 10 réalisations (il en rajoutera une autre le lendemain à Nové Zámky).

Le derby de Slovaquie centrale entre Zvolen et Banská Bystrica débute avec 70 minutes de retard, le temps de remplacer au pied levé les arbitres – tchèques – initialement prévus mais qui ne sont jamais arrivés (on évoque un problème de communication). Sa compagne partie en salle de travail, le gardien local Marek Šimko cède lui aussi sa place à quelques minutes du coup d’envoi pour rejoindre la maternité. Malgré ces bouleversements successifs, son remplaçant finlandais Jani Nieminen assure le coup devant la cage et permet aux siens de conserver un mince avantage final contre le champion en titre. Après une entame de saison inquiétante, Zvolen, désormais quatrième, est l’équipe en forme avec sept succès sur ses huit dernières sorties.

16e journée (dimanche 29 octobre 2017)

Nitra – Košice 4-2 (0-1,1-1,3-0) 
Trenčín – Nové Zámky 3-0 (0-0,2-0,1-0) 
Žilina – Zvolen 4-1 (0-1,4-0,0-0) 
Banská Bystrica – Detva 8-2 (1-1,5-1,2-0) 
Poprad – Liptovský Mikuláš 2-1 (1-0,0-0,1-1)
Slovaquie 20 ans – Košice 1-7 (0-2,1-1,0-4) [mardi 31 octobre]

Nitra, qui n’avait plus gagné à domicile depuis le 28 septembre, se paie Košice grâce à Matej Paulovič, auteur des quatre buts des Corgoni. L’attaquant de 22 ans passe de fait en tête du classement des buteurs avec 13 réalisations.

17e journée (mercredi 1er novembre 2017)

Poprad – Nitra 3-4 t.a.b. (2-1,1-1,0-1,0-0,0-1) 
Liptovský Mikuláš – Banská Bystrica 2-3 a.p. (1-0,0-1,1-1,0-1) 
Detva – Žilina 1-2 t.a.b. (0-0,1-0,0-1,0-0,0-1) 
Zvolen – Trenčín 6-3 (3-1,1-2,2-0) 
Nové Zámky – Košice 5-3 (2-1,0-1,3-1)
Detva – Slovaquie 20 ans 5-0 (0-0,3-0,2-0) [jeudi 2 novembre]

18e journée (vendredi 3 novembre 2017)

Nitra – Nové Zámky 4-0 (1-0,2-0,1-0)
Košice – Zvolen 3-4 t.a.b. (0-1,2-1,1-1,0-0,0-1) 
Trenčín – Detva 2-1 (1-0,0-1,1-0) 
Žilina – Liptovský Mikuláš 3-1 (1-0,1-1,1-0) 
Banská Bystrica – Poprad 4-5 (2-2,0-1,2-2)

Tomáš Mikúš capitalise sur tous les buts de Nitra (3+1).

La direction du HC Košice, lasse des performances en dents de scie de son équipe malgré une deuxième place au classement, décide de sanctionner ses joueurs. « Nous avons imposé une lourde amende à tout le groupe, explique Rastislav Rusič, le directeur exécutif du club le plus titré de Slovaquie. Nous ne rendrons pas public le montant car cela reste une affaire interne au club. Les raisons de cette fâcheuse démarche se trouvent dans les résultats, l’approche et le plan de jeu de l’équipe qui sont inacceptables, en particulier sur la glace de nos adversaires. »

Voici le classement après le premiers tiers de la saison régulière (20 matches sauf pour Trenčín, Zvolen, Nitra et Liptovský Mikuláš à qui il reste à disputer le second match contre les U20 slovaques) : 1 Trenčín 45 points (+29), 2 Košice 38 pts (+14), 3 Banská Bystrica 37 pts (+26), 4 Zvolen 35 pts (+9), 5 Poprad 34 pts (+1), 6 Nitra 32 pts (+12), 7 Žilina 31 pts (+6), 8 Nové Zámky 25 pts (-9), 9 Liptovský Mikuláš 20 pts (-8), 10 Detva 8 pts (-42).

19e journée (dimanche 5 novembre 2017)

Banská Bystrica – Nitra 3-0 (2-0,1-0,0-0) 
Žilina – Poprad 1-2 (0-1,1-1,0-0) 
Trenčín – Liptovský Mikuláš 2-1 a.p. (0-1,1-0,0-0,1-0) 
Košice – Detva 3-1 (1-0,2-0,0-1)  
Nové Zámky – Zvolen 3-4 t.a.b. (1-1,0-2,2-0,0-0,0-1)

Bon dernier, Detva n’est pas aidé par un calendrier chargé qui lui fait disputer cinq rencontres en huit jours, dont trois d’affilée, parmi lesquelles des confrontations avec les trois premiers du classement ! Pourtant, le promu engrange autant de points sur cette période que sur l’ensemble de ses matches depuis le lancement du championnat (à savoir… quatre !) et, sous l’impulsion notable du nouveau coach Ivan Dornič, montre un visage bien plus digne d’une formation de l’élite slovaque.

C’est la dernière journée de championnat avant la première trêve internationale. La Slovaquie participe à la Deutschland Cup et neuf « Extraligants » ont été appelés par Craig Ramsay, le nouvel entraîneur canadien de la Double-Croix : le défenseur Ladislav Romančík (Trenčín) et les attaquants Peter Ölvecký et Juraj Bezúch (Trenčín), Miloš Bubela et Patrik Lamper (Banská Bystrica), Michal Krištof et Matej Paulovič (Nitra), Matúš Sukeľ (Liptovský Mikuláš) et Marek Hovorka (Košice). À noter qu’il s’agit de la première sélection en équipe A pour Bezúch, Krištof, Lamper et Romančík.

20e journée (vendredi 17 novembre 2017)

Nitra – Zvolen 3-2 (1-1,2-1,0-0)
Detva – Nové Zámky 4-2 (1-1,1-0,2-1)
Liptovský Mikuláš – Košice 2-4 (1-0,0-2,1-2)
Poprad – Trenčín 1-2 (1-0,0-1,0-1)
Banská Bystrica – Žilina 4-0 (1-0,1-0,2-0)

Triplé de Ladislav Nagy, capitaine du HC Košice.

21e journée (dimanche 19 novembre 2017)

Žilina – Nitra 2-4 (0-1,1-2,1-1)
Trenčín – Banská Bystrica 4-2 (2-0,0-0,2-2)
Košice – Poprad 3-1 (1-1,1-0,1-0)
Nové Zámky – Liptovský Mikuláš 0-4 (0-0,0-1,0-3)
Zvolen – Detva 6-2 (2-1,4-0,0-1)
Slovaquie 20 ans – Nitra 0-7 (0-1,0-3,0-3) [mardi 21 novembre]

Nitra remonte à la quatrième place du classement, à seulement deux points du podium. Tibor Kutálek marque quatre points (3+1) contre les juniors slovaques et Michal Krištof s’empare de la tête des pointeurs avec un total de 28 unités (8+20).

22e journée (dimanche 20 novembre 2016)

Nitra – Detva 4-1 (1-1,2-0,1-0)
Liptovský Mikuláš – Zvolen 5-7 (3-2,1-3,1-2)
Poprad – Nové Zámky 7-5 (1-0,4-4,2-1)
Banská Bystrica – Košice 5-3 (3-2,2-1,0-0) [jeudi 23 novembre]
Žilina – Trenčín 2-5 (0-0,0-1,2-4) [jeudi 23 novembre]
Liptovský Mikuláš – Slovaquie 20 ans 3-2 t.a.b. (0-0,0-1,2-1,0-0,1-0) [jeudi 23 novembre]

Tomáš Mikúš (3+1) et Michal Krištof (0+4) sont les grands artisans du succès de Nitra. Daniel Brejčák (Poprad) est lui aussi très productif contre Nové Zámky avec quatre points (1+4).

À moins de cinq minutes de la fin, le score est de 5-5 à Liptovský Mikuláš mais Zvolen inscrit deux buts en 37 secondes et l’emporte donc dans une rencontre riche en buts. Les locaux Matúš Sukeľ (3+1) et Marek Uram (0+4) s’illustrent individuellement, tout comme le Canadien de Zvolen Nicholas Ross (2+2).

L’affiche entre Banská Bystrica, deuxième, et Košice, troisième, est remporté par les champions en titre grâce à une entame de match tonitruante (déjà 3-0 après 4'49 de jeu !).

23e journée (dimanche 26 novembre 2017)

Trenčín – Nitra 1-4 (0-2,0-0,1-2)
Košice – Žilina 5-2 (1-0,4-1,0-1)
Nové Zámky – Banská Bystrica 2-1 a.p. (0-0,1-1,0-0,1-0)
Zvolen – Poprad 4-2 (1-1,0-1,3-0)
Detva – Liptovský Mikuláš 0-1 (0-0,0-0,0-1)
Slovaquie 20 ans – Trenčín 2-4 (0-0,1-3,1-1) [mardi 28 novembre]

Le leader Trenčín encaisse son premier revers à domicile.

24e journée (vendredi 1er décembre 2017)

Zvolen – Slovaquie 20 ans 3-2 (0-0,1-1,2-1) [jeudi 30 novembre]
Nitra – Liptovský Mikuláš 3-2 a.p. (1-2,1-0,0-0,1-0)
Poprad – Detva 5-2 (1-0,2-1,2-1)
Banská Bystrica – Zvolen 2-4 (0-1,2-1,0-2)
Žilina – Nové Zámky 3-2 t.a.b. (0-0,1-1,1-1,0-0,1-0)
Trenčín – Košice 2-3 a.p. (1-2,0-0,1-0,0-1)

Les juniors slovaques en ont terminé avec leurs devoirs en Extraliga. Avec 14 points (4 victoires), les ouailles d’Ernest Bokroš signent leur deuxième meilleur bilan depuis qu’ils ont intégré l’élite, après l’exercice 2013/2014 (19 pts, 7 succès). Erik Smolka (6+8) et Vladimír Vybiral (6 buts) rendent les meilleures copies offensives du groupe.

L’entraineur de Žilina, Stanislav Škorvanek, est viré et remplacé par le Tchèque Petr Rosol (53 ans), champion du monde 1985 et bronzé aux Jeux d’Albertville.

25e journée (dimanche 3 décembre 2017)

Košice – Nitra 7-2 (2-0,1-0,4-2) 
Nové Zámky – Trenčín 1-5 (0-2,1-3,0-0) 
Zvolen – Žilina 4-1 (1-1,0-0,3-0) 
Detva – Banská Bystrica 2-3 t.a.b. (1-0,0-1,1-1,0-0,0-1) 
Liptovský Mikuláš – Poprad 3-4 a.p. (0-0,2-1,1-2,0-1)

26e journée (vendredi 8 décembre 2017)

Košice – Nové Zámky 7-0 (3-0,2-0,2-0) [mardi 28 novembre]
Nitra – Poprad 3-1 (1-1,2-0,0-0) 
Banská Bystrica – Liptovský Mikuláš 4-1 (2-0,1-0,1-1) 
Žilina – Detva 3-1 (1-0,0-0,2-1) 
Trenčín – Zvolen 3-4 a.p. (1-0,0-2,2-1,0-1)

27e journée (dimanche 10 décembre 2017)

Nové Zámky – Nitra 3-4 (2-0,0-3,1-1)
Zvolen – Košice 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Detva – Trenčín 2-6 (0-3,0-2,2-1)
Liptovský Mikuláš – Žilina 2-3 (2-2,0-1,0-0)
Poprad – Banská Bystrica 1-2 (0-0,0-2,1-0)

La saison régulière touche à sa moitié. Le classement est toujours dominé par le Dukla Trenčín et Zvolen prend la deuxième place à son adversaire du soir : 1 Trenčín 67 points (+41), 2 Zvolen 60 pts (+26), 3 Košice 58 pts (+32), 4 Banská Bystrica 55 pts (+35), 5 Nitra 55 pts (+24), 6 Poprad 45 pts, 7 Žilina 39 pts (-6), 8 Liptovský Mikuláš 31 pts (-13), 9 Nové Zámky 29 pts (-30), 10 Detva 12 pts (-60). Le joueur le plus productif (Michal Krištof, 10+27) et le meilleur buteur (Matej Paulovič, 19 réalisations) sont tous les deux de Nitra.

La mi-saison intervient juste avant la deuxième trêve internationale. La Slovaquie effectue son dernier tournoi de préparation aux Jeux olympiques à Hamar. Comme lors de la Deutschland Cup en novembre, un gros contingent d’Extraliga (neuf joueurs) est représenté dans l’effectif de Craig Ramsay : le défenseur Tomáš Starosta (Trenčín) et les attaquants Miloš Bubela, Patrik Lamper, Tomáš Surový (Banská Bystrica), Michal Krištof, Matej Paulovič (Nitra), Peter Ölvecký (Trenčín) et Matúš Sukeľ (Liptovský Mikuláš). Ladislav Nagy, capitaine du HC Košice, était dans la liste initiale mais a dû renoncer au dernier moment après s’être blessé à Zvolen.

28e journée (mercredi 20 décembre 2017)

Nitra – Banská Bystrica 1-2 (1-0,0-1,0-1)
Poprad – Žilina 2-0 (0-0,2-0,0-0)
Liptovský Mikuláš – Trenčín 1-3 (0-2,1-0,0-1)
Detva – Košice 3-5 (1-1,0-2,2-2)
Zvolen – Nové Zámky 4-2 (2-0,1-1,1-1)

Neuvième succès consécutif de Zvolen (son douzième sur ses treize dernières sorties).

29e journée (vendredi 22 décembre 2017)

Zvolen – Nitra 4-5 t.a.b. (1-1,1-2,2-1,0-0,0-1)
Nové Zámky – Detva 3-1 (1-0,0-0,2-1)
Košice – Liptovský Mikuláš 3-2 t.a.b. (0-1,1-1,1-0,0-0,1-0)
Trenčín – Poprad 0-2 (0-0,0-1,0-1)
Žilina – Banská Bystrica 2-5 (0-2,1-1,1-2)

30e journée (mardi 26 décembre 2017)

Nitra – Žilina 3-5 (1-0,1-3,1-2)
Banská Bystrica – Trenčín 3-2 (1-2,1-0,1-0)
Poprad – Košice 4-2 (1-0,1-0,2-2)
Liptovský Mikuláš – Nové Zámky 3-4 a.p. (0-1,2-2,1-0,0-1)
Detva – Zvolen 2-5 (0-1,0-1,2-3)

Nové Zámky chipe la huitième place à son adversaire du soir grâce, entre autres, au triplé de son attaquant Eduard Šimun.

31e journée (jeudi 28 décembre 2017)

Nitra – Detva 5-4 (0-2,3-2,2-0)
Zvolen – Liptovský Mikuláš 4-2 (0-0,1-1,3-1)
Nové Zámky – Poprad 2-3 (0-2,0-1,2-0)
Košice – Banská Bystrica 2-4 (0-0,2-1,0-3)
Trenčín – Žilina 3-2 (0-2,3-0,0-0)

La Steel Aréna de Košice est pleine à craquer (8347 spectateurs) pour rendre hommage à la légende locale Peter Bartoš, 44 ans, qui a arrêté sa carrière à l’issue de la saison précédente. Le numéro 43 est le meilleur buteur et le recordman de points marqués sous le maillot des Oceliari (222+322) et fut le capitaine du fameux Zlatý hetrik (triplé d’or) en 2010/2011. L’ancien des Minnesota Wild (13 matches) a remporté 13 médailles dans l’élite slovaque (5 titres avec Košice, 3 en argent et 4 en bronze) et a représenté la Slovaquie à 92 reprises (23 buts), notamment lors de cinq championnats du Monde (finaliste de l’édition 2000 à Saint-Pétersbourg).

32e journée (samedi 30 décembre 2017)

Nitra – Trenčín 5-1 (3-0,2-1,0-0)
Žilina – Košice 3-2 (2-1,0-1,1-0)
Banská Bystrica – Nové Zámky 8-1 (2-0,3-1,3-0)
Poprad – Zvolen 2-3 t.a.b. (2-0,0-1,0-1,0-0,0-1)
Liptovský Mikuláš – Detva 0-1 (0-0,0-1,0-0)

Le classement se resserre en haut de tableau : Zvolen et Banská Bystrica (grâce à un triplé de Michal Kabáč) reviennent respectivement à un et trois points du premier Trenčín.

Košice enregistre une troisième défaite consécutive fatale à son entraîneur Milan Jančuška et son adjoint Jerguš Bača, virés le lendemain du Nouvel An. Ils sont remplacés par deux anciens joueurs du club : Marcel Šimurda (37 ans), adjoint de Rostislav Čada deux saisons auparavant, et… Peter Bartoš (44 ans), icône du hockey cassovien dont la carrière a été honorée publiquement moins d’une semaine avant sa nomination !

33e journée (mercredi 3 janvier 2018)

Liptovský Mikuláš – Nitra 1-3 (0-0,0-2,1-1)
Detva – Poprad 1-3 (1-1,0-2,0-0)
Zvolen – Banská Bystrica 1-8 (0-3,0-3,1-2)
Nové Zámky – Žilina 5-4 a.p. (0-2,1-2,3-0,1-0)
Košice – Trenčín 4-2 (0-0,2-2,2-0)

Nouvelle année, nouveau leader. Trenčín, qui accuse un bilan de quatre défaites sur ses cinq derniers matchs, cède la première place, qu’il tenait depuis plusieurs mois, à Banská Bystrica (les Béliers ont une meilleure différence de buts). Le champion en titre remporte en effet le derby de Slovaquie centrale en humiliant Zvolen sur sa glace ; le Canadien Josh Brittain y inscrit quatre points (2+2).

34e journée (samedi 6 janvier 2018)

Nitra – Košice 4-3 a.p. (2-0,1-1,0-2,1-0)
Trenčín – Nové Zámky 3-1 (2-0,1-0,0-1)
Žilina – Zvolen 0-3 (0-0,0-0,0-3)
Banská Bystrica – Detva 9-1 (5-1,3-0,1-0)
Poprad – Liptovský Mikuláš 3-2 (2-0,0-1,1-1)

En dépit d’un retour au score fracassant (mené 0-3 jusqu’à la 36e minute), Košice perd le match contre Nitra en prolongation et cède la quatrième place à son adversaire du soir. Les Oceliari étaient encore deuxièmes au classement un mois plus tôt.

35e journée (dimanche 7 janvier 2018)

Poprad – Nitra 3-4 (0-1,0-0,3-3)
Liptovský Mikuláš – Banská Bystrica 4-3 t.a.b. (1-1,0-2,2-0,0-0,1-0)
Detva – Žilina 4-1 (0-1,0-0,4-0)
Zvolen – Trenčín 3-4 t.a.b. (0-1,1-0,2-2,0-0,0-1)
Nové Zámky – Košice 1-2 a.p. (0-0,0-0,1-1,0-1)

Tonitruant la veille dans le choc des extrêmes, Banská Bystrica, qui menait pourtant 3-1, se fait revoir au score à 42 secondes de la fin du temps réglementaire et perd la rencontre aux tirs au but, laissant ainsi Trenčín reprendre les commandes de l’Extraliga pour un petit point.

Les deux rencontres jouées exceptionnellement à 24 heures d’intervalle laissent très perplexes les dirigeants de Žilina, battu les deux fois, qui lancent un ultimatum à ses joueurs et son staff technique : au moins dix points doivent être engrangés par les « Loups » lors des six prochaines rencontres sinon les salaires seront baissés jusqu’à 50%. Ces menaces s’accompagnent d’une coupe dans les effectifs dont les principaux concernés sont les Canadiens Ryan Martindale et Félix-Antoine Poulin. Žilina est septième au classement.

36e journée (vendredi 12 janvier 2018)

Nitra – Nové Zámky 5-1 (0-0,5-0,0-1)
Košice – Zvolen 6-2 (2-1,3-1,1-0)
Trenčín – Detva 2-5 (1-2,1-2,0-1)
Žilina – Liptovský Mikuláš 2-3 a.p. (0-0,1-2,1-0,0-1)
Banská Bystrica – Poprad 2-3 (0-2,2-0,0-1)

Mi-octobre, Nové Zámky enchainait quatre victoires consécutives. Depuis, le club du sud-ouest slovaque s’écroule : il a perdu 18 des 24 matches suivants ! Le Tchèque Ladislav Lubina, déjà deuxième coach à diriger la formation cette saison, est licencié après la défaite chez le voisin Nitra et remplacé par son compatriote Miroslav Mach (48 ans)… lui-même viré trois jours plus tôt de Ústí nad Labem (D2 tchèque) !

À noter la victoire sensationnelle du dernier Detva chez le leader et les trois buts marqués en 41 secondes par Košice en deuxième période.

37e journée (dimanche 14 janvier 2018)

Banská Bystrica – Nitra 6-3 (1-1,3-0,2-2)
Žilina – Poprad 4-2 (2-2,0-0,2-0)
Trenčín – Liptovský Mikuláš 1-2 (1-1,0-0,0-1)
Košice – Detva 4-3 (0-0,3-2,1-1)
Nové Zámky – Zvolen 1-4 (0-2,1-0,0-2)

Le haut de tableau est de nouveau chamboulé : Banská Bystrica reprend la tête – avec 3 buts et 1 assist de l’Américain Cason Hohmann – et Trenčín perd deux positions pour être désormais troisième. Nitra, quatrième avant la journée, et Košice, cinquième, inversent leurs places au classement.

38e journée (vendredi 19 janvier 2018)

Nitra – Zvolen 2-1 (0-1,0-0,2-0)
Detva – Nové Zámky 0-2 (0-0,0-2,0-0)
Liptovský Mikuláš – Košice 2-4 (1-1,0-1,1-2)
Poprad – Trenčín 5-4 (2-1,1-3,2-0)
Banská Bystrica – Žilina 5-2 (2-1,1-0,2-1)

La sélection slovaque pour les Jeux Olympiques est annoncée le 17 janvier et on y trouve dix joueurs évoluant en Extraliga : le défenseur Tomáš Starosta (Trenčín) et les attaquants Miloš Bubela et Tomáš Surový (Banská Bystrica), Michal Krištof et Matej Paulovič (Nitra, respectivement meilleur pointeur et meilleur buteur du championnat), Ladislav Nagy et Marek Hovorka (Košice), Peter Ölvecký (Trenčín), Matúš Sukeľ (Liptovský Mikuláš) et Patrik Lamper (qui alterne piges en KHL avec Slovan Bratislava et en Extraliga avec le champion en titre). À noter que Ladislav Nagy (38 ans), champion du monde en 2002, prendra part à ses premiers J.O. malgré une carrière internationale bien remplie. Enfin, Vladimír Országh, entraîneur-adjoint de l’équipe nationale auprès de Craig Ramsay, n’a pas été autorisé par les dirigeants de Banská Bystrica à être du voyage en Corée du Sud ; il continuera donc à diriger les « Béliers » en championnat dont le calendrier prévoit des matchs pendant le tournoi olympique.

L’ancien leader Trenčín enregistre une troisième défaite de rang (la cinquième en sept matchs) et poursuit sa dégringolade au classement ; le Dukla est désormais quatrième. Košice réintègre le trio de tête. Plus bas, la lutte pour la huitième place, synonyme de play-off, est elle très disputée entre Nové Zámky et Liptovský Mikuláš, à égalité de points avant de croiser le fer la journée suivante.

39e journée (dimanche 21 janvier 2018)

Žilina – Nitra 2-3 (2-2,0-1,0-0)
Trenčín – Banská Bystrica 1-0 (0-0,0-0,1-0)
Košice – Poprad 6-2 (2-2,0-0,4-0)
Nové Zámky – Liptovský Mikuláš 3-2 (1-0,1-1,1-1)
Zvolen – Detva 6-3 (1-0,1-1,4-2)

40e journée (vendredi 26 janvier 2018)

Detva – Nitra 2-3 (1-1,0-2,1-0)
Liptovský Mikuláš – Zvolen 4-3 (1-2,0-1,3-0)
Poprad – Nové Zámky 3-4 t.a.b. (1-1,2-2,0-0,0-0,0-1)
Banská Bystrica – Košice 5-2 (1-0,1-0,3-2)
Žilina – Trenčín 2-1 (0-1,2-0,0-0)

Le 23 janvier, Nitra remporte la première édition de la Coupe de Visegrád à l’issue de la finale retour remportée à domicile 5-2 aux tirs au but (match aller perdu 2-4) aux dépens des « Ours polaires » de Miskolc. La compétition a réuni quatre clubs slovaques (Nitra, Poprad, Nové Zámky et Žilina) et quatre hongrois (Miskolc, UTE Budapest, Székesfehérvár et MAC Budapest), et a débuté fin août 2017 par une phase régulière avec matchs aller-retour mais sans que les équipes du même pays ne se rencontrent. Le tournoi tend à intégrer dans le futur des équipes des deux autres pays du V4, à savoir la République tchèque et la Pologne.

La non-présence aux Jeux Olympiques de Vladimír Országh dans le staff technique slovaque fait beaucoup jaser. Juraj Koval, président de Banská Bystrica, a déclaré qu’il serait prêt à libérer son coach pour Pyeongchang si et seulement si certains matchs de l’Extraliga qui doivent alors lieu pendant la quinzaine olympique sont reportés ultérieurement. Miroslav Šatan, le manager de la sélection nationale, Martin Kohút, président de la fédération slovaque, et Richard Linter, président du Pro-Hokej organisateur du championnat, se réunissent en urgence le 25 janvier pour résoudre ce début de crise. Résultat : les 47e, 48e et 49e journées de championnat sont reprogrammées respectivement les 30 janvier, 28 février et 6 mars. Országh pourra donc être du voyage en Corée du Sud et sera suppléé sur le banc des Béliers par Michal Handzuš.

41e journée (dimanche 28 janvier 2018)

Trenčín – Nitra 1-3 (0-1,0-0,1-2)
Košice – Žilina 6-3 (1-0,2-1,3-2)
Nové Zámky – Banská Bystrica 3-1 (0-0,2-1,1-0)
Zvolen – Poprad 5-3 (2-1,1-1,2-1)
Detva – Liptovský Mikuláš 6-3 (1-1,1-1,4-1)

47e journée (reprogrammée le mardi 30 janvier 2018)

Trenčín – Nitra 1-3 (0-1,0-0,1-2)
Košice – Žilina 6-3 (1-0,2-1,3-2)
Nové Zámky – Banská Bystrica 3-1 (0-0,2-1,1-0)
Zvolen – Poprad 5-3 (2-1,1-1,2-1)
Detva – Liptovský Mikuláš 6-3 (1-1,1-1,4-1)

Le mois de janvier se termine et Žilina n’a obtenu que sept des dix points exigés par la direction du club ; la coupe dans les salaires, allant pour certains joueurs jusqu’à 50 %, sera donc effective mais les dirigeants laissent entrevoir un éventuel retour des pertes en février si les performances des « Loups » s’améliorent…

42e journée (vendredi 2 février 2018)

Nitra – Liptovský Mikuláš 7-4 (3-0,2-1,2-3)
Poprad – Detva 0-2 (0-0,0-1,0-1)
Banská Bystrica – Zvolen 3-2 t.a.b. (1-1,2-0,0-1,0-0,1-0)
Žilina – Nové Zámky 3-0 (0-0,1-0,2-0)
Trenčín – Košice 3-1 (1-1,0-0,2-0)

Ivan Dornič, qui a incontestablement redonné meilleure mine à Detva, est contraint de quitter son poste d’entraîneur pour des raisons de santé. C’est son adjoint Pavel Igríni qui prend la relève. Le banc de Košice accueille quant à lui le Tchèque Roman Simíček, champion du monde 1999, qui revient chez les Oceliari en soutien de Marcel Šimurda (Šimíček ayant été l’adjoint de Peter Oremus lors du dernier titre cassovien en 2015).

Le derby de Slovaquie centrale est aussi le choc entre le leader Banská Bystrica et son dauphin Zvolen. Malgré l’ouverture du score des champions au bout de seize secondes seulement, la rencontre est serrée au possible et se joue aux tirs au but. Les locaux grappillent un précieux point dans un classement toujours aussi compact au niveau du Top 5.

Alors que la prolongation semblait inévitable, un incident a tout chamboulé et décidé du résultat final à Trenčín. Des supporters locaux ont envoyé des bouteilles sur la glace après une pénalité encaissée par les « sang et or » à deux minutes de la fin du temps réglementaire. Le gardien de Košice, Vladislav Habal, excédé par ce comportement, a renvoyé un des projectiles avec sa crosse en direction des tribunes et les arbitres l’ont alors sanctionné d’une pénalité de match. Joakim Lundström le remplace à brûle-pourpoint et encaisse dès la reprise du jeu ! Le Dukla valide son succès avec un but en cage vide dans la foulée. Le lendemain, la direction du HC Košice publie un communiqué dans lequel elle condamne vivement les évènements de fin de match à Trenčín en rejetant la responsabilité sur le club local, remet vivement en cause les arbitres du championnat et s’interroge sur son avenir en Extraliga. Finalement, Trenčín sera sanctionné de 3500 euros d’amende la semaine suivante par la Commission disciplinaire de la Fédération slovaque qui menace également le club de fermer sa patinoire en cas de récidive.

43e journée (dimanche 4 février 2018)

Košice – Nitra 2-5 (0-3,1-1,1-1)
Nové Zámky – Trenčín 0-2 (0-1,0-1,0-0)
Zvolen – Žilina 1-2 t.a.b. (1-1,0-0,0-0,0-0,0-1)
Detva – Banská Bystrica 6-5 (2-3,2-0,2-2)
Liptovský Mikuláš – Poprad 1-3 (0-1,0-1,1-1)

Detva, lanterne rouge, crée la sensation en battant le leader et champion en titre Banská Bystrica. Le promu enregistre une quatrième victoire d’affilée en Extraliga, ce qui ne lui était évidemment encore jamais arrivé, et revient à onze points du neuvième Liptovský Mikuláš. Quant aux Béliers, ce faux-pas leur coûte la première place, qui revient à Nitra.

44e journée (mercredi 7 février 2018)

Nitra – Poprad 3-2 (1-1,2-0,0-1)
Banská Bystrica – Liptovský Mikuláš 6-1 (3-0,1-1,2-0)
Žilina – Detva 4-5 a.p. (2-1,1-1,1-2,0-1)
Trenčín – Zvolen 1-3 (1-0,0-1,0-2)
Košice – Nové Zámky 3-2 t.a.b. (0-0,2-2,0-0,0-0,1-0)

Pavol Paukovček, entraîneur de Liptovský Mikuláš, est démis de ses fonctions et c’est son assistant Juraj Halaj qui prend les commandes de l’équipe. En 2018, les Liptáci ont un bilan de neuf défaites en treize matchs, dont cinq consécutifs. Ils sont à cinq points de la huitième place tenue par Nové Zámky mais Detva, dernier à neuf points qui vient d’enchaîner cinq succès, menace désormais le club des Tatras occidentales.

45e journée (vendredi 9 février 2018)

Nové Zámky – Nitra 4-3 t.a.b. (1-1,0-1,2-1,0-0,1-0)
Zvolen – Košice 1-2 (0-1,0-0,1-1)
Detva – Trenčín 0-2 (0-0,0-1,0-1)
Liptovský Mikuláš – Žilina 3-2 (2-0,0-1,1-1)
Poprad – Banská Bystrica 6-1 (2-0,2-1,2-0)

Nitra se fait surprendre à Nové Zámky : Eduard Šimun égalise à 59'59 avant de donner la victoire aux locaux aux tirs au but.

Jiří Bicek annonce la fin de sa carrière. L’attaquant slovaque de 39 ans a remporté la Coupe Stanley en 2003 avec les New Jersey Devils aux côtés de Martin Brodeur, Scott Niedermayer, Patrik Eliáš, Joe Nieuwendyk ou Scott Stevens et a représenté son pays aux championnats du monde 1997 et 2009. Hormis l’Amérique du Nord, Bicek a également connu l’élite suédoise (Leksand, Brynäs, Södertälje), finlandaise (KalPa, JYP), tchèque (Kladno), suisse (Bienne) et… slovaque. Revenu en 2013 à Košice dont il est originaire, il a remporté l’Extraliga en 2014 et 2015 (en plus d’un premier titre en 1996) mais, blessé (déchirure du ligament de l’articulation tibio-tarsienne), n’a disputé que quatre matchs cette saison avant que la direction du club ne se sépare de lui en pleine convalescence.

46e journée (dimanche 11 février 2018)

Nitra – Banská Bystrica 1-4 (1-1,0-2,0-1)
Poprad – Žilina 3-2 a.p. (0-0,1-1,1-1,1-0)
Liptovský Mikuláš – Trenčín 3-2 a.p. (1-0,0-1,1-1,1-0)
Detva – Košice 1-2 (0-0,0-1,1-1)
Zvolen – Nové Zámky 6-3 (3-1,0-2,3-0)

Le choc de la journée se conclut sur un énième changement de leader : Banská Bystrica récupère la tête grâce à un meilleur goal-average que son adversaire du soir. À la trêve olympique et surtout à sept journées de la fin de la phase régulière, le classement est toujours aussi dense en haut de tableau puisque les cinq premiers se tiennent encore en trois points !

Quatre sélections de joueurs de l’EBEL autrichienne, de la DEL allemande et des Extraligas tchèque et slovaque s’affrontent le 17 février au stade Ondrej Nepela de Bratislava à l’occasion de la troisième édition de la All-Star Cup, ouverte donc cette année à trois championnats étrangers. Toutes les équipes se rencontrent une fois (match de deux périodes de quinze minutes) et un classement est établi. Ce sont les représentants du championnat slovaque qui finissent en tête devant leurs homologues tchèques, allemands et autrichiens. En l’absence des « Olympiens », la formation de l’Extraliga slovaque, coachée par Ján Filc, est composée des gardiens Tomáš Tomek (Žilina) et Michal Valent (Trenčín), des défenseurs Jozef Sládok (Detva), Eduard Šedivý (Košice), Daniel Brejčák (Poprad) et Nick Ross (Zvolen), ainsi que des attaquants Branko Radivojevič (capitaine), Juraj Bezúch (Trenčín), Marek Slovák, Judd Blackwater (Nitra), Patrik Koyš (Liptovský Mikuláš/Košice), Patrik Svitana (Poprad), Štěpán Novotný (Nové Zámky) et Cason Hohmann (Banská Bystrica). Ce dernier, auteur de cinq buts, est désigné MVP de l’exhibition.

La trêve olympique a permis aux clubs qui avaient récemment viré leurs entraîneurs de les remplacer. Ainsi, Liptovský Mikuláš a fait appel à Marek Uram (43 ans), son capitaine, pour prendre les rênes de l’équipe, quand bien même le champion du monde 2002 n’a aucune formation en la matière. Élément le plus productif (8+21) des Liptáci avant une blessure mi-janvier, Uram sera assisté de Juraj Halaj. Du côté de Detva, c’est le Tchèque Josef Turek (46 ans) qui devient le technicien principal tandis que Pavel Igríni, qui a assuré l’intérim jusqu’ici, retrouve le poste d’adjoint. Turek a précédemment entraîné Skalica, Zvolen et Trenčín en Extraliga.

50e journée (dimanche 25 février 2018)

Nitra – Trenčín 4-1 (1-0,1-0,2-1)
Žilina – Košice 3-6 (1-3,1-2,1-1)
Banská Bystrica – Nové Zámky 6-2 (2-0,3-1,1-1)
Poprad – Zvolen 3-5 (0-2,0-2,3-1)
Liptovský Mikuláš – Detva 1-2 a.p. (0-0,1-0,0-1,0-1)

Michel Miklík (Košice) inscrit cinq points (1+5) contre Žilina.

48e journée (reprogrammée le mercredi 28 février 2018)

Nitra – Žilina 3-2 (2-1,0-0,1-1)
Banská Bystrica – Trenčín 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Poprad – Košice 4-2 (1-0,0-1,3-1)
Liptovský Mikuláš – Nové Zámky 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Detva – Zvolen 1-6 (0-5,0-0,1-1)

La course aux play-offs fait toujours rage : Liptovský Mikuláš reprend la huitième place à son rival Nové Zámky (deux points d’écart entre les deux formations).

Le coup d’envoi de la rencontre entre Banská Bystrica et Trenčín est donné par Anastasia Kuzmina, biathlète slovaque d’origine russe licenciée au Dukla Banská Bystrica, qui vient de remporter trois médailles aux JO de Pyeongchang dont l’or de la mass start.

51e journée (vendredi 2 mars 2018)

Liptovský Mikuláš – Nitra 0-4 (0-1,0-3,0-0)
Detva – Poprad 3-6 (1-4,0-2,2-0)
Zvolen – Banská Bystrica 4-2 (1-0,1-1,2-1)
Nové Zámky – Žilina 4-7 (0-3,3-3,1-1)
Košice – Trenčín 0-3 (0-1,0-1,0-1)

Le derby de Slovaquie centrale est, comme souvent, riche en intensité. Le premier but de Zvolen est officiellement attribué à Tomáš Török mais c’est en réalité le défenseur de Banská Bystrica Vladimír Mihálik qui envoie le palet dans ses propres filets sur une passe en retrait, n’ayant pas remarqué que son gardien Jan Lukáš avait déserté son poste après une faute signalée en faveur des Béliers ! Les trois autres buts de Zvolen sont inscrits par l’Américain Timothy Coffman qui porte ainsi son total personnel à 29 réalisations, ce qui lui permet de prendre la tête du classement des buteurs. Leader avant la rencontre, Banská Bystrica rétrograde à la troisième place. Nitra est désormais premier, suivi de Zvolen à deux points et des champions en titre à trois. Košice et Trenčín (qui n’avait plus gagné à la Steel Aréna depuis cinq ans) marquent le pas, à neuf longueurs des Corgoni.

52e journée (dimanche 4 mars 2018)

Nitra – Košice 3-1 (1-0,1-1,1-0)
Trenčín – Nové Zámky 4-0 (2-0,0-0,2-0)
Žilina – Zvolen 5-0 (4-0,0-0,1-0)
Banská Bystrica – Detva 7-2 (5-1,0-1,2-0)
Poprad – Liptovský Mikuláš 3-2 (1-0,2-2,0-0)

La commission de discipline de la fédération slovaque (SZĽH) lance une action disciplinaire contre Trenčín et Banská Bystrica pour avoir intégré dans leurs effectifs quatre éléments qui n’avaient pourtant pas le droit d’y figurer, selon la directive qui stipule qu’un hockeyeur ne peut plus jouer pour un autre club que celui pour lequel il concoure depuis le 15 février. Or, Boris Sádecký, Marek Hecl, Patrik Bačik (Trenčín) et Pavol Skalický (Banská Bystrica) ont évolué entre temps sous les couleurs de Slovan Bratislava en KHL avant de retrouver leurs clubs respectifs en Extraliga. Richard Lintner, patron du Pro-hokej organisateur du championnat et qui a pourtant signé cette directive, remet en cause la décision de la fédération en invoquant le fait que cela ne peut qu’améliorer l’attractivité de l’Extraliga. Après l’affaire « Országh », voici donc un nouveau moyen pour le Pro-hokej et la SZĽH de s’écharper par médias interposés… Beaucoup de bruit pour rien, finalement, puisque la commission de discipline de la fédération décide d’avorter la procédure une dizaine de jours plus tard.

49e journée (reprogrammée le mardi 6 mars 2018)

Detva – Nitra 4-3 (0-2,1-1,3-0)
Zvolen – Liptovský Mikuláš 5-2 (2-1,1-0,2-1)
Nové Zámky – Poprad 2-1 (0-1,1-0,1-0)
Košice – Banská Bystrica 4-5 t.a.b. (0-2,2-0,2-2,0-0,0-1)
Trenčín – Žilina 5-0 (1-0,2-0,2-0)

Michal Valent, gardien de Trenčín, enregistre son onzième blanchissage de la saison, le troisième de suite.

Malgré un Michel Miklík des grands jours (1+3), Košice enregistre un quatrième revers consécutif et reste planté à la cinquième place. Banská Bystrica en profite pour revenir à un seul point de Nitra qui s’est fait surprendre chez le dernier. Plus bas, Nové Zámky reprend, pour un point, la huitième place à Liptovský Mikuláš.

53e journée (vendredi 9 mars 2018)

Poprad – Nitra 2-4 (0-1,2-2,0-1)
Liptovský Mikuláš – Banská Bystrica 3-1 (0-1,2-0,1-0)
Detva – Žilina 1-4 (0-2,1-0,0-2)
Zvolen – Trenčín 4-5 (2-0,2-3,0-2)
Nové Zámky – Košice 4-2 (2-0,0-1,2-1)

Triplé de Filip Ondruš (Žilina)

54e journée (dimanche 11 mars 2018)

Nitra – Nové Zámky 2-3 (0-1,2-2,0-0)
Košice – Zvolen 0-3 (0-0,0-2,0-1)
Trenčín – Detva 6-4 (2-1,2-2,2-1)
Žilina – Liptovský Mikuláš 4-3 a.p. (2-2,0-1,1-0,1-0)
Banská Bystrica – Poprad 3-4 (0-1,0-2,3-1)

Košice termine la phase régulière en encaissant une sixième défaite d’affilée !

Classement (56 matches)

                             Pts    V VP VT  DT DP D     BP-BC   Diff
 1 HK Nitra                  112   32  3  3  2  2  14   197-148  +49
 2 HKM Zvolen                110   30  3  4  5  1  13   192-150  +42
 3 HK Dukla Trenčín          109   32  4  1  0  3  16   157-112  +45
 4 HC'05 Banská Bystrica     108   31  1  4  4  1  15   213-134  +79
 5 HC Košice                  98   28  3  2  3  1  19   175-143  +32
 6 HK Poprad                  91   25  5  1  3  1  21   159-152  +7
 7 MsHK Žilina                71   19  1  3  1  5  27   146-164  -18
 8 HC Nové Zámky              60   14  5  2  3  1  31   125-185  -60
 9 MHK 32 Liptovský Mikuláš   57   12  2  3  2  9  28   122-162  -40 
10 HC 07 Detva                40   11  2  0  2  1  40   120-207  -87
NC Slovaquie moins de 20 ans  14    3  0  1  2  1  13    38-87   -49

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                        B   A  Pts
 1 Timothy Coffman (USA)  Zvolen       31  27   58
 2 Michal Krištof         Nitra        17  40   57
 3 Patrik Svitana         Poprad       23  31   54
 4 Matej Paulovič         Nitra        28  25   53
 5 Cason Hohmann (USA)    B.Bystrica   15  32   47
 6 Éric Faille (CAN)      B.Bystrica   20  25   45
 7 Judd Blackwater (CAN)  Nitra        17  28   45
 8 Branko Radivojevič     Trenčín      16  29   45
 9 Petr Obdržálek (TCH)   Zvolen       16  27   43
10 Tomáš Surový           B.Bystrica   13  29   42

Meilleure fiche +/- : Michal Krištof (Nitra), +37.

Meilleurs gardiens

                                      MJ   Min    %
1 Michal Valent           Trencín     47  2808  93,5%
2 Jan Lukáš               B.Bystrica  27  1582  93,1%
3 Vladislav Habal (TCH)   Košice      37  2110  92,8%
4 Nathan Lawson (CAN)     Nitra       28  1583  92,5%
5 Tomáš Tomek             Žilina      51  2936  92,4%
6 Mathieu Corbeil (CAN)   Poprad      35  2045  92,3%

Spectateurs

Košice      4032 (+483)
Trenčín     2694 (+674)
Nitra       2620 (-127)
B.Bystrica  2543 (+142)
Zvolen      1732 (+409)
Poprad      1332 (+125)
Nové Zámky  1151 (-198)
L. Mikuláš   927 (-644)
Žilina*      859 (-241)
Detva        573 (promu)
Juniors      228 (+84)

* Žilina a joué ses trois premiers matchs à domicile à huis clos (ils ne sont pas comptabilisés dans cette moyenne)

 

 

Quarts de finale

Le marketing de Richard Lintner aboutit sur une énième nouveauté commerciale : les phases finales prennent cette année le nom officiel de « Kaufland play-off », du nom de la chaîne de supermarchés mécène du championnat, lui-même officiellement nommé… Tipsport Liga !

15, 16, 19, 20, 23 et 25 mars 2018

Nitra – Nové Zámky 8-1 (4-0,2-0,2-1)
Nitra – Nové Zámky 4-1 (1-1,2-0,1-0)
Nové Zámky – Nitra 4-5 a.p. (2-0,2-3,0-1,0-1)
Nové Zámky – Nitra 1-3 (1-0,0-2,0-1)

Battu par le même Nové Zámky lors de la dernière journée de la saison régulière quatre jours avant le début de la série, Nitra ne laisse aucune chance à son voisin et se qualifie rapidement. Dans la troisième rencontre, Nové Zámky, qui menait pourtant 3-0 puis 4-1 à la mi-match, se fait revoir et perd en prolongation ; l’artisan de la victoire des Corgoni ce jour-à est Michal Krištof, auteur de quatre points (1+3).

Zvolen – Žilina 1-2 (0-1,1-0,0-1)
Zvolen – Žilina 4-1 (1-0,1-0,2-1)
Žilina – Zvolen 4-1 (1-0,3-1,0-0)
Žilina – Zvolen 2-6 (0-4,1-0,1-2)
Zvolen – Žilina 4-1 (2-0,0-0,2-1)
Žilina – Zvolen 1-2 (0-2,0-0,1-0)

Surpris d’entrée de jeu puis vaincus une seconde fois à Žilina, les joueurs de Peter Mikula affichent toutefois une puissance offensive qui leuri permet de valider logiquement leur billet pour le dernier carré. Peter Šišovský est auteur d’un triplé lors dans la deuxième confrontation, tout comme Milan Kytnár qui ajoute même une assistance à son bilan personnel lors du match 5. Ce dernier est le meilleur pointeur des quarts de finale avec 8 points (5+3). Seul bémol pour Zvolen, la perte du Canadien Nick Ross, défenseur le plus prolifique de la saison régulière (9+30), blessé à l’aine lors du match 3 et qui a fini sa saison là-dessus.

17, 18, 21, 22 et 24 mars 2018

Trenčín – Poprad 1-0 (0-0,0-0,1-0)
Trenčín – Poprad 3-1 (1-0,1-1,1-0)
Poprad – Trenčín 3-5 (1-1,1-1,1-3)
Poprad – Trenčín 2-3 (2-0,0-2,0-1)

La première confrontation est serrée au possible et se joue sur le but d’Ondrej Mikula à 59'26. Michal Valent signe là son douzième blanchissage de l’année. Le lendemain, les esprits sont tendus et 100 minutes de pénalité sont cumulées pendant la rencontre. Malgré le score final de la série, Trenčín n’a pas eu la partie facile et doit sa qualification à une meilleure gestion des moments-clés.

Banská Bystrica – Košice 3-2 t.a.b. (0-1,0-1,2-0,0-0,1-0)
Banská Bystrica – Košice 2-1 (0-0,2-0,0-1)
Košice – Banská Bystrica 3-2 a.p. (0-0,1-1,1-1,1-0)
Košice – Banská Bystrica 0-3 (0-1,0-1,0-1)
Banská Bystrica – Košice 1-0 a.p. (0-0,0-0,0-0,1-0)

Pour la seconde année consécutive, le parcours de Košice en play-off s’arrête dès les quarts de finale. Les Oceliari laissent filer une occasion en or de mener la série en ouverture : menant 2-0 chez son adversaire, puis 2-1, ils trouvent le poteau en cage vide à 59'15 avant que Banská Bystrica n’égalise à 59'35 puis gagne en fusillade. Le lendemain, les Cassoviens enregistrent une huitième défaite de suite. Ce premier – et dernier – tour des play-offs aura confirmé le mutisme offensif de Marek Hovorka, longtemps l’élément le plus productif de Košice, dont le dernier but et le dernier point en championnat remontent respectivement aux… 7 et 28 janvier 2018 !

La série a surtout été très tendue dans les coulisses et a confirmé que le torchon brûle de plus de plus entre la direction du HC Košice et les instances du hockey slovaque. Rastislav Rusič, directeur du club huit fois champion, et Július Lang, son président, avaient déjà été très virulents sur plusieurs dossiers chauds de 2018 : les évènements de la 42e journée à Trenčín, le projet de changement de date officielle des transferts (du 31 janvier au 1er mars), la déprogrammation de certaines journées du championnat pour satisfaire Banská Bystrica ou encore la non-poursuite de l’action disciplinaire à l’encontre des Béliers et de Trenčín pour avoir intégré des joueurs dans leurs effectifs en ne respectant pas les règles… Les deux responsables publient de nouveau un communiqué de presse pour critiquer de façon très acerbe la décision de la commission de discipline de la fédération de sanctionner de plusieurs matchs le défenseur tchèque de Košice Martin Dudáš, coupable d’une charge sur le capitaine adverse Tomáš Surový lors de la deuxième confrontation de la série. Ils estiment non seulement injuste la sanction (puisque dans l’autre sens l’attaquant Michel Miklík a lui aussi été violemment chargé par Ján Brejčák sans que personne n’y trouve à redire) mais surtout ridicule car le nombre de matchs de pénalité dépend de la date du retour de Surový sur la glace : s’il revient rapidement, alors Dudáš sera sanctionné de trois matchs, s’il est contraint de finir sa saison là-dessus alors le défenseur écopera de cinq rencontres voire plus. Un forfait définitif des play-offs est alors envisagé par Košice, ou même la présence de Dudáš dans l’effectif cassovien sur les matchs suivants en dépit de la sanction… mais aucune action « contestataire » ne sera finalement prise : Košice est sorti de la course au titre et Surový réintégrera l’effectif des Béliers dans le dernier match des demi-finales. Pour autant, l’élimination des Oceliari, intervenue au bout de 74’14 de jeu après une nouvelle décision arbitrale très contestable, a relancé du côté des dirigeants la volonté de changer d’air et de lorgner du côté de l’EBEL autrichienne…

 

Demi-finales

29, 30 mars, 2 et 3 avril 2018

Nitra – Banská Bystrica 1-2 (0-1,1-1,0-0)
Nitra – Banská Bystrica 2-4 (1-3,0-1,1-0)
Banská Bystrica – Nitra 6-3 (0-0,2-0,4-3)
Banská Bystrica – Nitra 5-2 (0-1,1-1,4-0)

Le remake des deux précédentes finales tourne court. Lancés en attaque par Patrik Lamper, auteur de quatre réalisations, Guillaume Asselin et Éric Faille (3+3 chacun), les Béliers se qualifient sans coup férir pour leur quatrième finale successive. Malgré l’élimination, Nitra peut se réjouir de glaner une sixième médaille de suite.

31 mars, 1er, 4, 5, 7 et 9 avril 2018

Zvolen – Trenčín 5-2 (0-2,2-0,3-0)
Zvolen – Trenčín 3-4 t.a.b. (3-2,0-0,0-1,0-0,0-1)
Trenčín – Zvolen 3-1 (1-0,2-0,0-1)
Trenčín – Zvolen 3-4 t.a.b. (1-0,1-3,1-0,0-0,0-1)
Zvolen – Trenčín 2-3 (1-0,1-1,0-2)
Trenčín – Zvolen 3-2 (2-1,1-0,0-1)

Trenčín, premier champion de Slovaquie il y a 25 ans, retrouve la finale onze ans après sa dernière perdue contre Slovan Bratislava. Zvolen à son tour éliminé, ni le premier ni le deuxième de la saison régulière ne disputera le titre. Avec un bilan de 67 points (33+34), l’Américain de Zvolen Tim Coffman terminera malgré tout meilleur marqueur de l’exercice 2017/2018, toutes phases confondues.

 

Finale (13, 14, 17, 18, 20, 22 et 24 avril 2018)

Trenčín – Banská Bystrica 3-4 a.p. (1-1,0-1,2-1,0-1)
Trenčín – Banská Bystrica 3-4 t.a.b. (1-1,1-0,1-2,0-0,0-1)
Banská Bystrica – Trenčín 6-1 (0-1,2-0,4-0)
Banská Bystrica – Trenčín 2-4 (0-3,0-0,2-1)
Trenčín – Banská Bystrica 6-0 (3-0,1-0,2-0)
Banská Bystrica – Trenčín 2-3 (0-1,1-2,1-0)
Trenčín – Banská Bystrica 1-5 (0-0,1-2,0-3)

À l’image de la 25e édition toute entière, la finale est très serrée et pleine de suspense puisque Trenčín, mené 0-3 dans la série, ne perd qu’au septième match. Malgré sa plus grosse défaite (match 5) et sa plus grande série de défaites (trois) de toute la saison, Banská Bystrica conserve son titre, gagné essentiellement grâce à une meilleure gestion des moments-clés et à son trio québécois très productif Faille-Gélinas-Asselin (le premier marque cinq points dans le match 7, dont deux buts). Le Dukla, qui a longtemps mené la meute en phase régulière, accroche une onzième médaille en Extraliga (3 en or, 5 en argent, 3 en bronze) et réalise une saison qui contraste avec la précédente, conclue à une indigne neuvième position.

Présents en finale depuis quatre éditions, les Béliers ajoutent une sixième médaille à leur collection entamée seulement en 2011. Si le club connaît le succès sportif, sa cote de popularité en Slovaquie est plutôt en baisse, du fait de son recours massif aux joueurs étrangers (pas moins de treize cette saison, dont huit Nord-Américains), ses liens très privilégiés avec Slovan Bratislava, le club de la capitale qu’on aime haïr sous les Tatras, ou encore les caprices de son président quant au planning des matchs pendant le tournoi olympique ou autres problématiques. Même en interne, le désormais double champion a connu des remous : à l’issue du match 6 de la finale, perdu à domicile et remettant les compteurs à zéro, des « supporters » locaux sont descendus dans les vestiaires et ont agressé verbalement les joueurs de Banská Bystrica, certains d’entre eux étant même prêts à en découdre physiquement, ce qui a notamment eu comme conséquence l’annulation de la traditionnelle conférence de presse d’après-match. Le lendemain, un boycott de la rencontre décisive est décrété par les Ultras en réaction au supposé manque de combativité des Béliers sur leurs dernières sorties. La direction du club prendra acte de cette décision en infligeant aux frondeurs une interdiction de stade à vie.

L’effectif champion de Slovaquie 2018

Gardiens : Jan Lukáš (TCH, 24 ans, 43 matchs, 93,29 % d’arrêts, 4 blanchissages), Teemu Lassisla (FIN, 35 ans, 34 m, 91,13 % d’arrêts, 2 blanchissages).

Défenseurs : Ján Brejčák (24 ans, 53 m, 7+12), Ivan Ďatelinka (35 ans, 70 m, 8+10), Steven Delisle (CAN, 27 ans, 43 m, 4+8), Guillaume Gélinas (CAN, 24 ans, 54 m, 5+11), Oliver Košecký (21 ans, 18 m, 0+4), Branislav Kubka (29 ans, 71 m, 5+9), Martin Kupec (18 ans, 2 m, 0+0), Vladimír Mihálik (31 ans, 63 m, 4+10), Klemen Pretnar (SLO, 31 ans, 26 m, 4+5), Adam Sedlák (TCH, 26 ans, 50 m, 3+9), Marek Švarc (19 ans, 1 m, 0+0), Nick Trecapelli (CAN, 26 ans, 12 m, 1+2).

Attaquants : Guillaume Asselin (CAN, 25 ans, 52 m, 22+25), Marek Bartánus (31 ans, 62 m, 20+16), Dalibor Bortňák (27 ans, 47 m, 7+7), Josh Brittain (CAN, 28 ans, 65 m, 20+21), Miloš Bubela (25 ans, 64 m, 22+26), Matej Češík (29 ans, 71 m, 3+15), Éric Faille (CAN, 28 ans, 28+36), Gilbert Gabor (SUE/SVK, 22 ans, 61 m, 10+8), Matej Giľák (22 ans, 25 m, 4+6), Cason Hohmann (USA, 25 ans, 67 m, 17+40), Tomáš Hrnka (26 ans, 26 m, 9+13), Michal Kabáč (22 ans, 42 m, 8+2), Patrik Lamper (25 ans, 55 m, 12+10), Mário Lunter (23 ans, 24 m, 8+6), Pavol Skalický (22 ans, 26 m, 7+9), Tomáš Surový (36 ans, 58 m, 13+34), Alex Tamáši (20 ans, 14 m, 3+3).

Entraîneurs : Vladimír Országh (40 ans) assisté de Rastislav Paľov (42 ans).

Ils ont porté le maillot de Banská Bystrica cette saison : Akim Aliu (D, CAN/UKR, 29 ans, 9 m, 2+4, parti à Karlskrona, SUE-1), Martin Andrisík (A, 21 ans, 22 m, 2+2, parti à Trnava, SVK-2), Martin Belluš (A, 26 ans, 24 m, 1+2, parti à Detva), Olivier Dame-Malka (D, FRA/CAN, 27 ans, 13 m, 0+3, parti à Grenoble, FRA-1), Martin Gründling (D, 31 ans, 11 m, 0+2, parti à Liptovský Mikuláš), Mislav Rosandič (D, SVK/CRO, 23 ans, 18 m, 1+11, retour de prêt à Hradec Králové, TCH-1), Mário Róth (A, 23 ans, 21 m, 3+3, parti à Trnava, SVK-2), Michal Sersen (D, 32 ans, 2 m, 0+0, retour de prêt à Bratislava, KHL), Peter Valent (A, 21 ans, 16 m, 1+1, parti à Trnava, SVK-2).

 

Meilleur joueur des play-offs (Zlatá Korčuľa, "Patin d'Or" élu par les supporters) : Branko Radivojevič (Trenčín).

Meilleurs marqueurs des play-offs

                                           B   A  Pts
1 Éric Faille (CAN)          B.Bystrica    8  11   19
2 Guillaume Asselin (CAN)    B.Bystrica    9   8   17
  Branko Radivojevič         Trenčín       8   9   17 
4 Peter Sojčík               Trenčín       6   7   13
5 Matej Paulovic             Nitra         5   5   10
  Radek Dlouhý               Trenčín       5   5   10
  Pavol Skalický             B.Bystrica    5   5   10
8 Rastislav Spirko           Zvolen        4   6   10
  Tibor Varga                Trenčín       4   6   10

 

Équipe-type de la saison : Michal Valent (Trenčín) ; Tomáš Starosta (Trenčín) - Nick Ross (CAN, Zvolen) ; Branko Radivojevič (Trenčín) - Michal Krištof (Nitra) - Éric Faille (CAN, Banská Bystrica).

Meilleur débutant : Miloš Kelemen (Zvolen).

 

 

Poule de promotion/relégation

1re journée (vendredi 16 mars 2018)

Liptovský Mikuláš - Skalica 4-2 (0-0,0-2,4-0)
Detva - Michalovce 4-2 (3-0,1-0,0-2)

2e journée (dimanche 18 mars 2018)

Skalica - Michalovce 5-1 (2-1,1-0,2-0)
Liptovský Mikuláš - Detva 5-3 (0-1,3-1,2-1)

3e journée (mardi 20 mars 2018)

Detva - Skalica 6-1 (2-0,2-1,2-0)
Michalovce - Liptovský Mikuláš 4-3 t.a.b. (1-1,2-0,0-2,0-0,1-0)

4e journée (vendredi 23 mars 2018)

Skalica - Liptovský Mikuláš 0-4 (0-2,0-1,0-1)
Michalovce - Detva 4-3 (2-1,1-2,1-0)

5e journée (dimanche 25 mars 2018)

Michalovce - Skalica 5-4 (1-1,2-3,2-0)
Detva - Liptovský Mikuláš 5-1 (2-0,1-1,2-0)

6e journée (mardi 27 mars 2018)

Skalica - Detva 1-5 (0-2,0-1,1-2)
Liptovský Mikuláš - Michalovce 6-0 (1-0,1-0,4-0)

7e journée (vendredi 30 mars 2018)

Liptovský Mikuláš - Skalica 7-0 (3-0,2-0,2-0)
Detva - Michalovce 5-4 a.p. (1-2,1-1,2-1,1-0)

8e journée (dimanche 1er avril 2018)

Skalica - Michalovce 2-3 a.p. (1-0,0-2,1-0,0-1)
Liptovský Mikuláš - Detva 0-3 (0-1,0-1,0-1)

9e journée (mardi 3 avril 2018)

Detva - Skalica 2-3 (0-1,1-1,1-1)
Michalovce - Liptovský Mikuláš 2-6 (0-2,1-2,1-2)

10e journée (vendredi 6 avril 2018)

Skalica - Liptovský Mikuláš 1-5 (0-2,0-1,1-2)
Michalovce - Detva 0-2 (0-2,0-0,0-0)

11e journée (dimanche 8 avril 2018)

Michalovce - Skalica 3-1 (1-0,1-1,1-0)
Detva - Liptovský Mikuláš 4-6 (2-2,0-2,2-2)

12e journée (mardi 10 avril 2018)

Skalica - Detva 6-2 (1-1,3-1,2-0)
Liptovský Mikuláš - Michalovce 6-2 (2-1,3-0,1-1)

Classement (12 matches)

                        Pts    V VP VT  DT DP D    BP-BC  Diff
1 Liptovský Mikuláš      28    9  0  0  1  0  2    53-26  +27
2 Detva                  20    6  1  0  0  0  5    42-27  +15
3 Michalovce             14    3  1  1  0  1  6    30-47  -17
4 Skalica                 7    3  0  0  0  1  8    20-45  -25

À l’amorce des « play out », Liptovský Mikuláš renforce son staff technique avec l’arrivée d’Anton Tomko comme entraîneur principal, lequel a coaché cette saison les Pingouins de Prešov en Prvá Liga. La formation des Tatras se maintient aisément en Extraliga, tout comme Detva. La hiérarchie aura donc été respectée. Matúš Sukeľ (Liptovský Mikuláš), représentant slovaque aux J.O. de Pyeongchang, termine meilleur marqueur de la poule avec 19 points (8+11), soit un de plus que son frère Jakub, quant à lui meilleur buteur (10 réalisations).

 

 

 

1. Liga

Le championnat de 2e division slovaque, désormais soutenue par la distillerie St. Nicolaus, réunit dix équipes qui s’affrontent chacune cinq fois ; deux fois à domicile et deux autres à l’extérieur. La réception du cinquième match est déterminée par le classement de l’édition précédente, les cinq premiers jouant à domicile.

L'équipe de Slovaquie des moins de 20 ans, qui concoure comme en Extraliga sous le nom de HK Orange 20, est également intégrée au championnat et dispute 10 matchs (un à l'extérieur contre chacune des autres formations).

À noter le score record de Dubnica nad Váhom – Nové Zámky « B » (24-2) établi lors de la dernière journée de la saison régulière le 9 février 2018 !

Classement (46 matches)

                            Pts    V VP VT  DT DP D    BP-BC  Diff
 1 HK Skalica               110   33  3  2  0  1  7   210-103 +107
 2 HK Dukla Michalovce      106   31  3  2  1  2  7   232-87  +145
 3 Prešov Penguins          101   29  5  1  1  1  9   182-109 +73
 4 HC Topoľčany              87   23  4  3  3  1 12   162-103 +59
 5 MHK Dubnica nad Váhom     75   21  3  0  2  4 16   184-145 +39
 6 HC Bratislava             59   17  2  0  0  4 23   146-169 -23
 7 HK Spišská Nová Ves       46   11  2  1  1  6 25   138-193 -55
 8 HK'95 Povazská Bystrica   44   10  2  3  1  3 27   134-202 -68
 9 HK Trnava                 34    9  2  0  3  0 32   126-216 -90
10 HC Nové Zámky B           27    8  0  0  0  3 35   100-301 -101
   Slovaquie moins de 20 ans 13    3  1  0  0  2  4    51-37  +14

Meilleur pointeur : Martin Hujsa (Skalica), 56 points (20+36).

 

Quarts de finale (13, 14, 17 et 18 février 2018)

Skalica – Považská Bystrica 5-2 (1-2,3-0,1-0) 
Skalica – Považská Bystrica 2-1 a.p. (0-0,0-1,1-0,1-0)
Považská Bystrica – Skalica 0-3 (0-2,0-1,0-0)

Michalovce – Spišská Nová Ves 4-1 (1-0,2-0,1-1)
Michalovce – Spišská Nová Ves 9-2 (2-1,4-0,3-1)
Spišská Nová Ves – Michalovce 0-3 (0-2,0-1,0-0)

Prešov – Bratislava 5-1 (2-0,0-1,3-0) 
Prešov – Bratislava 3-1 (1-0,1-1,1-0) 
Bratislava – Prešov 2-1 (0-0,2-0,0-1)
Bratislava – Prešov 2-3 a.p. (0-1,1-0,1-1,0-1)

Topoľčany – Dubnica nad Váhom 2-1 t.a.b. (0-0,1-0,0-1,0-0,1-0)
Topoľčany – Dubnica nad Váhom 3-2 (1-0,1-0,1-2)
Dubnica nad Váhom – Topoľčany 2-3 (0-1,2-0,0-2)

 

Demi-finales (23, 24, 27, 28 février et 2 mars 2018)

Skalica – Topoľčany 4-3 a.p. (1-0,2-1,0-2,1-0)
Skalica – Topoľčany 3-1 (0-0,1-1,2-0)
Topoľčany – Skalica 1-0 a.p. (0-0,0-0,0-0,1-0)
Topoľčany – Skalica 0-3 (0-0,0-0,0-3)

Michalovce – Prešov 2-3 (1-1,1-1,0-1)
Michalovce – Prešov 4-2 (2-0,2-1,0-1)
Prešov – Michalovce 4-0 (2-0,1-0,1-0)
Prešov – Michalovce 2-4 (1-0,0-2,1-2)
Michalovce – Prešov 4-3 (2-1,1-1,1-1)

 

Finale (5, 6, 9 et 10 mars 2018)

Skalica – Michalovce 1-4 (0-0,1-2,0-2)
Skalica – Michalovce 2-1 (0-0,1-1,1-0)
Michalovce – Skalica 3-0 (1-0,1-0,1-0)
Michalovce – Skalica 4-0 (2-0,0-0,2-0)

Michalovce est champion de deuxième division 32 ans après son dernier titre. Les deux finalistes disputeront la poule de promotion face aux deux derniers d’Extraliga.

 

 

 

2. Liga

Un club hongrois (KMH Budapest) et un club polonais (HK 58 Sanok) sont intégrés au championnat de 3e division slovaque.

Zone Ouest (18 matches)

                            Pts   V VP VT  DT DP D    BP-BC  Diff
 1 MŠK Púchov                47   15  0  1  0  0  2   119-49  +70
 2 HK Iskra Partizánske      42   12  0  3  0  0  3    95-62  +33
 3 Mšk Hviezda Dolný Kubín   33   10  1  0  0  1  6    72-71  +1
 4 HK Levice                 28    9  0  0  1  0  8    75-59  +16
 5 HC Prievidza              28    8  1  0  2  0  7    66-70  -4
 6 HC Bratislava B           28    8  1  0  1  1  7    67-71  -4
 7 HC 96 Nitra               27    8  1  0  0  1  8    69-78  -9
 8 KMH Budapest (HON)        22    6  1  0  0  2  9    71-72  -1
 9 MHK Ružomberok             9    3  0  0  0  0 15    51-93  -42
10 HK 91 Senica               6    1  1  0  0  1 15    62-122 -60

Barrages (3, 10 et 11 février 2018)

KMH Budapest - Púchov 6-3 4-7 3-7
Partizánske - HC 96 Nitra 1-3 4-5
Bratislava B - Dolný Kubín 3-7 7-5 6-3
Prievidza – Levice 5-3 4-2

Les quatre vainqueurs sont qualifiés pour les quarts de finale.

 

Zone Est (18 matches)

                            Pts   V VP VT  DT DP D    BP-BC  Diff
 1 MHK Humenné               45   15  0  0  0  0  3   123-59  +64
 2 MHK Martin                40   13  0  0  1  0  4    86-45  +41
 3 HKM Rimavská Sobota       32   10  1  0  0  0  7    87-61  +26
 4 Liptovský Mikuláš B       30    8  2  1  0  0  7    75-79  -4
 5 HK 58 Sanok (POL)         27    7  1  0  1  3  6    64-67  -3
 6 HK 2016 Trebišov          25    6  1  2  0  1  8    67-66  +1
 7 HK Brezno                 21    6  1  0  0  1 10    69-77  -8
 8 HK Sabinov                20    5  1  0  0  3  9    58-90  -32
 9 HK Bardejov               18    5  1  0  1  0 11    67-105 -38
10 HC Rebellion Gelnica      12    2  1  1  1  1 12    50-97  -47

Barrages (3, 10 et 11 février 2018)

Sabinov - Humenné 4-10 2-10
Brezno - Martin 5-3 2-10 1-4
Trebišov - Rimavská Sobota 3-1 3-4(a.p.) 2-5
Sanok - Liptovský Mikuláš B 7-2 3-6 2-4

Les quatre vainqueurs sont qualifiés pour les quarts de finale.

 

 

Quarts de finale (17, 24 et 25 février 2018)

Liptovský Mikuláš B - Púchov 5-4 (2-1,3-1,0-2)
Púchov - Liptovský Mikuláš B 10-4 (3-1,4-1,3-2)
Púchov - Liptovský Mikuláš B 1-4 (0-1,0-2,1-1)

Rimavská Sobota - Prievidza 8-2 (1-0,5-0,2-2)
Prievidza - Rimavská Sobota 1-4 (0-3,1-1,0-0)

HC 96 Nitra - Humenné 4-2 (1-1,2-1,1-0)
Humenné - HC 96 Nitra 5-0 par forfait
Humenné - HC 96 Nitra 9-1 (4-0,2-1,3-0)

HC Bratislava B - Martin 1-9 (1-3,0-3,0-3)
Martin - HC Bratislava B 6-0 (1-0,2-0,3-0)

 

Demi-finales (3 et 10 mars 2018)

Liptovský Mikuláš B - Humenné 4-8 (1-2,0-5,3-1)
Humenné - Liptovský Mikuláš B 3-2 a.p. (0-1,0-0,2-1,1-0)

Rimavská Sobota - Martin 0-7 (0-0,0-5,0-2)
Martin - Rimavská Sobota 6-3 (2-0,2-2,2-1)

 

Finale (17, 18, 24 et 25 mars 2018)

Humenné – Martin 5-3 (2-1,0-1,3-1)
Humenné – Martin 3-1 (0-1,1-0,2-0)
Martin – Humenné 3-2 t.a.b. (0-1,2-0,0-1,0-0,1-0)
Martin – Humenné 3-7 (2-2,1-1,0-4)

Emmené par son capitaine Richard Šechný (46 ans), qui met fin à sa longue carrière à l’issue de la finale, Humenné devient champion de troisième division et gagne ainsi sa place au niveau supérieur.

 

Match pour la neuvième place (17, 24 et 25 février 2018)

Sanok - Partizánske 1-3 3-0 0-5(forfait)

Match pour la onzième place (17, 24 et 25 février 2018)

Trebišov - Dolný Kubín 5-3 3-9 4-9

Match pour la treizième place (17, 24 et 25 février 2018)

Brezno - Levice 8-7(a.p.) 4-1

Match pour la quinzième place (17, 24 et 25 février 2018)

Sabinov - KMH Budapest 6-2 0-5(forfait) 0-5(forfait)

Match pour la dix-septième place (3 et 10 février 2018)

Ružomberok - Bardejov 6-10 0-5(forfait)

Match pour la dix-neuvième place (3 et 10 février 2018)

Senica - Gelnica 5-8 0-5(forfait)

 

 

La saison précédente (2016/17)

 

Retour aux archives