Championnat de Suisse 1993/94

 

LNA : résultats, classement, play-offs, relégation.

LNB : résultats, classement, play-offs, relégation.

1re ligue : Suisse orientale, Suisse centrale, Suisse romande. Finale.

2e ligue : Suisse romande.

 

 

Ligue Nationale A

1re journée (samedi 18 septembre 1993)

Ambrì - Lugano 5-2 (2-1,2-0,1-1)
Berne - Davos 4-1 (1-0,2-0,1-1)
Fribourg - Zurich 7-4 (2-2,2-1,3-1)
Kloten - Bienne 12-0 (2-0,4-0,6-0)
Zoug - Olten 3-3 a.p. (0-2,1-2,2-0,0-0)

Dans une Valascia archi-pleine (7500 spectateurs), Ambri remporte le derby avec ouverture avec un seul étranger (Igor Fedulov), son coéquipier Oleg Maltsev sera incorporé qu'au second match.

2e journée (mardi 21 septembre 1993)

Bienne - Zoug 1-6 (0-1,0-3,1-2)
Davos - Fribourg 1-2 (0-0,0-2,1-0)
Lugano - Berne 3-1 (1-0,1-0,1-1)
Olten - Ambrì 3-2 a.p. (0-2,1-0,1-0,1-0)
Kloten - Zurich 0-0 [arrêté par le brouillard à 4'51"]
Kloten - Zurich 2-1 a.p. (1-1,0-0,0-0,1-0) [jeudi 23 septembre]

Le promu Olten, où l'entraîneur Dick Decloe professe un hockey physique typiquement canadien, gagne à la dernière minute de la prolongation sur un but de Viktor Müller et se retrouve brièvement troisième en attendant le derby zurichois.

3e journée (samedi 25 septembre 1993)

Ambrì - Fribourg 6-7 a.p. (1-5,1-0,4-1,0-1)
Berne - Bienne 11-1 (3-0,5-0,3-1)
Kloten - Lugano 3-1 (0-0,0-0,3-1)
Olten - Zurich 0-3 (0-3,0-0,0-0)
Zoug - Davos 10-1 (4-0,1-1,5-0)

Markus Bachschmied, le gardien d'Ambrì qui assume la difficile succession de Pauli Jaks (mis sous contrat par les Kings de Los Angeles), assume sa responsabilité sur cinq des sept buts de Fribourg, qui sauve sa place de co-leader sur une lucarne de Slava Bykov en prolongation.

4e journée (mardi 28 septembre 1993)

Bienne - Ambrì 2-1 (1-0,1-0,0-1)
Davos - Kloten 3-1 (2-0,0-0,1-1)
Fribourg - Berne 5-3 (0-0,4-2,1-1)
Lugano - Olten 6-1 (1-1,3-0,2-0)
Zoug - Zurich 3-7 (1-3,0-2,2-2)

Dans la presse matinale, le président de Bienne déclare que ses étrangers Ramil Yuldashev et Bruce Cassidy ne passeraient pas la semaine en cas de nouvelle contre-performance face à Ambrì. Le Russe sauve sa place en ouvrant le score, même s'il manque un pénalty en troisième période. Cassidy, en revanche, sera remplacé par le Tchèque Leo Gudas.

5e journée (samedi 2 octobre 1993)

Ambrì - Kloten 6-2 (0-1,0-0,6-1)
Bienne - Lugano 1-5 (0-1,0-2,1-2)
Olten - Davos 2-5 (1-2,1-2,0-1)
Zoug - Fribourg 4-4 a.p. (1-2,1-1,2-1,0-0)
Berne - Zurich 4-1 (2-1,0-0,2-0)

Sans Andrei Khomutov, rentré dans la journée de Moscou où il assistait à l'enterrement de sa mère, Fribourg-Gottéron perd son premier point mais considère plutôt en avoir gagné un.

6e journée (mardi 5 octobre 1993)

Berne - Zoug 5-3 (0-0,1-0,4-3)
Davos - Ambrì 2-4 (0-0,1-2,1-2)
Fribourg - Bienne 5-2 (0-0,3-1,2-1)
Kloten - Olten 6-2 (0-2,5-0,1-0)
Lugano - Zurich 4-2 (2-1,0-1,2-0)

7e journée (samedi 9 octobre 1993)

Berne - Ambrì 7-1 (3-0,1-1,3-1)
Lugano - Fribourg 0-3 (0-0,0-2,0-1)
Olten - Bienne 2-1 (0-0,2-1,0-0)
Zoug - Kloten 2-3 (0-2,2-0,0-1)
Zurich - Davos 4-5 a.p. (2-1,1-2,1-1,0-1)

Dans les deux duels directs en bas de tableau, ce sont les deux promus qui s'imposent, chacun dans leur style : Olten par son jeu purement canadien, Davos sur un but en prolongation du Canado-Japonais de 1m66 Steve Tsujiura. Devant 11500 spectateurs au Hallenstadion, le HCD envoie ainsi Zurich sous la barre de qualification.

8e journée (mardi 12 octobre 1993)

Ambrì - Zoug 3-2 (0-0,1-1,2-1)
Bienne - Zurich 5-2 (1-1,0-1,4-0)
Davos - Lugano 1-2 (0-1,1-1,0-0)
Fribourg - Olten 5-2 (1-1,3-0,1-1)
Kloten - Berne 6-3 (2-2,2-1,2-0)

Les jeunes André Rufener et Thomas Burillo (22 ans chacun) renversent le score en faveur de la lanterne rouge Bienne qui revient à hauteur de leur adversaire Zurich.

9e journée (samedi 16 octobre 1993)

Berne - Olten 7-1 (2-1,3-0,2-0)
Davos - Bienne 1-5 (0-1,1-4,0-0)
Fribourg - Kloten 5-1 (0-0,2-1,3-0)
Lugano - Zoug 7-3 (3-1,2-2,2-0)
Zurich - Ambrì 4-5 (2-3,1-1,1-1)

600e match en LNA pour Oliver Anken, le gardien de Bienne, honoré avant et après le match par le respectueux public de Davos. Il aura dégoûté les joueurs grisons, en particulier par trois arrêts magnifiques devant Gilles Thibaudeau (un de la mitaine, un de la crosse et un des jambières).

10e journée (mardi 19 octobre 1993)

Ambrì - Bienne 6-2 (3-0,1-1,2-1)
Berne - Fribourg 3-3 a.p. (3-1,0-0,0-2,0-0)
Kloten - Davos 7-1 (2-0,2-0,3-1)
Olten - Lugano 1-4 (0-1,1-1,0-2)
Zurich - Zoug 6-7 (0-2,5-1,1-4)

À deux minutes de la fin, Zurich est en position de rejoindre Zoug et de quitter la zone dangereuse... mais l'EVZ égalise par Colin Muller et empoche même la victoire par un but de Tom Fergus. Toujours dernier, le ZSC décide alors de licencier son entraîneur Arno del Curto, qui sera remplacé par Ueli Hofmann.

11e journée (samedi 23 octobre 1993)

Bienne - Kloten 2-2 a.p. (1-2,0-0,1-0,0-0)
Davos - Berne 1-4 (1-2,0-0,0-2)
Lugano - Ambrì 3-3 a.p. (2-1,1-1,0-1,0-0)
Olten - Zoug 7-3 (1-0,1-2,5-0)
Zurich - Fribourg 3-2 (1-1,0-0,2-1)

Berne suspend Raimo Summanen "pour raisons disciplinaires" parce qu'il "sème la zizanie" dans l'équipe : son contrat sera cédé aux Jokerit pour 80 000 francs suisses.

Fredy Egli, le président de Zoug, déclare dans une interview à la radio que ses joueurs ne recevront pas leurs salaires d'octobre tant que les performances ne s'amélioreront pas.

12e journée (mardi 26 octobre 1993)

Ambrì - Olten 6-0 (1-0,1-0,4-0)
Berne - Lugano 4-5 (1-0,1-3,2-2)
Fribourg - Davos 7-4 (2-0,1-1,4-3)
Zurich - Kloten 3-3 a.p. (0-1,1-2,2-0,0-0)
Zoug - Bienne 7-0 (3-0,2-0,2-0)

Renato Tosio, le gardien de Berne qui était auprès de son épouse qui vient d'accoucher, se présente une demi-heure avant le coup d'envoi du match contre Lugano (affiche du jour pour la troisième place derrière Fribourg et Kloten). À cinq minutes de la fin, André Rötheli feinte les défenseurs bernois puis l'heureux papa pour donner la victoire aux Tessinois.

13e journée (samedi 30 octobre 1993)

Bienne - Berne 1-4 (1-1,0-1,0-2)
Davos - Zoug 1-8 (0-5,0-0,1-3)
Fribourg - Ambrì 8-3 (3-0,5-2,0-1)
Lugano - Kloten 4-3 a.p. (0-2,1-0,2-1,1-0)
Zurich - Olten 3-1 (0-1,1-0,2-0) [jeudi 11 novembre]

14e journée (mardi 9 novembre 1993)

Ambrì - Zurich 6-5 (2-0,3-3,1-2)
Bienne - Davos 2-2 a.p. (0-0,1-1,1-1,0-0)
Kloten - Fribourg 4-3 (2-2,0-1,2-0)
Olten - Berne 2-5 (0-2,1-2,1-1)
Zoug - Lugano 7-3 (4-1,2-1,1-1)

338 minutes de pénalité entre Zoug et Lugano avec une bagarre générale à la mi-match. Le HCL perd sa deuxième place.

15e journée (samedi 13 novembre 1993)

Kloten - Ambrì 5-1 (2-0,1-1,2-0) [jeudi 21 octobre]
Berne - Zurich 6-3 (3-0,1-1,2-2)
Davos - Olten 6-4 (2-1,2-1,2-2)
Fribourg - Zoug 9-1 (3-0,3-0,3-1)
Lugano - Bienne 7-1 (3-1,1-0,3-0)

16e journée (mardi 16 novembre 1993)

Ambrì - Davos 5-4 (1-1,2-0,2-3)
Bienne - Fribourg 2-5 (0-1,1-3,1-1)
Olten - Kloten 0-9 (0-3,0-2,0-4)
Zoug - Berne 3-8 (1-2,2-5,0-1)
Zurich - Lugano 0-3 (0-1,0-1,0-1)

17e journée (samedi 20 novembre 1993)

Ambrì - Berne 3-0 (0-0,3-0,0-0)
Bienne - Olten 6-2 (2-0,2-1,2-1)
Davos - Zurich 2-2 a.p. (0-2,1-0,1-0,0-0)
Fribourg - Lugano 4-3 (0-2,2-0,2-1)
Kloten - Zoug 2-0 (1-0,0-0,1-0)

18e journée (mardi 23 novembre 1993)

Berne - Kloten 2-2 a.p. (1-1,0-1,1-0,0-0)
Lugano - Davos 1-1 a.p. (0-1,1-0,0-0,0-0)
Olten - Fribourg 1-8 (1-0,0-5,0-3)
Zoug - Ambrì 6-3 (1-2,4-1,1-0)
Zurich - Bienne 9-2 (1-0,5-1,3-1)

L'affluence est la plus basse de la saison au Hallenstadion (5349 spectateurs). Le ZSC doit se faire pardonner son début de saison raté. Le premier trio Pryakhin-Eremin-Thöny est à l'origine de sept buts et Zurich écrase son concurrent direct Bienne 9-2. Le derby le samedi suivant se jouera bien entendu à guichets fermés devant 11500 personnes.

19e journée (samedi 27 novembre 1993)

Bienne - Zoug 5-8 (2-2,3-3,0-3)
Davos - Olten 9-4 (3-1,3-1,3-2)
Fribourg - Ambrì 3-4 a.p. (3-0,0-3,0-0,0-1)
Lugano - Berne 4-4 a.p. (1-1,1-0,2-3)
Zurich - Kloten 3-3 a.p. (1-1,2-2,0-0,0-0)

20e journée (mardi 30 novembre 1993)

Ambrì - Bienne 2-5 (1-1,1-1,0-3)
Berne - Fribourg 0-5 (0-2,0-2,0-1)
Kloten - Davos 3-2 (2-2,1-0,0-0)
Olten - Zurich 7-4 (2-3,1-1,4-0)
Zoug - Lugano 4-2 (0-0,3-0,1-2)

Après huit défaites d'affilée souvent écrasantes, le promu Olten redonne signe de vie sous l'impulsion de son premier trio Gagné-Richard-Bachofner qui inscrit six buts et revient à quatre points de la barre de qualification (où se situe son adversaire Zurich). En plus de la défaite, le ZSC a vu son meilleur marqueur Sergei Pryakhin se blesser au genou.

21e journée (jeudi 2 décembre 1993)

Berne - Zoug 2-2 a.p. (2-1,0-0,0-1,0-0)
Davos - Bienne 5-0 (2-0,1-0,2-0)
Fribourg - Olten 4-2 (0-1,3-1,1-0)
Lugano - Kloten 5-2 (2-0,1-0,2-2)
Zurich - Ambrì 4-1 (0-1,1-0,3-0) [jeudi 9 décembre]

Mats Waltin, l'entraîneur de Davos, sent que ses joueurs se relâchent en menant 3-0 dans le duel important contre Bienne. Pendant la pause, il ordonne à ses joueurs de patiner dehors sur la glace naturelle et il les maintient ainsi pleinement motivés pour la troisième période.

22e journée (samedi 4 décembre 1993)

Ambrì - Davos 0-4 (0-2,0-2,0-0)
Bienne - Lugano 6-5 a.p. (2-1,2-1,1-3,1-0)
Kloten - Fribourg 1-1 (0-0,0-1,1-0)
Olten - Berne 1-6 (0-2,1-2,0-2)
Zoug - Zurich 6-4 (3-1,2-2,1-1)

23e journée (mardi 7 décembre 1993)

Berne - Davos 6-1 (1-0,3-0,2-1)
Fribourg - Zurich 12-2 (3-0,4-1,5-1)
Kloten - Bienne 2-1 (0-0,1-0,1-1)
Lugano - Olten 5-5 a.p. (1-1,2-0,2-4,0-0)
Zoug - Ambrì 6-5 (2-0,2-0,2-5)

24e journée (samedi 11 décembre 1993)

Ambrì - Kloten 3-3 a.p. (0-1,1-1,2-1,0-0)
Bienne - Berne 2-4 (1-0,1-2,0-2)
Davos - Fribourg 2-8 (2-1,0-2,0-5)
Olten - Zoug 4-6 (0-1,2-4,2-1)
Zurich - Lugano 1-5 (0-2,1-1,0-2)

25e journée (mardi 14 décembre 1993)

Berne - Kloten 5-6 a.p. (2-1,2-2,1-2,0-1)
Lugano - Davos 1-2 (0-1,0-0,1-1)
Olten - Ambrì 2-9 (2-3,0-5,0-1)
Zoug - Fribourg 0-5 (0-2,0-3,0-0)
Zurich - Bienne 0-1 (0-1,0-0,0-0)

Le Hallenstadion a accueilli ce soir un concert... de sifflets. Ceux des supporters zurichois envers leur équipe qui a abandonné la huitième place à Bienne après une triste prestation. L'impact physique mis dès le début de la partie n'a pas été concrétisé par un ZSC dans le doute, à l'image d'une cage grande ouverte manquée par Bruno Vollmer.

26e journée (samedi 18 décembre 1993)

Ambrì - Berne 6-1 (2-1,1-0,3-0)
Bienne - Olten 3-4 (0-3,1-1,2-0)
Davos - Zurich 2-5 (1-1,1-1,0-3)
Fribourg - Lugano 5-1 (2-0,1-1,2-0)
Kloten - Zoug 3-0 (2-0,1-0,0-0)

Olten a limogé son coach Dick Decloe. Le choc psychologique fonctionne avec une victoire qui maintient l'espoir, à 4 points de Bienne et à 5 de Zurich. C'est la défaite de trop pour Jakob Kölliker, l'ex-international qui faisait ses débuts d'entraîneur cette saison : il est remplacé sur le banc biennois par Jiri Kochta.

27e journée (jeudi 6 janvier 1994)

Bienne - Fribourg 2-9 (1-3,0-5,1-1)
Davos - Zoug 1-2 (1-1,0-0,0-1)
Lugano - Ambrì 6-2 (4-1,1-0,1-1)
Olten - Kloten 4-4 a.p. (1-2,2-0,1-2,0-0)
Zurich - Berne 3-4 (1-1,2-1,0-2)

28e journée (samedi 8 janvier 1994)

Ambrì - Fribourg 3-7 (2-2,1-1,0-4)
Berne - Lugano 2-3 (0-1,2-1,0-1)
Kloten - Zurich 4-4 a.p. (2-1,1-2,1-1,0-0)
Olten - Davos 4-3 (0-1,2-1,2-1)
Zoug - Bienne 5-2 (1-1,1-1,3-0)

Comme lors du premier Berne-Lugano, c'est André Rötheli qui inscrit le but vainqueur : les Tessinois recollent à Berne à la troisième place.

29e journée (mardi 11 janvier 1994)

Bienne - Ambrì 3-6 (2-1,1-2,0-3)
Davos - Kloten 3-1 (0-0,3-0,0-1)
Fribourg - Berne 5-4 a.p. (2-2,2-1,0-1,1-0)
Lugano - Zoug 5-4 (3-2,0-2,2-0)
Zurich - Olten 3-3 a.p. (1-1,1-2,1-0,0-0)

Quand Olten inscrit le 1-3 peu après la mi-match, l'entraîneur zurichois Ueli Hoffmann remplacer son gardien Daniel Riesen par Rolf Simmen. Le but égalisateur d'Andy Ton à cinq minutes de la fin sauve l'essentiel en maintenant un écart de 3 points avec l'EHCO, invaincu depuis l'arrivée de Kent Ruhnke comme entraîneur.

30e journée (samedi 15 janvier 1994)

Ambrì - Zurich 7-6 (2-2,5-2,0-2)
Bienne - Davos 2-3 a.p. (1-1,2-2,0-0,0-1)
Kloten - Lugano 5-0 (2-0,2-0,1-0)
Olten - Fribourg 2-8 (1-3,1-2,0-3)
Zoug - Berne 4-2 (2-0,0-2,2-0)

30 tirs cadrés (plus une transversale de Daniel Dubois) pour Bienne contre 14 pour Davos... mais c'est le HCD qui s'impose grâce à Thibaudeau sur un palet "offert" au buteur canadien par Yuldashev pendant la prolongation. La victoire tranquillise les Grisons, qui ont sept points d'avance sur leur adversaire du jour (et sur Olten).

31e journée (mardi 18 janvier 1994)

Ambrì - Lugano 5-2 (3-1,1-0,1-1)
Zurich - Berne 3-4 (1-0,1-0,1-4)
Fribourg - Bienne 5-2 (2-0,1-1,2-1)
Kloten - Olten 3-2 (0-0,2-1,1-1)
Zoug - Davos 4-2 (0-0,3-2,1-0)

32e journée (samedi 22 janvier 1994)

Berne - Olten 2-6 (0-1,2-2,0-3)
Davos - Ambrì 5-2 (3-0,1-1,1-1)
Fribourg - Kloten 6-2 (1-1,3-1,2-0)
Lugano - Bienne 4-0 (3-0,0-0,1-0)
Zurich - Zoug 4-10 (1-5,1-2,2-3)

33e journée (mardi 25 janvier 1994)

Ambrì - Zoug 3-6 (1-2,1-2,1-2)
Bienne - Kloten 4-6 (1-2,2-2,1-2)
Davos - Berne 2-1 (2-0,0-1,0-0)
Olten - Lugano 0-8 (0-0,0-6,0-2)
Zurich - Fribourg 4-2 (0-1,1-0,3-1)

Après le désastre devant Zoug, le ZSC devait se racheter : deux buts en avantage numérique d'Edgar Salis et de Sergei Pryakhin font tomber le leader Gottéron qui était invaincu depuis novembre. Une victoire qui vaut de l'or au classement en rétablissant l'avance de 3 points de Zurich sur Olten.

34e journée (samedi 29 janvier 1994)

Berne - Bienne 5-3 (1-0,1-2,3-1)
Fribourg - Davos 7-2 (1-2,1-0,5-0)
Kloten - Ambrì 6-2 (3-1,1-0,2-1)
Lugano - Zurich 4-4 a.p. (0-1,2-3,2-0,0-0)
Zoug - Olten 3-1 (0-0,1-1,2-0)

Un point de plus dans l'escarcelle du ZSC qui assure sa place en play-offs. Son junior Matthias Bächler, auteur d'un doublé remarqué contre Fribourg, voit toutefois sa saison s'arrêter sur une commotion cérébrale.

35e journée (mardi 8 février 1994)

Ambrì - Olten 6-5 (1-1,4-1,1-3)
Bienne - Zurich 3-2 (2-0,1-2,0-0)
Davos - Lugano 3-5 (1-2,2-2,0-1)
Fribourg - Zoug 7-2 (2-1,2-0,3-1)
Kloten - Berne 5-3 (1-3,1-0,3-0)

Pour son neuvième match en tant qu'entraîneur de Bienne, Jiri Kochta connaît enfin la victoire grâce à un but d'anthologie de l'international danois Heinz Ehlers qui slalome à travers la défense zurichoise.

36e journée (samedi 12 février 1994)

Berne - Ambrì 4-2 (0-0,1-0,3-2)
Lugano - Fribourg 1-4 (0-2,1-1,0-1)
Olten - Bienne 6-3 (0-1,3-1,3-1)
Zoug - Kloten 3-5 (1-1,2-2,0-2)
Zurich - Davos 7-4 (0-1,4-2,3-1)

Classement (36 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 HC Fribourg      61  29  3  4  195-83  +112
 2 EHC Kloten       50  21  8  7  137-90  +47
 3 HC Lugano        43  19  5 12  129-102 +27
 4 EV Zoug          41  19  3 14  152-135 +17
 5 SC Berne         40  18  4 14  140-108 +32
 6 HC Ambrì-Piotta  36  17  2 17  137-142 -5
 7 HC Davos         27  12  3 21   97-136 -39
 8 Zurich SC        24   9  6 21  125-149 -24
 9 EHC Olten        20   8  4 24   96-176 -80
10 EHC Bienne       18   8  2 26   83-170 -87

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                   B   A  Pts
 1 Vyacheslav Bykov    Fribourg   30  44   74
 2 Andreï Khomutov     Fribourg   39  34   73
 3 Igor Fedulov        Ambrì      31  29   60
 4 Ken Yaremchuk       Zoug       17  39   56
 5 Pascal Schaller     Fribourg   28  24   52
 6 Mikael Johansson    Kloten     22  29   51
 7 Tom Fergus          Zoug       21  29   50
 8 Mike Richard        Olten      29  19   48
 9 Gilles Thibaudeau   Davos      32  15   47
10 Chad Silver         Fribourg   15  31   46

Équipe-type de la saison régulière : Renato Tosio (Berne) ; Patrice Brasey (Fribourg) - Anders Eldebrink (Kloten) ; Pascal Schaller (Fribourg) - Slava Bykov (Fribourg) - Andreï Khomutov (Fribourg).

Trophée Jacques-Plante (meilleur gardien de LNA) : Dino Stecher (Fribourg-Gottéron).

 

 

Quarts de finale (17, 19, 22, 24 et 26 février 1994)

Fribourg-Gottéron - Zurich 8-2 (1-1,3-0,4-1)
Zurich - Fribourg-Gottéron 5-6 (3-3,0-2,2-1)
Fribourg-Gottéron - Zurich 10-1 (4-0,4-0,2-1)

Zoug - Berne 4-3 (0-2,0-0,4-1)
Berne - Zoug 5-0 (0-0,3-0,2-0)
Zoug - Berne 4-2 (3-1,0-0,1-1)
Berne - Zoug 8-0 (2-0,3-0,3-0)
Zoug - Berne 2-1 a.p. (1-1,0-0,0-0,1-0)

Lugano - Ambrì-Piotta 2-3 (1-3,1-0,0-0)
Ambrì-Piotta - Lugano 1-4 (1-1,0-1,0-2)
Lugano - Ambrì-Piotta 6-3 (3-1,1-1,2-1)
Ambrì-Piotta - Lugano 1-1 (0-0,1-1,0-0) / 3-1 aux tirs au but
Lugano - Ambrì-Piotta 4-1 (2-0,1-1,1-0)

Kloten - Davos 2-3 (0-1,0-2,2-0)
Davos - Kloten 0-5 (0-1,0-2,0-2)
Kloten - Davos 7-1 (3-0,2-1,2-0)
Davos - Kloten 4-5 (1-1,3-1,0-3)

C'est à la vingtième minute de la prolongation, dans un Herti à guichets fermés (7600 spectateurs), que Zoug vient à bout de Berne par un but de Dino Kessler.

 

Demi-finales (1er, 3, 5, 8 et 10 mars 1994)

Fribourg-Gottéron - Zoug 7-5 (2-0,3-3,2-2)
Zoug - Fribourg-Gottéron 5-4 (1-0,2-1,3-3)
Fribourg-Gottéron - Zoug 9-3 (2-0,3-2,4-1)
Zoug - Fribourg-Gottéron 3-7 (0-1,2-2,1-4)

Kloten - Lugano 5-3 (3-1,0-1,2-1)
Lugano - Kloten 5-2 (2-0,2-1,1-1)
Kloten - Lugano 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Lugano - Kloten 2-5 (1-1,0-1,1-3)

 

Finale (12, 15, 17, 19 et 22 mars 1994)

Fribourg-Gottéron - Kloten 4-5 (1-2,2-1,1-2)
Kloten - Fribourg-Gottéron 1-4 (0-1,1-0,0-3)
Fribourg-Gottéron - Kloten 2-4 (0-2,2-1,0-1)
Kloten - Fribourg-Gottéron 6-4 (1-2,1-2,4-0)

L'impression des tours précédents continue de placer Fribourg comme favori pour remporter son premier titre. Gottéron n'en a sans doute jamais été aussi près, mais il y a en face une équipe de Kloten parfaitement au point tactiquement et mentalement renforcée. L'entraîneur suédois Conny Evensson (qui choisira de retourner dans son pays après ce deuxième titre de suite) aligne en face du duo russe ses deux compatriotes Anders Eldebrink et Mikael Johansson, qui remplissent leur rôle à merveille. Kloten a de meilleures deuxième et troisième lignes et remporte ses duels face à une défense fribourgeoise qui commet trop d'erreurs. Frustré d'avoir encore échoué si près du but avec Fribourg, Slava Bykov quitte la glace à deux minutes de la fin du dernier match, pour protester contre l'arbitrage et le sixième but des locaux, injustement accordé selon lui car il y avait une faute préalable à son encontre. Le gardien aura sans doute fait la différence : Reto Pavoni a finalement été meilleur que Dino Stecher, qui a encaissé 4 buts en 7 tirs dans cette fatidique dernière période. Stecher, qui s'enorgueillissait d'avoir reçu le trophée Jacques-Plante de meilleur gardien de la ligue quelques jours plus tôt, dira ne pas s'être senti assez soutenu par son entraîneur Marc-André Cadieux après cette finale perdue : il choisira de quitter le club.

 

Meilleurs marqueurs des play-offs

                                 B   A  Pts
1 Vyacheslav Bykov   Fribourg   11  20   31
2 Andreï Khomutov    Fribourg   12  14   26
3 Roman Wäger         Kloten     9  14   23
4 Mikael Johansson    Kloten    11   6   17
5 Pascal Schaller    Fribourg   10   7   17

Équipe-type des play-offs : Reto Pavoni (Kloten) ; Patrice Brasey (Fribourg) - Anders Eldebrink (Kloten) ; Roman Wäger (Kloten) - Mikael Johansson (Kloten) - Andreï Khomutov (Fribourg).

 

 

Barrages pour le maintien (19, 22, 26 février, 1er et 5 mars 1994)

Olten - Bienne 3-2 (1-1,1-0,1-1)
Bienne - Olten 2-7 (0-2,1-3,1-2)
Olten - Bienne 3-7 (1-3,2-1,0-3)
Bienne - Olten 10-4 (5-1,2-3,3-0)
Olten - Bienne 1-3 (0-1,0-0,1-2)
Bienne - Olten 3-3 (0-0,3-3,0-0,0-0) / 4-3 aux tirs au but

Olten est relégué en LNB à l'issue d'une cruelle séance de tirs au but. Le penalty décisif oppose deux hommes qui savent qu'ils prendront leur retraite du haut niveau sur cette ultime action et ne veulent pas quitter leur club sur une descente : le gardien biennois Olivier Anken arrête la tentative de l'attaquant défensif Viktor Müller.

 

 

 

Ligue Nationale B

1re journée (samedi 25 septembre 1993)

Ajoie - Lausanne 5-3 (1-2,2-0,2-1)
Bülach - Coire 0-3 (0-1,0-0,0-2)
La Chaux-de-Fonds - Martigny 7-6 (2-0,2-2,3-4)
Rapperswil - Herisau 3-3 a.p. (2-0,0-1,1-2,0-0)
Thurgovie - Grasshoppers 6-5 (3-1,3-1,0-3)

2e journée (mardi 28 septembre 1993)

Coire - Ajoie 3-5 (0-2,1-2,2-1)
Grasshoppers - Bülach 4-2 (2-0,1-2,1-0)
Herisau - La Chaux-de-Fonds 4-7 (2-2,0-4,2-1)
Lausanne - Thurgovie 6-2 (2-0,2-0,2-2)
Martigny - Rapperswil 3-5 (2-1,1-2,0-2)

Le promu La Chaux-de-Fonds, dont l'entraîneur bernois Riccardo Fuhrer - qui travaille à côté et n'est pas coach à temps plein - saisit sa chance d'entraîner à ce niveau et a passé son été à étudier ses adversaires, a mis la main sur un sacré marqueur étranger avec Lane Lambert : le Canadien, qui a vécu la relégation d'Ajoie de LNA, met 4 buts à son premier match, puis 5 buts - avec le dernier en cage vide - à son deuxième match !

3e journée (samedi 2 octobre 1993)

Ajoie - Herisau 4-4 a.p. (2-4,1-0,1-0,0-0)
La Chaux-de-Fonds - Lausanne 6-2 (1-1,0-1,5-0)
Grasshoppers - Coire 5-3 (2-2,1-1,2-0)
Rapperswil - Bülach 6-4 (2-2,3-0,1-2)
Thurgovie - Martigny 4-5 a.p. (2-0,1-2,1-2,0-1)

Martigny repère que la hauteur de la palette du gardien de Thurgovie n'est pas conforme (plus de 9 centimètres) et le signale au bon moment à l'arbitre pour que la pénalité permette à Steve Aebersold d'égaliser en supériorité numérique. Neukom donne leur première victoire aux Valaisans pendant la prolongation.

4e journée (mardi 5 octobre 1993)

Bülach - Ajoie 5-3 (1-0,1-2,3-1)
Coire - La Chaux-de-Fonds 5-1 (3-0,1-1,1-0)
Herisau - Thurgovie 4-1 (3-0,1-0,0-1)
Lausanne - Rapperswil 1-4 (1-1,0-2,0-1)
Martigny - Grasshoppers 3-1 (0-1,1-0,2-0)

5e journée (samedi 9 octobre 1993)

Ajoie - Grasshoppers 3-4 (1-0,2-3,0-1)
Bülach - Thurgovie 3-3 a.p. (1-0,2-2,0-1,0-0)
La Chaux-de-Fonds - Rapperswil 3-1 (0-0,1-1,2-0)
Coire - Lausanne 5-4 (3-2,2-2,0-0)
Herisau - Martigny 4-7 (2-2,2-2,0-3)

6e journée (mardi 12 octobre 1993)

Grasshoppers - Herisau 6-5 a.p. (2-3,2-1,1-1,1-0)
Lausanne - Bülach 5-5 a.p. (2-2,1-1,2-2,0-0)
Martigny - Coire 7-2 (1-0,5-1,1-1)
Rapperswil - Ajoie 8-2 (1-1,1-1,6-0)
Thurgovie - La Chaux-de-Fonds 4-1 (1-0,2-1,1-0)

Keith Osborne inscrit un triplé, dont le but vainqueur en prolongation, pour donner au Grasshopper Club contre Herisau.

7e journée (samedi 16 octobre 1993)

Bülach - Herisau 2-5 (0-0,1-4,1-1)
La Chaux-de-Fonds - Ajoie 5-3 (1-0,2-1,2-2)
Lausanne - Martigny 2-6 (2-1,0-3,0-2)
Rapperswil - Grasshoppers 3-2 a.p. (1-0,0-2,1-0,1-0)
Thurgovie - Coire 3-6 (1-2,2-4,0-0)

8e journée (mardi 19 octobre 1993)

Ajoie - Thurgovie 3-5 (3-1,0-2,0-2)
Coire - Rapperswil 5-4 (1-1,2-2,2-1)
Grasshoppers - La Chaux-de-Fonds 4-1 (1-0,0-0,3-1)
Herisau - Lausanne 1-3 (0-1,0-1,1-1)
Martigny - Bülach 6-1 (1-0,2-0,3-1)

9e journée (samedi 23 octobre 1993)

Bülach - La Chaux-de-Fonds 6-2 (3-0,0-2,3-0)
Herisau - Coire 5-2 (1-1,2-0,2-0)
Lausanne - Grasshoppers 4-1 (2-0,2-1,0-0)
Martigny - Ajoie 2-1 (2-0,0-1,0-0)
Rapperswil - Thurgovie 5-1 (2-1,2-0,1-0)

Mike Tschumi met 2 buts et 2 assists et Ronnie Rüeger est solide dans les cages : Bülach laisse la dernière place à Ajoie, dont le meilleur marqueur, l'ancien joueur de NHL Ken Priestlay, vient de démissionner parce qu'il "ne se sent plus motivé" (il rentrera au pays mais ne mettra pourtant pas fin à sa carrière).

10e journée (mardi 26 octobre 1993)

Ajoie - Bülach 6-0 (1-0,2-0,3-0)
La Chaux-de-Fonds - Coire 6-2 (3-0,1-1,2-1)
Grasshoppers - Martigny 2-5 (1-0,1-1,0-4)
Rapperswil - Lausanne 1-3 (1-1,0-1,0-1)
Thurgovie - Herisau 3-3 a.p. (0-0,3-3,0-0,0-0)

11e journée (samedi 30 octobre 1993)

Coire - Bülach 2-1 (0-1,1-0,1-0)
Grasshoppers - Thurgovie 3-5 (1-1,1-3,1-1)
Herisau - Rapperswil 0-3 (0-2,0-1,0-0)
Lausanne - Ajoie 5-1 (2-1,1-0,2-0)
Martigny - La Chaux-de-Fonds 4-1 (0-0,2-0,2-1)

12e journée (mardi 9 novembre 1993)

Ajoie - Coire 2-5 (2-2,0-2,0-1)
Bülach - Grasshoppers 3-6 (1-3,2-1,0-2)
La Chaux-de-Fonds - Herisau 3-5 (2-0,0-3,1-2)
Rapperswil - Martigny 4-6 (0-4,1-1,3-1)
Thurgovie - Lausanne 5-2 (2-1,2-1,1-0)

13e journée (samedi 13 novembre 1993)

Bülach - Rapperswil 2-5 (1-2,0-2,1-1)
Coire - Grasshoppers 2-2 a.p. (2-0,0-1,0-1,0-0)
Herisau - Ajoie 3-5 (1-1,2-2,0-2)
Lausanne - La Chaux-de-Fonds 7-3 (0-3,3-0,4-0)
Martigny - Thurgovie 5-2 (1-1,1-0,3-1)

Jean Gagnon, qui a obtenu la nationalité suisse la veille, fête sa naturalisation en marquant le but décisif de Lausanne contre La Chaux-de-Fonds.

14e journée (mardi 16 novembre 1993)

Ajoie - Martigny 4-6 (1-3,2-2,1-1)
La Chaux-de-Fonds - Bülach 8-4 (3-0,3-2,2-2)
Coire - Herisau 4-1 (2-1,2-0,0-0)
Grasshoppers - Lausanne 1-8 (0-1,0-2,1-5)
Thurgovie - Rapperswil 4-5 a.p. (1-1,1-1,2-2,0-1)

15e journée (samedi 20 novembre 1993)

Grasshoppers - Ajoie 1-3 (0-2,1-0,0-1)
Lausanne - Coire 2-6 (1-1,0-3,1-2)
Martigny - Herisau 6-3 (0-1,5-1,1-1)
Rapperswil - La Chaux-de-Fonds 5-1 (2-1,2-1,1-0)
Thurgovie - Bülach 3-1 (1-0,0-1,2-0)

En mauvaise posture au classement (dernier avec cinq points de retard), Bülach se sépare de Lars-Erik Lundström et le remplace par Arno del Curto, entraîneur viré un mois plus tôt de Zurich (LNA). Malgré le succès à l'extérieur qui lui a permis de recoller à la huitième place (égalité parfaite avec Herisau), Ajoie licencie aussi son entraîneur canadien Mike McNamara, remplacé provisoirement par le responsable des juniors Claude Fugère.

16e journée (mardi 23 novembre 1993)

Ajoie - Rapperswil 2-4 (0-1,2-1,0-2)
Bülach - Lausanne 3-2 (1-1,1-0,1-1)
La Chaux-de-Fonds - Thurgovie 0-4 (0-1,0-3,0-0)
Coire - Martigny 5-4 a.p. (0-1,4-3,0-0,1-0)
Herisau - Grasshoppers 4-2 (1-1,1-1,2-0)

Depuis sa victoire en tirant les ficelles du règlement, on n'arrêtait plus Martigny, auteur de 13 succès de suite et qui comptait 5 points d'avance au classement. Coire met un coup d'arrêt à cette série sur un but en prolongation de son joueur formé au club Riccardo Signorell.

17e journée (samedi 27 novembre 1993)

Ajoie - La Chaux-de-Fonds 8-5 (3-1,3-2,2-2)
Coire - Thurgovie 3-5 (0-4,2-1,1-0)
Grasshoppers - Rapperswil 1-2 (0-1,0-1,1-0)
Herisau - Bülach 5-1 (2-0,3-0,0-1)
Martigny - Lausanne 4-2 (2-0,1-1,1-1)

18e journée (mardi 30 novembre 1993)

Bülach - Martigny 4-4 a.p. (3-1,0-2,1-1,0-0)
La Chaux-de-Fonds - Grasshoppers 5-5 a.p. (1-2,4-2,0-1,0-0)
Lausanne - Herisau 2-0 (2-0,0-0,0-0)
Rapperswil - Coire 3-4 a.p. (1-0,1-1,1-2,0-1)
Thurgovie - Ajoie 5-0 (0-0,3-0,2-0)

19e journée (samedi 4 décembre 1993)

Grasshoppers - Thurgovie 3-5 (0-4,2-0,1-1)
Herisau - Coire 2-4 (0-3,1-0,1-1)
Lausanne - Bülach 9-3 (1-0,5-0,3-3)
Martigny - Ajoie 6-2 (2-1,3-0,1-1)
Rapperswil - La Chaux-de-Fonds 4-1 (2-0,0-0,2-1)

Bülach, qui ne décolle pas, a remplacé Peter Ekelund par un attaquant venu du Kazakhstan, Andrei Raisky... mais c'est le jeune attaquant formé à Gottéron, Nicolas Gauch (tout juste 21 ans) qui s'illustre en marquant trois buts dans la victoire de Lausanne.

20e journée (mardi 7 décembre 1993)

Ajoie - Grasshoppers 0-3 (0-0,0-1,0-2)
Bülach - Rapperswil 3-6 (1-4,0-0,2-2)
La Chaux-de-Fonds - Herisau 4-2 (1-0,1-1,2-1)
Coire - Lausanne 4-0 (2-0,0-0,2-0)
Thurgovie - Martigny 4-3 (2-0,0-2,2-1)

21e journée (samedi 11 décembre 1993)

Ajoie - Coire 5-4 (1-1,0-1,4-1)
Bülach - Thurgovie 2-7 (0-4,0-1,2-2)
La Chaux-de-Fonds - Grasshoppers 4-4 a.p. (2-3,1-0,1-1,0-0)
Herisau - Martigny 2-3 (1-0,0-3,1-0)
Rapperswil - Lausanne 3-2 (1-0,0-2,2-0)

Le HC Ajoie a confirmé définitivement Fugère comme entraîneur et a fait savoir à Thomas Griga et au centre américain très critiqué Brad Jones qu'ils étaient placés sur la liste des transferts. La menace semble fonctionner : dans la dernière période, Griga marque trois fois sur passe de Jones avant de lui offrir le but décisif en retour ! Les départs programmés sont considérés reportés... mais Brad Jones à peine "ressuscité" se blesse à l'épaule du match.

22e journée (mardi 14 décembre 1993)

Coire - La Chaux-de-Fonds 5-5 a.p. (1-2,2-2,2-1,0-0)
Grasshoppers - Bülach 5-4 (3-2,1-1,1-1)
Lausanne - Herisau 9-1 (2-1,2-0,5-0)
Martigny - Rapperswil 3-6 (1-1,0-4,2-1)
Thurgovie - Ajoie 6-1 (2-1,1-0,3-0)

23e journée (samedi 18 décembre 1993)

Bülach - Herisau 3-4 (0-1,2-1,1-2)
Lausanne - Ajoie 6-3 (3-1,1-1,2-1)
Martigny - Coire 3-2 (1-1,1-1,1-0)
Rapperswil - Grasshoppers 5-2 (2-0,3-2,0-0)
Thurgovie - La Chaux-de-Fonds 0-0 a.p. (0-0,0-0,0-0,0-0)

24e journée (mardi 21 décembre 1993)

La Chaux-de-Fonds - Lausanne 3-7 (0-2,2-2,1-3) [jeudi 16 décembre]
Grasshoppers - Martigny 3-4 a.p. (1-0,1-1,1-2,0-1) [jeudi 16 décembre]
Ajoie - Bülach 3-4 (0-3,1-0,2-1)
Coire - Thurgovie 5-3 (1-0,4-3,0-0)
Herisau - Rapperswil 2-5 (2-2,0-0,0-3)

25e journée (jeudi 6 janvier 1994)

Ajoie - La Chaux-de-Fonds 2-2 a.p. (1-0,0-2,1-0,0-0)
Bülach - Martigny 3-4 (1-1,1-3,1-0)
Coire - Rapperswil 6-4 (2-2,2-2,2-0)
Lausanne - Grasshoppers 6-3 (3-0,3-2,0-1)
Thurgovie - Herisau 5-2 (3-1,0-1,2-0)

26e journée (samedi 8 janvier 1994)

La Chaux-de-Fonds - Bülach 3-2 a.p. (0-0,0-0,2-2,1-0)
Grasshoppers - Coire 5-1 (4-0,0-0,1-1)
Herisau - Ajoie 5-2 (0-1,3-0,2-1)
Martigny - Lausanne 4-6 (0-1,3-2,1-3)
Rapperswil - Thurgovie 6-3 (2-0,2-1,2-2)

Herisau creuse un écart de 3 points sur Ajoie, son adversaire direct pour la qualification.

27e journée (mardi 11 janvier 1994)

Bülach - Coire 5-3 (1-1,1-1,3-1)
Herisau - Grasshoppers 4-5 (2-2,1-1,1-2)
Lausanne - Thurgovie 4-2 (2-0,2-1,0-0)
Martigny - La Chaux-de-Fonds 4-5 a.p. (3-0,1-1,0-3,0-1)
Rapperswil - Ajoie 6-1 (1-0,1-1,4-0)

Martigny perd sa place de co-leader en se faisant remonter une avance de 4-0 contre La Chaux-de-Fonds. Le HCC s'impose grâce des doublés de Lane Lambert, auteur de l'égalisation à 6 contre 4 à la dernière minute, et de Patrick Oppliger, qui inscrit le but gagnant en prolongation.

28e journée (samedi 15 janvier 1994)

Ajoie - Martigny 1-6 (1-2,0-2,0-2)
Bülach - Lausanne 1-1 a.p. (0-1,0-0,1-0,0-0)
La Chaux-de-Fonds - Rapperswil 3-5 (2-3,1-0,0-2)
Coire - Herisau 3-3 a.p. (0-2,0-1,3-0,0-0)
Thurgovie - Grasshoppers 2-5 (0-2,1-1,1-2)

Deux buts des deux attaquants russes Andrei Kvartalnov et Albert Malgin dans les deux dernières minutes permettent à Coire d'éviter une troisième défaite de suite et de sauver sa troisième place... avant de se rendre à Lausanne qui la convoite à un point derrière.

29e journée (mardi 18 janvier 1994)

Grasshoppers - Ajoie 6-3 (2-2,3-0,1-1)
Herisau - La Chaux-de-Fonds 6-5 (3-3,0-2,3-0)
Lausanne - Coire 6-4 (2-0,2-3,2-1)
Martigny - Thurgovie 6-4 (2-0,1-1,3-3)
Rapperswil - Bülach 5-5 a.p. (1-1,2-1,2-3,0-0)

La Chaux-de-Fonds ne sait pas défendre ses acquis et un but du défenseur Daniel Freitag à 26 secondes de la fin permet à Herisau de prendre 6 points d'avance sur la qualification.

30e journée (samedi 22 janvier 1994)

Coire - Ajoie 6-1 (1-0,1-1,4-0)
Grasshoppers - La Chaux-de-Fonds 3-0 (0-0,1-0,2-0)
Lausanne - Rapperswil 2-1 (1-0,1-0,0-1)
Martigny - Herisau 7-3 (1-0,4-2,2-1)
Thurgovie - Bülach 8-1 (2-1,2-0,4-0)

31e journée (mardi 25 janvier 1994)

Ajoie - Thurgovie 2-6 (0-2,2-2,0-2)
Bülach - Grasshoppers 4-8 (3-2,0-4,1-2)
La Chaux-de-Fonds - Coire 5-9 (1-6,1-1,3-2)
Herisau - Lausanne 0-3 (0-1,0-1,0-1)
Rapperswil - Martigny 4-2 (2-0,0-0,2-2)

Rapperswil gagne le match au sommet contre Martigny et reprend la tête pour 1 point grâce à deux buts de Laurent Stehlin à l'avant-dernière minute

32e journée (samedi 29 janvier 1994)

Grasshoppers - Rapperswil 2-0 (1-0,1-0,0-0) [vendredi 28 janvier]
Ajoie - Lausanne 2-4 (0-0,1-3,1-1)
La Chaux-de-Fonds - Thurgovie 10-2 (0-1,5-0,5-1)
Coire - Martigny 4-4 a.p. (3-1,1-1,0-2)
Herisau - Bülach 4-2 (0-1,1-1,3-0)

Avant même le début du match qui le condamnera au barrage de maintien, le HC Ajoie annonce le licenciement sans indemnité de Thomas Griga et Daniel Lamminger, ainsi que la suspension de Ralph Tanner, tous pour faute professionnelle grave (comportement provocateur nuisible à l'équipe)

33e journée (mardi 1er février 1994)

Bülach - Ajoie 5-4 a.p. (1-2,1-1,2-1,1-0)
Lausanne - La Chaux-de-Fonds 7-4 (3-2,2-1,2-1)
Martigny - Grasshoppers 6-4 (1-1,1-0,4-3)
Rapperswil - Herisau 9-6 (2-1,4-3,3-2)
Thurgovie - Coire 5-0 (2-0,2-0,1-0)

34e journée (samedi 5 février 1994)

Ajoie - Rapperswil 1-3 (0-2,0-1,1-0)
La Chaux-de-Fonds - Martigny 3-2 a.p. (0-2,2-0,0-0,1-0)
Coire - Bülach 6-3 (1-0,1-0,4-3)
Grasshoppers - Herisau 1-8 (0-2,0-4,1-2)
Thurgovie - Lausanne 3-5 (1-2,2-0,0-3)

35e journée (mardi 8 février 1994)

La Chaux-de-Fonds - Ajoie 3-6 (0-3,3-2,0-1)
Grasshoppers - Lausanne 4-5 (2-3,2-1,0-1)
Herisau - Thurgovie 4-5 a.p. (0-0,2-3,2-1,0-1)
Martigny - Bülach 6-3 (1-1,3-1,1-2)
Rapperswil - Coire 8-1 (0-0,3-0,5-1)

36e journée (samedi 12 février 1994)

Ajoie - Herisau 3-2 (0-0,2-1,1-1)
Bülach - La Chaux-de-Fonds 3-2 (2-0,1-1,0-1)
Coire - Grasshoppers 4-3 (1-2,2-0,1-1)
Lausanne - Martigny 5-6 (1-3,1-2,3-1)
Thurgovie - Rapperswil 3-0 (2-0,1-0,0-0)

Classement (36 matches)

                       Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Rapperswil-Jona      52  25  2  9  151-96  +55
 2 Martigny             52  25  2  9  168-118 +50
 3 Lausanne             46  22  2 12  150-110 +40
 4 Coire                42  19  4 13  132-125 +7
 5 Thurgovie            41  19  3 14  138-119 +19
 6 Grasshoppers Zurich  33  15  3 18  124-132 -8
 7 La Chaux-de-Fonds    29  12  5 19  123-146 -23
 8 Herisau              26  11  4 21  119-142 -23
 9 Ajoie                20   9  2 25  102-156 -54
10 Bülach               19   7  5 24  103-166 -63

 

Quarts de finale (17, 19, 22, 24 et 26 février 1994)

Rapperswil - Herisau 5-4 a.p. (1-0,2-2,1-2,1-0)
Herisau - Rapperswil 2-5 (0-2,1-1,1-2)
Rapperswil - Herisau 7-3 (3-1,3-1,1-1)

Coire - Thurgovie 4-3 a.p. (1-1,1-0,1-2,1-0)
Thurgovie - Coire 4-2 (1-0,3-0,0-2)
Coire - Thurgovie 3-2 a.p. (2-0,0-1,0-1,1-0)
Thurgovie - Coire 2-3 (1-0,1-0,0-3)

Lausanne - GC Zurich 5-2 (1-2,1-0,3-0)
GC Zurich - Lausanne 7-5 (2-3,3-2,2-0)
Lausanne - GC Zurich 9-0 (2-0,4-0,3-0)
GC Zurich - Lausanne 2-5 (0-1,0-2,2-2)

Martigny - La Chaux-de-Fonds 5-1 (1-0,2-0,2-1)
La Chaux-de-Fonds - Martigny 5-4 a.p. (1-1,1-2,2-1,1-0)
Martigny - La Chaux-de-Fonds 6-1 (2-1,2-0,2-0)
La Chaux-de-Fonds - Martigny 5-2 (1-1,3-1,1-0)
Martigny - La Chaux-de-Fonds 5-3 (2-2,1-1,2-0)

L'ancien champion du monde Petr Rosol est indisponible après le premier match en raison d'une thrombose, mais Martigny a bien l'intention de décrocher la promotion et ne s'en laisse pas compter : le club embauche pour finir la série son compatriote Ladislav Lubina (qui vient de faire une pige d'un match à Zoug... et qui est déjà engagé pour les semaines suivantes avec Pardubice).

 

Demi-finales (1er, 3, 5, 8 et 10 mars 1994)

Rapperswil - Coire 8-2 (3-0,4-1,1-1)
Coire - Rapperswil 3-2 (0-0,1-2,2-0)
Rapperswil - Coire 5-1 (4-0,0-0,1-1)
Coire - Rapperswil 2-4 (0-1,1-2,1-1)

Martigny - Lausanne 2-2 (1-0,0-1,1-1,0-0) / 1-3 aux tirs au but
Lausanne - Martigny 8-2 (3-0,1-1,4-1)
Martigny - Lausanne 6-4 (1-1,3-1,2-2)
Lausanne - Martigny 6-3 (3-0,1-3,2-0)

René Grand, le président de Martigny, voit toujours les choses en grand : il doit remplacer Rosol et ne peut plus recruter d'étranger car il en a déjà eu cinq sous contrat pendant la saison (Rosol, Glowa, Bob Mongrain qu'il a licencié peu avant et le pigiste Lubina). Il réussit à faire accepter le retour du junior Christian Dubé en tant que Suisse : le fils de Normand Dubé jouait dans les rangs juniors de Martigny avant de partir à Sherbrooke en junior majeur l'été dernier. Mais la jeune recrue (16 ans et 10 mois !) n'est évidemment pas suffisante pour battre Lausanne, qui était au bord de la faillite en début de saison et qui engrange de belles recettes avec 9200 spectateurs. Le président du LHC Jayet se rase la moustache pour tenir un pari après cette qualification en finale.

 

Finale (12, 15, 17, 19 et 22 mars 1994)

Rapperswil - Lausanne 7-2 (0-1,5-1,2-0)
Rapperswil - Lausanne 0-2 (0-1,0-1,0-0)
Lausanne - Rapperswil 4-3 a.p. (1-0,1-1,1-2,1-0)
Lausanne - Rapperswil 2-5 (1-0,0-3,1-2)
Rapperswil - Lausanne 5-2 (2-1,1-1,2-0)

Lausanne doit commencer la série par deux matches à l'extérieur en raison de la finale de la Coupe d'Europe de basketball programmée à Malley. Cela peut se transformer en avantage pour le LHC quand il remporte le second match. Les Lausannois espèrent une grande fête à domicile devant 10286 spectateurs, mais - de manière logique sur l'ensemble de la saison - c'est finalement Rapperswil qui est promu en LNA dans son Lido plein (5900 spectateurs).

 

 

Barrage de maintien (19, 22, 26 février, 1er et 5 mars 1994)

Ajoie - Bülach 3-2 (0-0,1-0,2-2)
Bülach - Ajoie 5-1 (2-1,2-0,1-0)
Ajoie - Bülach 6-2 (1-1,3-0,2-1)
Bülach - Ajoie 4-5 (1-0,1-4,2-0)
Ajoie - Bülach 5-0 par forfait

Le troisième match dérape : Ajoie dénonce la violence de l'équipe d'Arno del Curto (par ailleurs entraîneur national des juniors suisses) et Bülach se plaint que son président Zimmerli a été agressé aux abords de la patinoire de Porrentruy. La ligue impose des mesures de sécurité renforcées au HCA (qui double les agents), mais Bülach refuse de se déplacer et est donc relégué en LNB sans avoir défendu ses chances jusqu'au bout (sinon dans des recours juridiques finalement déboutés).

 

 

 

1re ligue

Groupe 1, Suisse orientale

Première phase (22 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Wil              33  15  3  4  116-59  +57
 2 Lucerne          31  13  5  4   99-74  +25
 3 Dübendorf        29  11  7  4   97-56  +41
 4 Arosa            28  12  4  6  102-78  +24
 5 Wetzikon         28  13  2  7   88-75  +13
 6 Küsnacht         27  10  7  5   74-64  +10
 7 Uzwil            25  10  5  7   78-61  +17
 8 Winterthur       24  11  2  9   90-75  +15
 9 Saint-Moritz     14   6  2 14   76-86  -10
10 Bellinzona       11   4  3 15   70-99  -29
11 Urdorf           11   5  1 16   60-110 -50
12 Zunzgen-Sissach   3   1  1 20   43-156 -113

Les six premiers repartent avec la moitié de leurs points, arrondie à l'entier supérieur.

 

Poule finale (10 matches)

                   Pts(Bo)  V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Wil              33(17)  8  0  2   52-39  +13
 2 Lucerne          26(16)  4  2  4   41-41   0
 3 Arosa            25(14)  5  1  4   52-36  +16
 4 Küsnacht         25(14)  5  1  4   46-38  +8
 5 Wetzikon         21(14)  2  3  5   37-47  -10
 6 Dübendorf        20(15)  1  3  6   28-55  -27

Wil est qualifié pour la finale nationale.

Tour contre la relégation (10 matches)

                   Pts(Bo)  V  N  D   BP-BC  Diff
 7 Uzwil            28(13)  7  1  2   39-25  +14
 8 Winterthur       23(12)  5  1  4   47-38  +9
 9 Saint-Moritz     21(7)   7  0  3   49-33  +16
10 Bellinzona       15(6)   4  1  5   41-42  -1
11 Urdorf           14(6)   3  2  5   40-42  -2
12 Zunzgen-Sissach   5(2)   1  1  8   21-57  -36

(Bo) : points de bonus issus du classement en première phase

Urdorf et Zunzgen sont relégués en deuxième ligue.

 

 

Groupe 2, Suisse centrale

Première phase (22 matches)

                       Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Langnau              40  19  2  1  134-36  +98
 2 Langenthal           31  14  3  5  106-75  +31
 3 Unterseen-Interlaken 30  14  2  6   88-67  +21
 4 Wiki-Münsingen       28  12  4  6  137-82  +55
 5 Berthoud             27  11  5  6   83-54  +29
 6 Soleure-Zuchwil      23  10  3  9   94-96  -2
 7 Lyss                 23  11  1 10   87-80  +7
 8 Bâle-Petit-Huningue  20   9  2 11   75-74  +1
 9 Thoune               16   7  2 13   77-108 -31
10 Worb                 12   5  2 15   61-128 -67
11 Grindelwald           8   3  2 17   60-120 -60
12 Adelboden             6   3  0 19   48-130 -82

Match de barrage pour la sixième place (18 janvier 1994 à Langenthal)

Solothurn-Zuchwil - Lyss 5-1 (0-1,2-0,3-0)

Les six premiers repartent avec la moitié de leurs points, arrondie à l'entier supérieur.

 

Poule finale (10 matches)

                       Pts(Bo)  V  N  D   BP-BC  Diff
1 Langnau               39(20)  9  1  0   92-23  +69
2 Langenthal            26(16)  4  2  4   50-49  +1
3 Wiki-Münsingen        24(14)  4  2  4   55-68  -13
4 Berthoud              22(14)  3  2  5   56-56   0
5 Unterseen-Interlaken  22(15)  2  3  5   35-48  -13
6 Soleure-Zuchwil       18(12)  3  0  7   37-81  -44

Tour contre la relégation (10 matches)

                       Pts(Bo)  V  N  D   BP-BC  Diff
 7 Lyss                 24(12)  6  0  4   50-46  +4
 8 Bâle-Petit-Huningue  19(10)  4  1  5   32-33  -1
 9 Thoune               17(8)   4  1  5   45-42  +3
10 Worb                 15(6)   4  1  5   44-48  -4
11 Grindelwald          14(4)   5  0  5   53-46  +7
12 Adelboden            14(3)   5  1  4   43-52  -9

Adelboden et Grindelwald sont relégués en deuxième ligue.

 

 

Groupe 3, Suisse romande

Première phase (22 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Genève-Servette  38  18  2  2  106-35  +71
 2 Neuchâtel        31  15  1  6  122-68  +54
 3 Sierre           30  14  2  6  116-72  +44
 4 Viège            27  12  3  7  101-74  +27
 5 Saas-Grund       25  12  2  8   92-73  +19
 6 Villars          23  10  3  9   84-93  -9
 7 Fleurier         23  10  3  9   87-92  -5
 8 Octodure         21  10  1 11   88-86  +2
 9 Tramelan         17   7  3 12   75-82  -7
10 Star Lausanne    16   8  0 14   72-102 -30
11 Monthey           6   3  0 19   64-138 -74
12 Yverdon           6   3  0 19   57-149 -92

Match de barrage pour la sixième place (18 janvier 1994 à Genève)

Fleurier - Villars-sur-Ollon 2-4 (0-1,1-1,1-2)

Les six premiers repartent avec la moitié de leurs points, arrondie à l'entier supérieur.

 

Poule finale (10 matches)

                   Pts(Bo)  V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Sierre           30(15)  6  3  1   47-26  +21
 2 Viège            30(14)  7  2  1   43-25  +18
 3 Genève-Servette  29(19)  5  0  5   34-28  +6
 4 Neuchâtel        25(16)  3  3  4   34-35  -1
 5 Saas-Grund       23(13)  5  0  5   43-38  +5 
 6 Villars          12(12)  0  0 10   32-81  -49

Match de barrage pour la première place (8 mars 1994 à Martigny)

Viège - Sierre 4-3 (1-3,1-0,2-0)

Tour contre la relégation (10 matches)

                   Pts(Bo)  V  N  D   BP-BC  Diff 
 7 Star Lausanne    26(8)   8  2  0   65-21  +44
 8 Fleurier         24(12)  6  0  4   56-49  +7
 9 Octodure         23(11)  6  0  4   50-48  +2
10 Tramelan         21(9)   5  2  3   47-34  +13
11 Monthey           9(3)   3  0  7   34-56  -22
12 Yverdon           3(3)   0  0 10   16-60  -44

Monthey et Yverdon sont relégués en deuxième ligue.

 

 

Tour de promotion en LNB

12/03/1994 Viège - Langnau 0-6 (0-2,0-2,0-2)
15/03/1994 Langnau - Wil 5-1 (2-0,1-0,2-1)
17/03/1994 Wil - Viège 5-0 (0-0,2-0,3-0)
19/03/1994 Langnau - Viège 4-1 (1-0,2-0,1-1)
22/03/1994 Wil - Langnau 2-4 (0-0,0-2,2-2)
24/03/1994 Viège - Wil  [prévu à Loèche-les-Bains et finalement non joué]

Classement : 1 Langnau 8, 2 Wil 2*, 3 Viège 0*.

* un match en moins

Langnau est champion et promu en LNB.

 

 

 

2e ligue

Suisse romande

Groupe 5 (18 matches)

                        Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Moutier               34  17  0  1  152-35  +117
 2 Unterstadt Fribourg   26  12  2  4  106-72  +34
 3 Université Neuchâtel  24  11  2  5  118-79  +39
 4 Saint-Imier           22  10  2  6   88-73  +15
 5 Le Locle              20   9  2  7   97-97   0
 6 Ponts-de-Martel       15   6  3  9   76-87  -11
 7 Court                 13   6  1 11   65-80  -15
 8 Franches-Montagnes    13   6  1 11   65-86  -21
 9 Star Chaux-de-Fonds   10   4  2 12   49-102 -53
10 Allaine                3   1  1 16   50-155 -105

Groupe 6 (18 matches)

                        Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Forward Morges        27  13  1  4   86-59  +27
 2 Nendaz                21   9  3  6   91-72  +19
 3 Champéry              21   9  3  6   62-70  -8
 4 Meyrin                20  10  0  8   92-68  +24
 5 Val-d'Iliez           17   7  3  8   76-78  -2
 6 Loèche-les-Bains      17   7  3  8   71-76  -5
 7 Château-d'Oex         17   7  3  8   87-95  -8
 8 Sion                  14   6  2 10   77-79  -2
 9 Sainte-Croix          14   7  0 11   87-97  -10
10 Vallée de Joux        12   6  0 12   57-94  -37

 

Poule de promotion en 1re ligue (6 matches)

                      Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Moutier              10   5  0  1   35-17  +18
2 Unterstadt Fribourg   8   4  0  2   29-17  +12
3 Forward Morges        6   3  0  3   21-24  -3
4 Champéry              0   0  0  6   10-37  -27

Moutier et Unterstadt Fribourg sont promus en première ligue.

 

Promotion/relégation 2e-3e ligue

Groupe 1 (4 matches)

                       Pts  V  N  D   BP-BC  Diff
1 Star Chaux-de-Fonds   6   3  0  1   28-13  +15
2 Courtételle           4   2  0  2   17-20  -3
3 Couvet                2   1  0  3   18-30  -12

Star Chaux-de-Fonds se maintient en deuxième ligue.

Groupe 2 (4 matches)

                   Pts
1 Allaine           8
2 La Brévine        4
3 Corgémont         0

Allaine se maintient en deuxième ligue.

Groupe 3 (4 matches)

                     Pts  V  N  D   BP-BC  Diff
1 Prilly              8   4  0  0   33-12  +21
2 Vallée de Joux      2*  1  0  2   19-12  +7
3 Lens                0*  0  0  3    7-35  -28

* un match non joué

Prilly est promu en deuxième ligue aux dépens de Vallée de Joux.

Groupe 4 (4 matches)

                     Pts  V  N  D   BP-BC  Diff
1 Muraz-Colombey      6   3  0  1   22-17  +5
2 Anniviers           4   2  0  2   22-17  +5
3 Sainte-Croix        2   1  0  3   16-26  -10

Muraz-Colombey est promu en deuxième ligue aux dépens de Sainte-Croix.

 

 

La saison précédente (1992/93)

La saison suivante (1994/95)

 

Retour aux archives