Championnats du monde 2018 des moins de 18 ans féminines

 

Championnat du monde (6, 7, 9, 10, 12 et 13 janvier 2018 à Dmitrov, Russie)

Les quatre meilleures équipes s'affrontent au premier tour au sein de la poule A.

Groupe A

Canada - Russie 2-3 (0-1,0-1,2-1)
États-Unis - Suède 2-1 a.p. (1-0,0-0,0-1,1-0)
Russie - États-Unis 3-5 (0-4,1-1,2-0)
Canada - Suède 4-0 (2-0,0-0,2-0)
États-Unis - Canada 6-2 (1-1,4-0,1-1)
Suède - Russie 2-0 (2-0,0-0,0-0)

Classement : 1 États-Unis 8, 2 Suède 4, 3 Russie 3, 4 Canada 3.

Le Canada qui termine dernier d'un groupe : du jamais vu dans toute l'histoire des compétitions IIHF quelle que soit la catégorie d'âge ! Les jeunes Canadiennes ont pâti de leur défaite en ouverture contre le pays organisateur devant 2281 spectateurs russes enthousiastes : elles ont dominé en vain mais la gardienne Diana Farkhutdinova a bloqué 34 tirs sur 36.

 

Groupe B

République Tchèque - Suisse 4-3 (0-1,3-1,1-1)
Finlande - Allemagne 4-1 (2-0,2-1,0-0)
République Tchèque - Allemagne 1-2 a.p. (0-1,1-0,0-0,0-1)
Suisse - Finlande 2-3 (1-1,1-0,0-2)
Allemagne - Suisse 2-1 (1-1,1-0,0-0)
Finlande - République Tchèque 2-3 (1-1,1-1,0-1)

Classement : 1 République Tchèque 7, 2 Finlande 6, 3 Allemagne 5, 4 Suisse 0.

 

Quarts de finale

Canada - République Tchèque 3-1 (0-0,3-0,0-1)
Russie - Finlande 2-0 (0-0,2-0,0-0)

 

Demi-finales

États-Unis - Canada 4-3 t.a.b. (1-1,0-2,2-0,0-0,1-0)
Suède - Russie 2-1 (0-0,1-0,1-1)

Après leur lourde défaite en poule, qui avait coûté sa place à la gardienne Kendra Woodland (remplacée au deuxième tiers par Madelyn McArthur titulaire depuis lors), les Canadiennes montrent cette fois leur vraie valeur et dominent pendant deux périodes. Bousculées pour la première fois, les Américaines remontent leur retard. La petite Makenna Webster, qui avait déjà marqué le but en prolongation contre la Suède au premier match, fait preuve d'un grand sang-froid à seulement 15 ans en glissant le palet entre les bottes de McArthur sur le pénalty décisif.

 

Barrage de relégation

Allemagne - Suisse 3-7 (0-3,0-3,3-1)
Suisse - Allemagne 3-0 (1-0,2-0,0-0)

Malgré de bons résultats en poule, l'Allemagne redescend en division I. La Suisse a su élever son niveau au bon moment, permettant à Lisa Ruedi de terminer meilleure marqueuse du championnat pour la seconde année consécutive.

 

Match pour la cinquième place

République Tchèque - Finlande 1-2 (0-0,0-1,1-1)

 

Match pour la troisième place

Russie - Canada 1-5 (0-1,0-2,1-2)

Les Canadiennes prennent leur revanche et s'adjugent logiquement la médaille. Le podium ne leur a encore jamais échappé dans les catégories féminines.

 

Finale

États-Unis - Suède 9-3 (3-1,6-0,0-2)

Le premier match peut laisser penser à une finale serrée. Les Suédoises ouvrent même le score sur une déviation de Thea Johansson dès la deuxième minute, mais les jeunes Américaines reprennent vite l'avantage et tuent le match avec un but juste avant la pause puis cinq autres en six minutes à la reprise.

 

Meilleure joueuse (vote des journalistes) : Taylor Heise (États-Unis).

Meilleures marqueuses

                               B  A Pts
 1 Lisa Ruedi            SUI   5  6  11
 2 Rahel Enzler          SUI   3  6   9
 3 Makenna Webster       USA   2  7   9
 4 Britta Curl           USA   4  4   8
   Taylor Heise          USA   4  4   8
 6 Dominique Petrie      USA   3  5   8
 7 Kristyna Kaltounkova  TCH   3  4   7
 8 Elisa Holopainen      FIN   1  6   7
   Alexie Guay           CAN   1  6   7
10 Abigail Murphy        USA   4  2   6

Meilleure gardienne : Anna Amholt (Suède).

Meilleure arrière : Gracie Ostertag (États-Unis).

Meilleure attaquante : Taylor Heise (États-Unis).

Équipes-type des journalistes : Anna Amholt (SUE) ; Gracie Ostertag (USA) - Alexie Guay (CAN) ; Ilona Markova (RUS) - Taylor Heise (USA) - Makenna Webster (USA).

 

 

 

Division IA (8, 9, 11, 12 et 14 janvier 2018 à Asiago, Italie)

Hongrie - Slovaquie 2-6 (1-3,1-1,0-2)
Autriche - Norvège 3-1 (0-1,3-0,0-0)
Italie - Japon 0-2 (0-1,0-0,0-1)

Slovaquie - Autriche 5-2 (3-1,2-1,0-0)
Japon - Hongrie 6-1 (1-1,1-0,4-0)
Norvège - Italie 0-1 (0-0,0-1,0-0)

Japon - Autriche 5-0 (0-0,4-0,1-0)
Slovaquie - Norvège 2-0 (0-0,0-0,2-0)
Italie - Hongrie 2-3 (1-0,1-1,0-2)

Norvège - Japon 0-5 (0-0,0-2,0-3)
Hongrie - Autriche 0-1 (0-1,0-0,0-0)
Slovaquie - Italie 5-4 a.p. (1-1,1-3,2-0,1-0)

Norvège - Hongrie 3-2 t.a.b. (2-1,0-0,0-1,0-0,1-0)
Japon - Slovaquie 3-0 (3-0,0-0,0-0)
Autriche - Italie 4-6 (0-1,4-2,0-3)

Classement (5 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Japon             15   5  0  0  0   21-1   +20
2 Slovaquie         11   3  1  0  1   18-11  +7
3 Italie             7   2  0  1  2   13-14  -1
4 Autriche           6   2  0  0  3   10-17  -7
5 Hongrie            4   1  0  1  3    8-18  -10
6 Norvège            2   0  1  0  4    4-13  -9

Les Japonaises remontent dans l'élite mondiale en concédant à peine dix tirs de moyenne par match. Les promues italiennes obtiennent à domicile un classement très honorable sur le podium, le meilleur de leur histoire. Les Norvégiennes sont reléguées en division IB.

 

Meilleures marqueuses

                              B  A  Pts
1 Diana Vargova         SVK   3  6   9
2 Nadia Mattivi         ITA   6  2   8
3 Moeka Tsutsumi        JAP   3  5   8
4 Theresa Schafzahl     AUT   5  1   6
5 Remi Koyama           JAP   3  3   6
6 Patricia Agostonova   SVK   4  1   5
  Kaho Suzuki           JAP   4  1   5

Meilleure gardienne : Ena Nystrøm (Norvège).

Meilleure arrière : Nadia Mattivi (Italie).

Meilleure attaquante : Theresa Schafzahl (Autriche).

 

 

 

Division IB (6, 7, 9, 11 et 12 janvier 2018 à Katowice, Pologne)

Grande-Bretagne - Danemark 1-6 (0-3,0-3,1-0)
Chine - Pologne 1-5 (0-2,0-1,1-2)
Australie - France 1-6 (0-3,0-1,1-2)

France - Grande-Bretagne 2-0 (0-0,0-0,2-0)
Pologne - Australie 8-2 (2-0,4-1,2-1)
Danemark - Chine 10-0 (2-0,5-0,3-0)

France - Chine 5-2 (1-1,1-0,3-1)
Danemark - Pologne 3-1 (0-1,0-0,3-0)
Australie - Grande-Bretagne 1-5 (0-0,1-2,0-3)

Danemark - Australie 9-1 (5-1,3-0,1-0)
Pologne - France 1-3 (0-0,0-2,1-1)
Grande-Bretagne - Chine 1-4 (0-1,0-0,1-3)

Chine - Australie 2-1 a.p. (0-0,1-1,0-0,1-0)
France - Danemark 0-2 (0-2,0-0,0-0)
Pologne - Grande-Bretagne 2-0 (1-0,0-0,1-0)

Classement (5 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Danemark          15   5  0  0  0   30-3   +27
2 France            12   4  0  0  1   16-6   +10
3 Pologne            9   3  0  0  2   17-9   +8
4 Chine              5   1  1  0  3    9-22  -13
5 Grande-Bretagne    3   1  0  0  4    7-15  -8
6 Australie          1   0  0  1  4    6-30  -24

Le Danemark est promu en division IA. L'Australie redescend en qualification.

 

Meilleures marqueuses

                              B  A Pts
1 Amanda Refsgaard      DAN   4  6  10
2 Julie Oksbjerg        DAN   4  4   8
3 Sofie Damgaard        DAN   3  5   8
4 Lilli Friis-Hansen    DAN   3  4   7
  Julie Henriksen       DAN   3  4   7
6 Élise Lombard         FRA   4  2   6

Meilleure gardienne : Martyna Sass (Pologne).

Meilleure arrière : Amanda Refsgaard (Danemark).

Meilleure attaquante : Élise Lombard (France).

 

 

 

Qualification en Division I (du 30 janvier au 4 février 2018 à Mexico, Mexique)

30 janvier
Pays-Bas - Espagne 4-2 (0-0,2-2,2-0)
Mexique - Kazakhstan 4-3 (0-3,2-0,2-0)
31 janvier
Turquie - Pays-Bas 1-12 (0-5,1-4,0-3)
1er février
Kazakhstan - Turquie 14-1 (5-0,5-1,4-0)
Espagne - Mexique 1-4 (0-0,1-3,0-1)
2 février
Pays-Bas - Kazakhstan 5-2 (2-1,1-1,2-0)
3 février
Espagne - Turquie 10-0 (2-0,1-0,7-0)
Mexique - Pays-Bas 0-4 (0-1,0-1,0-2)
4 février
Kazakhstan - Espagne 1-3 (0-2,1-0,0-1)
Turquie - Mexique 1-3 (1-0,0-1,0-2)

Classement (4 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Pays-Bas          12   4  0  0  0   25-5   +20
2 Mexique            9   3  0  0  1   11-9   +2
3 Espagne            6   2  0  0  2   16-9   +7
4 Kazakhstan         3   1  0  0  3   20-13  +7
5 Turquie            0   0  0  0  4    3-39  -36

Les Pays-Bas sont promus en division IB.

 

Meilleures marqueuses

                              B  A Pts
1 Maree Dijkema         HOL   5  7  12
2 Isabelle Schollaardt  HOL   5  6  11
3 Larissa Haverkorn     HOL   6  3   9
4 Ekaterina Kutsenko    KAZ   4  4   8

Meilleure gardienne : Emma Fondse (Pays-Bas).

Meilleure arrière : Romy Brouwers (Pays-Bas).

Meilleure attaquante : Joanna Rojas (Mexique).

 

 

La saison précédente (2016/17)

 

Retour aux archives