Championnats du monde 2019 des moins de 18 ans féminines

 

Championnat du monde (6, 7, 9, 10, 12 et 13 janvier 2018 à Obihiro, Japon)

Les quatre meilleures équipes s'affrontent au premier tour au sein de la poule A.

Groupe A

Suède - Canada 1-2 (0-1,1-1,0-0)
États-Unis - Russie 3-2 (1-1,2-1,0-0)
Suède - Russie 3-5 (0-1,1-1,2-3)
Canada - États-Unis 2-3 (1-0,1-2,0-1)
Russie - Canada 1-5 (0-3,0-1,1-1)
États-Unis - Suède 2-0 (0-0,1-0,1-0)

Classement : 1 États-Unis 9, 2 Canada 6, 3 Russie 3, 4 Suède 0.

 

Groupe B

Finlande - Japon 2-1 (1-1,1-0,0-0)
République Tchèque - Suisse 0-1 (0-1,0-0,0-0)
République Tchèque - Japon 4-2 (1-0,2-1,1-1)
Suisse - Finlande 2-4 (0-0,0-2,2-2)
Japon - Suisse 1-2 (0-1,1-1,0-0)
Finlande - République Tchèque 2-1 (0-0,1-0,1-1)

Classement : 1 Finlande 9, 2 Suisse 6 // 3 République Tchèque 3, 4 Japon 0.

 

Quarts de finale

Suède - Finlande 2-3 a.p. (0-0,1-1,1-1,0-1)
Russie - Suisse 2-1 t.a.b. (1-0,0-0,0-1,0-0,1-0)

En barrage de maintien l'an passé, la Suisse passe tout près des demi-finales puisqu'elle n'est battue qu'après dix pénaltys de chaque côté, sur un but de l'arrière Elena Provorova. Les Finlandaises réussissent par contre à renverser la hiérarchie initiale grâce un but en prolongation d'Elisa Holopainen. Elles avaient auparavant égalisé en fin de match - par leur capitaine Nelli Laitinen - après avoir sorti leur gardienne, 36 secondes aprés un but de Thea Johansson que les Suédoises vice-championnes du monde en titre avaient peut-être trop vite cru décisif.

 

Demi-finales

États-Unis - Finlande 7-1 (4-0,0-0,3-1)
Canada - Russie 4-3 a.p. (1-1,2-1,0-1,1-0)

Si l'on revient à une traditionnelle finale nord-américaine, ce n'est pas sans mal. Les Canadiennes ne viennent à bout des Russes qu'en prolongation à la faveur d'un but de Danielle Serdachny, à 4 contre 3 car Anna Savonina a été pénalisée pour une obstruction à 16 secondes de la fin du temps réglementaire.

 

Barrage de relégation

République Tchèque - Japon 6-0 (2-0,2-0,2-0)
Japon - République Tchèque 2-1 (0-1,1-0,1-0)
République Tchèque - Japon 3-1 (0-0,1-0,2-1)

Les Japonaises redescendent en division I.

 

Match pour la cinquième place

Suède - Suisse 2-1 (1-1,1-0,0-0)

 

Match pour la troisième place

Russie - Finlande 0-3 (0-0,0-2,0-1)

Troisième meilleure nation mondiale du hockey féminin, les Finlandaises pouvaient craindre pour le renouvellement car elles n'avaient atteint qu'une seule fois les demi-finales en onze ans. Cette seconde médaille, obtenue par un beau blanchissage de 25 arrêts d'Erica Jaskari, est donc rassurante de ce point de vue.

 

Finale

États-Unis - Suède 9-3 (3-1,6-0,0-2)

La gardienne Raygan Kirk - qui a remplacé Mahika Sarrazin après le premier match - est solide en concédant peu de rebonds. Maddi Wheeler marque le but vainqueur en prenant son propre rebond en avantage numérique, après une pénalité contre Abbey Murphy qui a retenu Serdachny derrière la cage. Les Canadiennes deviennent ainsi championnes du monde en mettant fin à quatre années de domination américaine.

 

Meilleure joueuse (vote des journalistes) : Raygan Kirk (Canada).

Meilleures marqueuses

                               B  A Pts
 1 Elisa Holopainen      FIN   5  3   8
 2 Makenna Webster       USA   3  3   6
 3 Alexie Guay           CAN   2  4   6
   Ilona Markova         RUS   2  4   6
   Viivi Vainikka        FIN   2  4   6
 6 Maddi Wheeler         USA   1  5   6
 7 Kristyna Kaltounkova  TCH   0  6   6
 8 Natalie Mlynkova      TCH   5  0   5
 9 Abigail Murphy        USA   4  1   5
   Elizaveta Shkalyova   RUS   4  1   5
11 Katy Knoll            USA   3  2   5
12 Julia Gosling         CAN   2  3   5

Meilleure gardienne : Saskia Maurer (Suisse).

Meilleure arrière : Alexie Guay (Canada).

Meilleure attaquante : Elisa Holopainen (Finlande).

Équipe-type des journalistes : Saskia Maurer (SUI) ; Nelli Laitinen (FIN) - Alexie Guay (CAN) ; Ilona Markova (RUS) - Katy Knoll (USA) - Elisa Holopainen (FIN).

 

 

 

Division IA (7, 8, 10, 12 et 13 janvier 2019 à Radenthein, Autriche)

Hongrie - Italie 4-1 (1-1,1-0,2-0)
Danemark - Allemagne 1-5 (0-4,1-1,0-0)
Autriche - Slovaquie 0-1 (0-1,0-0,0-0)

Italie - Danemark 3-2 a.p. (1-0,1-2,0-0,1-0)
Slovaquie - Hongrie 3-2 (0-1,0-1,3-0)
Allemagne - Autriche 5-0 (0-0,2-0,3-0)

Allemagne - Hongrie 3-2 a.p. (0-0,1-1,1-1,1-0)
Slovaquie - Italie 2-5 (0-1,0-1,2-3)
Danemark - Autriche 4-1 (2-0,1-1,1-0)

Slovaquie - Danemark 3-1 (1-0,1-1,1-0)
Italie - Allemagne 0-7 (0-2,0-3,0-2)
Autriche - Hongrie 1-2 (1-1,0-1,0-0)

Allemagne - Slovaquie 1-5 (1-2,0-0,0-3)
Hongrie - Danemark 3-1 (1-0,2-1,0-0)
Italie - Autriche 0-1 a.p. (0-0,0-0,0-0,0-1)

Classement (5 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Slovaquie         12   4  0  0  1   14-9   +5
2 Allemagne         11   3  1  0  1   21-8   +13
3 Hongrie           10   3  0  1  1   13-9   +4
4 Italie             6   1  1  1  2    9-16  -7
5 Danemark           4   1  0  1  3    9-15  -6
6 Autriche           2   0  1  0  4    3-12  -9

Deux pénalités de Kubiczek (charge illégale) et Gruchot (dureté) en début de match sont fatales aux Allemandes : Hajnikova et Cengelova marquent à 5 contre 3 puis à 5 contre 4 et les Slovaques ne seront jamais rattrapées. Pensionnaire de division I depuis toujours, la Slovaquie accède pour la première fois à l'élite mondiale des moins de 18 ans. Les Autrichiennes sont reléguées en division IB.

 

Meilleures marqueuses

                              B  A  Pts
1 Emma Kreisz           HON   2  8  10
2 Mira Seregely         HON   5  4   9
3 Sarah Kubiczek        ALL   5  2   7
4 Lilli Welcke          ALL   4  2   6
5 Luisa Welcke          ALL   3  3   6
  Imola Horvath         HON   3  3   6
  Julia Matejkova       SVK   3  3   6
8 Rebecca Roccella      ITA   4  1   5

Meilleure gardienne : Zsofia Toth (Hongrie).

Meilleure arrière : Diana Vargova (Slovaquie).

Meilleure attaquante : Mira Seregely (Hongrie).

 

 

 

Division IB (6, 7, 9, 11 et 12 janvier 2019 à Dumfries, Grande-Bretagne)

Chine - France 0-7 (0-5,0-1,0-1)
Pays-Bas - Norvège 0-4 (0-1,0-2,0-1)
Grande-Bretagne - Pologne 1-2 a.p. (0-0,1-1,0-0,0-1)

Norvège - Chine 3-0 (1-0,2-0,0-0)
Pologne - Pays-Bas 4-2 (0-1,1-0,3-1)
France - Grande-Bretagne 3-0 (2-0,1-0,0-0)

France - Pologne 4-0 (1-0,2-0,1-0)
Pays-Bas - Chine 1-4 (0-1,0-2,1-1)
Norvège - Grande-Bretagne 0-1 t.a.b. (0-0,0-0,0-0,0-0,0-1)

Pologne - Norvège 2-5 (0-2,2-1,0-2)
France - Pays-Bas 3-0 (0-0,1-0,2-0)
Chine - Grande-Bretagne 0-1 (0-0,0-1,0-0)

Norvège - France 2-1 t.a.b. (0-1,0-0,1-0,0-0,1-0)
Pologne - Chine 4-2 (2-2,0-0,2-0)
Grande-Bretagne - Pays-Bas 4-2 (0-0,1-0,3-2)

Classement (5 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 France            13   4  0  1  0   18-2   +16
2 Norvège           12   3  1  1  0   14-4   +10
3 Grande-Bretagne    9   2  1  1  1    7-7    0
4 Pologne            8   2  1  0  2   12-14  -2
5 Chine              3   1  0  0  4    6-16  -10
6 Pays-Bas           0   0  0  0  5    5-19  -14

La France est promue en division IA. Les Pays-Bas redescendent en qualification.

 

Meilleures marqueuses

                              B  A Pts
1 Wiktoria Sikorska     POL   7  3  10
2 Manon Le Scodan       FRA   3  5   8
3 Thea Jorgensen        NOR   4  1   5
4 Chloe Geadland        GBR   3  1   4
5 Lucie Turcotte        FRA   2  2   4
  Élise Lombard         FRA   2  2   4

Meilleure gardienne : Ella Howard (Grande-Bretagne).

Meilleure arrière : Thea Jorgensen (Norvège).

Meilleure attaquante : Wiktoria Sikorska (Pologne).

 

 

 

Qualification en Division I (12, 13, 15, 16 et 18 janvier 2019 à Jaca, Espagne)

Groupe A

Kazakhstan - Turquie 15-0 (8-0,2-0,5-0)
Turquie - Australie 0-6 (0-2,0-1,0-3)
Australie - Kazakhstan 1-5 (1-1,0-2,0-2)

Classement : 1 Kazakhstan 6, 2 Australie 3 // 3 Turquie 0.

Groupe B

Mexique - Taïwan 2-4 (0-1,1-3,1-0)
Espagne - Corée du Sud 0-1 (0-1,0-0,0-0)
Corée du Sud  - Mexique 5-0 (3-0,1-0,1-0)
Espagne - Taïwan 3-4 a.p. (1-2,2-0,0-1,0-1)
Taïwan - Corée du Sud 2-6 (0-2,1-3,1-1)
Mexique - Espagne 0-3 (0-2,0-1,0-0)

Classement : 1 Corée du Sud 9, 2 Taïwan 5 // 3 Espagne 4, 4 Mexique 0.

 

Match de classement

Turquie - Mexique 1-0 (0-0,1-0,0-0)

Demi-finales

Corée du Sud - Australie 5-2 (2-0,2-1,1-1)
Kazakhstan - Taïwan 3-1 (1-0,0-0,2-1)

 

Match pour la cinquième place

Turquie - Espagne 0-7 (0-2,0-2,0-3)

Match pour la troisième place

Taïwan - Australie 6-2 (4-0,0-2,2-0)

Finale

Kazakhstan - Corée du Sud 3-4 t.a.b. (1-1,0-0,2-2,0-0,0-1)

La Corée du Sud est promue en division IB.

 

Meilleures marqueuses

                              B  A Pts
1 Yun-Chu Huang         TAI   6  1   7
  Kim Hee-Won           COR   6  1   7
3 Aruzhan Kenessova     KAZ   4  3   7
4 Haizea Fernandez      ESP   4  2   6
  Tomiris Ospanova      KAZ   4  2   6

Meilleure gardienne : Natalya Kononova (Kazakhstan).

Meilleure arrière : Eom Suyeon (Corée du Sud).

Meilleure attaquante : Yun-Chu Huang (Taïwan).

 

 

La saison précédente (2017/18)

 

Retour aux archives