Championnats du monde 2020 des moins de 18 ans féminines

 

Championnat du monde (6, 7, 9, 10, 12 et 13 janvier 2018 à Bratislava)

Les quatre meilleures équipes s'affrontent au premier tour au sein de la poule A.

Groupe A

Canada - Russie 3-2 a.p. (1-0,1-0,0-2,1-0)
États-Unis - Finlande 4-1 (1-1,2-0,1-0)
Finlande - Canada 1-4 (1-1,0-0,0-3)
États-Unis - Russie 1-0 (0-0,0-0,1-0)
Canada - États-Unis 2-1 (1-0,0-0,1-1)
Russie - Finlande 4-2 (1-1,3-1,0-0)

Classement : 1 Canada 8, 2 États-Unis 6, 3 Russie 4, 4 Finlande 0.

 

Groupe B

Suisse - République Tchèque 2-1 a.p. (0-1,0-0,1-0,1-0)
Suède - Slovaquie 4-2 (0-0,3-0,1-2)
République Tchèque - Suède 3-1 (1-0,0-1,2-0)
Suisse - Slovaquie 2-3 a.p. (0-0,0-1,2-1,0-1)
Suède  - Suisse 2-0 (1-0,0-0,1-0)
Slovaquie - République Tchèque 1-5 (0-1,0-2,1-2)

Classement : 1 République Tchèque 7, 2 Suède 6 // 3 Suisse 3, 4 Slovaquie 2.

 

Quarts de finale

Finlande - République Tchèque 3-1 (2-0,1-0,0-1)
Russie - Suède 4-0 (2-0,0-0,2-0)

 

Demi-finales

Canada - Finlande 4-1 (3-0,0-0,1-1)
États-Unis - Russie 3-0 (2-0,1-0,0-0)

Les Russes avaient résisté aux nations nord-américaines en poule et les Finlandaises bénéficient du renfort de Satu Teräväinen (la jeune sœur de Teuvo) qui s'est remise d'une blessure au pied. Néanmoins, avec l'enchaînement des rencontres, les Européennes subissent le rythme des Nord-Américaines.

 

Barrage de relégation

Suisse - Slovaquie 4-1 (4-0,0-0,0-1)
Slovaquie - Suisse 1-2 (1-0,0-2,0-0)

Les Slovaques redescendent en division I.

 

Match pour la cinquième place

République Tchèque - Suède 0-1 (0-0,0-0,0-1)

 

Match pour la troisième place

Russie - Finlande 6-1 (2-0,1-0,3-1)

Troisième meilleure nation mondiale du hockey féminin, les Finlandaises pouvaient craindre pour le renouvellement car elles n'avaient atteint qu'une seule fois les demi-finales en onze ans. Cette seconde médaille, obtenue par un beau blanchissage de 25 arrêts d'Erica Jaskari, est donc rassurante de ce point de vue.

 

Finale

Canada - États-Unis 1-2 a.p. (0-1,0-0,1-0,0-1)

En ouvrant le score d'un tir du poignet en lucarne en supériorité numérique, Abbey Murphy devient la seconde joueuse à marquer pendant trois finales consécutives du Mondial U18 après sa compatriote Kendall Coyne. Mais les Canadiennes dominent la deuxième période et finissent par égaliser à leur tour en powerplay au début du troisième tiers, quand Sarah Paul reprend la passe de derrière la cage d'Ann-Frederik Naud. Comme la moitié des finales précédentes, on va en prolongation, mais désormais le règlement prévoit que l'on joue à 3 contre 3. De quoi accélérer le dénouement ? Pas du tout. La finale est de loin la plus longue de l'histoire de la compétition, avec un jeu de possession à l'avantage des États-Unis. C'est à 76'52" que la capitaine américaine Maggie Nicholson décale Kiara Zanon d'une subtile passe du revers pour le but vainqueur.

 

Meilleure joueuse (vote des journalistes) : Kristi Shashkina (Russie).

Meilleures marqueuses

                               B  A Pts
 1 Kristi Shashkina      RUS   4  4   8
 2 Sanni Rantala         FIN   2  5   7
 3 Polina Luchnikova     RUS   1  6   7
 4 Hana Haasova          TCH   4  1   5
   Laura Zimmemann       SUI   4  1   5
   Kristina Glukhareva   RUS   4  1   5
 7 Lacey Eden            USA   2  3   5
 8 Sinja Leemann         SUI   1  4   5
 9 Romana Haluskova      SVK   3  1   4
   Nelli Laitinen        FIN   3  1   4

Meilleure gardienne : Anna Alpatova (Russie).

Meilleure arrière : Nelli Laitinen (Finlande).

Meilleure attaquante : Kristi Shashkina (Russie).

Équipe-type des journalistes : Anna Alpatova (RUS) ; Sanni Rantala (FIN) - Kendall Cooper (CAN) ; Laura Zimmermann (SUI) - Lacey Eden (USA) - Jenna Buglioni (CAN).

 

 

 

Division IA (3, 4, 6, 7 et 9 janvier 2020 à Füssen, Allemagne)

France - Japon 0-5 (0-1,0-2,0-2)
Italie - Allemagne 0-5 (0-2,0-1,0-2)
Danemark - Hongrie 1-2 t.a.b. (0-0,1-0,0-1,0-0,0-1)

Japon - Italie 5-0 (1-0,3-0,1-0)
Hongrie - France 4-1 (1-0,2-1,1-0)
Allemagne - Danemark 3-0 (1-0,0-0,2-0)

France - Italie 2-1 (0-0,0-0,2-1)
Japon - Danemark 7-0 (3-0,2-0,2-0)
Allemagne - Hongrie 2-1 t.a.b. (0-0,1-0,0-1,0-0,1-0)

Italie - Danemark 6-4 (1-3,3-0,2-1)
Hongrie - Japon 1-2 (0-1,1-1,0-0)
Allemagne - France 6-0 (1-0,3-0,2-0)

Danemark - France 0-2 (0-0,0-1,0-1)
Hongrie - Italie 2-3 t.a.b. (0-1,1-0,1-1,0-0,0-1)
Japon - Allemagne 1-2 (0-0,0-0,1-2)

Classement (5 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Allemagne         14   4  1  0  0   18-2   +16
2 Japon             12   4  0  0  1   20-3   +17
3 Hongrie            7   1  1  2  1   10-9   +1
4 France             6   2  0  0  3    5-16  -11
5 Italie             5   1  1  0  3   10-18  -8
6 Danemark           1   0  0  1  4    5-20  -15

Les moins de 18 ans allemandes - dernière équipe nationale de ce pays à ne pas évoluer dans l'élite mondiale - s'y qualifient à leur tour. Les Danoises sont reléguées en division IB.

 

Meilleures marqueuses

                              B  A  Pts
1 Yumeka Wajima         JAP   5  1   6
2 Nina Christof         ALL   2  4   6
3 Marin Nagaoka         JAP   3  2   5
4 Mira Seregely         HON   2  3   5
5 Ami Sasaki            JAP   2  2   4
  Luisa Welcke          ALL   2  2   4
7 Heidi Strompf         ALL   1  3   4
8 Julia Mesplede        FRA   3  0   3
  Ronja Hark            ALL   3  0   3
  Emma Kreisz           HON   3  0   3

Meilleure gardienne : Sofie Disl (Allemagne).

Meilleure arrière : Ronja Hark (Allemagne).

Meilleure attaquante : Yumeka Wajima (Japon).

 

 

 

Division IB (2, 3, 5, 7 et 8 janvier 2020 à Katowice, Pologne)

Chine - Grande-Bretagne 3-2 a.p. (0-1,0-1,2-0,1-0)
Corée du Sud - Autriche 0-4 (0-1,0-2,0-1)
Pologne - Norvège 0-1 (0-0,0-1,0-0)

Grande-Bretagne - Corée du Sud 1-0 (0-0,0-0,1-0)
Norvège - Chine 1-2 a.p. (1-1,0-0,0-0,0-1)
Autriche - Pologne 2-1 a.p. (0-1,0-0,1-0,1-0)

Autriche - Chine 4-0 (4-0,0-0,0-0)
Norvège - Grande-Bretagne 7-1 (3-1,2-0,2-0)
Corée du Sud - Pologne 2-1 (1-1,1-0,0-0)

Norvège - Corée du Sud 2-3 a.p. (0-1,1-1,1-0,0-1)
Grande-Bretagne - Autriche 0-3 (0-1,0-0,0-2)
Pologne - Chine 1-3 (0-1,0-1,1-1)

Autriche - Norvège 1-2 (0-0,0-1,1-1)
Chine - Corée du Sud 4-2 (0-1,1-0,3-1)
Grande-Bretagne - Pologne 1-5 (0-0,0-2,1-3)

Classement (5 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Norvège           11   3  0  2  0   13-7   +6
2 Autriche          11   3  1  0  1   14-3   +11
3 Chine             10   2  2  0  1   12-10  +2
4 Corée du Sud       5   1  1  0  3    7-12  -5
5 Pologne            4   1  0  1  3    8-9   -1
6 Grande-Bretagne    4   1  0  1  3    5-18  -13

La Norvège est promue en division IA. La Grande-Bretagne est reléguée en division IIA.

 

Meilleures marqueuses

                              B  A  Pts
1 Silje Gundersen       NOR   3  4   7
2 Lena Daubock          AUT   5  1   6
3 Qianhua Li            CHN   1  4   5
4 Wiktoria Sikorska     POL   3  1   4
  Emily Harris          GBR   3  1   4
  Yun-Ha Song           COR   3  1   4

Meilleure gardienne : Selma Luggin (Autriche).

Meilleure arrière : Karolina Hengelmüller (Autriche).

Meilleure attaquante : Silje Gundersen (Norvège).

 

 

 

Division IIA (25, 26 et 28 janvier 2020 à Eindhoven, Pays-Bas)

Taïwan - Pays-Bas 2-1 (0-1,0-0,2-0)
Kazakhstan - Australie 2-3 a.p. (0-0,1-1,1-1,0-1)
Pays-Bas - Australie 2-0 (2-0,0-0,0-0)
Kazakhstan - Taïwan 3-4 a.p. (1-1,1-1,1-1,0-1)
Australie - Taïwan 3-4 (1-1,1-1,1-2)
Pays-Bas - Kazakhstan 4-1 (0-0,3-0,1-1)

Classement (3 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC Diff
1 Taïwan             8   2  1  0  0   10-7   +3
2 Pays-Bas           6   2  0  0  1    7-3   +4
3 Australie          2   0  1  0  2    6-8   -2
4 Kazakhstan         2   0  0  2  1    6-11  -5

Taïwan est promu en division IB. Le Kazakhstan est relégué en division IB.

 

Meilleures marqueuses

                              B  A Pts
1 En-Ni Chang           TPE   3  2   5
2 Yun-Chu Huang         TPE   2  2   4
  Hsuan Wang            TPE   2  2   4
  Munira Sayakhatkyzy   KAZ   2  2   4
5 Tomiris Ospanova      KAZ   3  0   3

Meilleure gardienne : Emma Fondse (Pays-Bas).

Meilleure arrière : Yang-Chi Lin (Taïwan).

Meilleure attaquante : Esther de Jong (Pays-Bas).

 

 

 

Division IIB (28, 29, 30 janvier, 1er et 2 février 2020 à Mexico, Mexique)

Turquie - Nouvelle-Zélande 3-2 (1-0,2-0,0-2)
Mexique - Espagne 2-3 (0-0,0-0,2-3)
Espagne - Nouvelle-Zélande 6-1 (1-0,2-0,3-1)
Turquie - Mexique 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Espagne - Turquie 9-0 (3-0,4-0,2-0)
Nouvelle-Zélande - Mexique 1-2 (0-1,1-1,0-0)

Classement : 1 Espagne 9, 2 Turquie 6, 3 Mexique 3, 4 Nouvelle-Zélande 0.

Demi-finales

Espagne - Nouvelle-Zélande 2-1 a.p. (0-0,1-0,0-1,1-0)
Turquie - Mexique 4-2 (1-0,1-1,2-1)

Match pour la troisième place

Nouvelle-Zélande - Mexique 3-6 (1-4,1-0,1-2)

Finale

Espagne - Turquie 7-0 (3-0,1-0,3-0)

L'Espagne est promue en division IIA.

 

Meilleures marqueuses

                              B  A Pts
1 Haizea Fernandez      ESP   8  1   9
2 Laura Gil             ESP   3  5   8
3 Gabriela Barange      ESP   1  6   7
4 Ebrar Oguz            TUR   5  1   6
5 Beth Scott            NZL   4  1   5

Meilleure gardienne : Lilly Forbes (Nouvelle-Zélande).

Meilleure arrière : Maria Hagerman (Mexique).

Meilleure attaquante : Haizea Fernandez de Romarategui (Espagne).

 

 

La saison précédente (2018/19)

 

Retour aux archives