Championnat du monde 1992 des moins de 20 ans

 

Groupe A (26, 27, 29, 30 décembre 1991, 1er, 2 et 4 janvier 1992 à Füssen, Allemagne)

Tchécoslovaquie - Suède 4-8 (2-1,1-5,1-2)
CEI - Suisse 10-2 (4-0,2-1,4-1) [à Kaufbeuren]
Allemagne - Canada 4-5 (0-2,3-1,1-2)
États-Unis - Finlande 5-1 (1-0,1-0,3-1)

Suisse - Canada 4-6 (1-2,0-2,3-2)
Finlande - Tchécoslovaquie 4-1 (1-0,2-1,1-0) [à Kaufbeuren]
Suède - CEI 3-4 (0-2,3-0,0-2)
Allemagne - États-Unis 2-6 (1-0,1-3,0-3)

CEI - Finlande 4-1 (2-0,2-0,0-1)
Canada - Suède 2-2 (1-1,1-0,0-1) [à Kaufbeuren]
Allemagne - Tchécoslovaquie 2-8 (0-1,1-2,1-5)
États-Unis - Suisse 5-1 (0-1,2-0,3-0)

Finlande - Canada 2-2 (1-1,0-0,1-1)
Suède - États-Unis 8-6 (4-1,4-3,0-2) [à Kaufbeuren]
Suisse - Tchécoslovaquie 4-2 (1-0,1-1,2-1)
Allemagne - CEI 0-7 (0-4,0-2,0-1)

Suède - Suisse 4-3 (1-1,3-1,0-1)
Allemagne - Finlande 0-2 (0-0,0-1,0-1) [à Kaufbeuren]
CEI - Tchécoslovaquie 2-5 (0-2,2-1,0-2)
Canada - États-Unis 3-5 (2-1,0-1,1-3)

Suisse - Finlande 3-7 (0-1,3-1,0-5)
États-Unis - CEI 0-5 (0-2,0-1,0-2) [à Kaufbeuren]
Allemagne - Suède 1-10 (0-2,0-2,1-4)
Tchécoslovaquie - Canada 6-1 (2-1,3-0,1-0)

Finlande - Suède 4-6 (3-1,1-1,0-4)
Allemagne - Suisse 6-2 (2-1,2-0,2-1) [à Kaufbeuren]
Tchécoslovaquie - États-Unis 2-3 (0-2,1-0,1-1)
Canada - CEI 2-7 (1-2,1-2,0-3)

Classement (7 matches)

                      Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 CEI (ex-URSS)     12   6  0  1   39-13  +26
2 Suède             11   5  1  1   41-24  +17
3 États-Unis        10   5  0  2   30-22  +8
4 Finlande           7   3  1  3   21-21   0
5 Tchécoslovaquie    6   3  0  4   28-24  +4
6 Canada             6   2  2  3   21-30  -9
7 Allemagne          2   1  0  6   15-40  -25
8 Suisse             2   1  0  6   19-40  -21

Le Communauté des États Indépendants, qui a pris le relais de l'URSS, est championne du monde juniors. Après cette dernière victoire en commun, les chemins se séparent. Zoltoks et Ozolinš représenteront la Lettonie et Troshchinsky le Kazakhstan. Par contre, l'Ukrainien Alekseï Zhitnik et le Lituanien Darius Kasparaitis continueront à porter les couleurs de la Russie, qui bénéficiera de l'héritage naturel de l'ex-URSS et de la place en groupe A... mais ne gagnera plus en seniors. La Suède a accroché la CEI, mais elle s'est finalement inclinée sur un but marqué après un engagement perdu par le très prometteur Peter Forsberg, qui n'oubliera jamais ce premier grand échec de sa carrière.

Tenant du titre, le Canada est un décevant sixième. Sa superstar annoncée Eric Lindros est bien discrète sans son ailier de l'an passé, Pat Falloon, non libéré par son équipe NHL de San José. Paul Kariya (17 ans) est testé à sa place, mais l'écart de niveau est trop grand pour ce jeune joueur qui n'évolue qu'en junior A. L'attaque canadienne ne trouve jamais la bonne formule. La Suisse est reléguée dans le groupe B.

 

Meilleurs marqueurs

                           B  A Pts
 1 Michael Nylander      8  9  17
 2 Peter Forsberg        3  8  11
 3 Markus Näslund        8  2  10
 4 Mikael Renberg        6  4  10
 5 Aleksei Kovalev       5  5  10
 6 Eric Lindros          2  8  10
 7 Jarkko Varvio         8  1   9
   Jan Caloun            8  1   9
 9 Kristian Gahn         3  6   9
   Robert Petrovicky     3  6   9
11 Peter Ferraro          3  5   8
12 Martin Straka         2  6   8
13 Denis Metlyuk         5  2   7
   Nicola Celio          5  2   7
15 Chris Ferraro          4  3   7

Meilleur gardien : Mike Dunham

Meilleur défenseur : Darius Kasparaitis

Meilleur attaquant : Michael Nylander

Équipe-type des journalistes : Mike Dunham  / Janne Grönvall - Scott Niedermayer  / Michael Nylander - Peter Ferraro - Aleksei Kovalev

Trophée du fair-play : Finlande

Joueur le plus fair-play : Jens Schwabe

 

 

 

Groupe B (27, 28, 30 décembre 1991, 1er, 2, 4 et 5 janvier 1992 à Tychy et Oswiecim, Pologne)

Le premier et le troisième match cité dans chaque journée a lieu à Tychy, le deuxième et le quatrième à Oswiecim.

France - Pays-Bas 5-1 (3-0,0-1,2-0)
Norvège - Corée du Nord 9-2 (3-0,2-2,4-0)
Pologne - Autriche 7-2 (2-1,2-1,3-0)
Japon - Roumanie 3-2 (2-0,1-1,0-1)

Japon - Corée du Nord 9-1 (3-0,1-1,5-0)
Pologne - Pays-Bas 9-0 (3-0,1-0,5-0)
Autriche - Norvège 2-6 (0-2,0-2,2-2)
Roumanie - France 1-6 (0-2,0-3,1-1)

Norvège - Pays-Bas 14-2 (7-2,3-0,4-0)
Pologne - Roumanie 3-6 (1-3,1-2,1-1)
France - Corée du Nord 9-2 (3-0,3-1,3-1)
Japon - Autriche 2-3 (0-2,1-0,1-1)

Pays-Bas - Japon 2-5 (1-1,1-2,0-2)
Pologne - Corée du Nord 9-0 (0-0,2-0,7-0)
Roumanie - Norvège 0-8 (0-3,0-2,0-3)
Autriche - France 1-4 (1-0,0-3,0-1)

Corée du Nord - Roumanie 4-8 (1-1,1-7,2-0)
Norvège - Japon 4-2 (2-0,0-1,2-1)
Pologne - France 5-1 (1-0,2-1,2-0)
Pays-Bas - Autriche 4-1 (0-0,2-1,2-0)

Autriche - Roumanie 2-3 (2-1,0-0,0-2)
Corée du Nord - Pays-Bas 1-5 (0-2,0-2,1-1)
Pologne - Japon 4-7 (2-3,0-2,2-2)
France - Norvège 4-1 (2-1,0-0,2-0)

Corée du Nord - Autriche 3-5 (1-3,2-1,0-1)
Roumanie - Pays-Bas 3-0 (1-0,0-0,2-0)
Pologne - Norvège 5-3 (2-0,1-3,2-0)
France - Japon 2-4 (1-2,0-0,1-2)

Classement (7 matches)

                    Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Japon           10   5  0  2   32-18  +14
2 Pologne         10   5  0  2   42-19  +23
3 Norvège         10   5  0  2   45-17  +28
4 France          10   5  0  2   31-15  +16
5 Roumanie         8   4  0  3   23-26  -3
6 Pays-Bas         4   2  0  5   14-38  -24
7 Autriche         4   2  0  5   16-29  -13
8 Corée du Nord    0   0  0  7   13-54  -41

Le Japon, avec des lignes offensives très homogènes, est promu dans le groupe A. La Corée du Nord est reléguée dans le groupe C.

 

Meilleur joueur : Fabrice Lhenry

Meilleurs marqueurs

                            B  A Pts
1 Trond Magnussen       10  6  16
2 Jonas Larsen           5  7  12
3 Michal Garbocz         4  8  12
4 Pawel Bomba            8  1   9
5 Patryk Pysz            6  2   8
6 Ewald Seebacher        3  5   8
7 Mario Schaden          5  2   7
  Christian Eimers       5  2   7
9 Eirik Tveten           4  3   7

Meilleur gardien : Fabrice Lhenry

Meilleur défenseur : Per Christian Fjeldstad

Meilleur attaquant : Michal Garbocz

Trophée du fair-play : Roumanie

 

 

 

Groupe C (28, 29, 30 décembre 1991, 2, 3 et 4 janvier 1992 à Marino, Rome, Italie)

Groupe A

Italie - Corée du Sud 8-1 (1-0,4-0,3-1)
Corée du Sud - Grèce 7-0
Italie - Grèce 13-0

Classement : 1 Italie 2, 2 Corée du Sud 0. Grèce disqualifiée pour avoir aligné un joueur non qualifié.

Groupe B

Danemark - Bulgarie 12-1 (2-0,4-0,6-1)
Bulgarie - Hongrie 0-8 (0-2,0-3,0-3)
Danemark - Hongrie 10-0 (6-0,2-0,2-0)

Classement : 1 Danemark 4, 2 Hongrie 2, 3 Bulgarie 0.

Groupe C

Yougoslavie - Grande-Bretagne 4-12 (1-4,0-4,3-4)
Grande-Bretagne - Espagne 4-5 (1-1,0-3,3-1)
Yougoslavie - Espagne 6-3 (1-0,2-1,3-2)

Classement : 1 Grande-Bretagne 2 (+7), 2 Espagne 2 (-2), 3 Yougoslavie 2 (-5).

 

Poule finale

Italie - Grande-Bretagne 4-3 (0-1,2-1,2-1)
Danemark - Grande-Bretagne 6-3 (3-1,1-0,2-2)
Italie - Danemark 5-2 (0-2,2-0,3-0)

Classement : 1 Italie 4, 2 Danemark 2, 3 Grande-Bretagne 0.

L'Italie est promue dans le groupe B.

Poule pour la quatrième place

Hongrie - Espagne 4-5 (0-2,2-3,2-0)
Espagne - Corée du Sud 6-4 (0-0,5-2,1-2)
Corée du Sud - Hongrie 3-4 (2-2,0-2,1-0)

Classement : 4 Espagne 4, 5 Hongrie 2, 6 Corée du Sud 0.

Match pour la septième place

 Bulgarie -  Yougoslavie 1-1 (1-0,0-1,0-0)

La Bulgarie et la Yougoslavie sont classées ex-æquo.

 

Meilleur marqueur : Roland Ramoser , 10 points (7 buts et 3 assists).

Meilleur gardien : Matsknor Hendriksen

Meilleur défenseur : Miran Schrott

Meilleur attaquant : Roland Ramoser

Trophée du fair-play : Espagne

 

 

Les précédents championnats du monde juniors (1991)

Les championnats du monde juniors suivants (1993)

 

Retour aux archives