Championnat d'URSS 1947/48

 

I gruppa

Classement (18 matches)

                           Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 CDKA Moscou              33  16  1  1  108-25  +83
 2 Spartak Moscou           30  14  2  2   87-30  +57
 3 Dynamo Moscou            26  11  4  3   91-37  +54
 4 Dinamo Riga              24  11  2  5   81-48  +33
 5 Dynamo Leningrad         17   7  3  8   64-64   0
 6 Krylia Sovietov Moscou   16   7  2  9   49-62  -13
 7 VVS MVO Moscou           15   5  5  8   43-56  -13
 8 Dynamo Tallinn            9   4  1 13   34-90  -56
 9 Dzerzhinets Leningrad     7   3  1 14   31-119 -88
10 Spartak Kaunas            3   0  3 15   29-86  -57

Après avoir joué la première saison de championnat comme entraîneur-joueur du VVS, Anatoli Tarasov se fâche avec le président Vassili Staline au sujet de la composition de l'effectif. Il claque donc la porte pour aller occuper les mêmes fonctions au CDKA. Il fallait du culot pour ainsi tourner le dos au fils de Staline, un des personnages les plus puissants sur le sport soviétique. Mais c'est cette obstination catégorique et cette détermination à appliquer ses idées qui feront de Tarasov l'intransigeant père fondateur du hockey soviétique. Il prend place en première ligne avec Babich et la grande vedette Bobrov et fait du CDKA Moscou le champion d'URSS, dans la composition suivante (de gauche à droite sur la photo) : Vladimir Nikanorov (D, cap.), Grigori Mkrtchan (G), Mikhaïl Orekhov (A), Evgeni Babich (A), Anatoli Tarasov (A), Vsevolod Bobrov (A), Vladimir Venevtsev (D). Absents sur cette photo : l'autre gardien Boris Afanasiev, les défenseurs Vladimir Menshikov et Andrei Starovoïtov et l'attaquant Viktor Davydov.

Le Spartak Kaunas est relégué en Klass B.

 

Meilleurs buteurs

                                    B
 1 Vsevolod Bobrov       CDKA      52
 2 Ivan Novikov          Spartak   32
 3 Vassili Trofimov      Dynamo M  31
 4 Zdenek Zigmund        Spartak   28
 5 Roberts Šulmanis      Riga      24
 6 Anatoli Tarasov       CDKA      23
 7 Evgeni Babich         CDKA      22
 8 Nikolaï Postavnin     Dynamo M  21
   Alekseï Guryshev      Krylia    21
10 Vsevolod Blinkov      Dynamo M  20
11 Voldemars Šulmanis    Riga      19
12 Lembit Rämmal         Tallinn    17
13 Dmitri Fedorov        Dynamo L  16
   Anatoli Viktorov      Dynamo L  16
   Zenonas Ganusauskas   Kaunas    16
   Piotr Kotov           Krylia    16

 

 

 

II gruppa

Zone centre (14 matches)

                         Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Burevestnik Moscou      26  13  0  1   82-18  +64
2 SKIF Leningrad          22  11  0  3  106-20  +86
3 Spartak Leningrad       22  11  0  3   58-27  +31
4 Lokomotiv Moscou        14   7  0  7   65-92  -27
5 Daugava Riga            12   6  0  8   47-63  -16
6 Zapod GOMZ Leningrad    10   5  0  9   41-72  -31
7 Lokomotiv Kharkov        5   2  1 11   31-73  -42
8 Torpedo Minsk            1   0  1 13   18-83  -65

Zone est (12 matches)

                            Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Dynamo Sverdlovsk          23  11  1  0  122-16  +106
2 Dzerzhinets Chelyabinsk    20  10  0  2  100-31  +69
3 Dynamo Moskovskaia oblast  14   7  0  5   57-36  +21
4 Torpedo Gorki              10   4  2  6   40-60  -20
5 Dynamo Kuybyshev            8   3  2  7   28-69  -41
6 Lokomotiv Vologda           5   2  1  9   27-117 -90
7 Spartak Arkhangelsk         4   1  2  9   20-65  -45

 

Tournoi final (du 10 au 15 mars 1948 à Molotov, ex-Perm)

SKIF Leningrad - Dynamo Sverdlovsk 5-3
Burevestnik Moscou - Dzerzhinets Chelyabinsk 4-7
Dzerzhinets Chelyabinsk - Dynamo Sverdlovsk 2-3
Burevestnik Moscou - SKIF Leningrad 3-4
Dzerzhinets Chelyabinsk - SKIF Leningrad 3-2
Dynamo Sverdlovsk - Burevestnik Moscou 8-7

Classement : 1 Dzerzhinets Chelyabinsk 4 (+3), 2 SKIF Leningrad 4 (+2), 3 Dynamo Sverdlovsk 4 (0), 4 Burevestnik Moscou 0.

Le Dzerzhinets Chelyabinsk est promu en Pervaya gruppa. Le hockey (avec balle) a été amené dans cette ville de l'Oural lorsque l'usine Kirov de Leningrad a été évacuée pendant la Seconde Guerre Mondiale, faisant de Chelyabinsk une ville dédiée à la production de chars. Fin décembre 1947, le directeur de l'usine Isaac Zaltsman décide de créer une équipe de hockey "canadien", le nouveau sport à développer, avec des joueurs qui n'ont pratiqué uqe la version russe. Le capitaine Viktor Vassiliev est envoyé à Moscou apprendre ce sport auprès des entraîneurs de la capitale comme Tarasov. Vassiliev fait office de défenseur et d'entraîneur-joueur avec ses coéquipiers dans l'équipe de football (et sur la photo ci-contre) : le gardien Boris Rebyansky, qui découvre vite qu'il faut mettre beaucoup plus de protections face au palet que ses simple protège-crampons, et le duo offensif formé du centre-vedette Viktor Shuvalov et de son ailier au tir puissant et précis Petr Chernenko.

Le troisième homme à leurs côtés sur la première ligne est là un peu par hasard : Nikolai Epstein avait été engagé en 1947 avec plusieurs joueurs moscovites pour renforcer l'équipe de football. Il est le dernier à rester sur place car ses collègues l'ont mandaté pour s'assurer de recevoir les primes promises. Comme l'hiver commence, Epstein est alors enrôlé aussi au hockey sur glace "canadien". Au départ, comme la plupart des joueurs de Chelyabinsk, il n'est pas enchanté de cette nouvelle version de ce sport, jouée sur une petite surface de jeu. Il deviendra pourtant l'un des plus fameux entraîneurs de hockey du pays... À la fin du tournoi final, Epstein va réprimander ses "compatriotes" moscovites qui perdent 3-0 contre Sverdlovsk après la première période du dernier match pour qu'ils "jouent le jeu" et ne faussent pas la lutte à trois... Initialement, le Burevestnik était favori, mais il a signé des contre-performances, notamment par la faute de son gardien Grigoriev. Les Moscovites réduisent l'écart dans ce dernier match, et la première place échoit ainsi &garave; Chelyabinsk. Le directeur de l'usine Isaac Zaltsman construira alors une patinoire avec des tribunes afin de se préparer à rejoindre l'élite.

 

 

La saison précédente (1946/47)

La saison suivante (1948/49)

 

Retour aux archives