Bordeaux - Reims (31 octobre 1989)

 

Match comptant pour la treizième journée du championnat de France N1A 1990.

Reims, qui mérite beaucoup mieux que sa dernière place avec deux points, a eu sa chance dans ce match en menant 3-0 en début de deuxième période. Mais Bordeaux a réussi à l'emporter en pratiquant un jeu d'échec-avant physique et très spectaculaire.

La triplette de Saint-Pierre-et-Miquelon a donné entière satisfaction ce soir. Yannick Goicoechea, qui après six ans en Métropole frappe maintenant à la porte de l'équipe nationale (pour l'instant Kjell Larsson n'a pas répondu) était un peu en panne d'efficacité mais ne s'est pas découragé et a été récompensé par ses deux buts importants ce soir. Henry Lahiton a lui été crédité de deux passes, et il n'a jamais été aussi à l'aise. Mis en confiance par André Saint-Laurent, il s'est imposé comme un titulaire indiscutable. Enfin, le petit dernier de la bande mais pas le moins important, Arnaud Briand. Blessé à l'épaule en décembre et revenu au jeu seulement en novembre 1988, il a quitté le Canada pour la France cet été et s'est parfaitement intégré. Placé sur la première ligne à dix-neuf ans, il a marqué son premier but en carrière samedi à Caen, et ce soir il a proposé de solides mises en échec et s'est révélé comme un des meilleurs de son équipe.

Au bout du compte, une victoire difficile mais pas illogique dans un match entaché de nombreuses fautes d'arbitrage, contre les deux équipes d'ailleurs. Il faudra bien un jour que l'on se penche sur ces problèmes d'arbitrage qui sont malheureusement légion dans les patinoires françaises.

Enfin, pour terminer, signalons que la moyenne des spectateurs grimpe en même temps que l'adrénaline sur la glace. Près de trois mille personnes ce soir à Tours, deux mille à Rouen, et mille sept cents à Bordeaux qui s'y met aussi. Le signe que le championnat de France propose de belles soirées.

Compte-rendu signé Laurent Bellet

 

Bordeaux - Reims 5-4 (0-2, 2-1, 3-1)

Mardi 31 octobre 1989 à 19h30 à Mériadeck. 1700 spectateurs.

Arbitrage de M. Abravanel assisté de MM. Sangiorgio et Calamoneri.

Pénalités : Bordeaux 29', Reims 46'.

Évolution du score :

0-1 à 02'55" : Gorbouchine

0-2 à 18'24" : Bordas assisté de Moyon et Margerit

1-2 à 22' : Ouzelet

1-3 à 23' : Goicoechea assisté de Svitac et Lahiton

2-3 à 37' : Causlovsqui assisté de Goicoechea

3-3 à 45' : Dubé assisté de Poudrier et Dupuis

4-3 à 47' : Poudrier assisté de Dupuis

5-3 à 52' : Goicoechea assisté de Lahiton et Svitac

5-4 à 58' : Toukmatchev

 

Bordeaux

Gardien : Charles Thillien.

Défenseurs : Serge Poudrier - Michel Baumann ; Kazimierz Jurek - Henri Lahiton ; Marc-André Tapia - Jean-Yves Decock.

Attaquants : Arnaud Briand - Guy Dupuis - Roger Dubé ; Didier Causlovsqui - Yannick Goicoechea - André Svitac ; Jean-Michel Lutaud - Hervé Knoery - Frédéric Asselineau.

Remplaçant : Roch Fernandez (G). Absents : Marcel Giguère (choc à Briançon), Ludovic Ducerf (genou).

Reims

Gardien : Antoine Mindjimba.

Défenseurs : Christophe Moyon - Serge Djelloul ; Christophe Marcelle - Sergueï Gorbouchine ; Vladimir Kovin - Stéphane Labrucherie.

Attaquants : Thierry Ouzelet - François Richer - Frédéric Pélissier ; Sergueï Toukmatchev - Olivier Bordas - Bruno Margerit ; Michel Tavernier - Patrick Alotto - Marc Franck ; Philippe Cagnart.

Remplaçant : Jean-Philippe Schoch (G).

 

Retour au Championnat de France