Ukraine - Grande-Bretagne (11 novembre 1999)

 

Qualification pour le championnat du monde 2000, groupe A, première journée.

L'Ukraine fait figure - avec la Lettonie - de favorite dans ce tournoi de qualification qui attribuera deux places directes pour les prochains championnats du monde de Saint-Pétersbourg. Les jaune et bleu avaient écrasé la Grande-Bretagne 6-1 lors de la seule confrontation entre les deux pays au Mondial B 1998.

Les Britanniques veulent s'appuyer sur les performances des clubs de Superleague sur la scène européenne pour démontrer leurs progrès. Ceux-ci s'appuient néanmoins surtout sur des Canadiens, au point que la sélection nationale a dû repêcher deux joueurs dans la British National League, la deuxième ligue nationale, pour compléter la défense : le vétéran rarement pris en défaut Rick Strachan et le physique Paul Dixon.

Si la Grande-Bretagne s'appuie comme souvent sur une cohorte de naturalisés, elle dispose tout de même d'atouts authentiquement formés dans l'île. Une "Brit Line" associe ainsi le sens du placement du vétéran Paul Adey - qui joue à Milan dans le championnat franco-italien - avec la fougue des jeunes Ashley Tait et Jonathan Weaver qui mettent beaucoup d'énergie dans le forechecking pour pousser la défense adverse à la faute. Mais l'enfant chéri britannique, c'est le gardien gallois de 19 ans, Stevie Lyle. Les équipes de l'Est ont la réputation de bien lui réussir, et il le démontre d'entrée : il s'interpose sur un revers de Vitali Litvinenko après une minute de jeu, puis sur un dangereux rebond de Valentyn Oletsky 30 secondes plus tard. Il finit tout de même par s'incliner à la quatorzième minute face à ce même Oletsky.

L'égalisation des Britanniques vient de là où on ne l'attend pas, de la quatrième ligne Harding-Johnstone-Hurley dont la mission est surtout d'user l'adversaire par un hockey rugueux. Mais en attaquant la cage, Mike Harding signe un tir efficace au-dessus de la plaque d'Igor Karpenko pour marquer dès son premier match pour la Grande-Bretagne. Pour certains, la découverte du hockey international va toutefois de pair avec un nécessaire ajustement à l'arbitrage. Scott Young se fait ainsi pénaliser pour une charge avec la crosse en troisième période. Oleg Polkovnikov transperce alors Lyle pour convertir l'avantage numérique. Puis c'est Darren Hurley qui est expulsé pour brutalité. Avec cinq minutes d'infériorité à suivre, l'indiscipline semble handicaper l'équipe locale. Mais une minute après le retour à cinq contre cinq, on admire la superbe coordination entre le revenant en équipe nationale Tony Hand (il s'était détourné de la sélection pendant cinq ans) et le Canadien naturalisé Rick Brebant : ce dernier fait la passe et Hand égalise d'un magnifique mouvement.

Ce match nul n'apparaît pas si illogique au vu de la physionomie du match. Les Britanniques ont en tout cas prouvé qu'ils étaient au niveau et maintiennent un suspense intéressant pour la suite du tournoi ce week-end.

 

Ukraine - Grande-Bretagne 2-2 (1-0, 0-1, 1-1)
Jeudi 11 novembre 1999 à 19h00 à la Sheffield Arena. 1406 spectateurs.
Arbitrage de Thomas Andersson (SUE) assisté d'Anders Karlberg (SUE) et Pål Garsjø (NOR).
Pénalités : Ukraine 12' (4', 8', 0'), Grande-Bretagne 45' (8', 10', 2'+5'+20').
Tirs : Ukraine 42 (16, 12, 14), Grande-Bretagne 23 (6, 10, 7).

Évolution du score :
1-0 à 13'57" : Oletsky assisté de Lytvynenko et Butsenko
1-1 à 26'46" : Harding assisté de Johnstone et Durdle
2-1 à 47'59" : Polkovnikov assisté de Gocnharenko (sup. num.)
2-2 à 54'41" : Hand assisté de Brebant et Harding
 

Ukraine

Attaquants :
Valentyn Oletsky - Konstyantyn Butsenko (2') - Vitali Lytvynenko
Oleksandr Zinevich (2') - Viktor Goncharenko (2') - Dmytro Markovsky
Konstyantyn Kasyanchuk - Vadim Shakhraïchuk - Bogdan Savenko
Roman Salnikov - Vasyl Bobrovnikov - Oleg Synkov
Ruslan Bezshchasny

Défenseurs :
Sergei Klimentiev (4') - Oleksandr Savitsky (C)
Oleg Polkovnikov - Vyacheslav Zavalnyuk
Andriy Savchenko (2') - Andriy Bushchan
Volodymyr Kirik

Gardien :
Igor Karpenko

Remplaçant : Oleksandr Vyukhin (G).

Grande-Bretagne

Attaquants :
Merv Priest (2') - Steve Moria (C) - Steve Thornton
Brent Bobyck - Rick Brebant (2') - Tony Hand (2')
Jonathan Weaver - Ashley Tait - Paul Adey
Mike Harding - Jeff Johnstone - Darren Hurley (2'+5'+20')

Défenseurs :
Matt Coté - Scott Young (4')
Scott Campbell - Rick Strachan (2')
André Malo - Paul Dixon (2')
Stephen Cooper - Darren Durdle (2'+2')

Gardien :
Stevie Lyle

Remplaçant : Wayne Cowley (G). En réserve : Joe Watkins (G).

 

Retour aux qualifications pour les Mondiaux 2000