Grande-Bretagne - Kazakhstan (14 novembre 1999)

 

Qualification pour le championnat du monde 2000, groupe A, troisième journée.

Malgré ses deux défaites, le Kazakhstan peut encore passer devant la Grande-Bretagne et prendre la troisième place de barragiste en cas de victoire. Les Britanniques, quant à eux, peuvent même espérer une des deux premières places, ce qui les ferait revenir directement dans l'élite mondiale. L'incertitude est donc totale.

Les Britanniques prennent le match par le bon bout. Stephen Cooper ouvre le score en avantage numérique après une crosse haute de Maksim Komissarov. Dans la foulée, Rick Brebant contourne parfaitement le gardien mais tire ensuite à l'extérieur des filets. L'écart reste donc minime. L'équipe locale ne fait pas le trou. Après avoir joué hier soir, ne manque-t-elle pas de jus pour être tranchante ? Il n'y a sans doute pas que ça. Jeff Johnstone a gardé le rythme tout au long du week-end, il est bon aux mises au jeu et travailleur, mais son efficacité dans le but laisse à désirer.

La prestation défensive de la Grande-Bretagne est néanmoins remarquable, avec comme pilier un Matt Coté très solide. Lorsque le Kazakhstan parvient à se procurer un breakaway, André Malo, seul représentant des Sheffield Steelers et donc seul joueur à domicile, le rattrapera d'un excellent poke-check ; il sera élu joueur du match. On s'achemine donc vers un 1-0, le même score qu'au dernier Mondial B.

Le Kazakhstan prend son temps mort à 73 secondes de la fin et sort son gardien. C'est aussi une belle opportunité pour la Grande-Bretagne qui a besoin, elle, de gagner par deux buts d'écart pour éviter qu'un nul Lettonie-Ukraine les élimine. Mais les joueurs-phares qui inspirent l'équipe britannique, Rick Brebant, Rick Strachan et Tony Hand, manquent tous trois la cage vide !

Pire encore, à deux secondes de la fin, le héros du tournoi Stevie Lyle perd soudain de sa magie et se laisse surprendre par un but d'Andrei Raisky, l'ancien Amiénois Andreï Raisky qui vient de se faire remercier par Milan où ses prestations fantômes commençaient à agacer. Un silence de mort s'abat sur Sheffield. Ce but arrive trop tard pour le Kazakhstan qui devait gagner et qui retournera dans le Mondial B. En revanche, il met les Britanniques dans une position encore plus défavorable avant le match décisif.

Commentaires d'après-match :

Tony Hand (attaquant de la Grande-Bretagne) : "Je n'étais pas tout à fait sûr que j'allais marquer dans la cage vide, c'est probablement l'endroit le plus difficile où marquer en angle et j'avais un joueur qui me poursuivait. Je pensais sincèrement que le palet rentrerait mais il a juste frappé l'extérieur du poteau. J'étais dévasté. Marquer le deuxième but était plus important que de conserver le 1-0, c'est pourquoi nous poussions. C'est une des plus grandes déceptions que j'ai vécues mais tout n'est pas perdu."

Stevie Lyle (gardien de la Grande-Bretagne) : "Si nous allons dans le groupe A mondial, nous serons prêts à y rester. Dans le passé, nous étions heureux d'être dans le groupe B et maintenant nous sommes prêts à franchir cette marche. Les trois équipes que nous avons affrontées, ce sont les trois plus fortes des huit sur les deux groupes de qualification [NB : l'autre groupe comprend Norvège, Italie, France et Danemark]. Nous avons été poussés dans nos derniers retranchements mais il y a beaucoup de positif à retenir de ce week-end, nous n'avons pas gagné mais nous n'avons pas perdu."

 

Grande-Bretagne - Kazakhstan 1-1 (1-0, 0-0, 0-1)
Dimanche 14 novembre 1999 à 14h30 à la Sheffield Arena. 1998 spectateurs.
Arbitrage de Gerhard Lichtnecker (ALL) assisté de Sébastien Rousselin (FRA) et Pål Garsjø (NOR).
Pénalités : Grande-Bretagne 10' (4', 6', 0'), Kazakhstan 20' (6', 2'+10', 2').
Tirs : Grande-Bretagne 31 (9, 10, 12), Kazakhstan 33 (8, 13, 12).

Évolution du score :
1-0 à 13'25" : S. Cooper assisté de Thornton et Moria (sup. num.)
1-1 à 59'58" : Raisky assisté de Troshchinky et Dorokin
 

Grande-Bretagne

Attaquants :
Merv Priest - Steve Moria (C) - Steve Thornton
Brent Bobyck - Rick Brebant (2') - Tony Hand
Jonathan Weaver - Ashley Tait (2') - Paul Adey
Mike Harding - Jeff Johnstone - Darren Hurley

Défenseurs :
Matt Coté - Scott Young (4')
Scott Campbell - Rick Strachan
André Malo - Paul Dixon
Stephen Cooper - Darren Durdle (2')

Gardien :
Stevie Lyle

Remplaçant : Wayne Cowley (G). En réserve : Joe Watkins (G).

Kazakhstan

Attaquants :
Nikolaï Zarzhitsky - Andrei Raisky (10') - Vladimir Zavyalov
Anatoli Filatov - Dmitry Upper - Maksim Komissarov (2')
Sergei Aleksandrov - Igor Dorokhin (6') - Pyotr Devyakin
Aleksei Litvinenko

Défenseurs :
Viktor Bystryantsev - Aleksei Troshchinsky (2')
Vitali Novopashin - Vitali Tregubov
Oleg Kovalenko - Aleksandr Gasnikov
Andrei Savenkov

Gardien :
Sergei Ogureshnikov [sorti de 58'47" à 59'58"]

Remplaçant : Vitali Kolesnik (G). En réserve : Aleksandr Koreshkov, Evgeni Koreshkov, Dmitri Dudarev.

 

Retour aux qualifications pour les Mondiaux 2000