Suisse - Finlande (le 25 décembre 2001)

 

Match comptant pour le championnat du monde junior 2001/2002.

Deux victoires en matches de préparation contre les Suédois et les Américains : feu de paille ou preuve du vrai potentiel de cette équipe suisse ? On n'allait pas tarder à le savoir...

En concédant deux pénalités dès la deuxième minute de jeu (crosse haute de Yli-Torkko et charge de Kankaanperä), les Finlandais lui offraient en tout cas une occasion en or que le premier bloc helvétique ne se privait pas d'exploiter, le centre de Davos, Andreas Camenzind, ouvrant le score à cinq contre trois. Le jeu de puissance eut une occasion similaire en fin de tiers quand les pénalités suisses s'enchaînaient mais fut tragiquement inefficace.

Incapables de tirer suffisamment au but, les Finlandais facilitèrent la tâche de Tobias Stephan, le gardien de Coire, qui put réliser un blanchissage mérité en sortant les bons arrêts au bon moment. Les Suisses confortèrent leur avance à cinq minutes du terme par Raffaele Sannitz, le jeune espoir de Lugano (18 ans). Même deux pénalités pour surnombre et retard de jeu ne les troublèrent point, et les Finlandais, à cinq contre trois puis à six contre quatre après avoir retiré leur gardien, encaissèrent un troisième but dans la cage vide.

Compte-rendu signé Marc Branchu

 

Commentaires d'après-match :

Jakob Kölliker (entraîneur de la Suisse) : "Pour un premier match de championnat du monde, c'était un rival très difficile. Ils sont les vice-champions du monde. Nous avons fait un match défensif et c'est pourquoi je ne suis pas surpris de notre victoire."

Tobias Stephan (élu meilleur joueur de la Suisse) : "Nous avons bien joué pendant les 60 minutes entières et ce fut la raison de notre victoire."

Errka Westerlund (entraîneur de la Finlande) : "La Suisse a fait un très bon match. Nous sommes mal partis et avons pris des pénalités stupides, et la Suisse en a profité pour marquer. Nous avons aussi eu des occasions, mais nous n'avons pas su les exploiter. C'est pourquoi je ne suis pas satisfait, mais c'était le premier match et je pense que nous continuerons à améliorer notre jeu."

Tero Määttä (élu meilleur joueur de la Finlande) : "Les deux équipes ont joué un match défensif, mais la Suisse a tiré profit de ses jeux de puissance, alors que nous n'avons pas pu marquer."

 

Suisse - Finlande 1-3 (0-2, 1-1, 0-0)

Le 25 décembre 2001 à 19h00 à Hradec Králové. 462 spectateurs.

Arbitres : Åke Andersson (SUE) assisté de Peter Feola (USA) et Mikael Ljungqvist (SUE).

Pénalités : Suisse 20' (8', 4', 8'), Finlande 12' (6', 2', 4').

Tirs : Suisse 21 (7, 6, 8), Finlande 18 (6, 3, 9).

Évolution du score :

1-0 à 02'17" : Camenzind assisté de Helfenstein (double sup. num.).

2-0 à 55'05" : Sannitz assisté de Déruns.

3-0 à 59'21" : Ambühl assisté de Schiess-Forster.

 

Suisse :

Gardien : Tobias Stephan (sorti de sa cage de 58'58" à 59'22").

Défenseurs : René Back - Beat Schiess-Forster ; Severin Blindenbacher - Tim Ramholt ; Lukas Gerber - Beat Gerber ; Jürg Dällenbach - Lukas Baumgartner.

Attaquants : Thibaut Monnet - Andreas Camenzind - Sven Helfenstein ; Thomas Nüssli - Andrei Ambühl - Patrik Bärtschi ; Raeto Raffainer - Fabian Sutter - Deny Bärtschi ; Thomas Déruns - Emanuel Peter - Raffaele Sannitz.

Finlande :

Gardien : Kari Lehtonen.

Défenseurs : Olli Malmivaara - Tero Määttä ; Joni Pitkänen - Markus Seikola ; Mikko Viitanen - Jyri Marttinen ; Topi Jaakola.

Attaquants : Tuomo Ruutu - Mikko Koivu - Jussi Jokinen ; Toni Koivisto - Jarkko Immonen - Joni Yli-Torkko ; Janne Jokila - Mikko Kankanperä - Tuomas Pihlman ; Pekka Saarenheimo - Kim Hirschovits - Toni Mäki ; Sean Bergenheim.

 

 

Retour aux Championnats du monde juniors