Allemagne - Canada (9 novembre 2003)

 

Match comptant pour la Deutschland Cup 2003.

Ce sont les Canadiens qui sont les plus décidés en ce début de match. Après deux prestations décevantes, ils jouent avec un bon tempo et mettent l'Allemagne sous pression, la bloquant même par moments dans cette zone défensive. Les Allemands ne réagissent qu'à la faveur d'une supériorité numérique, mais le but de Serikow est refusé pour une faute préalable. C'est donc le Canada qui ouvre le score, en toute logique, sur un festival de Steve Walker qui prend de vitesse deux défenseurs et feinte magnifiquement Marc Seliger.

Le scénario se répète en deuxième période, le Canada est plus prompt à partir et Jean-Yves Roy, bien servi par Scott King, concrétise une supériorité numérique. Les Allemands se dépensent mais semblent manquer d'énergie pour ce quatrième match en cinq jours (même si l'effectif a tourné). Seule une occasion du jeune Furchner à la mi-match rompt la domination canadienne.

Les spectateurs tentent de porter leur équipe, qui ressort des vestiaires avec un meilleur visage. Mais, par trois fois, le capitaine Stefan Ustorf échoue sur le gardien Frédéric Chabot. Il faut attendre les cinq dernières minutes pour que le défenseur Stephan Retzer trouve enfin la faille quand son lancer en entrée de zone trouve la lucarne. L'Allemagne pousse pour égaliser, mais est coupée dans son élan par une pénalité pour surnombre. À six secondes de la fin, Daniel Kreutzer, élu joueur du mois en DEL, a le palet de l'égalisation au bout de la palette, mais il tire... sur le poteau.

Malgré sa bonne prestation défensive, l'Allemagne a manqué de réussite offensivement et a sans doute été trop peu incisive. Mais elle peut être globalement satisfaite de son tournoi, toujours égale à elle-même, ni enthousiasmante ni décevante.

 

Commentaires d'après-match

Hans Zach (entraîneur de l'Allemagne) : "Aujourd'hui, un but inutilement encaissé nous a privé de la victoire. Nous avons effectué trois très bons matches dans cette Deutschland Cup. Cela nous a par contre coûté beaucoup de forces. Tous les joueurs ont fait de grandes prestations et méritent des félicitations. Nous avons pu compter sur trois bons gardiens. Rob Leask aussi s'est très bien intégré à l'équipe, il sera en tout cas à nouveau invité."

Dave King (entraîneur du Canada) : "L'Allemagne a très, très bien joué. Il y avait beaucoup de nouveaux visages dans cette équipe. Ce dernier match était notre meilleur, nous avons joué avec cur et nous voulions absolument gagner."

 

Allemagne - Canada 1-2 (0-1, 0-1, 1-0)

Dimanche 9 novembre 2003 à 14h30 à la Preussag Arena de Hanovre. 4627 spectateurs.

Arbitrage de M. Oswald (ALL).

Pénalités : Allemagne 8' (2', 2', 4'), Canada 12' (2', 6', 4').

Tirs : Allemagne 23 (4, 10, 9), Canada 33 (13, 10, 10).

Évolution du score :

0-1 à 18'20" : Walker assisté de Van Impe et Tory

0-2 à 23'35" : Roy assisté de King et Sutton (sup. num.)

1-2 à 55'02" : Retzer assisté de Greilinger

 

Allemagne

Gardien : Marc Seliger.

Défenseurs : Patrick Köppchen - Rob Leask ; Stephan Retzer - Lasse Kopitz ; Michael Bakos - Jochen Molling ; Stefan Schauer - Andreas Renz.

Attaquants : Martin Reichel - Wayne Hynes - Thomas Greilinger ; Andreas Morczinietz - Tobias Abstreiter - Daniel Kreutzer ; Sebastian Furchner - Stefan Ustorf - Alexander Serikow ; Eduard Lewandowski - Tino Boos - Boris Blank.

Canada

Gardien : Frédéric Chabot.

Défenseurs : François Bouchard - Darren van Impe ; Micki Dupont - Ken Sutton ; Chris Joseph - Darryl Shannon ; Jeff Tory.

Attaquants : Steve Walker - Denis Pederson - Hnat Domenichelli ; Mark Greig - Brad Purdie - Andy Schneider ; Jean-Yves Roy - Scott King - Bruce Gardiner ; David Oliver - Rob Shearer - Craig Ferguson.

 

Retour aux matches internationaux