Lettonie - Allemagne (3 avril 2009)

 

Match amical.

photo Z. Zalmanis

L'Allemagne s'appuie sans surprise sur l'équipe qui a obtenu la qualification olympique pour Vancouver. Mais trois des joueurs sélectionnés en février sont aujourd'hui blessés : John Tripp, qui sera opéré du genou la semaine prochaine, Richard Mueller, qui a été opéré de la cheville la semaine dernière, et Manuel Klinge, victime d'une fracture de la mâchoire. Comme il manque de plus les demi-finalistes de DEL, c'est le moment ou jamais pour les non-titulaires de se faire remarquer.

Les premières minutes sont symptomatiques de deux équipes qui doivent retrouver leurs sensations car certains joueurs n'ont plus disputés de match depuis longtemps. La Lettonie paraît un peu plus fraîche de prime abord, mais lorsque les deux adversaires ont pris le rythme après un petit quart d'heure, on se rend compte que c'est l'Allemagne qui domine.

Une supériorité qui tarde cependant à se concrétiser. Le premier but sera finalement marqué par un convalescent : Christoph Ullmann, bien servi dans le slot par Seidenberg, place un tir précis. On savait pourtant qu'Ullmann ne ferait qu'un match sur deux ici à Riga car des douleurs à la hanche lui ont fait abandonner un entraînement dans le semaine.

L'Allemagne double la mise au troisième tiers-temps sur une action un peu similaire, une passe de Gogulla qui trouve le buteur Michael Wolf en bonne position. Alors que la Lettonie a commis des erreurs dans son placement et dans la protection de sa cage, l'Allemagne défend efficacement sa ligne bleue et contrôle bien les attaques locales. La seule ligne balte qui arrive à être dangereuse, c'est le trio Darzins-Berzins-Redlihs, mais elle ne concrétise pas. Il faut une supériorité numérique pour qu'un autre Redlihs, le défenseur Krisjanis, trompe finalement le solide gardien Dimitrij Kotschnew, après une bonne passe de Cipruss. Les Allemands s'imposent logiquement sur le score de 2-1.

Désignés joueurs du match : Edgars Masalskis pour la Lettonie et Michael Wolf pour l'Allemagne.

 

Commentaires d'après-match

Olegs Znaroks (entraîneur de la Lettonie) : "Nous avons mal tenu la zone neutre et commis beaucoup d'erreurs en zone défensive. Masalskis a bien joué. Six lignes participes aux entraînements, et presque tout le monde jouera contre l'Allemagne, en répartissant la tâche entre les deux rencontres. Nous voulons permettre aux jeunes de se montrer devant leur public et aux anciens d'arriver frais aux championnats du monde."

Uwe Krupp (entraîneur de l'Allemagne) : "Notre équipe était prête à patiner fort et avait une très grande volonté de gagner. Le rythme élevé des derniers entraînements a payé. Nous avons deux fois plus d'occasions franches et nous étions la meilleure équipe. Le résultat aurait pu être plus grand, mais le gardien letton Edgars Masalskis, que nous connaissons de la DEL, a tenu son équipe dans le match. je suis satisfait de commencer la préparation aux Mondiaux par une victoire. La Lettonie voudra sûrement une revanche demain, elle ne voudra pas perdre deux fois chez elle contre une équipe qui n'est qu'une place devant elle au classement mondial. Il y a beaucoup de fierté nationale en jeu."

 

Lettonie - Allemagne 1-2 (0-0, 0-1, 1-1)

Vendredi 3 avril 2009 à 17h00 à l'Arena Riga. 4431 spectateurs.

Arbitrage d'Eduards Odins (LET) assisté de Jurijs Balodis et Ansis Eglitis (LET).

Pénalités : Lettonie 6' (4', 2', 0'), Allemagne 10' (4', 4', 2').

Tirs : Lettonie 14 (6, 4, 4), Allemagne 30 (10, 11, 9).

Évolution du score :

0-1 à 37'18" : Ullmann assisté de Seidenberg

0-2 à 44'04" : Wolf assisté de Gogulla

1-2 à 50'22" : K. Redlis assisté de Cipruss et Sirokovs (sup. num.)

 

Lettonie

Gardien : Edgars Masalskis [sorti de 59'09" à 59'25" et de 59'36" à 60'00"].

Défenseurs : Rodrigo Lavins (C, -1) - Kristaps Sotnieks (-1) ; Grigorijs Pujacs - Olegs Sorokins ; Krisjanis Redlihs - Aleksandrs Jerofejevs ; Agris Saviels (-1) - Guntis Galvins (-1).

Attaquants : Mikelis Redlihs (-1, 2') - Armands Berzins (-1, 2') - Lauris Darzins (-1) ; Martins Cipulis - Andris Dzerins - Aleksandrs Nizivijs (A) ; Guntis Dzerins - Aigars Cipruss (A) - Aleksejs Sirokovs ; Gints Meija (-1, 2') - Janis Straupe (-1) - Elviss Zelubovskis (-1).

Remplaçants : Dmitrijs Zabotinskis (G). Absents : Janis Andersons (adducteurs), Sergejs Naumovs, Jekabs Redlihs, Roberts Jekimovs, Edijs Brahmanis, Viktors Blinovs, Girts Ankipans, Roberts Bukarts, Ronalds Cinks, Edgars Ulescenko (choix du coach).

Allemagne

Gardien : Dimitrij Kotschnew.

Défenseurs : Chris Schmidt (+1) - Michael Bakos (A, +1, 2') ; Sebastian Osterloh - Tobias Draxinger ; Andreas Renz (C, +1, 2') - Martin Ancicka (+1) ; Steffen Tölzer - Moritz Müller (2').

Attaquants : Philipp Gogulla (+1) - Travis Jason Mulock (+1) - Michael Wolf (A, +1, 2') ; Yannic Seidenberg (+1) - Christoph Ullmann (+1) - Vitalij Aab (+1, 2') ; Kai Hospelt - Petr Fical - Marcel Müller ; Thomas Greilinger - Alexander Barta - Patrick Hager.

Remplaçants : Dennis Endras (G), Ulrich Maurer.

 

Retour aux matches internationaux