Lettonie - Allemagne (4 avril 2009)

 

Match amical.

L'Allemagne aligne ce soir un débutant : Ulrich Maurer a été appelé au cours de la semaine - alors qu'il était déjà en vacances et descendait une piste de ski chez lui à Garmisch ! - à cause des problèmes de hanche d'Ullmann et le remplace aujourd'hui comme prévu. Il ne lui reste plus qu'à se réajuster et à réapprendre à glisser sur terrain... plat.

Mais c'est surtout la Lettonie qui a fait tourner son effectif, comme elle l'avait annoncée. Des cadres de l'équipe comme Cipruss, Cipulis ou Nizivijs sont laissés au repos, et c'est une équipe très inexpérimentée qui doit essayer de prendre la revanche de la défaite 1-2 d'hier. Il y a même une ligne entièrement constituée d'internationaux des moins de 20 ans, Bukarts-Cinks-Ulescenko.

Parmi les nouveaux entrants, on recense aussi un vétéran comme Girts Ankipans, et c'est justement lui qui ouvre le score d'un tir à mi-distance. Il faut moins de quatre minutes à l'Allemagne pour égaliser, par un véritable revenant. Thomas Greilinger fait en effet son grand retour en équipe nationale cinq ans après son dernier match. Entre-temps, son mode de vie peu compatible avec le sport professionnel l'aura fait arrêter le haut niveau. Il est retourné jouer deux ans dans son club formateur de Deggendorf, avant de se voir offrir une nouvelle chance cette saison par Ingolstadt, et de la saisir. Ce but en match international prolonge une carrière à la trajectoire vraiment pas commune.

La Lettonie reprend l'avantage 2-1 en supériorité numérique par Andris Dzerins, un but sur lequel l'international junior Roberts Jekimovs engrande son premier point avec la sélection senior. Les Baltes rajeunis ont laissé une bonne impression dans ce premier tiers-temps : plus volontaires dans les duels, ils ont bousculé l'équipe allemande. Mais cette illusion n'aura duré que vingt minutes.

Ensuite, le match est de nouveau largement maîtrisé par l'Allemagne, comme hier. Le gardien Dimitrijs Zabotinskis retarde l'échéance, mais il est finalement battu par Sebastian Osterloh qui marque au-dessus de son épaule, dans la lucarne la plus proche. Les actions se multiplient sur le but balte, et Vitali Aab donne l'avantage aux visiteurs. Mikelis Redlihs prend une pénalité une minute plus tard, et Moritz Müller conclut une action simple mais précise pour finir de renverser le score (2-4).

Le troisième tiers-temps est une formalité pour une équipe d'Allemagne disciplinée (une seule faute du débutant Maurer, sur Andris Dzerins devant la cage) et bien en place. Cette seconde victoire est aussi convaincante que la première.

Pour un match retransmis en direct à la télévision, la Lettonie n'a pas produit du grand spectacle. Elle aura néanmoins trouvé une bonne surprise dans ce match : le très bon comportement de la jeune ligne constituée par les frères Dzerins et Jekimovs. Dommage que ce dernier n'ait pas su concrétiser les occasions obtenus lors du dernier tiers. Leur énergie a donné envie de revoir ces trois-là ensemble, même si seul l'aîné des trois Guntis Dzerins est un titulaire attendu aux Mondiaux.

Désignés joueurs du match : Girts Ankipans pour la Lettonie et Sebastian Osterloh pour l'Allemagne.

 

Commentaires d'après-match

Olegs Znaroks (entraîneur de la Lettonie) : "Nous avons mieux joué qu'hier mais nous avons commus quelques erreurs défensives qui ont décidé du résultat. Les joueurs qui sont rentrés en jeu ont joué avec beaucoup d'ardeur et de discipline. Je pense que leur participation à ce second match était la bonne décision."

Uwe Krupp (entraîneur de l'Allemagne) : "Nous étions encore plus forts qu'hier, surtout dans l'efficacité offensive. Nous avons joué ces deux rencontres à un tempo élevé et mis les Lettons sous pression pour les forcer à faire des erreurs. Nous ferons la phase suivante de la préparation à Ingolsadt avec la même équipe. Nous suivons bien sûr les play-offs de DEL avec attention, mais les joueurs sortis en demi-finale ont d'abord besoin d'une pause pour récupérer physiquement. Il est important également qu'ils se vident la tête. Une élimination en demi-finale doit être travaillée mentalement. Nous devons laisser du temps à ces joueurs."

 

Lettonie - Allemagne 2-4 (2-1, 0-3, 0-0)

Samedi 4 avril 2009 à 17h00 à l'Arena Riga. 5123 spectateurs

Arbitrage d'Aleksandrs Borisovs (LET).

Pénalités : Lettonie 14' (8', 4', 2'), Allemagne 14' (8', 4', 2').

Tirs : Lettonie 16 (9, 3, 4), Allemagne 36 (12, 14, 10).

Engagements : Lettonie 34 (15, 7, 12), Allemagne 40 (8, 17, 15).

Évolution du score :

1-0 à 05'26" : Ankipans assisté de Brahmanis et Blinovs

1-1 à 09'08" : Greilinger assisté de Fical

2-1 à 14'19" : A. Dzerins assisté de Sorokins et Jekimovs (sup. num.)

2-2 à 27'16" : Osterloh assisté de Hospelt et Ma. Müller

2-3 à 33'34" : Aab assisté de Barta et Seidenberg

2-4 à 35'29" : Mo. Müller assisté de Gogulla et Ancicka (sup. num.)

 

Lettonie (2' pour surnombre)

Gardien : Dmitrijs Zabotinskis.

Défenseurs : Rodrigo Lavins (C, 2') - Kristaps Sotnieks ; Jekabs Redlihs (2') - Olegs Sorokins ; Krisjanis Redlihs - Aleksandrs Jerofejevs ; Agris Saviels (-2) - Guntis Galvins (-2).

Attaquants : Mikelis Redlihs - Armands Berzins (-1, 2') - Lauris Darzins (2') ; Guntis Dzerins (2') - Andris Dzerins - Roberts Jekimovs (2') ; Edijs Brahmanis - Viktors Blinovs - Girts Ankipans ; Roberts Bukarts (-2) - Ronalds Cinks (-1) - Edgars Ulescenko (-2).

Remplaçant : Edgars Masalskis (G), Gints Meija. Absents : Janis Andersons (adducteurs), Sergejs Naumovs, Aigars Cipruss, Aleksejs Sirokovs, Martins Cipulis, Aleksandrs Nizivijs, Janis Straupe, Elviss Zelubovskis, Grigorijs Pujacs (choix du coach).

Allemagne

Gardien : Dennis Endras.

Défenseurs : Chris Schmidt - Michael Bakos (A) ; Sebastian Osterloh (+1, 2') - Moritz Müller (2') ; Andreas Renz (C) - Martin Ancicka ; Steffen Tölzer (+2, 2') - Tobias Draxinger (+1, 4').

Attaquants : Philipp Gogulla - Travis Jason Mulock - Michael Wolf (A, 2') ; Yannic Seidenberg (2') - Alexander Barta - Vitalij Aab ; Patrick Hager (+1) - Kai Hospelt (+1) - Marcel Müller (+1) ; Thomas Greilinger (+1) - Petr Fical (+1) - Ulrich Maurer (+1).

Remplaçant : Dimitrij Kotschnew (G). Absent : Christoph Ullmann (hanche).

 

Retour aux matches internationaux