Finlande - Grande-Bretagne (17 mars 1951)

 

Match comptant pour les Championnats du monde 1951.

Le perdant de ce match finira à la dernière place de la compétition, et il en va donc de l'honneur des deux belligérants. Les Britanniques ont encore changé de gardien : Smith ayant eu une certaine responsabilité dans le point abandonné contre les Américains (qui ont ainsi pu éviter cette lanterne rouge), Stan Christie reprend place dans les cages.

L'engagement est intense de part et d'autre, comme on pouvait s'y attendre. Comme à chaque match, la Grande-Bretagne démarre très fort. À la septième minute, David MacCrae part en échappée et bat un Unto Viitala un peu trop attentiste dans sa cage. Le gardien finlandais est ensuite pénalisé de deux minutes pour un coup de crosse sur un attaquant, et Esko Tie le substitue sur le banc des pénalités. William Crawford convertit l'avantage numérique. Dominée territorialement, la Finlande se contente pour l'instant de contre-attaques, mais n'est pas très dangereuse dans le dernier geste.

Avec deux buts de retard, les Nordiques doivent réagir. Ils s'y emploient dès le début du deuxième tiers-temps avec une missile du défenseur Jukka Vuolio depuis la ligne bleue. Le match devient alors de plus en plus physique, et l'arbitre néerlandais M. Dwars n'hésite plus à sévir. Les pénalités se succèdent de part et d'autre, et c'est Matti Rintakoski qui finit par égaliser en avantage numérique : poteau rentrant pour son tir lointain. Ce sont pour l'instant les défenseurs finlandais qui ont marqué, mais l'attaquant Aarne Honkavaara ne veut pas être en reste. Il part en breakaway et donne l'avantage à son équipe.

C'est maintenant au tour des Britanniques de devoir passer à l'attaque. L'arbitre suisse les y aide en sifflant un tir de pénalité, après avoir déjà accordé le seul pénalty de la semaine jusqu'ici (le matin même lors de Yougoslavie-Autriche pour un jet de crosse). Cette décision provoque une bordée de sifflets, mais cela ne perturbe pas le capitaine britannique Kenneth Nicholson qui convertit cette occasion pour égaliser. L'élan est maintenant clairement en faveur des blancs. Alors que les Finlandais n'ont pas su profiter de trois supériorités numériques, la pénalité d'Isotalo est parfaitement exploitée par Forbes. Le jeu de puissance aura été décisif puisque John Quales inscrit également le 5-3 à cinq contre quatre. MacCrae complète la victoire des Britanniques, qui ont cette fois su tenir un score jusqu'à la sirène finale. La Finlande, dont la maîtrise technique n'égale pas encore le patinage, termine donc en dernière position.

Cette victoire place les Britanniques dans une cinquième position presque inespérée, devant les Américains au goal-average. Mais cela ne leur donne qu'une quatrième place européenne, et donc pas de podium. Surtout, cela ne rachète pas leur comportement hors glace... Non seulement la (très anglaise) fédération britannique suspendra les cinq joueurs qui ont passé la nuit au bar avant le match contre la Norvège, mais elle étendra de fait sa sanction à tous les joueurs écossais ! Elle restreindra l'accès à l'équipe nationale qu'aux joueurs anglais, quitte à ne plus s'inscrire dans l'élite pour le moment. Une d&ecaute;cision qui prendra effet l'année prochaine...

 

Finlande - Grande-Bretagne 3-6 (0-2, 3-0, 0-4)
Samedi 17 mars 1951 à 19h15 au Palais des Sports de Grenelle, Paris (FRA). 5000 spectateurs.
Arbitrage de MM. Hauser (SUI) et Dwars (HOL).
Pénalités : Finlande 8', Grande-Bretagne 14'.

Évolution du score :
0-1 à 06' : MacCrae
0-2 à 11' : Crawford assisté de MacCrae (sup. num.)
1-2 à 21' : Vuolio
2-2 à 28' : Rintakoski (sup. num.)
3-2 à 32' : Honkavaara
3-3 à 43' : Nicholson (tir de pénalité)
3-4 à 48' : Forbes (sup. num.)
3-5 à 54' : Quales (sup. num.)
3-6 à 59' : MacCrae

 

Finlande

Attaquants :
Esko Tie - Keije Kuusela (C) - Matti Karumaa (2')
Christian Rapp - Aarne Honkavaara - Kalle Havulinna
Teuwo Takkala - Lotfi Nasibullen - Kauko Makinen

Défenseurs :
Matti Rintakoski (2') - Ossi Kauppi
Jukka Vuolio - Pentti Isotalo (2')

Gardien :
Unto Viitala (2')

En réserve : Matti Naapuri (G), Eero Saari (A), Yrjo Hakala (A).

Grande-Bretagne

Attaquants :
John Rolland - Robert Smith - Ian Forbes (2')
John Carlyle (4') - Kenneth Nicholson (C) - Tom Paton
William Crawford - David MacCrae (2') - John Quales

Défenseurs :
James Mitchell (2') - Roy Shepherd (2')
Doug Wilson (2') - Lawson Neil

Gardien :
Stan Christie

En réserve : H. Smith (G), Georges Watt (D).

 

Retour aux Mondiaux 1951