Championnats du monde féminins 2019

 

Mondial élite (du 4 au 14 avril 2019 à Espoo, Finlande)

Présentation de la compétition.

Premier championnat du monde organisé à dix équipes, mais toujours avec deux groupes de niveau (A et B). Comme ce sont maintenant des groupes de cinq, les formations du groupe B doivent désormais renverser une des trois meilleures équipes mondiales pour renverser la hiérachie, ce qui "protège" les équipes classées 4 et 5, qui se jouent entre elles la dernière place en demi-finale. Les entraîneurs des pays du groupe B seront unanimes pour condamner ce système à l'issue de la compétition.

Groupe A

4 avril
Suisse - Canada 0-6 (0-2,0-0,0-4)
Finlande - États-Unis 2-6 (1-1,1-0,0-5)
5 avril
Russie - Suisse 2-1 (1-1,0-0,1-0)
6 avril
Russie - Finlande 0-4 (0-1,0-0,0-3)
États-Unis - Canada 3-2 (2-1,1-1,0-0)
7 avril
Suisse - États-Unis 0-8 (0-3,0-1,0-4)
8 avril
Finlande - Suisse 6-2 (2-1,2-1,2-0)
Canada - Russie 5-1 (1-0,4-0,0-1)
9 avril
États-Unis - Russie 10-0 (3-0,4-0,3-0)
Canada - Finlande 6-1 (2-0,2-0,2-1)
Canada - Russie 8-0 (4-0,1-0,3-0)
États-Unis - Finlande 5-3 (1-1,2-1,2-1)

Classement (4 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC Diff
1 États-Unis    12   4  0  0  0   27-4   +23
2 Canada         9   3  0  0  1   19-5   +14
3 Finlande       6   2  0  0  2   13-14  -1
4 Russie         3   1  0  0  3    3-20  -17
5 Suisse         0   0  0  0  4    3-22  -19

Toutes les équipes sont qualifiées en quarts de finale.

 

Groupe B

4 avril
Allemagne - Suède 2-1 t.a.b. (0-0,1-1,0-0,0-0,1-0)
France - Japon 0-3 (0-0,0-2,0-1)
5 avril
République Tchèque - France 3-1 (2-0,1-0,0-1)
6 avril
Suède - République Tchèque 3-5 (2-1,0-1,1-2)
Japon - Allemagne 2-3 (0-1,0-0,2-2)
7 avril
France - Suède 1-2 (1-0,0-2,0-0)
8 avril
Japon - République Tchèque 1-3 (0-2,0-0,1-1)
Allemagne - France 2-3 a.p. (1-1,1-1,0-0,0-1)
9 avril
Suède - Japon 2-3 (1-0,0-1,1-2)
République Tchèque - Allemagne 2-0 (0-0,2-0,0-0)

Classement (4 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC Diff
1 Tchéquie      12   4  0  0  0   13-5   +8
2 Allemagne      6   1  1  1  1    7-8   -1
3 Japon          6   2  0  0  2    9-8   +1
4 Suède          4   1  0  1  2    8-11  -3
5 France         2   0  1  0  3    5-10  -5

La Suède - après un "fiasko" historique - et la France (voir interview-bilan de Betty Jouanny) sont reléguées.

 

Match pour la neuvième place (11 avril 2019)

Suède - France 3-2 (0-0,1-0,2-2)

 

Quarts de finale (11 avril 2019)

États-Unis - Japon 4-0 (1-0,1-0,2-0)
Canada - Allemagne 5-0 (1-0,2-0,2-0)
Russie - Suisse 3-0 (0-0,1-0,2-0)
Finlande - République Tchèque 3-1 (0-0,2-1,1-0)

 

Demi-finales (13 avril 2019)

Canada - Finlande 2-4 (1-1,1-2,0-1)
États-Unis - Russie 8-0 (1-0,5-0,2-0)

 

Match pour la troisième place (14 avril 2019)

Canada - Russie 7-0 (2-0,1-0,4-0)

 

Finale (14 avril 2019)

États-Unis - Finlande 2-1 t.a.b. (0-0,1-1,0-0,0-0,1-0)

Les Américaines deviennent championnes du monde dans la controverse après l'annulation tardive de ce qui aurait pu - dû ? - être le butbvainqueur de la Finlande pendant la prolongation.

 

 

Meilleures marqueuses

                              B  A Pts
 1 Hilary Knight        USA   7  4  11
 2 Natalie Spooner      CAN   6  4  10
 3 Jenni Hiirikoski     FIN   2  8  10
 4 Kendall Coyne        USA   5  4   9
 5 Brianne Jenner       CAN   3  6   9
 6 Sarah Nurse          CAN   2  6   8
 7 Loren Gabel          CAN   6  1   7
 8 Annie Pankowski      USA   4  3   7
 9 Dani Cameranesi      USA   3  4   7
   Michelle Karvinen    FIN   3  4   7

Meilleure gardienne : Noora Räty (Finlande).

Meilleure arrière : Jenni Hiirikoski (Finlande).

Meilleure attaquante : Kendall Coyne Schofield (États-Unis).

Meilleur joueur élue par les journalistes : Jenni Hiirikoski (Finlande).

Équipe-type des journalistes : Noora Räty (FIN) ; Cayla Barnes (USA) - Jenni Hiirikoski (FIN) ; Michelle Karvinen (FIN) - Kendall Coyne Schofield (USA) - Hillary Knight (USA).

 

 

 

Division IA (7, 8, 10, 12 et 13 avril 2019 à Budapest, Hongrie)

Slovaquie - Danemark 1-3 (0-2,0-0,1-1)
Norvège - Hongrie 1-2 (0-0,0-0,1-2)
Italie - Autriche 1-4 (0-1,1-3,0-0)

Danemark - Italie 6-1 (1-0,3-1,2-0)
Hongrie - Slovaquie 1-2 t.a.b. (1-0,0-0,0-1,0-0,0-1)
Autriche - Norvège 4-5 (2-4,2-1,0-0)

Italie - Norvège 0-2 (0-1,0-0,0-1)
Hongrie - Danemark 6-2 (0-2,4-0,2-0)
Autriche - Slovaquie 3-2 t.a.b. (1-1,0-0,1-1,0-0,1-0)

Norvège - Slovaquie 4-0 (2-0,1-0,1-0)
Hongrie - Italie 9-0 (3-0,4-0,2-0)
Danemark - Autriche 3-8 (1-4,1-2,1-2)

Slovaquie - Italie 2-1 (1-0,1-1,0-0)
Danemark - Norvège 4-0 (1-0,1-0,2-0)
Autriche - Hongrie 1-2 (1-1,0-0,0-1)

Classement (5 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC Diff
1 Hongrie           13   4  0  1  0   20-6   +14
2 Danemark           9   3  0  0  2   18-16  +2
3 Norvège            9   3  0  0  2   12-10  +2
4 Autriche           8   2  0  0  2   20-13  +7
5 Slovaquie          6   1  1  1  2    7-12  -5
6 Italie             0   0  0  0  5    3-23  -20

La Hongrie et le Danemark sont promus dans l'élite mondiale. L'Italie redescend en division IB.

 

Meilleures marqueuses

                              B  A Pts
1 Fanni Gasparics       HON   6  6  12
2 Averi Nooren          HON   5  4   9
3 Josefine Jakobsen     DAN   5  3   8
4 Josefine Persson      DAN   4  4   8
5 Madelen Haug Hansen   NOR   3  4   7
  Denise Altmann        AUT   3  4   7
7 Silke Glud            DAN   2  4   6
8 Theresa Schafzahl     AUT   5  0   5

Meilleure gardienne : Ena Nystrøm (Norvège).

Meilleure arrière : Charlotte Wittich (Autriche).

Meilleure attaquante : Fanni Gasparics (Hongrie).

 

 

 

Division IB (6, 7, 9, 10 et 12 avril 2019 à Beijing, Chine)

Chine - Lettonie 3-0 (0-0,1-0,2-0)
Pays-Bas - Corée du Sud 5-2 (2-1,0-0,3-1)
Pologne - Kazakhstan 5-3 (3-1,1-1,1-1)

Corée du Sud - Chine 2-5 (1-1,0-1,1-3)
Kazakhstan - Pays-Bas 1-3 (0-2,1-0,0-1)
Lettonie - Pologne 0-1 (0-1,0-0,0-0)

Lettonie - Kazakhstan 2-1 t.a.b. (1-1,0-0,0-0,0-0,1-0)
Pays-Bas - Chine 4-0 (0-0,2-0,2-0)
Corée du Sud - Pologne 4-3 (0-2,3-0,1-1)

Lettonie - Pays-Bas 1-3 (1-0,0-1,0-2)
Chine - Pologne 3-4 (1-1,0-2,2-1)
Kazakhstan - Corée du Sud 1-5 (0-2,0-2,1-1)

Pologne - Pays-Bas 0-2 (0-0,0-1,0-1)
Corée du Sud - Lettonie 4-1 (2-1,1-0,1-0)
Kazakhstan - Chine 2-1 (0-0,2-1,0-0)

Classement (5 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Pays-Bas          15   5  0  0  0   17-4   +13
2 Corée du Sud       9   3  0  0  2   17-15  +2
3 Pologne            9   3  0  0  2   13-12  +1
4 Chine              6   2  0  0  3   12-12   0
5 Kazakhstan         4   1  0  1  3    8-16  -8
6 Lettonie           2   0  1  0  4    4-12  -8

Les Pays-Bas enchaînent une seconde promotion consécutive. Faute d'avoir assuré le renouvellement des générations, la Lettonie, sans sa vedette Iveta Koka, est reléguée en division IIA.

 

Meilleures marqueuses

                             B  A  Pts
1 Savine Wielenga      HOL   8  2  10
2 Park Jong-Ah         COR   6  4  10
3 Karolina Pozniewska  POL   5  4   9
4 Kim Hee-Won          COR   4  2   6
5 Magdalena Czaplik    POL   2  4   6
  Kayleigh Hamers      HOL   2  4   6

MVP des journalistes : Xin Fang (Chine).

Meilleure gardienne : Kristiana Apsite (Lettonie).

Meilleure arrière : Park Chae-Lin (Corée du Sud).

Meilleure attaquante : Savine Wielenga (Pays-Bas).

 

 

 

Division IIA (2, 4, 5, 7 et 9 avril 2019 à Dumfries, Grande-Bretagne)

Espagne - Slovénie 4-3 t.a.b. (0-0,1-2,2-1,0-0,1-0)
Corée du Nord - Mexique 2-4 (2-3,0-1,0-0)
Australie - Grande-Bretagne 1-2 (0-1,0-0,1-1)

Corée du Nord - Australie 4-2 (1-0,1-2,2-0)
Mexique - Espagne 0-2 (0-1,0-1,0-0)
Grande-Bretagne - Slovénie 2-4 (1-0,0-1,1-3)

Corée du Nord - Espagne 2-1 t.a.b. (0-0,0-1,1-0,0-0,1-0)
Australie - Slovénie 1-6 (1-1,0-3,0-2)
Grande-Bretagne - Mexique 3-2 a.p. (0-0,2-1,0-1,1-0)

Mexique - Australie 7-4 (0-1,3-1,4-2)
Slovénie - Corée du Nord 4-3 t.a.b. (1-1,2-2,0-0,0-0,1-0)
Espagne - Grande-Bretagne 1-4 (1-0,0-1,0-3)

Slovénie - Mexique 7-1 (4-1,2-0,1-0)
Australie - Espagne 2-3 (1-1,1-0,0-2)
Grande-Bretagne - Corée du Nord 2-1 (0-1,2-0,0-0)

Classement (5 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Slovénie          12   3  1  1  0   24-11  +13
2 Grande-Bretagne   11   3  1  0  1   13-9   +4
3 Espagne            9   2  1  1  1   11-11   0
4 Mexique            7   2  0  1  2   14-18  -4
5 Corée du Nord      6   1  1  1  2   12-13  -1
6 Australie          0   0  0  0  5   10-22  -12

La Slovénie est promue en division IB. L'Australie est reléguée en division IIB.

 

Meilleures marqueuses

                              B  A Pts
1 Pia Pren              SLO   6 14  20
2 Sara Confidenti       SLO   7  7  14
3 Julija Blazinsek      SLO   7  6  13
4 Claudia Tellez        MEX   2  8  10
5 Nina Loncar           SLO   1  6   7

Meilleure gardienne : Pia Dukaric (Slovénie).

Meilleure arrière : Hwang Chung-Gum (Corée du Nord).

Meilleure attaquante : Pia Pren (Slovénie).

 

 

 

Division IIB (1er, 2, 4, 5 et 7 avril 2019 à Brasov, Roumanie)

Nouvelle-Zélande - Taïwan 0-3 (0-1,0-1,0-1)
Croatie - Turquie 3-6 (2-3,0-0,1-3)
Islande - Roumanie 9-5 (3-1,3-2,3-2)

Taïwan - Turquie 5-3 (1-0,1-1,3-2)
Islande - Nouvelle-Zélande 1-2 (1-1,0-0,0-1)
Roumanie - Croatie 1-3 (0-2,0-0,1-1)

Islande - Croatie 3-0 (0-0,1-0,2-0)
Nouvelle-Zélande - Turquie 4-2 (0-1,4-0,0-1)
Taïwan - Roumanie 4-3 (1-2,1-1,2-0)

Turquie - Islande 0-6 (0-1,0-2,0-3)
Croatie - Taïwan 0-3 (0-2,0-1,0-0)
Roumanie - Nouvelle-Zélande 1-7 (0-0,0-2,1-3)

Nouvelle-Zélande - Croatie 5-1 (0-0,2-0,3-1)
Taïwan - Islande 5-2 (1-0,2-1,2-1)
Turquie - Roumanie 4-5 a.p. (3-1,0-2,1-1,0-1)

Classement (5 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Taïwan            15   5  0  0  0   20-8   +12
2 Nouvelle-Zélande  12   4  0  0  1   18-8   +10
3 Islande            9   3  0  0  2   21-12  +9
4 Turquie            4   1  0  1  3   15-23  -8
5 Croatie            3   1  0  0  4    7-18  -11
6 Roumanie           2   0  1  0  4   15-27  -12

Taïwan est promu en division IIA.

 

Meilleures marqueuses

                                B  A Pts
1 Silvia Bjorgvinsdottir  ISL   8  5  13
2 Jasmine Horner-Pascoe   NZL   6  6  12
3 Cagla Baktiroglu        TUR   8  3  11
4 Sunna Bjorgvinsdottir   ISL   2  9  11
5 Hui-Chen Yeh            TAI   7  1   8

Meilleure gardienne : Tzu-Ting Hsu (Taïwan).

Meilleure arrière : Krystie Woodyear-Smith (Nouvelle-Zélande).

Meilleure attaquante : Silvia Bjorgvinsdottir (Islande).

 

 

 

Qualification en Division IIB (du 13 au 18 janvier 2019 au Cap, Afrique du Sud)

13 janvier
Hongkong - Belgique 1-8 (1-3,0-4,0-1)
Ukraine - Afrique du Sud 3-1 (1-1,2-0,0-0)
14 janvier
Bulgarie - Ukraine 1-5 (0-3,0-0,1-2)
15 janvier
Belgique - Bulgarie 6-0 (4-0,0-0,2-0)
Afrique du Sud - Hongkong 10-1 (4-1,3-0,3-0)
16 janvier
Ukraine - Belgique 4-1 (2-0,1-1,1-0)
17 janvier
Hongkong - Ukraine 2-5 (1-2,1-3,0-0)
Afrique du Sud - Bulgarie 8-4 (3-1,1-2,4-1)
18 janvier
Bulgarie - Hongkong 6-7 a.p. (1-3,2-0,3-3,0-1)
Belgique - Afrique du Sud 9-2 (3-0,3-1,3-1)

Classement (4 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Ukraine           12   4  0  0  0   17-5   +12
2 Belgique           9   3  0  0  1   24-7   +17
3 Afrique du Sud     6   2  0  0  2   21-17  +4
4 Hongkong           2   0  1  0  3   11-29  -18
5 Bulgarie           1   0  0  1  3   11-26  -15

L'Ukraine est promue en division IIB pour son entrée dans les compétitions féminines.

Meilleures marqueuses

                                B  A Pts
1 Valerie Jeaner         BEL    8  5  13
2 Dalene Rhode           AFS    7  5  12
3 Donne van Doesburgh    AFS    6  5  11
4 Lotte de Guchtenaer    BEL    4  7  11
5 Femke Bosmans          BEL    2  8  10

Meilleure gardienne : Viktorya Tkachenko (Ukraine).

Meilleure arrière : Donne van Doesburgh (Afrique du Sud).

Meilleure attaquante : Lotte de Guchtenaere (Belgique).

 

 

L'édition précédente (2018)

 

Retour aux archives