Championnat de Suisse 1966/67

 

Ligue Nationale A

Première phase

1re journée (samedi 5 novembre 1966)

Zurich SC - Viège 2-10 (0-1,1-5,1-4) [mercredi 2 novembre]
La Chaux-de-Fonds - Grasshoppers 2-2 (1-0,1-1,0-1)
Langnau - Genève-Servette 3-3
Young Sprinters - Davos 4-6 (1-3,1-0,2-3)
Kloten - Berne 6-1

2e journée (mercredi 9 novembre 1966)

Viège - Genève-Servette 5-1 (2-0,3-1,0-0)
Young Sprinters - La Chaux-de-Fonds 1-2 (0-1,0-1,1-0)
Davos - Kloten 6-2
Berne - Langnau 3-0 (0-0,0-0,3-0) [jeudi 10 novembre]
Grasshoppers - Zurich SC 3-3 (1-1,1-1,1-1) [jeudi 10 novembre]

3e journée (samedi 12 novembre 1966)

La Chaux-de-Fonds - Zurich SC 12-5 (3-2,6-0,3-3)
Genève-Servette - Davos 5-3 (0-3,4-0,1-0)
Berne - Grasshoppers 2-6 (1-3,0-2,2-1)
Viège - Langnau 6-2
Kloten - Young Sprinters 6-2 (3-1,2-1,1-0)

4e journée (samedi 19 novembre 1966)

Zurich SC - Berne 6-5 (1-1,1-2,3-1)
Langnau - La Chaux-de-Fonds 5-3 (1-1,2-2,2-0)
Davos - Viège 1-2 (0-1,1-0,0-1)
Genève-Servette - Kloten 5-3 (2-1,2-2,1-0)
Young Sprinters - Grasshoppers 4-6 (1-3,1-0,2-3)

5e journée (mercredi 23 novembre 1966)

Zurich SC - Genève-Servette 4-2 (0-2,3-0,1-0) [mardi 22 novembre]
Viège - Young Sprinters 9-3 (5-0,2-1,2-2)
La Chaux-de-Fonds - Berne 3-2 (2-1,1-1,0-0)
Grasshoppers - Kloten 3-4 (2-1,0-2,1-1) [jeudi 24 novembre]
Langnau - Davos 5-1 (0-0,2-1,3-0) [jeudi 24 novembre]

6e journée (samedi 26 novembre 1966)

Kloten - Langnau 3-3 (2-1,0-2,1-0) 
Berne - Viège 4-1 (2-0,1-0,1-1)
Genève-Servette - Grasshoppers 5-1 (1-0,1-1,3-0)
Young Sprinters - Zurich SC 2-3 (0-2,1-1,1-0)
Davos - La Chaux-de-Fonds 0-3 (0-0,0-2,0-1)

7e journée (samedi 3 décembre 1966)

Zurich SC - Langnau 6-3 (3-1,2-2,1-0) [mercredi 30 novembre]
Berne - Davos 1-4 (0-0,1-1,0-3) / photo
Viège - Grasshoppers 3-2 (1-0,1-1,1-1)
Kloten - La Chaux-de-Fonds 0-7 (0-1,0-3,0-3)
Young Sprinters - Genève-Servette 3-13 (0-5,2-5,1-3)

8e journée (mercredi 7 décembre 1966)

Genève-Servette - La Chaux-de-Fonds 5-2 (1-0,1-1,3-1)
Viège - Kloten 2-6 (2-3,0-1,0-2)
Davos - Zurich SC 3-5 (2-0,1-2,0-3)
Young Sprinters - Berne 4-2 (0-1,3-1,1-0)
Langnau - Grasshoppers 7-1 (1-1,3-0,3-0) [vendredi 9 décembre]

9e journée (samedi 10 décembre)

La Chaux-de-Fonds - Viège 1-3 (1-1,0-1,0-1)
Berne - Genève-Servette 0-9 (0-4,0-3,0-2)
Grasshoppers - Davos 0-4 (0-2,0-1,0-1) [dimanche 11 décembre]
Zurich SC - Kloten 5-5 (1-1,2-2,2-2) [mardi 13 décembre]
Langnau - Young Sprinters 6-1 (2-0,1-0,3-1) [mercredi 14 décembre]

10e journée (samedi 17 décembre)

Davos - Young Sprinters 7-2 (2-0,2-1,3-1)
Genève-Servette - Langnau 2-4 (0-0,1-2,1-2)
Viège - Zurich SC 5-5 (3-1,1-2,1-2)
Berne - Kloten 1-1 (0-0,1-1,0-0)
Grasshoppers - La Chaux-de-Fonds 1-1 (0-1,1-0,0-0) [dimanche 18 décembre]

11e journée (mercredi 21 décembre 1966)

Zurich SC - Grasshoppers 3-2 (1-1,1-0,1-1) [mardi 20 décembre] / photo
La Chaux-de-Fonds - Young Sprinters 10-0 (1-0,5-0,4-0)
Genève-Servette - Viège 13-0 (7-0,3-0,3-0)
Langnau - Berne 7-0 (2-0,2-0,3-0) [vendredi 23 décembre]
Kloten - Davos 4-5 (2-2,1-1,1-2) [vendredi 23 décembre]

Record d'affluence de la saison aux Vernets avec 10 200 spectateurs, mais le match au sommet tourne court. Le gardien viégeois Darbellay, qui s'accroche à sa place de titulaire pendant le "délai d'attente" réglementaire de Bassani (qui a quitté son précédent club Davos), vit un calvaire. Il demande à sortir après 6 buts en première période, le coach Nikta refuse, puis Darbellay outrepasse la consigne et quitte la glace, désabusé : "Je n'y voyais plus rien. Il y avait toujours plusieurs de mes coéquipiers couchés devant moi qui me masquaient la vue. Ou alors, les Genevois arrivaient seuls et je ne pouvais m'interposer à chaque fois."

12e journée (lundi 2 janvier 1967)

Zurich SC - La Chaux-de-Fonds 2-2 (0-0,1-2,1-0) [lundi 26 décembre 1966]
Davos - Genève-Servette 2-5 (1-3,1-1,0-1)
Grasshoppers - Berne 4-0 (2-0,2-0,0-0)
Young Sprinters - Kloten 2-7 (1-0,0-5,1-2) [mercredi 4 janvier]
Langnau - Viège 6-1 (2-1,4-0,0-0) [mercredi 18 janvier]

13e journée (samedi 7 janvier 1967)

Grasshoppers - Young Sprinters 8-2 (2-0,3-1,3-1)
Viège - Davos 5-2 (2-1,2-0,1-1)
Berne - Zurich SC 2-3 (2-0,0-1,0-2)
Kloten - Genève-Servette 5-6 (0-3,2-2,3-1)
La Chaux-de-Fonds - Langnau 4-2 (1-1,1-0,2-1) / photo

14e journée (mercredi 11 janvier 1967)

Young Sprinters - Viège 3-8 (1-3,2-2,0-3)
Davos - Langnau 5-2 (1-0,3-1,1-1)
Berne - La Chaux-de-Fonds 1-3 (0-0,0-2,1-1)
Kloten - Grasshoppers 4-2 (1-0,3-1,0-1)
Genève-Servette - Zurich SC 6-2 (3-0,2-2,1-0)

15e journée (samedi 14 janvier 1967)

La Chaux-de-Fonds - Davos 7-3 (3-1,1-1,3-1)
Langnau - Kloten 5-1 (4-0,1-0,0-1)
Zurich SC - Young Sprinters 8-2 (3-1,3-1,2-0)
Viège - Berne 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Grasshoppers - Genève-Servette 3-4 (1-1,1-1,1-2) [dimanche 15 janvier]

16e journée (samedi 21 janvier 1967)

La Chaux-de-Fonds - Kloten 4-5 (1-4,3-1,0-0)
Davos - Berne 6-2 (1-0,1-1,4-1)
Grasshoppers - Viège 4-2 (0-0,0-1,4-1)
Genève-Servette - Young Sprinters 12-3 (7-0,3-3,2-0)
Langnau - Zurich SC 6-5

8 buts et 1 passe décisive en un match pour Fritz Naef !

17e journée (mercredi 25 janvier 1967)

Zurich SC - Davos 4-5 (1-1,1-2,2-2) [mercredi 18 janvier] / photo
La Chaux-de-Fonds - Genève-Servette 5-3 (2-1,3-2,0-0)
Berne - Young Sprinters 6-1 (1-0,2-1,3-0)
Kloten - Viège 5-5 (4-1,1-3,0-1)
Grasshoppers - Langnau 4-9 (1-2,3-3,0-4) [jeudi 26 janvier]

18e journée (samedi 28 janvier 1967)

Young Sprinters - Langnau 5-4 (2-0,2-2,1-2)
Genève-Servette - Berne 7-1 (1-0,4-1,2-0)
Davos - Grasshoppers 8-5 (2-1,3-2,3-2)
Kloten - Zurich SC 8-1 (2-1,2-0,4-0)
Viège - La Chaux-de-Fonds 4-2 (2-1,2-0,0-1)

Classement (18 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Genève-Servette    27  13  1  4  106-49  +57
 2 EHC Viège          24  11  2  5   73-62  +11
 3 La Chaux-de-Fonds  23  10  3  5   73-44  +29
 5 EHC Kloten         22  10  2  6   79-54  +25
 4 SC Langnau         20   8  4  6   75-65  +10
 6 HC Davos           20  10  0  8   71-63  +8
 7 Zürich SC          20   8  4  6   71-82  -11
 8 Grasshopper Club   13   5  3 10   57-67  -10
 9 SC Berne            7   3  1 14   32-72  -50
10 Y.S. Neuchâtel      4   2  0 16   44-123 -79

Genève-Servette semble la meilleure équipe de Suisse. Les Genevois ne jouent qu'à quatre défenseurs dont Éric Conne (16 ans seulement), mais ils ont une profondeur inégalée en attaque : les deux premiers trios s'appuient sur le métier de Fritz Naef et de Roger Chappot, tandis que la troisième ligne Rey-Giroud-Joris cherche de belles combinaisons.

Pendant ce temps, les deux derniers champions sont écartés de la poule finale ! Berne (champion 1965) manque de qualité de patinage après les départs de ses attaquants-vedettes Rolf Diethelm et Peter Stammbach, qui prennent l'année blanche prévue au règlement avant de pouvoir s'engager pour un autre club (La Chaux-de-Fonds). Les Grasshoppers, tenants du titre, ont en revanche un effectif stable... mais qui a perdu ses automatismes. L'entraîneur Stu Cruikshank, qui a remplacé son compatriote Stu Robertson, est désabusé : "Le comble dans toute cette histoire, c'est que si mes joueurs voulaient prendre le tour final au sérieux en s'entraînant en conséquence, ils pourraient encore briguer le titre de champion de Suisse. Hélas, ces garçons, apparemment comblés par le titre conquis l'hiver dernier, donnent l'impression d'accomplir une corvée, si bien que je ne les ai vus qu'une seule fois tous ensemble à l'entraînement. Dès lors, avant de parler de notre comportement éventuel dans le tour final, il faut d'abord songer à nous tirer d'affaire."

Les Young Sprinters de Neuchâtel n'ont de "young" que le nom, compte tenu de leur moyenne d'âge élevée. Le vétéran Orville Martini (38 ans) perd son ailier depuis douze ans, Francis Blank, qui se fracturé l'avant-bras au dernier match de pré-saison. Après sept journées, leur cas est déjà soldé. L'entraîneur Milo Golaz fait enfin préparer la relève en incorporant des juniors, dont le patinage est encore médiocre. Mais au Nouvel An, les dirigeants, craignant que les lourdes défaites ne découragent les spectateurs, lui ordonnent d'aligner la plus forte équipe possible. Milo Golaz démissionne peu après pour provoquer un "choc psychologique".

 

Poule finale

1re journée (mercredi 8 février 1967)

Genève-Servette - Viège 3-4 (0-2,2-0,1-2)
La Chaux-de-Fonds - Langnau 1-3 (1-0,0-1,0-2)
Kloten - Davos 8-3 (3-2,3-1,2-0)
Zurich SC exempt

2e journée (samedi 11 février 1967)

Viège - La Chaux-de-Fonds 3-3 (0-3,1-0,2-0)
Zurich SC - Kloten 5-10 (0-3,2-4,3-3) / photo
Davos - Langnau 3-3 (0-2,1-0,2-1)
Genève-Servette exempt

3e journée (mercredi 15 février 1967)

Davos - Zurich SC 12-2 (2-0,5-1,5-1)
Langnau - Viège 1-1 (0-0,0-1,1-0)
La Chaux-de-Fonds - Genève-Servette 2-1 (1-1,0-0,1-0) [jeudi 16 février]
Kloten exempt

4e journée (samedi 18 février 1967)

Genève-Servette - Langnau 5-2 (3-1,1-1,1-0)
Zurich SC - La Chaux-de-Fonds 3-2 (0-2,0-0,3-0) / photo
Viège - Kloten 1-3 (1-0,0-1,0-2)
Davos exempt

5e journée (mercredi 22 février 1967)

Viège - Zurich SC 3-5 (1-1,1-2,1-2)
Langnau - Kloten 1-3 (1-0,0-0,0-3)
Genève-Servette - Davos 5-3 (2-1,2-0,1-2)
La Chaux-de-Fonds exempt

6e journée (samedi 25 février 1967)

Kloten - La Chaux-de-Fonds 4-4 (3-1,0-1,1-2)
Zurich SC - Genève-Servette 3-3 (0-0,0-2,3-1)
Davos - Viège 6-1 (3-0,0-1,3-0)
Langnau exempt

7e journée (mercredi 1er mars 1967)

La Chaux-de-Fonds - Davos 6-2 (1-2,3-0,2-0)
Kloten - Genève-Servette 2-5 (0-3,2-2,0-0)
Langnau - Zurich SC 8-3 (3-0,3-0,2-3)
Viège exempt

Classement (6 matches)

                    Pts  V  N  D   BP-BC  Diff
1 EHC Kloten         9   4  1  1   30-19  +11
2 Genève-Servette    7   3  1  2   22-16  +6
3 La Chaux-de-Fonds  6   2  2  2   18-16  +2
4 SC Langnau         6   2  2  2   18-16  +2
5 HC Davos           5   2  1  3   29-25  +4
6 Zürich SC          5   2  1  3   21-38  -17
7 EHC Viège          4   1  2  3   13-21  -8

L'entraîneur tchécoslovaque Vladimir Kobera, qui a succédé à Otto Schlaepfer (non renouvelé), a apporté un système collectif à l'équipe de Kloten qui ne valait autrefois que par le jeu individuel des frères Lüthi. Justement, il partait avec un handicap car il devait jouer le premier match de ce tour final contre Davos sans les frères Lüthi, l'ailier Ueli et le centre Peter, architecte de profession et sur la glace. Les deux frères avaient en effet été impliqués dans une altercation avec des policiers deux ans plus tôt à Genève, et le procès est programmé le jour du match. Davos accepte gentiment de retarder le coup d'envoi d'une demi-heure, et les "Aviateurs" de Kloten affrètent même un pilote privé pour ramener les Lüthi, mais ils ne peuvent arriver à temps.

Le troisième de la famille, le cousin Heinz, lui aussi international, ne rentre qu'une seule fois sur la glace. Dans ces circonstances difficiles, le message est clair : Kobera a décidé de responsabiliser ses autres lignes, qui laissent d'habitude aux trois Lüthi le soin de marquer des buts. Cela fonctionne, Kloten gagne le match avec un incroyable triplé de Spaeth. C'est le premier pas vers le championnat, fêté sous une pluie torrentielle devant 6200 spectateurs face à des Genevois vainqueurs pour l'honneur, trop tard.

Le grand favori Genève-Servette a encore laissé passer sa chance dès le début de cette phase finale. Au premier match contre Viège, pourtant battu 13-0 en première phase, Daniel Clerc encaisse un dégagement de Hans Ludi en infériorité à quatre minutes de la fin et éclate en sanglots. Les attaquants Descomblaz - en cage ouverte - et même Naef manquent des buts immanquables au premier tiers du deuxième match à La Chaux-de-Fonds, où il ne fait pas bon gâcher des occasions face à l'excellent gardien Rigolet.

 

Meilleurs marqueurs (classement cumulé)

                               B   A  Pts
1 Fritz Naef       Genève     45  16   61
2 Michel Türler    La Chaux   21  19   40
3 Walter Wittwer   Langnau    19  18   37
4 Reto Flury       Davos      24  12   36
5 Gerhard Wittwer  Langnau    21  13   34

 

 

Promotion/relégation

1re journée (mercredi 8 février 1967)

Young Sprinters - Sierre 2-2 (1-1,1-0,0-1)
Ambrì-Piotta - Küsnacht 6-0 (2-0,0-0,4-0)
Grasshoppers - Berne 1-0 (0-0,0-0,1-0) [jeudi 9 février]

2e journée (samedi 11 février 1967)

Berne - Young Sprinters 3-5 (2-1,1-2,0-2) / photo
Küsnacht - Sierre 3-8 (1-5,1-2,1-1)
Sion - Ambrì-Piotta 5-6 (0-2,2-1,3-3)

3e journée (mercredi 15 février 1967)

Young Sprinters - Grasshoppers 5-1 (1-1,3-0,1-0)
Sierre - Berne 6-1 (2-0,2-1,2-0)
Küsnacht - Sion 3-4 (0-0,1-1,2-3)

4e journée (samedi 18 février 1967)

Berne - Ambrì-Piotta 3-6 (1-3,0-2,2-1)
Sion - Young Sprinters 7-6 (4-1,2-2,1-3)
Grasshoppers - Sierre 7-2 (0-1,2-1,5-0) [dimanche 19 février]

5e journée (mercredi 22 février 1967)

Young Sprinters - Küsnacht 8-4 (0-3,2-1,6-0)
Ambrì-Piotta - Grasshoppers 3-4 (1-1,1-2,1-1)
Sierre - Sion 6-1 (4-0,1-1,1-0) [jeudi 23 février]

6e journée (dimanche 26 février 1967)

Sion - Grasshoppers 5-9 (1-1,3-5,1-3) [samedi 25 février]
Küsnacht - Berne 2-6 (1-2,0-2,1-2)
Ambrì-Piotta - Young Sprinters 6-3 (1-1,2-2,3-0) [amical, sans arbitres officiels]

7e journée (samedi 4 mars 1967)

Berne - Sion 3-4 (2-2,1-1,0-1) [mardi 28 février]
Sierre - Ambrì-Piotta 5-4 (3-1,1-1,1-2)
Grasshoppers - Küsnacht 5-1 (0-1,1-0,4-1)

Classement (6 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Grasshopper Club  10   5  0  1   27-16  +11
2 HC Sierre          9   4  1  1   29-18  +11
3 Y.S. Neuchâtel     7*  3  1  1   26-17  +9
4 HC Ambrì-Piotta    6*  3  0  2   25-17  +8
5 HC Sion            6   3  0  3   26-33  -7
6 SC Berne           2   1  0  5   16-24  -8
7 SC Küsnacht        0   0  0  6   13-37  -24

* Young Sprinters - Ambrì-Piotta non joué

En revanche, Berne touche le fond avec 1800 spectateurs contre les Young Sprinters : on entend plus les supporters neuchâtelois visiteurs ! La situation est délétère et l'entraîneur Ernest Wenger, touché par les attaques personnelles des supporters, démissionne. Le président de la commission technique Max Sterchi lui succède, mais le SCB va droit en Ligue B.

Cruikshank a démissionné avant le tour de relégation et l'ex-international Urs Frei a repris en mains l'équipe des Grasshoppers qui se sauve de justesse.

Son principal adversaire Ambri reçoit le GC devant 7000 personnes : Arturo Baldi prend une pénalité controversée à cinq minutes de la fin, et Weber marque le but vainqueur. Provoqué par un visiteur, le gardien Morandi se bat avec sa crosse et se fait expulser (et suspendre). Les arbitres se font frapper par des supporters, Ambri écope de deux matches sur terrain neutre. Le club tessinois dépose un recours pour vice de forme et peut donc recevoir les Young Sprinters chez lui... sauf qu'aucun arbitre non tessinois ne veut aller arbitrer dans la Valascia ! Un match se joue avec des officiels locaux, mais le résultat est "non officiel". Les Neuchâtelois sont brutalement re-convoqués en semaine, ils refusent de se déplacer et déposent un recours pour vice de forme dans la convocation. Le match n'aura jamais lieu...

 

 

 

Ligue Nationale B

Groupe ouest (18 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 HC Sierre        34  17  0  1  121-43  +78
 2 HC Sion          26  13  0  5   86-66  +20
 3 Lausanne HC      24  11  2  5   87-48  +39
 4 HC Martigny      19   9  1  8   70-44  +26
 5 SC Thoune        19   7  5  6   62-65  -3
 6 HC Moutier       17   7  3  8   80-77  +3
 7 EHC Bienne       16   7  2  9   79-99  -20
 8 HC Villars       13   6  1 11   65-88  -23
 9 HC Gottéron      12   5  2 11   51-66  -15
10 HC Montana        0   0  0 18   51-156 -105

Groupe est (18 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 HC Ambrì-Piotta  31  15  1  2  120-43  +77
 2 SC Küsnacht      26  12  2  4   79-57  +22
 3 HC Lugano        24  12  1  5   84-45  +39
 4 SC Langenthal    20   8  4  6   62-65  -3
 5 EHC Coire        19   8  2  8   75-64  +11
 6 SC Lucerne       17   5  7  6   61-66  -5
 7 EHC Bâle         17   6  5  7   72-81  -9
 8 EHC St-Moritz    12   4  4 10   63-93  -30
 9 SC Rapperswil    10   3  4 11   58-84  -26
10 EHC Arosa         3   1  1 16   45-121 -76

Sierre, Sion, Ambrì et Küsnacht se qualifient pour la poule de promotion.

 

 

Finale de Ligue B (mercredi 8 mars 1967)

Ambrì-Piotta - Sierre 1-2 (0-1,1-1,0-0)

 

Coupe de Ligue B

Quarts de finale (10 et 11 février 1967)

Martigny - Coire 4-1 (1-0,2-1,1-0) [jeudi 9 février]
Coire - Martigny

Moutier - Lugano 2-4 (0-1,1-0,1-3)
Lugano - Moutier 6-5 (3-1,0-2,3-2)

Lausanne - Lucerne 5-2 (1-1,3-1,1-0)
Lucerne - Lausanne

Langenthal - Thoune
Thoune - Langenthal 4-3 (1-0,1-1,2-2)

Demi-finales (16 et 17 février 1967)

Lausanne - Martigny 5-5 (0-1,4-3,1-1)
Martigny - Lausanne 7-2 (1-2,5-0,1-0)

Lugano - Thoune  [vendredi 17 février]
Thoune - Lugano 2-1 (0-1,1-0,1-0) [samedi 18 février]

Finale (25 et 26 février 1967)

Thoune - Martigny 2-1 (1-0,1-0,0-1)
Martigny - Thoune 3-3 (0-1,2-1,1-1)

Thoune remporte la Coupe de Ligue B.

 

Promotion/relégation

Groupe ouest

1re journée (mercredi 8 février 1967)

Bienne - Villars 3-4 (1-1,1-2,1-1)
Steffisbourg - Le Locle 4-4 (2-1,2-2,0-1)
Forward Morges - Gottéron 1-3 (1-1,0-0,0-2)

2e journée (samedi 11 février 1967)

Gottéron - Bienne 5-5 (2-1,1-2,2-2)
Le Locle - Forward Morges 3-4 (1-1,1-1,1-2)
Villars - Montana 6-5 (1-1,2-2,3-2)

3e journée (mercredi 15 février 1967)

Le Locle - Bienne 4-3 (3-1,1-2,0-0) [mardi 14 février]
Steffisbourg - Villars 3-9 (1-1,1-6,1-2)
Montana - Forward Morges 3-3 (1-1,1-0,1-2) [jeudi 16 février]

4e journée (samedi 18 février 1967)

Bienne - Steffisbourg 16-0 (4-0,5-0,7-0)
Gottéron - Montana 8-2 (4-0,2-0,2-0)
Forward Morges - Villars 2-8 (1-0,0-4,1-4) [mardi 21 février]

5e journée (mercredi 22 février 1967)

Steffisbourg - Gottéron 1-6 (0-1,1-2,0-3)
Montana - Bienne 6-5 (1-1,3-2,2-2)
Villars - Le Locle 9-4 (3-1,3-0,3-3) [jeudi 23 février]

6e journée (samedi 25 février 1967)

Bienne - Forward Morges 5-4
Gottéron - Le Locle 5-0 (2-0,3-0,0-0)
Montana - Steffisbourg 10-1 (2-0,6-0,2-1) [dimanche 26 février]

7e journée (mercredi 1er mars 1967)

Villars - Gottéron 3-5 (1-4,0-1,2-0)
Le Locle - Montana 5-11 (2-2,1-5,2-4)
Forward Morges - Steffisbourg 6-1 (0-1,1-0,5-0)

Classement (6 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 HC Gottéron       11   5  1  0   32-12  +20
2 HC Villars        10   5  0  1   39-22  +17
3 HC Montana         7   3  1  2   37-28  +9
4 EHC Bienne         5   2  1  3   37-23  +14
5 Forward Morges     5   2  1  3   20-23  -3
6 Le Locle           3   1  1  4   20-36  -16
7 Steffisbourg       1   0  1  5   10-51  -41

La défaite au Locle en période de carnaval discrédite les joueurs de Bienne aux yeux de leur public. Villars/Champéry a au moins le mérite de se battre jusqu'au bout, sans plus aucun mécène mais avec les rares vestiges de la grande époque : l'entraîneur-joueur Jo Piller peut compter sur son fils Daniel Piller, malheureusement fatigué par son école de caporal à Coire à l'autre bout du pays. L'ajout de l'étudiant canadien Halliwell et l'arrivée avant le tour de relégation d'un entraîneur à plein temps, Milo Golaz, ont revigoré l'équipe. Le match décisif se déroule devant 2300 spectateurs sous la pluie alors que le toit s'est déchiré : une partie de la glace est parfaite, l'autre rugueuse ! Villars domine 40 tirs à 17... mais le gardien Boschung maintient Gottéron en Ligue B.

 

Groupe est

1re journée (mercredi 8 février 1967)

Bonaduz - Rotweiss Winterthour 2-7 (0-3,1-2,1-2)
Bâle - Saint-Moritz 2-4 (1-1,1-0,0-3)
Petit-Huningue - Rapperswil 3-7

2e journée (samedi 11 février 1967)

Saint-Moritz - Arosa 12-1
Rapperswil - Bâle 5-2
Rotweiss Winterthour - Petit-Huningue 6-0

3e journée (jeudi 16 février 1967)

Arosa - Petit-Huningue 4-2 (1-0,2-1,1-1) [mercredi 15 février]
Winterthour - Bâle 2-1
Bonaduz - Saint-Moritz 2-6

4e journée (samedi 18 février 1967)

Bâle - Bonaduz 7-0
Saint-Moritz - Petit-Huningue 10-0
Rapperswil - Arosa 5-4

5e journée (mercredi 22 février 1967)

Rapperswil - Bonaduz 14-0
Saint-Moritz - Winterthour 6-1
Arosa - Bâle 2-9 [jeudi 23 février]

6e journée (dimanche 26 février 1967)

Rapperswil - Winterthour 4-3 [samedi 25 février]
Bâle - Petit-Huningue 5-2
Arosa - Bonaduz 5-3

7e journée (mercredi 2 mars 1967)

Winterthour - Arosa 12-5
Saint-Moritz - Rapperswil 9-2
Petit-Huningue - Bonaduz : non joué

Classement (6 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EHC Saint-Moritz    12   6  0  0   47-8   +39
2 SC Rapperswil       10   5  0  1   37-21  +16
3 Rotweiss Winterthur  8   4  0  2   31-18  +13
4 EHC Bâle             6   3  0  3   26-15  +11
5 EHC Arosa            4   2  0  4   21-43  -22
6 Petit-Huningue       0*  0  0  5    7-32  -25
7 Bonaduz              0*  0  0  5    7-39  -32

* un match non joué

Saint-Moritz se maintient en LNB. Bâle, Rapperswil et Arosa sont relégués en 1re ligue.

 

 

 

1re ligue

Zone ouest : Steffisbourg, Le Locle et Forward Morges accèdent à une poule de promotion.

 

Zone est : Rotweiss Winterthur, Petit-Huningue et Bonaduz accèdent à une poule de promotion.

 

Finale de 1re ligue (4 mars 1967 à Bienne)

Rotweiss Winterthour - Forward Morges 6-5 (1-1,3-1,2-3)

 

 

 

Matches amicaux

12/10/1966 Bienne - Bâle 10-4 (1-0,5-1,4-3)
15/10/1966 Thoune - Zurich 5-4 (2-2,0-1,3-1)
16/10/1966 Sion - Young Sprinters 2-5 (0-0,0-3,2-2)
16/10/1966 Langnau - Sierre 11-2 (3-1,4-0,4-1)
20/10/1966 Gottéron - Berne 1-9 (0-1,1-2,0-6)

 

Kyburg Cup (du 21 au 23 octobre 1966 à Thoune)

Demi-finales

Thoune - Villars 6-5 (2-4,1-0,3-1)
Langnau - La Chaux-de-Fonds 3-9 (1-4,0-5,2-0)

Match pour la troisième place

Langnau - Villars 11-0 (1-0,7-0,3-0)

Finale

Thoune - La Chaux-de-Fonds 0-4 (0-3,0-1,0-0)

 

Oberaargauer Cup (du 21 au 23 octobre 1966 à Langenthal)

Demi-finales

Langenthal - Young Sprinters 6-8 (0-4,2-3,4-1)
Berne - Grasshopper-Club 3-0 (2-0,1-0,0-0)

Match pour la troisième place

Langenthal - Grasshopper-Club 2-8 (0-1,2-4,0-3)

Finale

Berne - Young Sprinters 7-3 (3-0,2-1,2-2)

 

01/11/1966 Lausanne - Genève-Servette 6-5 (3-2,1-1,2-2)
01/11/1966 Küsnacht - Kloten 2-9 (1-3,0-2,1-4)
01/11/1966 Moutier - Bâle 2-3
02/11/1966 Fribourg-Gottéron - Langnau 2-5 (0-5,0-0,2-0)
02/11/1966 Bienne - Berne 4-3 (1-3,0-0,3-0)
28/12/1966 Langnau - Fribourg-Gottéron 8-1 (3-0,2-1,3-0)
31/01/1967 Fribourg-Gottéron - La Chaux-de-Fonds 0-7 (0-2,0-2,0-3)

Lucerne, Grasshopper Club, Genève-Servette, Viège, Martigny, Lugano, Davos, Lausanne et Villars ont aussi participé à des matches et tournois amicaux internationaux.

 

 

La saison précédente (1965/66)

La saison suivante (1967/68)

 

Retour aux archives