Championnat d'URSS 1966/67

 

L'Union Soviétique rattrape son retard dans les infrastructures sportives cette saison. Des patinoires artificielles sont ouvertes dans de nombreux centres provinciaux, à Voskresensk, Kazan, Minsk, Kuybyshev, Barnaul et même Alma-Ata, bien qu'il n'ait pas encore d'équipe de hockey dans la principale ville du Kazakhstan.

 

I gruppa

Classement (44 matches)

                           Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 Spartak Moscou           79   38  3  3    303-97   +206
 2 CSKA Moscou              74   35  4  5    283-120  +163
 3 Dynamo Moscou            56   26  4  14   184-127  +57
 4 SKA Leningrad            53   22  9  13   159-140  +19
 5 Krylia Sovietov Moscou   50   23  4  14   164-142  +22
 6 Khimik Voskresensk       41   16  9  19   128-158  -30
 7 Lokomotiv Moscou         40   16  8  20   153-158  -5
 8 Torpedo Gorki            38   16  6  22   116-158  -42
 9 Dynamo Kiev              30   11  8  25   122-207  -85
10 Sibir Novosibirsk        29   11  7  26   143-221  -78
11 Metallurg Novokuznetsk   20    8  4  32   101-216  -115
12 Torpedo Minsk            18    7  4  33   106-218  -112

Le CSKA connaît un scandale à l'automne quand le capitaine Viktor Kuzkin et Evgeni Mishakov se compromettent en état d'ivresse dans une bagarre dans la file des taxis à la sortie d'un restaurant. Un chauffeur a été frappé. Les faits sont rapportés dans la Pravda, qui fait autorité, et les deux joueurs dont le nom est ainsi entaché sont suspendus.

Le Spartak est champion d'URSS, aboutissement d'un travail de trois années de Vsevolod Bobrov. L'ancien grand joueur prouve qu'une autre façon d'aborder le métier d'entraîneur est possible, alors que tout le monde tend à s'uniformiser avec les méthodes de Tarasov et du CSKA. Les joueurs du Spartak sont en dessous du club de l'armée pour ce qui est de l'entraînement et de la condition physique, mais ils tiennent à récompenser la générosité de Bobrov, un homme qui savait comprendre ses joueurs et leur faire confiance pour se développer à leur rythme. Vyacheslav Starshinov, qui peut pratiquer son jeu physique sans contraintes, remporte son deuxième titre d'affilée de meilleur marqueur. Ayant réussi en tant qu'entraîneur de hockey en seulement trois ans, le polyvalent Bobrov retourne ensuite s'occuper de football.

 

Meilleurs buteurs

                                       B
1 Vyacheslav Starshinov    Spartak    47
2 Anatoli Firsov            CSKA      41
3 Viktor Polupanov          CSKA      39
4 Evgueni Zimin            Spartak    34
  Aleksandr Yakushev       Spartak    34
6 Valentin Panyukhin      Leningrad   31
  Viktor Tsyplakov        Lokomotiv   31
8 Valentin Kozin          Lokomotiv   30
9 Vladimir Vikulov          CSKA      29
  Boris Maïorov            Spartak    29

Équipe-type : Viktor Konovalenko (Gorki) ; Vitali Davydov (Dynamo) - Aleksandr Ragulin (CSKA) ; Anatoli Firsov (CSKA) - Vyacheslav Starshinov (Spartak) - Boris Maïorov (Spartak).

Deuxième équipe-type : Viktor Zinger (Spartak) ; Oleg Zaïtsev (CSKA) - Viktor Kuzkin (CSKA) ; Venyamin Aleksandrov (CSKA) - Viktor Polupanov (CSKA) - Vladimir Vikulov (CSKA).

Troisième équipe-type : Viktor Tolmachev (CSKA) ; Eduard Ivanov (CSKA) - Valeri Nikitin (Voskresensk) ; Aleksandr Yakushev (Spartak) - Aleksandr Almetov (CSKA) - Viktor Yaroslavtsev (Spartak).

 

 

Poule de promotion-relégation (à Kiev)

Classement (6 matches)

                           Pts  V  N  D   BP-BC  Diff
1 Metallurg Novokuznetsk    8   4  0  2   28-16  +12
2 Torpedo Minsk             8   4  0  2   17-15  +2
3 SK Uritskogo Kazan        6   3  0  3   17-20  -3
4 Torpedo Ust-Kamenogorsk   2   1  0  5   20-31  -11

Le Torpedo Minsk est relégué en Vtoraya gruppa. C'est durant ces barrages que l'arbitrage à trois est expérimenté pour la première fois en Union Soviétique.

 

 

 

II gruppa

Classement (44 matches)

                           Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 Avtomobilist Sverdlovsk  58   26  6  12   199-145  +54
 2 Torpedo Ust-Kamenogorsk  50   23  4  17   144-128  +16
 3 SK Uritskogo Kazan       45   21  3  20   132-140  -8
 4 SKA Novosibirsk          44   17 10  17   139-131  +8
 5 Traktor Chelyabinsk      44   20  4  20   135-135   0
 6 Salavat Yulaev Ufa       43   17  9  18   119-139  -20
 7 Molot Perm               42   17  8  19   154-139  +15
 8 Daugava Riga             42   17  8  19   126-143  -17
 9 Kristall Elektrostal     42   16 10  18   117-126  -9
10 Dizelist Penza           41   19  3  22   146-162  -16
11 Spoutnik Nijni Taghil    40   14 12  18   135-138  -3
12 SKA Kalinin              37   15  7  22   119-139  -20

L'Avtomobilist Sverdlovsk est promu en Pervaya gruppa, les deux suivants se qualifient pour un barrage. Le Spoutnik Nijni Taghil et le SKA Kalinin sont relégués en Tretya gruppa.

 

 

 

III. gruppa

L'Energiya Saratov et le Dynamo Leningrad sont promus en Vtoraya gruppa.

 

 

 

Klass B

Zone 1, ouest (36 matches)

                             Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 Torpedo Yaroslavl          65   31  3  10   215-102  +113
 2 Trud Ukhta                 64   28  8  8    178-92   +86
 3 Torpedo Podolsk            64   28  8  8    208-90   +118
 4 Temp Zagorsk               57   25  7  12   216-124  +92
 5 Stankostroitel Ryazan      53   25  3  26   168-118  +50
 6 Avangard Podolsk           51   23  5  16   175-141  +34
 7 Trud Pavlovsky Posad       47   21  5  18   187-160  +27
 8 Meteor Rybinsk             46   23  0  21   167-173  -6
 9 Saturn Ramenskoye          39   17  5  22   171-162  +9
10 Torpedo Vologda            25   11  3  30   167-218  -51
11 Ekskavator Tallinn         15    6  3  35   112-280  -168
12 Trud Ivanovo                2    1  0  43    80-364  -284

Zone 2, Volga (36 matches)

                             Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 Olimpiya Kirovo-Chepetsk   55   26  3  7    152-86   +66
 2 Ural Perm                  48   22  4  10   136-82   +54
 3 Fakel Sverdlovsk           43   20  3  13   125-97   +27
 4 Avtomobilist Ulianovsk     38   18  2  18   131-114  +17
 5 Rossiya Krasnokamsk        35   16  3  17   104-119  -15
 6 Dynamo Gorki               32   13  6  17    96-126  -30
 7 Sputnik Almetievsk         31   14  3  19   112-152  -40
 8 SK im. Voroskogo Kazan     29   12  5  19    77-112  -35
 9 Khimik Dzerzhinsk          27   11  5  20   124-105  +19
10 Titan Berezniki            26   12  2  22   104-176  -72

Zone 3, Oural (40 matches)

                             Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 Yuzhny Ural Orsk           56   26  4  10   148-100  +48
 2 Gurnyak Rudny              54   25  4  11   182-102  +80
 3 Shakhtior Korkino          45   22  1  7    165-136  +29
 4 Metallurg Chelyabinsk      44   21  2  17   146-117  +29
 5 Trud Miass                 44   21  2  17   149-126  +23
 6 Khimik Olenburg            38   18  2  20   143-143   0
 7 Burevestnik Chelyabinsk    34   16  2  22   119-113  +6
 8 Mayak Kuybyshev            29   13  3  24   154-200  -46
 9 Stroitel Temirtau          29   12  5  23   154-151  +3
10 Trud Sterlitamak           24   11  2  27   137-196  -59
11 Avangard Petropavlovsk     13    6  1  33    90-194  -104

Zone 4, Sibérie (36 matches)

                             Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 Chkalovets Novosibirsk     54   25  4  7    204-137  +67
 2 Yantar Tomsk               49   22  5  9    200-119  +81
 3 Vodnik Tioumen             44   20  4  12   158-121  +37
 4 Alyuminshik Novokuznetsk   42   19  4  13   148-122  +26
 5 Stroitel Kemerovo          41   18  5  13   167-146  +21
 6 Hydrostroitel Divnogorsk   39   17  5  14   154-142  +12
 7 Burevestnik Krasnoiarsk    29   13  3  20   132-156  -24
 8 Lokomotiv Omsk             24   10  4  22   116-166  -50
 9 Torpedo Rubtsovsk          20    8  4  24   102-195  -93
10 Motor Barnaul              16    7  2  27   102-179  -77

Zone 5, Extrême-Orient (28 matches)

                           Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 SKA Khabarovsk           29  14  1  1   90-34  +56
 2 Okean Vladivostok        18   9  0  7   80-64  +16
 3 Trud Magadan             16   7  2  7   60-59  +1
 4 Vodnik Vanino            11   4  3  9   67-102 -35
 5 Amurets Blagoveshchensk   6   3  0 13   55-93  -28

 

Demi-finale 1 (du 28 février au 5 mars à Ukhta)

Torpedo Yaroslavl - Ural Perm 6-0
Trud Ukhta - Gurnyak Rudny 3-2
Gurnyak Rudny - Chkalovets Novosibirsk 4-2
Trud Ukhta - Ural Perm 1-3
Gurnyak Rudny - Ural Perm 4-2
Torpedo Yaroslavl - Chkalovets Novosibirsk 3-2
Torpedo Yaroslavl - Gurnyak Rudny 7-3
Trud Ukhta - Chkalovets Novosibirsk 8-4
Chkalovets Novosibirsk - Ural Perm 2-1
Trud Ukhta - Torpedo Yaroslavl 3-3

Classement : 1 Torpedo Yaroslavl 7, 2 Trud Ukhta 5, 3 Gornyak Rudny 4, 4 Chkalolevts Novosibirsk 2, 5 Ural Perm 2.

Demi-finale 2 (du 28 février au 5 mars à Orsk)

Olimpiya Kirovo-Chepetsk - Vodnik Tioumen 1-1
Yuzhny Ural Orsk - Yantar Tomsk 6-4
Yantar Tomsk - SKA Khabarovsk 9-3
Yuzhny Ural Orsk - Vodnik Tioumen 1-1
Yantar Tomsk - Vodnik Tioumen 2-4
Olimpiya Kirovo-Chepetsk - SKA Khabarovsk 3-2
Olimpiya Kirovo-Chepetsk - Yantar Tomsk 5-5
Yuzhny Ural Orsk - SKA Khabarovsk 7-0
SKA Khabarovsk - Vodnik Tioumen 4-7
Yuzhny Ural Orsk - Olimpiya Kirovo-Chepetsk 2-8

Classement : 1 Olimpiya Kirovo-Chepetsk 6, 2 Vodnik Tioumen 6, 3 Yuzhny Ural Orsk 5, 4 Yantar Tomsk 3, 5 SKA Khabarovsk 0.

 

Finale (du 9 au 12 mars 1967 à Tioumen puis du 25 au 30 mars à Yaroslavl)

La seconde moitié du tournoi final est déplacée dans la nouvelle patinoire artificielle de Yaroslavl car la glace a fondu à Tioumen)

Trud Ukhta - Torpedo Yaroslavl 2-4
Vodnik Tioumen - Olimpiya Kirovo-Chepetsk 1-1
Olimpiya Kirovo-Chepetsk - Torpedo Yaroslavl 8-3
Vodnik Tioumen - Trud Ukhta 2-3
Olimpiya Kirovo-Chepetsk - Trud Ukhta 9-0
Vodnik Tioumen - Torpedo Yaroslavl 2-4
Torpedo Yaroslavl - Trud Ukhta 2-0
Olimpiya Kirovo-Chepetsk - Vodnik Tioumen 5-4
Torpedo Yaroslavl - Olimpiya Kirovo-Chepetsk 1-7
Vodnik Tioumen - Trud Ukhta 1-4
Trud Ukhta - Olimpiya Kirovo-Chepetsk 0-2
Torpedo Yaroslavl - Vodnik Tioumen 4-0

Classement : 1 Olimpiya Kirovo-Chepetsk 11, 2 Torpedo Yaroslavl 8, 3 Trud Ukhta 4, 4 Vodnik Tioumen 1.

Meilleur défenseur : Guennadi Stepanov (Torpedo Yaroslavl).

Meilleur attaquant : Aleksandr Maltsev (Olimpiya Kirovo-Chepetsk).

Yaroslavl et Kirovo-Chepetsk sont promus en Klass A, tretya gruppa.

 

 

 

Coupe d'URSS

Trente-deuxièmes de finale

Voskhod Chelyabinsk - Molot Perm 1-6
Dynamo Leningrad - Energiya Saratov 3-2
Metallurg Serov - Traktor Chelyabinsk 7-6

Seizièmes de finale

Daugava Riga - Spartak Moscou 0-5
SKA Kuybyshev - SKA Novosibirsk 3-9
Mashinostroïtel Zlatoust - Krylia Sovietov Moscou 1-3
Kristall Elektrostal - Torpedo Gorki 1-3
Spoutnik Nijni Taghil - SKA Leningrad 5-12
Salavat Yulaev Ufa - Dynamo Moscou 4-8
Dynamo Leningrad - Metallurg Serov 4-3
Dizelist Penza - Khimik Voskresensk 2-11
Zvezda Cherbakul - SK Uritskogo Kazan 5-3
SKA MVO Kalinin - Torpedo Minsk 2-1
Metallurg Cherepovets - Lokomotiv Moscou 4-9
Aeroflot Omsk - Sibir Novosibirsk 3-1
Progress Glazov - Dynamo Kiev 5-6 a.p.
Avtomobilist Sverdlovsk - CSKA Moscou 3-9
Molot Perm élimine Ermak Angarsk par forfait
Torpedo Ust-Kamenogorsk élimine Metallurg Novokuznetsk par forfait

Huitièmes de finale

Spartak Moscou élimine SKA Novosibirsk par forfait
Krylia Sovietov Moscou - Torpedo Gorki 3-1
SKA Leningrad - Torpedo Ust-Kamenogorsk 4-2
Dynamo Moscou - Molot Perm 4-3
Khimik Voskresensk - Dynamo Leningrad 4-3
Zvezda Cherbakul - SKA MVO Kalinin 4-5
Lokomotiv Moscou - Aeroflot Omsk 2-0
Dynamo Kiev - CSKA Moscou 2-7

Quarts de finale

Spartak Moscou - Krylia Sovietov Moscou 10-5
SKA Leningrad - Dynamo Moscou 5-1
SKA MVO Kalinin - Khimik Voskresensk 4-3
Lokomotiv Moscou - CSKA Moscou 1-6

Demi-finales

Spartak Moscou - SKA Leningrad 7-4 (0-3,5-1,2-0)
SKA MVO Kalinin - CSKA Moscou 3-4 a.p. (1-0,0-1,2-2,0-1)

Le CSKA passe à deux doigts de la correctionnelle face à un autre club de l'armée, Kalinin, qui joue pourtant dans les bas-fonds de la deuxième division. Mené au score pendant la moitié du match après un but de Dekonsky à la quatrième minute, le tenant du titre rétablit la situation par Moïseïev, Aleksandrov et Vikulov. Mais il perd sa concentration et encaisse deux buts dans les quatre dernières minutes par Kurennoï et Vassiliev. Ce n'est donc qu'au cours de la prolongation qu'Aleksandr Ragulin libè le CSKA, déjà assez atteint par la défaite en championnat, d'un nouveau désastre.

Finale (le 14 mai 1967 au Luzhniki de Moscou)

CSKA Moscou - Spartak Moscou 2-0 (2-0,0-0,0-0)

Le CSKA remporte la Coupe d'URSS grâce à deux buts de Vladimir Vikulov.

Meilleur buteur : Vladimir Vikulov (CSKA), 7 buts.

 

 

La saison précédente (1965/66)

La saison suivante (1967/68)

 

Retour aux archives