Championnat de Russie 1993/94

 

MHL (Mezhnatsionalnaya Hockeynaya Liga)

Classement (46 matches)

                                 Pts    V  N  D    BP-BC  Diff
 1 Lada Togliatti                 73   33  7  6    169-82  +107
 2 Dynamo Moscou                  68   30  8  8    197-126 +71
 3 Traktor Chelyabinsk            67   32  3 11    187-120 +67
 4 Salavat Yulaev Ufa             62   28  6 12    171-104 +67
 5 Metallurg Magnitogorsk         61   28  5 13    180-144 +36
 6 Torpedo Yaroslavl              59   28  3 15    181-96  +85
 7 Itil Kazan                     54   25  4 17    138-118 +20
 8 Spartak Moscou                 53   24  5 17    163-142 +21
 9 Torpedo Ust-Kamenogorsk (KAZ)  51   25  1 20    174-153 +21
10 Krylia Sovietov Moscou         49   22  5 19    140-110 +30
11 Khimik Voskresensk             49   20  9 17    130-122 +8
12 Pardaugava Riga (LET)          48   21  6 19    153-155 -2
13 SKA Saint-Pétersbourg          48   20  8 18    125-96  +29
14 CSKA Moscou                    47   21  5 20    111-121 -10
15 Torpedo Nijni Novgorod         45   17 11 18    116-125 -9
16 Avangard Omsk                  45   21  3 22    140-133 +7
17 Sokol Kiev (UKR)               44   18  8 20    120-143 -23
18 Metallurg Cherepovets          37   17  3 26    124-157 -33
19 Tivali Minsk (BLR)             33   14  5 27    118-152 -34
20 Metallurg Novokuznetsk         26   10  6 30    106-158 -52
21 Avtomobilist Ekaterinbourg     24    9  6 31    111-205 -94
22 Stroitel Karaganda (KAZ)       22   10  2 34    109-205 -96
23 Molot Perm                     20    8  4 34    95-181  -86
24 Kristall Saratov               17    7  3 36    103-233 -130

 

Meilleurs marqueurs

                                          MJ   B   A  Pts
 1 Dmitri Denisov              Ufa        43  40  19  59
 2 Andreï Tarasenko         Yaroslavl     44  26  31  57
 3 Georgy Evtyukhin          Spartak      44  13  38  51
 4 Egor Bashkatov           Yaroslavl     46  18  28  46
 5 Alekseï Traseukh         Yaroslavl     46  14  30  44
 7 Sergueï Berezin         Voskresensk    40  31  10  41
 8 Aleksandr Selivanov       Spartak      45  30  11  41
 9 Igor Varitsky           Chelyabinsk    43  19  22  41
10 Konstantin Shafranov  Ust-Kamenogorsk  27  18  21  39

Troïka la plus productive : Dmitri Denisov - Raïl Muftiyev - Boris Timofeïev (Ufa), 69 buts (40 + 9 + 20).

Équipe-type : Sergueï Abramov (Kazan) ; Andreï Sapozhnikov (Chelyabinsk) - Sergueï Tertyshny (Chelyabinsk) ; Dmitri Denisov (Ufa) - Andreï Nikolishin (Dynamo Moscou) - Valeri Karpov (Chelyabinsk).

Coupe du fair-play : Torpedo Yaroslavl, 211 (392 minutes de pénalité, 181 buts)

 

 

Coupe MHL (Play-offs)

Le Torpedo Ust-Kamenogorsk déclare forfait en raison de l'engagement du Kazakhstan dans les championnats du monde du groupe C. Comme le Sokol Kiev est dans le même cas avec l'Ukraine, c'est Cherepovets qui est repêché.

Huitièmes de finale

Lada Togliatti - Metallurg Cherepovets 8-1 6-2
Traktor Chelyabinsk - Torpedo Nijni-Novgorod 3-1 6-2
Spartak Moscou - Krylia Sovietov Moscou 3-6 5-1 6-1
Salavat Yulaev Ufa - CSKA Moscou 2-3(t.a.b.) 5-1 4-3(a.p.)
Itil Kazan - Khimik Voskresensk 4-5(a.p.) 2-1(a.p.) 7-2
Torpedo Yaroslavl - Pardaugava Riga 4-2 6-4
SKA Saint-Pétersbourg - Metallurg Magnitogorsk 2-1(a.p.) 3-2(a.p.)
Dynamo Moscou - Avangard Omsk 4-2 4-8 3-0

Quarts de finale

Lada Togliatti - Spartak Moscou 6-0 0-1 6-1
SKA Saint-Pétersbourg - Salavat Yulaev Ufa 6-4 4-3
Traktor Chelyabinsk - Torpedo Yaroslavl 2-0 2-0
Dynamo Moscou - Itil Kazan 3-2(a.p.) 4-2

Demi-finales (8 et 11 avril 1994)

Lada Togliatti - SKA Saint-Pétersbourg 2-1 (1-0,1-0,0-1) 4-1 (3-0,0-0,1-1)
Dynamo Moscou - Traktor Chelyabinsk 4-2 (1-0,1-0,2-2) 3-2 (2-1,1-1,0-0)

Finale (15, 16, 19, 20 et 22 avril 1994)

Dynamo Moscou - Lada Togliatti 3-5 (0-2,2-3,1-0)
Dynamo Moscou - Lada Togliatti 2-5 (0-2,0-0,2-3)
Lada Togliatti - Dynamo Moscou 3-4 a.p. (0-0,2-0,1-3,0-1)
Lada Togliatti - Dynamo Moscou 0-5 (0-2,0-1,0-2)
Lada Togliatti - Dynamo Moscou 5-3 (2-0,1-1,2-2)

 

Meilleur joueur des play-offs : Andreï Nikolishin (Dynamo Moscou).

 

Saison historique dans le hockey russe : pour la première fois, le titre - officiellement décerné après la saison régulière et non après les play-offs cette année-là mais cela ne change rien au vainqueur - échappe aux clubs moscovites. Il est symbolique que ce premier succès d'un club de province soit dû à Guennadi Tsygurov, pour qui c'est une consécration. Il a en effet commencé sa carrière d'entraîneur à Chelyabinsk, avec le Traktor, club qui formait alors les meilleurs joueurs du pays et qui comptait à l'époque dans ses rangs Makarov, Belousov, Shorin ou encore Shumakov. Le Traktor aurait dû devenir champion à l'époque... s'il ne s'était pas fait piller ses meilleurs joueurs à chaque intersaison par les grands clubs de la capitale, selon un complexe jeu politique (d'abord le CSKA, puis le Dynamo...).

Tsygurov en a toujours ressenti une grande frustration : "Je me souviens par exemple que j'avais appelé Kulagin, alors entraîneur du Spartak. Il avait douze défenseurs à sa disposition, moi, il m'en restait trois. Je lui ai demandé s'il pouvait m'en retourner un ou deux en prêt. Il m'a dit qu'ils n'iraient jamais en province. Ils abusaient de leur pouvoir. Maintenant que nos meilleurs joueurs partent en masse en NHL, Viktor Tikhonov déclare qu'il faut s'occuper de la formation de nouveaux joueurs. C'est ce que nous, camarades de la province, nous avons toujours fait, pour suppléer ceux qui partaient dans le CSKA de Tikhonov." Il rêvait donc de prendre une revanche éclatante sur les clubs de Moscou, maintenant que ceux-ci ne peuvent plus interférer.

Ce qu'il n'a pas pu faire à Chelyabinsk, il l'accomplit donc à Togliatti. Pourtant, il a perdu quatre joueurs sur blessure, et trois autres avaient été cherché fortune en NHL, dont son propre fils parti à Buffalo. Mais sa formation très homogène est quand même parvenue à devancer le Dynamo Moscou et le Traktor Chelyabinsk - le club d'origine de Tsygurov, qui aurait aimé l'affronter en finale et à qui il rend hommage en disant qu'il avait la meilleure équipe.

Togliatti a fourni un tiers de la sélection nationale russe au tournoi des Izvestia, mais seulement deux joueurs, Vladimir Tarasov et Vyacheslav Bezukladnikov, à l'équipe olympique. Après l'échec des JO de Lillehammer, le sélectionneur national Igor Dmitriev déclara d'ailleurs qu'il aurait dû prendre plus de joueurs de Togliatti.

 

 

 

Elitnaya Liga

Classement (48 matches)

                             Pts    V  N  D    BP-BC  Diff
 1 CSK VVS Samara             80   37  6  5   187-80  +107
 2 SKA Khabarovsk             64   29  6 13   138-131 +7
 3 Rubin Tioumen              63   29  5 14   157-108 +49
 4 Zapolyarnik Norilsk        63   30  3 15   121-110 +11
 5 Sibir Novosibirsk          57   26  5 17   167-127 +40
 6 Olimpiya Kirovo-Chepetsk   53   24  5 19   145-111 +34
 7 Kristall Elektrostal       52   23  6 19   153-133 +20
 8 Mechel Chelyabinsk         49   22  5 21   129-142 -13
 9 Amurstal Komsomolsk        42   20  2 26    79-92  -13
10 Sokol Novocheboksarsk      41   18  5 25   149-165 -16
11 Dizelist Penza             31   12  7 29   107-156 -49
12 Progress Glazov            21    8  5 35   121-162 -41
13 Yuzhny Ural Orsk            8    3  2 43    93-229 -136

 

 

La saison précédente (1992/93)

La saison suivante (1994/95)

 

Retour aux archives