Angers, les Ducs s'envolent vers l'IceParc

 

Après avoir été éliminés dès les quarts de finale des playoffs lors des trois derniers exercices (par Rouen en 2017 et 2018 puis Gap en 2019), les Ducs d'Angers attaquent cette nouvelle saison avec l'ambition de retrouver le dernier carré. L'effectif angevin a été nettement remanié pendant l'intersaison, surtout en défense, mais conserve ses cadres et une belle homogénéité. "On a essayé de construire un groupe solide pour talonner Rouen et Grenoble", a indiqué Simon Lacroix (photo ci-dessous), le manager général, dans les colonnes du quotidien Le Courrier de l'Ouest. Pour concurrencer un peu plus ces deux géants, les Ducs profiteront cette année d'un budget plus conséquent : dans une interview à la radio RCFAnjou, le président Michaël Juret a annoncé l'ambition de passer de 1,5 à 2,5 millions dès la première saison dans la nouvelle patinoire.

Simon Lacroix

En ce mois de septembre, le club prend en effet une nouvelle dimension en quittant enfin son historique et étroite patinoire du Haras pour s'installer dans le complexe flambant neuf de l'IceParc (deux pistes, jusqu'à 3 600 places assises), où les Ducs évolueront désormais sur une grande glace. Ce nouvel équipement suscite évidemment beaucoup d'impatience et d'excitation chez les joueurs, le staff et bien sûr les supporters angevins. De la fierté aussi pour le président du club, Michael Juret, qui s'est battu pendant des années pour que cette nouvelle patinoire voie le jour. Si ce dernier a retrouvé son poste après que le parquet d'Angers a classé sans suite, en janvier dernier, la plainte au pénal pour harcèlement sexuel déposée à son encontre par une ancienne salariée de son entreprise de construction, Prim'Habitat, il a vu partir au cours de la saison dernière Stéphane Martinez, un de ses plus proches collaborateurs et l'un des trois vice-présidents de la SASP (avec François Chollet et Thierry Maerte). La direction mise sur la nouvelle patinoire pour attirer de nouveaux partenaires, des joueurs de plus gros calibre et, à court ou moyen terme, s'approcher d'une première coupe Magnus.

Pas de changement devant le filet

Le duo Florian Hardy - Isaac Charpentier est reconduit. Le titulaire des Bleus a connu une saison 2018-2019 en dents de scie, à l'image de son Mondial avec l'équipe de France. Mais il faut dire aussi qu'il n'a pas été toujours très aidé par sa défense pour faire le ménage dans l'enclave. Il devra se montrer plus fiable et plus constant cette saison. Char-pentier, 20 ans, reste un backup un peu tendre pour la Magnus et semble manquer encore de confiance, mais il n'a joué que quatre matchs l'an passé. Aura-t-il un temps de jeu plus conséquent cette saison ? Il doit progresser notamment dans la rapidité de ses déplacements.

Florian Hardy et Patrick Coulombe

La défense largement remaniée

Le staff angevin a dû compenser cinq départs en défense. Heureusement, Patrick Coulombe (photo ci-dessus), le patron de la défense, n'a pas quitté les bords de Maine. Justin Hamonic parti en Angleterre, l'ancien Rouennais devrait évoluer cette saison avec l'une des trois recrues canadiennes en défense, Riley Sweeney (26 ans, droitier), qui évoluait en ECHL lors des trois dernières saisons avec beaucoup de responsabilités sous les couleurs de Kansas City.

Sur la deuxième paire défensive on trouvera l'international français Vincent Llorca. L'ex-Spinalien et Lyonnais apporte un impact physique bienvenu dans la défense angevine (1,93, 95 kg) et va pouvoir aider à faire le ménage devant Flo Hardy. "Vincent Llorca et Cédric Di Dio Balsamo sont des joueurs qu'on avait ciblé depuis un an déjà", confie Simon Lacroix. Llorca sera probablement associé à Neil Manning (28 ans, gaucher), qui arrive du deuxième échelon allemand après avoir joué en ECHL, trois matchs en AHL mais aussi deux saisons en Italie. Il pourrait être utilisé en power play.

Le vétéran et toujours utile Gary Lévêque apportera son expérience au jeune Riley Guenther (24 ans, droitier), qui débarque de l'université de Colombie-Britannique et qui découvrira le niveau professionnel. Attention, la filière des défenseurs nord-américains n'a pas toujours réussi à Brennan Sonne ces dernières saisons (Quesnele, Drouin...). Enfin, le jeune Bruno Baldris-Valls officiera en tant que septième défenseur.

Une attaque cadrée et équilibrée

Maxime Lacroix

En attaque, à part les départs de Brian Henderson à Marseille après neuf saisons au club et celui du buteur Matt Carter en EBEL, les cadres du vestiaire sont toujours là. "Maxime Lacroix (44 points, meilleur marqueur des Ducs l'an passé) est là depuis quatre ans et a toujours été un pilier chez nous. Idem pour Robin Gaborit, qui est là depuis sept ou huit ans, c'est un leader aussi", énumère le manager. L'inépuisable et indispensable Clément Masson, l'homme à tout faire en attaque, devrait compléter le premier trio angevin.

Le Canadien Olivier Latendresse, champion avec Grenoble, apportera son expérience, son intelligence de jeu, sa science des mises au jeu et d'excellentes qualités de passe pour piloter le deuxième trio. Sans aucun doute la plus grosse recrue offensive des Ducs cet été, il devrait être un des nouveaux piliers de l'équipe. Sur l'aile droite, on retrouvera le deuxième pointeur de l'an passé, Danick Bouchard, qui sera toujours l'arme numéro 1 du power play angevin, excellent la saison dernière. Le Québécois peut toutefois connaître de longs passages à vide et a une fâcheuse tendance à disparaître en playoffs. À gauche, il faudra garder un œil sur une autre recrue canadienne, Alex Botten, qui voudra prouver qu'il a sa place en Magnus après avoir été l'un des fers de lance de l'attaque des Jokers de Cergy en D1 l'an passé (29 points). Les Ducs espèrent qu'il connaîtra une trajectoire similaire à Joël Caron avec Rouen.

Le retour en Anjou de Cody Campbell pour une huitième saison est tout sauf une surprise, même s'il a été annoncé très tardivement. Malgré sa nonchalance et sa tendance à souvent faire le dribble de trop, le Canadien au passeport britannique est le meilleur marqueur du club en saison régulière (250 points) et reste sur deux saisons à 38 et 37 points. Il occupera le poste de centre au sein du troisième trio. À ses côtés, Loïc Farnier devra confirmer les belles promesses entrevues la saison passée (19 points). Cette ligne bénéficiera de la vitesse et de la technique du nouveau venu Cédric Di Dio Balsamo, invité-surprise du dernier championnat du monde. "Je souhaite continuer à intégrer l'équipe de France. Angers est un bon endroit pour progresser. La nouvelle patinoire a joué dans ma venue. Ça va être incroyable", a déclaré le Briançonnais dans une interview au Courrier de l'Ouest.

Le pugnace Marius Serer sera toujours au centre du quatrième trio angevin. Retenu pour faire partie de la 11e promotion de la prestigieuse formation de "Manager général du club sportif professionnel" au CDES de Limoges, où il fera sa rentrée cet automne, l'enfant du club et ex-capitaine (c'est Patrick Coulombe qui portait le "C" lors des matchs de préparation) Julien Albert (33 ans, record de 520 matchs sous le maillot des Ducs) entame sa reconversion et probablement sa dernière saison. La jeune recrue de Mont-Blanc, Kevin Tassery (21 ans), remplace Gauthier Gibert (parti à Briançon) sur ce 4e trio et pourrait également accumuler du temps de jeu avec les Dogs de Cholet en D1. "Nous avons aussi invité quatre jeunes au camp de présaison : Léo Couny, Stefan Fauvel, Baptiste Couturier et Joan Cerda. Ils joueront avec notre nouvelle équipe inscrite en D3, avec nos U20 et en licence bleue avec Cholet. C'est idéal pour le développement de nos jeunes", souligne Simon Lacroix.

La saison de vérité pour Sonne ?

Une fois n'est pas coutume, le staff angevin a réussi à construire un groupe compétitif et homogène. Il faudra voir comment les recrues nord-américaines en défense (Sweeney, Manning et Guenther) s'adaptent à la Ligue Magnus. Les Ducs se sont surtout renforcés en attaque : ils ont gagné en vitesse sur les ailes (Botten, Di Dio Balsamo, Tassery) et disposent désormais de quatre solides joueurs de centre, dont deux vrais créateurs de jeu avec Masson et Latendresse. Le groupe n'est toutefois pas très imposant physiquement (1,79 m de moyenne, avant dernier de la ligue).

Brennan Sonne entame sa troisième (et dernière selon son contrat actuel) saison derrière le banc angevin. L'ancien élève de Jay Varady prône un style agressif et intense, avec des défenseurs très mobiles, mais un jeu parfois un peu trop stéréotypé. Dominé tactiquement en playoffs l'an passé par Luciano Basile (qui avait déclaré à l'issue de la série qu'Angers était "la meilleure équipe en France aux mises au jeu"), Sonne n'a pas réussi jusqu'à présent à faire basculer en faveur de son équipe des matchs clés, que ce soit en championnat ou en coupe. En outre, il sera intéressant de voir comment les Ducs s'adapteront à leur nouvelle glace. Il leur faudra sans doute un peu de temps pour trouver leurs marques, mais avoir l'opportunité d'écrire l'histoire de l'IceParc devrait être une source de motivation supplémentaire. Les Angevins ont en tout cas les armes pour retrouver le dernier carré, et disposent désormais d'un superbe écrin pour tourner définitivement la page du Haras et des quatre finales perdues depuis 2010. Premiers gros test dès le dimanche 15 septembre avec le match inaugural à l'IceParc face aux Dragons de Rouen.

Charles Dubré

 

 

Effectif :

Gardiens

N° NOM Prénom            Naissance    cm  kg  Club formateur    Club & Ch 2018/19   MJ   Min   Moy.    %
49 HARDY Florian         08/02/1985  183  83  Nantes            Angers      FRA-1   45  2549   2,64  90,6%
61 CHARPENTIER Isaac     18/03/1999  177  60  Épinal            Angers      FRA-1    9   418   4,88  83,1%

Défenseurs

N° NOM Prénom            Naissance    cm  kg  Club formateur    Club & Ch 2018/19   MJ   B   A Pts   +/-  Pén
 5 COULOMBE Patrick      23/04/1985  175  79        (Canadien)  Angers      FRA-1   49   4  26  30   +1    34'
 8 MANNING Neil          12/05/1991  179  84        (Canadien)  Rockford     AHL     3   0   0   0    0     2'
                                                                Indy Fuel   ECHL    30   2  15  17   +11   16'
                                                                Kassel      ALL-2   16   0   8   8   -6     8'
17 LLORCA Vincent        16/01/1992  192  92  Mont-Dore         Lyon        FRA-1   49   4  23  27   -5    82'
34 SWEENEY Riley         31/08/1992  185  86        (Canadien)  Kansas City ECHL    75   3  23  26   +12   59'
53 GUENTHER Riley        03/09/1994  183  85        (Canadien)  B. Columbia CAN-U   31   1   4   5         24'
77 BALDRIS-VALLS Bruno   18/12/1998  167  75  JFL   (Espagnol)  Briançon    FRA-2    6   0   0   0   +1     0'
                                                                Barcelone   ESP-1   10   5   6  11   +2     4'
85 LEVEQUE Gary          25/08/1981  185  84  Saint-Pierre      Angers      FRA-1   49   2   6   8   +3    12'

Attaquants

N° NOM Prénom            Naissance    cm  kg  Club formateur    Club & Ch 2018/19   MJ   B   A Pts   +/-  Pén
 3 MASSON Clément        03/05/1986  167  67  Viry              Angers      FRA-1   49   7  28  35   -8    26'
 7 AYMARD Jérémy         19/01/2000  180  70  Briançon          Angers      FRA-1    8   0   0   0   -3     0'
 9 FARNIER Loïc          28/04/1996  182  83  Valence           Angers      FRA-1   49  12   9  21   +4    36'
10 LATENDRESSE Olivier   12/02/1986  178  88        (Canadien)  Grenoble    FRA-1   59  10  25  35   +16   54'
11 GABORIT Robin         10/01/1991  185  86  Rouen             Angers      FRA-1   46  18   7  25   +4    26'
12 LACROIX Maxime        05/06/1987  182  90   (Fra./Canadien)  Angers      FRA-1   49  25  22  47   -5    40'
14 SERER Marius          03/04/1993  173  86  Amiens            Angers      FRA-1   48   3   6   9   -9    18'
16 DI DIO BALSAMO Cédric 27/03/1994  178  73  Briançon          Lyon        FRA-1   40   9   6  15   +4    29'
18 ALBERT Julien         24/01/1986  182  87  Angers            Angers      FRA-1   38   5   8  13   +1   122'
50 CAMPBELL Cody         21/05/1987  176  76        (Canadien)  Angers      FRA-1   46   9  29  38   +1    14'
71 TASSERY Kévin         03/04/1998  174  78  Rouen             Chamonix    FRA-1    4   0   0   0   -7     0'
                                                                Mont-Blanc  FRA-2   27  11  15  26   +2    50'
83 BOUCHARD Danick       02/02/1986  176  89        (Canadien)  Angers      FRA-1   48  22  22  44   -5    58'
91 BOTTEN Alex           25/07/1992  178  84        (Canadien)  Cergy       FRA-2   33  15  22  37   +10   72'

Entraîneur : Brennan Sonne (CAN, 32 ans) assisté d'Alexis Billard (38 ans).

Départs : Mathieu Gagnon (D, 6+18, Gap), Marc-André Levesque (D, 2+12, Lyon), Justin Hamonic (D, 1+9, Coventry), Kevin Igier (D, 0+6, Briançon), Arnaud Faure (D, 0+3, Gap), Matt Carter (A, 18+24, Lustenau, AUT), Mathieu Guertin (A, 9+7, Gap), Chris Lawrence (A, 2+5), Brian Henderson (A, 2+3, Marseille, FRA-2), Gauthier Gibert (A, 3+1, Briançon).

 

Revoir la présentation 2018/19

 

Retour à la Ligue Magnus 2019/2020