Septembre 2007

 

04/09 Wickenheiser remet ça

Hayley Wickenheiser, la meilleure hockeyeuse du monde, revient en Europe avec les hommes. Sa première expérience du hockey masculin "pro" avait eu lieu il y a quelques années en Finlande, d'abord au troisième niveau avec d'honnêtes résultats, puis pour une tentative très rapidement écourtée en Mestis. Aujourd'hui, c'est en Suède que Wickenheiser vient de signer, plus précisément à Arboga. Ce club jouait jusqu'au printemps dernier en Allsvenskan, mais il n'avait plus d'avenir dans cette division (ses finances souffraient et il devait bénéficier d'une dérogation car sa patinoire n'est pas aux normes : plafond trop bas et glace trop étroite). Arboga joue donc maintenant en division 1 suédoise, c'est-à-dire au troisième niveau, ce qui devrait a priori convenir à l'internationale canadienne.

05/09 Fin pour Limoges

La commission disciplinaire d'appel de la FFHG a confirmé la décision rendue par la CNHG et la rétrogradation de Limoges en division 3. Rappelons que l'audience avait été repoussée d'une semaine à la demande du club requérant. Son président Alain Barnique a annoncé la disparition du HCL (sauf à combler par miracle les 85000 euros de déficit d'ici dix jours), qui jouera son dernier match dimanche prochain à 13h00. L'équipe constituée autour de l'entraîneur-joueur David Dostal, et qui n'aura donc existé qu'un mois, rencontrera en amical Clermont-Ferrand. L'entrée à cet enterrement sera gratuite.

Les différents recours internes auprès de la FFHG ayant été épuisés, on devrait être en mesure de connaître bientôt le calendrier de la division 2, attendu impatiemment - euphémisme - par tous les clubs concernés après cet été mouvementé.

PS : le dernier match Limoges-Clermont a finalement été annulé. Limoges a renoncé à faire appel au CNOSF, faute d'avoir obtenu des collectivités un geste qui aurait pu changer la donne de son dossier. Seule bonne nouvelle : le nouvel entraîneur-joueur David Dostal a décidé de rester malgré tout et de relever le défi de remonter le club qui repartira de la division 3.

05/09 Rouen : changement de date et de joueur

Jaroslav Nedved, le défenseur tchèque qui devait rejoindre Rouen, était reparti à Prague depuis plusieurs semaines pour raisons familiales. Ses contacts téléphoniques avec Guy Fournier ont clarifié la situation : il ne jouera pas avec les Dragons, et a demandé la rupture à l'amiable de son contrat. Le RHE n'a pas tardé à trouver un remplaçant : Ladislav Benýsek, champion du monde 1999 et 2000. L'île Lacroix n'a pas forcément perdu au change : ce pur défenseur défensif est lui aussi tchèque, de bon gabarit, mais il est moins âgé (32 ans contre 37) et bien plus dans la compétition (il était encore champion tchèque 2007 pendant que Nedved jouait en Corée).

Notons aussi que le choc de la deuxième journée entre Morzine-Avoriaz et Rouen a été reporté à la demande des dirigeants du HCMA. Il se jouera le 22 janvier 2008.

06/09 Pardubice : victoire endeuillée

Avant-hier, Pardubice a remporté le premier trophée officiel de la saison, la Coupe tchèque. Il a battu en finale la surprenante équipe de Karlovy Vary et son gardien Lukas Mensator, tout jeune international pour deux minutes (et un but...). Le centre slovaque Miroslav Hlinka a égalisé à deux minutes et demie de la fin et Libor Pivko a transformé le tir au but décisif.

Cette victoire a été tragiquement endeuillée, car aujourd'hui, Martin Cech, le défenseur de 31 ans de Pardubice, a trouvé la mort dans un accident de voiture dans sa ville natale de Havlickuv Brod.

09/09 Briançon : décision lundi soir

Si les derniers jours avant le début du championnat sont généralement fébriles dans tous les clubs, ils le sont plus qu'ailleurs à Briançon. L'administrateur judiciaire Me Gilbert, nommé par le tribunal de commerce pour prendre la direction de la SEM "les Diables Rouges", sans président depuis la démission d'Alain Bayrou en juillet, a pris le week-end comme délai de réflexion avant de vérifier que les conditions étaient réunies pour démarrer le championnat. Le point le plus épineux reste le recours judiciaire du conseiller municipal d'opposition Gérard Fromm contre une subvention de 600 000 euros versée en 2005. Les avocats de la Ville de Briançon et du plaignant s'affairent pour trouver un compromis.

11/09 Briançon repart

L'administrateur judiciaire de la Société d'Économie Mixte des Diables Rouges a décidé de permettre à l'équipe briançonnaise, compte tenu des dépenses déjà engagées et de l'urgence de décider à la veille du début de saison. Pour autant, les négociations entre majorité municipale et opposition n'ont pas abouti. Au jeu du plus conciliant, la dernière proposition en date est à mettre à l'actif du maire Alain Bayrou, qui a proposé que la SEM loue à l'avenir ses heures de glace, ce qui permettrait à la Ville de rentrer dans ses frais par les recettes induites. Le conseiller municipal Gérard Fromm n'a pas formulé de contre-proposition à temps. Les évènements vont s'accélérer : conseil municipal de Briançon lundi prochain, puis conseil d'administration extraordinaire de la SEM mercredi prochain, convoqué par l'administrateur pour élire un nouveau président.

11/09 Grenoble vainqueur, Angers leader, Amiens étonnant

La Ligue Magnus avait la particularité de proposer d'entrée première journée une affiche majuscule entre les deux favoris Rouen et Grenoble. Le suspense a prévalu toute la journée au sujet de la qualification du joker tchèque Ladislav Benýsek, qui a finalement reçu sa licence trois heures avant le coup d'envoi. Malgré ce renfort de choix, c'est encore Grenoble qui a été le plus solide défensivement ce soir, devant un bon Eddy Ferhi. Malgré l'ouverture du score d'Éric Doucet en supériorité numérique, les Brûleurs de Loups ont renversé la situation, avec un but décisif pour le moins curieux : cinq minutes après l'égalisation de Christophe Tartari, les Dragons s'étaient arrêtés de jouer, pensant à une faute, alors que le jeu continuait et que Masa en profitait pour marquer. Les principales recrues iséroises Mikael Pettersson et Damien Fleury (les autres, Forsander et Perez, sont blessés) parachevaient le score sur des contre-attaques (1-4). Les victoires grenobloises à l'île Lacroix sont rarissimes : il n'y en avait eu qu'une dans ce siècle, lors du match pour la troisième place en 2005.

Si le tenant du titre est fort, le "champion des champions" aussi. Angers continue sur sa lancée en infligeant un sévère 8-1 à Strasbourg, avec des doubles du joker Matias Metsäranta et des nouveaux défenseurs Éric Lavigne et Pavol Mihalik. Les Ducs sont les premiers leaders de la Ligue Magnus.

On pouvait leur prédire ce destin vu le calendrier, mais l'identité du deuxième est totalement inattendue : Amiens, lancé par un doublé du vétéran Anthony Mortas, a en effet réussi une superbe performance en s'imposant 4-0 à Tours. Quatre buts marqués en moins de cinq minutes, à l'usure lors de la troisième période. Le temps mort demandé par un Bob Millette interloqué à 0-3 n'y a rien fait. Le jeune gardien Henri-Corentin Buysse ouvre ainsi la saison par un blanchissage dans l'enfer tourangeau, alors que Pierre-Olivier Girouard s'est fait trouer sur les contres.

Les autres favoris ont commencé par une victoire à l'extérieur. Briançon, soulagé de ses problèmes extra-sportifs, a souffert à Villard-de-Lans pour gagner 4-2 et prendre sa revanche de sa défaite au trophée Vauban. Morzine-Avoriaz a gagné 3-1 à Caen avec un but et deux assistances de Luc Tardif.

Sort contrasté pour les deux équipes de Haute-Savoie : Chamonix a ouvert fort avec trois buts en dix minutes d'Aimonetto, Granath et Kevorkian face à Épinal (3-2 au final) alors que les voisins du Mont-Blanc n'ont pas conservé leur avantage au score. L'Entente Saint-Gervais/Megève a été battue à l'avant-dernière minute, après un cinglage de Mathias Arnaud, sur un but en supériorité numérique d'Aymeric Gillet.

13/09 Communiqué FFHG

Suite à l'audience de conciliation s'étant tenue le 11 septembre dernier au Comité National Olympique et Sportif Français dans le cadre du dossier opposant la F.F.H.G à l'Anglet Hormadi Elite, le Bureau Directeur s'est réuni le 12 septembre 2007.

La proposition de conciliation du C.N.O.S.F confirme dans son intégralité la décision de la Commission disciplinaire d'appel rendue le 22 août.

Toutefois, le Bureau Directeur a décidé à l'unanimité de refuser cette conciliation, considérant que :

- l'Anglet Hormadi Elite avait eu la possibilité d'accepter la décision de la Commission d'appel entre le 23 et le 27 août

- que ses dirigeants l'avaient rejetée en refusant de remplir les conditions inscrites dans la décision, à savoir notamment la signature d'un contrat d'objectifs financiers

Par conséquent, la participation d'Anglet Hormadi Elite en Division 2 étant invalidée, le Bureau Directeur a entériné sa participation en Division 3 pour la saison 2007-2008.

Ainsi, le club de Wasquehal se voit promu en Division 2* pour la saison 2007-2008.

Des recours judiciaires pouvant encore être engagés par le club d'Anglet, avec à la clé de possibles effets sur la composition de la Division 1 et de la Division 2, le Bureau directeur a décidé, par précaution, de reporter deux rencontres inscrites au calendrier le 15 septembre :

- Division 1 : Vésinet - Reims

- Division 2 : Wasquehal - Chambéry

Les autres rencontres de la première journée de Division 1 et Division 2 se dérouleront samedi 15 septembre comme prévu.

* Cette promotion est sous réserve de l'éventuelle qualification d'un club en procédure d'appel judiciaire.

15/09 Ligue Magnus : Grenoble, Angers et le désert

On attendait de la deuxième journée de Ligue Magnus des confirmations des tendances entrevues mardi. Elles ne furent que partielles. Angers s'affirme de plus en plus comme un prétendant qui a pris goût aux trophées, en gagnant chez un autre favori, Briançon (5-2). Cependant, les Ducs ne sont plus leaders : ils ont laissé la place à la différence de buts à une équipe grenobloise impressionnante contre Chamonix (10-0).

En revanche, les autres résultats ont pris le contre-pied de la première journée. Tours s'est vengé de sa défaite initiale, mais dans la souffrance. L'ASGT a été menée deux fois au score par son prédécesseur comme champion de D1, mais Miroslav Pazak a finalement marqué le but vainqueur en supériorité numérique dans la dernière période (3-2). Mais la surprise, c'est que pendant ce temps-là, les Amiénois n'ont pas capitalisé sur retentissent exploit tourangeau. Les hommes de Denis Perez ont en effet sombré dans leur Coliseum face au Mont-Blanc (3-5 avec un but décisif d'Antonoff et un dernier but en cage vide de Pouget).

Pour sa part, Épinal n'a pas raté son premier rendez-vous officiel avec le public de Poissompré : un 4-1 convaincant contre Villard-de-Lans, et un doublé du nouveau défenseur canadien Stéphane Gervais.

Rappelons que le match Morzine-Rouen a été reporté en janvier et que Dijon-Caen devra subir le même sort : la vétuste patinoire de Trimolet est cette fois fermée en raison de problèmes de légionelles.

15/09 Division 1 : Neuilly seul favori vainqueur

Quelques contre-performances en préparation, et pour couronner le tout, la commission de discipline qui a suspendu hier la petite merveille Martin Gascon pour une altercation lors du tournoi de Bordeaux : autant de raisons qui conduisaient à craindre le tournant du début de saison pour Neuilly-sur-Marne. Mais à défaut de Gascon, la dernière recrue Garrett Larson, l'Américain venu de CHL, était présent. Et c'est lui qui a renversé le score à Annecy. Les Chevaliers du Lac, qui ont mené 2-0 après dix minutes, ont ainsi dû s'incliner (3-7).

Non seulement les Bisons ont bien négocié leur entrée, mais ils ont été les seuls parmi les favoris. Le n1 Gap n'a pu ramener qu'un point du difficile déplacement à Amnéville (4-4). Montpellier a également concédé l'égalisation à deux minutes de la fin à Avignon (3-3). Mais la plus grande déception est venue de Courbevoie, qui a sombré à domicile (2-4) devant Cergy, emmené par un doublé de Roland Fontaine.

Cette première journée de D1 en poule unique a aussi donné lieu à des matches à rebondissements. Viry a mené 2-0 à Bordeaux jusqu'à un but-gag encaissé par Francis Larivée, avant de craquer physiquement sur la fin en prenant trois buts dans les cinq dernières minutes (6-3). La perf est venue de Valence, qui, avec un effectif sans la moindre recrue (l'ex-Strasbourgeois Éric Medeiros, récemment engagé, n'a pas encore sa licence), a réussi à remonter trois buts de retard pour obtenir le troisième match nul de la soirée à Garges (3-3).

15/09 Division 2 : Lyon battu

C'est peu dire que les Lyonnais sont favoris de la D2. Leurs résultats en amicaux face à des clubs de D1, et leur brillante victoire au trophée Copifac, ont fait des hommes de Christer Eriksson l'épouvantail du championnat. Cependant, le calendrier leur réservait en amuse-bouche un déplacement difficile à Nice. Et il faut croire que les Azuréens ont retrouvé les ingrédients d'il y a deux ans : une abnégation défensive et un gardien solide (Daniel Svedin). Les Niçois ont en effet gagné 2-1 et prouvé que la D2 ne se résumera pas à une seule équipe.

Dans cette poule est, on voulait jauger la performance du relégué et des promus. Le relégué Dunkerque a sauvé le nul 5-5 chez la réserve du Mont-Blanc grâce à deux buts de N'Guyen et Dubois dans les cinq dernières minutes. Quant aux promus, Clermont-Ferrand a battu Champigny 10-6 (photo), mais Mulhouse a perdu 8-4 à Asnières, qui déplore cependant la blessure de son nouveau défenseur finlandais Anssi-Pekka Aura.

Les matches ont été beaucoup moins serrés dans l'ouest : un 7-2 de Brest contre la réserve caennaise, un 8-3 de La Roche à Cherbourg et surtout un 15-2 de Cholet contre les pauvres Meudonnais qui ont encaissé neuf buts en dix-sept minutes. Toulouse a gagné son seul derby à Font Romeu (8-5).

17/09 Allemagne : Mannheim ou la malédiction du favori

C'est l'évènement de la DEL : l'archi-favori Mannheim vit un début de saison catastrophique. Si les premières défaites contre les bonnes équipes de Düsseldorf et Berlin n'étaient pas inquiétantes outre mesure, les Adler sont vraiment en crise après deux défaites supplémentaires, 3-8 chez l'autre équipe à zéro point Hambourg vendredi, puis 2-3 aux tirs au but à domicile face au promu Wolfsburg. Avec un tout petit point, Mannheim est bon dernier du championnat avec la plus mauvaise défense. À force d'entendre que le titre leur était prédestiné, les champions sortants n'ont pas réussi à trouver l'envie nécessaire au hockey de haut niveau.

Autre équipe à avoir raté son entame (un incroyable score partiel de 0-5 dans le derby présumé facile contre Augsbourg), Ingolstadt relève progressivement la tête mais le Français Yorick Treille n'a toujours aucun point au compteur. Il a été remplacé sur la première ligne par Brad Leeb ce week-end. Un changement efficace : le centre du premier trio, l'ancien joueur de NHL Eric Boguniecki, a enfin marqué en égalisant contre Nuremberg hier soir.

Il s'agissait du premier point perdu par les hommes de Benoît Laporte, qui se sont quand même imposés en prolongation sur un but de Petr Fical. Ils sont toujours seuls en tête de la DEL après quatre journées. Leur attaquant Ahren Spylo cartonne depuis un mois. Entre la préparation, la coupe et le premier week-end de championnat, il a enchaîné cinq doublés et un triplé, dans un incroyable 10-9 à Iserlohn qui a fait grimacer Laporte malgré la victoire ("du hockey d'il y a trente ans" selon l'entraîneur franco-canadien). Impressionnant par son gabarit et son jeu aimanté vers le but, Ahren Spylo avait fait pourtant des débuts discrets en Allemagne en arrivant en janvier à Hambourg en provenance de Suisse. Laporte sait cependant mieux l'utiliser et l'a décrit comme le joueur peut-être le plus doué du championnat. Les médias se sont emparés du phénomène car Spylo, de père canadien et de mère allemande, pourrait être sélectionnable d'ici deux ans. Il s'est quand même calmé ce week-end avec un seul but.

17/09 Pascal Favarin blessé

Coup dur pour Villard-de-Lans : Pascal Favarin s'est fait une lésion des adducteurs samedi à Épinal, et des examens devront déterminer la gravité de cette blessure. Il manquera au moins les deux rencontres de cette semaine, à Grenoble en coupe de la ligue puis contre Chamonix en championnat. Ce sont les jeunes Romain Farruggia et Nicolas Philippeau qui garderont les cages villardiennes.

18/09 Angers plus souvent qu'à son Tours

Les huitièmes de finale aller de la Coupe de la Ligue ont permis à la plupart des favoris de creuser un bon écart avant le retour la semaine prochaine. C'est le cas de Briançon à Gap (5-0), de Rouen à Épinal (6-2) et de Grenoble face à Villard-de-Lans (6-2). Amiens a souffert à Strasbourg, mais la victoire 5-4 est bonne à prendre.

Bonne option pour les Dijonnais, obligés de jouer le match aller contre Mont-Blanc à Megève et le retour à... Saint-Gervais. La patinoire de Trimolet étant fermée pour quinze jours pour raisons sanitaires, les hommes de Daniel Maric sont partis en Savoie (à Courchevel) depuis dimanche pour avoir de la glace. Le CPHD s'en est bien tiré en blanchissant le Mont-Blanc 3-0.

La Haute-Savoie attendait surtout le derby Chamonix-Morzine, et c'est sans doute le match qui promet le plus pour le match retour, car les Chamois se sont imposés 4-3.

Mais la grande surprise est venue de Tours. En D1 l'an passé, les Diables Noirs avaient tenu tête aux Angevins en Coupe de France. Ce soir, ils n'ont même pas existé. Les Ducs ont fait taire la patinoire de la rue de l'Élysée avec un 7-1 cinglant consommé après deux tiers-temps. Comme samedi lors de la victoire angevine à Briançon, c'est le gardien français Florian Hardy qui était dans les cages, et Juho Jokinen s'est fendu d'un doublé. Éric Fortier n'est pas en reste en menant la première ligne avec deux buts personnels.

19/09 Wickenheiser non conservée

La hockeyeuse canadienne Hayley Wickenheiser n'a pas été conservée par le club suédois d'Arboga, pour qui elle avait signé il y a deux semaines.

20/09 Chronique d'un arbitre français exilé au Canada

Retrouvez une nouvelle chronique : un zèbre tricolore au pays des caribous.

22/09 Le Mondial 2013 en Suède

Après sa défaite électorale de mai pour l'organisation du Mondial 2012, attribué à leurs voisins finlandais, on se doutait que la Suède, très déçue et amère, aurait tout de même les Championnats du monde 2013 pour se consoler. Cela n'a pas fait un pli. Elle n'a eu que six mois à attendre puisque l'élection s'est faite dès le congrès semi-annuel de l'IIHF à Vancouver, lieu des prochains Jeux Olympiques. Les frères Sedin, Näslund et Öhlund (Vancouver Canucks, NHL) étaient ainsi sur place pour défendre la candidature suédoise. Elle a reçu 70 voix sur 96, ne laissant que des miettes aux autres (Bélarus 15, Hongrie 8, République Tchèque 3, la Lettonie s'étant retirée avant le vote). Les villes-hôtes seront Stockholm, avec le Globen, et Malmö, avec une nouvelle patinoire de 12 500 places.

Autre information, le vice-président de l'IIHF Kalervo Kummola a fait savoir que la fédération internationale étudiait une réduction du Mondial A à 14 équipes. La nouvelle formule, pas encore décidée, pourrait entrer en vigueur en 2010.

Enfin, un tournoi de qualification sera organisé pour le prochain Mondial de division III, entre l'Arménie, la Grèce et la Bosnie-Herzégovine. L'IIHF s'est donc montrée clémente envers l'Arménie, qui n'est plus suspendue malgré ses histoires de visas, et la Grèce, qui n'a toujours pas de patinoire puisque la construction a été suspendue jusqu'en mai prochain par le gouvernement récemment réélu : le dossier connaît des difficultés car le terrain prévu est normalement réservé à des logements et non à des équipements. Les Bosniaques n'ont jamais joué un Mondial senior (ils ont participé en juniors).

22/09 Ligue Magnus : Strasbourg emporté dans une Avalanche

Le club de Caen a choisi cette année de décaler certains matches pour éviter la concurrence du football, puisque le Stade Malherbe, remonté en Ligue 1, joue maintenant aussi le samedi. Aujourd'hui, c'était la première expérience du même genre, avec un match joué le vendredi, et il n'est pas sûr qu'on ait beaucoup gagné en affluence, car la concurrence gazonnée a été remplacée par un France-Irlande important en coupe du monde de rugby. Ce Caen-Amiens, qui avait donné un 0-1 lors du tournoi de pré-saison picard, a encore été avare en buts. Mickaël Bardet a ouvert le score pour les Gothiques sur un palet qui a ricoché sur la mitaine de Petr Tucek, mais le gardien caennais s'est repris dans la suite du match. Thibaut Geffroy a égalisé à mi-rencontre d'un slap de la bleue, et le dénouement ne s'est fait qu'aux tirs au but, avec une unique tentative réussie de Rod Stevens. Il avait manqué son premier tir, mais M. Bergamelli l'a fait retirer car Petr Tucek avait bougé trop tôt. Le gardien caennais a passé une soirée difficile, avec des jambières neuves soudain non conformes et taillées au cutter par l'arbitre, une méconduite puis ce penalty à retirer. Le tableau affiche donc 2 à 1 pour les visiteurs, ce qui correspond aussi à la distribution de points de la soirée. Comptablement, les deux équipes ont donc de quoi repartir satisfaites : Caen ouvre son compteur et Amiens engrange à l'extérieur avant la réception attendue de Rouen la semaine prochaine.

Une équipe rouennaise qui s'est réveillée : piquée au vif par Dijon et menée deux fois, elle a répliqué pour s'offrir sa première victoire en championnat (8-3). Premier succès également pour Villard-de-Lans, qui a battu Chamonix 5-4 grâce à des doublés de Cyril Papa et Romain Carry, plus un lancer de la bleue de Dvorak. Mais les problèmes de gardiens continuent : après les adducteurs de Favarin, voilà que Roman Farruggia a dû sortir KO - avec perte de connaissance - à la mi-match sur une charge intentionnelle de Yannick Riendeau.

Pendant ce temps, Grenoble caracole toujours en tête du classement avec un 5-2 contre Morzine et un triplé de Martin Masa. Les Brûleurs de Loups sont toujours accompagnés par Angers, qui vient de faire signer Mattias Metsäranta pour la saison entière (il avait d'abord été engagé provisoirement pour pallier la blessure de Martin Lacroix) et aura donc bien dix attaquants. Le match de ce soir Angers-Épinal (4-2) ne laissera pas un souvenir impérissable, et les Vosgiens s'inquiètent surtout pour leur maître à jouer Jan Plch, touché à la jambe et parti à l'hôpital pour examen après une charge dans le dos de Baluch.

Le match entre les deux favoris décevants du début de saison a encore plongé un peu plus Tours dans le doute. Le sorcier Millette n'a pas trouvé le remède, et le replacement de Michal Divisek en attaque n'a pas eu l'effet escompté. Il a marqué... contre son camp, en faveur de son ancienne équipe de Briançon, repartie de Touraine avec un rassurant succès 4-1.

Strasbourg est désormais seul dernier du classement et devra se remettre de son déplacement au Mont-Blanc : l'Étoile Noire menait 3-0 après le premier tiers, et elle a pourtant perdu 4-3.

22/09 Division 1 : Bordeaux prend date

Avec un duo nord-américain Gascon-Larson réuni pour la première fois, Neuilly-sur-Marne a remporté le derby contre Courbevoie (6-3) et consolidé sa position en tête de la division 1. Une seule autre équipe compte quatre points à ce jour, et c'est Bordeaux, qui fait plus que confirmer sa position d'outsider en allant s'imposer 6-4 à Montpellier.

N'oublions quand même pas Gap, qui a fini par trouver la bonne carburation contre Avignon (7-2). La première ligne Moussier-Charrette-Ramboursek a inscrit cinq buts, mais les nouveaux Nord-Américains Lafrenière et Halverson ont aussi marqué deux fois. Les Gapençais avaient certes concédé un point à Amnéville, mais cette équipe est solide et l'a prouvé en gagnant 3-1 à Cergy.

Ce soir, c'était le premier match pour Reims et Le Vésinet, mais dans un contexte difficile. Les premiers jouaient sans certains renforts étrangers encore sans licence, et ont perdu 6-1 à Garges. Les seconds sont actuellement privés de patinoire, et ont perdu 7-1 contre Viry.

Valence, après sa remontée in extremis samedi dernier à Garges, a vécu le scénario inverse à la maison : un match dominé et un blanchissage qui s'annonce, et puis les visiteurs (Annecy) qui égalisent dans les dix dernières minutes (2-2).

22/09 Division 2 : Cholet part fort

31 buts en deux journées ! Bien sûr, les adversaires n'étaient que Meudon et l'ACBB, mais avec ce début tonitruant, plus personne ne peut ignorer les ambitions de Cholet en D2. La Roche-sur-Yon (4-1 contre Nantes) et Brest (5-2 à Toulouse) comptent aussi deux victoires et seront comme prévu ses adversaires.

À l'est, Nice est seul en tête après son succès 5-3 à Chambéry. Mais les déçus de la première journée, Lyon et Dunkerque, se sont rappelés au souvenir des pronostiqueurs en passant un 8-1 respectivement à Clermont et Asnières, deux équipes qui avaient pourtant gagné leur premier match. Le dernier arrivé Wasquehal, incorporé tardivement après le feuilleton des validations estivales, a été cueilli à froid à Mulhouse (9-0).

23/09 Meunier remplaçant de luxe

Laurent Meunier a commencé la saison en tribunes, puisque son club de Genève-Servette est une des rares équipes de LNA à disposer de cinq étrangers pour quatre places. Mais lorsque la blessure de Jean-Pierre Vigier lui a permis de fouler la glace mardi, l'international français s'en est donné à cur joie mardi dans un match avancé contre Bâle, avec 2 buts et 1 assistance, à la grande joie du public des Vernets qui l'apprécie. Vendredi, il a remis exactement le même tarif, encore face à la lanterne rouge bâloise. Meunier, aligné avec Igor Fedulov et Juraj Kolnik, a donc occupé brièvement la tête du classement des marqueurs de LNA avec six points. Hier en revanche, pas de points à son compteur personnel. Le duo Law-Aubin a pris le relais contre Langnau (7-2), et c'est donc Kirby Law qui porte désormais le casque du "Top Scorer". Genève-Servette s'affirme comme la meilleure attaque de LNA, mais le leader du championnat est Davos, vainqueur d'Ambrì 6-3 grâce à un hat-trick de Dario Bürgler.

Zoug, qui n'a pas encaissé de but à domicile mais peine à l'extérieur, enregistre un renfort important pour un mois et demi : Patrick Fischer, après une saison en NHL (pu plutôt une moitié de saison car il a été éloigné des glaces par une hernie discale après 27 matches et 10 points), ne figurait déjà plus à 32 ans dans les plans des Phoenix Coyotes, qui veulent rajeunir leur effectif. Il a prévu de rejoindre le SKA Saint-Pétersbourg, étonnant leader du championnat russe, mais comme la prochaine fenêtre des transferts en Superliga ne s'ouvre que début novembre, il rentre à Zoug d'ici là.

24/09 Présentation de la division 1

Le guide indispensable de la division 1 : la présentation complète de chaque club, avec les effectifs, les numéros, les vraies stats vérifiées de la saison passée, bref, tout ce qu'il faut savoir pour suivre la saison 2007/08 et pour en comprendre les enjeux. La présentation de division 1.

25/09 Et le président est... Bayrou !

Le nouveau président de la SEM "Les Diables Rouges" ne sera autre que... l'ancien président Alain Bayrou. Après deux mois de "vacance du pouvoir" dans le club briançonnais, il a été jugé comme le plus à même de fédérer les sponsors, et l'administrateur judiciaire lui a donc demandé de reprendre ses fonctions. Ayant maintenant l'assurance que l'équipe de Briançon pourra terminer la saison, il l'a fait, avec comme conditions la désignation d'un vice-président et le maintien de l'administrateur judiciaire, qui servira de médiateur avec Gérard Fromm. Le maire Alain Bayrou ne souhaite en effet plus négocier lui-même l'annulation du recours de l'élu d'opposition.

25/09 Caen revient de loin en Coupe de la ligue

Certains des huitièmes de finale retour de la Coupe de la ligue étaient assez déséquilibrées. Briançon a logiquement battu Gap 7-3. Avec son troisième (Nicolas Philippeau) puis en fin de match son quatrième gardien (William Robert), Villard-de-Lans a pu tester sa densité dans les cages, mais n'espérait guère plus face à Grenoble, vainqueur 5-0 avec un doublé de Mikael Pettersson. À l'île Lacroix, même l'exclusion précoce de Marc-André Thinel n'a pas empêché Rouen de s'imposer 7-3 à Épinal avec un triplé pour Édouard Dufournet.

Après la gifle de l'aller (1-7), Tours n'avait rien à espérer du point de vue de la qualification, mais a montré ses ressources morales en menant 2-1 après deux tiers-temps à Angers. C'est alors qu'Éric Fortier s'est réveillé avec deux buts et deux assistances pour un succès 5-4.. Saint-Gervais/Megève, battu 3-0 à l'aller, y a cru un moment en menant 2-0, mais a dû finalement concéder le nul aux Dijonnais (2-2). Non loin de là, Morzine-Avoriaz, défait en fin de match à Chamonix, a sorti un gros deuxième tiers-temps - quatre buts de suite avec la sortie du gardien Johan Scanff après le troisième - pour s'imposer 4-0.

La surprise est venue de Caen, qui se pensait peut-être à l'abri après sa victoire 6-5 à l'aller à Neuilly-sur-Marne. Mais la formation de Ligue Magnus, spécialiste des ratés en Coupe de France, a bien failli se faire piéger par son homologue de D1. Mauvaise soirée pour Arnaud Goëtz, qui espérait avoir sa chance de concurrencer Petr Tucek, et qui a été sorti avant la mi-match sur le score partiel de 1-4. En troisième période, deux buts en supériorité de Pépy et Brodin ont "sauvé" une défaite synonyme de prolongation. Un surnombre et deux retards de jeu des visiteurs ont alors permis aux Caennais de s'en sortir par miracle, sur un but de Brice Chauvel.

Amiens, avec également une marge d'un but, n'a pas fait meilleure impression. Strasbourg a en effet mené 2-1 au Coliseum, grâce à un doublé de Philippe Lacasse, avant que Sadoun et Mortas ne renversent la situation en troisième période pour une victoire sans gloire 3-2.

Pronostics des quarts de finale :

Caen 15% - Angers 85%

Amiens 30% - Rouen 70%

Grenoble 60% - Briançon 40%

Dijon 45% - Morzine-Avoriaz 55%

27/09 Los Angeles de justesse

C'était la première fois depuis quatre ans qu'une équipe de NHL venait passer sa pré-saison en Europe et jouer contre des clubs locaux. Les Kings de Los Angeles et du milliardaire Anschutz avaient en effet été invités par les Red Bulls de Salzbourg et du milliardaire Mateschitz à leur tournoi. L'ambition du club autrichien est désormais sans bornes : il fait le forcing pour intégrer la DEL et se rêve en puissance continentale. Il a déjà prouvé sa valeur le mois dernier en remportant un tournoi à Lugano face à des équipes de haut niveau européen.

Et les Kings ont bien failli se faire surprendre. Après moins de quatre minutes, Salzbourg les dominait en effet 3-0, profitant de deux pénalités contre Preissing et Johnston. L'ex-Briançonnais Rémi Royer marquait à cinq contre trois, Bicek à cinq contre quatre et Banham à cinq contre cinq. Marc Crawford remplaçait aussitôt son gardien Jason LaBarbera par Jean-Sébastien Aubin. En cinq minutes supplémentaires, Los Angeles avait déjà égalisé par Mike Cammalleri, Ladislav Nagy et Anze Kopitar. La partie resta équilibrée : 40 tirs partout et 7-6 pour les Kings.

En finale, les Américains affrontaient les Suédois de Färjestad, vainqueurs de Davos au terme d'une longue séance de tirs au but, et qui étaient privés de leur capitaine-symbole Jörgen Jönsson. Là encore, Los Angeles a été mené, 0-2 puis 2-3 sur un but de Mathias Johansson à la dernière minute du deuxième tiers-temps. C'est toujours la même ligne qui a sauvé les Kings : le champion du monde Mike Camalleri a égalisé et le prodige slovène Anze Kopitar a donné la victoire finale aux Californiens à... 46 secondes de la fin.

28/09 Un joueur d'Asiago décède subitement

Darcy Robinson, le défenseur canadien d'Asiago, titulaire depuis peu d'un passeport italien, est décédé hier lors du match de la première journée du championnat de Série A contre Renon. Il est subitement tombé sur la glace, tout seul. Conduit à l'hôpital, il a semblé aller mieux, avant d'y décéder finalement d'une attaque cardiaque. Cette mort fait suite à diverses morts de sportifs, dont celle du footballeur sévillan Antonio Puerta le mois dernier. Les matches en cours de la première journée ont été immédiatement arrêtés au cours du deuxième tiers-temps, et reportés à mardi. Robinson avait passé un bilan de santé lundi dernier, qui n'avait rien révélé.

29/09 Ligue Magnus : Rouen s'amuse au Coliseum

Angers continue d'impressionner avec un 8-1 sec contre Villard-de-Lans. Les Ducs sont désormais seul en tête du classement, puisque Grenoble a vu son match reporté en raison de la fermeture prolongée de la patinoire de Dijon.

À l'autre bout du classement, Strasbourg, après avoir enchaîné quatre défaites par un but d'écart (deux en championnat et deux en coupe de la ligue), a engrangé une première victoire qui fait du bien. Deux buts rapides dans les dix premières minutes ont permis aux Alsaciens de battre Caen 4-1 avec un doublé de Grant Selinger. Ils laissent ainsi la dernière place à leurs adversaires normands.

Cette journée a été marquée par divers retours en forme. Sans être encore impressionnant, Briançon amasse des points, avec une victoire 3-2 à Saint-Gervais/Megève. En proie au doute, Tours a renoué avec la victoire en gagnant 4-3 à Épinal (toujours sans Plch) sur un but en supériorité numérique de Jonathan Gauthier.

Au chapitre des outsiders, il ne faut pas oublier Morzine-Avoriaz, maintenant que François Rozenthal est revenu de blessure. Il a signé son retour au jeu en ouvrant le score, et c'est son coéquipier suédois Jonny Ågren qui a creusé un écart définitif avec trois buts dans la dernière période.

Mais cette soirée est surtout marquée par le réveil des Dragons. Pour les voir cracher le feu, quoi de mieux qu'un déplacement au Coliseum. Emmené par un Marc-André Thinel de feu auteur de trois buts, ils se sont imposés 7-2 chez leurs meilleurs ennemis.

29/09 Coupe de France : Lyon et Nice au rendez-vous

Le premier tour de Coupe de France propose des oppositions parfois déséquilibrées, notamment en raison du niveau disparate des équipes engagées issues de la division 3. Besançon, qui vient tout juste de se réengager en championnat et disputait son premier match officiel depuis quatre ans et l'explosion en vol en "Super16", a ainsi pris un 24-0 à Mulhouse. Mais d'autres équipes de D3 ont montré qu'il faudrait compter bientôt avec elles. Évry, sérieusement renforcé à l'intersaison, a donné du fil à retordre à un adversaire de D1, Cergy (3-5). Et les Français Volants de Paris ont quant à eux accédé au tour suivant, en battant 7-1 les promus sur dossier de Wasquehal.

Pour les surprises, on attendait surtout que les grosses écuries de division 2 fassent tomber des clubs de D1. La victoire de Lyon sur Annecy n'est pas si étonnante en soi, mais elle l'est par son ampleur (9-2 après un 5-0 au premier tiers). Autre victime, Avignon, qui a maintenant toutes ses licences maintenant que Patrick Pommier a récupéré la sienne, est tombé à domicile face à Nice et à ses nouvelles recrues suédoises efficaces qui ont marqué les quatre buts (2-4).

29/09 Russie : Yaroslavl enfonce Kazan

La Superliga russe est décidément précoce : nous ne sommes qu'en septembre et déjà deux entraîneurs ont quitté leurs fonctions. Yuri Novikov, l'ex-entraîneur des Krylia Sovietov, n'aura pas fait long feu au Lada Togliatti. Plus surprenant, Paul Gardner, auteur de débuts fantastiques avec le Lokomotiv Yaroslavl au début de l'année 2007, a été démis de ses fonctions dimanche dernier, au lendemain d'une défaite à domicile contre Togliatti. On considérait que Gardner manquait de poigne et que cela se reflétait sur le caractère de l'équipe, qui avait besoin d'une gouvernance plus stricte. Considéré comme un club stable, le Loko semble donc à son tour subir la pression du résultat. Avec l'arrivée d'Aleksei Yashin à l'intersaison, il attendait mieux qu'une place en milieu de tableau. Il a donc fait appel au Finlandais Kari Heikkilä, pas un inconnu puisqu'il avait déjà été son entraîneur en 2004/05.

Après un premier match comme "consultant" (le temps d'avoir son visa de travail), Heikkilä a joué son premier match comme entraîneur officiel ce soir. Son but - ramener de l'ordre - a apparemment été atteint puisque Yaroslavl a infligé 4-3 à Kazan, autre favori mal en point. On peut même dire que c'est la crise dans la maison Ak Bars Kazan. Le très décevant centre canadien Cory Larose, qui avait perdu sa place de titulaire, a été viré dans la semaine, et cela n'est sans doute qu'un début, car on annonce que ça va barder chez les champions d'Europe, seulement quinzièmes au classement !

Dans le même temps, un énième projet de nouvelle ligue russe vient d'être annoncé. Une ligue copiée sur le fonctionnement de la NHL - sans plus de précisions - et ouverte aux clubs étrangers et notamment européens. La Russie se rêve encore en creuset d'une ligue européenne majeure qui servirait de contre-pouvoir, mais on voit mal quel club occidental accepterait de quitter son championnat pour rejoindre les clubs russes. Le projet n'est cependant pas farfelu puisqu'il est porté par les plus hautes autorités fédérales (Tretiak), sportives (Fetisov), économiques (le sponsor Gazprom) et politiques : il a en effet été présenté après une conférence organisée par le vice-premier ministre russe Sergueï Narychkine. Celui-ci avait été appointé en février avec comme mission principale de renforcer les liens économiques avec les nations de la CEI. En fait de ligue internationale, cette ligue annoncée se résumera en effet à une Superliga additionnée de clubs du Kazakhstan, du Bélarus voire d'Ukraine (où les élections avaient lieu aujourd'hui...). Bref, la ligue "euro-asiatique" de Fetisov, vaguement sous une autre forme. Les résultats russes.

 

 

Le mois précédent (août 2007)

Le mois suivant (octobre 2007)