Jeux Asiatiques d'hiver 2011

 

Le tournoi de hockey sur glace masculin de ces Jeux Asiatiques d'hiver se déroulent à Astana, au Kazakhstan. Les équipes ont décidé de diviser la compétition en deux groupes de niveau pour éviter les scores trop lourds de la dernière fois.

Des médailles seront émises pour récompenser les équipes du second niveau, même si elles ne comptent évidemment dans le total officiel des médailles.

 

Tournoi principal (31 janvier, 1er, 3, 4 et 6 février 2011)

La Corée du nord déclare forfait.

Taïwan - Corée du sud 0-22 (0-6,0-10,0-6)
Chine - Japon 1-7 (0-3,0-2,1-2)

Japon - Taïwan 18-0 (4-0,5-0,9-0)
Kazakhstan - Chine 14-1 (4-0,3-0,7-1)

Japon - Corée du sud 6-1 (0-1,5-0,1-0)
Kazakhstan - Taïwan 35-0 (12-0,11-0,12-0)

Chine - Taïwan 10-1 (3-0,5-1,2-0)
Corée du sud - Kazakhstan 1-9 (0-3,1-3,0-3)

Corée du sud - Chine 11-1 (6-0,3-1,2-0)
Kazakhstan - Japon 4-1 (0-0,2-0,2-1)

Classement (4 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Kazakhstan        12   4  0  0  0   62-3   +59
2 Japon              9   3  0  0  1   32-6   +26
3 Corée du sud       6   2  0  0  2   35-16  +19
4 Chine              3   1  0  0  3   13-33  -20
5 Taïwan             0   0  0  0  4    1-85  -84

Andreï Khomutov inaugure son mandat d'entraîneur du Kazakhstan par une première médaille d'or à domicile. La plupart des meilleurs joueurs du pays étaient rassemblés, et le gardien japonais Yutaka Fukufuji n'a pu que retarder l'échéance pendant 38 minutes.

 

Meilleurs marqueurs

                                 B  A Pts
 1 Talgat Zhailauov        KAZ   5 15  20
 2 Roman Starchenko        KAZ  10  7  17
 3 Vadim Krasnoslabodtsev  KAZ   8  7  15
 4 Go Tanaka               JAP   5  9  14
 5 Maksim Khudyakov        KAZ   5  7  12
 6 Dmitri Dudarev          KAZ   4  6  10
 7 Cho Min-Ho              COR   5  4   9
 8 Fedor Polishchuk        KAZ   2  7   9
 9 Roman Savchenko         KAZ   1  7   8
10 Kim Ki-Sung             COR   5  2   7

 

 

Division 1 (28, 29, 31 janvier, 1er, 2, 4 et 5 février 2011)

Le ministère indien des sports décide de n'envoyer que des skieurs et annule la participation de son équipe de hockey sur glace, par manque de performance. Le Qatar est aussi forfait, et on passe donc à une poule unique.

Thaïlande - Kirghizstan 4-15 (2-8,1-2,1-5)
Malaisie - Bahreïn 25-0 (4-0,8-0,13-0)
Mongolie - Koweït 3-2 (1-0,0-0,2-2)

Émirats Arabes Unis - Kirghizstan 0-14 (0-3,0-6,0-5)
Bahreïn - Thaïlande 0-29 (0-11,0-10,0-8)
Koweït - Malaisie 7-12 (1-5,2-4,4-3)

Émirats Arabes Unis - Bahreïn 25-0 (9-0,6-0,10-0)
Mongolie - Kirghizstan 3-13 (1-5,0-6,2-2)
Thaïlande - Koweït 5-3 (2-0,0-2,3-1)

Kirghizstan - Malaisie 23-2 (11-0,8-1,4-1)
Bahreïn - Mongolie 1-21 (1-4,0-8,0-9)
Koweït - Émirats Arabes Unis 2-5 (0-2,1-1,1-2)

Bahreïn - Kirghizstan 10-15 (2-6,6-4,2-5)
Émirats Arabes Unis - Mongolie 9-1 (0-0,6-1,3-0)
Thaïlande - Malaisie 16-1 (7-0,7-0,2-1)

Kirghizstan - Koweït 15-4 (5-3,4-0,6-1)
Mongolie - Thaïlande 1-7 (1-1,0-4,0-2)
Malaisie - Émirats Arabes Unis 1-7 (0-1,1-2,0-4)

Koweït - Bahreïn 23-0 (6-0,7-0,10-0)
Malaisie - Mongolie 5-6 (1-1,4-3,0-2)
Émirats Arabes Unis - Thaïlande 2-9 (0-1,2-5,0-3)

Classement (6 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Kirghizstan       18   6  0  0  0   95-23  +72
2 Thaïlande         15   5  0  0  1   70-22  +48
3 Émirats Arabes U. 12   4  0  0  2   48-27  +21
4 Mongolie           9   3  0  0  3   35-37  -2
5 Malaisie           6   2  0  0  4   46-59  -13
6 Koweït             3   1  0  0  5   41-40  +1
7 Bahreïn            0   0  0  0  6   11-138 -127

Les Émirats Arabes Unis se préparent cinq jours par semaine avec deux entraînements quotidiens, disputent une série relevée de cinq rencontres contre des expatriés et sont la première équipe étrangère sur place. Ils se pensent favoris et ont le meilleur cursus des participants, mais ne terminent que troisième derrière la Thaïlande, qui les bat pour la première fois.

On comprend rapidement que le Kirghizstan est imbattable. Même si sa première patinoire artificielle n'a ouvert qu'un an plus tôt, il fait appel à des joueurs formés en Russie et au Kazakhstan, qui ne seraient sans doute pas éligibles dans un championnat du monde.

L'agence gouvernementale de la Malaisie avait promis de construire enfin une patinoire olympique si son équipe ramenait une médaille : le pari était motivant mais au-dessus de ses moyens de l'équipe, malgré la présence de Ban Kin Loke qui joue (et a appris le hockey) en Suède.

 

Meilleurs marqueurs

                               B  A Pts
 1 Artyom Kolobov        KGZ  13 23  36
 2 Yuri Zhuravlyov       KGZ   7 22  29
 3 Igor Kryukov          KGZ  13 15  28
 4 Dmitri Kabanov        KGZ   8 18  26
 5 Tewin Chartsuwan      THA  14 11  25
   Ban Kin Loke          MAS  14 11  25
 7 Kim Juhani Aarola     THA  12 13  25
 8 Jula Al Dhaheri       EAU   9 13  22
 9 Azamat Shiderinov     KGZ   8 14  22
10 Meshal Al Ajmi        KOW   9 10  19
11 Purevdorj Batzaya     MGL   9  8  17
12 Teerasak Rattanachot  THA   9  7  16
13 Likit Neimwan         THA   8  8  16
14 Ivan Filippov         KGZ   4 11  15
15 Arthit Thamwongsin    THA   8  5  13
   Tan Khia Peng         MAS   8  5  13
   Abdullah Almaragi     KOW   8  5  13
18 Namjil Mishigsuren    MGL   7  5  12

 

 

Les précédents Jeux Asiatiques (2007)

Les Jeux Asiatiques suivants (2017)

 

Retour aux archives