Yougoslavie - Belgique (11 mars 1951)

 

Match comptant pour les Championnats du monde 1951, groupe B.

La Yougoslavie est la curiosité de ce championnat du monde : c'est la première fois qu'elle s'inscrit à une compétition internationale depuis la Seconde Guerre Mondiale (elle avait seulement participé au dernier Mondial d'avant-guerre en 1939), et presque personne ne l'a vu jouer. Elle ne dispose pas de glace artificielle et n'a pu s'entraîner que dix jours sur les vingt prévus.

Certains de ces hockeyeurs yougoslaves, qui jouent tous dans la capitale au Partizan Belgrade, démontrent de belles qualités, notamment le capitaine slovène "Luce" Zitnik - 38 ans et pionnier de l'Illirija Ljubljana avant-guerre - et la première ligne croate (parmi lesquels Rudolf Renaud, dont le patronyme français trahit un ancêtre soldat de l'armée napoléonienne). Cette formation manque cependant d'homogénéité et son jeu collectif reste encore très primitif. La Belgique est bien plus au point de ce point de vue, et elle semble en bonne forme dès ce premier match. Elle joue avec précision, et la qualité de ses tirs lui permet de se détacher très rapidement à la marque.

Le gardien belge Henri Heirman, protégé par une défense sérieuse, s'illustre à plusieurs reprises, et ne s'inclinera qu'en troisième période alors que l'issue du match est déjà pliée. Toutefois, Heirman aura suffisamment frustré les Yougoslaves pour qu'ils déposent une réclamation sur la feuille de match : "protection du gant du goal belge : 50 cm x 25 ; pièce jointe". Cette protestation contre un équipement non réglementaire sera mal perçue au sein de la délégation belge. Néanmoins, la Yougoslavie ne tient pas à faire scandale dès son retour sur la scène internationale : elle s'en tiendra à une réclamation formelle sans remettre en cause le résultat du match, qui n'a - il est vrai - souffert d'aucune contestation.

 

Yougoslavie - Belgique 3-13 (0-5, 0-3, 3-5)
Dimanche 11 mars 1951 à 19h10 au Palais des Sports de Grenelle, Paris (FRA).
Arbitrage de MM. Dwars (HOL) et Samwald (AUT).
Pénalités : Yougoslavie 4', Belgique 4'.

Buts pour la Yougoslavie : Zitnik, Renaud, Kovacevic
Buts pour la Belgique : Delarge, Hartmeyer, J. Du Pré 2, Waldschmidt, Elsen, A. Du Pré 2, Waldschmidt 2, Hartmeyer, J. Du Pré, A. Du Pré
 

Yougoslavie

Attaquants :
Alfred David - Oliver Pötzl - Rudolf Renaud
Andrija Krajcic - Nikola Miocka - Stjepan Muvrin

Défenseurs :
Ludvik Zitnik (C) - Zlatko Kovacevic
Nestl Aljancic - Dusan Dragovic (4')

Gardien :
Milan Dusanovic

Remplaçants : Otto Weiner (G), Ziva Petrov (A), Marko Uršic (A), Zvonimir Stipetic (A). En réserve : Karol Pavletic (D), Jovan Tomic (A).

Belgique

Attaquants :
Jules Du Pré - André Elsen - Albert Du Pré
Yvon Berger - Georges Hartmeyer - André Waldschmidt
Jimmy Graeffe - Percy Lippit (2')

Défenseurs :
Constant Delarge - Albert Wileur (2')
Roland Dumon - Léon Van Heckhout (C)
Joseph Lekens

Gardien :
Henri Heirman

En réserve : Robert Waldschmidt (A).

 

Retour aux Mondiaux 1951