Championnats du monde féminins 2009

 

Mondial (4, 5, 6, 8, 9, 10 et 12 avril 2009 à Hämeenlinna, Finlande)

Groupe A

Japon - États-Unis 0-8 (0-4,0-1,0-3)
Russie - Japon 3-1 (0-0,0-0,3-1)
États-Unis - Russie 8-0 (1-0,5-0,2-0)

Classement : 1 États-Unis 6, 2 Russie 3, 3 Japon 0.

La capitaine russe Smolentseva purge un match de suspension pour un coup de patin contre la Suisse l'an dernier, et le "C" est donc donné à Tatiana Burina qui se montre digne de cette confiance en marquant le premier but, le plus important, contre le Japon.

 

Groupe B

Chine - Canada 1-13 (1-5,0-4,0-4)
Suède - Chine 6-1 (2-0,3-0,1-1)
Canada - Suède 7-0 (2-0,1-0,4-0)

Classement : 1 Canada 6, 2 Suède 3, 3 Chine 0.

Avec 5 tirs contre le Canada et 10 contre la Suède, les Chinoises ont au moins un bon taux d'efficacité offensive en marquant deux buts.

 

Groupe C

Kazakhstan - Finlande 0-7 (0-2,0-3,0-2)
Suisse - Kazakhstan 1-2 t.a.b. (0-0,0-1,1-0,0-0,0-1)
Finlande - Suisse 6-3 (4-1,1-0,1-2)

Classement : 1 Finlande 6, 2 Kazakhstan 2, 3 Suisse 1.

Après son incroyable quatrième place de l'an dernier, la Suisse se retrouve en poule de maintien, piégée par le Kazakhstan et sa gardienne Darya Obydennova qui réalise 55 arrêts plus les penaltys.

 

 

Groupe D, entre les premiers de poule

Canada - Finlande 8-0 (2-0,2-0,4-0)
Finlande - États-Unis 0-7 (0-2,0-3,0-2)
États-Unis - Canada 1-2 (0-0,0-2,1-0)

Classement : 1 Canada 9, 2 États-Unis 6, 3 Finlande 0.

Rarement les équipes nord-américaines auront été aussi peu inquiétées. L'écart qui se réduisait un peu est redevenu un gouffre, et l'identité des deux finalistes ne fait pas le moindre doute.

 

Groupe E, entre les deuxièmes de poule

Suède - Kazakhstan 9-0 (2-0,3-0,4-0)
Kazakhstan - Russie 2-9 (1-3,0-3,1-3)
Russie - Suède 0-8 (0-1,0-4,0-3)

Classement : 4 Suède 6, 5 Russie 3, 6 Kazakhstan 0.

La Suède se qualifie pour le match pour le bronze grâce à deux blanchissages de Valentina Lizana, une gardienne de tout juste 19 ans qui a débuté à cinq ans pour jouer avec son frère de onze ans qui pratiquait le bandy avec ses amis.

 

Groupe F, entre les troisièmes de poule

Chine - Suisse 4-5 t.a.b. (2-1,2-0,0-3,0-0,0-1)
Suisse - Japon 3-2 (0-0,2-1,1-1)
Japon - Chine 2-1 (0-0,2-0,0-1)

Classement : 7 Suisse 5, 8 Japon 3, 9 Chine 1.

Le Japon et la Chine sont relégués en division I, l'IIHF ayant décidé un mois plus tôt de réduire les championnats du monde élite à huit équipes.

La Suisse revient de très loin en remontant trois buts de retard au premier match : aux penaltys, Nicole Bullo feinte la gardienne chinoise et Julia Marty marque en lucarne côté revers alors que Dominique Slongo, rentrée dans les cages suisses à 4-1 à la mi-match à la place de l'habituelle titulaire Florence Schelling, arrête les deux tentatives chinoises. Laura Ruhnke, la seule à avoir raté son penalty, se rattrape en marquant le but gagnant, synonyme de maintien, face aux Japonaises.

 

Match pour la troisième place

Finlande - Suède 4-1 (1-0,1-1,2-0)

Le doublé de Michelle Karvinen, soeur de l'international danois Jannik Karvinen, permet à la Finlande de garder sa médaille de bronze.

 

Finale

Canada - États-Unis 1-4 (0-1,1-1,0-2)

L'arrière Caitlin Cahow, diplômée d'anthropologie à Harvard, marque deux buts dont un après seulement 24 secondes, et les Américaines conservent leur titre.

 

 

Meilleures marqueuses

                              B  A Pts
 1 Julie Chu            USA   5  5  10
 2 Natalie Darwitz      USA   3  7  10
 3 Hilary Knight        USA   7  2   9
 4 Erika Holst          SUE   4  5   9
 5 Elin Holmlov         SUE   6  2   8
 6 Jennifer Botterill   CAN   5  3   8
 7 Hayley Wickenheiser  CAN   4  4   8
 8 Caroline Ouellette   CAN   3  5   8
 9 Carla Mac Leod       CAN   2  6   8
10 Michelle Karvinen    FIN   5  2   7

Meilleure joueuse : Carla Mac Leod (Canada).

Meilleure gardienne : Charline Labonté (Canada).

Meilleure arrière : Jenni Hiirikoski (Finlande).

Meilleure attaquante : Hayley Wickenheiser (Canada).

Équipe-type des journalistes : Jessie Vetter (USA) ; Angela Ruggiero (USA) - Carla Mac Leod (CAN) ; Natalie Darwitz (USA) - Julie Chu (USA) - Michelle Karvinen (FIN).

Trophée du fair-play : Japon.

 

 

 

Division I (4, 6, 7, 9 et 10 avril 2009 à Graz, Autriche)

Slovaquie - Norvège 9-4 (2-0,1-2,6-2)
Allemagne - France 5-3 (2-2,2-1,1-0)
République Tchèque - Autriche 1-4 (1-0,0-2,0-2)

Allemagne - Norvège 4-3 (3-1,1-0,0-2)
Slovaquie - République Tchèque 1-5 (1-1,0-2,0-2)
Autriche - France 5-2 (3-0,1-2,1-0)

République Tchèque - Allemagne 2-4 (1-2,0-1,1-1)
France - Norvège 0-4 (0-1,0-2,0-1)
Slovaquie - Autriche 5-3 (2-2,2-0,1-1)

République Tchèque - France 5-4 (3-1,1-2,1-1)
Allemagne - Slovaquie 1-2 (0-0,0-2,1-0)
Norvège - Autriche 2-1 t.a.b. (1-0,0-0,0-1,0-0,1-0)

France - Slovaquie 1-5 (0-0,1-1,0-4)
Norvège - République Tchèque 5-4 (1-2,1-0,3-2)
Autriche - Allemagne 3-6 (2-1,1-3,0-2)

Classement (5 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Slovaquie         12   4  0  0  1   22-14  +8
2 Allemagne         12   4  0  0  1   20-13  +7
3 Norvège            8   2  1  0  2   18-18   0
4 Autriche           7   2  0  1  2   16-16   0
5 Rép. Tchèque       6   2  0  0  3   17-18  -1
6 France             0   0  0  0  5   10-24  -14

Cinq mois après sa qualification olympique, la Slovaquie réussit une autre première en montant dans l'élite mondiale. L'entraîneur allemand Peter Kathan, qui avait envisagé de pratiquer un jeu offensif, s'est ravisé dès le premier match en constant que les lacunes de son équipe en patinage laissaient un gouffre trop grand entre joueuses envoyées au forechecking et les arrières. Lorsqu'il faut forcer le verrou de la nouvelle bête noire slovaque, cependant, les Allemandes, affectées par la perte de leur marqueuse Maritta Becker victime d'une contusion aux côtes, sont frustrées comme en novembre dernier par la gardienne Zuzana Tomcikova (46 arrêts).

La République Tchèque - sur un but de la Norvégienne Henriette Sletbak à sept minutes de la fin - et la France sont relégués en division II.

 

Meilleures marqueuses

                              B  A Pts
1 Line Oien             NOR   6  5  11
2 Maritta Becker        ALL   3  6   9
3 Petra Jurcova         SVK   7  1   8
4 Petra Pravlikova      SVK   3  5   8
  Denise Altmann        AUT   3  5   8
6 Eva-Maria Schwärzler  AUT   5  2   7

Meilleure gardienne : Zuzana Tomcikova (Slovaquie).

Meilleure arrière : Iveta Karafiatova (Slovaquie).

Meilleure attaquante : Maritta Becker (Allemagne).

Trophée du fair-play : Autriche.

 

 

 

Division II (12, 13, 15, 16 et 18 avril 2009 à Torre Pellice, Italie)

Corée du nord - Lettonie 1-6 (0-3,1-1,0-2)
Danemark - Pays-Bas 2-1 t.a.b. (0-1,1-0,0-0,0-0,1-0)
Grande-Bretagne - Italie 5-3 (3-1,1-1,1-1)

Danemark - Corée du nord 3-4 a.p. (1-1,2-2,0-0,0-1)
Pays-Bas - Grande-Bretagne 0-2 (0-1,0-0,0-1)
Lettonie - Italie 5-1 (0-0,3-0,2-1)

Lettonie - Pays-Bas 5-0 (0-0,3-0,2-0)
Danemark - Grande-Bretagne 1-3 (1-2,0-1,0-0)
Corée du nord - Italie 4-2 (0-0,1-2,3-0)

Pays-Bas - Corée du nord 1-2 (0-1,0-1,1-0)
Grande-Bretagne - Lettonie 0-3 (0-0,0-2,0-1)
Italie - Danemark 3-2 t.a.b. (1-0,0-1,1-1,0-0,1-0)

Corée du nord - Grande-Bretagne 4-1 (2-0,1-0,1-1)
Lettonie - Danemark 6-2 (0-0,2-1,4-1)
Italie - Pays-Bas 6-2 (2-1,3-0,1-1)

Classement (5 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Lettonie          15   5  0  0  0   25-4   +21
2 Corée du nord     11   3  1  0  1   15-13  +2
3 Grande-Bretagne    9   3  0  0  2   11-11   0
4 Italie             5   1  1  0  3   15-18  -3
5 Danemark           4   0  1  2  2   10-17  -7
6 Pays-Bas           1   0  0  1  4    4-17  -13

La Lettonie est promue en division I. Les Pays-Bas sont relégués en division III.

 

Meilleures marqueuses

                             B  A Pts
1 Iveta Koka           LET   6 14  20
2 Inese Geca-Miljone   LET   8  7  15
3 Ieva Petersone       LET  10  4  14
4 Angela Taylor        GBR   6  0   6
5 O Chol Ok            CdN   5  0   5

Meilleure joueuse : Iveta Koka (Lettonie).

Meilleure gardienne : Lolita Andrisevska (Lettonie).

Meilleure arrière : Linda de Rocco (Italie).

Meilleure attaquante : Iveta Koka (Lettonie).

Trophée du fair-play : Danemark.

 

 

 

Division III / Division IV

Alors qu'un élargissement à un possible championnat du monde de division V avait été évoqué, c'est le contraire qui se produit : faute de trouver des pays prêts à organiser ces tournois, ils sont tout bonnement annulés. Les "nations participantes préfèrent avoir plus de temps pour développer leurs programmes nationaux" selon la version officielle de l'IIHF.

 

 

L'édition précédente (2008)

L'édition suivante (2011)

 

Retour aux archives