Championnats du monde féminins 2017

 

Mondial élite (du 31 mars au 7 avril 2017 à Plymouth, États-Unis)

Groupe A (31 mars, 1er et 3 avril 2017)

Finlande - Russie 1-2 (0-0,1-0,0-2)
États-Unis - Canada 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Russie - États-Unis 0-7 (0-1,0-3,0-3)
Canada - Finlande 3-4 (1-1,1-2,1-1)
Canada - Russie 8-0 (4-0,1-0,3-0)
États-Unis - Finlande 5-3 (1-1,2-1,2-1)

Classement : 1 États-Unis 9, 2 Canada 3, 3 Finlande 3, 4 Russie 3.

Américaines et Canadiennes sont qualifiées directement en demi-finales, Finlandaises et Russes doivent passer par un quart de finale.

 

Groupe B (31 mars, 1er et 3 avril 2017)

République Tchèque - Suisse 1-2 t.a.b. (0-0,1-0,0-1,0-0,0-1)
Suède - Allemagne 1-3 (0-0,1-3,0-0)
République Tchèque - Allemagne 1-2 (0-0,0-1,1-1)
Suisse - Suède 1-2 (0-1,1-0,0-1)
Allemagne - Suisse 2-4 (0-3,0-0,2-1)
Suède - République Tchèque 3-1 (1-1,2-0,0-0)

Classement : 1 Allemagne 6, 2 Suède 6, 3 Suisse 5, 4 République Tchèque 1.

L'Allemagne et la Suède se qualifient en quart de finale. Les autres jouent un barrage de maintien.

 

 

Quarts de finale (4 avril 2017)

Finlande - Suède 4-0 (2-0,1-0,1-0)
Russie - Allemagne 1-2 (1-0,0-1,0-1)

 

Demi-finales (6 avril 2017)

Canada - Finlande 4-0 (1-0,2-0,1-0)
États-Unis - Allemagne 11-0 (2-0,5-0,4-0)

 

Match pour la cinquième place (6 avril 2017)

Russie - Suède 4-3 t.a.b. (0-1,0-1,3-1,0-0,1-0)

 

Match pour la troisième place (7 avril 2017)

Finlande - Allemagne 8-0 (3-0,5-0,0-0)

 

Finale (7 avril 2017)

États-Unis - Canada 3-2 a.p. (1-1,0-0,1-1,1-0)

Après avoir menacé de boycotter la compétition dans un bras de fer avec leur fédération, les Américaines ont obtenu gain de cause, participé à leur Mondial à domicile et conservé le titre de championnes du monde.

 

 

Barrage de maintien (4, 6 et 7 avril 2017)

Suisse - République Tchèque 2-4 (0-2,0-1,2-1)
République Tchèque - Suisse 2-3 a.p. (0-0,1-2,1-0,0-1)
Suisse - République Tchèque 3-1 (2-1,0-0,1-0)

Les Tchèques, théoriquement reléguées en division I, devraient être sauvées par la réforme des championnats qui aboutira à élargir l'élite à dix équipes.

 

 

Meilleures marqueuses

                              B  A Pts
 1 Kendall Coyne        USA   5  7  12
 2 Brianna Decker       USA   3  9  12
 3 Hilary Knight        USA   4  5   9
   Lara Stalder         SUI   4  5   9
 5 Susanna Tapani       FIN   3  6   9
 6 Alina Müller         SUI   4  4   8
 7 Aneta Ledlova        TCH   3  3   6
 8 Marie-Philip Poulin  CAN   2  4   6
 9 Monique Lamoureux    USA   1  5   6
   Amanda Kessel        USA   1  5   6

Meilleure gardienne : Noora Räty (Finlande).

Meilleure arrière : Jenni Hiirikoski (Finlande).

Meilleure attaquante et meilleure joueuse : Brianna Decker (États-Unis).

Équipe-type des journalistes : Noora Räty (FIN) ; Monique Lamoureux-Morando (USA) - Jenni Hiirikoski (FIN) ; Kendall Coyne (USA) - Brianna Decker (USA) - Marie-Philip Poulin (CAN).

 

 

 

Division IA (15, 16, 18, 20 et 21 avril 2017 à Graz, Autriche)

Danemark - France 1-0 (1-0,0-0,0-0)
Hongrie - Japon 0-1 (0-1,0-0,0-0)
Norvège - Autriche 4-6 (2-2,0-2,2-2)

Japon - Danemark 3-0 (1-0,1-0,1-0)
France - Norvège 0-3 (0-1,0-1,0-1)
Autriche - Hongrie 4-2 (1-1,2-1,1-0)

Japon - Norvège 5-3 (2-2,2-0,1-1)
Hongrie - Danemark 2-0 (1-0,0-0,1-0)
France - Autriche 1-3 (0-0,1-2,0-1)

France - Hongrie 0-1 (0-0,0-1,0-0)
Danemark - Norvège 3-1 (2-1,0-0,1-0)
Autriche - Japon 1-4 (0-2,1-2,0-0)

Norvège - Hongrie 6-0 (3-0,0-0,3-0)
Japon - France 4-0 (3-0,1-0,0-0)
Autriche - Danemark 6-1 (0-1,4-0,2-0)

Classement (5 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Japon             15   5  0  0  0   17-4   +13
2 Autriche          12   4  0  0  1   20-12  +8
3 Norvège            6   2  0  0  3   17-14  +3
4 Danemark           6   2  0  0  3    5-12  -7
5 Hongrie            6   2  0  0  3    5-11  -6
6 France             0   0  0  0  5    1-12  -11

Le Japon remonte dans l'élite mondiale. Dernière avec 1 seul but marqué en 116 tirs, la France, théoriquement reléguée, devrait être sauvée par la réforme des championnats qui aboutira à élargir l'élite à dix équipes.

 

Meilleures marqueuses

                              B  A Pts
1 Denise Altmann        AUT   7  5  12
2 Anna Meixner          AUT   3  4   7
3 Theresa Schafzahl     AUT   2  5   7
  Line Bialik Øien      NOR   2  5   7
5 Andrea Dalen          NOR   4  2   6
  Madelen Haug Hansen   NOR   4  2   6
7 Charlotte Wittich     AUT   2  3   5
  Millie Sirum          NOR   2  3   5

Meilleure gardienne : Aniko Nemeth (Hongrie).

Meilleure arrière : Ayaka Toko (Japon).

Meilleure attaquante : Denise Altmann (Autriche).

 

 

 

Division IB (8, 9, 11, 12 et 14 avril 2017 à Katowice, Pologne)

Italie - Lettonie 1-4 (0-2,1-1,0-1)
Chine - Kazakhstan 2-0 (1-0,0-0,1-0)
Pologne - Slovaquie 2-7 (0-1,2-4,0-2)

Lettonie - Chine 3-2 (1-0,1-2,1-0)
Slovaquie - Italie 3-2 (3-1,0-0,0-1)
Kazakhstan - Pologne 3-4 t.a.b. (2-1,0-2,1-0,0-0,0-1)

Slovaquie - Chine 2-1 (2-0,0-0,0-1)
Lettonie - Kazakhstan 1-2 (0-0,1-0,0-2)
Pologne - Italie 1-3 (0-2,0-1,1-0)

Kazakhstan - Slovaquie 4-2 (1-0,0-1,3-1)
Italie - Chine 1-2 t.a.b. (0-0,0-1,1-0,0-0,0-1)
Lettonie - Pologne 5-4 (3-1,1-2,1-1)

Kazakhstan - Italie 2-1 (1-0,1-1,0-0)
Slovaquie - Lettonie 8-0 (1-0,4-0,3-0)
Chine - Pologne 6-0 (1-0,4-0,1-0)

Classement (5 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Slovaquie         12   4  0  0  1   22-9   +13
2 Kazakhstan        10   3  0  1  1   11-10  +1
3 Lettonie           9   3  0  0  2   13-17  -4
4 Chine              8   2  1  0  2   13-6   +7
5 Italie             4   1  0  1  3    8-12  -4
6 Pologne            2   0  1  0  4   11-24  -13

La Slovaquie remonte en division IA. La Pologne, théoriquement reléguée, devrait être sauvée par la réforme des championnats.

 

Meilleures marqueuses

                             B  A Pts
1 Nicol Cupkova        SVK   7  4  11
2 Liga Miljone         LET   5  5  10
3 Viktoria Ihnatova    SVK   4  3   7
4 Alyona Fux           KAZ   3  4   7
5 Fang Xin             CHN   3  3   6

Meilleure gardienne : Daria Dmitrieva (Kazakhstan).

Meilleure arrière : Iveta Klimasova (Slovaquie).

Meilleure attaquante : Liga Miljone (Lettonie).

 

 

 

Division IIA (2, 3, 5, 6 et 8 avril 2017 à Gangneung, Corée du Sud)

Australie - Corée du Nord 2-1 (1-1,0-0,1-0)
Grande-Bretagne - Pays-Bas 4-5 (0-1,3-3,1-1)
Corée du Sud - Slovénie 5-1 (1-1,2-0,2-0)

Pays-Bas - Corée du Nord 4-2 (1-0,2-2,1-0)
Slovénie - Australie 3-0 (2-0,1-0,0-0)
Corée du Sud - Grande-Bretagne 3-1 (2-0,0-1,1-0)

Pays-Bas - Slovénie 5-1 (2-1,2-0,1-0)
Grande-Bretagne - Corée du Nord 2-3 a.p. (0-0,0-1,2-1,0-1)
Corée du Sud - Australie 8-1 (2-0,5-0,1-1)

Slovénie - Grande-Bretagne 2-8 (0-4,0-3,2-1)
Australie - Pays-Bas 1-3 (0-2,1-1,0-0)
Corée du Nord - Corée du Sud 0-3 (0-2,0-1,0-0)

Corée du Nord - Slovénie 4-2 (0-2,2-0,2-0)
Pays-Bas - Corée du Sud 0-2 (0-0,0-1,0-1)
Grande-Bretagne - Australie 5-3 (2-1,1-2,2-0)

Classement (5 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Corée du Sud      15   5  0  0  0   21-3   +18
2 Pays-Bas          12   4  0  0  1   17-10  +7
3 Grande-Bretagne    7   2  0  1  2   20-16  +4
4 Corée du Nord      5   1  1  0  3   10-13  -3
5 Slovénie           3   1  0  0  4    9-22  -13
6 Australie          3   1  0  0  4    7-20  -13

La Corée du Sud est promue en division IB. L'Australie, théoriquement reléguée, devrait être sauvée par la réforme des championnats.

 

Meilleures marqueuses

                              B  A Pts
1 Angela Taylor         GBR   3  9  12
2 Park Jon-Gah          COR   4  6  10
3 Kathryn Marsden       GBR   5  4   9
4 Pia Pren              SLO   4  4   8
5 Julie Zwarthoed       HOL   3  5   8

Meilleure gardienne : Han Do Hee (Corée du Sud).

Meilleure arrière : Kayleigh Hamers (Pays-Bas).

Meilleure attaquante : Pia Pren (Slovénie).

 

 

 

Division IIB (27, 28 février, 2, 3 et 5 mars 2017 à Akureyri, Islande)

Turquie - Nouvelle-Zélande 3-5 (1-3,1-2,1-0)
Mexique - Espagne 3-1 (2-0,0-1,1-0)
Islande - Roumanie 7-2 (3-0,1-0,3-2)

Espagne - Nouvelle-Zélande 3-2 a.p. (2-2,0-0,0-0,1-0)
Roumanie - Turquie 4-6 (2-3,1-2,1-1)
Islande - Mexique 2-4 (1-1,1-1,0-2)

Espagne - Roumanie 8-1 (1-1,1-0,6-0)
Mexique - Nouvelle-Zélande 1-0 (0-0,1-0,0-0)
Islande - Turquie 6-0 (4-0,0-0,2-0)

Roumanie - Mexique 0-6 (0-3,0-1,0-2)
Turquie - Espagne 0-11 (0-2,0-5,0-4)
Nouvelle-Zélande - Islande 4-3 (1-0,1-3,2-0)

Mexique - Turquie 5-6 (2-0,3-4,0-2)
Nouvelle-Zélande - Roumanie 9-3 (1-0,4-3,4-0)
Espagne - Islande 3-1 (2-0,1-0,0-1)

Classement (5 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Mexique           12   4  0  0  1   19-9   +10
2 Espagne           11   3  1  0  1   26-7   +19
3 Nouvelle-Zélande  10   3  0  1  1   20-13  +7
4 Islande            6   2  0  0  3   19-13  +6
5 Turquie            6   2  0  0  3   15-31  -16
6 Roumanie           0   0  0  0  5   10-36  -26

Le Mexique est promu en division IIA. La Roumanie, théoriquement reléguée, devrait être sauvée par la réforme des championnats.

 

Meilleures marqueuses

                                B  A Pts
1 Anjali Thakker          NZL   7  8  15
2 Cagla Baktiroglu        TUR   7  6  13
3 Maria Chavez            MEX   5  4   9
3 Flosrun Johannesdottir  ISL   6  2   8
5 Claudia Tellez          MEX   4  4   8

Meilleure gardienne : Monica Renteria (Mexique).

Meilleure arrière : Eva Karvelsdottir (Islande).

Meilleure attaquante : Anjali Thakker (Nouvelle-Zélande).

 

 

 

Qualification en Division IIB (les 12, 13, 15, 16 et 17 décembre 2016 à Taipei, Taïwan)

Belgique - Afrique du Sud 8-1 (3-0,3-0,2-1)
Taïwan - Bulgarie 13-0 (4-0,5-0,4-0)

Hongkong - Belgique 0-7 (0-1,0-4,0-2)
Afrique du Sud - Taïwan 1-7 (0-2,0-4,1-1)

Afrique du Sud - Bulgarie 11-0 (3-0,3-0,5-0)
Taïwan - Hongkong 10-1 (3-1,4-0,3-0)

Bulgarie - Belgique 0-6 (0-0,0-3,0-3)
Hongkong - Afrique du Sud 0-9 (0-4,0-3,0-2)

Bulgarie - Hongkong 6-2 (0-1,4-1,2-0)
Belgique - Taïwan 1-2 (0-0,1-2,0-0)

Classement (4 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Taïwan            12   4  0  0  0   32-3   +29
2 Belgique           9   3  0  0  1   22-3   +19
3 Afrique du Sud     6   2  0  0  2   22-15  +7
4 Bulgarie           3   1  0  0  3    6-32  -26
5 Hongkong           0   0  0  0  4    3-32  -29

Les deux nouvelles participantes se retrouvent pour le match décisif. Les deux buts en supériorité numérique de l'arrière Liu Chih-Lin retournent le score et Taïwan est promu en division IIB.

Meilleures marqueuses

                                B  A Pts
1 Yeh Hui-Chen           TAI   11  4  15
2 Hsu Ting-Yu            TAI    4  6  10
3 Chloe Schuurman        AFS    5  4   9

Meilleure gardienne : Nina van Orshaegen (Belgique).

Meilleure arrière : Donne van Doesburgh (Belgique).

Meilleure attaquante : Yeh Hui-Chen (Taïwan).

 

 

 

L'édition précédente (2016)

L'édition suivante (2018)

 

Retour aux archives