Anatoli Firsov

 


Firsov, Anatoli Vasilievich

Position : LW

01-02-1941 Moskva, USSR (RUS)
24-07-2000 Moskva, RUS

Youth team / club formateur : Spartak Moskva

 
His father died in WW II. One of the most talented players of all time. His excellent skating, creativity and soft hands made him a dominant force on the international scene for many years. Could beat opponents in many ways, expert at shifting tempo in his skating, fooling many defenders that way. Could score from any angle, position and game situation. Regarded by many to be the best European player in the late 1960s.
Anatoli Tarasov said that he never saw Firsov be late for a practice or violate team rules. He was the type of athlete that should become the norm. Voted the best forward in the World Championships three times (1967,68,71). Also a tournament All-Star five straight years (1967-71). Soviet Player of the year (1968,69,71). Played 474 league games, scoring 344 goals. Represented Soviet Union 166 times (134 goals). In later years he used to form a line together with Valeri Kharlamov and Vladimir Vikulov. Had talks with the Montreal Canadiens (put on their negotiation list in 1974) but was never released by the Soviet Government.
Retired late in 1973. Coached CSKA Moscow as well as the Soviet junior national team in the late 1970s. Eventually became a politician, also owned a hotel in Switzerland.
Inducted into the Russian and IIHF Ice Hockey Hall of Fame.
PH

 
Orphelin de père de la Seconde guerre mondiale devenu un des joueurs les plus talentueux et brillants de toute l'histoire. Alliées à son excellent patinage, sa créativité et ses mains très agiles firent de lui un maître du hockey international pendant de nombreuses années. Disposait d'innombrables trucs pour se débarrasser d'un adversaire, notamment à l'aide de changements brusques de rythme, ce qui tournait la tête des défenseurs. Pouvait marquer dans n'importe quelle position, manière ou situation spéciale. Certains le considèrent comme le meilleur joueur européen de la fin des années 1960.
En plus de cela, Anatoli Tarasov racontait que Firsov n'avait jamais accusé un seul retard à l'entraînement, ni été à l'encontre des règles collectives (et quelles règles !). Trois fois élu meilleur attaquant des Mondiaux (1967, 1968, 1971), élu cinq fois de suite dans l'équipe-type (de 1967 à 1971), trois fois joueur soviétique de l'année (1968, 1969, 1971). A inscrit 344 buts en 474 matches de championnat soviétique et engrangé 166 sélections internationales pour l'URSS (134 buts). S'est trouvé associé au début des années 1970 à Valeri Kharlamov et Vladimir Vikulov. Les Canadiens de Montréal l'auraient volontiers enrôlé mais le gouvernement soviétique s'y est opposé.
Prit sa retraite à la fin de l'an 1973. Entraîneur pour le CSKA Moscou et l'équipe junior d'URSS, il a aussi débuté une carrière politique et s'est rendu propriétaire d'un hôtel en Suisse avant de mourir jeune, à 59 ans.
Figure au Hall of Fame du hockey russe et à celui de l'IIHF.
PH-FBH

 


1964 OG   URS   8   6   3   9   2'   CSKA Moskva
1965 WC   URS   6   5   4   9   8'   CSKA Moskva
1966 WC   URS   6   3   2   5   4'   CSKA Moskva
1967 WC   URS   7  11  11  22   2'   CSKA Moskva
1968 OG   URS   7  12   4  16   4'   CSKA Moskva
1969 WC   URS  10  10   4  14   6'   CSKA Moskva
1970 WC   URS   8   6  10  16   2'   CSKA Moskva
1971 WC   URS  10  11   8  19   4'   CSKA Moskva
1972 OG   URS   5   2   5   7   0'   CSKA Moskva

               67  66  51 117  32'

 

 

Back to player register - Retour au registre des hockeyeurs internationaux