Championnat d'Allemagne 2018/19

 

DEL : présentation, résultats, classement, play-offs.

DEL 2 : résultats, classement, play-offs, barrages de relégation.

Oberliga : Nord, Sud ; play-offs ; promotion/relégation sud.

Regionalliga : ouest, nord-est, sud-ouest, Bayernliga.

Fédérations régionales : Regionalliga ouest (Rhénanie du Nord - Westphalie, Hesse / Rhénanie-Palatinat), Nord, Est, Bade-Wurtemberg, Bavière.

Les matches amicaux.

 

 

DEL

Présentation de la saison

1re journée (vendredi 14 septembre 2018)

Berlin - Munich 2-4 (0-1,2-1,0-2)
Schwenningen - Nuremberg 3-2 a.p. (0-1,1-1,1-0,1-0)
Mannheim - Düsseldorf 1-2 a.p. (1-1,0-0,0-0,0-1)
Krefeld - Bremerhaven 3-4 a.p. (2-0,0-2,1-1,0-1)
Cologne - Augsbourg 4-5 a.p. (0-3,3-1,1-0,0-1)
Iserlohn - Wolfsburg 5-2 (2-1,1-1,2-0)
Straubing - Ingolstadt 4-2 (0-1,3-0,1-1)

Lean Bergmann marque 1 but et 2 assists pour son premier match de DEL à 19 ans, expliquant vivre son rêve d'enfant devant les tribunes dans lesquelles il vibrait quand il était petit. Il avait quitté son club formateur Iserlohn pour compléter son développement 1 an à Mannheim, 2 ans et demi en Suède (Frölunda et Almtuna) et 2 ans et demi USHL avant de rentrer à la maison cet été.

2e journée (dimanche 16 septembre 2018)

Düsseldorf - Iserlohn 5-1 (0-0,2-0,3-1)
Wolfsburg - Schwenningen 3-0 (1-0,0-0,2-0)
Munich - Straubing 3-1 (1-0,1-0,1-1)
Nuremberg - Berlin 4-3 (2-2,2-0,0-1)
Bremerhaven - Cologne 2-6 (0-0,2-1,0-5)
Ingolstadt - Krefeld 7-4 (4-0,3-2,0-2)
Augsbourg - Mannheim 1-5 (1-3,0-1,0-1)

3e journée (vendredi 21 septembre 2018)

Schwenningen - Düsseldorf 0-3 (0-0,0-0,0-3)
Krefeld - Iserlohn 6-5 a.p. (1-2,3-2,1-1,1-0)
Wolfsburg - Straubing 2-5 (0-3,1-0,1-2)
Cologne - Ingolstadt 1-2 (0-0,0-2,1-0)
Munich - Augsbourg 2-1 (0-1,1-0,1-0)
Mannheim - Nuremberg 4-2 (2-1,1-0,1-1)
Berlin - Bremerhaven 5-2 (3-1,2-1,0-0)

Le projet de deux jeunes gardiens allemands à Berlin n'aura duré qu'une semaine. Maximilian Franzreb a trop de poids sur les épaules car sa doublure Marvin Cüpper, blessé aux ligaments de la cheville au dernier match de CHL. Kevin Poulin, médaillé olympique avec le Canada mais qui s'entraînait individuellement à Montréal sans le moindre contrat, arrive à la rescousse. Les Eisbären renouent enfin avec la victoire après six défaites de suite (européennes puis nationales). Marcel Noebels, vite rentré après dix jours de camp NHL à Boston, marque deux buts contre Bremerhaven.

4e journée (dimanche 23 septembre 2018)

Cologne - Wolfsburg 2-0 (1-0,0-0,1-0)
Iserlohn - Munich 8-3 (3-1,1-1,4-1)
Krefeld - Schwenningen 4-2 (1-1,2-0,1-1)
Bremerhaven - Düsseldorf 3-4 (1-2,1-1,1-1)
Straubing - Mannheim 5-6 (3-3,0-2,2-1)
Nuremberg - Ingolstadt 3-4 (0-1,3-0,0-3)
Augsbourg - Berlin 1-2 a.p. (0-0,0-1,1-0,0-1)

Quatre journées seulement pour que Kevin Gaudet soit viré par Nuremberg ! C'est le licenciement le plus rapide d'un entraîneur depuis 2011, où Andreas Brockmann avait été démis de ses fonctions après trois rencontres... déjà à Nuremberg. Mais Brockmann était en place depuis trois ans. Gaudet, seulement depuis cet été. Les divergences de vue auraient pu être anticipées par le manager Martin Jiranek, qui le remplace lui-même sur le banc.

5e journée (vendredi 28 septembre 2018)

Ingolstadt - Schwenningen 6-0 (3-0,1-0,2-0)
Berlin - Iserlohn 4-3 (0-0,2-1,2-2)
Mannheim - Wolfsburg 6-3 (2-2,1-1,3-0)
Augsbourg - Düsseldorf 1-2 a.p. (0-0,1-1,0-0,0-1)
Cologne - Straubing 0-1 (0-0,0-1,0-0)
Munich - Krefeld 1-2 (0-0,1-1,0-1)
Nuremberg - Bremerhaven 6-2 (3-0,2-1,1-1)

6e journée (dimanche 30 septembre 2018)

Krefeld - Wolfsburg 4-3 (1-3,3-0,0-0)
Bremerhaven - Mannheim 2-1 a.p. (0-0,1-1,0-0,1-0)
Munich - Cologne 2-1 a.p. (0-0,1-0,0-1,1-0)
Iserlohn - Ingolstadt 4-2 (0-1,4-1,0-0)
Schwenningen - Augsbourg 0-3 (0-2,0-1,0-0)
Düsseldorf - Nuremberg 4-3 a.p. (2-2,1-1,0-0,1-0)
Straubing - Berlin 5-3 (1-1,2-0,2-2)

7e journée (mardi 2 octobre 2018)

Mannheim - Iserlohn 6-2 (1-1,3-0,2-1)
Düsseldorf - Berlin 5-1 (0-1,3-0,2-0)
Bremerhaven - Augsbourg 4-0 (1-0,3-0,0-0)
Straubing - Schwenningen 2-1 (1-1,1-0,0-0)
Nuremberg - Munich 1-4 (0-2,1-1,0-1) [mercredi 3 octobre]
Ingolstadt - Wolfsburg 2-1 a.p. (0-1,1-0,0-0,1-0) [mercredi 3 octobre]
Cologne - Krefeld 2-3 (1-2,0-1,1-0) [mardi 30 octobre]

Düsseldorf réussit son meilleur début de saison depuis plus de vingt ans avec sept victoires consécutives et une première place au classement. Son défenseur Bernhard Ebner est élu joueur du mois de septembre : il a répondu à la demande des entraîneurs qui voulaient un meilleur apport offensif de leurs arrières, au point de porter le nouveau casque de "top-scorer" de son équipe, introduit cette saison par la DEL.

8e journée (vendredi 5 octobre 2018)

Iserlohn - Bremerhaven 4-2 (1-1,1-0,2-1) [jeudi 4 octobre]
Schwenningen - Berlin 0-1 t.a.b. (0-0,0-0,0-0,0-0,0-1)
Mannheim - Munich 4-5 t.a.b. (2-1,1-2,1-1,0-0,0-1)
Ingolstadt - Augsbourg 1-3 (0-2,1-1,0-0)
Krefeld - Straubing 2-3 a.p. (0-2,2-0,0-0,0-1)
Wolfsburg - Düsseldorf 4-3 (0-1,1-1,3-1)
Nuremberg - Cologne 2-3 (0-1,1-2,1-0)

9e journée (dimanche 7 octobre 2018)

Bremerhaven - Wolfsburg 4-3 (3-0,1-1,0-2)
Munich - Ingolstadt 2-4 (0-1,1-1,1-2)
Berlin - Mannheim 4-1 (0-0,2-0,2-1)
Düsseldorf - Krefeld 3-4 a.p. (0-2,0-1,3-0,0-1)
Cologne - Schwenningen 3-1 (2-0,1-0,0-1)
Iserlohn - Augsbourg 6-7 (0-2,3-3,3-2)
Straubing - Nuremberg 3-7 (1-0,2-4,0-3)

Krefeld, qui a marqué au moins un point à chaque match, occupe une sixième place assez incroyable malgré un match en moins, le meilleur départ des Pinguine depuis une décennie. Pietta n'est enfin plus obligé de tout faire car la deuxième ligne Caron-Berglund-Costello mène l'offensive.

10e journée (vendredi 12 octobre 2018)

Bremerhaven - Munich 6-2 (0-1,3-0,3-1) [jeudi 11 octobre]
Mannheim - Schwenningen 3-1 (2-1,1-0,0-0)
Ingolstadt - Düsseldorf 3-2 a.p. (0-2,2-0,0-0,1-0)
Krefeld - Berlin 1-3 (1-1,0-1,0-1)
Wolfsburg - Nuremberg 2-3 a.p. (1-0,1-1,0-1,0-1)
Cologne - Iserlohn 2-1 a.p. (0-0,1-0,0-1,1-0)
Straubing - Augsbourg 2-4 (0-2,0-0,2-2)

11e journée (dimanche 14 octobre 2018)

Berlin - Ingolstadt 1-3 (0-1,1-1,0-1)
Cologne - Mannheim 2-4 (2-0,0-3,0-1)
Munich - Düsseldorf 5-4 a.p. (1-1,3-2,0-1,1-0)
Iserlohn - Straubing 2-4 (0-0,2-1,0-3)
Nuremberg - Krefeld 3-4 (1-1,2-0,0-3)
Schwenningen - Bremerhaven 2-3 (1-2,1-0,0-1)
Augsbourg - Wolfsburg 6-0 (2-0,0-0,4-0)

12e journée (vendredi 19 octobre 2018)

Munich - Schwenningen 4-2 (0-1,2-1,2-0) [jeudi 18 octobre]
Berlin - Wolfsburg 3-2 t.a.b. (2-2,0-0,0-0,0-0,1-0)
Mannheim - Ingolstadt 3-1 (1-0,1-1,1-0)
Düsseldorf - Cologne 4-3 (1-1,2-2,1-0)
Bremerhaven - Straubing 3-1 (2-0,0-1,1-0)
Augsbourg - Krefeld 3-2 (0-1,2-1,1-0)
Iserlohn - Nuremberg 6-3 (3-0,2-2,1-1)

Deux buts d'Anthony Rech et une bonne prestation sur la glace du champion en titre n'y changent rien : avec 3 points en 12 journées, et aucune victoire dans le temps réglementaire, Schwenningen, en panne offensive après les départs d'Acton et Fleury, vit le plus mauvais départ jamais vu en DEL dans ce siècle.

Passeur décisif sur le but de Descheneau, Philip Gogulla remporte son premier derby sous ses nouvelles couleurs de Düsseldorf, qui prend la deuxième place derrière un Mannheim dominateur. Gogulla sera élu joueur du mois d'octobre.

13e journée (dimanche 21 octobre 2018)

Ingolstadt - Bremerhaven 3-0 (0-0,1-0,2-0)
Wolfsburg - Munich 0-4 (0-1,0-1,0-2)
Cologne - Berlin 3-2 (0-1,1-0,2-1)
Nuremberg - Augsbourg 0-1 (0-0,0-0,0-1)
Krefeld - Mannheim 0-2 (0-0,0-0,0-2)
Schwenningen - Iserlohn 5-3 (1-1,2-1,2-1)
Straubing - Düsseldorf 2-3 a.p. (1-1,0-1,1-0,0-1)

14e journée (vendredi 26 octobre 2018)

Straubing - Wolfsburg 1-2 (0-1,0-1,1-0) [jeudi 25 octobre]
Schwenningen - Krefeld 4-5 a.p. (1-2,2-1,1-1,0-1)
Ingolstadt - Cologne 6-0 (3-0,0-0,3-0)
Bremerhaven - Berlin 2-3 (1-0,0-1,1-2)
Augsbourg - Munich 0-2 (0-0,0-0,0-2)
Iserlohn - Düsseldorf 6-3 (3-1,1-0,2-2)
Nuremberg - Mannheim 1-4 (0-2,1-1,0-1)

Avant-dernier, Wolfsburg remercie l'entraîneur finlandais Pekka Tirkkonen et engage le coach canado-suisse de mère allemande Hans Kossmann, qui a conduit Zurich au titre de champion la saison passée en arrivant à l'automne. La décevante recrue américaine Cole Cassels marque enfin son premier but en ouvrant le score et Kossmann obtient tout de suite une victoire.

15e journée (dimanche 28 octobre 2018)

Wolfsburg - Bremerhaven 3-6 (2-2,0-1,1-3)
Munich - Iserlohn 6-2 (4-0,1-1,1-1)
Mannheim - Straubing 6-1 (2-1,2-0,2-0)
Düsseldorf - Schwenningen 4-0 (0-0,0-0,4-0)
Krefeld - Ingolstadt 4-7 (1-1,3-5,0-1)
Berlin - Nuremberg 5-4 (2-0,1-3,2-1)
Augsbourg - Cologne 4-1 (1-1,2-0,1-0)

Confronté à la vérité implacable du classement, Schwenningen licencie Pat Cortina, l'entraîneur qui avait pourtant obtenu le plus grand pourcentage de victoires depuis le retour du club en DEL.

16e journée (vendredi 2 novembre 2018)

Augsbourg - Bremerhaven 4-1 (1-0,0-1,3-0) [mercredi 31 octobre]
Munich - Berlin 3-1 (1-0,1-0,1-1) [jeudi 1er novembre]
Schwenningen - Straubing 2-5 (1-1,1-1,0-3)
Ingolstadt - Nuremberg 4-1 (0-0,3-1,1-0)
Krefeld - Düsseldorf 3-2 a.p. (0-1,1-0,1-1,1-0)
Wolfsburg - Cologne 3-5 (0-1,1-0,2-4)
Iserlohn - Mannheim 2-3 (1-1,0-0,1-2)

17e journée (dimanche 4 novembre 2018)

Berlin - Schwenningen 5-3 (2-3,1-0,2-0)
Mannheim - Augsbourg 4-0 (2-0,0-0,2-0)
Düsseldorf - Wolfsburg 7-2 (4-1,2-0,1-1)
Ingolstadt - Munich 0-4 (0-1,0-1,0-2)
Nuremberg - Iserlohn 7-1 (3-0,1-0,3-1)
Straubing - Krefeld 2-3 t.a.b. (1-1,0-1,1-0,0-0,0-1)
Bremerhaven - Cologne 2-3 (1-2,0-1,1-0)

Le champion Munich a trouvé son rythme de croisière et atteint la trêve en deuxième position après une série de sept victoires. Son gardien Danny aus den Birken a enchaîné trois blanchissages de suite à l'extérieur !

18e journée (vendredi 16 novembre 2018)

Schwenningen - Munich 4-3 a.p. (1-1,1-0,1-2,1-0) [jeudi 15 novembre]
Berlin - Krefeld 5-3 (1-1,1-1,3-1)
Mannheim - Cologne 5-3 (2-1,0-1,3-1)
Düsseldorf - Augsbourg 5-3 (2-1,0-1,3-1)
Bremerhaven - Nuremberg 2-1 (0-0,2-0,0-1)
Wolfsburg - Ingolstadt 4-3 (1-0,2-2,1-1)
Straubing - Iserlohn 2-1 (0-1,1-0,1-0)

19e journée (dimanche 18 novembre 2018)

Krefeld - Bremerhaven 2-3 (0-0,0-2,2-1)
Nuremberg - Schwenningen 0-2 (0-1,0-0,0-1)
Munich - Straubing 4-3 (2-1,1-0,1-2)
Augsbourg - Berlin 3-0 (1-0,2-0,0-0)
Cologne - Düsseldorf 2-3 a.p. (1-1,1-0,0-1,0-1)
Iserlohn - Wolfsburg 7-6 a.p. (2-3,1-1,3-2,1-0)
Ingolstadt - Mannheim 4-3 a.p. (0-2,3-1,0-0,1-0)

La victoire arrachée sur Wolfsburg, qui fait suite à quatre défaites arrive trop tard pour sauver Rob Daum, l'entraîneur d'Iserlohn, pourtant arrivé en sauveur treize mois plus tôt. Il est remplacé par son adjoint Jamie Bartman.

20e journée (vendredi 23 novembre 2018)

Berlin - Düsseldorf 3-2 t.a.b. (0-1,0-0,2-1,0-0,1-0) [jeudi 22 novembre]
Mannheim - Krefeld 3-0 (1-0,1-0,1-0)
Wolfsburg - Schwenningen 1-2 t.a.b. (0-0,1-1,0-0,0-0,0-1)
Augsbourg - Nuremberg 5-2 (0-2,2-0,3-0)
Iserlohn - Cologne 1-3 (0-0,1-1,0-2)
Straubing - Ingolstadt 7-2 (3-0,3-1,1-1)
Munich - Bremerhaven 2-3 a.p. (1-0,1-1,0-1,0-1)

21e journée (dimanche 25 novembre 2018)

Bremerhaven - Mannheim 4-5 a.p. (2-1,0-1,2-2,0-1)
Nuremberg - Wolfsburg 5-1 (4-1,1-0,0-0)
Ingolstadt - Berlin 2-4 (2-1,0-1,0-2)
Krefeld - Iserlohn 4-1 (1-1,1-0,2-0)
Cologne - Munich 3-4 t.a.b. (0-3,2-0,1-0,0-0,0-1)
Düsseldorf - Straubing 1-3 (0-2,0-0,1-1)
Schwenningen - Augsbourg 3-6 (2-1,1-2,0-3)

22e journée (mardi 27 novembre 2018)

Berlin - Straubing 4-0 (2-0,1-0,1-0)
Ingolstadt - Iserlohn 3-4 a.p. (0-0,2-1,1-2,0-1)
Bremerhaven - Düsseldorf 4-3 (3-1,0-1,1-1)
Augsbourg - Wolfsburg 6-2 (5-0,0-1,1-1)
Schwenningen - Mannheim 4-0 (0-0,3-0,1-0) [mercredi 28 novembre]
Cologne - Nuremberg 4-1 (2-1,1-0,1-0) [mercredi 28 novembre]
Munich - Krefeld 2-0 (0-0,0-0,2-0) [mercredi 28 novembre]

Schwenningen remporte le derby contre le leader Mannheim (4-0) grâce à deux buts d'Andreé Hult. Avec quatre victoires en cinq rencontres depuis l'arrivée de l'entraîneur britannique Paul Thompson à la trêve, le SERC abandonne brièvement la dernière place à Wolfsburg.

23e journée (vendredi 30 novembre 2018)

Berlin - Cologne 0-4 (0-3,0-0,0-1)
Ingolstadt - Bremerhaven 2-4 (0-1,1-2,1-1)
Düsseldorf - Munich 3-1 (1-0,0-0,2-1)
Krefeld - Nuremberg 2-0 (1-0,0-0,1-0)
Wolfsburg - Mannheim 4-3 a.p. (1-1,0-1,2-1,1-0)
Iserlohn - Schwenningen 5-2 (3-0,2-0,0-2)
Straubing - Augsbourg 2-1 a.p. (1-0,0-1,0-0,1-0)

Augsbourg figure à une excellente troisième place et son meneur offensif américain Matt White - double champion du monde de hockey-inline qui a commencé par ce sport avant de passer à la glace à l'adolescence - est élu joueur du mois de novembre parce qu'il a inscrit 13 points en 7 rencontres.

24e journée (dimanche 2 décembre 2018)

Bremerhaven - Iserlohn 4-1 (1-0,1-0,2-1)
Augsbourg - Krefeld 4-0 (1-0,2-0,1-0)
Nuremberg - Düsseldorf 2-3 (0-0,2-0,0-3)
Schwenningen - Ingolstadt 3-4 (2-0,1-2,0-2)
Munich - Wolfsburg 5-1 (1-0,1-1,3-0)
Mannheim - Berlin 2-3 (1-0,0-2,1-1)
Cologne - Straubing 2-1 (1-0,1-1,0-0)

Les Finlandais ont déçu à Ingolstadt. Le contrat de la recrue Vili Sopanen - déjà huit fois en tribune comme étranger surnuméraire - a été résilié dans la semaine, à cause de son patinage trop lent pour le système de jeu. Quant au défenseur de 36 ans Ville Koistinen, excellent joker de la saison passée qui a maintenant trop souvent un temps de retard selon son coach Doug Shedden, il est aligné pour la première fois en attaque... et marque 2 buts et 1 assist à Schwenningen !

25e journée (vendredi 7 décembre 2018)

Cologne - Schwenningen 3-1 (1-1,1-0,1-0) [jeudi 6 décembre]
Wolfsburg - Krefeld 2-3 t.a.b. (0-1,1-1,1-0,0-0,0-1)
Mannheim - Düsseldorf 2-5 (1-1,0-2,1-2)
Ingolstadt - Augsbourg 3-2 a.p. (2-2,0-0,0-0,1-0)
Bremerhaven - Straubing 1-3 (0-0,0-1,1-2)
Iserlohn - Berlin 3-2 (1-0,2-1,0-1)
Nuremberg - Munich 4-1 (3-1,0-0,1-0)

26e journée (dimanche 9 décembre 2018)

Berlin - Wolfsburg 1-4 (0-0,1-2,0-2)
Schwenningen - Bremerhaven 2-5 (0-2,0-2,2-1)
Munich - Mannheim 0-1 t.a.b. (0-0,0-0,0-0,0-0,0-1)
Düsseldorf - Ingolstadt 2-3 a.p. (0-1,1-1,1-0,0-1)
Krefeld - Cologne 4-5 (1-1,2-3,1-1)
Augsbourg - Iserlohn 4-2 (1-1,1-0,2-1)
Straubing - Nuremberg 6-5 t.a.b. (2-2,0-2,3-1,0-0,1-0)

Cologne revit avec cinq victoires d'affilée et est remonté en cinquième position. Victime de problèmes musculaires depuis son retour dans sa ville natale en septembre, l'international Frederik Tiffels a enfin pu rejouer. Dès son deuxième match, il signe 1 but et 2 assists lors du derby à Krefeld.

27e journée (vendredi 14 décembre 2018)

Nuremberg - Bremerhaven 7-3 (4-1,2-0,1-2) [jeudi 13 décembre]
Berlin - Schwenningen 1-3 (0-0,1-2,0-1)
Mannheim - Augsbourg 5-3 (0-1,2-1,3-1)
Düsseldorf - Wolfsburg 3-1 (0-1,1-0,2-0)
Krefeld - Ingolstadt 2-3 t.a.b. (1-0,0-1,1-1,0-0,0-1)
Iserlohn - Straubing 3-4 (1-2,2-1,0-1)
Munich - Cologne 5-2 (3-0,2-2,0-0)

28e journée (dimanche 16 décembre 2018)

Wolfsburg - Iserlohn 1-3 (0-0,0-1,1-2)
Mannheim - Ingolstadt 7-2 (1-0,3-2,3-0)
Augsbourg - Munich 3-2 (1-0,0-2,2-0)
Schwenningen - Nuremberg 3-8 (2-2,1-3,0-3)
Straubing - Düsseldorf 2-3 (1-1,1-0,0-2)
Cologne - Berlin 2-5 (1-2,1-1,0-2)
Bremerhaven - Krefeld 5-3 (1-0,3-0,1-3)

Daniel Weiß marque à 28 ans le premier hat-trick de sa carrière et Nuremberg repasse à une différence de buts positive... mais reste pour le moment à une inconfortable douzième place.

29e journée (mardi 18 décembre 2018)

Berlin - Nuremberg 2-5 (2-3,0-1,0-1)
Ingolstadt - Straubing 1-4 (0-2,1-1,0-1)
Krefeld - Schwenningen 3-5 (0-2,2-2,1-1)
Cologne - Mannheim 1-5 (0-2,0-1,1-2)
Düsseldorf - Bremerhaven 2-3 t.a.b. (0-0,1-1,1-1,0-0,0-1) [mercredi 19 décembre]
Wolfsburg - Augsbourg 4-2 (1-2,2-0,1-0) [mercredi 19 décembre]
Iserlohn - Munich 3-5 (1-0,1-2,1-3) [mercredi 19 décembre]

Les Eisbären de Berlin subissent une quatrième défaite de suite à domicile, ce qui n'était jamais arrivé depuis l'emménagement dans la nouvelle patinoire il y a dix ans. L'entraîneur Clément Jodoin est alors remercié.

30e journée (vendredi 21 décembre 2018)

Berlin - Augsbourg 1-2 (0-2,1-0,0-0)
Ingolstadt - Wolfsburg 3-2 a.p. (2-0,0-2,0-0,1-0)
Krefeld - Düsseldorf 2-4 (1-2,1-1,0-1)
Iserlohn - Bremerhaven 3-5 (1-2,2-2,0-1)
Straubing - Schwenningen 5-2 (1-0,1-2,3-0)
Munich - Mannheim 1-3 (0-1,1-1,0-1)
Nuremberg - Cologne 1-2 (1-0,0-0,0-2)

Le directeur sportif Stéphane Richer prend lui-même place sur le banc berlinois mais son équipe encaisse une cinquième défaite consécutive sur sa glace.

31e journée (dimanche 23 décembre 2018)

Bremerhaven - Munich 4-3 a.p. (2-1,1-0,0-2,1-0)
Wolfsburg - Straubing 6-1 (3-0,3-0,0-1)
Cologne - Krefeld 3-0 (1-0,0-0,2-0)
Schwenningen - Iserlohn 4-3 (1-0,1-0,2-3)
Augsbourg - Ingolstadt 6-3 (2-1,1-0,3-2)
Düsseldorf - Berlin 4-5 t.a.b. (2-1,1-2,1-1,0-0,0-1)
Mannheim - Nuremberg 4-3 (0-2,2-1,2-0)

32e journée (mercredi 26 décembre 2018)

Nuremberg - Straubing 5-2 (1-0,2-2,2-0) [mercredi 31 octobre]
Düsseldorf - Iserlohn 3-2 (1-1,1-1,1-0)
Ingolstadt - Munich 2-4 (0-2,2-1,0-1)
Krefeld - Augsbourg 3-2 (2-1,1-0,0-1)
Mannheim - Schwenningen 1-2 (1-1,0-0,0-1)
Berlin - Bremerhaven 5-3 (3-1,0-1,2-1)
Cologne - Wolfsburg 0-3 (0-2,0-0,0-1)

33e journée (vendredi 28 décembre 2018)

Munich - Berlin 4-3 t.a.b. (0-1,2-2,1-0,0-0,1-0)
Schwenningen - Cologne 1-4 (0-1,1-1,0-2)
Ingolstadt - Düsseldorf 1-0 (0-0,1-0,0-0)
Krefeld - Mannheim 5-4 (1-2,2-1,2-1)
Bremerhaven - Wolfsburg 8-1 (2-0,5-1,1-0)
Augsbourg - Straubing 2-5 (1-1,1-2,0-2)
Nuremberg - Iserlohn 5-2 (2-1,1-0,2-1) [mercredi 13 février]

34e journée (dimanche 30 décembre 2018)

Mannheim - Bremerhaven 4-1 (1-0,1-1,2-0)
Straubing - Cologne 3-1 (1-0,2-0,0-1)
Augsbourg - Schwenningen 8-1 (1-0,3-1,4-0)
Berlin - Ingolstadt 2-4 (1-1,1-0,0-3)
Wolfsburg - Munich 0-4 (0-0,0-3,0-1)
Iserlohn - Krefeld 2-3 a.p. (1-1,0-1,1-0,0-1)
Düsseldorf - Nuremberg 1-3 (0-0,0-1,1-2) [mercredi 23 janvier]

Straubing termine l'année à une belle septième place (à un point du cinquième Cologne qui compte un match en plus) et son buteur Jeremy Williams termine l'année comme il l'avait commencée : en étant élu joueur du mois.

35e journée (mercredi 2 janvier 2019)

Berlin - Iserlohn 4-3 t.a.b. (1-1,2-2,0-0,0-0,1-0)
Schwenningen - Düsseldorf 0-1 (0-0,0-0,0-1)
Mannheim - Wolfsburg 5-1 (1-0,2-0,2-1)
Bremerhaven - Augsbourg 5-0 (2-0,0-0,3-0)
Cologne - Ingolstadt 5-2 (0-0,2-2,3-0)
Straubing - Krefeld 3-4 a.p. (1-0,1-2,1-1,0-1)
Munich - Nuremberg 4-1 (2-0,2-1,0-0)

36e journée (vendredi 4 janvier 2019)

Berlin - Straubing 0-1 t.a.b. (0-0,0-0,0-0,0-0,0-1)
Düsseldorf - Mannheim 2-3 (0-2,2-0,0-1)
Bremerhaven - Ingolstadt 4-5 (2-1,0-1,2-3)
Wolfsburg - Krefeld 4-5 a.p. (0-1,3-2,1-1,0-1)
Cologne - Iserlohn 2-1 (1-1,0-0,1-0)
Munich - Schwenningen 1-2 t.a.b. (0-0,1-0,0-1,0-0,0-1)
Nuremberg - Augsbourg 5-3 (3-1,2-0,0-2)

37e journée (dimanche 6 janvier 2019)

Augsbourg - Düsseldorf 3-6 (0-0,1-3,2-3)
Krefeld - Berlin 6-2 (2-0,1-1,3-1)
Cologne - Bremerhaven 3-2 t.a.b. (1-0,1-1,0-1,0-0,1-0)
Iserlohn - Mannheim 1-2 (1-0,0-1,0-1)
Straubing - Munich 1-3 (0-0,0-2,1-1)
Schwenningen - Wolfsburg 3-2 t.a.b. (2-0,0-1,0-1,0-0,1-0)
Ingolstadt - Nuremberg 3-0 (0-0,2-0,1-0)

Le meilleur compteur des défenseurs de la ligue, Maury Edwards (Ingolstadt), bat un record de DEL en marquant après 4 secondes en deuxième période (le précédent record du but le plus rapide était de 5 secondes). Cette défaite relègue le onzième Nuremberg (avec toutefois deux matches en retard dus à la Coupe Spengler) à 13 points du dixième Krefeld, qui, après avoir glissé au classement pendant six défaites consécutives, a enchaîné six victoires d'affilée. Les jeux sont-ils déjà faits pour la qualification en play-offs ?

38e journée (vendredi 11 janvier 2019)

Mannheim - Berlin 6-2 (1-1,3-1,2-0) [jeudi 10 janvier]
Schwenningen - Ingolstadt 5-1 (1-0,2-1,2-0)
Krefeld - Munich 2-5 (1-2,0-2,1-1)
Wolfsburg - Nuremberg 0-5 (0-2,0-2,0-1)
Iserlohn - Augsbourg 2-4 (0-0,1-1,1-3)
Straubing - Bremerhaven 1-2 (0-0,1-0,0-2)
Cologne - Düsseldorf 2-3 a.p. (0-1,0-1,2-0,0-1) [samedi 12 janvier]

Hat-trick d'Anthony Rech : Schwenningen quitte un temps la dernière place en doublant à la fois Wolfsburg et Iserlohn (dont c'est la neuvième défaite de suite, série en cours)

Le "Winter Game" dans le stade de Cologne est rebaptisé "Water Game" par les esprits fripons car la première période se déroule sur une pluie battante qui gâche un peu la fête. Auteur de deux buts pour Cologne lors du précédent Winter Game en 2015, et évidemment hué par les supporters de son ancienne équipe pendant la présentation des joueurs, Philipp Gogulla s'affirme comme le spécialiste du jeu en plein air en marquant encore deux buts, cette fois pour faire gagner ses nouvelles couleurs de Düsseldorf (3-2).

39e journée (dimanche 13 janvier 2019)

Cologne - Augsbourg 6-1 (2-0,4-0,0-1) [mercredi 14 novembre]
Ingolstadt - Iserlohn 3-2 (2-0,1-0,0-2)
Bremerhaven - Schwenningen 3-0 (0-0,2-0,1-0)
Wolfsburg - Berlin 4-2 (0-0,2-0,2-2)
Nuremberg - Krefeld 4-3 (0-0,3-2,1-1)
Mannheim - Straubing 6-3 (4-1,1-1,1-1)
Düsseldorf - Munich 2-5 (0-0,1-3,1-2)

40e journée (vendredi 18 janvier 2019)

Düsseldorf - Straubing 2-3 a.p. (1-1,1-1,0-0,0-1) [jeudi 17 janvier]
Berlin - Mannheim 0-7 (0-2,0-2,0-3)
Schwenningen - Cologne 2-3 (0-1,1-1,1-1)
Bremerhaven - Ingolstadt 6-5 a.p. (3-1,1-3,1-1,1-0)
Iserlohn - Krefeld 5-2 (2-0,2-2,1-0)
Nuremberg - Wolfsburg 0-7 (0-0,0-2,0-5)
Munich - Augsbourg 4-1 (3-0,0-1,1-0)

Krefeld mène 2-1 contre son adversaire direct Nuremberg à dix minutes de la fin. Le gardien Dimitri Pätzold laisse alors ricocher un tir envoyé de derrière la ligne de fond par Tom Gilbert, avant de laisser un mauvais rebond.

41e journée (dimanche 20 janvier 2019)

Düsseldorf - Schwenningen 3-4 a.p. (0-1,2-2,1-0,0-1)
Wolfsburg - Berlin 3-2 (1-2,0-0,2-0)
Mannheim - Iserlohn 4-3 (1-1,2-1,1-1)
Ingolstadt - Cologne 3-2 (2-0,0-2,1-0)
Straubing - Munich 5-6 (1-0,1-4,3-2)
Krefeld - Nuremberg 2-4 (0-0,1-0,1-4)
Augsbourg - Bremerhaven 3-2 t.a.b. (1-1,0-0,1-1,0-0,1-0)

Peter Draisaitl n'aura toujours pas tenu une saison complète comme entraîneur en DEL. Malgré une cinquième place acceptable, l'ex-international est viré par Cologne. Le Canadien Dan Lacroix le remplace pour la fin de saison, en attendant un successeur définitif.

42e journée (vendredi 25 janvier 2019)

Cologne - Bremerhaven 5-4 a.p. (0-3,4-0,0-1,1-0) [jeudi 24 janvier]
Schwenningen - Krefeld 2-1 (1-0,0-1,1-0)
Wolfsburg - Düsseldorf 2-3 t.a.b. (1-0,1-2,0-0,0-0,0-1)
Augsbourg - Ingolstadt 4-2 (2-0,1-2,1-0)
Straubing - Mannheim 4-3 t.a.b. (2-1,0-0,1-2,0-0,1-0)
Munich - Iserlohn 5-1 (2-0,2-0,1-1)
Nuremberg - Berlin 6-4 (2-1,0-3,4-0)

Nuremberg a battu coup sur coup ses deux adversaires directs Krefeld (sur deux erreurs du gardien Dimitri Pätzold dans les dix dernières minutes) et Berlin (grâce à un triplé de Patrick Reimer dans le dernier quart d'heure) et remonte à la neuvième place.

43e journée (dimanche 27 janvier 2019)

Mannheim - Krefeld 4-2 (1-0,2-2,1-0)
Iserlohn - Cologne 3-4 t.a.b. (0-1,2-1,1-1,0-0,0-1)
Bremerhaven - Berlin 4-5 (1-0,2-2,1-3)
Schwenningen - Straubing 2-1 a.p. (0-0,0-1,1-0,1-0)
Nuremberg - Ingolstadt 1-2 (0-1,1-0,0-1)
Munich - Wolfsburg 3-1 (1-0,1-1,1-0)
Düsseldorf - Augsbourg 4-3 (3-1,0-0,1-2)

44e journée (vendredi 1er février 2019)

Berlin - Munich 2-6 (0-3,1-1,1-2) [mardi 29 janvier]
Straubing - Bremerhaven 5-0 (3-0,2-0,0-0) [jeudi 31 janvier]
Ingolstadt - Krefeld 4-0 (2-0,1-0,1-0)
Düsseldorf - Mannheim 1-2 (0-0,1-1,0-1)
Wolfsburg - Cologne 2-4 (1-1,1-0,0-3)
Augsbourg - Nuremberg 2-3 t.a.b. (1-1,1-0,0-0,0-0,0-1)
Iserlohn - Schwenningen 5-4 (2-2,1-0,2-2)

Chad Kolarik est élu joueur du mois de janvier. Il a inscrit 7 buts et 8 assists en 9 matches pour une équipe de Mannheim toujours aussi dominatrice. Le débutant en pro Lean Bergmann (Iserlohn) inscrit son premier hat-trick qui l'aidera en fin de mois à obtenir le titre de meilleur joueur de février (avec 7 buts au total).

45e journée (dimanche 3 février 2019)

Berlin - Augsbourg 0-1 (0-0,0-1,0-0)
Munich - Düsseldorf 4-1 (2-0,0-0,2-1)
Nuremberg - Straubing 3-2 a.p. (0-1,1-1,1-0,1-0)
Krefeld - Cologne 1-3 (0-1,0-1,1-1)
Bremerhaven - Iserlohn 2-3 (0-0,0-3,2-0)
Wolfsburg - Ingolstadt 5-7 (2-2,2-2,1-3)
Schwenningen - Mannheim 0-4 (0-2,0-0,0-2)

46e journée (vendredi 15 février 2019)

Krefeld - Wolfsburg 5-2 (1-2,3-0,1-0) [jeudi 14 février]
Schwenningen - Berlin 3-5 (0-2,2-1,1-2)
Ingolstadt - Mannheim 1-6 (0-2,0-3,1-1)
Düsseldorf - Bremerhaven 5-4 t.a.b. (0-3,2-0,2-1,0-0,1-0)
Augsbourg - Iserlohn 3-2 t.a.b. (1-2,1-0,0-0,0-0,1-0)
Straubing - Cologne 7-4 (3-3,2-1,2-0)
Munich - Nuremberg 7-2 (2-0,3-1,2-1)

Jacob Berglund marque le premier quadruplé en DEL depuis deux ans : il laisse de l'espoir à Krefeld avant le "match de la dernière chance" à Berlin (qui a cinq points d'avance)

47e journée (dimanche 17 février 2019)

Bremerhaven - Schwenningen 3-4 a.p. (1-1,0-2,2-0,0-1)
Augsbourg - Straubing 3-2 a.p. (0-0,1-1,1-1,1-0)
Düsseldorf - Ingolstadt 3-2 t.a.b. (1-1,0-0,1-1,0-0,1-0)
Wolfsburg - Mannheim 5-3 (1-2,2-0,2-1)
Cologne - Munich 1-6 (1-1,0-1,0-4)
Berlin - Krefeld 6-3 (1-1,1-2,4-0)
Iserlohn - Nuremberg 8-2 (2-1,2-1,4-0)

48e journée (mardi 19 février 2019)

Mannheim - Bremerhaven 6-5 (2-2,2-2,2-1)
Ingolstadt - Schwenningen 4-1 (1-0,1-1,2-0)
Krefeld - Munich 3-2 a.p. (0-1,2-0,0-1,1-0)
Cologne - Nuremberg 6-3 (1-1,3-0,2-2)
Straubing - Berlin 7-3 (3-2,2-0,2-1)
Wolfsburg - Augsbourg 2-1 (0-1,2-0,0-0) [mercredi 20 février]
Iserlohn - Düsseldorf 4-2 (0-0,1-1,3-1) [mercredi 20 février]

49e journée (vendredi 22 février 2019)

Schwenningen - Wolfsburg 0-3 (0-0,0-2,0-1)
Mannheim - Munich 1-2 (0-1,1-1,0-0)
Ingolstadt - Berlin 2-3 (1-1,0-1,1-1)
Bremerhaven - Krefeld 5-2 (2-1,1-1,2-0)
Augsbourg - Cologne 2-1 (1-0,0-0,1-1)
Straubing - Iserlohn 4-5 (0-2,1-2,3-1)
Nuremberg - Düsseldorf 3-2 (0-1,0-1,3-0)

50e journée (dimanche 24 février 2019)

Nuremberg - Mannheim 1-4 (0-1,1-2,0-1)
Krefeld - Straubing 0-1 (0-1,0-0,0-0)
Wolfsburg - Bremerhaven 4-0 (1-0,3-0,0-0)
Augsbourg - Schwenningen 3-1 (2-0,0-1,1-0)
Iserlohn - Berlin 2-5 (1-1,1-2,0-2)
Munich - Ingolstadt 3-2 (1-1,2-0,0-1)
Düsseldorf - Cologne 3-4 t.a.b. (1-1,2-2,0-0) [mardi 26 février]

51e journée (vendredi 1er mars 2019)

Berlin - Cologne 5-4 (2-3,3-0,0-1)
Schwenningen - Munich 5-3 (2-1,1-1,2-1)
Düsseldorf - Krefeld 1-2 (0-2,1-0,0-0)
Bremerhaven - Nuremberg 4-2 (0-1,2-0,2-1)
Augsbourg - Mannheim 2-6 (0-0,2-4,0-2)
Iserlohn - Ingolstadt 1-2 (0-0,0-1,1-1)
Straubing - Wolfsburg 5-4 (1-1,2-1,2-2)

52e journée (dimanche 3 mars 2019)

Berlin - Düsseldorf 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Mannheim - Cologne 2-3 t.a.b. (0-1,1-1,1-0,0-0,0-1)
Ingolstadt - Straubing 6-4 (2-0,0-1,4-3)
Krefeld - Augsbourg 5-4 a.p. (1-2,0-2,3-0,1-0)
Wolfsburg - Iserlohn 5-4 a.p. (0-1,1-0,3-3,1-0)
Munich - Bremerhaven 1-4 (0-2,0-0,1-2)
Nuremberg - Schwenningen 4-3 t.a.b. (0-0,2-1,1-2,0-0,1-0)

Michael Wolf (Munich) et Thomas Greilinger (Ingolstadt), qui ont déjà annoncé la fin de leurs carrières respectives, sont honorés de la même manière pour leur dernier match de saison régulière : leurs coéquipiers portent des maillots à leur nom à l'échauffement. Greilinger sort en beauté avec 2 buts et 1 assist dans le derby de Basse-Bavière décisif pour la qualification directe en quart de finale. Ingolstadt met ainsi fin à une série de sept défaites consécutives dans les confrontations avec Straubing.

Classement (52 matches)

                       Pts    V VP VT  DT DP D     BP-BC   Diff
 1 Mannheim            116   35  1  1  3  4  8    194-117  +77
 2 Munich              109   31  2  3  2  4  10   176-118  +58
 3 Augsbourg            86   24  3  2  1  5  18   149-139  +10
 4 Cologne              86   23  2  4  1  4  18   147-139  +8
 5 Ingolstadt           86   23  6  1  1  2  19   158-152  +6
 6 Düsseldorf           83   18  6  3  4  7  14   151-136  +15
 7 Bremerhaven          81   21  5  1  3  3  19   169-161  +8
 8 Straubing            81   21  3  3  1  5  19   159-151  +8
 9 Eisbären Berlin      74   20  1  5  2  0  24   146-164  -18
10 Nuremberg            65   18  2  2  1  2  27   158-168  -10
11 Krefeld              61   12  9  2  1  2  26   141-170  -29
12 Wolfsburg            59   15  2  0  5  5  25   134-182  -48
13 Iserlohn             56   15  2  0  3  4  28   162-189  -27
14 Schwenningen         49   10  5  3  2  1  31   111-169  -58

V : Victoires (3 points), VP/VT : Victoires en prolongation ou aux tirs au but (2 points), DP/DT : Défaites en prolongation ou aux tirs au but (1 point), D : Défaites (0 point).

Les deux premiers, Mannheim et Munich, sont qualifiés pour la prochaine Ligue des Champions. Mannheim réussit la meilleure saison depuis la création de la DEL il y a 25 ans : 2,23 points par match, c'est mieux que les 2,20 points de Berlin en 2010. Mais ça ne garantit pas de réussir les play-offs ensuite puisque les Eisbären avaient été éliminés d'entrée à l'époque.

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                          MJ    B   A  Pts   +/-   Pén
 1 Jeremy Williams (CAN)     Straubing    52   30  27   57   +13   22'
 2 Jonathan Matsumoto (CAN)  Iserlohn     52   22  34   56   +1    18'
 3 Daniel Pietta             Krefeld      52   15  38   53   +8    24'
 4 Jacob Berglund (SUE)      Krefeld      51   32  20   52   +4    46'
 5 Philip Gogulla            Dusseldorf   52   26  26   52   +5    18'
 6 Chad Costello (USA)       Krefeld      52   17  35   52   +3    20'
 7 Michael Connolly (CAN)    Straubing    52   15  37   52   +14   36'
 8 Mark Zengerle (USA)       Bremerhaven  46   14  38   52   +7    24'
 9 Jaedon Descheneau (CAN)   Dusseldorf   52   19  32   51   -5    30'
10 Matthew White (USA)       Augsbourg    50   22  27   49   +3    28'
11 Chad Nehring (CAN)        Bremerhaven  49   16  33   49   +1    36'
12 Chad Kolarik (USA)        Mannheim     46   21  27   48   +22    6'
13 Alexander Barta           Dusseldorf   49   15  31   46   -2    26'
14 Michael Collins (USA)     Ingolstadt   52   20  25   45    0    18'
15 Drew LeBlanc (USA)        Augsbourg    52   11  34   45   +13   40'

Meilleurs gardiens

                                          MJ    Min   Moy.     %
1 Mathias Niederberger       Dusseldorf   33   1976   2,19   92,9%
2 Danny aus den Birken       Munich       37   2099   1,91   92,6%
3 Olivier Roy (CAN)          Augsbourg    36   2030   2,42   91,7%
4 Kevin Poulin (CAN)         Berlin       43   2482   2,78   91,5%
5 Chet Pickard (CAN/ALL)     Mannheim     24   1379   1,96   91,4%
6 Dustin Strahlmeier         Schwenningen 45   2673   2,78   91,4%
7 Markus Keller              Augsbourg    21   1037   2,60   91,2%
8 Gustaf Wesslau (SUE)       Cologne      48   2841   2,58   91,2%
9 Niklas Treutle             Nuremberg    35   2085   2,85   91,1%

Trophée Robert Müller du fair-play : Düsseldorf.

Spectateurs

Berlin      12026 (+642)
Cologne     11573 (+352)
Mannheim    11422 (+1231)
Düsseldorf   8531 (+875)
Augsbourg    5481 (+456)
Nuremberg    5163 (-545)
Munich       4819 (-216)
Krefeld      4841 (+628)
Bremerhaven  4438 (+128)
Iserlohn     4344 (-59)
Straubing    4129 (+180)
Ingolstadt   3883 (+183)
Schwenningen 3576 (-843)
Wolfsburg    2815 (+63)

Trophées de la saison régulière

Joueur de l'année : Danny aus den Birken (Munich).

Meilleurs gardiens : 1 Danny aus den Birken (Munich), 2 Gustaf Wesslau (Cologne), 3 Mathias Niederberger (Düsseldorf).

Meilleurs défenseurs : 1 Joonas Lehtivuori (Munich), 2 Maury Edwards (Ingolstadt), 3 Bernhard Ebner (Düsseldorf).

Meilleurs attaquants : 1 Philip Gogulla (Düsseldorf), 2 Jon Matsumoto (Iserlohn), 3 Maximilian Kastner (Munich).

Meilleur rookie : Moritz Seider (Mannheim).

Meilleur entraîneur : Don Jackson (Munich).

 

 

Pré-play-offs (6, 8 et 10 mars 2019)

Bremerhaven - Nuremberg 1-3 (0-2,1-1,0-0)
Nuremberg - Bremerhaven 3-4 a.p. (2-0,0-0,1-3,0-0,0-1)
Bremerhaven - Nuremberg 2-3 a.p. (1-0,0-1,1-1,0-1)

Straubing - Eisbären Berlin 2-3 a.p. (0-0,1-1,1-1,0-1)
Eisbären Berlin - Straubing 4-2 (2-0,1-1,1-1)

Bremerhaven n'a pas perdu un seul point contre Nuremberg au cours de la saison régulière mais aborde ces play-offs avec un effectif décimé par les blessures de joueurs-clés. Les "Fischtown Penguins" remontent pourtant trois buts de retard au match 2 avant de s'imposer sur un but de Maxime Fortunus après 99'15" de jeu. Mais leur powerplay n'arrive pas à profiter des nombreuses pénalités adverses et les Ice Tigers finissent par s'en sortir et par se qualifier sur un but en prolongation de Dane Fox.

Straubing, dont un dirigeant avait critiqué la trop grande mansuétude arbitrale de la DEL durant la saison, en est de nouveau victime dans ces pré-playoffs. Jonas Müller charge Vladislav Filin tête la première contre la bande à cinq minutes de la fin du match 1, et ne reçoit que deux minutes de pénalité à la grande colère des tribunes. En prolongation, Kael Mouillerat se blesse lui aussi de façon malheureuse contre la bande sur une charge loin du jeu de Frank Hördler, non sanctionnée. La qualité technique d'Austin Ortega finit par donner la victoire à Berlin, qui se qualifie à domicile deux jours plus tard devant 13708 supporters fervents.

 

Quarts de finale (12, 15, 17, 22, 24, 29 et 31 mars 2019)

Mannheim - Nuremberg 7-2 (1-1,3-1,3-0) [mercredi 13 avril]
Nuremberg - Mannheim 2-4 (0-2,1-2,1-0)
Mannheim - Nuremberg 4-1 (1-1,2-0,1-0)
Nuremberg - Mannheim 4-3 a.p. (0-0,1-2,2-1,1-0)
Mannheim - Nuremberg 7-4 (2-2,2-1,3-1)

Munich - Berlin 3-2 a.p. (0-0,0-0,2-2,1-0) [mercredi 13 avril]
Berlin - Munich 4-0 (2-0,2-0,0-0)
Munich - Berlin 4-1 (1-0,2-1,1-0)
Berlin - Munich 2-5 (0-2,0-2,2-1)
Munich - Berlin 0-3 (0-1,0-0,0-2)
Berlin - Munich 3-4 (1-4,2-0,0-0)

Augsbourg - Düsseldorf 7-1 (1-0,2-0,4-1)
Düsseldorf - Augsbourg 4-1 (2-0,0-0,2-1)
Augsbourg - Düsseldorf 3-4 (1-3,2-1,0-0)
Düsseldorf - Augsbourg 1-2 (0-0,1-2,0-0)
Augsbourg - Düsseldorf 4-3 a.p. (0-1,1-2,2-0,1-0)
Düsseldorf - Augsbourg 4-3 a.p. (0-2,1-1,2-0,1-0)
Augsbourg - Düsseldorf 2-1 (1-1,0-0,1-0)

Cologne - Ingolstadt 2-6 (0-2,2-1,0-3)
Ingolstadt - Cologne 4-3 a.p. (1-1,1-1,1-1,1-0)
Cologne - Ingolstadt 3-2 a.p. (0-0,2-1,0-1,1-0)
Ingolstadt - Cologne 3-2 a.p. (1-0,1-1,0-1,1-0)
Cologne - Ingolstadt 4-2 (1-1,1-1,2-0)
Ingolstadt - Cologne 2-5 (0-3,2-0,0-2)
Cologne - Ingolstadt 3-2 (1-0,1-1,1-1)

"Quand un joueur se casse le pied au premier match, il est prêt à rejouer au match 7." C'est ainsi que Doug Shedden (l'entraîneur d'Ingolstadt) a commenté ces quarts de finale qui s'étalent sur 20 jours, peut-être un record de durée pour une série à ce niveau. La DEL avait en fait élaboré son calendrier très tôt, avant que la date définitive des championnats du monde ne soit fixée, et s'était calée sur l'hypothèse pessimiste qu'ils commenceraient une semaine plus tôt. Comme il était trop difficile de bouger les dates de saison régulière, elle a rallongé les quarts de finale. Ces longues attentes ne réussissent pas à Ingolstadt, puisque son adversaire Cologne est la deuxième équipe (après Francfort en 2008) à se qualifier après avoir été menée 3 victoires à 1. Le décevant et critiqué Felix Schütz signe un triplé décisif au match 6, et le vétéran de NHL Ryan Jones, longtemps discret, mène son équipe en inscrivant le but en prolongation au match 3 puis un doublé au match 7.

Le principal moment de frayeur intervient au match 6 quand le médecin de Düsseldorf doit intervenir pour empêcher Christoph Ullmann d'avaler sa langue alors que le vétéran d'Augsbourg a perdu connaissance sur une charge contre la bande de John Henrion. Le surlendemain, Ullmann revient dans le vestiaire pour soutenir ses coéquipiers, qui se qualifient sur un but de Drew LeBlanc. L'équipe la plus complète a gagné, alors que la DEG était l'équipe d'un seul trio (Gogulla-Barta-Descheneau).

 

Demi-finales (2, 5, 7, 9, 12, 14 et 16 avril 2019)

Mannheim - Cologne 1-0 (1-0,0-0,0-0)
Cologne - Mannheim 1-4 (0-1,0-2,1-1)
Mannheim - Cologne 4-0 (0-0,1-0,3-0)
Cologne - Mannheim 2-4 (0-1,0-3,2-0)

Munich - Augsbourg 2-1 a.p. (0-0,0-0,1-1,0-0,0-0,0-0,1-0) [mercredi 3 avril]
Augsbourg - Munich 4-3 (1-1,1-1,2-1)
Munich - Augsbourg 1-2 a.p. (0-1,1-0,0-0,0-0,0-0,0-1)
Augsbourg - Munich 1-2 (0-1,0-0,1-1) [mercredi 10 avril]
Munich - Augsbourg 1-0 (0-0,1-0,0-0)
Augsbourg - Munich 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Munich - Augsbourg 2-0 (1-0,1-0,0-1)

Munich et Augsbourg se disputent la série la plus longue de l'histoire de la DEL (502 minutes au total), mais aussi la plus pauvre en buts (les filets tremblent toutes les 24 minutes en moyenne). Ce derby bavarois, formidablement animé par les supporters de l'AEV, n'en offre pas moins des émotions inoubliables. La finale s'annonce comme un affrontement entre les deux gardiens internationaux car Dennis Endras (Mannheim) a encaissé encore moins de buts que Danny aus den Birken, moins d'un par match en l'occurrence.

 

Finale (18, 20, 22, 24, 26, 28 et 30 avril 2019)

Mannheim - Munich 1-2 a.p. (0-0,1-0,0-1,0-1)
Munich - Mannheim 0-3 (0-1,0-0,0-2)
Mannheim - Munich 4-1 (2-0,1-1,1-0)
Munich - Mannheim 0-4 (0-0,0-3,0-1)
Mannheim - Munich 5-4 a.p. (2-0,2-2,0-2,1-0)

Après deux premières rencontres gagnées par l'équipe en déplacement, Mannheim marque en 5 secondes (record de DEL !) au match 3 avec un but de Matthias Plachta sur passe transversale de David Wolf. Munich ne paraît jamais s'en remettre, avant de relancer la finale en remontant un retard de trois buts au match 5... mais le défenseur italien Thomas Larkin offre en prolongation le titre aux Adler de Mannheim.

 

Meilleur joueur de la finale : Dennis Endras (Mannheim).

Meilleurs marqueurs des play-offs

                                         B   A  Pts
1 Andrew Desjardins (CAN)    Mannheim    9   5   14
2 Ben Smith (USA)            Mannheim    7   7   14
3 Mark Katic (CAN)           Mannheim    4  10   14
4 Jaedon Descheneau (CAN)    Düsseldorf  5   8   13
  Luke Adam (CAN)            Mannheim    5   8   13
6 Markus Eisenschmid         Mannheim    8   4   12
7 Matthias Plachta           Mannheim    5   7   12
8 Chad Kolarik (USA)         Mannheim    3   8   11
  Mark Voakes (CAN)          Munich      3   8   11

 

 

 

DEL2

1re journée (vendredi 14 septembre 2018)

Weißwasser - Freiburg 5-4 a.p. (0-3,3-0,1-1,1-0)
Bad Tölz - Bayreuth 5-2 (1-2,3-0,1-0)
Francfort - Kaufbeuren 5-2 (2-2,1-0,2-0)
Bad Nauheim - Kassel 3-4 (1-2,1-2,1-0)
Ravensburg - Dresde 8-1 (2-1,4-0,2-0)
Heilbronn - Crimmitschau 3-2 (2-1,1-0,0-1)
Bietigheim - Deggendorf 4-2 (2-0,1-0,1-2)

2e journée (dimanche 16 septembre 2018)

Freiburg - Bad Tölz 3-6 (1-0,0-2,2-4)
Dresde - Heilbronn 3-6 (0-2,0-1,3-3)
Crimmitschau - Weißwasser 1-4 (1-1,0-1,0-2)
Deggendorf - Francfort 1-5 (0-1,1-2,0-2)
Bayreuth - Bietigheim 2-3 (1-1,1-1,0-1)
Kaufbeuren - Bad Nauheim 7-3 (0-1,2-2,5-0)
Kassel - Ravensburg 2-6 (0-2,1-4,1-0) [mercredi 3 octobre]

3e journée (vendredi 21 septembre 2018)

Francfort - Kassel 5-2 (1-1,4-1,0-0)
Bad Nauheim - Dresde 5-4 (1-1,4-1,0-2)
Weißwasser - Deggendorf 4-2 (1-0,1-2,2-0)
Bad Tölz - Crimmitschau 0-3 (0-0,0-1,0-2)
Bietigheim - Kaufbeuren 4-2 (3-0,0-2,1-0)
Ravensburg - Freiburg 5-2 (1-2,3-0,1-0)
Heilbronn - Bayreuth 3-2 (2-0,0-2,1-0)

Plus d'un an et demi après sa rupture des ligaments croisés (le 22 janvier 2017), Jan Guryca, le gardien de Bad Nauheim, fête son retour au jeu par une victoire. Vendeur en produits financiers et en assurances à mi-temps, le fils d'un ancien joueur de l'équipe de France n'avait pas l'intention de raccrocher les patins malgré la longue convalescence.

4e journée (dimanche 23 septembre 2018)

Dresde - Francfort 2-5 (0-1,1-2,1-2)
Freiburg - Bad Nauheim 4-0 (1-0,2-0,1-0)
Crimmitschau - Bietigheim 3-2 (1-1,0-0,2-1)
Deggendorf - Ravensburg 3-5 (1-1,2-2,0-2)
Kaufbeuren - Heilbronn 7-2 (1-1,3-0,3-1)
Kassel - Bad Tölz 6-2 (2-0,4-1,0-1)
Bayreuth - Weißwasser 4-6 (3-0,0-2,1-4)

5e journée (vendredi 28 septembre 2018)

Bad Nauheim - Weißwasser 2-3 a.p. (0-0,2-2,0-0,0-1)
Kassel - Deggendorf 6-2 (1-1,1-1,4-0)
Dresde - Bietigheim 6-5 (1-1,1-2,4-2)
Freiburg - Francfort 3-1 (0-0,2-1,1-0)
Bayreuth - Kaufbeuren 5-6 a.p. (1-2,2-1,2-2,0-1)
Heilbronn - Bad Tölz 3-2 a.p. (2-1,0-0,0-1,1-0)
Crimmitschau - Ravensburg 3-5 (0-2,1-2,2-1)

6e journée (dimanche 30 septembre 2018)

Bietigheim - Kassel 3-8 (0-4,1-2,2-2)
Weißwasser - Dresde 1-0 (0-0,1-0,0-0)
Bad Tölz - Bad Nauheim 3-4 t.a.b. (0-2,1-1,2-0,0-0,0-1)
Deggendorf - Crimmitschau 6-5 a.p. (2-1,1-2,2-2,1-0)
Francfort - Heilbronn 5-3 (2-0,2-1,1-2)
Kaufbeuren - Freiburg 1-0 (1-0,0-0,0-0)
Ravensburg - Bayreuth 7-1 (2-1,2-0,3-0)

Le gardien au prénom étrange (son père s'appelait Olaf et sa mère a ajouté le "R" pour créer une nuance) Olafr Schmidt est élu meilleur joueur du mois de septembre, qu'il termine par un blanchissage dans le derby face à Dresde : sans la moindre expérience en DEL2, il s'est imposé comme titulaire des Lausitzer Füchse de Weißwasser, qu'il a propulsés en tête du classement.

7e journée (vendredi 5 octobre 2018)

Francfort - Bad Nauheim 3-4 (0-3,1-0,2-1)
Kaufbeuren - Weißwasser 4-6 (2-3,2-0,0-3)
Kassel - Freiburg 1-2 t.a.b. (0-0,1-1,0-0,0-0,0-1)
Dresde - Crimmitschau 3-4 (0-1,2-1,1-2)
Ravensburg - Heilbronn 3-2 a.p. (0-2,1-0,1-0,1-0)
Bietigheim - Bad Tölz 6-3 (3-1,0-1,3-1)
Deggendorf - Bayreuth 7-5 (2-1,1-1,4-3)

"Aujourd'hui, tu apprends à nager". C'est par ces mots que Christof Kreutzer, entraîneur de Bad Nauheim, a envoyé Hendrik Hane, l'espoir prêté par Düsseldorf, à son premier match professionnel à 18 ans. Un derby, à Francfort, devant plus de 6000 spectateurs. Mais c'est Felix Bick qui craque face à son ancien club : il commet une grosse erreur après 18 secondes et sortira au bout de douze minutes. Hane, lui, impressionne par ses nerfs solides.

8e journée (dimanche 7 octobre 2018)

Heilbronn - Bietigheim 3-5 (0-2,2-2,1-1)
Crimmitschau - Kassel 5-2 (1-0,1-0,3-2)
Weißwasser - Francfort 2-6 (0-2,1-3,1-1)
Freiburg - Deggendorf 1-3 (1-0,0-2,0-1)
Bad Tölz - Kaufbeuren 2-4 (0-1,1-1,1-2)
Bayreuth - Dresde 4-1 (1-0,1-1,2-0)
Bad Nauheim - Ravensburg 7-5 (4-3,2-1,1-1)

Guryca commet une boulette après cinq secondes au deuxième tiers-temps : Hane entre en jeu à sa place, à 4-4, et enchaîne sa seconde victoire consécutive chez les pros.

9e journée (vendredi 12 octobre 2018)

Weißwasser - Bad Tölz 2-3 a.p. (1-1,1-0,0-1,0-1)
Freiburg - Bayreuth 5-3 (2-1,1-1,2-1)
Francfort - Ravensburg 4-7 (2-3,0-2,2-2)
Kaufbeuren - Crimmitschau 6-2 (0-0,3-0,3-2)
Kassel - Heilbronn 4-2 (2-0,1-2,0-0)
Deggendorf - Dresde 3-5 (3-2,0-3,0-0)
Bietigheim - Bad Nauheim 5-3 (1-0,3-2,1-1)

Dernier du classement, Dresde a maintenu confiance en son entraîneur et a plutôt changé de capitaine. Thomas Pielmeier a été désigné à la place de René Kramer et doit ramener l'équipe à des valeurs plus collectives

10e journée (dimanche 14 octobre 2018)

Crimmitschau - Freiburg 4-2 (1-1,1-0,2-1)
Dresde - Kaufbeuren 2-1 (1-1,0-0,1-0)
Heilbronn - Weißwasser 7-6 a.p. (1-1,1-4,4-1,1-0)
Bayreuth - Kassel 3-1 (2-0,1-1,0-0)
Bad Tölz - Francfort 6-2 (3-0,0-1,3-1)
Bad Nauheim - Deggendorf 5-2 (0-0,1-0,4-2)
Ravensburg - Bietigheim 8-5 (1-0,5-3,2-2) [mardi 20 novembre]

11e journée (vendredi 19 octobre 2018)

Kassel - Kaufbeuren 0-1 (0-1,0-0,0-0)
Freiburg - Dresde 5-4 (3-2,0-2,2-0)
Bad Nauheim - Heilbronn 3-4 t.a.b. (2-1,1-1,0-1,0-0,0-1)
Bayreuth - Crimmitschau 0-5 (0-2,0-1,0-2)
Bietigheim - Francfort 2-4 (0-1,2-1,0-2)
Ravensburg - Weißwasser 9-2 (3-1,3-1,3-0)
Deggendorf - Bad Tölz 3-5 (2-3,1-1,0-1)

12e journée (dimanche 21 octobre 2018)

Dresde - Kassel 2-5 (1-1,1-0,0-4)
Francfort - Bayreuth 10-4 (2-1,4-0,4-3)
Weißwasser - Bietigheim 0-3 (0-1,0-1,0-1)
Crimmitschau - Bad Nauheim 6-3 (1-0,3-1,2-2)
Bad Tölz - Ravensburg 3-7 (0-1,2-4,1-2)
Kaufbeuren - Deggendorf 9-2 (2-1,4-0,3-1)
Heilbronn - Freiburg 7-6 a.p. (2-2,2-2,2-2,1-0)

Deux changements d'entraîneurs d'un coup, chez deux clubs qui viennent de s'affronter : Dresde, douzième avec 7 points de retard, se sépare de l'entraîneur débutant Jochen Molling et embauche à sa place Brad Gratton, en attente d'un contrat depuis la faillite d'Épinal. Très critiqués par les supporters de Kassel, Rico Rossi a terminé avec une victoire avant d'être démis de ses fonctions : il s'occupera désormais de détection et dit soutenir le nouveau coach canadien Bobby Carpenter.

13e journée (vendredi 26 octobre 2018)

Weißwasser - Kassel 4-1 (2-0,1-0,1-1)
Bad Tölz - Dresde 3-2 (1-0,2-1,0-1)
Francfort - Crimmitschau 4-3 (0-3,1-0,3-0)
Bad Nauheim - Bayreuth 5-1 (2-1,2-0,1-0)
Ravensburg - Kaufbeuren 4-3 (1-1,3-2,0-0)
Heilbronn - Deggendorf 5-7 (3-1,1-4,1-2)
Bietigheim - Freiburg 2-4 (0-1,1-0,1-3)

14e journée (dimanche 28 octobre 2018)

Kaufbeuren - Francfort 4-3 (2-1,0-1,2-1)
Dresde - Ravensburg 4-0 (1-0,2-0,1-0)
Crimmitschau - Heilbronn 2-5 (0-3,2-0,0-2)
Freiburg - Weißwasser 3-2 (0-0,1-2,2-0)
Bayreuth - Bad Tölz 4-2 (3-2,1-0,0-0)
Kassel - Bad Nauheim 2-3 (0-1,1-2,1-0)
Deggendorf - Bietigheim 1-9 (1-3,0-3,0-3)

Sami Blomqvist (Kaufbeuren) est élu joueur du mois de octobre. Il a fait sensation et établi un record depuis la fondation de DEL2 en marquant 7 buts en un seul match face au promu Deggendorf.

15e journée (vendredi 2 novembre 2018)

Freiburg - Ravensburg 2-3 (1-1,0-1,1-1) [mercredi 31 octobre]
Kaufbeuren - Bietigheim 3-4 a.p. (0-1,2-1,1-1,0-1)
Kassel - Francfort 0-4 (0-1,0-2,0-1)
Dresde - Bad Nauheim 3-1 (1-0,2-0,0-1)
Bayreuth - Heilbronn 4-5 (1-1,1-3,2-1)
Deggendorf - Weißwasser 2-4 (0-1,2-1,0-2)
Crimmitschau - Bad Tölz 6-3 (2-0,2-3,2-0)

16e journée (dimanche 4 novembre 2018)

Bietigheim - Crimmitschau 6-3 (3-1,1-1,2-1)
Weißwasser - Bayreuth 1-2 t.a.b. (1-0,0-1,0-0,0-0,0-1)
Bad Nauheim - Freiburg 2-5 (0-0,1-3,1-2)
Ravensburg - Deggendorf 5-1 (1-0,2-1,2-0)
Heilbronn - Kaufbeuren 2-3 (0-1,2-1,0-1)
Bad Tölz - Kassel 4-3 (2-0,0-1,2-2)
Francfort - Dresde 3-1 (1-0,0-1,2-0)

17e journée (vendredi 16 novembre 2018)

Bad Nauheim - Bad Tölz 4-2 (1-1,1-1,2-0)
Kassel - Bietigheim 1-6 (0-1,1-1,0-4)
Freiburg - Kaufbeuren 0-1 a.p. (0-0,0-0,0-0,0-1)
Dresde - Weißwasser 1-2 a.p. (0-0,1-0,0-1,0-1)
Bayreuth - Ravensburg 4-5 (2-0,2-4,0-1)
Crimmitschau - Deggendorf 3-4 (2-1,0-3,1-0)
Heilbronn - Francfort 4-3 a.p. (0-1,2-1,1-1,1-0)

18e journée (dimanche 18 novembre 2018)

Kaufbeuren - Bayreuth 3-2 a.p. (0-1,2-1,0-0,1-0)
Weißwasser - Bad Nauheim 3-2 (2-1,1-0,0-1)
Bietigheim - Dresde 3-4 a.p. (0-1,1-2,2-0,1-0)
Bad Tölz - Heilbronn 7-4 (2-1,3-2,2-1)
Ravensburg - Crimmitschau 7-2 (0-2,3-0,4-0)
Francfort - Freiburg 5-0 (1-0,3-0,1-0)
Deggendorf - Kassel 4-2 (3-1,0-1,1-0)

Kassel a enchaîné six défaites consécutives depuis l'arrivée comme coach de Bobby Carpenter. Les nerfs des Huskies commencent à lâcher et Michael Christ a pris deux matches de suspension pour une faute sur Max Lukes de Bietigheim.

19e journée (vendredi 23 novembre 2018)

Bad Tölz - Bietigheim 3-4 a.p. (1-2,0-1,2-0,0-1)
Bad Nauheim - Francfort 3-4 a.p. (2-0,1-2,0-1,0-1)
Weißwasser - Kaufbeuren 2-4 (1-0,0-2,1-2)
Freiburg - Kassel 0-1 (0-0,0-1,0-0)
Crimmitschau - Dresde 11-4 (3-1,5-2,3-1)
Heilbronn - Ravensburg 2-5 (0-2,2-2,0-1)
Bayreuth - Deggendorf 0-7 (0-5,0-0,0-2)

Le promu Deggendorf écrase la lanterne rouge Bayreuth chez elle (7-0) et laisse l'avant-dernière place à Dresde, écrasé 11-4 dans le derby saxon à Crimmitschau.

20e journée (dimanche 25 novembre 2018)

Dresde - Bayreuth 3-4 a.p. (0-1,2-0,1-2,0-1)
Francfort - Weißwasser 5-4 a.p. (0-1,0-2,4-1,1-0)
Bietigheim - Heilbronn 6-1 (1-1,4-0,1-0)
Kaufbeuren - Bad Tölz 7-1 (4-0,1-1,2-0)
Kassel - Crimmitschau 1-2 (0-0,1-1,0-1)
Deggendorf - Freiburg 5-4 t.a.b. (0-1,2-3,2-0,0-0,1-0)
Ravensburg - Bad Nauheim 4-2 (0-0,0-0,4-2)

21e journée (mardi 27 novembre 2018)

Bad Nauheim - Kaufbeuren 3-5 (2-1,0-3,1-1) [mardi 2 octobre]
Francfort - Deggendorf 1-4 (0-0,0-1,1-3)
Weißwasser - Crimmitschau 5-4 (1-2,2-1,2-1)
Bad Tölz - Freiburg 5-0 (1-0,2-0,2-0)
Bietigheim - Bayreuth 2-3 a.p. (0-1,1-1,1-0,0-1)
Ravensburg - Kassel 3-5 (1-1,2-2,0-2)
Heilbronn - Dresde 5-2 (1-0,1-1,3-1)

Deggenforf aligne une cinquième victoire consécutive depuis l'arrivée providentielle du gardien Jason Bacashihua à la trêve.

22e journée (vendredi 30 novembre 2018)

Bad Nauheim - Bietigheim 5-3 (2-0,0-3,3-0)
Dresde - Deggendorf 4-1 (2-0,1-0,1-1)
Bad Tölz - Weißwasser 1-4 (0-1,0-2,1-1)
Bayreuth - Freiburg 4-2 (0-1,1-1,3-0)
Crimmitschau - Kaufbeuren 2-3 (0-2,0-1,2-0)
Heilbronn - Kassel 2-4 (2-1,0-2,0-1)
Ravensburg - Francfort 1-2 (0-0,1-1,0-1)

23e journée (dimanche 2 décembre 2018)

Francfort - Bad Tölz 9-2 (3-0,2-1,4-1) [mercredi 3 octobre]
Bietigheim - Ravensburg 4-5 t.a.b. (0-1,2-0,2-3,0-0,0-1)
Kaufbeuren - Dresde 1-4 (0-1,1-2,0-1)
Weißwasser - Heilbronn 8-5 (4-0,3-4,1-1)
Freiburg - Crimmitschau 5-2 (2-1,1-1,2-0)
Kassel - Bayreuth 4-5 a.p. (1-2,2-1,1-1,0-1)
Deggendorf - Bad Nauheim 2-5 (1-3,0-2,1-0) 

24e journée (vendredi 7 décembre 2018)

Francfort - Bietigheim 2-3 (0-0,1-2,1-1)
Weißwasser - Ravensburg 5-4 (1-0,2-2,2-2)
Bad Tölz - Deggendorf 5-1 (2-0,2-0,1-1)
Kaufbeuren - Kassel 2-1 a.p. (1-0,0-1,0-0,1-0)
Dresde - Freiburg 6-3 (2-1,4-2,0-0)
Heilbronn - Bad Nauheim 3-2 (0-0,2-2,1-0)
Crimmitschau - Bayreuth 1-6 (0-2,0-1,1-3)

Au tour de Bayreuth de se réveiller en bas de tableau avec 5 victoires de suite... Il n'y a plus que 7 points d'écart entre la sixième place (qui qualifie directement en quart de finale) et la dernière !

25e journée (dimanche 9 décembre 2018)

Bietigheim - Weißwasser 2-5 (0-2,2-1,0-2) [mercredi 3 octobre]
Bayreuth - Francfort 1-2 (1-1,0-0,0-1)
Ravensburg - Bad Tölz 5-4 a.p. (1-0,2-4,1-0,1-0)
Deggendorf - Kaufbeuren 1-4 (1-2,0-1,0-1)
Kassel - Dresde 0-2 (0-0,0-2,0-0)
Bad Nauheim - Crimmitschau 5-0 (0-0,3-0,2-0)
Freiburg - Heilbronn 4-6 (0-1,3-3,1-2)

26e journée (vendredi 14 décembre 2018)

Kaufbeuren - Bad Nauheim 4-3 (0-2,3-1,1-0)
Kassel - Ravensburg 5-2 (2-0,1-1,2-1)
Dresde - Heilbronn 2-6 (1-2,0-2,1-2)
Freiburg - Bad Tölz 3-1 (1-1,1-0,1-0)
Crimmitschau - Weißwasser 4-3 (0-2,3-0,1-1)
Deggendorf - Francfort 4-5 (1-1,1-1,2-3)
Bayreuth - Bietigheim 4-3 (1-0,2-1,1-2)

27e journée (dimanche 16 décembre 2018)

Bietigheim - Deggendorf 4-5 a.p. (0-3,1-0,3-1,0-1)
Heilbronn - Crimmitschau 7-4 (4-1,1-3,2-0)
Weißwasser - Freiburg 4-1 (2-1,0-0,2-0)
Bad Tölz - Bayreuth 5-6 (3-3,1-1,1-2)
Francfort - Kaufbeuren 3-2 a.p. (1-2,1-0,0-0,1-0)
Bad Nauheim - Kassel 1-0 (0-0,1-0,0-0)
Ravensburg - Dresde 2-3 a.p. (1-1,0-0,1-1,0-1)

28e journée (vendredi 21 décembre 2018)

Kaufbeuren - Heilbronn 1-5 (0-2,0-1,1-2)
Kassel - Bad Tölz 5-1 (1-0,3-1,1-0)
Dresde - Francfort 6-3 (2-0,1-3,3-0)
Freiburg - Bad Nauheim 0-2 (0-2,0-0,0-0)
Bayreuth - Weißwasser 2-4 (1-0,0-3,1-1)
Crimmitschau - Bietigheim 4-7 (0-2,1-4,3-1)
Deggendorf - Ravensburg 2-7 (0-4,2-3,0-0)

29e journée (dimanche 23 décembre 2018)

Bietigheim - Kaufbeuren 3-5 (2-1,1-3,0-1)
Weißwasser - Deggendorf 4-1 (1-0,1-0,2-1)
Bad Tölz - Crimmitschau 3-2 t.a.b. (1-0,1-1,0-1,0-0,1-0)
Francfort - Kassel 1-2 (0-0,1-2,0-0)
Bad Nauheim - Dresde 6-2 (2-1,4-1,0-0)
Ravensburg - Freiburg 3-0 (2-0,0-0,1-0)
Heilbronn - Bayreuth 6-1 (3-0,1-0,2-1)

Leos Sulak, plus ancien entraîneur en poste en DEL2, est viré de Fribourg-en-Brisgau, qu'il avait fait monter à ce niveau en 2015. Ce n'est pourtant guère sa faute si les "renforts" étrangers ont inscrit depuis le début de saison un total de... 7 buts.

30e journée (mercredi 26 décembre 2018)

Crimmitschau - Francfort 2-3 t.a.b. (0-0,1-1,1-1,0-0,0-1)
Kaufbeuren - Ravensburg 1-4 (0-0,0-0,1-4)
Dresde - Bad Tölz 3-1 (1-0,2-0,0-1)
Deggendorf - Heilbronn 7-5 (1-1,3-3,3-1)
Bayreuth - Bad Nauheim 2-3 (2-0,0-1,0-2)
Freiburg - Bietigheim 2-4 (0-1,1-0,1-3)
Kassel - Weißwasser 5-2 (1-1,1-0,3-1)

31e journée (vendredi 28 décembre 2018)

Freiburg - Francfort 4-6 (2-2,0-2,2-2)
Bad Nauheim - Weißwasser 5-3 (4-0,0-2,1-1)
Kassel - Deggendorf 3-1 (1-1,2-0,0-0)
Dresde - Bietigheim 2-5 (0-1,2-3,0-1)
Heilbronn - Bad Tölz 2-1 (1-1,0-0,1-0)
Crimmitschau - Ravensburg 4-1 (1-1,1-0,2-0)
Bayreuth - Kaufbeuren 4-2 (1-1,1-1,2-0)

32e journée (dimanche 30 décembre 2018)

Bietigheim - Kassel 3-0 (2-0,0-0,1-0)
Deggendorf - Crimmitschau 5-6 t.a.b. (3-1,1-2,1-2,0-0,0-1)
Weißwasser - Dresde 6-2 (1-0,0-2,5-0)
Kaufbeuren - Freiburg 3-4 (1-2,1-1,1-1)
Ravensburg - Bayreuth 2-3 (0-0,0-2,2-1)
Francfort - Heilbronn 6-2 (3-1,1-1,2-0)
Bad Tölz - Bad Nauheim 2-1 t.a.b. (0-1,0-0,1-0,0-0,1-0)

Avec Boutin blessé et Hane parti au Mondial U20 en début de mois, Bad Nauheim avait besoin d'un gardien : cela tombe bien car Felix Bick, qui avait perdu sa place de titulaire au profit de Bastian Kucis (élu joueur de mois de novembre), a demandé à quitter Francfort. En échange d'un dédommagement financier, il a fait son retour et enchaîné les victoires pour installer Bad Nauheim en huitième position et être élu joueur du mois de décembre.

33e journée (mercredi 2 janvier 2019)

Bad Nauheim - Freiburg 4-0 (1-0,2-0,1-0)
Weißwasser - Bayreuth 1-2 a.p. (0-0,0-0,1-1,0-1)
Bad Tölz - Kassel 2-3 a.p. (0-2,1-0,1-0,0-1)
Francfort - Dresde 6-1 (1-0,2-1,3-0)
Bietigheim - Crimmitschau 6-7 a.p. (2-1,3-3,1-2,0-1)
Ravensburg - Deggendorf 4-3 a.p. (1-1,2-1,0-1,1-0)
Heilbronn - Kaufbeuren 3-4 (1-2,1-2,1-0)

34e journée (vendredi 4 janvier 2019)

Bad Nauheim - Ravensburg 6-3 (0-2,1-0,5-1)
Weißwasser - Francfort 1-2 t.a.b. (0-0,0-1,1-0,0-0,0-1)
Freiburg - Deggendorf 6-1 (3-0,3-0,0-1)
Bad Tölz - Kaufbeuren 1-2 (0-1,1-0,0-1)
Bayreuth - Dresde 3-5 (1-1,2-3,0-1)
Heilbronn - Bietigheim 4-3 t.a.b. (1-0,2-1,0-2,0-0,1-0)
Crimmitschau - Kassel 1-5 (0-1,0-1,1-3)

35e journée (dimanche 6 janvier 2019)

Kassel - Freiburg 5-2 (2-0,2-0,1-2)
Dresde - Crimmitschau 3-2 a.p. (0-1,1-0,1-1,1-0)
Kaufbeuren - Weißwasser 2-5 (2-3,0-1,0-1)
Ravensburg - Heilbronn 5-3 (0-0,3-1,2-2)
Bietigheim - Bad Tölz 5-0 par forfait*
Deggendorf - Bayreuth 2-0 (1-0,0-0,1-0)
Francfort - Bad Nauheim 3-4 a.p. (1-2,1-1,1-0,0-1)

* Bad Tölz a prétexté la neige pour annuler son déplacement et la ligue lui a donné tort

Deggendorf, retombé dernier, a surpris en virant son coach John Sicinski le samedi après-midi. Initialement embauché pour le hockey mineur, l'entraîneur roumain Otto Keresztes assure l'intérim et débute par une victoire.

36e journée (vendredi 11 janvier 2019)

Bad Nauheim - Deggendorf 5-1 (2-0,2-0,1-1)
Dresde - Kaufbeuren 6-3 (3-1,1-2,2-0)
Bad Tölz - Francfort 4-3 t.a.b. (1-0,1-3,1-0,0-0,1-0)
Heilbronn - Weißwasser 5-4 (2-1,1-0,2-3)
Crimmitschau - Freiburg 5-4 (1-0,1-3,3-1)
Bayreuth - Kassel 4-1 (0-1,2-0,2-0)
Ravensburg - Bietigheim 2-4 (0-2,1-2,1-0)

37e journée (dimanche 13 janvier 2019)

Bietigheim - Bad Nauheim 3-0 (0-0,1-0,2-0)
Kaufbeuren - Crimmitschau 9-1 (2-0,4-1,3-0)
Weißwasser - Bad Tölz 7-0 (1-0,2-0,4-0)
Kassel - Heilbronn 5-4 a.p. (1-2,0-1,3-1,1-0)
Deggendorf - Dresde 5-2 (2-0,2-0,1-2)
Francfort - Ravensburg 8-1 (3-0,2-0,3-1)
Freiburg - Bayreuth 4-2 (0-0,4-2,0-0)

Francfort réserve sa meilleure prestation pour le match au sommet : les Löwen écrasent Ravensburg dans tous les secteurs du jeu (8-1) et s'emparent ainsi de la première place que détenaient les Towerstars depuis la onzième journée.

38e journée (vendredi 18 janvier 2019)

Francfort - Bayreuth 3-4 (0-1,1-1,2-2)
Weißwasser - Bietigheim 3-2 (0-1,2-1,1-0)
Bad Tölz - Ravensburg 1-4 (0-1,1-1,0-2)
Kaufbeuren - Deggendorf 6-3 (5-1,0-1,1-1)
Dresde - Kassel 6-1 (2-0,3-0,1-1)
Heilbronn - Freiburg 3-0 (1-0,2-0,0-0)
Crimmitschau - Bad Nauheim 3-4 (1-2,1-2,1-0)

39e journée (dimanche 20 janvier 2019)

Bad Nauheim - Heilbronn 9-5 (2-1,5-2,2-2)
Bayreuth - Crimmitschau 5-2 (1-0,1-1,3-1)
Bietigheim - Francfort 4-3 a.p. (1-1,2-2,0-0,1-0)
Ravensburg - Weißwasser 3-4 a.p. (0-1,1-2,2-0,0-1)
Deggendorf - Bad Tölz 2-4 (0-1,0-2,2-1)
Kassel - Kaufbeuren 2-3 (0-2,1-0,1-1)
Freiburg - Dresde 3-4 a.p. (2-1,0-0,1-2,0-1)

40e journée (mardi 22 janvier 2019)

Kaufbeuren - Bietigheim 4-3 (0-0,3-2,1-1)
Kassel - Francfort 4-1 (3-0,0-0,1-1)
Dresde - Bad Nauheim 4-2 (1-0,2-1,1-1)
Bayreuth - Heilbronn 6-3 (4-1,1-1,1-1)
Deggendorf - Weißwasser 4-0 (2-0,0-0,2-0)
Crimmitschau - Bad Tölz 6-3 (0-1,2-2,4-0)
Freiburg - Ravensburg 2-3 (0-0,1-2,1-1) [mardi 5 février]

Scott Beattie, qui a remplacé Markus Berwanger comme entraîneur de Bad Tölz, débute par une défaite

41e journée (vendredi 25 janvier 2019)

Kaufbeuren - Francfort 6-3 (3-0,2-1,1-2)
Kassel - Bad Nauheim 3-6 (0-2,2-2,1-2)
Dresde - Ravensburg 3-2 (0-1,3-0,0-1)
Freiburg - Weißwasser 1-2 (1-0,0-1,0-1)
Bayreuth - Bad Tölz 3-2 a.p. (1-0,0-1,1-1,1-0)
Crimmitschau - Heilbronn 6-3 (3-0,3-1,0-2)
Deggendorf - Bietigheim 2-0 (0-0,1-0,1-0)

Cody Brenner, qui avait perdu sa place depuis l'arrivée de Bacashihua, profite d'une blessure de ce dernier et enchaîne deux blanchissages de suite pour Deggendorf, qui laisse la lanterne rouge à Fribourg-en-Brisgau.

42e journée (dimanche 27 janvier 2019)

Francfort - Crimmitschau 9-1 (2-0,3-0,4-1)
Weißwasser - Kassel 2-0 (0-0,0-0,2-0)
Bietigheim - Freiburg 5-1 (1-0,3-0,1-1)
Bad Tölz - Dresde 4-3 (1-1,1-1,2-1)
Bad Nauheim - Bayreuth 3-2 (1-2,1-0,1-0)
Ravensburg - Kaufbeuren 6-1 (2-0,1-1,3-0)
Heilbronn - Deggendorf 9-1 (5-0,2-1,2-0)

43e journée (vendredi 1er février 2019)

Francfort - Freiburg 4-1 (1-1,2-0,1-0)
Kaufbeuren - Bayreuth 3-4 (1-0,1-3,1-1)
Weißwasser - Bad Nauheim 2-4 (1-1,0-1,1-2)
Bad Tölz - Heilbronn 2-1 (0-1,2-0,0-0)
Ravensburg - Crimmitschau 5-6 a.p. (0-2,5-1,0-2,0-1)
Deggendorf - Kassel 2-3 (0-0,1-2,1-1)
Bietigheim - Dresde 6-3 (3-2,1-0,2-1)

Après avoir viré son entraîneur Kim Collins, Crimmitschau gagne chez l'ex-leader Ravensburg... et provoque le renvoi du coach local Jiri Ehrenberger.

44e journée (dimanche 3 février 2019)

Dresde - Weißwasser 3-4 t.a.b. (0-3,1-0,2-0,0-0,0-1) [mardi 4 décembre]
Heilbronn - Francfort 3-6 (0-2,2-3,1-1)
Crimmitschau - Deggendorf 6-3 (0-1,2-2,4-0)
Kassel - Bietigheim 4-2 (1-1,2-1,1-0)
Bayreuth - Ravensburg 5-2 (1-0,4-1,0-1)
Bad Nauheim - Bad Tölz 6-2 (1-1,5-1,0-0)
Freiburg - Kaufbeuren 4-1 (1-0,1-0,2-1)

Dustin Sylvester, l'attaquant de poche (1m70) qui a fait remonter l'étonnant Bad Nauheim en quatrième position à deux points du leader Francfort, est élu joueur du mois de janvier

45e journée (vendredi 8 février 2019)

Kassel - Crimmitschau 4-8 (1-2,1-3,2-3)
Francfort - Weißwasser 5-1 (0-1,2-0,3-0)
Kaufbeuren - Bad Tölz 3-4 a.p. (2-0,0-1,1-2,0-1)
Dresde - Bayreuth 5-4 (2-1,2-1,1-2)
Deggendorf - Freiburg 3-2 t.a.b. (0-1,1-1,1-0,0-0,1-0)
Ravensburg - Bad Nauheim 5-4 a.p. (1-1,1-1,2-2,1-0)
Bietigheim - Heilbronn 4-3 a.p. (1-2,1-1,1-0,1-0)

46e journée (dimanche 10 février 2019)

Weißwasser - Kaufbeuren 6-3 (3-0,2-3,1-0)
Crimmitschau - Dresde 6-1 (3-0,1-0,2-1)
Heilbronn - Ravensburg 3-4 t.a.b. (1-1,1-2,1-0,0-0,0-1)
Freiburg - Kassel 1-2 t.a.b. (1-0,0-0,0-1,0-0,0-1)
Bayreuth - Deggendorf 6-7 (3-0,1-4,2-3)
Bad Nauheim - Francfort 5-4 t.a.b. (0-1,2-3,2-0,0-0,1-0)
Bad Tölz - Bietigheim 4-7 (2-1,1-1,1-5) [mardi 12 février]

Kim Collins a logiquement été engagé par Deggendorf, la ville de son épouse, et commence par cinq points sur six pour son premier week-end. Le succès à Bayreuth, après avoir été mené 4-0, est psychologiquement déterminant contre un potentiel adversaire en play-down : c'est le quatrième en quatre confrontations.

47e journée (vendredi 15 février 2019)

Kaufbeuren - Dresde 3-5 (0-1,1-1,2-3)
Weißwasser - Heilbronn 3-2 (1-1,0-0,2-1)
Freiburg - Crimmitschau 4-1 (1-0,0-1,3-0)
Kassel - Bayreuth 6-1 (2-0,2-1,2-0)
Francfort - Bad Tölz 4-3 (2-1,2-1,0-1)
Deggendorf - Bad Nauheim 2-1 a.p. (0-1,1-0,0-0,1-0)
Bietigheim - Ravensburg 4-1 (2-1,2-0,0-0)

48e journée (dimanche 17 février 2019)

Dresde - Deggendorf 3-2 (0-0,2-2,1-0)
Crimmitschau - Kaufbeuren 2-1 (1-0,0-1,1-0)
Heilbronn - Kassel 3-1 (1-0,2-0,0-1)
Bad Tölz - Weißwasser 4-3 a.p. (1-1,2-1,0-1,1-0)
Bayreuth - Freiburg 4-3 (1-2,0-1,3-0)
Bad Nauheim - Bietigheim 3-5 (1-1,1-2,1-2)
Ravensburg - Francfort 3-1 (1-0,0-1,2-0)

49e journée (vendredi 22 février 2019)

Kassel - Dresde 6-2 (1-1,3-0,2-1)
Bad Nauheim - Crimmitschau 6-3 (1-1,0-1,5-1)
Freiburg - Heilbronn 2-5 (0-1,1-2,1-2)
Bayreuth - Francfort 5-2 (2-1,1-0,2-1)
Bietigheim - Weißwasser 5-1 (2-0,3-0,0-1)
Ravensburg - Bad Tölz 3-4 (0-1,2-0,1-3)
Deggendorf - Kaufbeuren 4-5 (2-0,1-2,1-3)

50e journée (dimanche 24 février 2019)

Weißwasser - Ravensburg 4-0 (2-0,0-0,2-0)
Crimmitschau - Bayreuth 2-6 (0-3,2-2,0-1)
Kaufbeuren - Kassel 2-1 (0-0,0-0,2-1)
Dresde - Freiburg 3-6 (2-3,1-1,0-2)
Heilbronn - Bad Nauheim 8-3 (3-0,2-1,3-2)
Bad Tölz - Deggendorf 3-2 (0-2,2-0,1-0)
Francfort - Bietigheim 5-4 a.p. (2-1,1-2,1-1,1-0)

Le vétéran Michal Bartosch (Bayreuth) enchaîne deux buts contre le leader Francfort, puis 2 buts et 2 assists dans le derby à Crimmitschau. Les Tigers, qui craignaient que leur chance soit passée, remontent un temps à la neuvième place devant Dresde et Crimmitschau.

51e journée (vendredi 1er mars 2019)

Francfort - Deggendorf 5-4 (0-1,4-2,1-1)
Bietigheim - Bayreuth 6-3 (1-0,2-1,3-2)
Bad Nauheim - Kaufbeuren 0-3 (0-0,0-2,0-1)
Ravensburg - Kassel 3-1 (1-0,1-0,1-1)
Heilbronn - Dresde 3-4 a.p. (3-2,0-1,0-0,0-1)
Weißwasser - Crimmitschau 3-4 (0-2,3-0,0-2)
Bad Tölz - Freiburg 7-3 (3-0,1-3,3-0)

52e journée (dimanche 3 mars 2019)

Freiburg - Bietigheim 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Crimmitschau - Francfort 4-5 t.a.b. (2-2,2-1,0-1,0-0,0-1)
Bayreuth - Bad Nauheim 4-7 (1-4,2-0,1-3)
Kaufbeuren - Ravensburg 3-2 (2-1,1-0,0-1)
Deggendorf - Heilbronn 7-4 (2-0,3-3,2-1)
Kassel - Weißwasser 3-2 (1-0,1-1,1-1)
Dresde - Bad Tölz 6-2 (1-0,3-1,2-1)

Classement (52 matches)

                             Pts    V VP VT  DT DP D     BP-BC   Diff
 1 Löwen Francfort            97   26  4  3  2  3  14   211-153  +58
 2 SC Bietigheim-Bissingen    93   26  4  0  2  5  15   208-161  +47
 3 EV Ravensburg              93   26  4  2  0  3  17   208-163  +45
 4 ESV Kaufbeuren             92   27  4  0  0  3  18   178-153  +25
 5 Lausitz (Weißwasser)       92   25  4  1  2  5  15   174-155  +19
 6 EC Bad Nauheim             90   26  1  2  2  4  17   187-165  +22
 7 Kassel Huskies             75   22  2  1  1  2  24   146-145  +1
 8 Heilbronner EC             74   19  4  2  1  4  22   204-206  -2
 9 Dresdner Eislöwen          73   20  5  0  1  2  24   165-191  -26
10 ETC Crimmitschau           71   20  2  1  3  2  24   186-212  -26
11 EHC Bayreuth               68   18  5  1  0  2  26   170-195  -25
12 EC Bad Tölz                63   15  3  3  1  5  25   152-196  -44
13 EHC Fribourg-en-Brisgau    57   16  0  1  3  4  28   134-171  -37
14 Deggendorfer SC            54   14  3  2  1  1  31   161-218  -57

 

Trophées de la saison régulière

Joueur de l'année : Matt McKnight (Bietigheim-Bissingen).

Meilleurs gardiens : 1 Felix Bick (Bad Nauheim), 2 Mirko Pantkowski (Kassel), 3 Jonas Langmann (Ravensburg).

Meilleurs défenseurs : 1 Maximilian Faber (Francfort), 2 Chris Owens (Weißwasser), 3 Ondrej Pozivil (Ravensburg).

Meilleurs attaquants : 1 Matt McKnight (Bietigheim), 2 Sami Blomqvist (Kaufbeuren), 3 Roope Ranta (Heilbronn).

Meilleur rookie : Leon Hungerecker (Kassel).

Meilleur entraîneur : Corey Neilson (Weißwasser).

 

 

Pré-play-offs (8, 10 et 12 mars 2019)

Kassel - Crimmitschau 4-5 (1-1,1-3,2-1)
Crimmitschau - Kassel 1-6 (1-3,0-3,0-0)
Kassel - Crimmitschau 1-2 (1-0,0-1,0-1)

Heilbronn - Dresde 8-5 (1-2,3-1,4-2)
Dresde - Heilbronn 4-3 a.p. (1-1,2-1,0-1,1-0)
Heilbronn - Dresde 4-7 (1-3,2-1,1-1)

Arrivé du championnat letton au niveau plus faible, le joker Aleksejs Sirokovs a d'abord peiné à s'imposer à Dresde et n'était qu'étranger surnuméraire. Mais il se rend soudain indispensable en play-offs avec son jeu physique dirigé vers la cage. À 38 ans, il apporte son expérience en marquant le but décisif en supériorité numérique à quatre minutes de la fin du match 3. Dans l'autre série, Crimmitschau se qualifie sur un but de Julian Talbot à 12 secondes seulement de la sirène !

 

Quarts de finale (15, 17, 22, 24, 26, 29 et 31 mars 2019)

Francfort - Crimmitschau 3-1 (2-0,0-0,1-1)
Crimmitschau - Francfort 4-5 (1-1,2-1,1-3)
Francfort - Crimmitschau 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Crimmitschau - Francfort 5-1 (1-1,2-0,2-0)
Francfort - Crimmitschau 7-4 (3-2,2-1,2-1)

Bietigheim-Bissingen - Dresde 9-6 (3-1,2-3,4-2)
Dresde - Bietigheim-Bissingen 5-2 (0-1,1-1,4-0)
Bietigheim-Bissingen - Dresde 1-5 (0-1,1-1,0-3)
Dresde - Bietigheim-Bissingen 0-4 (0-1,0-1,0-2)
Bietigheim-Bissingen - Dresde 4-1 (2-0,1-1,1-0)
Dresde - Bietigheim-Bissingen 7-6 a.p. (1-2,3-2,2-2,1-0)
Bietigheim-Bissingen - Dresde 2-3 (1-1,0-2,1-0)

Ravensburg - Bad Nauheim 3-2 (1-2,1-0,1-0)
Bad Nauheim - Ravensburg 1-5 (1-2,0-1,0-2)
Ravensburg - Bad Nauheim 3-0 (0-0,2-0,1-0)
Bad Nauheim - Ravensburg 4-5 a.p. (2-1,1-1,1-2,0-1)

Kaufbeuren - Weißwasser 5-4 a.p. (2-1,1-1,1-2,1-0)
Weißwasser - Kaufbeuren 3-1 (0-0,2-0,1-1)
Kaufbeuren - Weißwasser 2-3 (1-0,0-3,1-0)
Weißwasser - Kaufbeuren 6-5 a.p. (3-2,1-1,1-2,1-0)
Kaufbeuren - Weißwasser 6-3 (1-1,3-0,2-2)
Weißwasser - Kaufbeuren 2-3 a.p. (2-1,0-0,0-1,0-1)
Kaufbeuren - Weißwasser 4-1 (2-0,1-0,1-1)

Après six finales consécutives, Bietigheim-Bissingen est éliminé dès le premier tour des play-offs. Le match 6, achevé sur un but en prolongation de Sirokovs (7-6), n'aura pas souri aux gardiens, mais au match décisif, Marco Eisenhut se montre très solide dans les cages de Dresde pour éliminer le favori. La série continue en revanche pour Kaufbeuren, qui se qualifie pour sa troisième demi-finale de suite après avoir pourtant été mené 3 victoires à 1.

 

Demi-finales (3, 5, 7, 10, 12, 14 et 16 avril 2019)

Francfort - Dresde 4-1 (0-1,2-0,2-0)
Dresde - Francfort 1-5 (0-0,0-3,1-2)
Francfort - Dresde 7-4 (3-3,2-0,2-1)
Dresde - Francfort 3-4 a.p. (2-1,1-2,0-0,0-1)

Ravensburg - Kaufbeuren 2-1 a.p. (0-0,1-1,0-0,0-0,1-0) 
Kaufbeuren - Ravensburg 3-4 a.p. (1-0,1-2,1-1,0-1)
Ravensburg - Kaufbeuren 3-6 (1-1,1-4,1-1)
Kaufbeuren - Ravensburg 0-3 (0-0,0-1,0-2)
Ravensburg - Kaufbeuren 2-1 a.p. (0-0,1-0,0-1,1-0)

Les deux premiers buts en prolongation de Mathieu Pompei (Ravensburg) font l'effet d'une nuée ardente sur les espoirs de Kaufbeuren, même si c'est Oliver Hinse - peu en réussite pendant la saison en un contre un - qui les réduit définitivement en cendres en s'échappant dans le temps supplémentaire du match 5.

 

Finale (18, 20, 22, 24, 26, 28 et 30 avril 2019)

Francfort - Ravensburg 3-5 (1-0,2-3,0-2)
Ravensburg - Francfort 1-3 (0-1,0-1,1-1)
Francfort - Ravensburg 5-6 (1-0,3-0,1-6)
Ravensburg - Francfort 7-4 (1-1,4-1,2-2)
Francfort - Ravensburg 3-1 (0-0,2-1,1-0)
Ravensburg - Francfort 5-1 (2-0,1-0,2-1)

Ravensburg remporte la DEL2 grâce à un incroyable retournement de situation au match 3 le lundi de Pâques : les Towerstars reviennent de 4-0 à 5-6 avec trois buts de Robin Just et un but décisif de Thomas Supis... à la toute dernière seconde. Ilya Andryukhov, le gardien russe engagé par Francfort en cours de saison, a craqué et est pointé du doiget pour cette défaite.

 

Meilleur joueur des play-offs : Jonas Langmann (gardien de Ravensburg).

 

 

Barrages de maintien, premier tour (15, 17, 22, 24, 26, 29 et 31 mars 2019)

Bayreuth - Deggendorf 3-2 a.p. (0-2,0-0,2-0,1-0)
Deggendorf - Bayreuth 3-4 a.p. (0-2,2-1,1-0,0-1)
Bayreuth - Deggendorf 5-4 a.p. (1-2,0-0,3-2,1-0)
Deggendorf - Bayreuth 4-5 a.p. (1-2,1-1,2-1,0-1)

Bad Tölz - Fribourg-en-Brisgau 0-2 (0-2,0-0,0-0)
Fribourg-en-Brisgau - Bad Tölz 3-2 a.p. (1-0,1-2,0-0,1-0)
Bad Tölz - Fribourg-en-Brisgau 2-1 a.p. (1-1,0-0,0-0,0-0,1-0)
Fribourg-en-Brisgau - Bad Tölz 4-3 (0-1,1-2,3-0)
Bad Tölz - Fribourg-en-Brisgau 4-3 (2-1,2-1,0-1)
Fribourg-en-Brisgau - Bad Tölz 4-5 a.p. (1-0,2-3,1-1,0-0,0-0,0-1)
Bad Tölz - Fribourg-en-Brisgau 4-2 (1-0,0-2,3-0)

Fribourg-en-Brisgau mène 3 victoires à 1 mais s'incline dans une série très intense où chaque match est un combat serré. Bad Tölz attend ainsi 108'48" pour remporter le match 6, le plus long de l'histoire de la DEL2.

 

Barrage de relégation (3, 5, 7, 10, 12, 14 et 16 avril 2019)

Fribourg-en-Brisgau - Deggendorf 7-3 (2-1,3-0,2-2)
Deggendorf - Fribourg-en-Brisgau 6-3 (1-1,4-0,1-2)
Fribourg-en-Brisgau - Deggendorf 1-2 (1-0,0-1,0-1)
Deggendorf - Fribourg-en-Brisgau 2-5 (1-2,0-1,1-1)
Fribourg-en-Brisgau - Deggendorf 5-1 (2-0,2-1,1-0)
Deggendorf - Fribourg-en-Brisgau 4-1 (1-1,1-0,2-0)
Fribourg-en-Brisgau - Deggendorf 3-2 (2-0,1-2,0-0)

Niko Linsenmaier, le joueur-cadre formé à Fribourg, est encore là au bon moment au septième match. Il inscrit deux assistances puis ce qui sera le but décisif pour contribuer au maintien de son club.

 

 

 

Oberliga

Nord

Classement (48 matches)

                      Pts    V VP VT  DT DP D     BP-BC   Diff
 1 Tilburg (HOL)      118   35  3  1  2  3  4    256-127  +129
 2 Hanovre Scorpions  102   32  0  2  0  2  12   237-142  +95
 3 Hanovre Indians    100   29  3  2  2  1  11   188-139  +49
 4 MEC Halle           88   26  0  3  1  3  15   220-145  +75
 5 ESC Moskitos Essen  86   26  5  0  0  3  17   198-129  +69
 6 Herner EV           82   23  5  0  0  3  17   204-169  +35
 7 Rostock Piranhas    71   21  1  2  0  2  22   148-171  -23
 8 Leipzig             70   22  1  0  1  1  23   174-157  +17
 9 FTV Croc. Hambourg  70   20  4  0  0  2  22   184-178  +6
10 EV Duisburg         64   18  4  1  0  0  25   160-167  -7
11 EHC Erfurt          49   12  1  2  4  3  26   137-193  -56
12 Braunlage Harz      20    4  1  0  4  2  37   107-277  -170
13 Preussen Berlin     16    4  1  0  0  2  41   103-322  -219

Hambourg dépose son bilan pendant la saison, un redressement judiciaire qui lui interdit réglementairement l'accès aux play-offs (Erfurt sera donc qualifié pour les pré-playoffs nord). Le club négociera une réduction de sa dette avec ses créanciers et pourra donc continuer son existence. Mais la vague d'euphorie née autour des Crocodiles après la disparition des Freezers semble un peu douchée par ces évènements.

Joueur de l'année (Eishockey News) : 1 Björn Bombis (Hanovre Scorpions), 2 Mitch Bruijsten (Tilburg), 3 Josh Mitchell (Hambourg).

Meilleur gardien : Patrik Cerveny (Essen).

Meilleur défenseur : Dennis Schütt (Hanovre Scorpions).

Meilleur entraîneur : Len Soccio (Hanovre Indians).

Meilleur débutant : Thore Weyrauch (Hanovre Indians).

 

Pré-playoffs (8, 10 et 12 mars 2019)

Leipzig - Duisburg 2-1 (2-0,0-1,0-0)
Duisburg - Leipzig 5-1 (3-0,0-1,2-0)
Leipzig - Duisburg 3-4 a.p. (2-1,1-0,0-2,0-1)

Rostock - Erfurt 6-2 (3-2,2-0,1-0)
Erfurt - Rostock 5-4 (0-0,3-0,2-4)
Rostock - Erfurt 2-1 (1-1,0-0,1-0)

Duisburg et Rostock se qualifient pour les play-offs.

 

 

Sud

Première phase (32 matches)

                     Pts    V VP VT  DT DP D    BP-BC  Diff
 1 EC Peiting         70   21  3  0  0  1  7   149-84  +65
 2 EV Regensburg      70   22  0  1  0  2  7   149-87  +62
 3 EV Landshut        66   18  4  0  3  1  6   138-81  +57
 4 SC Riessersee      63   16  3  3  1  2  7   109-79  +30
 5 SB Rosenheim       62   18  1  0  2  4  7   122-88  +34
 6 ECDC Memmingen     48   12  3  1  2  2 12    97-108 -11
 7 1.EV Weiden        45   10  4  2  0  3 13   107-123 -16
 8 VER Selb           43   10  4  2  0  1 15   113-116 -3
 9 Höchstadter EC     37    9  3  0  0  4 16    93-129 -36
10 EV Lindau          32    7  2  2  2  1 18    71-112 -41
11 ERC Sonthofen      24    4  2  2  1  3 20    97-144 -47
12 EHC Waldkraiburg   16    2  1  0  2  6 21    70-164 -94

Comme Riessersee, rétrogradé sur faillite, n'a pas le droit d'accéder aux play-offs, il n'y a qu'une seule autre équipe qui devra jouer la poule de relégation, et ce sera Waldkraiburg.

Poule finale (50 matches)

                     Pts    V VP VT  DT DP D     BP-BC   Diff
 1 EC Peiting        113   34  4  1  0  1  10   228-135  +93
 2 EV Landshut       109   31  4  1  5  1  8    220-118  +102
 3 EV Regensburg     107   33  1  1  1  3  11   240-137  +103
 4 SB Rosenheim       95   28  1  1  2  5  13   197-147  +50
 5 ECDC Memmingen     79   21  4  1  2  4  18   154-166  -12
 6 VER Selb           77   20  5  3  0  1  21   186-187  -1
 7 1.EV Weiden        62   15  5  2  0  3  25   165-196  -31
 8 EV Lindau          51   11  4  2  3  3  27   115-163  -48
 9 Höchstadter EC     42   10  4  0  0  4  32   136-221  -85
10 ERC Sonthofen      32    6  2  2  1  5  34   148-255  -107

Joueur de l'année (Eishockey News) : 1 Nikola Gajovsky (Regensburg), 2 Ian McDonald (Selb), 3 Ty Morris (Peiting).

Meilleur gardien : Florian Hechenrieder (Peiting).

Meilleur défenseur : Brad Miller (Peiting).

Meilleur entraîneur : Sebastian Buchwieser (Peiting).

Meilleur débutant : Marco Baßler (Landshut).

 

 

Play-offs d'Oberliga

Huitièmes de finale (15, 17, 19, 22 et 24 mars 2019)

Tilburg - Lindau 2-3 a.p. (1-0,1-0,0-2,1-0)
Lindau - Tilburg 2-5 (1-2,1-2,0-1)
Tilburg - Lindau 6-1 (2-0,2-0,2-1)
Lindau - Tilburg 2-3 a.p. (0-0,1-1,1-1,0-1)

Hanovre Scorpions - Weiden 2-3 (0-0,1-1,1-2)
Weiden - Hanovre Scorpions 4-5 (2-1,0-3,2-1)
Hanovre Scorpions - Weiden 6-2 (1-1,2-0,3-1)
Weiden - Hanovre Scorpions 3-4 a.p. (1-2,1-1,1-0,0-1)

Hanovre Indians - Selb 5-7 (1-3,3-1,1-3)
Selb - Hanovre Indians 5-4 a.p. (1-2,2-1,1-1,1-0)
Hanovre Indians - Selb 4-1 (2-0,0-0,2-1)
Selb - Hanovre Indians 4-1 (2-1,1-0,1-0)

Halle - Memmingen 3-2 (1-1,1-0,1-1)
Memmingen - Halle 3-4 a.p. (0-2,1-0,2-1,0-1)
Halle - Memmingen 6-2 (1-1,4-1,1-0)

Rosenheim - Essen 3-2 a.p. (0-0,0-1,2-1,1-0)
Essen - Rosenheim 1-5 (1-3,0-0,0-2)
Rosenheim - Essen 3-2 (1-2,0-0,2-0)

Regensburg - Herne 1-5 (0-1,1-2,0-2)
Herne - Regensburg 6-1 (2-0,3-0,1-1)
Regensburg - Herne 3-4 (1-1,0-1,2-2)

Landshut - Rostock 5-2 (1-1,2-0,2-1)
Rostock - Landshut 2-3 (1-1,0-1,1-1)
Landshut - Rostock 11-1 (4-0,2-0,5-1)

Peiting - Duisburg 4-1 (1-0,1-0,2-1)
Duisburg - Peiting 1-5 (0-1,1-1,0-3)
Peiting - Duisburg 6-3 (1-1,1-2,4-0)

L'existence de pré-playoffs dans la zone nord a créé une pause pour les autres clubs. Les deux favoris que sont Tilburg et les Scorpions ont eu du mal à trouver le rythme avec une défaite inattendue au premier match, tandis que les Indians se font éliminer. Cela n'a pourtant pas gêné Herne qui crée la surprise en balayant Regensburg.

 

Quarts de finale (29, 31 mars, 2, 5 et 7 avril 2019)

Tilburg - Selb 5-1 (1-0,1-0,3-1)
Selb - Tilburg 3-6 (1-1,1-1,1-4)
Tilburg - Selb 6-3 (3-1,2-1,1-1)

Hanovre Scorpions - Rosenheim 3-2 a.p. (0-1,0-1,2-0,1-0)
Rosenheim - Hanovre Scorpions 6-2 (2-1,2-0,2-1)
Hanovre Scorpions - Rosenheim 2-4 (0-2,1-1,1-1)
Rosenheim - Hanovre Scorpions 5-7 (2-1,2-4,1-2)
Hanovre Scorpions - Rosenheim 2-1 (1-0,1-1,0-0)

Landshut - Halle 3-7 (1-2,0-3,2-2)
Halle - Landshut 1-6 (0-3,1-0,0-3)
Landshut - Halle 6-3 (1-0,1-0,4-3)
Halle - Landshut 3-4 (2-1,1-2,0-1)

Peiting - Herne 4-5 (1-2,2-2,1-1)
Herne - Peiting 4-3 a.p. (0-1,3-1,0-1,1-0)
Peiting - Herne 4-6 (2-1,1-2,0-3)

Rosenheim se prend à rêver d'un grand derby contre Landshut en demi-finale, mais se fait éliminer pour la seconde année consécutive, au même stade de la compétition, par les Scorpions de Hanovre.

 

Demi-finales (12, 14, 16, 18 et 20 avril 2019)

Tilburg - Herne 1-3 (1-1,0-1,0-1)
Herne - Tilburg 4-3 (2-1,0-1,2-1)
Tilburg - Herne 5-3 (1-2,1-2,3-0)
Herne - Tilburg 3-5 (0-3,0-1,3-1)
Tilburg - Herne 6-1 (1-0,1-0,4-1)

Landshut - Hanovre Scorpions 8-4 (4-0,2-2,2-2)
Hanovre Scorpions - Landshut 1-4 (1-2,0-2,0-0)
Landshut - Hanovre Scorpions 5-2 (1-1,3-0,1-1)

Les joueurs de Landshut se réunissent à la patinoire avec leurs supporters pour assister sur écran géant au match 5 Tilburg-Herne : la victoire des Neéerlandais, non autorisés à monter, assure en effet à l'EVL la montée en DEL2.

 

Finale (22, 24, 26, 28 et 30 avril 2019)

Tilburg - Landshut 1-4 (0-2,0-1,1-1)
Landshut - Tilburg 4-5 a.p. (2-1,0-1,2-2)
Tilburg - Landshut 2-3 (1-1,1-1,0-1)
Landshut - Tilburg 3-4 (2-4,0-0,1-0)
Tilburg - Landshut 2-4 (1-0,0-1,1-3)

Landshut enchaîne un douzième succès de suite à l'extérieur en gagnant le cinquième match à Tilburg avec deux buts de Marc Schmidpeter - meilleur marqueur de ces play-offs - dans les huit dernières minutes.

 

 

Promotion/relégation en Oberliga Sud

Riessersee et le dernier d'Oberliga Sud (Waldkraiburg) se retrouvent avec les huit premiers de Bayernliga pour se disputer deux places.

Classement (18 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 SC Riessersee      46  13  2  3  0   85-38  +47
 2 EV Füssen          36  11  1  1  5   91-64  +27
 3 HC Landsberg       35   9  4  0  5   72-62  +10
 4 TEV Miesbach       33  11  0  0  7   83-56  +27
 5 EHC Klostersee     28   9  0  1  8   74-58  +16
 6 EC Bad Kissingen   25   7  1  2  8   72-75  -3
 7 EHC Königsbrunn    19   6  0  1 11   49-84  -35
 8 TSV Erding         18   6  0  0 12   69-90  -21
 9 EHC Waldkraiburg   18   6  0  0 12   58-92  -34
10 TSV Peißenberg     12   4  0  0 14   52-86  -34

Füssen est promu en Oberliga aux dépens de Waldkraiburg.

Demi-finales de Bayernliga

Fussen - Klostersee 5-3 3-0
Landsberg - Miesbach 2-4 4-5

Finale de Bayernliga

Füssen - Miesbach 2-3 4-2 4-1 5-2

Füssen remporte le titre honorifique de champion de Bavière.

 

 

 

Regionalliga

Regionalliga West (36 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 Lippe-Hockey-Hamm  93  31  0  0  5  256-94  +162
 2 Herforder EV       89  29  1  0  6  227-104 +123
 3 Bären Neuwied      82  27  0  1  8  228-128 +100
 4 EG Diez-Limburg    67  21  2  0 13  229-151 +78
 5 Ratingen           62  20  0  2 14  168-141 +27
 6 Dinslaken Kobras   50  15  2  1 18  170-161 +9
 7 Soester EG         48  15  1  1 19  165-189 -24
 8 Neusser EV         28   8  1  2 25  129-215 -86
 9 EC Lauterbach      13   4  0  1 31  111-298 -187
10 Löwen Francfort 1b  8   2  1  0 33   74-276 -202

Quarts de finale

Hamm - Neuss 10-0 5-2 7-4
Herford - Soest 5-2 8-3 12-2
Neuwied - Dinslaken 4-3 4-7 5-4 4-6 7-1
Diez-Limburg - Ratingen 6-3 6-5 7-2

Demi-finales

Hamm - Diez-Limburg 5-4(a.p.) 10-4 4-5 3-6 5-2
Herford - Neuwied 5-4(a.p.) 4-3 6-7(t.a.b.) 4-6 7-3

Finale

Hamm - Herford 2-7 1-4 8-3 0-6

Herford est de nouveau champion mais ne peut pas monter avec ses infrastructures actuelles : il attend toujours une décision politique sur la modernisation ou la reconstruction de sa vieille patinoire.

 

Promotion relégation (10 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Luchse Lauterbach   27   9  0  0  1   61-30  +31
2 TuS Wiehl           18   5  1  1  3   53-33  +20
3 Eisadler Dortmund   17   5  1  0  4   36-39  -3
4 Bergisch Gladbach   14   3  2  1  4   29-29   0
5 Löwen Francfort 1b   7   2  0  1  7   35-57  -22
6 Grefrather EG        7   2  0  1  7   34-60  -26

Lauterbach se maintient en Regionalliga et Wiehl y monte, mais les deux clubs renonceront à leur participation, laissant la division à huit clubs la saison prochaine.

 

 

Regionalliga Nord-Ost

Regionalliga Nord (20 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 ECW Sande         53  17  0  2  1   95-38  +57
2 Hambourg SV       41  11  4  0  5   80-69  +11
3 TAG Salzgitter    30   9  1  1  9   69-67  +2
4 EC Nordhorn       26   8  0  2 10   83-88  -5
5 Weserstars Brême  18   5  1  1 13   64-85  -21
6 Adendorfer EC     12   3  1  1 15   55-99  -44

 

Regionalliga Ost (22 matches)

                       Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Schönheider Wölfe     60  20  0  0  2  181-34  +147
2 FASS Berlin           54  17  1  1  3  144-68  +76
3 Tornado Niesky        38  12  0  2  8   96-69  +27
4 ESV Chemnitz          36  11  1  1  9  122-85  +37
5 ESV Halle 1b          25   7  1  2 11   75-133 -58
6 ESC Dresde 1b         20   4  4  0 14   83-117 -34
7 EHC Berlin Blues      18   5  0  0 16   65-167 -102
8 Rot-Weiß Bad Muskau   13   3  1  2 16   70-164 -94

 

Poule finale 1 (6 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 ECW Sande         15   5  0  0  1   45-19  +26
2 EC Nordhorn        8   2  1  0  3   30-33  -3
3 ELV Niesky         7   2  0  1  3   19-32  -13
4 FASS Berlin        6   1  1  1  3   18-28  -10

Poule finale 2 (6 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Schönheider Wölfe 18   6  0  0  0   38-6   +32
2 ESV Chemnitz       7   2  0  1  3   20-27  -7
3 TAG Salzgitter     6   2  0  0  4   11-25  -14
4 Hambourg SV        5   1  1  0  4   22-33  -11

Finale (23 et 30 mars 2019)

Schönheide - ECW Sande 5-4 (1-1,0-3,4-0)
ECW Sande - Schönheide 3-4 t.a.b. (2-1,1-2,0-0,0-0,0-1)

Schönheide remporte la Regionalliga nord-est.

 

 

Regionalliga Südwest (24 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 SC Bietigheim 1b   54  16  3  0  5  145-99  +46
 2 EHC Zweibrücken    45  12  3  3  6  120-85  +35
 3 EHC Heilbronn      44  13  1  3  7   96-79  +61
 4 ESC Hügelsheim     44  13  2  1  8  102-93  +9
 5 EC Eppelheim       39  12  2  2  8  100-82  +18
 6 EV Ravensburg 1b   39  10  4  1  9  105-80  +25
 7 Stuttgarter EC     23   6  1  3 14   71-97  -26
 8 EKU Mannheim       19   6  0  1 17   76-129 -53
 9 EHC Freiburg 1b    14   4  0  2 18   54-124 -70

La réserve de Fribourg-en-Brisgau est reléguée en Landesliga.

Demi-finales

Bietigheim-Bissingen 1b - Hügelsheim 7-5 7-2
Zweibrücken - EHC Eisbären Heilbronn 3-2(t.a.b.) 6-7(t.a.b.) 5-4

Finale

Bietigheim-Bissingen 1b - Zweibrücken 6-5 3-12 6-5(t.a.b.)

 

 

Bayernliga (26 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 EV Füssen         55  16  2  2  5  124-79  +45
 2 HC Landsberg      51  15  3  1  8  143-102 +41
 3 TSV Erding        51  15  2  3  7  125-91  +34
 4 EC Bad Kissingen  45  14  1  3 10  104-91  +13
 5 TEV Miesbach      44  12  1  0  7  106-81  +25
 6 EHC Königsbrunn   44  13  2  2 10  115-105 +10
 7 EHC Klostersee    43  12  2  2  9   97-76  +21
 8 TSV Peißenberg    43  13  2  5 11  101-91  +10
 9 EHF Passau        36  10  2  2 12   85-85   0
10 ESC Geretsried    33  10  1  1 14  111-122 -11
11 EA Schongau       30   8  1  4 13   89-139 -50
12 ERV Schweinfurt   29   7  4  2 15   86-112 -26
13 ESC Dorfen        28   6  4  2 14   98-121 -23
14 EV Pegnitz        14   4  0  2 20   70-159 -89

Les huit premiers accèdent à des poules de promotion en Oberliga.

 

Poule de promotion/relégation B (14 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 EC Pfaffenhofen    36  12  0  0  2   72-38  +34
2 EHF Passau         32  10  1  0  3   72-27  +45
3 ERV Schweinfurt    32  10  0  2  2   62-35  +27
4 VfE Ulm/Neu-Ulm    24   8  0  0  6   63-56  +7
5 EV Pegnitz         18   5  1  1  7   53-45  +8
6 EV Moosburg        11   3  1  0 10   31-67  -36
7 ESV Burgau          9   3  0  0 11   40-80  -40
8 Fürstenfeldbrück    6   2  0  0 12   39-84  -45

Pfaffenhofen est promu en Oberliga aux dépens de Pegnitz.

Poule de promotion/relégation C (14 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 EA Schongau        33  11  0  0  3   78-35  +43
2 ESC Geretsried     30  10  0  0  4   86-52  +34
3 ESC Dorfen         30  10  0  0  4   78-44  +34
4 ESV Buchloe        29   9  0  2  3   63-49  +14
5 ERSC Amberg        17   5  1  0  8   54-55  -1
6 ESC Kempten        15   4  1  1  8   51-60  -9
7 ESC Vilshofen      11   3  1  0 10   37-87  -50
8 ESC Haßfurt         3   1  0  0 13    9-74  -65

Schongau, Geretsried et Dorfen se maintiennent en Bayernliga.

Depuis deux ans, ce tour de promotion/relégation entre Bayernliga et Landesliga est pollué par les controverses autour du quota d'étrangers autorisés, que certains clubs de division inférieure souhaitent augmenter ou abolir. Pour ne plus que ces discussions s'éternisent, les clubs de Bayernliga décident qu'à partir de la saison prochaine, ils détermineront entre eux le club relégué, sans phase commune avec des règles différentes.

Finale de Landesliga

Pfaffenhofen - Buchloe 3-5 4-3 2-6

À défaut d'avoir réussi à monter, Buchloe remporte le titre honorifique de champion de Landesliga dans ce match entre les deux mieux placés de la division en poule de promotion/relégation.

 

 

 

Fédérations régionales

Rhénanie du Nord - Westphalie

Landesliga NRW (16 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 TuS Wiehl           44  14  1  0  1  140-53  +87
2 Eisadler Dortmund   36  12  0  0  4   92-40  +52
3 Grefrather EG       31  10  0  1  5   95-64  +31
4 Bergisch Gladbach   30   9  1  1  5   83-57  +26
5 EHC Troisdorf       29   9  1  0  6   94-76  +18
6 EC Bergisch Land    17   5  1  0 10   80-108 -28
7 GSC Moers           15   5  0  0 11   48-100 -52
8 Ratingen 1b          7   2  0  1 13   53-115 -62
9 Herner EV 1b         7   2  0  1 13   48-125 -77

Les quatre premiers accèdent à une poule de promotion en Regionalliga West.

Poule de classement (8 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
5 EHC Troisdorf       23   7  1  0  0   58-18  +40
6 GSC Moers           16   5  0  1  2   39-34  +5
7 EC Bergisch Land     9   3  0  0  5   47-47   0
8 Ratingen 1b          6   2  0  0  6   35-45  -10
9 Herner EV 1b         6   2  0  0  6   29-64  -35

Les réserves de Ratingen et Herne sont relégués en Bezirksliga.

 

Bezirksliga NRW (18 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 TuS Wiehl 1b     50  16  1  0  1  156-48  +108
 2 Neuss 1b         46  15  0  1  2   98-60  +38
 3 Kristall Lippst. 40  13  0  1  4  129-57  +72
 4 TSVE Bielefeld   38  12  1  0  5  102-82  +20
 5 Aix-la-Chapelle  26   8  1  0  9   91-86  +5
 6 Hamm 1b          16   5  0  1 12   54-83  -29
 7 Dinslaken 1b     15   5  0  0 13   61-97  -36
 8 ESC Rheine       14*  3  2  0 12   77-126 -49
 9 ESV Bergkamen    14   4  0  2 12   72-143 -71
10 Troisdorf 1b     10*  3  0  1 12   57-115 -58

* un match nul 0-0 sur tapis vert

Les réserves de Wiehl et de Neuss sont promues en Landesliga.

 

 

Hesse / Rhénanie-Palatinat

Hessenliga (10 matches)

                       Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 EJ Kassel 89ers       40  13  0  1  2  102-34  +68
2 Eifel-Mosel Bitburg   37  11  2  0  3   78-39  +39
3 ESC Darmstadt         23   7  1  0  8   74-75  -1
4 RT Bad Nauheim 1b     15   5  0  0 11   57-96  -39
5 Eintracht Francfort    5   1  0  2 13   40-107 -67

 

Landesliga Hessen (12 matches)

                         Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 EC Wallernhausen        35  11  1  0  0   94-34  +60
2 EV Wiesbaden            24   8  0  0  4   68-46  +22
3 Eintracht Francfort 2   21   6  1  1  4   74-56  +18
4 Ice Devils Bad Nauheim  16   5  0  1  6   69-67  +2
5 ERC Pohlheim            13   4  0  1  7   40-86  -46
6 ESC Darmstadt 2          9   3  0  0  9   37-63  -26
7 FEC Eisteufel Francfort  8   2  1  0  9   50-80  -30

 

 

Nord

Verbandsliga Nord (20 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 FTV Hambourg 1b  60  20  0  0  0  152-44  +108
 2 Salzgitter 1b    49  15  1  2  2  182-83  +99
 3 TuS Harsefeld    43  13  2  0  5  117-61  +56
 4 ERC Wunstorf     37  11  1  2  6  125-84  +41
 5 Bremerhaven 1b   35  11  1  0  8  104-84  +20
 6 H. Scorpions 1b  26   8  0  2 10   85-97  -12
 7 EC Hanovre 1b    26   8  1  0 11  108-81  +27
 8 Hambourg SV 1b   25   7  1  2 10   89-90  -1
 9 Rostock 1b       20   6  1  0 13   83-118 -35
10 Wesers. Brême 1b  6   2  0  0 18   51-184 -133
11 FASS Berlin 1b    3   1  0  0 19   32-202 -170

 

Landesliga Nord

Groupe A (10 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 CE Timmendorf       30  10  0  0  0  215-4   +211
2 Adendorf 1b         24   7  0  0  3  116-41  +75
3 Altonaer SV 1b      15   5  0  0  5   55-62  -7
4 EC Hanovre 1c       10   5  0  1  4   44-112 -68
5 Molot EC Hambourg    6   2  0  0  8   40-122 -82
6 Gödens Vikings       5   1  1  0  8   45-174 -129

Groupe B (10 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 REV Bremerhaven 1b  23   7  1  0  2   66-33  +33
2 Altonaer SV Hamb.   19   6  0  1  3   68-38  +30
3 TuS Harsefeld 1b    18   6  0  0  4   63-52  +11
4 Hambourg SV 1c      15   5  0  0  5   39-41  -2
5 Adendorf 1c          9   3  0  0  7   41-68  -27 
6 FTV Hambourg 1c      6   2  0  0  8   43-88  -45

Finale

CE Timmendorfer Strand - REV Bremerhaven 1b 14-0 17-2

Timmendorf, reparti du bas de l'échelle après une faillite, est promu en Verbandsliga.

 

Ostsee-Liga (Landesliga Poméranie, 8 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Malchower Wölfe   21   7  0  0  1   56-32  +24
2 Kodiaks Rostock   14   4  1  0  3   41-41   0
3 Beinhart Klink    13   4  0  1  3   48-31  +17
4 Neubrandenburg    12   4  0  0  4   37-36  +1
5 OSC Berlin 1b      0   0  0  0  8   23-65  -42

 

 

Est

Landesliga Berlin (18 matches)

                       Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 Eisbären Jrs Berlin  49  16  0  1  1  220-30  +190
 2 ECC Preussen B. 1b   44  14  1  0  3  122-57  +65
 3 ERSC Berliner Bären  38  12  1  0  5  137-62  +75
 4 FASS Berlin 1c       36  11  1  1  5  137-62  +75
 5 EHC Berlin Blues 1b  36  12  0  0  6  138-77  +61
 6 ESC Berlin 2007      31  10  0  1  7  102-70  +32
 7 OSC Berlin           18   6  0  0 12   59-136 -77
 8 BSG Eternit Berlin   12   4  0  0 14   51-169 -118
 9 ASC Spandau           6   2  0  0 16   54-175 -121
10 SC Charlottenburg     0   0  0  0 18   30-212 -182

 

Thüringenliga (16 matches)

                       Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 ESC Jonsdorf          39  13  0  0  3  110-51  +59
2 EHC Erfurt 2          38  12  1  0  3  103-61  +42
3 Devils Dresde         24   8  0  0  8   88-71  +17
4 Leipziger EC 1b       15   4  1  1 10   68-90  -22
5 SCM Kojoten Erfurt     4   1  0  1 14   50-146 -96

Promotion/relégation (31 mars 2019)

Mammuts Erfurt - Kojoten Erfurt 1-17 (0-6,0-5,1-6)

 

Landesliga Thuringe (12 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 ESC Mammuts Erfurt  27   9  0  0  3   73-39  +34
2 Kickelhahn Ilmenau  20   6  1  0  5   65-56  +9
3 Hurricane Erfurt    17   5  1  0  6   40-45  -5
4 EHV Waltershausen   14   4  0  2  6   47-56  -9
3 MEC Halle 1c        12   4  0  0  8   39-68  -29

 

 

Bade-Wurtemberg

Landesliga Baden-Württemberg (16 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 ESG Esslingen       41  13  1  0  2  103-48  +55
2 Schwenninger ERC 2  34* 11  0  1  0  103-33  +70
3 EC Balingen         24   8  0  0  8   86-70  +16
4 Stuttgart 1b        18*  6  0  0  6   49-53  -4
5 1.CfR Pforzheim     18   6  0  0 10   55-77  -22
6 EKU Mannheim 1b     15   5  0  0 11   70-91  -21
7 TSG Reutlingen       6   2  0  0 14   45-140 -95

* 4 matches en moins

Esslingen est promu en Regionalliga sud-ouest.

 

 

Bavière

Landesliga

Groupe 1 (20 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 ERSC Amberg        46  14  2  0  4  122-61  +61
 2 EC Pfaffenhofen    43  12  3  1  4  103-57  +46
 3 ESC Haßfurt        42  14  0  0  6  128-84  +44
 4 EV Moosburg        38  11  2  1  6   86-77  +9
 5 ESC Vilshofen      37   9  3  4  4   87-68  +19
 6 ESV Waldkirchen    30   8  1  4  7  100-95  +5
 7 SE Freising        26   7  1  3  9   71-89  -18
 8 EV Dingolfing      19   4  3  1 12   82-99  -17
 9 TSV Trostberg      18   5  1  1 13   74-109 -35
10 EHC Bad Aibling    18   6  0  0 14   63-112 -49
11 VER Selb 1b        13   4  0  1 15   63-128 -65

Groupe 2 (18 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 ESV Burgau         44  12  3  2  1  116-57  +59
 2 ESC Kempten        42  12  2  2  2  102-49  +53
 3 VfE Ulm/Neu-Ulm    39  11  3  0  4  109-55  +54
 4 ESV Buchloe        38  11  2  1  4   96-55  +41
 5 Fürstenfeldbrück   29   9  0  2  7   79-65  +14
 6 SC Reichersbeuern  27   9  0  0  9   60-74  -14
 7 TSV Farchant       20   6  0  2 10   57-71  -14
 8 EV Pfronten        12   2  2  2 12   73-121 -48
 9 EV Bad Wörishofen  11   2  1  3 12   47-100 -53
10 SC Forst            8   1  2  1 14   42-134 -92

Les cinq premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les poules de promotion en Bayernliga.

 

Poule de maintien D (10 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 EV Dingolfing       21   7  0  0  3   56-43  +13
2 EHC Bad Aibling     15   5  0  0  5   46-47  -1
3 ESV Waldkirchen     15   5  0  0  5   45-49  -4
4 SE Freising         14   4  1  0  5   41-41   0
5 VER Selb 1b         13   4  0  1  5   47-51  -4
6 TSV Trostberg       12   4  0  0  6   35-38  -3

Poule de maintien E (8 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 TSV Farchant        21   7  0  0  1   40-15  +25
2 SC Reichersbeuern   16   5  0  1  2   41-31  +10
3 SC Forst            14   4  1  0  3   36-25  +11
4 EV Pfronten          9   3  0  0  5   26-34  -8
5 EV Bad Wörishofen    0   0  0  0  8   19-57  -38

Barrage de relégation

TSV Trostberg - EV Bad Wörishofen 5-2 5-1

Bad Wörishofen est relégué en Bezirksliga.

 

Bezirksliga

Groupe nord (16 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 EHC Bayreuth 1b   43  14  0  1  1  121-31  +90
2 Regensburg 1b     38  12  1  0  3  106-40  +66
3 Ingolstadt 1b     35  11  1  0  4   92-47  +45
4 EHC Mitterteich   32  10  1  0  5   81-58  +23
5 EHC Straubing 1b  27   8  1  1  6   80-57  +23
6 ESV Würzburg      15   5  0  0 11   56-90  -34
7 Deggendorf 1b     12   3  1  1 11   44-99  -55
8 ERC Regen         10   3  0  1 12   59-131 -72
9 Schweinfurt 1b     4   1  0  1 14   31-117 -86

Groupe est (16 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Waldkraiburg 1b   42  14  0  0  2  100-42  +58
2 DEC Frillensee    36  12  0  0  4  123-47  +76
3 ESV Gebensbach    33   8  3  3  2   96-56  +40
4 ESC Dorfen 1b     26   8  0  2  6   73-69  +4
5 EV Aich           23   5  3  2  6   87-65  +22
6 EV Berchtesgaden  22   6  2  0  8   62-85  -23
7 ERSC Ottobrunn    21   6  1  1  8   65-80  -15
8 Munich EK         12   4  0  0 12   47-91  -44
9 Bad Aibling 1b     1   0  0  1 15   30-148 -118 

Groupe sud (16 matches)

                    Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Wand. Germering    37  12  0  1  3   69-42  +27
2 EV Mittenwald      33  10  1  1  4  100-57  +43
3 TSV Schliersee     30  10  0  0  6   73-54  +19
4 ESC Geretsried 1b  29   8  2  1  5   61-46  +15
5 EA Schongau 1b     25   7  2  0  7   73-67  +6
6 ESC Holzkirchen    25   7  1  3  5   60-57  +3
7 Bad Bayersoien     19   5  0  3  8   57-58  -1
8 ESV Dachau         15   3  3  0 10   61-87  -26
9 Fürstenfeldb. 1b    3   1  0  0 15   23-109 -86

Groupe ouest (14 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 TV Lindenberg     39  12  1  1  0  106-31  +75
2 ERC Lechbruck     31   9  2  0  3   86-51  +35
3 ESV Türkheim      27   8  1  1  4   64-59  +5
4 HC Maustadt       24   8  0  0  6   84-66  +18
5 SG Oberstdorf     18   5  1  1  7   52-66  -14
6 EGW Augsbourg     14   4  0  2  8   49-76  -27
7 EV Königsbrunn    10   3  0  1 10   67-79  -12
8 1.EC Senden        5   1  1  0 12   37-117 -80

Quarts de finale

Bayreuth 1b - DEC Frillensee Inzell 2-1 1-7 7-5
Waldkraiburg 1b - Regensburg 1b 2-3 3-2(t.a.b.) 4-3
Wanderers Germering - Lechbruck 8-3 13-8
Lindenberg - Mittenwald 3-5 0-4

Demi-finales

Waldkraiburg 1b - Bayreuth 1b 2-3 1-2
Wanderers Germering - Mittenwald 4-5 2-7

Finale

Mittenwald - Bayreuth 1b 9-3 6-3

Mittenwald est promu en Landesliga.

 

 

 

Matches amicaux

11/08/2018 Freiburg - Schwenningen 2-3 t.a.b. (1-0,0-1,1-1,0-0,0-1)
11/08/2018 Essen - Düsseldorf 0-4 (0-2,0-0,0-2)
12/08/2018 Cologne - Krefeld 4-7 (2-2,0-3,2-2)
12/08/2018 Bremerhaven - Francfort 4-0 (1-0,1-0,2-0)
12/08/2018 Weißwasser - Eisbären Berlin 1-4 (0-2,0-1,1-1)
17/08/2018 Iserlohn - Krefeld 3-2 t.a.b. (0-0,2-1,0-1,0-0,1-0)

 

Gäubodenvolksfest-Cup (17 et 19 août 2018 à Straubing)

Wolfsburg - Ingolstadt 4-3 t.a.b. (2-1,0-0,1-2,0-0,1-0)
Straubing - Nuremberg 4-3 (1-2,2-0,1-1)

Match pour la troisième place

Ingolstadt - Nuremberg 1-2 (0-1,1-0,0-1)

Finale

Straubing - Wolfsburg 4-1 (2-0,1-1,1-0)

 

Wurmberg Cup (17/18 et 19 août 2018 à Straubing)

Kassel - Bayreuth 6-2 (2-0,2-2,2-0)
Francfort - Heilbronn 1-3 (0-0,1-0,0-3)

Match pour la troisième place

Bayreuth - Francfort 0-5 (0-2,0-0,0-3)

Finale

Kassel - Heilbronn 4-3 a.p. (0-0,3-2,0-1,1-0)

 

19/08/2018 Bad Tölz - Riessersee 6-0 (2-0,3-0,1-0)
24/08/2018 Riessersee - Bad Tölz 4-2 (3-0,1-1,0-1)
24/08/2018 Crimmitschau - Bayreuth 1-3 (1-0,0-0,0-3)
24/08/2018 Regensburg - Deggendorf 5-1 (2-0,0-1,3-0)
24/08/2018 Herne - Francfort 5-6 (2-2,1-0,2-4)
24/08/2018 Hambourg - Kassel 2-4 (1-3,0-0,1-1)
24/08/2018 Tilburg - Bietigheim 4-7 (0-1,3-4,1-2)
26/08/2018 Kassel - Augsbourg 0-6 (0-2,0-3,0-1)
26/08/2018 Weiden - Crimmitschau 1-6 (0-0,1-5,0-1)
26/08/2018 Bad Nauheim - Herne 7-2 (4-2,1-0,2-0)
26/08/2018 Rosenheim - Deggendorf 5-4 t.a.b. (0-1,2-1,2-2,0-0,1-0)
26/08/2018 Ravensburg - Francfort 3-6 (2-0,1-4,0-2)
31/08/2018 Duisburg - Kassel 2-3 (1-2,0-1,1-0)
31/08/2018 Preussen Berlin - Braunlage 4-5 t.a.b. (1-0,2-3,1-1,0-0,0-1)
31/08/2018 Bad Nauheim - Heilbronn 5-4 t.a.b. (1-1,2-2,1-1,0-0,1-0)
31/08/2018 Cologne - Wolfsburg 4-2 (3-1,0-0,1-1)
31/08/2018 Ingolstadt - Augsbourg 1-3 (1-1,0-1,0-1)
31/08/2018 Regensburg - Hambourg 5-3 (4-1,1-1,0-1)
31/08/2018 Herne - Krefeld 11-4 (5-1,5-1,1-2)
31/08/2018 Deggendorf - Bayreuth 2-4 (0-0,1-0,1-4)
31/08/2018 Hanovre Indians - Bietigheim 2-4 (1-1,0-1,1-2)
01/09/2018 Passau - Weiden 5-2 (2-0,2-0,1-2)
01/09/2018 Cologne - Herne 4-6 (2-2,2-1,0-3)
01/09/2018 Bayreuth - Regensburg 2-4 (0-2,1-1,1-1)
01/09/2018 Landshut - Hambourg 5-1 (0-0,2-0,3-1)
01/09/2018 Peiting - Landsberg 4-2 (0-0,2-0,2-2)

 

Thialf-Cup (1er et 2 septembre 2018 à Heerenveen, Pays-Bas)

Bremerhaven - Düsseldorf 4-1 (0-0,3-1,1-0)
Pays-Bas - Krefeld 2-3 t.a.b. (1-2,1-0,0-0,0-0,0-1)

Match pour la troisième place

Düsseldorf - Pays-Bas 4-0 (1-0,2-0,1-0)

Finale

Bremerhaven - Krefeld 6-3 (3-1,0-0,3-2)

 

02/09/2018 Braunlage - Erfurt 2-5 (0-0,0-0,0-0)
02/09/2018 Herne - Bad Nauheim 1-4 (0-1,0-0,1-3)
02/09/2018 Kassel - Wolfsburg 2-4 (0-2,0-0,2-2)
02/09/2018 Schwenningen - Mannheim 2-5 (0-3,0-1,2-1)
02/09/2018 Straubing - Augsbourg 4-0 (2-0,2-0,0-0)
02/09/2018 Miesbach - Waldkraiburg 0-3 (0-1,0-2,0-0)
02/09/2018 Deggendorf - Regensburg 3-1 (0-0,1-1,2-0)
02/09/2018 Memmingen - Riessersee 1-4 (0-0,0-0,0-0)
02/09/2018 Landsberg - Lindau 2-4 (0-1,1-1,1-2)
04/09/2018 Bad Nauheim - Duisburg 2-1 a.p. (1-0,0-1,0-0,1-0)
04/09/2018 Cologne - Francfort 3-1 (0-0,1-0,2-1)
06/09/2018 Bayreuth - Leipzig 11-2 (4-0,5-2,2-0)
07/09/2018 Landshut - Dresde 3-5 (1-1,1-1,1-3)
07/09/2018 Kassel - Heilbronn 5-1 (1-0,2-0,2-1)
07/09/2018 Mannheim - Francfort 7-4 (1-1,3-2,3-1)
07/09/2018 Bad Tölz - Deggendorf 5-3 (1-0,3-1,1-2)
07/09/2018 Bietigheim - Tilburg 5-0 (0-0,3-0,2-0)
07/09/2018 FASS Berlin - Rostock 1-5 (0-0,1-1,0-4)
07/09/2018 Memmingen - Kaufbeuren 2-6 (0-1,2-1,0-4)
07/09/2018 Krefeld - Düsseldorf 1-2 (1-2,0-0,0-0)
07/09/2018 Hamm - Braunlage 6-3 (2-0,2-2,2-1)
07/09/2018 Sonthofen - Peiting 1-4 (0-1,0-2,1-1)
07/09/2018 Erfurt - Weiden 2-5 (1-1,1-2,0-2)
07/09/2018 Halle - Weißwasser 2-3 (1-1,0-1,1-1)
07/09/2018 Essen - Duisburg 3-2 t.a.b. (0-0,1-1,1-1)
07/09/2018 Hanovre Indians - Crimmitschau 3-2 t.a.b. (1-0,1-1,0-1,0-0,1-0)
07/09/2018 Hanovre Scorpions - Hambourg 3-4 (0-0,1-3,2-1)
09/09/2018 Hanovre Indians - Weißwasser 3-6 (1-2,1-0,1-4)
09/09/2018 Cologne - Mannheim 5-1 (1-1,2-0,2-0)
09/09/2018 Hambourg - Hanovre Scorpions 4-1 (4-0,0-1,0-0)
09/09/2018 Erfurt - Dresde 2-5 (0-1,1-2,1-2)
09/09/2018 Duisburg - Essen 4-5 t.a.b. (2-1,2-3,0-0,0-1)
09/09/2018 Francfort - Krefeld 3-4 t.a.b. (1-1,1-0,1-2,0-0,0-1)
09/09/2018 Crimmitschau - Landshut 4-5 (1-1,1-1,2-3)
09/09/2018 Füssen - Memmingen 0-2 (0-1,0-1,0-0)
09/09/2018 Selbe - Halle 3-4 (1-1,2-2,0-1)
09/09/2018 Peiting - Sonthofen 5-2 (3-0,0-0,2-2)
09/09/2018 Braunlage - Hamm 5-2 (2-0,2-2,1-0)
09/09/2018 Deggendorf - Bad Tölz 2-4 (1-1,0-2,1-1)
09/09/2018 Weiden - Leipzig 5-6 t.a.b. (3-2,2-1,0-2,0-0,0-1)
09/09/2018 Regensburg - Bayreuth 2-4 (1-1,1-3,0-0)
09/09/2018 Heilbronn - Bad Nauheim 5-2 (3-1,2-1,0-0)
09/09/2018 Kaufbeuren - Ingolstadt 2-3 t.a.b. (0-1,2-0,0-1,0-0,0-1)
09/09/2018 Rostock - FASS Berlin 3-0 (1-0,2-0,0-0)
12/09/2018 Preussen Berlin - Hanovre Indians 1-2 (0-0,0-1,1-1)
14/09/2018 Landshut - Leipzig 6-2 (0-1,3-0,3-1)
14/09/2018 Neuwied - Essen 0-11 (0-3,0-4,0-4)
14/09/2018 Tilburg - Herne 5-4 a.p. (1-1,3-2,0-1,1-0)
14/09/2018 Weiden - Halle 2-3 (1-1,0-2,1-0)
14/09/2018 Schweinfurt - Höchstadt 2-7 (0-0,0-0,0-0)
14/09/2018 Hambourg - Selb 3-7 (1-4,1-0,1-3)
14/09/2018 Hanovre Scorpions - Hanovre Indians 8-3 (4-1,1-0,3-2)
14/09/2018 Peiting - Lindau 1-3 (0-0,0-0,0-0)
14/09/2018 Erfurt - Braunlage 5-1 (4-0,0-0,1-1)
14/09/2018 Memmingen - Füssen 5-3 (0-0,0-0,0-0)
14/09/2018 Sonthofen - Landsberg 8-1 (2-1,4-0,2-0)
15/09/2018 Waldkraiburg - Erding 5-4 a.p. (0-0,3-3,1-1,1-0)
15/09/2018 Preussen Berlin - Selb 4-7 (1-5,3-2,0-0)
15/09/2018 Riessersee - Leipzig 3-2 (2-0,1-0,0-2)
16/09/2018 Hanovre Indians - Hanovre Scorpions 5-0 (2-0,1-0,2-0)
16/09/2018 Herne - Tilburg 1-4 (0-2,1-0,0-2)
16/09/2018 Landsberg - Peiting 3-6 (1-2,1-1,1-3)
16/09/2018 Braunlage - Preussen Berlin 4-3 (1-1,1-1,2-1)
16/09/2018 Lindau - Sonthofen 2-7 (1-1,0-4,1-2)
16/09/2018 Königsbrunn - Memmingen 2-3 (0-1,1-1,1-1)
16/09/2018 Halle - Weiden 5-2 (2-1,1-1,2-0)
16/09/2018 Essen - Höchstadt 5-3 (2-1,1-0,2-2)
16/09/2018 Passau - Regensburg 4-2 (0-0,2-1,2-1)
16/09/2018 Rostock - Hambourg 6-0 (4-0,2-0,0-0)
19/09/2018 Neuwied - Herne 2-5 (2-1,0-1,0-3)
21/09/2018 Rosenheim - Regensburg 5-2 (1-1,3-1,1-0)
21/09/2018 Riessersee - Landshut 1-0 a.p. (0-0,0-0,0-0,1-0)
21/09/2018 Schweinfurt - Weiden 2-5 (1-2,1-2,0-1)
21/09/2018 Sonthofen - Lindau 2-5 (0-1,1-2,1-2)
21/09/2018 Landsberg - Memmingen 5-6 (2-3,2-0,1-3)
23/09/2018 Regensburg - Rosenheim 5-3 (1-0,1-2,3-1)
23/09/2018 Sonthofen - Schongau 6-1 (2-0,2-1,2-0)
23/09/2018 Erding - Waldkraiburg 5-6 (0-2,2-2,3-2)
23/09/2018 Lindau - Füssen 4-5 t.a.b. (1-1,1-3,2-0,0-1)
23/09/2018 Weiden - Pegnitz 13-2 (1-0,8-2,4-0)
23/09/2018 Memmingen - Landberg 5-3 (1-1,1-1,3-1)

Fribourg-en-Brisgau, Mannheim, Ravensburg, les Eisbären de Berlin, Cologne, Munich, Augsbourg, Düsseldorf, Schwenningen, Weißwasser, Rosenheim, Bietigheim-Bissingen, Bad Nauheim, Regensburg, Kaufbeuren, Dresde, Bremerhaven, Wolfsburg, Deggendorf, Heilbronn, Ingolstadt, Krefeld, Landshut, Bad Tölz, Straubing, Iserlohn, Selb, Essen, Höchstadt, Leipzig, Crimmitschau, Weiden, Waldkraiburg, Herne, Lindau et Miesbach ont également disputé des matches et tournois amicaux internationaux.

 

 

La saison précédente (2017/18)

 

Retour aux archives