Championnat de Finlande 1991/92

 

SM-liiga

Classement (44 matches)

                     Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 JyP HT Jyväskylä   60   26  8  10   189-129  +60
 2 Jokerit Helsinki   59   28  3  13   195-132  +63
 3 TPS Turku          59   29  1  14   181-153  +28
 4 Lukko Rauma        49   20  9  15   162-121  +41
 5 Ässät Pori         49   23  3  18   170-171  -1
 6 HIFK Helsinki      47   22  3  19   183-166  +17
 7 KalPa Kuopio       45   18  9  17   167-182  -15
 8 HPK Hämeenlinna    40   18  4  22   191-183  +8
 9 Ilves Tampere      35   16  3  25   134-155  -21
10 Tappara Tampere    30   12  6  26   154-187  -33
11 Reipas Lahti       30   12  6  26   142-202  -60
12 JoKP Joensuu       25    9  7  28   114-201  -87

Le JyP semble porter un rude coup au moral au Jokerit en lui passant devant à la dernière journée.

Barrage entre équipes à égalité de points

Tappara Tampere - Reipas Lahti 2-5

Tappara doit repasser par les barrages de relégation, tout comme JoKP.

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                  B   A  Pts
 1 Mikko Mäkelä         TPS      25  45  70
 2 Esa Keskinen         TPS      24  45  69
 3 Jari Lindroos        JyP HT   18  49  67
 4 Teemu Selänne       Jokerit  39  23  62
 5 Juha Riihijärvi      JyP HT   29  33  62
 6 Teppo Kivelä         HPK      17  42  59
 7 Mika Nieminen        Tappara  17  38  55
 8 Otakar Janecky (TCH) Jokerit  17  35  52
 9 Janne Ojanen         Tappara  21  27  48
10 Juha Jokiharju       KalPa    18  30  48
11 Tomas Jelinek (TCH)  HPK      24  23  47
12 Jukka Seppo          HIFK     16  31  47
13 Jari Korpisalo       Ässät    25  21  46
14 Keijo Säilynoja      Jokerit  21  25  46
15 Radek Toupal (TCH)   HPK      17  29  46

 

 

Quarts de finale

Lukko Rauma - Ässät Pori 1-4
Ässät Pori - Lukko Rauma 4-0

TPS Turku - HIFK Helsinki 1-3
HIFK Helsinki - TPS Turku 3-5
TPS Turku - HIFK Helsinki 3-4

 

Demi-finales

Jokerit Helsinki - Ässät Pori 6-2
Ässät Pori - Jokerit Helsinki 3-2
Jokerit Helsinki - Ässät Pori 6-0
Ässät Pori - Jokerit Helsinki 6-2
Jokerit Helsinki - Ässät Pori 5-0

JyP Jyväskylä - HIFK Helsinki 5-0
HIFK Helsinki - JyP Jyväskylä 4-1
JyP Jyväskylä - HIFK Helsinki 5-1
HIFK Helsinki - JyP Jyväskylä 6-4
JyP Jyväskylä - HIFK Helsinki 3-2

 

Match pour la troisième place

Ässät Pori - HIFK Helsinki 2-3

 

Finale

JYP Jyväskylä - Jokerit Helsinki 2-5
Jokerit Helsinki - JYP Jyväskylä 5-1
JYP Jyväskylä - Jokerit Helsinki 3-2
Jokerit Helsinki - JYP Jyväskylä 4-3
JYP Jyväskylä - Jokerit Helsinki 0-4

Club de bas de tableau depuis sa remontée en SM-liiga en 1989, le Jokerit a changé cette saison avec la prise de pouvoir de l'entrepreneur Harry "Hjallis" Harkimo. Sa personnalité tonitruante, sa puissance de marketing et son argent révolutionneront le hockey finlandais. Mais il n'a pas pour l'instant d'impact sportif direct, en laissant les hommes en places faire leur travail. Car ce sont les jeunes joueurs du Jokerit, maintenant arrivés à maturité, qui réussissent à amener l'équipe de Helsinki à son deuxième titre, dix-neuf ans après le premier. Trois raisons à cette soudaine réussite : 1) Le travail de l'entraîneur russe Boris Maïorov, l'ancien grand joueur du Spartak qui est toujours aussi déterminé à convaincre et à imposer ses vues. 2) Le gardien Markus Ketterer, champion de Finlande junior 1988 avec le Jokerit, qui est ensuite parti au TPS Turku où il a empoché trois titres de SM-liiga, avant de revenir à son club d'origine pour gagner encore. On ne saurait mieux définir un vainqueur dans l'âme. 3) Bien évidemment, la jeune vedette Teemu Selänne. Le buteur élégant et efficace a eu les meilleurs joueurs sur sa ligne avec le centre tchèque Otakar Janecky et la meilleure paire de défenseurs du championnat, composée de Waltteri Immonen et Mika Strömberg.

 

Meilleurs marqueurs des play-offs

                                 B   A  Pts
1 Teemu Selänne        Jokerit  10   7  17
2 Otakar Janecky (TCH) Jokerit   2  11  13
3 Keijo Säilynoja      Jokerit   5   6  11
4 Jari Lindroos          JyP     5   5  10
5 Ari Haanpää            JyP     6   2   8
6 Harri Tuohimaa       HIFK      5   3   8
7 Jiri Kucera (TCH)    Tappara   4   4   8
  Sami Wahlsten        Jokerit   4   4   8
  Juha Riihijärvi      JyP       4   4   8

 

 

Meilleur joueur, élu par ses pairs : Mikko Mäkelä (TPS Turku).

Meilleur espoir : Petri Varis (Ässät Pori).

Meilleur gardien : Petr Briza (Lukko Rauma).

Meilleur défenseur : Harri Laurila (JyP Jyväskylä).

Meilleur entraîneur : Harri Rindell (HIFK Helsinki).

Meilleur arbitre : Seppo Mäkelä. Meilleur juge de ligne : Reijo Ringbom.

Trophée du fair-play : Keijo Säilynoja (Jokerit Helsinki).

Équipe-type : Petr Briza (Lukko Rauma) ; Hannu Virta (TPS Turku) - Harri Laurila (JyP Jyväskylä) ; Teemu Selänne (Jokerit Helsinki) - Otakar Janecky (Jokerit Helsinki) - Mikko Mäkelä (TPS Turku).

 

 

Barrages de promotion / relégation

Kiekko-Espoo - JoKP Joensuu 3-4 [à Helsinki]
JoKP Joensuu - Kiekko-Espoo 2-8
Kiekko-Espoo - JoKP Joensuu 3-2 a.p.
JoKP Joensuu - Kiekko-Espoo 3-2
Kiekko-Espoo - JoKP Joensuu 2-1

Tappara Tampere - Kärpät Oulu 7-3
Kärpät Oulu - Tappara Tampere 8-4
Tappara Tampere - Kärpät Oulu 12-3
Kärpät Oulu - Tappara Tampere 0-5

Tappara se maintient en SM-liiga. Kiekko-Espoo est promu aux dépens de JoKP. C'est logique car Espoo s'appuie sur sa jeune génération 1971-1972-1973 qui est la meilleure du pays, même si certains membres comme Juha Ylönen (au HPK) avaient déjà commencé à partir ailleurs. La consécration arrive à dix minutes de la fin sur un but de Tero Lehterä, à la plus grande joie des 7776 spectateurs.

 

 

 

I-divisioona

Classement (44 matches)

                         Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 Kiekko Espoo           69   32  5  7    222-121  +101
 2 Kärpät Oulu            65   31  3  10   208-119  +89
 3 KooKoo Kouvola         61   29  3  12   238-176  +62
 4 FoPS Forssa            54   26  2  16   250-181  +69
 5 Kiekko-67 Turku        44   20  4  20   185-182  +3
 6 SaiPa Lappeenranta     43   19  5  20   178-154  +24
 7 TuTo Turku             41   18  5  21   154-180  -26
 8 Centers Pietarsaari    41   20  1  23   176-203  -27
 9 VHT Vantaa             37   17  3  24   202-217  -15
10 HJK Helsinki           35   14  7  23   174-230  -56
11 Karhu-Kissat Helsinki  28   11  6  27   175-216  -41
12 Sport Vaasa            10    4  2  38   125-308  -183

Espoo et les Kärpät accèdent à un barrage de promotion. Sport est relégué en division II alors que Karhu-Kissat doit repasser par une poule de relégation.

 

Joueur de l'année : Iiro Itämies (Kärpät Oulu).

Première équipe-type : Iiro Itämies (Kärpät) ; Sergei Karpov (RUS, KooKoo) - Juha Huikari (Kärpät) ; Jouko Myrrä (KooKoo) - Vladimir Kames (TCH, Kärpät) - Jere Lehtinen (Kärpät).

Deuxième équipe-type : Sami Äikää (Espoo) ; Robert Salo (Espoo) - Petteri Kanerva (Espoo) ; Pekka Arbelius (Kärpät) - Mikko Laaksonen (KooKoo) - Tero Lehterä (Espoo).

Meilleur arbitre : Jyrki Ingman.

Entraîneur de l'année : Martti Merra (Kiekko-Espoo).

 

 

Poule de promotion/relégation D1/D2 : 1 Karhu-Kissat Helsinki 7, 2 Junkkarit Kalajoki 7, 3 Ikurin Vire Tampere 6, 4 Ketterä Imatra 2.

Karhu-Kissat se maintient en division I et Junkkarit y est promu.

 

 

 

II-divisioona

Nord (36 matches)

                      Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 Junkkarit Kalajoki  62   30  2  4    275-141  +134
 2 IFK Lepplax         45   21  3  12   195-147  +48
 3 Hokki Kajaani       45   20  5  11   206-167  +39
 4 Hermes Kokkola      43   21  1  14   193-150  +43
 5 YPA Ylivieska       43   20  3  13   173-163  +10
 6 KaPa Kuusamo        33   16  1  19   169-177  -8
 7 S-Kiekko Seinäjoki  30   12  6  18   157-192  -35
 8 Esa-Kiekko Oulu     29   14  1  21   168-208  -40
 9 Kiekko-Vesa Raahe   22   10  2  24   156-185  -29
10 Teräs-Kiekko Raahe  22    3  2  31   156-185  -29

 

 

La saison précédente (1990/91)

La saison suivante (1992/93)

 

Retour aux archives