Qualifications pour les Jeux Olympiques 2014

 

Tour préliminaire (du 17 au 19 octobre 2012)

Groupe K (à Zagreb, Croatie)

Serbie - Israël 7-1 (2-0,2-0,3-1)
Mexique - Croatie 2-9 (1-4,0-1,1-4)
Serbie - Mexique 3-5 (1-1,1-2,1-2)
Croatie - Israël 15-2 (5-0,4-0,6-2)
Israël - Mexique 2-7 (0-1,0-5,2-1)
Croatie - Serbie 6-2 (3-0,2-2,1-0)

Classement : 1 Croatie 9, 2 Mexique 6, 3 Serbie 3, 4 Israël 0.

La Croatie est qualifiée pour le tour suivant.

Meilleur gardien : Andres de la Garma (Mexique).

Meilleur défenseur : Nikola Senzel (Croatie).

Meilleur attaquant et meilleur marqueur : Marko Lovrencic (Croatie), 4 buts et 4 assists.

 

 

Pré-qualification (du 9 au 11 novembre 2012)

Groupe G (à Budapest, Hongrie)

Pays-Bas - Croatie 8-2 (3-0,3-0,2-2)
Lituanie - Hongrie 1-5 (0-2,1-3,0-0)
Pays-Bas - Lituanie 9-2 (1-1,6-1,2-0)
Hongrie - Croatie 13-0 (6-0,3-0,4-0)
Croatie - Lituanie 1-3 (1-2,0-0,0-1)
Hongrie - Pays-Bas 6-7 t.a.b. (1-3,3-1,2-2,0-0,0-1)

Classement : 1 Pays-Bas 8, 2 Hongrie 7, 3 Lituanie 3, 4 Croatie 0.

La Hongrie est quasiment au complet alors que tous ses adversaires déplorent l'absence de leurs meilleurs joueurs : normalement, l'équipe locale ne doit en faire qu'une bouchée. Les 6125 spectateurs, d'abord chauds et enthousiastes, sont médusés de voir leurs favoris courir après le score face à d'efficaces Néerlandais. Alors qu'il reste cinq minutes à jouer, Janos Vas et Balazs Ladanyi marquent coup sur coup à vingt secondes d'intervalle et redonnent l'avantage aux Magyars... mais Jordy Van Oorschot égalise à une minute et demie de la fin. Le jeune gardien Bence Balizs, dans un mauvais soir, encaisse deux pénaltys de Hagenmeijer et Kars.

C'est le plus grand succès des Pays-Bas depuis l'époque des naturalisations il y a trente ans, et il a été obtenu avec seulement deux joueurs formés à l'étranger. C'est la preuve que la confiance enfin donnée aux joueurs locaux en championnat (du fait de la crise financière) est en train de payer. Ce succès est d'autant plus inespéré que les entraîneurs, l'Américain Barry Smith et Chris Eimers, n'avaient été nommés que depuis deux semaines.

Meilleur gardien : Bence Balizs (Hongrie).

Meilleur défenseur : Jordy van Oorschot (Pays-Bas).

Meilleur attaquant : Janos Hari (Hongrie).

Meilleur marqueur : Marco Postma (Pays-Bas), 2 buts et 8 assists.

 

Groupe H (à Kiev, Ukraine)

Pologne - Estonie 8-0 (1-0,3-0,1-0)
Ukraine - Espagne 7-0 (2-0,5-0,0-0)
Pologne - Espagne 5-0 (1-0,0-0,4-0)
Estonie - Ukraine 0-10 (0-4,0-4,0-2)
Espagne - Estonie 5-4 (2-0,1-1,2-3)
Ukraine - Pologne 5-1 (1-1,2-0,2-0)

Classement : 1 Ukraine 9, 2 Pologne 6, 3 Espagne 3, 4 Estonie 0.

Les Ukrainiens ont mobilisé tous leurs meilleurs joueurs, y compris Ruslan Fedotenko et Oleksei Ponikarovsky, habituellement en NHL mais présents au pays du fait du lock-out. On ne les avait plus revu en équipe nationale depuis dix ans (aux JO de Salt Lake City). Ils dominent donc logiquement la Pologne désormais entraînée par le duo russe champion du monde Zakharkin-Bykov.

Meilleur marqueur : Serhyi Varlamov (Ukraine), 3 buts et 3 assists.

 

Groupe J (à Nikko, Japon)

Grande-Bretagne - Corée du sud 4-5 t.a.b. (3-1,1-2,0-1,0-0,0-1)
Japon - Roumanie 2-0 (1-0,0-0,1-0)
Roumanie - Grande-Bretagne 0-3 (0-2,0-0,0-1)
Japon - Corée du sud 3-2 a.p. (1-0,1-1,0-1,1-0)
Corée du sud - Roumanie 2-0 (1-0,0-0,1-0)
Grande-Bretagne - Japon 2-1 (2-0,0-0,0-1)

Classement : 1 Grande-Bretagne 7, 2 Corée du sud 6, 3 Japon 5, 4 Roumanie 0.

Battus le premier jour dans un tournoi qui semblait devenir une affaire asiatique, les Britanniques se qualifient en fin de compte grâce à une solide performance défensive autour de l'arrière Ben O'Connor (leur meilleur marqueur !). Ils éliminent le Japon qui était pourtant devenu leur bête noire et les avait battus 5-0 aux Mondiaux sept mois plus tôt.

Meilleur marqueur : Kim Sang Wook (Corée du sud), 1 buts et 5 assistances.

 

 

Tour qualificatif (les 7, 8 et 10 février 2013)

Le premier de chaque groupe est qualifié pour les Jeux Olympiques de Sotchi.

Groupe D (à Bietigheim-Bissingen, Allemagne)

Autriche - Italie 3-2 (2-0,1-1,0-1)
Allemagne - Pays-Bas 5-1 (2-0,1-1,2-0)
Autriche - Pays-Bas 6-1 (5-0,1-0,0-1)
Italie - Allemagne 2-1 a.p. (1-1,0-0,0-0,1-0)
Pays-Bas - Italie 1-4 (0-1,1-2,0-1)
Allemagne - Autriche 3-2 a.p. (1-0,0-1,1-1,1-0)

Classement : 1 Autriche 7, 2 Allemagne 6, 3 Italie 5, 4 Pays-Bas 0.

Meilleur marqueur : Alexander Barta (Allemagne), 2 buts et 4 assists.

 

Groupe E (à Riga, Lettonie)

France - Kazakhstan 2-3 (0-2,1-1,1-0)
Lettonie - Grande-Bretagne 6-2 (2-1,1-0,3-1)
France - Grande-Bretagne 4-2 (1-0,2-0,1-2)
Kazakhstan - Lettonie 2-3 (1-2,1-0,0-1)
Grande-Bretagne - Kazakhstan 0-6 (0-2,0-4,0-0)
Lettonie - France 2-3 a.p. (0-2,1-0,1-0,0-1)

Classement : 1 Lettonie 7, 2 Kazakhstan 6, 3 France 5, 4 Grande-Bretagne 0.

Meilleur marqueur : Lauris Darzins (Lettonie), 3 buts et 2 assists.

 

Groupe F (à Vojens, Danemark)

Bélarus - Slovénie 2-4 (0-1,2-1,0-2)
Danemark - Ukraine 2-0 (1-0,1-0,0-0)
Bélarus - Ukraine 6-0 (1-0,2-0,3-0)
Slovénie - Danemark 2-1 (0-0,2-1,0-0)
Ukraine - Slovénie 1-6 (0-4,0-1,1-1)
Danemark - Bélarus 2-3 (0-0,2-2,0-1)

Classement : 1 Slovénie 9, 2 Bélarus 6, 3 Danemark 3, 4 Ukraine 0.

Meilleur gardien : Frederik Andersen (Danemark).

Meilleur défenseur : Vladimir Denisov (Bélarus).

Meilleur attaquant : David Rodman (Slovénie).

 

 

Retour aux archives