Mai 2019 : anecdotes

 

À bonne école de fair-play

La charge à la tête de Dmitri Orlov sur Oskars Batna, sans la moindre pénalité sifflée, lors de Lettonie-Russie, était en tête de liste des nombreuses récriminations de l'équipe et des supporters baltes envers les arbitres lors du championnat du monde. Batna a néanmoins calmé un peu la polémique en expliquant qu'il avait été surpris de recevoir un SMS d'excuses de son "agresseur". Orlov a confirmé s'être excusé parce que les coups portés à la tête sont dangereux. Il a ajouté aux journalistes surpris qu'il était parfaitement normal de présenter ses excuses, et qu'il en avait d'ailleurs lui-même reçu en NHL après une charge dans le dos... d'un certain Pierre-Édouard Bellemare (le Français avait été suspendu un match pour une charge dans le dos d'Orlov lors des play-offs 2016).

 

 

Les citations du mois

"J'ai constamment rencontré le même gars à l'engagement. Je voyais qu'il était en difficulté. Je lui ai dit de mettre sa crosse sur la mienne à la mise au jeu. Il a obéi et en a remporté quelques-unes. Il m'a regardé et a souri. Pourquoi ne pas aider ?"

Evgeni Kuznetsov explique à un journaliste de Sport-Express totalement interloqué comment il s'est montré pédagogue envers un adversaire lors du "match" Russie-Italie (10-0) aux championnats du monde.


"Nous sommes juste contents de pouvoir jouer le match suivant dès le lendemain. Tu n'as pas à ruminer pendant une semaine durant comme au football en lisant chaque jour dans la presse combien tu es de la merde."

Korbinian Holzer, défenseur de l'Allemagne, à propos du match contre les Américains (1-3) qui suivait dès le lendemain le désastre face au Canada (1-8).


"La plus grande différence entre les fans de l'équipe nationale de Russie et les fans des clubs de NHL est que les fans russes, quand leur équipe a perdu, doivent traîner tout le monde dans la boue, alors que les fans des clubs soutiennent leurs joueurs favoris quel que soit le résultat. Nous devons être fiers de nos compatriotes qui sont les idoles de millions de gens autour du monde et servent d'exemple à la jeune génération. On doit être capable d'accepter la défaite et d'apprécier le travail des autres."

Ce message sur Instagram d'Anastasia Shubskaya, l'épouse d'Aleksandr Ovechkin, a été diversement apprécié par lesdits supporters russes.


"J'ai remporté ma ligue simulée parce que j'avais Patrick Kane et Johnny Gaudreau dans mon équipe. Et cette semaine j'ai joué contre eux."

Luke Ferrara, l'attaquant de la Grande-Bretagne, tout à son rêve d'affronter des stars pendant les championnats du monde.

 

 

Les vidéos du mois

Publiée par sur Dimanche 31 mars 2019

On pensait que le but contre son camp du défenseur japonais Nobuhiro Sugawara lors des Mondiaux 2004 resterait insurpassable, mais on a désormais vu bien pire. Kazbek Selimov, lui, est carrément parti de la zone adverse pour revenir vers son but et marquer contre son camp ! Cette improbable vidéo a été tournée dans un match de la ligue de hockey de la ville de Balashikha entre le HK Odon et l'Institut d'Ingénierie, des équipes amateurs qui s'entraînent une fois par semaine tard le soir. Le HK Odon est un club militaire composé de membres, vétérans et soutiens du Service Fédéral de la Garde Nationale...

pic.twitter.com/ictMC3Q3sz

— Filip Saxén (@FilipSaxen) 27 mai 2019

Filip Saxen, chef du service des sports au principal quotidien finlandais en langue suédoise Hufvudstadsbladet, avait écrit que l'équipe finlandaise était une des pires de l'histoire. Lorsqu'elle a obtenu le titre de championne du monde, il s'est excusé en mangeant - littéralement - son article, qui avait servi de source de motivation aux joueurs finlandais durant le tournoi.

 

 

Le mois précédent (mars-avril 2019)

 

Retour au sommaire