Juillet 2008

 

01/07 Cristobal Huet à Chicago

L'environnement de Washington, dans une équipe d'avenir et avec la confiance du coach et des fans, paraissait propice pour Cristobal Huet. Mais le gardien français, en se retrouvant agent libre, tenait la chance de sa carrière de décrocher un gros contrat. Il a doublé son salaire en signant pour 22,5 millions de dollars sur 4 ans (5,6 millions par an) avec Chicago, équipe qui ne semble pas promise à un succès aussi immédiat car elle est emmenée par un Patrick Kane encore jeune.

Certains médias estiment que Huet et son agent se sont montrés trop gourmands en refusant les offres de Washington, qui proposait un contrat moins long pour un salaire annuel de 25% inférieur au contrat de Chicago. Ironie de l'histoire, c'est José Theodore, le gardien en disgrâce dont Huet avait pris la place à Montréal, qui le remplace aujourd'hui, pour 3 millions par an. Theodore a vu sa cote remonter après sa bonne saison avec Colorado, qui s'est rabattu sur le gardien Andrew Raycroft.

Huet, qui a reçu tardivement la proposition de Washington (hier), explique avoir voulu tester le marché des agents libres et avoir choisi le salaire et la stabilité. Il espère faire progresser les Blackhawks qui remontent la pente.

Le problème actuel pour Huet est que Chicago a toujours sous contrat le gardien le mieux payé de NHL, Nikolai Khabibulin (6,7 millions par an). Le salaire du Russe plombe la franchise et bride le recrutement, mais il est difficilement vendable...

Dans la frénésie actuelle des transferts, c'est Tampa Bay, qui a le plus recruté avec Ryan Malone (pour 7 ans et 31,5 millions), les attaquants tchèques Radim Vrbata et Vaclav Prospal, le vétéran de 42 ans Gary Roberts et l'ex-gardien de Washington Olaf Kölzig.

01/07 Antoine Roussel en camp NHL

Antoine Roussel, qui n'avait pas été retenu à la draft NHL, vient cependant d'être invité par les Blue Jackets de Columbus à leur camp d'entraînement. "Je n'en reviens pas encore, je capote", a déclaré le jeune attaquant français, formé au vocabulaire québécois pendant ses deux années de junior majeur à Chicoutimi.

03/07 Décès de Calixte Pianfetti

L'ancien capitaine de l'équipe de France, Calixte Pianfetti, 9 fois champion de France avec Chamonix, est décédé dans la nuit de lundi à mardi à l'hôpital de Sallanches. Ses obsèques auront lieu demain à Chamonix. Il avait confié ses mémoires l'été dernier.

05/07 Jaromir Jagr retourne à Omsk

Comme cela était attendu depuis plusieurs mois, Jaromir Jagr quitte la NHL pour retourner à l'Avangard Omsk. Il a signé un contrat de deux ans avec option pour une troisième année, sans doute pour le montant de 7 millions de dollars par an qui avait été évoqué. Jagr avait attendu l'ouverture du marché: des agents libres pour voir si un autre club de NHL égalait cette offre. Ce ne fut pas le cas. Edmonton a proposé 8 millions, mais avec un contrat de seulement un an. Jagr a donc donné son accord hier après avoir eu au téléphone Leonid Polezhaev, le gouverneur de la région d'Omsk.

Neuvième marqueur de l'histoire de la NHL (1599 points en saison régulière, et 181 points en play-offs), Jaromir Jagr, 36 ans, ne va donc pas essayer de dépasser ses ex-coéquipiers Ron Francis et Mario Lemieux. Le Tchèque avait déjà joué à Omsk pendant le lock-out en 2005, et avait marqué le but en prolongation qui avait donné le titre de champion d'Europe au club sibérien. Depuis cette date, l'Avangard n'avait cessé de rêver au retour du joueur tchèque qui avait déclaré que "sa tête [était] en NHL mais son coeur [restait] à Omsk". À l'époque, le grand espoir du hockey russe Aleksei Cherepanov confiait qu'il venait à tous les entraînements de l'équipe première pour voir Jagr. Peut-être pourra-t-il le voir de plus près la saison prochaine en jouant sur la même ligne ?

Un autre Tchèque de NHL vient de signer en Russie : Josef Vasicek, 35 points cette saison avec l'autre équipe de New York, les Islanders. Il rejoint le Lokomotiv Yaroslavl, même si le Spartak Moscou s'était aussi mis sur les rangs.

Rappelons que si la nouvelle KHL a mis en place un plafond salarial, les joueurs en provenance de NHL en sont exemptés. Cela permet donc aux clubs russes de pouvoir être agressifs sur le marché pour recruter des joueurs venus d'outre-Atlantique, comme le Slovaque Branko Radivojevic au Spartak ou bien Chris Simon, victime de la plus longue suspension de la NHL (30 matches pour coup de patin) chez les "gros bourrins" du Vityaz Chekhov.

Les New York Rangers avaient anticipé le départ de leur leader offensif Jagr en recrutant l'agent libre Markus Näslund et en récupérant le purement offensif Nikolaï Zherdev, échangé de Columbus contre les défenseurs Christian Bäckman et Fedor Tyutin. Il leur reste du coup à trouver un autre arrière, même s'ils s'étaient déjà renforcés avec Wade Redden.

08/07 La vie sans accord sur les transferts

Les grandes ligues européennes, contre l'avis de l'IIHF, n'ont pas souhaité cette saison prolonger l'accord sur les transferts avec la NHL. Elles ne récupèrent donc pas de compensations, mais les contrats sont en revanche mutuellement respectés de part et d'autre de l'Atlantique. Enfin, en théorie... Les Russes ont failli provoquer une pagaille en faisant des offres à Evgeni Malkin avec des déclarations agressives d'Aleksandr Medvedev - le patron de la nouvelle KHL - qui a déclaré en bombant le torse que la NHL n'avait jamais respecté les contrats et qu'il était temps d'en "payer le prix". Or, Malkin était sous contrat encore un an, et cette violation du pacte implicite de non-agression a été durement commentée en Amérique du nord mais surtout par René Fasel, le président de l'IIHF aussitôt accusé de "trahir" les intérêts russes et européens. Une escalade verbale pour rien puisque Malkin n'avait pas l'intention de bouger et vient de resigner pour cinq ans à Pittsburgh.

On en reste donc au statu quo : seuls les joueurs en fin de contrat peuvent bouger. Ou alors, ils doivent racheter leur contrat, comme vient de le faire le défenseur suédois Jonas Frögren qui a déboursé plus de 260 000 euros à son désormais ex-club Färjestad. Une somme aussitôt compensée par la prime de signature versée par les Toronto Maple Leafs, une indemnité de transfert déguisée en somme. Avec l'ancien accord IIHF/NHL, la compensation forfaitaire aurait été de 130 000 euros, et le FBK y est donc gagnant financièrement. Ce n'est cependant pas le cas de ses collègues de Frölunda (plus de 600 000 euros perdus par l'absence d'accord), de Djurgården (500 000 euros) et du club de deuxième division aux nombreux juniors Västerås (450 000 euros). Faut-il voir là le prix du respect ? Sera-t-il jugé trop élevé par les trois "gros perdants" ? Pour l'instant, les clubs suédois se sont surtout inquiété de voir leurs principales stars partir pour la Russie, même contre des montants de transferts en bonne et due forme...

09/07 Modifications en Belgique

La nouvelle équipe dirigeante de la fédération belge, autour du président Pascal Nuchelmans qui succède à Chris Clement après 17 ans de bons et loyaux services, a répondu à la demande de plusieurs clubs de changer les catégories d'âge. Ils ne seront donc plus en âges pairs mais se décomposeront en U9, U11, U13, U15, U17 et U20. Ils seront du même coup harmonisés avec la France jusqu'en minimes. Après l'Espagne, c'est le deuxième pays voisin qui "s'aligne" de cette manière, même si la motivation est moins directe puisque les clubs belges ne participent pas aux championnats français de hockey mineur (mais ils prennent part aux tournois).

Notons par ailleurs que la Belgique vient de voir son grand espoir Mitch Morgan drafté en junior majeur par les Foreurs de Val-d'Or. À seulement 17 ans, cet attaquant a participé au Mondial de division II cette année avec l'équipe nationale belge senior et en a été le deuxième marqueur avec 9 points ! Formé au HYC Herentals, Mitch Morgan a passé la saison en DNL, la ligue allemande des moins de 18 ans, et il était le cinquième marqueur de son équipe de Cologne.

11/07 Radulov à Ufa

Jusqu'ici, la nouvelle KHL avait surtout attiré des joueurs dont la NHL ne faisait pas une priorité. D'une part, des joueurs âgés comme Jágr, parce que les équipes de NHL rechignaient à leur accorder des contrats de longue durée par crainte qu'ils ne continuent à plomber la masse salariale en cas de blessure. D'autre part, des joueurs décotés pour des raisons extra-sportives. C'est le cas du gardien Ray Emery, qui avait eu une chance unique de devenir n1 à Ottawa pour longtemps après la finale de Coupe Stanley, mais qui l'a gâhée par son comportement en se mettant ses coéquipiers à dos. Les Senators ont préféré racheter son contrat pour se débarrasser du problème, et son agent n'a reçu que trois coups de fil durant l'été. Avant-hier, Emery a donc signé pour 2 millions de dollars plus bonus avec l'Atlant (l'ex-Khimik) de Mytishchi.

Mais hier, c'est une recrue beaucoup plus marquante que s'est payée la ligue russe, un jeune joueur, certes moins célèbre que Jagr, mais sur lequel les Nord-Américains ne peuvent employer aucun argument dégradant. Sur les conseils de son père, il a fait l'essentiel de sa carrière outre-Atlantique, depuis ses saisons de junior majeur avec les Remparts de Québec, et il y était mieux coté qu'en Russie, jusqu'à ce que sa participation au titre de champion du monde en mai change un peu la donne. Radulov a commencé le Mondial comme attaquant surnuméraire mais a finalement eu une bonne contribution sur la quatrième ligne... aux côtés de son futur coéquipier Aleksei Tereshchenko. En effet, il vient de signer pour trois ans avec le champion russe, le Salavat Yulaev Ufa, en expliquant vouloir jouer dans un club capable de gagner, et qui participe qui plus est à la nouvelle Ligue des Champions.

Le problème, c'est que Radulov avait encore un an de contrat avec les Predators de Nashville, qui bâtissaient leur futur sur lui (il était devenu leur troisième marqueur à 22 ans) et avaient utilisé sa photo pour illustrer la campagtne d'abonnements ! Selon le joueur, il avait mis la franchise NHL au courant de sa volonté de rentrer au pays mais n'avait jamais été pris au sérieux. Cette annonce arrive alors que les représentants de la NHL et des fédérations et ligues européennes (KHL incluse) se sont rencontrés hier et avant-hier au siège de l'IIHF à Zurich. Il en est ressorti des déclarations apaisées et un accord oral sur le respect mutuel des contrats en bonne intelligence. Quelques heures plus tard, on apprend la signature de Radulov...

Elle est à balancer avec une autre affaire, puisque le junior russe Nikita Filatov a signé pour trois ans à Columbus alors que le CSKA prétend avoir toujours ses droits sur lui. La KHL a obtenu de l'IIHF qu'elle n'accorde pas le transfert international. Légalement, Filatov et Radulov pourraient tous deux être transférés sans que leur nouveau club soit réellement inquiété, mais les belles paroles zurichoises arrivent comme un cheveu sur la soupe (même si le contrat entre Radulov et Ufa a peut-être été conclu avant).

12/07 Validation des clubs

La liste des clubs validés pour la saison prochaine par la Commission Nationale d'Aide et de Contrôle de Gestion, et validée par le Bureau Directeur jeudi, s'établit comme suit :

Validés en Ligue Magnus : Chamonix, Neuilly-sur-Marne, Strasbourg et Villard-de-Lans.

Signature d'un contrat d'objectifs financiers pour validation effective : Amiens, Dijon et Épinal.

Restent donc à valider en Magnus : Angers, Briançon, Mont-Blanc, Morzine-Avoriaz et Rouen (les 5 mêmes que l'an dernier à cette date), plus Grenoble et Tours.

Validés en division 1 : Annecy, Caen, Courbevoie, Gap, Montpellier, Nice, Reims et Valence.

Signature d'un contrat d'objectifs financiers pour validation effective : Cergy et Deuil/Garges.

Relégués : Avignon (D3), Viry (D2 ou D3 selon places disponibles).

Restent donc à valider en D1 : Amnéville, Bordeaux.

Validés en division 2 : ACBB, Asnières, Brest, Chambéry, Champigny, Clermont, La Roche sur Yon, Meudon, Mulhouse, Nantes, Rouen 2 et Toulouse.

Signature d'un contrat d'objectifs financiers pour validation effective : Cholet.

Rétrogradés : Lyon (D3) et Wasquehal (D3).

Restent donc à valider en D2 : Cherbourg, Évry, Font-Romeu, Mont-Blanc 2, promus de D3.

Les clubs rétrogradés peuvent faire appel, comme l'ont fait déjà Avignon et Wasquehal. Certains des clubs non encore validés ont des éléments complémentaires à fournir d'ici mardi ou jeudi. Les postulants de D3 - parmi les 12 premiers - ont jusqu'au lundi 21 pour déposer leurs dossiers.

12/07 C'est la guerre ?

Le transfert de Radulov semble avoir déterré la hache de guerre. La NHL s'est plaint auprès de l'IIHF, qui menace maintenant Radulov de le suspendre de toute compétition. La participation du Salavat Yulaev Ufa à la Ligue des Champions pourrait aussi être remise en cause.

Comment réagissent les deux clubs protagonistes de l'affaire ? Le Salavat Yulaev Ufa a fait signer un défenseur de NHL, Steve McCarthy, mais celui-ci ne pose pas de problème puisqu'il était devenu agent libre. Les Nashville Predators, quant à eux, ont précisé qu'ils attendaient Radulov à leur camp d'entraînement, et le visage du Russe sert toujours d'argument de vente des abonnements sur leur site internet...

Pour autant, la KHL n'a pas l'air de vouloir s'excuser. Dans une conférence de presse, Aleksandr Medvedev a indiqué que l'accord n'entrerait en vigueur que quand il serait signé et que, "pour les joueurs sous contrat qui veulent signer en Amérique du nord, il reste 24 heures". Il met en balance l'arrivée controversée de Radulov et le départ de Filatov, semblant les considérer tous deux acquis. Faut-il s'attendre un week-end où tous les coups seront permis ? Les Los Angeles Kings pourraient tout faire pour "chasser" Vyacheslav Voinov, le défenseur de 18 ans de Chelyabinsk.

Medvedev a aussi évoqué l'Avtomobilist Ekaterinbourg, le nouvel entrant de la KHL qui ne devrait pas être accepté. Il a le droit à quelques jours de délai, mais le Khimik Voskresensk, promu plus légitime puisque vainqueur de Vysshaia Liga, devrait prendre sa place.

Pendant ce temps, le SKA Saint-Pétersbourg, le club de Medvedev et de Gazprom, qui a surtout fait mousser des rumeurs jusqu'ici (Martin Straka, rentré chez lui à Plzen, et Brendan Shanahan, en cours), a enfin mis la main sur une vraie recrue : l'attaquant défensif Sergei Brylin, le Russe qui a gagné le plus de Coupes Stanley (3, avec New Jersey).

vous trouverez ici le classement et les play-offs commentés.

14/07 Patrick Thoresen à Lugano

L'attaquant norvégien Patrick Thoresen, qui évoluait jusqu'ici chez les Flyers de Philadelphie, souhaitait revenir en Europe. À Philadelphie, contrairement à Edmonton où il était titulaire fixe, il avait dû passer de longues semaines en AHL, et il n'a pas accepté de continuer avec un simple contrat "two-way". Il était courtisé par des clubs suédois, dont il connaît déjà le championnat, mais il a finalement choisi de signer à Lugano. Le HCL, entraîné par un trio suédois venu d'Umeå (John Slettvoll, Jesper Jäger et Christian Lechtaler), va reprendre cette saison un visage nordique, avec le retour du défenseur offensif Petteri Nummelin qui avait passé les meilleures années de sa carrière dans le Tessin.

16/07 La KHL décide d'un moratoire

Les clubs de KHL réunis aujourd'hui ont décrété un moratoire sur le recrutement de joueurs de NHL sous contrat, conformément au "pacte de non-agression" discuté la semaine dernière à Zurich et en laissant jusqu'au 1er août pour le ratifier. Cela peut être pris comme un geste de bonne volonté, pour éviter l'escalade, mais c'est un aussi un rappel que l'accord n'était pas en vigueur jusqu'ici.

La NHL, par la voix de son vice-président Bill Daly, a en effet réclamé que le pacte soit rétroactif jusqu'au 15 juin. Aleksandr Medvedev a répliqué de manière cinglante que, dans ce cas, il faudrait qu'il remonte au moment où la Russie est sortie de l'accord NHL/IIHF sur les transferts, c'est-à-dire en 2005. Autrement dit, "on veut bien rendre Radulov si vous rendez Malkin". Autre argument purement rhétorique employé dans ses multiples interviews, "on veut bien payer 200 000 dollars pour Radulov", allusion au montant des compensations de l'accord NHL/IIHF, montant jugé trop faible et qui a conduit les Russes à se retirer. Tout cela est très clair : les Russes ne lâcheront pas l'ex-star ascendante de Nashville.

Et Radulov dans tout cela ? Il vient de présenter le trophée de champion du monde dans sa ville natale de Nijni Taghil, dans l'Oural. Il en a profité pour donner une interview sur le site de son club formateur, le Spoutnik : "Le retour en Russie, c'est un pas important, mais je sais que le club d'Ufa est une organisation solide avec de grandes ambitions. Ses représentants m'ont invité depuis deux ans, et j'ai décidé de jouer un peu dans mon pays natal. [...] Jamais on ne m'a dit que j'étais un joueur de style canadien. Oui, j'ai passé quatre ans outre-Atlantique, mais tout ce que je sais, je l'ai appris en Russie, donc je ne pense pas connaître de difficultés liées à la dimension de la glace."

Radulov est passé par Ekaterinbourg, la grande ville de l'Oural, choquée par l'exclusion - officielle depuis hier - de l'Avtomobilist, qui n'a pas eu assez de budget garanti par les autorités régionales (c'est bien le Khimik Voskresensk qui le remplacera, en toute logique sportive). Si le document qui circule sur les sites russes n'est pas un faux, le joueur aurait même signé la pétition des supporters locaux qui s'opposent à cette décision...

Il a ensuite pris l'avion pour Ufa, où il est arrivé ce soir pour rencontrer ses nouveaux coéquipiers, avec qui il part demain pour un camp de pré-saison en Finlande.

18/07 Match caritatif : Cristobal Huet à Morzine mercredi

Après le match caritatif organisé à Asnières en juin, l'association "Puck et Match" organise un nouveau gala en présence du gardien de NHL Cristobal Huet. Il se déroulera mercredi 23 juillet à 20h45 et sera précédé d'une séance d'autographes à 19h00. Le HC Morzine-Avoriaz y affrontera une sélection française des amis de Cristo. Le tarif d'entrée est de 5 euros et la recette sera entièrement reversée au profit de l'hôpital Necker pour les enfants malades.

Les internationaux morzinois (Pousset, Tardif, Zwikel et les frères Rozenthal) seront bien sûr de la partie, mais d'autres joueurs comme Baptiste Amar, Antonin Manavian ou Cyril Papa sont également annoncés.

18/07 L'IIHF enquête

On attendait la réaction de l'IIHF sur la guerre des transferts entre la KHL et la NHL. Elle avait certes réagi par le biais de son porte-parole Szymon Szemberg, mais les menaces de suspension avaient été balayées d'un revers de main par Aleksandr Medvedev. Le patron de la KHL n'avait que faire des propos du Hongrois, pas assez haut placé à ses yeux pour avoir le droit de l'ouvrir... Il déclarait ne considérer comme officielle que la réaction du président de l'IIHF. Or, René Fasel est en vacances et n'a pas l'intention de les interrompre. Il ne veut pas prendre parti pour l'instant, déclarant simplement souhaiter que tout se résolve amicalement.

C'est le sens de sa dernière déclaration reprise sur le site de l'IIHF, qui dit enquêter sur le cas de six joueurs :

- Aleksandr Radulov, recruté par le Salavat Yulaev Ufa (pour moins de 3 millions de dollars par an d'après son agent, contrairement à ce qui avait été annoncé) alors qu'il a un an de contrat restant en NHL avec Nashville

- Nikita Filatov, engagé par Columbus et en fin de contrat avec le CSKA Moscou qui dit conserver ses "droits sportifs"

- Tomas Mojzis, défenseur tchèque engagé par Minnesota alors qu'il avait signé un contrat - préliminaire ? - avec le Sibir Novosibirsk

- Jason Krog, attaquant canadien qui a signé à Vancouver un mois après avoir signé un contrat avec le Severstal Cherepovets, contrat qui contenait une clause de sortie d'après une interview de l'attaquant sur une radio canadienne

- Fedor Fedorov, qui semble avoir signé avec les New Jersey Devils alors qu'il est sous contrat avec le Dynamo

- Viktor Tikhonov, le petit-fils de qui vous savez, qui a passé la saison avec le Severstal Cherepovets et participe actuellement au camp de développement des Coyotes de Phoenix.

Les joueurs sont suspendus jusqu'au 31 juillet en attendant que leurs contrats soient étudiés. Un contre cinq, en quelque sorte. Pour autant, Medvedev déclare ne pas accepter l'idée de ces suspensions et ne pas vouloir que ces joueurs soient les boucs émissaires du fait que le pacte entre la KHL et la NHL n'a pas encore été signé.

20/07 Vsetin, le retour

C'était le feuilleton tchèque de l'été dernier, l'exclusion du champonnat, du club-phare des années 90, Vsetín, pour motifs économiques. Aujourd'hui, le club a racheté la licence du HC Blansko en 2e ligue, soit le troisième niveau tchèque. Il va donc faire son retour, sous le nom de Valasský Hokejový Klub, c'est-à-dire le Hockey Club de Valachie, du nom de la région, la Valachie morave, dont Vsetín est la principale ville.

at des Pays-Bas commenté.

23/07 Nouveau logo de Brest

Les Albatros de Brest, qui ouvriront leur saison à domicile le 6 septembre par un match amical contre Caen, ont présenté leur nouveau logo, particulièrement réussi d'ailleurs.

23/07 Nouvelle patinoire de Valenciennes

La nouvelle patinoire de Valenciennes, ouverte au public à la mi-septembre, devrait être à disposition des clubs pour les entraînements à partir du 18 août. Découvrez-la sur ce reportage vidéo.

29/07 Avignon entendu en appel, Dunkerque rétrogradé

La commission disciplinaire d'appel du vendredi 25 juillet a entendu l'appel de l'OHC Avignon et infirmé la décision de rétrogradation. Rappelons que le club vauclusien était menacé d'exclusion de la D1 pour n'avoir envoyé aucun dossier financier dans les délais impartis. La sanction sur ce point sera donc limitée aux 100 euros de pénalité financières par jour de retard, et le dossier sera maintenant examiné comme les autres par CNACG.

La commission d'appel a en revanche confirmé la décision de rétrogradation frappant Wasquehal. Un double coup dur pour le hockey nordiste, puisque l'autre club de la région, Dunkerque, a été rétrogradé au même moment par le bureau directeur de la FFHG suivant les conclusions de la CNACG. Le HGD peut maintenant lui aussi faire appel.

Ligue Magnus

Validés sans conditions : Chamonix, Neuilly-sur-Marne (recrutement contrôlé), Strasbourg et Villard-de-Lans.

Validés après signature d'un contrat d'objectifs financiers : Amiens, Dijon (recrutement contrôlé), Épinal.

Validés avec amende pour dépassement de la masse salariale : Angers, Briançon, Grenoble, Morzine-Avoriaz et Rouen

Validés sous recrutement contrôlé et avec amende pour non-respect du contrat d'objectifs de l'an dernier : Mont-Blanc et Tours (tous deux en attente de signature du nouveau contrat d'objectifs).

Division 1

Validés sans conditions : Annecy, Caen, Courbevoie, Gap, Montpellier, Nice, Reims et Valence.

Validés après signature d'un contrat d'objectifs financiers : Cergy et Deuil/Garges.

Validés sous recrutement contrôlé et si réception d'un contrat d'objectifs financiers : Amnéville, Bordeaux.

Dossier financier à valider : Avignon.

Passe en appel le 1er août : Viry-Châtillon.

Division 2

Validés sans conditions : ACBB, Asnières, Brest, Chambéry, Champigny, Clermont, La Roche sur Yon, Meudon, Mulhouse, Nantes, Rouen 2 et Toulouse.

Validé après signature d'un contrat d'objectifs financiers : Cholet.

Validés sous recrutement contrôlé et si réception d'un contrat d'objectifs financiers : Cherbourg, Évry (recrutement contrôlé).

En attente : Font-Romeu, Mont-Blanc 2 (dissous ?), promus de D3.

Passe en appel le 1er août : Lyon.

Rétrogradés : Wasquehal (confirmé en appel), Dunkerque

30/07 Paul Gardner quitte Minsk

Pour Laurent Meunier, parti vivre un défi sportif en KHL, le contexte était plutôt rassurant pour ce départ vers l'inconnu. Il retrouvera dans l'équipe un joueur qu'il a bien connu sur les glaces helvétiques, Mike Maneluk, ainsi qu'un joueur venu de DEL, Jeff Ulmer. Il devait aussi évoluer sous les ordres d'un entraîneur américain ayant fait bonne impression à tout point de vue lors de son passage à Yaroslavl (voir top/flop de février 2007).

Malheureusement, Gardner vient de s'entendre avec le Dynamo Minsk pour annuler son contrat pour raisons familiales et raisons de santé. Le club biélorusse est donc à nouveau à la recherche d'un entraîneur, privilégiant sans doute encore la piste nord-américaine puisque le candidat devra aussi travailler dans le staff de l'équipe nationale avec Glen Hanlon.

31/07 Per Bäckman sélectionneur du Danemark

Per Bäckman a signé aujourd'hui un contrat d'un an comme sélectionneur national du Danemark. Après l'expérience critiquée du coach canadien Mike Sirant, on savait que la DIU, la fédération danoise, voulait revenir à la tradition et embaucher un Suédois.

Le coach universitaire Sirant avait peu de références ? Bäckman, lui, a été trois fois champion de Suède, en 1984 avec l'AIK, en 1988 et 1997 avec Färjestad. Sirant ne connaissait rien des joueurs danois ? Bäckman, lui, a coaché le capitaine de l'équipe nationale Jesper Damgaard lorsqu'il était à Modo.

Per Bäckman reste cependant sur une saison difficile avec Frölunda, seulement sixième de l'Elitserien. Il a peu eu l'occasion de donner sa chance aux juniors du club comme... les grands talents danois Lars Eller et Philip Larsen ! Selon la presse suédoise, le premier choix de la DIU était Niklas Wikegård, consultant vedette de la télévision, mais il aurait refusé.

 

 

Le mois précédent (juin 2008)

Le mois suivant (août 2008)