France - Danemark (13 novembre 1999)

 

Qualification pour le championnat du monde 2000, groupe B, deuxième journée.

L'équipe de France ne doit pas sous-estimer cette équipe du Danemark, adversaire oublié qu'elle a battu dans les dix dernières confrontations. Lentement mais sûrement, les Danois progressent au fil des ans, et leur victoire dans le Mondial B ne doit rien au hasard même si elle ne suffit pas à les promouvoir pour la première fois dans l'élite puisqu'il leur faut repasser par ce tournoi de qualification. Les 500 supporters qui les accompagnés donnent une idée de leur enthousiasme. La vieillissante Italie en a fait les frais en ouverture, et le Danemark est donc premier du tournoi après la première journée.

Et comme avant-hier, les hommes de Jim Brithén ouvrent le score après trois minutes de jeu, bien aidés par les deux pénalités de Maurice Rozenthal (charge incorrecte) et Karl Dewolf (faire trébucher) qui ont offert une situation immanquable de 5 contre 3, qui a abouti au but de Ronny Larsen. Il faut décidément se méfier. La Norvège, pourtant l'équipe ayant paru la plus solide dans ce tournoi, a été renversée au dernier tiers par les Italiens cet après-midi. Va-t-on assister à une nouvelle surprise ? Mais les Bleus négocient bien ce piège. C'est encore le néo-capitaine Arnaud Briand qui signe une égalisation providentielle, profitant là encore d'un avantage numérique. 17 secondes plus tard, Richard Aimonetto donne l'avantage à la France de près.

Les Bleus ont surtout à se méfier de leur indiscipline. Mais quand ce sont eux qui jouent en supériorité numérique, Aimonetto marque de nouveau sur un lancer puissant. La différence de niveau est alors visible face à des Danois sont moins physiques et moins expérimentés que leurs cousins norvégiens. La France enchaîne les buts et chasse le gardien Peter Hirsch, qui a encaissé 5 buts en 20 tirs et s'est fait remplacer par Jan Jensen. Mais le nouveau gardien est lui aussi victime du "grand soir" de Richard Aimonetto : il n'avait pas encore marqué sous le maillot bleu dans un match de compétition officielle, il le fait trois fois d'un coup !

Une fois de plus, les Bleus se laissent aller à la facilité avec de mauvais placements, des contres laissés (notamment à Duus qui marque en infériorité) et deux buts encaissés en fin de match. Relâchement anodin ? Pas tout à fait. La France ne sera pas forcément qualifiée si elle perd demain, et la différence de buts peut encore jouer un rôle dans la qualification...

Commentaires d'après-match :

Arnaud Briand (capitaine de la France) : "On est venu à Amiens pour remporter trois victoires et on est à une plus un nul. Maintenant, on va tout faire pour battre l'Italie et rattraper les points perdus contre la Norvège. Ce soir, ça a été une victoire dure à gérer car elle s'est décidée rapidement. Du coup, dans le stress, on ne savait plus vraiment sur quel pied danser, ce qui explique notre troisième tiers-temps."

 

France - Danemark 6-3 (2-1, 4-0, 0-2)
Samedi 13 novembre 1999 à 20h30 au Coliseum d'Amiens. 2687 spectateurs.
Arbitrage de Wolfgang Hellwig (ALL) assisté de Luca Zatta (ITA) et Aris d'Ambrogio (SUI).
Pénalités : France 20' (12', 8', 0'), Danemark 30' (6', 10', 4'+10').
Tirs : France 36 (8, 18, 10), Danemark 36 (18, 10, 8).

Évolution du score :
0-1 à 02'56" : Larsen assisté de Duus et Ehlers (double sup. num.)
1-1 à 07'48" : Briand (sup. num.)
2-1 à 08'05" : Aimonetto assisté de Ouellet et Dewolf
3-1 à 24'21" : Aimonetto assisté de Dubois (sup. num.)
4-1 à 30'11" : Barin (sup. num.)
5-1 à 31'41" : Ouellet assisté de Dubois
6-1 à 38'44" : Aimonetto assisté de Filippin
6-2 à 52'04" : Duus assisté de Nordby Andersen (inf. num.)
6-3 à 54'11" : Fabricius assisté de Christensen et Larsen (sup. num.)

 

France

Attaquants :
Maurice Rozenthal (2') - Arnaud Briand (C) - Philippe Bozon (A)
Stanislas Solaux - Robert Ouellet - Stéphane Barin
Pierre Allard (4') - Laurent Meunier - Guillaume Besse (2')
Richard Aimonetto (8') - Jonathan Zwikel - Benoît Bachelet (2')

Défenseurs :
Grégory Dubois - Karl Dewolf (2')
Gérald Guennelon - Denis Perez (A)
Baptiste Amar - Jean-Christophe Filippin
Stéphane Gachet - Christopher Lepers

Gardien :
Cristobal Huet

Remplaçant : Fabrice Lhenry (G).

Danemark (2' pour surnombre)

Attaquants :
Kim Staal (2') - Heinz Ehlers (10') - Jens Nielsen (2')
Ronny Larsen - Christian Fabricius - Bent Christensen
Morten Green - Mads True - Bo Nordby Andersen
Henrik Borner - Mike Grey - Lars Molgaard (2')

Défenseurs :
Frederik Akesson (2') - Jesper Duus
Torben Benjaminsen (2') - Daniel Jensen (2')
Jesper Damgaard (C, 2') - Lars Oxholm (4')
Soren Lukke-Jorgensen

Gardien :
Peter Hirsch puis à 32'23" Jan Jensen

 

Retour aux qualifications pour les Mondiaux 2000