Lettonie - Ukraine (14 novembre 1999)

 

Qualification pour le championnat du monde 2000, groupe A, troisième journée.

La crainte que les Lettons et Ukrainiens pourraient discuter à l'hôtel en fonction du résultat du premier match de la journée existait déjà dans les travées de la patinoire de Sheffield. De fait, un nul pourrait qualifier les deux équipes,. Mais en réalité, en concédant l'égalisation sur la fin face au Kazakhstan, les Britanniques ont vu leurs chances se réduire sérieusement. Il faudrait que la Lettonie gagne par deux buts pour que l'Ukraine passe derrière la Grande-Bretagne, et que l'Ukraine s'impose de quatre buts pour faire reculer les Baltes à la troisième place.

Ce scénario, les joueurs britanniques n'y croient même plus. Les joueurs britanniques (hormis le débutant Scott Campbell) ne sont même pas restés pour voir le match. Heureusement pour eux... Campbell est dépité en voyant par exemple les Lettons envoyer le palet dans le coin opposé en avantage numérique, un schéma de jeu qui ne ressemble pas à leur système tout en passes.

Lettons et Ukrainiens ne font même pas l'effort de faire semblant. Dans une parodie de hockey, ils ne prennent aucun risque et n'attaquent quasiment pas (14 tirs à 12...). Ils se défendent de toute collusion mais n'ont rien pour ne pas en être accusés. Un but de part et d'autre n'aurait pas suffi à changer le cours de l'histoire et on comprend très vite que les jeux sont faits. Lettons et Ukrainiens préservent leur place dans l'élite sans gloire. Troisième de son tournoi à domicile, la Grande-Bretagne aura une seconde chance dans un barrage sur terrain neutre le mois prochain face à la Norvège.

Commentaires d'après-match :

Harijs Vitolins (capitaine de la Lettonie) : "Hier on a fait 0-0, aujourd'hui Grande-Bretagne et Kazakhstan ont fait 1-1... La glace est si mauvaise que nous n'avons pas pu y pratiquer notre jeu. Nous n'avons pas essayé de faire match nul mais nous devons penser avant tout à la défense et nous n'avons pas eu de problème en zone défensive. Nous avons eu quelques bonnes occasions mais le gardien les a sauvées. Nous ne devions pas perdre aujourd'hui, nous sommes premiers."

Haralds Vasiljevs (entraîneur de la Lettonie) : "Nous étions fatigués après un match difficile hier soir et nous avons vu que les Anglais n'ont pas réussi non plus à gagner contre le Kazakhstan. Nous ne sommes plus en 1909, mais après le match hier chaque joueur à dû laver son équipement jusqu'à 23h. Ils étaient mouillés et c'est aussi un problème. Nous avions demandé une machine et personne ne nous a répondu. Normalement, les organisateurs d'un tel tournoi arrangent le nettoyage des vêtements. Ce n'est pas possible de jouer avec les mêmes vêtements. Les Anglais ont peut-être eu accès à une laverie hier mais on nous a dit que tout était fermé. Nous avons dû prendre tous nos sacs et les mettre dans le bus pour faire le lavage à l'hôtel."

Peter Woods (entraîneur de la Grande-Bretagne) : "Ils n'avaient rien à gagner. Ils connaissaient le scénario au début de match, un nul les qualifierait tous les deux. Si nous avions gagné notre match, ce 0-0 nous aurait qualifiés, mais dans ce cas-là je suis sûr que ce match ne se serait pas fini en 0-0 ! Il y a un format à suivre et il n'y a rien que l'on puisse y faire. Si vous êtes dans cette situation, que feriez-vous ? Je ne sais pas s'il y a une autre manière."

 

Lettonie - Ukraine 0-0 (0-0, 0-0, 0-0)
Dimanche 14 novembre 1999 à 18h30 à la Sheffield Arena. 830 spectateurs.
Arbitrage de Leonid Vaisfeld (RUS) assisté de Paul Staniforth (GBR) et Anders Karlberg (SUE).
Pénalités : Lettonie 12' (4', 4', 4'), Ukraine 6' (0', 4', 2').
Tirs : Lettonie 14 (6, 4, 4), Ukraine 12 (2, 6, 4).
 

Lettonie

Attaquants :
Grigorijs Pantelejevs - Harijs Vitolinš (C) - Aleksandrs Macijevskis
Aleksandrs Nizivijs - Aigars Cipruss - Leonids Tambijevs (6')
Aleksandrs Kercs - Vyaceslavs Fanduls - Aleksandrs Belavskis
Juris Opulskis - Aleksandrs Semjonovs - Mareks Jass
Sergejs Senins

Défenseurs :
Aleksandrs Siskovics - Normunds Sejejs (4')
Rodrigo Lavinš - Atvars Tribuncovs
Igors Bondarevs - Andrejs Maticins
Mihails Bogdanovs (2')

Gardien :
Sergejs Naumovs

Remplaçant : Dmitrijs Zabotinskis (G).

Ukraine

Attaquants :
Roman Salnikov - Konstyantyn Butsenko - Vitali Lytvynenko
Oleksandr Zinevich - Vadim Shakhraïchuk - Dmytro Markovsky
Bogdan Savenko - Vasyl Bobrovnikov - Oleg Synkov
Valentyn Oletsky - Viktor Goncharenko - Ruslan Bezshchasny
Konstyantyn Kasyanchuk

Défenseurs :
Sergei Klimentiev - Oleksandr Savitsky (C, 2')
Oleg Polkovnikov (2') - Vyacheslav Zavalnyuk
Volodymyr Kirik (2') - Andriy Savchenko
Andriy Bushchan

Gardien :
Igor Karpenko

Remplaçant : Oleksandr Vyukhin (G).

 

Retour aux qualifications pour les Mondiaux 2000