Août 1999

 

Grenoble se défend

Le président grenoblois Jean-Jacques Bellet a déposé un recours (probablement sans espoir...) auprès du CNOSF pour demander le maintien de son club en Elite. Pendant ce temps, une pétition circule parmi les joueurs du championnat de France par solidarité avec les joueurs grenoblois pris au dépourvu. Seul deux d'entre eux a trouvé un nouveau club en Elite, Benoît et Simon Bachelet à Lyon. Konstandinis a signé en N1 à Mulhouse.

Caron de retour

Après avoir évolué à Viry il y a quelques années aux côtés de Guy Fournier, l'attaquant canadien Patrick Caron a été appelé par ce dernier pour renforcer Rouen.

Angers en Coupe Continentale

Après la défection forcée de Grenoble, c'est logiquement Angers, cinquième du dernier championnat, qui remplacera le club isérois en Coupe Continentale. Les circonstances transforment ainsi la place attribuée "personnellement" à Grenoble en une troisième place pour la France.

Yaroslavl n'est pas au point

Le ministre des sports russe (c'était juste avant qu'Eltsine ne vire le gouvernement) a laissé entendre que Yaroslavl n'était absolument pas prêt à accueillir les Championnats du monde 2000, accusant les élus locaux de profiter des subventions sans faire avancer les travaux de construction de la nouvelle patinoire, toujours au point mort. Il a proposé de retenir Saint-Pétersbourg comme site unique pour la compétition.

Sabourin entraîneur des Bleus

On connaît enfin le nom du remplaçant de Lundstrom à la tête de l'équipe de France : il s'agit du jeune entraîneur Stéphane Sabourin, qui s'occupait l'équipe de Viry la saison dernière. En lui faisant signer un contrat de trois ans, la fédération montre qu'elle désire jouer la carte de la stabilité, avec pour objectif les Jeux de Salt Lake City. En attendant, la préparation devra comme toujours se faire dans l'urgence, avec en perspective une saison très chargée : qualifications mondiales en novembre, préqualifications olympiques en février, et mondial (A, on l'espère) en fin de saison. On est déjà pessimiste en entendant le programme des matches amicaux : aucun adversaire international, juste Rouen et Amiens. Et si la France réussissait l'exploit d'être moins bien préparée que la Grande-Bretagne (actuellement en tournée en République Tchèque, pour quatre défaites face à des clubs locaux : 1-6 à Znojmo, 0-3 à Jihlava, 3-5 à Prague contre le Sparta et 2-5 à Ceske Budejovice) ?

De son côté, Viry jouera la continuité puisque c'est le défenseur Francis Couturier qui fera office d'entraîneur-joueur.

Milan en Championnat de France

On connaît le club qui remplacera Grenoble en championnat de France : ce sera... Milan !!!??! Argh ! (Syncope passagère). A la suite de la pagaille régnant dans le championnat italien (voir Juin et Juillet), les Milanais ont trouvé refuge en France. Ils ne pourront évidemment pas être élus champions de France, et concourront pour ainsi dire "hors championnat", même si leurs points seront bel et bien comptabilisés. Dans ce cas, pourquoi participer ? On aurait mieux fait de créer une compétition internationale parallèle, du type de la défunte Ligue Atlantique, plutôt que de se livrer à une telle pitrerie, qui sape encore plus la crédibilité du championnat. Après cela, toute personne qui voudra se plaindre du peu d'exposition du hockey et du peu d'intérêt que lui portent les media pourra se voir rétorquer que le hockey l'a bien cherché. Dans le pire des cas, on pourrait voir le perdant de la finale du championnat être déclaré "champion de France", car ils auraient perdu contre Milan, "champion de son quartier". Précisons que Milan s'est engagé pour trois ans (on n'est pas sortis de l'auberge...), et qu'il devra par contrat recruter cinq joueurs français (Au hasard, gageons que ce sera des ex-Grenoblois... On se rattrape comme on peut !). On ne pensait pas qu'en réintégrant la ligue Elite dans son giron, la fédération ferait dans le grotesque.

PS : ceci n'est malheureusement pas un poisson d'avril en retard.

La seule réaction saine est celle de François Désérable : << Et pourquoi pas Mannheim ou n'importe qui encore? C'est une fédé de fous. Je ne ferai pas 1500 km pour jouer en Italie pour une rencontre sans enjeu. J'ai du mal à trouver les mots pour qualifier cette décision >>. Pareil...

Lhenry à Chamonix

C'était dans l'air depuis un bout de temps, c'est maintenant officiel : Fabrice Lhenry revient d'Allemagne pour venir renforcer Chamonix. On va enfin commencer à voir des gardiens français en championnat de France Elite. Ces dernières années, Antoine Mindjimba se sentait parfois bien seul.

Coupe de Tampere

Un des tournois amicaux les plus importants de l'avant-saison compte tenu du plateau proposé s'est achevé par le triomphe des clubs locaux, le Tappara l'emportant devant l'Ilves. Le Metallurg Magnitogorsk, tenant de l'EHL, termine à la troisième place (sur huit clubs). Les résultats complets.

Tournoi d'Oulu

Reims a alterné le bon et le moins bon lors de ce tournoi en Finlande : après une défaite contre les locaux du Kärpät, les Flammes Bleues ont signé un petit exploit en battant le JYP Jyväskylä, une des équipes de l'élite finlandaise. Ils ont terminé par un match nul contre Boden (division 2 suédoise). Les résultats du tournoi. Pendant ce temps, Chamonix, encore en rodage, a été battu à Genève par le Servette (2-4).

Milan recrute

Les Milanais commencent comme attendu à recruter des anciens Grenoblois, avec Jean-François Bonnard, le Tchèque Martin Roh et Benoît Bachelet. On y retrouvera également le Kazakh Raisky (ex-Amiens), le Néerlandais Leo Van den Thillart (ex-Viry et Amiens, qui jouait dernièrement à Krefeld), ainsi que les Français Emmanuel Giusti (ex-Mulhouse) et Patrice Fleutot (ex-Rouen, sous réserve).

Yaroslavl privé de Mondiaux

C'est confirmé : la patinoire de Yaroslavl ne sera pas prête à temps, et les Championnats du monde 2000 se dérouleront sur le seul site de Saint-Pétersbourg. Cette fois, la version diffère, puisque la fédération russe prétend que c'est le gouvernement qui n'a pas les moyens de donner l'argent nécessaire à la ville de Iaroslavl.

Tournoi de Magnitogorsk

Lyon a encaissé trois sévères défaites face à trois des tout meilleurs clubs européens lors du tournoi de Magnitogorsk, remporté par l'équipe locale. Résultats complets. Lyon poursuivra sa préparation de haut niveau en Russie par la coupe Blinov.

 

Le mois précédent (juillet 1999)

Le mois suivant (septembre 1999)

 

Retour au sommaire