Février 1999

 

Universiades d'hiver

En finale de la compétition de hockey sur glace disputée à Poprad, en Slovaquie, les jeunes Ukrainiens ont battu les Slovaques 2 tirs au but à 1 (3-3 à la fin du temps réglementaire)

Jeux asiatiques d'hiver

Dans cette compétition disputée en Corée où quelques gros scores ont été enregistrés, le tournoi masculin de hockey sur glace a été remporté difficilement par le Kazakhstan (les résultats) et le tournoi féminin plus facilement par la Chine (les résultats).

Reims battu

Après dix-neuf matches sans défaite, les Rémois ont finalement mordu la poussière, le 6 février, sur leur glace, face à des Grenoblois motivés. Reims revint trois fois au score mais dut s'incliner sur un but de Jean-Philippe Lemoine à un quart d'heure de la fin. Amiens, malgré sa défaite lors du match au sommet à Reims le mardi précédent (0-2) en profite pour revenir à quatre points. La soirée fut marquée par la lourde défaite d'Anglet à Caen (0-7), qui fait suite à un revers face à Angers (2-7). Malgré cette mauvaise passe, les Basques n'ont pas à s'inquiéter pour leur qualification, car les Chamoniards se retrouvent à huit points après leur défaite face à Amiens.

Gretzky dans la légende

En égalant le record de 1071 buts en carrière détenu par le mythique Gordie Howe (en comptant les matches disputés pour le compte de la World Hockey Association), lors de New York Rangers - Vancouver (8-4), Wayne Gretzky est entré encore un peu plus dans la légende de la NHL.

Gentofte sauvé de la faillite

Le club danois, contraint de se séparer de ses renforts étrangers, Chris Palmer, Miika Teimonen, Carl Valimont et Michele De Angelis (ce dernier, qui avait été au centre d'une affaire de dopage lors d'un championnat du monde avec l'Italie, a été engagé par Mannheim), a finalement pu réunir le budget nécessaire pour finir la saison grâce à des investisseurs extérieurs.

Sweden Hockey Games

Les Finlandais ont remporté le tournoi en battant les Suédois 5 à 4 dans le match décisif, mais ce sont ces derniers qui remportent le classement général de l'Euro Hockey Tour. Tous les résultats de l'Euro Hockey Tour.

Codan Cup

Pour ce tournoi disputé au Danemark qui oppose la France à trois nations du groupe B, Mickaël Lundstrom fait débuter le défenseur caennais Vincent Bachet et l'attaquant lyonnais Laurent Meunier, qui étaient tous deux aux Championnats du monde des moins de 20 ans. Les Bleus ont respectivement battu la Slovénie 3 à 0 (buts d'Orsolini, Guillemard et Filippin), le Danemark (4-3) et la Pologne (9-3), remportant logiquement le tournoi devant les Danois et les Polonais.

Swiss cup

Sa défaite à domicile face à la Slovaquie a un peu gâché la victoire de la Suisse dans ce tournoi disputé à Coire, et dans lequel elle a devancé l'Allemagne et l'Italie.

Magnitogorsk sacré

Les Brûleurs de Loups pourront se consoler de leurs lourdes défaites contre Magnitogorsk en se disant qu'ils ont été battus par les futurs champions d'Europe. Le Metallurg a en effet remporté l'EHL à Moscou, face au Dynamo, devenus décidément les Poulidor du hockey, dans une finale 100% russe. Les Eisbären Berlin terminent troisièmes. Les résultats du Final Four.

L'adieu au Maple Leaf Gardens

Le dernier match joué dans l'enceinte mythique de Toronto aura été perdu par les Maple Leafs face à Chicago (3-6). Ce sont déjà ces derniers qui l'avaient inauguré en venant battre Toronto 2 à 1, le 12 Novembre 1931. Entre-temps, 2329 rencontres y avaient été disputées (1215 victoires pour Toronto, 346 nuls et 768 défaites). Trois ans après le Forum, c'est la dernière patinoire d'avant-guerre de la NHL qui disparaît (la plus ancienne étant maintenant celle de Pittsburgh, construite en 1961). Elle subsistera au moins deux ans, pour des concerts et pour accueillir l'équipe d'OHL des Toronto St Michaels, mais son avenir n'est pas assuré au-delà. Les Maple Leafs déménagent dans l'ultramoderne Air Canada Centre, qui contient 19 500 places. Après la cérémonie un peu brouillonne qui a suivi le match et qui a réuni quelques glorieux anciens, Tiger Williams, joueur de Toronto dans les années 70, a déclaré : <<Les briques et le mortier, vous pouvez en trouver partout. Ce sont les gens dont je me souviendrai.>> Wayne Gretzky, originaire de l'Ontario mais qui n'a jamais joué à Toronto, déclara pour sa part : << Vous ne pouvez pas remplacer un endroit comme le Maple Leaf Gardens. C'est un lieu spécial, sacré. Nous ne retrouverons jamais l'atmosphère que nous avions en ces lieux. Nous devrons créer de nouvelles émotions, une nouvelle histoire, je suppose. >>

Quelques jours plus tard, pour leur première rencontre dans leur nouvelle patinoire, les Maple Leafs battaient Montréal grâce à un but de Steve Thomas en prolongation (sa spécialité puisque c'est son neuvième but en prolongation en saison régulière, ce qui lui permet d'égaler le record d'un certain Mario Lemieux).

Amiens cartonne

Les Gothiques commencent à monter en puissance avant les playoffs. Pour le compte de la 13è journée de la deuxième phase, disputée le 16 février, ils ont écrasé Rouen 8-2. Reims, vainqueur de Caen (4-2), conserve quatre points d'avance. Anglet a battu Viry (3-2) sur un but marqué à seulement trois secondes de la fin du match par David Dostal. Les Castelvirois avaient pourtant mené 2-0 grâce à deux buts d'Yven Sadoun. Dans les autres rencontres de cette journée, Angers est venu à bout de Grenoble en prolongation (7-6) tandis que Chamonix arrachait le match nul à Lyon (3-3).

La prolongation à 4 contre 4

La NHL a demandé à l'American Hockey League (AHL) de tester une nouvelle règle permettant d'accroître le spectacle durant la prolongation (en NHL, seulement 26% se concluent par un but). La prolongation se jouera ainsi à 4 contre 4, et une équipe pénalisée jouera à 3 contre 4. Si une équipe a deux joueurs pénalisés, l'équipe adverse sera autorisée à aligner un cinquième homme sur la glace.

Ligue Elite

Compte-rendu de match (14è journée) : Viry - Amiens, le 20 février 1999

Quinzième journée : Amiens continue sur sa lancée, puisque, après Rouen et Viry, c'est au tour de Caen d'être laminé, qui plus est à domicile (2-10), avec notamment un triplé de Vuoti et cinq points de Deraspe (2 buts, 3 assists). Mais Reims ne faiblit toujours pas et gagne à Viry (8-2). Derrière, on s'active pour éviter de rencontrer ces deux-là en play-off : Anglet s'impose 3-0 à Chamonix et Rouen va chercher le match nul à Grenoble (1-1 a.p.) grâce à une égalisation arrachée lors de l'ultime seconde par Eric Pinard. De son côté, Lyon s'impose à Angers.

Compte-rendu de match (16è journée) : Viry - Lyon, le 27 février 1999

 

Le mois précédent (Janvier 99)

Le mois suivant (Mars 99)

Retour au sommaire