Octobre 1999

 

Koivu capitaine de Montréal

Les joueurs du Canadien ont élu Saku Koivu comme capitaine. C'est la première fois qu'un européen a droit à un tel honneur dans le club montréalais, même si ce poste a pris ces derniers temps des allures de siège éjectable, le porteur du signe "C" étant très souvent échangé par les propriétaires du club. Espérons que le Finlandais saura déroger à la règle.

NHL : la reprise

La nouvelle saison de NHL, marquée par l'arrivée d'Atlanta et le départ annoncé de Hasek au printemps prochain, s'est ouverte le 1er octobre. Le tenant du titre, Dallas, est le premier vainqueur (6-4 contre Pittsburgh), puisque Edmonton et les Rangers et ont fait match nul 1-1 (malgré la prolongation à 4 contre 4, autre nouveauté de la saison). Le lendemain, la rencontre Dallas - Anaheim était marquée par l'agression de Salei sur Mike Modano (10 matches de suspension pour le Biélorusse) et par le coup de coude de Patrick Trepanier au visage de Joe Nieuwendyk (5 matches de suspension), auxquels s'ajoutent les quatre matches de suspensions de McKenzie, qui s'en est pris à Sydor.

Huitième journée du championnat de France

Compte-rendu de match : Viry - Reims, le 2 octobre 1999. (+ résumé de la journée et classement)

Grenoble sans souci

Dans le match le plus attendu de l'histoire de la Nationale 3 (j'en fais beaucoup, mais c'est presque çà...), Grenoble s'est largement imposé à Nice 6-1 dans son premier match de Ligue des Alpes, et fait plus que jamais figure de favori pour le titre dans cette catégorie.

EHL : deuxième journée

Dans le groupe A, Magnitogorsk, tenant du titre, a enregistré une nouvelle victoire à Villach (6-3). Mais la bonne affaire est pour Bratislava, vainqueur chez les concurrents tchèques de Vsetin (3-2), et bien parti pour prendre la deuxième place qualificative. MoDo est toujours tranquille après avoir écrasé Mannheim 4-0, tandis que Vålerenga surprenait encore en ne cédant qu'en prolongation contre le TPS Turku. Les résultats.

Stage de l'équipe de France

Pour les pseudo-matches de préparation conclus contre Milan et Chamonix, l'équipe de France a accroché le nul 3-3 en Lombardie avant de s'imposer 9-2 contre les Huskies.

Amiens dépose le bilan

Contraint à une gestion "en flux tendu" qui le maintenait en permanence sur le fil du rasoir, le club d'Amiens a dû déposer son bilan après que le Crédit du Nord lui avait intimé l'ordre de régler son découvert de 400 000 francs. Amiens poursuit sa saison sous le contrôle d'un administrateur provisoire. Espérons que cela ne débouche pas, comme pour Grenoble, sur une liquidation judiciaire. Le hockey français aurait bien du mal à s'en relever. Pendant ce temps, des dissensions apparaissent, certains responsables amiénois reprochant à François Désérable de ne pas avoir assez profité du titre de champion, ce à quoi il rétorque que les éventuels sponsors étaient de toute manière repoussés par la pagaille ayant régné cet été dans le hockey français.

Amiens écrasé

Les Amiénois ne se sont pas relevés du coup du sort que représente le dépôt de bilan du club et ont encaissé une sévère déculottée à Rouen (1-7). Les Rouennais sont toujours poursuivis au classement par Caen, vainqueur 2-0 de Lyon. Reims s'est difficilement imposé contre Angers (3-2). Mais la surprise vient du tournoi franco-italien, où Milan a été étrillé à Chamonix (0-6)

EHL : Amiens paie l'addition

Les Gothiques ont subi le contrecoup de deux semaines difficiles marquées par un dépôt de bilan. Après avoir bien résisté durant la première moitié du match aux Allemands de Nuremberg, ils ont encaissé deux buts en deux minutes et craqué pour finir à 0-4. Dans l'autre rencontre du groupe, le Dynamo s'est réveillé pour écraser Lugano 7-2. Carton également de l'IFK Helsinki (5-0) contre Brynäs. Le Sparta Prague a battu Manchester 2-1. Tous les résultats.

Dixième journée du championnat de France

Reims s'est réveillé pour s'imposer 4-3 à Caen après être remonté de 1-3. Du coup, Rouen, en accrochant un nul à Anglet 5-5, a pris un point d'avance au classement. Angers s'est également imposé contre Chamonix 6-5, de même qu'Amiens, qui, dans un match décalé au jeudi pour cause d'EHL, a battu Viry 5-2. Milan a défait Lyon sur le même score dans le tournoi franco-italien.

Lyon fait le ménage

Le président lyonnais Christophe Geoffroy a "viré les vedettes et gardé les travailleurs", selon ses propres termes. Il s'est ainsi séparé de Vinogradov (recasé en Allemagne), Pixner (recasé en Italie), Bellerose et Tiitinen. Ce dégraissage intervient alors que les rumeurs de dépôt de bilan du club rhodanien se faisaient de plus en plus pressantes. Il permettra d'économiser de l'ordre de 5% du budget.

On n'arrête plus Rouen

Rouen a poursuivi sur sa lancée lors de la onzième journée de championnat en battant Lyon (4-1), tandis qu'Anglet s'accroche en s'imposant à Amiens (5-3). De son côté, Angers continue à faire preuve de réalisme offensif puisque les Ducs ont battu Viry (9-3), dont un 4-0 en dernière période. Pluie de buts également à Milan où le Saïma a humilié Caen 7-0 pour le compte du championnat franco-italien.

Mes pronostics pour la Coupe Continentale

Chances de qualification :

Groupe G (à Oswiecim) : Oswiecim (POL) 40 %, Liepaja (LET) 30 %, Krynica (POL) 20 %, Miercurea-Ciuc (ROU) 10 %.

Groupe H (à Zvolen) : Zvolen (SLK) 50 %, Kiev (UKR) 25 %, Podhale Nowy Targ (POL) 15 %, Rodovre (DAN) 10 %

Groupe J (à Milan) : Essen (ALL) 45 %, Milan (ITA) 30 %, Reims (FRA) 24 %, Steaua Bucarest (ROU) 1 %.

Essen a rapidement pris le rythme de la DEL et sera un adversaire redoutable pour Reims. Les Milanais, qui jouent à domicile, ont néanmoins les moyens de les surprendre.

Groupe K (à Székesfehérvár) : Ljubljana (SLO) 30 %, Torpedo Ust-Kamenogorsk (KAZ) 25 %, Alba Volan Székesfehérvár (HON) 25 %, Dunaferr Dunaújvaros (HON) 20 %.

Groupe L (à Cardiff) : Lada Togliatti (RUS) 55 %, Cardiff (GB) 30 %, Nottingham (GB) 10 %, Lyon (FRA) 5 %.

Le hockey russe est un autre monde, Lyon s'en est rendu compte en tournée cet été. Cardiff, qui vient d'écraser Nottingham 6-1 et 7-1 en quarts de finale de la coupe, apparaît comme la seule équipe à pouvoir rivaliser avec Togliatti. Elle aura l'avantage de jouer à domicile et compte dans ses rangs sept internationaux britanniques, dont le capitaine Steve Moria et le jeune gardien gallois Stevie Lyle. Après les récents problèmes de Lyon et la vague de licenciements, Lyon n'apparaît plus armé pour se mêler à cette lutte.

Groupe M (à Sheffield) : Avangard Omsk (RUS) 40 %, Sheffield (GB) 30 %, Angers (FRA) 15 %, Storhamar (NOR) 15 %.

L'opposition est également très rude pour les Angevins, avec les Russes de l'Avangard Omsk, troisièmes de l'épreuve l'an passé, et les Britanniques de Sheffield, très irréguliers depuis le début de la saison, et capables du meilleur comme du pire. Les récents résultats de Vålerenga en EHL ont prouvé qu'on aurait tort de négliger les Norvégiens ; Storhamar aura à cur de le montrer.

Les résultats du premier tour.

EHL : troisième journée

Coup de théâtre avec la défaite du tenant du titre, le Metallurg Magnitogorsk, surpris à domicile par Bratislava (1-2). De toutes façons, ces deux équipes ont de grandes chances de se qualifier après le défaite à domicile de Vsetin en prolongation contre les Autrichiens de Villach (3-4). Les jeux sont également quasiment faits dans le groupe C où Mannheim a une nouvelle fois perdu à Turku (4-5) tandis que Vålerenga, surprenant jusque là, explosait à Örnsköldsvik contre MoDo (0-8). Tous les résultats.

Le trou normand

Cette fois, Rouen et Caen sont creusé le trou sur leurs poursuivants : les premiers en écrasant Viry 9-0 avec un 5-0 en deuxième période, les seconds en battant Amiens 6-2 avec un 4-0 dans le dernier tiers. Pendant ce temps, Anglet s'inclinait à Reims (2-4). Le nouveau Lyon version "light" a été vaincu à domicile par Chamonix (2-5).

Treizième journée du championnat de France

Le derby normand était l'évènement de ce début de saison, car il opposait les deux premiers au classement.

Compte-rendu de match : Rouen - Caen (23 octobre 1999)

Il prenait d'autant plus d'importance que le troisième au classement, Anglet, a été battu à domicile aux prolongations par Viry, qui obtient là sa première victoire de la saison. Pour sa part, Amiens s'est repris en battant Chamonix 4-1.

Nationale 1

Compte-rendu de match : Dunkerque - Nantes (23 octobre 1999)

Compte-rendu de match : Strasbourg - Tours (23 octobre 1999)

Division 3

Compte-rendu de match : Bordeaux - Niort (23 octobre 1999)

Coupe Continentale : Angers de l'exploit au crash.

Les Angevins ont réalisé une belle entrée en matière : il leur fallait prendre à la gorge une équipe de Sheffield en plein doute, où certains s'interrogeaient sur l'opportunité de la qualification pour le prochain tour en Russie, d'où un des joueurs anglais avait ramené une fièvre dangereuse l'année dernière. Les Ducs l'ont fait, et ont ainsi réussi à arracher le match nul 4-4 à seize secondes de la fin après avoir créé le surnombre en faisant sortir leur gardien. Alain Vogin signait là son troisième but et Angers gardait espoir.

Malheureusement la dure réalité de la supériorité du hockey russe allait les frapper de plein fouet le lendemain avec une gifle sévère assénée par l'Avangard Omsk. Un but au bout de neuf secondes, mais une bonne résistance dans le premier tiers, une double infériorité passée sans encombres, et 0-1 à la fin de la période... mais 0-4 après la deuxième et 0-11 après la troisième. Les Angevins rageurs sur la fin étaient pénalisés dans tous les sens. Omsk n'est pourtant pas assuré de la qualification, ayant concédé le nul à Storhamar le premier jour.

Les Angevins n'ont pas relevé la tête le dernier jour en étant écrasés 6-0 par Storhamar et en concédant de nouveau une véritable avalanche de pénalités (30' + 10' de méconduite). Sheffield réussissait à battre Omsk d'une splendide manière, mais ce sont les Norvégiens qui se sortent de ce groupe à la surprise générale.

Coupe Continentale : Lyon écrasé

Lyon a été successivement victime des rouleaux-compresseurs de Cardiff (2-9) et du Lada Togliatti (1-12). Les Russes avaient pourtant été surpris d'entrée par Nottingham (6-8), lui-même battu par Cardiff (3-5). Mené 4-0 par Nottingham à la fin du premier tiers, Lyon a fait preuve d'un remarquable esprit combatif tout au long de ce dernier match, ne laissant jamais le morceau, même si les Britanniques l'emportaient 5-3. C'est Togliatti qui se qualifie en étrillant Cardiff 8-2.

Coupe Continentale : formidable Reims !

Après avoir battu l'équipe locale 3-0, les Rémois poursuivent leur superbe prestation dans leur poule de Coupe Continentale à Milan. Ils ont en effet largement dominé les Allemands d'Essen et leurs douze joueurs tchèques 5-1. Ils se sont détachés dès le premier tiers (4-1) et ont assuré cette victoire, à laquelle Mortas et Savoie ont contribué par un doublé. Et voilà Reims en route pour Ambri-Piotta fin novembre, où il aura à rencontrer des adversaires prestigieux (Ambri, Feldkirch et Ljubljana) mais prenables par une équipe bien motivée, ce qui pourrait constituer le plus bel exploit européen du hockey français depuis les années Rouen. Les résultats de la Coupe Continentale.

Comptes-rendus des matches :

Essen - Steaua Bucarest (22 octobre 1999)

Milan - Reims (22 octobre 1999)

Milan - Steaua Bucarest (23 octobre 1999)

Reims - Essen (23 octobre 1999)

Milan - Essen (24 octobre 1999)

Reims - Steaua Bucarest (24 octobre 1999)

EHL : Amiens se rassure

Amiens a effectué une bonne résistance à Moscou face au Dynamo en ne s'inclinant que 3-0, grâce à un excellent Antoine Mindjimba (64 arrêts !). Pendant ce temps, Nuremberg continue d'enchaîner les victoires en battant Lugano 4-3. Dans le groupe B, Brynäs et l'IFK Helsinki se détachent. Les résultats.

Matches en retard

En match en retard du tournoi franco-italien, Milan n'a pu prendre sa revanche en concédant le nul aux Rémois 2-2. Compte-rendu de match : Angers - Lyon (27 octobre 1999)

Equipe de France

La composition de l'équipe de France contre le Canada en amical et pendant les qualifications mondiales a été rendue publique. Les Bleus se passeront de Pouget et Poudrier, en froid avec la sélection, mais voient arriver Pihant et Bilbao.

Gardiens : Lhenry (Chamonix), Rolland (Villard), Gravel (Oberhausen), Huet (Lugano).

Défenseurs : Perez (Anglet), Guennelon (Reims), Filippin (Caen), Dewolf (Amiens), Dubois (Amiens), Gachet (Lyon), Roh* (Milan), Soghomonian (Chamonix), Amar (Lyon), Lepers (Reims).

Attaquants : M. Rozenthal (Amiens), Briand (Reims), Zwickel (Reims), Aimonetto (Lyon), Bachelet (Milan), Mortas (Reims), Solaux (Anglet), Meunier (Lyon), Guillemard (Lyon), Besse (Rouen), Pihant (Angers), Bilbao (Anglet), Bozon (Lugano), Barin (Krefeld), Allard (Manchester), Ouellet (Krefeld).

* sous réserve qu'il soit déclaré sélectionnable par l'IIHF.

Les joueurs en gras, qui évoluent à l'étranger, ne seront pas présents contre le Canada, et certains joueurs devront leur céder la place pour les qualifications mondiales.

Le point sur la situation à Orléans

Conseillé par Patrice Pourtanel, le président André Lambert a fait un putsch et exclu tous les parents des joueurs mineurs du conseil d'administration. Orléans continue à reporter tous ses matches de hockey mineur, mais le procédé ne trompe personne, et André Lambert ne cache pas qu'il veut poursuivre la N2 sans assurer le fonctionnement du hockey mineur, ce qui est contraire aux règlements fédéraux. Jusqu'où pourra-t-il continuer à rester hors-la-loi ?

Quatorzième journée du championnat de France Elite

Compte-rendu de match : Viry-Essonne - Caen (30 octobre 1999)

Amiens, vainqueur à Angers, et Chamonix, vainqueur d'Anglet 6-5 grâce à un but de Beaule à douze secondes de la fin après avoir été mené 1-4 au cours de la rencontre, parviennent à rester dans le paquet, au contraire de Lyon, décroché après sa défaite à Reims, mais qui a fait montre d'une belle résistance. Le classement

Tournoi franco-italien : Milan - Rouen (30 octobre 1999)

Nationale 1

Compte-rendu de match : Strasbourg - Nantes (30 octobre 1999)

Compte-rendu de match : Tours - Dunkerque (30 octobre 1999)

 

Le mois précédent (septembre 1999)

Le mois suivant (novembre 1999)

Retour au sommaire