Champions Hockey League 2018/19

 

La CHL regroupe 32 clubs ainsi constitués : 5 représentants pour les deux meilleures nations (Suède et Finlande), 4 pour les suivantes (République Tchèque et Suisse), 3 pour les autres ligues fondatrices (Allemagne et Autriche), les champions de Slovaquie, Norvège, Bélarus, Danemark, France, Grande-Bretagne et Pologne, plus le vainqueur de la Coupe Continentale 2017/18 (le club biélorusse du Yunost Minsk).

La formule est limpide et identique à la Ligue des Champions de football : 8 poules de quatre équipes dont les deux premiers sont qualifiés pour les huitièmes de finale, puis éliminatoire en aller-retour.

 

Groupe A

30/08/2018 ZSC Lions - Aalborg 6-5 a.p. (2-2,1-2,2-1,1-0)
30/08/2018 Vienne - Frölunda 1-4 (0-0,1-3,0-1)
01/09/2018 ZSC Lions - Frölunda 3-2 t.a.b. (1-0,1-1,0-1,0-0,1-0)
01/09/2018 Vienne - Aalborg 2-3 a.p. (1-0,1-2,0-0,0-1)
06/09/2018 Frölunda - ZSC Lions 4-2 (0-0,1-1,3-1)
06/09/2018 Aalborg - Vienne 1-6 (0-1,0-4,1-1)
08/09/2018 Frölunda - Vienne 1-4 (0-1,0-2,1-1)
08/09/2018 Aalborg - ZSC Lions 1-2 (1-0,0-2,0-0)
09/10/2018 ZSC Lions - Vienne 7-4 (2-0,2-1,3-3)
09/10/2018 Frölunda - Aalborg 6-0 (0-0,2-0,4-0)
16/10/2018 Aalborg - Frölunda 1-5 (0-2,1-2,0-1)
16/10/2018 Vienne - ZSC Lions 2-6 (0-3,1-2,1-1)

Classement (6 matches)

                           Pts  V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Frölunda Göteborg  SUE   13   4  0  1  1   24-10  +14
2 Zurich SC Lions    SUI   13   4  0  1  1   24-16  +8
3 Viennna Capitals   AUT    7   1  2  0  2   19-25  -6
4 Aalborg Pirates    DAN    3   0  1  1  3   11-27  -16

Après avoir pris de bons points en déplacement, Aalborg (avec le gardien français Ronan Quemener) n'arrive pas à confirmer à domicile. Ce sont les Vienna Capitals qui passent en tête après leur victoire sensationelle à Göteborg. Frölunda doit quand même s'en sortir face aux Danois, mais la double confrontation Zurich-Vienne devient intéressante...

 

Groupe B

31/08/2018 Malmö Redhawks - TPS Turku 8-4 (1-1,4-0,3-3)
31/08/2018 EHC Munich - Yunost Minsk 4-3 (2-1,2-1,0-1)
02/09/2018 EHC Munich - TPS Turku 5-1 (0-0,2-0,3-1)
02/09/2018 Malmö Redhawks - Yunost Minsk 4-1 (3-0,1-1,0-0)
06/09/2018 TPS Turku - EHC Munich 5-3 (0-1,2-1,3-1)
06/09/2018 Yunost Minsk - Malmö Redhawks 6-2 (2-0,2-0,2-2)
08/09/2018 TPS Turku - Malmö Redhawks 1-2 (1-1,0-0,0-1)
09/09/2018 Yunost Minsk - EHC Munich 0-3 (0-1,0-0,0-2)
09/10/2018 EHC Munich - Malmö Redhawks 3-2 (1-0,0-1,2-1)
09/10/2018 TPS Turku - Yunost Minsk 3-1 (1-0,1-1,1-0)
16/10/2018 Malmö Redhawks - EHC Munich 6-1 (1-0,1-1,4-0)
17/10/2018 Yunost Minsk - TPS Turku 2-1 (1-0,0-0,1-1)

Classement (6 matches)

                          Pts   V VP  DP D   BP-BC Diff
1 EHC Munich         ALL   15   5  0  0  1   19-17  +2
2 Malmö Redhawks     SUE    9   3  0  0  3   24-16  +8
3 TPS Turku          FIN    6   2  0  0  4   15-21  -6
4 Yunost Minsk       BLR    6   2  0  0  4   13-17  -4

L'ailier physique Lars Bryggman signe deux triplés dans les deux premières victoires de Malmö. Malheureusement, il est blessé à la tête dans le match à Minsk où son club subit une lourde défaite. Les Suédois se reprennent cependant deux jours plus tard à Turku, ils concèdent toujours autant de pénalités mais s'en sortent cette fois avec une victoire décisive : les Finlandais, repoussés à six points de Munich et Malmö, sont déjà éliminés après seulement quatre journées.

 

Groupe C

31/08/2018 Tychy - HIFK 3-5 (1-1,2-2,0-2)
31/08/2018 Bolzano - Skellefteå 4-3 t.a.b. (2-1,1-1,0-1,0-0,1-0)
02/09/2018 Tychy - Skellefteå 1-8 (0-3,1-4,0-1)
02/09/2018 Bolzano - HIFK 4-1 (0-1,3-0,1-0)
06/09/2018 Skellefteå - Tychy 6-2 (1-1,2-0,3-1)
06/09/2018 HIFK - Bolzano 1-2 t.a.b. (0-0,1-1,0-0,0-0,0-1)
08/09/2018 Skellefteå - Bolzano 2-1 (0-1,1-0,1-0)
08/09/2018 HIFK - Tychy 2-1 (1-0,0-0,1-1)
09/10/2018 HIFK - Skellefteå 1-5 (1-1,0-0,0-4)
10/10/2018 Tychy - Bolzano 5-3 (2-2,1-1,2-0)
16/10/2018 Bolzano - Tychy 6-4 (2-0,2-3,2-1)
16/10/2018 Skellefteå - HIFK 3-4 a.p. (1-1,1-0,1-2,0-1)

Classement (6 matches)

                          Pts   V VP  DP D   BP-BC Diff
1 Skellefteå AIK     SUE   14   4  0  2  0   27-13  +14
2 HC Bolzano         ITA   10   2  2  0  2   20-16  +4
3 HIFK Helsinki      FIN    9   2  1  1  2   14-18  -4
4 GKS Tychy          POL    3   1  0  0  5   16-30  -14

Après avoir remporté pour la deuxième fois la ligue autrichienne, Bolzano a passé cette fois une intersaison plus calme et se montre prêt pour la CHL. Le club italien fait sensation en remportant trois victoires d'entrée face à des grands d'Europe, avec d'excellentes prestations de son gardien canadien Leland Irving. Mais il se met en difficulté en perdant à Tychy, qui remporte la première victoire d'un club polonais à ce niveau, et se fait une grosse frayeur en se faisant remonter une avance de quatre buts au dernier match avant de s'en sortir.

 

Groupe D

31/08/2018 Neman Grodno - Kometa Brno 4-2 (1-0,2-2,1-0)
31/08/2018 Eisbären Berlin - EV Zoug 3-5 (1-1,2-2,0-2)
02/09/2018 Eisbären Berlin - Kometa Brno 2-3 (0-0,1-3,1-0)
02/09/2018 Neman Grodno - EV Zoug 2-4 (0-0,1-3,1-0)
06/09/2018 Kometa Brno - Neman Grodno 6-2 (3-1,1-1,2-0)
07/09/2018 EV Zoug - Eisbären Berlin 6-1 (1-1,2-0,3-0)
08/09/2018 EV Zoug - Neman Grodno 2-3 a.p. (1-0,0-1,1-1,0-1)
09/09/2018 Kometa Brno - Eisbären Berlin 4-3 (2-2,1-1,1-0)
10/10/2018 Kometa Brno - EV Zoug 2-3 (2-0,0-0,0-3)
10/10/2018 Eisbären Berlin - Neman Grodno 4-1 (1-1,2-0,1-0)
16/10/2018 EV Zoug - Kometa Brno 2-1 (2-0,0-1,0-0)
16/10/2018 Neman Grodno - Eisbären Berlin 2-4 (1-1,1-1,0-2)

Classement (6 matches)

                          Pts   V VP  DP D   BP-BC Diff
1 EV Zoug            SUI   16   5  0  1  0   22-12  +10
2 Kometa Brno        TCH    9   3  0  0  3   18-16  +2
3 Eisbären Berlin    ALL    6   2  0  0  4   17-21  -4
4 HK Neman Grodno    BLR    5   1  1  0  4   14-22  -8

Le Neman Grodno défait même Zoug, le seul adversaire qu'il n'avait pas battu l'an passé, et reste dans la course un peu plus longtemps que les Eisbären Berlin, auteurs d'un piteux zéro pointé avant de battre les Biélorusses pour sauver l'honneur.

 

Groupe E

31/08/2018 Trinec - Djurgården 1-6 (0-2,1-0,0-4)
31/08/2018 Storhamar - Tappara 3-2 t.a.b. (0-1,1-1,1-0,0-0,1-0)
02/09/2018 Trinec - Tappara 2-8 (0-1,1-6,1-1)
02/09/2018 Storhamar - Djurgården 2-3 a.p. (0-0,1-0,1-2,0-1)
07/09/2018 Tappara - Storhamar 6-1 (3-0,2-0,1-1)
07/09/2018 Djurgården - Trinec 3-4 (1-0,1-2,1-2)
09/09/2018 Djurgården - Storhamar 5-2 (2-1,2-1,1-1)
09/09/2018 Tappara - Trinec 3-2 a.p. (0-0,1-1,1-1,1-0)
09/10/2018 Trinec - Storhamar 2-3 (0-1,2-0,0-2)
09/10/2018 Djurgården - Tappara 3-5 (1-0,1-3,1-2)
16/10/2018 Tappara - Djurgården 5-1 (2-0,0-1,3-0)
16/10/2018 Storhamar - Trinec 6-2 (2-0,2-2,2-0)

Classement (6 matches)

                          Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Tappara Tampere    FIN   15   4  1  1  0   29-12  +17
2 Storhamar IL       NOR    9   2  1  1  2   17-20  -3
3 Djurgårdens IF     SUE    8   2  1  0  3   21-19  +2
4 HC Trinec          TCH    4   1  0  1  4   13-29  -16

Humilié deux fois d'entrée à domicile, le vice-champion tchèque Trinec se reprend bien pendant sa tournée en Scandinavie, mais, déjà en crise en championnat, il perd toute chance après une troisième défaite chez lui, cette fois contre les Norvégiens de Storhamar, qui se qualifient pour la seconde fois de leur histoire en seizièmes de finale.

 

Groupe F

31/08/2018 Hradec Králové - Nuremberg 1-2 (0-2,1-0,0-0)
31/08/2018 Kärpät Oulu - Rouen 4-0 (2-0,1-0,1-0)
02/09/2018 Hradec Králové - Rouen 3-2 (0-1,3-0,0-1)
02/09/2018 Kärpät Oulu - Nuremberg 9-3 (2-0,4-2,3-1)
07/09/2018 Rouen - Kärpät Oulu 2-4 (2-1,0-2,0-1)
07/09/2018 Nuremberg - Hradec Králové 4-3 a.p. (1-2,1-0,1-1,1-0)
09/09/2018 Nuremberg - Kärpät Oulu 4-3 (1-1,0-2,3-0)
09/09/2018 Rouen - Hradec Králové 2-0 (0-0,1-0,1-0)
09/10/2018 Kärpät Oulu - Hradec Králové 3-2 (0-0,3-2,0-0)
10/10/2018 Rouen - Nuremberg 4-2 (0-0,1-1,3-1)
16/10/2018 Nuremberg - Rouen 2-5 (1-1,0-2,1-2)
17/10/2018 Hradec Králové - Kärpät Oulu 3-4 t.a.b. (2-1,0-1,1-1,0-0,0-1)

Classement (6 matches)

                          Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Kärpät Oulu        FIN   14   4  1  0  1   25-12  +13
2 Rouen HE           FRA    9   3  0  0  3   14-15  -1
3 Nuremberg          ALL    8   2  1  0  3   17-24  -7
4 Hradec Králové     TCH    5   1  0  2  3   12-17  -5

Dominé aux tirs à chaque match et privé de cinq joueurs blessés, Nuremberg parvient à accumuler les points pour se trouver en bonne position. Les Allemands croient que leur qualification leur tend les bras avec 1 point à prendre dans la double confrontation face à Rouen... mais ce sont les Dragons qui écrivent une nouvelle page de leur légende en devenant le premier club français à sortir des phases de poule de la CHL.

 

Groupe G

30/08/2018 Växjö - Berne 1-2 (1-1,0-0,0-1)
30/08/2018 Cardiff - Salzbourg 2-5 (0-3,2-1,0-1)
01/09/2018 Växjö - Salzbourg 5-2 (2-0,1-1,2-1)
01/09/2018 Cardiff - Berne 2-3 a.p. (0-0,2-2,0-0,0-1)
06/09/2018 Salzbourg - Cardiff 4-2 (2-0,2-1,0-1)
06/09/2018 Berne - Växjö 4-3 (1-0,2-1,1-2)
08/09/2018 Berne - Cardiff 3-2 (0-1,1-1,2-0)
08/09/2018 Salzbourg - Växjö 4-3 (1-1,2-1,1-1)
09/10/2018 Växjö - Cardiff 3-1 (2-1,0-0,1-0)
10/10/2018 Berne - Salzbourg 2-1 t.a.b. (0-0,0-1,0-0,0-0,1-0)
16/10/2018 Cardiff - Växjö 5-6 a.p. (0-2,3-1,2-2,0-1) 
17/10/2018 Salzbourg - Berne 2-1 (0-1,1-0,1-0)

Classement (6 matches)

                          Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Red Bull Salzburg  AUT   13   4  0  1  1   18-15  +3
2 SC Berne           SUI   13   3  2  0  1   15-11  +4
3 Växjö Lakers       SUE    8   2  1  0  3   21-18  +3
4 Cardiff Devils     GBR    2   0  0  2  4   14-24  -10

C'est le groupe où la décision se fait le plus vite. Cardiff ne perd pas de beaucoup, mais perd. Mais la grande surprise est l'élimination rapide des Växjö Lakers, finalistes de la dernière édition et champions de Suède en titre, qui auraient dû figurer parmi les favoris. Salzbourg décroche la première place de poule par un but d'Alexander Rauchenwald à l'avant-dernière minute contre Berne.

 

Groupe H

30/08/2018 HC Plzen - HC Lugano 3-2 (1-0,1-2,1-0)
30/08/2018 Banská Bystrica - JYP Jyväskylä 1-6 (1-2,0-3,0-1)
01/09/2018 HC Plzen - JYP Jyväskylä 4-2 (2-1,2-1,0-0)
01/09/2018 Banská Bystrica - HC Lugano 5-2 (1-0,3-2,1-0)
07/09/2018 JYP Jyväskylä - HC Plzen 2-6 (1-4,0-2,1-0)
07/09/2018 HC Lugano - Banská Bystrica 4-1 (2-1,1-0,1-0)
09/09/2018 JYP Jyväskylä - Banská Bystrica 6-0 (1-0,3-0,2-0)
09/09/2018 HC Lugano - HC Plzen 2-3 (0-2,0-1,2-0)
09/10/2018 HC Plzen - Banská Bystrica 6-4 (3-1,1-1,2-2)
09/10/2018 HC Lugano - JYP Jyväskylä 2-0 (1-0,0-0,1-0)
16/10/2018 JYP Jyväskylä - HC Lugano 0-1 (0-0,0-0,0-1)
17/10/2018 Banská Bystrica - HC Plzen 2-3 a.p. (0-1,2-1,0-0,0-1)

Classement (6 matches)

                          Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 HC Plzen           TCH   17   5  1  0  0   25-14  +11
2 HC Lugano          SUI    9   3  0  0  3   13-12  +1
3 JYP Jyväskylä      FIN    6   2  0  0  4   16-14  +2
4 Banská Bystrica    SVK    4   1  0  1  4   13-27  -14

Plzen se qualifie avec la manière puisque c'est la seule équipe à remporter quatre - et même cinq - victoires d'affilée sans perdre le moindre point. La qualification de Lugano contre Jyväskylä porte la marque d'Elvis Merzlikins : le gardien de l'équipe nationale de Lettonie signe deux blanchissages de 22 et de 33 arrêts. La Suisse est ainsi le seul grand pays à avoir qualifié tous ses clubs. Le JYP, tenant du titre, est donc éliminé. Pour la première fois, la phase finale commence sans le moindre demi-finaliste de l'édition précédente.

 

 

Huitièmes de finale (6 et 20 novembre 2018)

HC Lugano (SUI) - Frölunda HC (SUE) 1-1 (0-0,1-1,0-0)
Frölunda HC (SUE) - HC Lugano (SUI) 5-4 (1-1,1-2,3-1)

Storhamar IL (NOR) - Skellefteå AIK (SUE) 4-4 (0-0,3-4,1-0)
Skellefteå AIK (SUE) - Storhamar IL (NOR) 3-2 (1-2,2-0,0-0)

Kometa Brno (TCH) - Tappara Tampere (FIN) 5-1 (2-0,1-1,2-0)
Tappara Tampere (FIN) - Kometa Brno (TCH) 5-5 (2-0,1-2,2-3)

Rouen HE (FRA) - EC Salzbourg (AUT) 3-3 (2-2,1-1,0-0)
EC Salzbourg (AUT) - Rouen HE (FRA) 5-1 (2-0,1-1,2-0)

Zurich SC Lions (SUI) - Kärpät Oulu (FIN) 4-4 (2-2,1-0,1-2)
Kärpät Oulu (FIN) - Zurich SC Lions (SUI) 3-2 (1-1,0-1,2-0)

EHC Munich (ALL) - EV Zoug (SUI) 2-3 (0-1,2-1,0-1)
EV Zoug (SUI) - EHC Munich (ALL) 0-2 (0-0,0-1,0-1)

HC Bolzano (ITA) - HC Plzen (TCH) 1-6 (0-2,1-3,0-1)
HC Plzen (TCH) - HC Bolzano (ITA) 6-2 (1-0,4-2,1-0)

Malmö Redhawks (SUE) - SC Berne (SUI) 4-1 (0-0,2-1,2-0)
SC Berne (SUI) - Malmö Redhawks (SUE) 0-1 (0-0,0-0,0-1)

Les clubs suisses avaient été les seuls à faire carton plein au premier tour, mais ils se font tous éliminer en huitièmes de finale. Les ZSC Lions ont pourtant mené à Oulu avant qu'un doublé de Radek Koblizek ne fasse passer les Kärpät devant en troisième période. Idem pour un solide Lugano, qui a fait la course en tête avant de voir Frölunda renverser le duel contre Lugano dans les huit dernières minutes, par des buts de Grönlund et de Lasch. Les clubs suédois se retrouvent donc majoritaires sans avoir toujours brillé. Skellefteå a en effet été très étonnamment mené par Storhamar avant que Bud Holloway ne retourne le score par deux buts autour de la mi-match.

 

Quarts de finale (4/5 et 11 décembre 2018)

Munich (ALL) - Malmö (SUE)
Malmö (SUE) - Munich (ALL)

Kärpät Oulu (FIN) - Salzbourg (AUT)
Salzbourg (AUT) - Kärpät Oulu (FIN)

Kometa Brno (TCH) - Frölunda HC (SUE)
Frölunda HC (SUE) - Kometa Brno (TCH) 

Skellefteå (SUE) - Plzen (TCH)
Plzen (TCH) - Skellefteå (SUE) 

.

 

Demi-finales (8/9 et 15/16 janvier 2019)

 x 

.

 

Finale (5 février 2019)

 x 

.

 

Meilleur joueur de la compétition (vote 50% fans / 50% experts) : .

Meilleurs marqueurs

                                         MJ   B   A  Pts
 1 

 

 

La saison précédente (2017/18)

 

Retour aux archives