Présentation des championnats du monde 2001

 

Malgré l'écroulement sportif de son équipe nationale ces dernières années, l'Allemagne reste une puissance économique incontournable du hockey sur glace. Quand elle a terminé à une catastrophique quatrième place du Mondial B 1999, la rumeur disait qu'elle voulait participer aux tournois qualificatifs pour le Mondial 2000 après avoir pourtant manqué la qualification (réservée aux trois premiers). Elle n'a obtenu aucune dérogation de la sorte, mais le Congrès IIHF de mai lui a attribué l'organisation du Mondial 2001, ce qui lui permet de revenir dans l'élite automatiquement en tant que pays-hôte.

Le processus d'attribution a suivi un cours logique et cadré. C'était la première fois que les fédérations devaient payer 10 000 francs suisses pour déposer les candidatures, une barrière à l'entrée qui a aussitôt réduit les candidatures de 7 à 3. Mais il restait deux sérieux adversaires, la Suède et Finlande, que les Allemands ont battus en les obligeant à décaler leur projet à l'année suivante. Le motif n'a pas été financier : certes les organisateurs allemands prévoyaient de garantir 250 000 euros de bénéfices transférés à l'IIHF, mais les Finlandais avaient prévu le double. Outre la volonté de "sauver" l'Allemagne, ce sont les infrastructures qui ont fait la différence. Le pays était capable de proposer de nombreuses options séduisantes. Il est en effet à la pointe des salles multifonctions modernes, ce qui colle parfaitement avec les ambitions de la fédération internationale.

L'IIHF avait édicté deux conditions. D'une part, théoriquement, les patinoires devaient être prêtes à l'emploi un an avant le début de la compétition (on se souvient des difficultés de la Russie l'an dernier). Mais d'autre part, il est obligatoire d'utiliser des patinoires construites ou modernisées il y a moins de dix ans. L'Allemagne cochait donc toutes les cases. La Kölnarena, ouverte dès 1998, est connue de toute l'Europe après avoir établi un record continental d'affluence avec ses 18 500 places. Pourtant, ce n'est pas elle qui accueillera la finale, mais la Preussag Arena de Hanovre (10 500 places), ouverte pour l'exposition universelle 2000 : là encore, tous les visiteurs ont été comblés par la qualité des installations.

Le vilain petit canard a été le troisième site, celui de Nuremberg (8 500 places). La condition de l'inauguration avec un an d'avance n'a pas été remplie. L'ouverture a eu lieu le 15 février 2001. Les coûts estimés ont été largement dépassés et le chantier a pris du retard. Mais surtout, plusieurs défauts de conception sont très vite apparus. Premièrement, certains sièges ont une vision réduite de ce qui se passe sur la patinoire. Deuxièmement, la glace a tendance à fondre lorsque les tribunes sont pleines et élèvent la température intérieure. L'Allemagne espère donc que le troisième site ne posera pas trop de problèmes. Le concept à trois sites, une première dans l'histoire, était en effet censé être un atout. Le groupe A, celui de l'Allemagne et des champions du monde, a même été réparti entre les trois villes au lieu d'avoir un lieu fixe. Les organisateurs - peu soucieux du bilan écologique - ont commandé plus d'une vingtaine de vols charters spécifiques de 35, 50 ou 70 places pour faire voyager les équipes (les appareils les plus grands permettant d'en transporter deux d'un coup). L'équipement fera le trajet par la route.

Groupe A (partout) : Tchéquie, Suisse, Bélarus, Allemagne.

Groupe B (à Nuremberg) : Finlande, Slovaquie, Autriche, Japon.

Groupe C (à Cologne) : Suède, États-Unis, Ukraine, Lettonie.

Groupe D (à Hanovre) : Canada, Russie, Italie, Norvège.

 

Groupe A

 

 

La République Tchèque, double championne du monde en titre, bénéfice de la confiance de ses supporters : 55% d'entre eux lui président une troisième médaille d'or consécutive selon un récent sondage. Le sélectionneur Josef Augusta a bien conscience que tout autre résultat qu'une victoire sera considéré comme un échec. Les Tchèques ont même plus de joueurs de NHL que les années précédentes, mais c'est en partie parce que certains sont partis outre-Atlantique dans l'intervalle, pas toujours avec succès (exemple de Pavel Patera).

Qu'importe, les Tchèques sont plus forts quand ils pratiquent ensemble leurs mécanismes collectifs d'école qui mettent en valeur leur adresse naturelle. Ils s'appuient sur l'expérience acquise dans les conquêtes précédentes et disposent à la fois du premier trio offensif du titre 2000 (Tomajko-Dopita-Výborný) et du premier trio offensif du titre 1999 (Moravec-Patera-Procházka), déjà à l'śuvre à Nagano dans un rôle plus défensif. Le capitaine Robert Reichel retrouve aussi son complice olympique Rucinský, qui a lui-même été champion du monde en 1999 avec Dvorak. Et voilà un autre trio parfaitement rodé. En fait, et en excluant Jaroslav Hlinka qui est le treizième homme, les quatre lignes offensives sont entièrement constituées de champions du monde !

La défense est comparativement moins expérimentée. L'offensif Roman Hamrlik s'était désisté pour raisons de santé, Michal Sykora était espéré mais s'est blessé à l'épaule au dernier match de play-offs. On ne retrouve donc "que" quatre champions du monde. Filip Kuba a peu de références en sélection et le jeune Karel Pilar n'a disputé que deux saisons d'Extraliga jusqu'ici.

Le talon d'Achille pourrait aussi être dans les cages, en l'absence des deux gardiens-fétiches : Hašek tente toujours de gagner la Coupe Stanley avec Buffalo et Cechmánek ne viendra pas après une excellente première année en NHL (beaucoup d'experts l'ont cité comme meilleur gardien de la saison régulière)... pour maintenir une bonne ambiance dans l'équipe car ses relations avec Hnilicka sont exécrables. Dusan Salfický, qui a passé toute la saison avec l'équipe nationale, pensait son heure venue. Il pensait éventuellement subir la concurrence de Cechmánek, mais pas de Hnilicka qui ne s'est pas imposé derrière la deuxième pire défense de NHL. À peine débarqué d'Atlanta, Hnilicka a pourtant déclaré être le numéro 1, pendait que Salfický disaitt ne pas être assez confiant de caractère pour proclamer une chose pareille. Même si le staff ne s'est pas prononcé en parlant de deux bons gardiens, Hnilicka, excellent en amical contre la Russie, devrait avoir gain de cause et être préféré à Salfický.

Gardiens

                         Naissance   cm  kg                               MJ   Moy.     %
 3 HNILICKA Milan       25/06/1973  185  83  Atlanta Thrashers     NHL    36   3,41   89,0%
35 HUDACEK Vladimír     28/10/1971  184  92  HC Zlín              TCH-1   50   2,34   93,0%
72 SALFICKY Dusan       28/03/1972  186  80  HC Plzen             TCH-1   52   2,63   92,4%

Défenseurs

                         Naissance   cm  kg                               MJ    B   A  Pts    Pén
 5 RICHTER Martin       06/12/1977  182  92  SaiPa Lappeenranta   FIN-1   41    4   5    9    80'
 6 SPACEK Jaroslav      11/02/1974  184  90  Florida / Chicago     NHL    62    7   9   16    28'
 7 MARTINEK Radek       31/08/1976  182  92  Ceské Budejovice     TCH-1   44    8  10   18    45'
 8 KUBA Filip           29/12/1976  192  90  Minnesota Wild        NHL    75    9  21   30    28'
12 KABERLE Frantisek    08/11/1973  184  84  Atlanta Thrashers     NHL    51    4  11   15    18'
13 KUBINA Pavel         15/04/1977  197 109  Tampa Bay Lightning   NHL    70   11  19   30   103'
29 PILAR Karel          23/12/1977  191  94  Litvínov             TCH-1   56    2  12   14    65'

Attaquants

                         Naissance   cm  kg                               MJ    B   A  Pts    Pén
 9 VYBORNY David        22/01/1975  179  83  Columbus Blue Jackets NHL    79   13  19   32    22'
10 PATERA Pavel         06/09/1971  187  80  Minnesota Wild        NHL    20    1   3    4     4'
                                             Cleveland Lumberjacks IHL    54    8  44   52    22'
11 UJCIK Viktor         24/05/1972  179  88  Trinec / Slavia Pr.  TCH-1   50   17  21   38    28'
16 CAJANEK Petr         18/08/1975  180  78  HC Zlín              TCH-1   58   18  35   53   127'
17 HLINKA Jaroslav      10/11/1976  178  78  Sparta Prague        TCH-1   58   14  26   40    40'
19 DVORAK Radek         09/03/1977  188  84  New York Rangers      NHL    82   31  36   67    20'
20 PROCHAZKA Martin     03/03/1972  180  78  HC Vítkovice         TCH-1   42   19  18   37    12'
21 REICHEL Robert       25/06/1971  178  83  Litvínov             TCH-1   54   24  35   59    74'
22 MORAVEC David        24/03/1973  183  91  HC Vítkovice         TCH-1   61   19  26   45    38'
25 VLASÁK Tomáš         01/02/1975  182  78  Los Angeles Kings     NHL    10    1   3    4     2'
                                             Lowell Lock Monsters  AHL     5    0   1    1     5'
                                             HPK Hämeenlinna      FIN-1   27    6  12   18    10'
26 RUCINSKY Martin      11/03/1971  185  87  Montréal Canadiens    NHL    57   16  22   38    66'
30 DOPITA Jirí          02/12/1968  193  97  HC Vsetín            TCH-1   60   27  44   71    71'
96 TOMAJKO Jan          19/06/1976  185  82  HC Vsetín            TCH-1   58   13  20   32    30'

Entraîneur : Josef Augusta, assisté de Vladimír Martinec.

 

 

Le premier match de la Suisse sera un sommet du Mondial, puisqu'il l'opposera à l'Allemagne devant les 18 500 spectateurs de Cologne. Cette rencontre est un piège par excellence pour la sélection helvète, installée dans les huit meilleurs mondiales depuis quelques années, et qui ne veut pas servir de victime expiatoire de l'ambition allemande dans ce groupe très ouvert. Sa supériorité technique suffira-t-elle à surpasser une équipe allemande ultra-motivée au jeu plus physique ? Réponse dès le match d'ouverture !

Ralph Krueger a en tout cas rompu avec la réputation d'indolence et d'indifférence des joueurs suisses, en rappelant régulièrement à l'ordre ceux qui s'écarteraient du système ("certains solistes veulent jouer du Beethoven alors que nous pouvons très bien nous contenter du Vivaldi"). Les prouesses offensives ne trouvent pas grâce à ses yeux et il n'a pas sélectionné le meilleur compteur suisse de la saison André Rötheli, pas assez travailleur à son goût. Le deuxième marqueur helvétique, Patrick Fischer, est quant à lui absent parce qu'il a été opéré des ligaments du genou en mars. Son poste habituel sur la première ligne avec Crameri et Jenni est pris par Michel Riesen, qui a joué à merveille le rôle du finisseur tant recherché lors de la préparation (3 buts lors des 3 derniers matches). L'effectif composé par Krueger est donc bien équilibré avec deux blocs plus offensifs (le second étant Reichert-Plüss-Conne) et deux plus défensifs autour d'Aeschlimann et de Zeiter. Malgré sa jeunesse, cette équipe commence à avoir l'expérience des grands rendez-vous et a déjà effectué les derniers championnats du monde avec un effectif quasiment identique.

L'incertitude pèse néanmoins sur la présence du numéro 1 expérimenté dans les cages : Reto Pavoni s'est blessé au genou à l'entraînement lundi et on saura après les sept jours de soins programmés à Zurich s'il pourra rejoindra l'équipe la semaine prochaine. Au cas où, c'est Marco Bührer qui a été rappelé pour s'envoler avec l'équipe, sans être officiellement déclaré pour ménager les deux possibilités. Pour le premier match si important, le titulaire sera le jeune Martin Gerber, qui rejoindra l'an prochain le finaliste suédois Färjestad dans les valises de son entraîneur Bengt-Åke Gustafsson (également assistant-coach de la sélection suisse).

Gardiens

                           Naissance   cm  kg                              MJ   Moy.     % 
 1 BÜHRER Marco           09/10/1979  179  78  EHC Coire           SUI-1   42   2,80
20 PAVONI Reto            24/01/1968  178  78  EHC Kloten          SUI-1   49   2,43
26 GERBER Martin          03/09/1974  178  79  SC Langnau          SUI-1   49   2,39   92,7%
41 WEIBEL Lars            20/05/1974  185  90  HC Davos            SUI-1   46   2,40   92,3% 

Défenseurs

                           Naissance   cm  kg                              MJ    B   A  Pts    Pén
 3 VAUCLAIR Julien        02/10/1979  184  90  HC Lugano           SUI-1   60    3   5    8    61'
 5 SUTTER Patrick         06/07/1970  175  79  EV Zoug             SUI-1   38    5  15   20    85'
 7 STREIT Mark            11/12/1977  183  88  Zurich SC Lions     SUI-1   60    7  16   23    85'
11 STEINEGGER Martin      15/02/1972  187  87  SC Berne            SUI-1   51    8  18   26   107'
13 BEZINA Goran           21/03/1980  190  99  Fribourg-Gottéron   SUI-1   49   11  11   22    56'
22 KELLER Olivier         20/03/1971  190  95  HC Lugano           SUI-1   62    3  11   14    34'
27 SALIS Edgar            20/05/1970  191  98  Zurich SC Lions     SUI-1   58    7  16   23    56'
31 SEGER Mathias          17/12/1977  181  84  Zurich SC Lions     SUI-1   60    6  16   22    58'

Attaquants

                           Naissance   cm  kg                              MJ    B   A  Pts    Pén
 4 CONNE Flavien          01/04/1980  177  81  HC Lugano           SUI-1   57   11  20   31    77'
12 DELLA ROSSA Patric     28/07/1975  186  94  Zurich SC Lions     SUI-1   57    5   7   12    46'
14 DEMUTH Alain           03/06/1979  180  86  HC Ambrì-Piotta     SUI-1   33    5   9   14    16'
17 CRAMERI Gian-Marco     13/12/1972  177  76  Zurich SC Lions     SUI-1   60   13  26   39    14'
19 AESCHLIMANN J.-Jacques 30/05/1967  185  86  HC Lugano           SUI-1   60   11  19   30    14'
24 ZEITER Michel          22/04/1974  187  94  Zurich SC Lions     SUI-1   50   22  26   48    54'
28 PLÜSS Martin           05/04/1977  173  81  EHC Kloten          SUI-1   49   13  30   43    34' 
30 JENNI Marcel           02/03/1974  180  82  Färjestads BK       SUE-1   64   19  28   47    38'
35 JEANNIN Sandy          28/02/1976  180  80  HC Lugano           SUI-1   57   10  13   23    44'
36 REICHERT Marc          22/03/1980  189 101  SC Berne            SUI-1   54   12   9   21    56'
38 ZIEGLER Thomas         09/06/1978  180  86  Tampa Bay Lightning  NHL     5    0   0    0     0'
                                               Detroit Vipers       IHL    67    8  19   27    40'
39 RIESEN Michel          11/04/1979  186  85  Edmonton Oilers      NHL    12    0   1    1     4'
                                               Hamilton Bulldogs    AHL    69   26  28   54    14'

Entraîneur : Ralph Krueger, assisté de Bengt-Åke Gustafsson et Jakob Kölliker

 

 

Cette stabilité, c'est également le grand atout du Bélarus, une équipe très solide, qui défend particulièrement bien et sait exploiter les erreurs de ses adversaires pour attaquer. Les joueurs se connaissent en effet depuis longtemps puisqu'ils ont tous appris le hockey à l'école Yunost de Minsk, hormis le gardien Mezin, un des grands atouts de l'équipe, que les Allemands connaissent bien puisqu'il évolue en DEL. La série de 6 victoires (en comptant les deux succès obtenu contre le Torpedo Nijni Novgorod) s'est arrêtée au dernier match de préparation parce que la blessure de Starostenko ne permettait pas d'aligner le troisième trio Starostenko-Karachun-Antonenko qui avait été le meilleur, mais il sera rétabli.

L'attaque aura donc des lignes classiques et éprouvées, tandis que la défense disposera bel et bien de son pilier habituel Ruslan Salei. Il a vécu une saison noire en NHL avec trois blessures, un os fissuré en bloquant un tir, une douleur au dos et surtout une commotion cérébrale qui l'empêchait de s'entraîner et même de lire ou de regarder la télévision. Après deux tentatives infructueuses de revenir au jeu, il pu jouer dix rencontres en fin de saison et, sous la surveillance des médecins, a obtenu le feu vert.

L'objectif est de ne pas faire moins bien que l'an passé (11e), dans une poule rendue dangereuse par la présence du pays organisateur. La motivation ne doit pas manquer : une source officieuse évoque des primes de 250 000 dollars pour les joueurs. La sélection nationale est grassement financée par un sponsor, la compagnie MKK, basée à Moscou mais qui est l'exportatrice des produits à base de potasse de l'entreprise publique biélorusse Belaruskali (elle s'est donc recentrée sur ce pays car l'autre actionnaire fondateur de MKK qu'est la compagnie russe Uralkali s'en est retirée en janvier pour signer une nouvelle alliance internationale avec des Canadiens).

Gardiens

                          Naissance   cm  kg                                  MJ   Moy.     % 
 2 SHABANOV Sergei       24/02/1974  179  76  Metallurg Novokuznetsk  RUS-1   12   1,85   92,1%
31 MEZIN Andrei          08/07/1974  180  75  Berlin Capitals         ALL-1   61   2,81   90,5%
33 FATIKOV Leonid        24/04/1968  190 100  Lada Togliatti          RUS-1   11   2,29   90,1%

Défenseurs

                          Naissance   cm  kg                                  MJ    B   A  Pts    Pén 
 3 KHMYL Oleg            30/01/1970  182  90  Lada Togliatti          RUS-1   47    3   9   12    30'
 5 ROMANOV Oleg          31/03/1970  182  85  SaiPa / Kärpät Oulu     FIN-1   43    3   8   11    42'
 7 ERKOVICH Sergei       09/03/1974  190  92  Yaroslavl/Novokuznetsk  RUS-1   35    2   5    7    82'
21 MIKULCHIK Oleg        21/06/1964  187  90  Krylia Sovietov Moscou  RUS-2   45    2  12   18    96'
23 SALEI Ruslan          02/11/1974  185  94  Anaheim Mighty Ducks     NHL    50    1   5    6    70'
26 STAS Sergei           28/04/1974  181  90  Augsburger Panther      ALL-1   60    9  27   36   128'
27 ZHURIK Aleksandr      29/05/1975  193  98  Avangard Omsk           RUS-1   54    6   8   14    75'
30 KOPAT Vladimir        23/04/1971  180  84  Severstal Cherepovets   RUS-1   40    1  10   11    34'

Attaquants

                          Naissance   cm  kg                                  MJ    B   A  Pts    Pén 
 9 ANDRIEVSKY Aleksandr  10/08/1968  196 105  Revier Löwen Oberhausen ALL-1   59   11  13   24    28'
10 KARACHUN Viktor       12/08/1968  187  90  EC Wilhelmshaven        ALL-2   46   32  39   71   139'
13 KOVALEV Andrei        02/04/1966  182  86  Revier Löwen Oberhausen ALL-1   61   19  15   34    24'
14 PANKOV Vasili         15/08/1968  186  88  Augsburger Panther      ALL-1   46   12  23   35    63'
16 SKABELKA Andrei       20/01/1970  186  90  Lada Togliatti          RUS-1   48    8  18   26    30'
17 KALYUZHNY Aleksei     13/06/1977  187  87  Metallurg Magnitogorsk  RUS-1   54   11  27   38    28'
18 ANTONENKO Oleg        11/07/1971  187  90  Torpedo Nijni Novogorod RUS-1   44   10  18   28    42'
24 STAROSTENKO Dmitri    18/03/1973  182  88  CSKA Moscou             RUS-1   37   15   9   24     6'
28 KOLTSOV Konstantin    17/04/1981  185  88  Ak Bars Kazan           RUS-1   26    7   8   15    14'
32 PANKOV Dmitri         29/10/1974  184  88  Torpedo Nijni Novogorod RUS-1   40   10   8   18     2'
34 VALUI Vitali          17/04/1974  182  80  Vityaz Podolsk          RUS-1    5    0   1    1     2'
                                              Polymir Novopolotsk     VEHL    16   10  10   20    24'
55 GALCHENYUK Aleksandr  28/07/1967  181  88  Asiago Hockey AS        ITA-1   47   16  47   63    24'

Entraîneur : Anatoli Varivonchik, assisté de Vladimir Melenchuk et Mikhaïl Zakharov.

 

 

L'IIHF voit dans ce championnat du monde l'occasion idéale de relancer le hockey sur glace en Allemagne, un des pays les plus férus de hockey, mais elle risque de déchanter. En choisissant de confier l'exclusivité des droits à Premiere World (une chaîne incluse dans un bouquet satellite qui a une diffusion très restreinte), l'organisation a choisi la manne financière au détriment de l'intérêt du grand public. Seuls 3 matches de l'Allemagne (sur 6) seront retransmis sur une chaîne privée accessible gratuitement (SAT-1). Or, tout au long de la saison, de multiples voix alarmées se sont élevées pour faire un terrible constat : la présence du hockey allemand dans la presse est réduite à sa plus simple expression, bien loin de ce qu'elle était il y a seulement dix ans. La création de la DEL avec un credo au départ tout-économique et les multiples affaires qui ont secoué le hockey allemand (dont le récent scandale sur les caisses noires et impôts impayés des clubs de DEL qui a largement éclipsé les préparations des Mondiaux dans les médias) ont achevé de le décrédibiliser au sein des journalistes sportifs. Seule l'équipe nationale peut servir de force rassembleuse pour fédérer. C'est pourquoi un exploit de l'équipe allemande revêtirait une grande importance pour attirer les regards vers les patinoires. Les spectateurs, eux, seront présents : les matches de l'Allemagne sont à guichets fermés depuis des mois.

Le retour au premier plan de l'Allemagne a débuté par la qualification olympique. Néanmoins, Hans Zach ne cesse de dénoncer les "coassements" qui parlent de qualification pour le deuxième tour en évoquant des "pêcheurs qui veulent attraper un requin dans l'Isar" (petite rivière bavaroise qui passe chez lui à Bad Tölz). Il répète que son équipe joue le maintien et qu'elle a le niveau la plus faible des engagés, Japon excepté. Ses hommes lui ont en quelque sorte donné raison puisqu'ils n'ont pas gagné une seule de ses six rencontres de préparation contre des équipes pourtant pas de très haut niveau (France, Ukraine et Italie).

On a brièvement cru au miracle lorsque Washington a été éliminé des play-offs de NHL, libérant avec Olaf Kölzig un des meilleurs gardiens du monde, mais celui-ci, blessé à l'épaule, ne pourra pas venir. Du coup, ce poste sera le point faible de l'équipe. En effet, tous les possibles titulaires sont remplaçants dans leurs clubs de DEL derrière des gardiens étrangers. Le poste de titulaire se jouera entre Robert Müller et Christian Künast. Le premier est très jeune puisqu'il est âgé de 20 ans mais très prometteur. Le deuxième est plus expérimenté, mais reste dans l'incertitude quant à son avenir en raison de la limitation du nombre de contrats qui pourrait sacrifier les gardiens allemands restants (et devenir un sévère handicap pour l'équipe nationale).

Gardiens

                         Naissance   cm  kg                              MJ   Moy.     %
35 CONTI Leonardo       15/09/1978  194  95  Francfort          ALL-1    20   3,54   88,6%
47 KÜNAST Christian     07/03/1971  180  82  Munich             ALL-1    15   2,13   91,5%
80 MÜLLER Robert        25/06/1980  172  74  Adler Mannheim     ALL-1    25   2,36   91,8%

Défenseurs

                         Naissance   cm  kg                              MJ    B   A  Pts    Pén
 2 MOLLING Jochen       09/08/1973  186 100  Kassel Huskies     ALL-1    68    3   6    9    40'
 6 MAYR Jörg            03/01/1970  177  81  Cologne            ALL-1    51    2   4    6    53'
 9 SMAZAL Heiko         06/01/1974  179  81  Munich             ALL-1    52    3   8   11    42'
12 LÜDEMANN Mirko       15/12/1973  180  83  Cologne            ALL-1    46    4  16   20    18'
13 SCHUBERT Christoph   05/02/1982  185  80  Munich             ALL-1    65    6   5   11   107'
31 RENZ Andreas         12/06/1977  183  90  Schwenningen       ALL-1    55    1   4    5    80'
36 GOLDMANN Erich       07/04/1976  192  90  Moskitos Essen     ALL-1    58    7   3   10    44'
84 SEIDENBERG Dennis    18/07/1981  184  82  Adler Mannheim     ALL-1    67    2   6    8    16'

Attaquants

                         Naissance   cm  kg                              MJ    B   A  Pts    Pén
 7 GOC Marcel           24/08/1983  182  82  Schwenningen       ALL-1    58   13  28   41    12'
11 FELSKI Sven          18/11/1974  181  76  Eisbären Berlin    ALL-1    51   20  22   42    92'
16 HYNES Wayne          29/05/1969  182  93  Adler Mannheim     ALL-1    66   11  40   51   102'
18 LOTH Andreas         26/02/1972  184  88  Kassel Huskies     ALL-1    64   13  18   31    40'
19 STURM Marco          08/09/1978  181  84  San José Sharks     NHL     87   14  20   34    28'
20 RUMRICH Jürgen       20/03/1968  181  85  Nuremberg          ALL-1    62   10  17   27    36'
22 DAFFNER Thomas       01/09/1971  191  95  Kassel Huskies     ALL-1    67   15  16   31    22'
26 KREUTZER Daniel      23/10/1979  178  82  Kassel Huskies     ALL-1    68   15  33   48    91'
27 ABSTREITER Tobias    06/07/1970  175  84  Kassel Huskies     ALL-1    61   12  25   37    91'
29 GREILINGER Thomas    06/08/1981  180  88  Schwenningen       ALL-1    54    9  13   22    18'
44 SOCCIO Leonard       28/05/1967  181  85  Hanovre Scorpions  ALL-1    62   18  41   59    72'
49 KATHAN Klaus         07/01/1977  181  84  Kassel Huskies     ALL-1    64   17  25   42    40'
81 MacKAY Mark          28/05/1964  175  78  Schwenningen       ALL-1    60   10  22   32    24'
83 BENDA Jan            28/04/1972  192  96  Jokerit Helsinki   FIN-1    57   18  27   45    62'

Entraîneur : Hans Zach, assisté de Bernhard Englbrecht et Ernst Höfner.

 

 

Groupe B</P>

 

Le sélectionneur de la Finlande, Hannu Aravirta, a un mot pour qualifier son équipe : équilibre. Un avis partagé au pays où l'on a bon espoir dans cette équipe stable, médaillée lors des quatre dernières compétitions internationales (en bronze à Nagano, en argent en 1998 et 1999 puis en bronze en 2000). La défense panache ainsi les cadres d'expérience et le tout jeune arrière de 20 ans Ossi Väänänen, qui amène plus de gabarit que d'habitude avec Sami Salo et Janne Grönvall.

La Finlande ne devrait pas connaître de problème de gardien, sinon le casse-tête du choix du numéro 1. Titulaire durant la saison internationale, Pasi Nurminen a connu des play-offs plus difficiles avec les Jokerit et pourrait subir la concurrence du vétéran Jarmo Myllys ou du jeune Miikka Kiprusoff. L'arrivée de NHL de ce dernier a même conduit à sacrifier Ari Sulander, le meilleur gardien du Mondial 1998 dont le rôle a progressivement diminué depuis son départ à Zurich.

Il manque toutefois un pur leader offensif. Saku Koivu a décliné parce qu'il arrive en fin de contrat et n'est donc pas assuré (comme le défenseur Janne Niinimää). L'autre superstar Teemu Selänne a un pouce dans le plâtre. Si l'ossification se passe bien, il reste une petite chance qu'il puisse rejoindre l'équipe parmi les 5 jokers autorisés avant les quarts de finale. En attendant, les Leijonat ont déjà deux trios fonctionnels avec Rintanen- Helminen-Kallio et la ligne "HPK" (Pärssinen-N.Kapanen-Hentunen) qui joue enfin ensemble à un championnat du monde même si un seul joueur évolue encore dans le club qui lui a donné son nom. Néanmoins, aucune vraie première ligne ne s'est détachée dans la phase finale de préparation (à peine 6 buts en 4 matches et un powerplay inefficace), Aravirta cherchera donc à la constituer autour du dernier arrivé Sami Kapanen, de retour en sélection après deux ans d'absence.

Gardiens

                         Naissance   cm  kg                               MJ   Moy.     %
30 NURMINEN Pasi        17/12/1975  179  88  Jokerit Helsinki     FIN-1   57   2,16   93,4%
31 KIPRUSOFF Miikka     26/10/1976  185  84  San José Sharks       NHL     8   1,98   92,3%
                                             Kentucky Thoroughbl.  AHL    36   2,24   92,6%
35 MYLLYS Jarmo         29/05/1965  175  78  Luleå HF             SUE-1   56   2,89   88,9%

Défenseurs

                         Naissance   cm  kg                               MJ    B   A  Pts    Pén
 2 KIPRUSOFF Marko      06/06/1972  184  89  EHC Kloten           SUI-1   52    8  27   35    12'
 3 NUMMELIN Petteri     25/11/1972  178  83  Columbus Blue Jackets NHL    61    4  12   16    10'
 4 TIMONEN Kimmo        18/03/1975  178  88  Nashville Predators   NHL    82   12  13   25    50'
 5 SALO Sami            02/09/1974  192  99  Ottawa Senators       NHL    35    2  16   18    10'
 6 VÄÄNÄNEN Ossi        18/08/1980  191  92  Phoenix Coyotes       NHL    81    4  12   16    90'
40 NIEMI Antti-Jussi    22/09/1977  185  87  Anaheim Mighty Ducks  NHL    28    1   1    2    22'
                                             Cincinnati M. Ducks   AHL    36    3   8   11    26'
55 GRÖNVALL Janne       17/07/1973  190  92  Tappara Tampere      FIN-1   63    5  13   18   101'

Attaquants

                         Naissance   cm  kg                               MJ    B   A  Pts    Pén
14 HELMINEN Raimo       11/03/1964  183  89  Ilves Tampere        FIN-1   65   10  43   53    30'
15 LAAKSONEN Antti      03/10/1973  183  82  Minnesota Wild        NHL    82   12  16   28    24'
17 KALLIO Tomi          27/01/1977  184  84  Atlanta Thrashers     NHL    56   14  13   27    22'
21 KAPANEN Niko         29/04/1978  177  80  TPS Turku            FIN-1   66   13  22   35    24'
24 KAPANEN Sami         14/06/1973  177  77  Carolina Hurricanes   NHL    88   22  40   62    24'
25 HENTUNEN Jukka       03/05/1974  178  88  Jokerit Helsinki     FIN-1   61   28  28   56    28'
26 PÄRSSINEN Timo       19/01/1977  178  81  HPK Hämeenlinna      FIN-1   54   18  31   49    50'
27 LIND Juha            20/01/1974  181  84  Montréal Canadiens    NHL    47    3   4    7     4'
                                             Québec Citadelles     AHL     3    1   1    2     0'
28 SIHVONEN Toni        19/02/1971  185  90  HIFK Helsinki        FIN-1   61    7  17   24    36'
32 RINTANEN Kimmo       07/08/1973  181  88  TPS Turku            FIN-1   59   27  37   64    12'
33 VIRTA Tony           28/06/1972  178  86  TPS Turku            FIN-1   66   29  38   67    30'
36 YLÖNEN Juha          13/02/1972  184  84  Phoenix Coyotes       NHL    69    9  14   23    38'
37 RUUTU Jarkko         23/08/1975  187  88  Vancouver Canucks     NHL    25    3   4    7    40'
                                             Kansas City Blades    IHL    46   11  18   29   111'

Entraîneur : Hannu Aravirta, assisté de Jari Kaarela, Esko Nokelainen et Mika Saarinen.

 

 

Pour la Slovaquie vice-championne du monde, l'effet de surprise ne jouera plus, mais la composition très favorable des poules doit lui permettre d'éviter toute déconvenue en accédant facilement au deuxième tour. Le sélectionneur Jan Filc a ainsi annoncé avec dix jours d'avance qu'il jouerait le premier match à 3 lignes contre le Japon pour garder des places pour des renforts de NHL. Mais les performances inattendues de Los Angeles (déjà vainqueur de son premier match du deuxième tour de play-offs) ne cessent de saboter ses plans et les arrivées de Visnovský, Stumpel et Palffy deviennent donc une perspective chaque jour plus lointaine.

Il y aura toujours une place libre pour Miroslav Šatan, élu meilleur joueur slovaque la saison dernière et impliqué en play-offs avec Buffalo. L'équipe nationale s'est toutefois suspendue au cas sensible du buteur Peter Bondra qui a demandé une "période d'incubation" pour soigner des blessures (une déchirure au tendon et un hématome à l'auriculaire). Filc ne connaît pas le joueur et a laissé la légende Peter Stastný (qui fut son coéquipier à la qualification olympique de 1993 quand Bondra venait tout juste d'obtenir son passeport slovaque) servir d'intermédiaire dans la négociation. Stastný a dit avoir "perçu son humeur comme positive et même légèrement optimiste vis-à-vis des Mondiaux."

Même sans le Godot slovaque, le premier trio NHL Hossa-Nagy-Zednik dispose d'ailiers productifs. Le talent offensif n'est pas censé manquer et certains joueurs doivent arriver en confiance, tels Vladimir Országh, un des joueurs-clés du champion de Suède Djurgården, ou Jan Pardavy, qui a inscrit 10 buts en playoffs tchèques avec le champion Vsetín. Et puis, même sans un de ses médaillés d'argent de l'an passé (Radoslav Suchý forfait pour raisons familiales sérieuses), la défense impressionne toujours énormément par son gabarit.

Gardiens

                         Naissance   cm  kg                                MJ   Moy.     %
 1 STANA Rastislav      10/01/1980  185  73  Portland Pirates       AHL     3   4,09   88,3%
                                             Richmond Renegades    ECHL    41   2,54   91,7%
29 RYBAR Pavol          12/10/1971  180  85  Slovan Bratislava     SVK-1   59   2,06   92,9%
31 LASAK Ján            10/04/1979  183  90  Milwaukee Admirals     AHL    46   2,67   91,1%

Défenseurs

                         Naissance   cm  kg                                MJ    B   A  Pts    Pén
 2 MEZEI Branislav      08/10/1980  190 100  New York Islanders     NHL    42    1   4    5    53'
                                             Lowell Lock Monsters   AHL    20    0   3    3    28'
 3 CHARA Zdeno          18/03/1977  202 105  New York Islanders     NHL    82    2   7    9   157'
 4 STRBAK Martin        15/01/1975  191  96  HC Vsetín             TCH-1   63    4   7   11    81'
25 DROPPA Ivan          01/02/1972  191  98  Düsseldorfer EG       ALL-1   48    6  10   16    50'
41 LINTNER Richard      15/11/1977  188  97  Nashville Predators    NHL    50    3   5    8    22'
50 PAVLIKOVSKY Richard  03/03/1975  181  85  HC Havírov            TCH-1   46    6  11   17    18'
77 SEKERAS Lubomír      18/11/1968  184  74  Minnesota Wild         NHL    80   11  23   34    52'

Attaquants

                         Naissance   cm  kg                                MJ    B   A  Pts    Pén
10 GABORIK Marián       14/02/1982  186  83  Minnesota Wild         NHL    71   18  18   36    32'
11 SOMIK Radovan        05/05/1977  188  83  HC Zlín               TCH-1   52   16  10   26    22'
16 ORSZAGH Vladimír     24/05/1977  180  90  Djurgårdens IF        SUE-1   66   30  16   46    82'
18 HOSSA Marián         12/01/1979  183  86  Ottawa Senators        NHL    85   33  44   77    48'
20 ZEDNIK Richard       06/01/1976  180  90  Washington / Montréal  NHL    74   19  25   44    71'
21 CIGER Zdeno          19/10/1969  182  80  Slovan Bratislava     SVK-1   61   23  35   58    38'
24 PARDAVY Ján          08/09/1971  180  88  HC Vsetín             TCH-1   60   22  27   49    55'
27 NAGY Ladislav        01/06/1979  173  83  St. Louis / Phoenix    NHL    46    8   9   17    22'
                                             Worcester IceCats      AHL    20    6  14   20    36'
30 HLINKA Miroslav      31/08/1972  186  98  Karlovy Vary          TCH-1   38    7   8   15    82'
39 PETROVICKY Róbert    26/10/1973  178  78  New York Islanders     NHL    11    0   0    0     4'
                                             Chicago Wolves         IHL    23   13  10   23    22'
                                             MoDo Hockey           SUE-1   14    4   3    7    16'
42 BARTOS Peter         05/09/1973  184  81  Minnesota Wild         NHL    13    4   2    6     6'
                                             Cleveland Lumberjacks  IHL    56   16  26   42    18'
43 NEDOROST Andrej      30/04/1980  185  80  HC Plzen              TCH-1   33   10   8   18    22'
66 PUCHER Peter         12/08/1974  185  93  HC Znojmo             TCH-1   59   22  35   57    38'

Entraîneur : Ján Filc, assisté d'Ernest Bokros et Vladimir Stastny.

 

 

L'équipe d'Autriche a fait la préparation sans Reinhard Divis car il passait des tests médicaux à Saint Louis, espérant devenir le premier Autrichien à intégrer la NHL. Elle compte donc sur le retour de son gardien pour redevenir plus performante défensivement.

Offensivement, l'équipe semble très dépendante de sa première ligne, Perthaler-Ressmann-Brandner, et compte sur le trio Kalt-Pusnik-Trattnig pour les compléter efficacement. Attention aussi à l'espoir Oliver Setzinger, qui avait déjà failli intégrer l'équipe l'an dernier à 16 ans ! Un an plus tard, il est le premier joueur à disputer un Mondial élite après avoir joué les championnats du monde des moins de 20 ans et des moins de 18 ans au cours de la même saison (mais au deuxième niveau mondial dans ces catégories juniors). Le capitaine est Mario Schaden, qui vient de fêter sa centième sélection lors du deuxième match amical contre l'Ukraine. Martin Hohenberger est suspendu pour s'en être pris à un arbitre lors de la finale du championnat autrichien et en sera pas du voyage.

L'Autriche compte beaucoup sur ses deux naturalisés, Dominic Lavoie, dont le lancer de la bleue est redoutable, et Simon Wheeldon. Ce dernier manquera le premier match pour cause de voyage dans sa terre natale, mais sera là pour le match crucial face au Japon. L'an dernier, les Autrichiens étaient passés à côté du match à gagner face à l'Italie, ils ne veulent pas que l'incident se reproduise. Ils bénéficient de ce tirage favorable parce que les poules ont été définies selon le classement de 1999, quand l'Autriche avait fini dixième après avoir déjà croisé et battu le Japon en poule. Il faut profiter de sa chance pour qu'elle se répète...

Gardiens

                          Naissance   cm  kg                               MJ   Moy.     % 
25 SUTTNIG Michael       08/11/1973  178  73  Klagenfurt           AUT-1   39   1,95   93,0%
31 DALPIAZ Claus         10/10/1971  175  70  Innsbruck            AUT-1   40   3,88   90,1%
38 DIVIS Reinhard        04/07/1975  182  87  Leksands IF          SUE-1   50   3,37   87,7%

Défenseurs

                          Naissance   cm  kg                               MJ    B   A  Pts    Pén
 4 UNTERLUGGAUER Gerhard 15/08/1976  175  88  Villach              AUT-1   50   17  42   59    82'
 6 LAVOIE Dominic        21/11/1967  190  96  Hanovre Scorpions    ALL-1   65   11  24   35    98'
 9 SEARLE Tom            26/04/1963  181  86  Villach              AUT-1   47    9  39   48    87'
28 KASPER Peter          20/12/1974  182  88  Innsbruck            AUT-1   41    4  27   31    96'
30 HOHENBERGER Herbert   08/02/1969  182  88  Augsbourg            ALL-1   60    5  17   22    76'
47 ULRICH Martin         16/12/1969  188  90  Berlin Capitals      ALL-1   65    6  23   29    58'

Attaquants

                          Naissance   cm  kg                               MJ    B   A  Pts    Pén
 7 PUSNIK Andreas        07/09/1972  178  80  Villach              AUT-1   43   24  57   81    50'
10 BRANDNER Christoph    05/07/1975  196  98  Krefeld              ALL-1   59   24  24   48    34'
                                              Klagenfurt           AUT-1    6    6   2    8     4'
11 RESSMANN Gerald       24/07/1970  190 100  Klagenfurt           AUT-1   46   38  73  111    64'
12 TRATTNIG Matthias     22/04/1979  185  95  University of Maine  NCAA    37   11  13   24    51'
14 LINDNER Heimo         22/07/1978  186  88  Innsbruck            AUT-1   40   33  18   51   119'
15 SETZINGER Oliver      11/07/1983  180  76  Ilves Tampere        FIN-1   14    0   1    1    10'
                                              Ilves Tampere U20    FINjr   31    8  12   20    74'
19 LUKAS Philipp         04/12/1979  176  72  EHC Linz             AUT-1   45   12  23   35    22'
20 PILLONI Patrick       21/02/1970  183  82  Klagenfurt           AUT-1   40    6  18   24    42'
21 SCHADEN Mario         30/04/1972  173  85  Klagenfurt           AUT-1   49   20  12   32    42'
24 LANZINGER Günther     04/01/1972  185  87  Villach              AUT-1   48   26  41   67   102'
26 WHEELDON Simon        30/08/1966  182  84  Munich               ALL-1   68   11  43   54    94'
27 KROMP Wolfgang        17/09/1970  175  82  Villach              AUT-1   46   32  37   69    92'
29 PERTHALER Christian   21/07/1968  183  92  Klagenfurt           AUT-1   46   37  32   69    60'
74 KALT Dieter           26/06/1974  175  83  Cologne              ALL-1   36   11  10   21    26'

Entraîneur : Ronald Kennedy, assisté de Gregory Holst

 

 

Mais si on se place du point de vue du Japon, la composition de la poule B peut aussi être une chance. À chaque fois injustement sauvée parce qu'il est protégé par l'IIHF pour des raisons économiques, le représentant de l'Extrême-Orient veut prouver qu'il vaut mieux que sa dernière place récurrente. Et si c'était pour cette année ? C'est loin d'être impossible : certes ça risque d'être dur en poule de relégation, c'est pourquoi la meilleure solution est de tout tenter contre l'Autriche, dans une rencontre à quitte ou double.

En effet, les Japonais se souviennent qu'ils ont battu l'Autriche à Nagano pour éviter la dernière place. C'est toujours l'adversaire qui leur réussit le mieux, celui face auquel ils ont maintenu l'écart le plus faible lors des deux derniers Mondiaux (deux buts à chaque fois). Leur style de patinage fluide et leur goût de l'effort restent leurs principaux atouts, mais ils manquent toujours de punch offensif, surtout quand il s'agit de s'imposer dans l'enclave adverse.

Gardiens

                         Naissance   cm  kg                                MJ
 1 IWASAKI Shinichi     21/08/1968  178  85  Kokudo Yokohama       JAP-1
27 NIHEI Jiro Igor      09/03/1971  173  76  Huddinge IK           SUE-2   49
44 FUKUFUJI Yutaka      17/09/1982  185  76  Kokudo Yokohama       JAP-1

Défenseurs

                         Naissance   cm  kg                                MJ    B   A  Pts
 3 ITO Kengo            04/12/1978  180  75  Cranes Kushiro        JAP-1   40    6  19   25
 5 MIYAUCHI Fumitaka    06/11/1972  181  84  Kokudo Yokohama       JAP-1   38    0   9    9
 6 KAWASHIMA Makoto     02/05/1979  178  74  Oji Tomakomai         JAP-1   37    3   6    9
 7 DAIKAWA Daniel       30/07/1971  179  88  Seibu Tokyo           JAP-1   40   11  13   24
 9 KATAYAMA Tatsuki     26/01/1973  186  88  Kokudo Yokohama       JAP-1   40    4  13   17
11 KAWAGUCHI Yutaka     05/04/1973  175  78  Kokudo Yokohama       JAP-1   40    5  14   19
28 ISOJIMA Akihito      14/07/1973  177  75  Oji Tomakomai         JAP-1   40    6  11   17
39 MIURA Hiroyuki       31/12/1973  191  86  Kokudo Yokohama       JAP-1   38    2   6    8

Attaquants

                         Naissance   cm  kg                                MJ    B   A  Pts    Pén
10 MURAKAMI Hiroyuki    14/01/1971  182  81  Macon Whoopee          CHL    13    0   2    2     8'
                                             Huddinge IK           SUE-2   27    3   5    8   124'
12 UCHIYAMA Tomohiko    13/10/1979  173  73  Kokudo Yokohama       JAP-1   36    2   7    9
18 SUZUKI Takahito      17/08/1975  174  75  Kokudo Yokohama       JAP-1   31   14  20   34
19 IWATA Yasunori       24/11/1972  180  78  Oji Tomakomai         JAP-1   31    5   9   14
21 KAWAHIRA Makoto      25/08/1971  178  84  Oji Tomakomai         JAP-1   24    9   6   15
22 SHIRONO Masaki       27/12/1970  179  79  Oji Tomakomai         JAP-1   40   14  23   37
30 YAHATA LARSSON Shin  09/05/1974  178  77  Kokudo Yokohama       JAP-1   22    5  16   21
34 SAKATA Junji         10/05/1974  181  80  Kokudo Yokohama       JAP-1   35    5   6   11
40 FUJITA Ryan Kiyoshi  25/06/1972  172  74  Seibu Tokyo           JAP-1   40   20  30   50
41 NIHEI Taro Ivan      09/03/1971  177  80  Kokudo Yokohama       JAP-1   40   14  14   28
71 KUWABARA Ryan        23/03/1972  185  89  Kokudo Yokohama       JAP-1   35   16  15   31
75 YULE Chris           29/03/1975  175  70  Kokudo Yokohama       JAP-1   38   20  22   42

Entraîneur : Steve Tsujiura (CAN/JAP), assisté de Seigo Hanyu et Glen Williamson

 

 

Groupe C

 

Après la septième place de l'an passé à Saint-Pétersbourg, pire classement depuis 63 ans, l'équipe de Suède avait été enterrée dans son pays. On trouvait des caricatures dans la presse qui dessinaient un cimetière surmonté d'une crosse. Le moins qu'on puisse dire est que la résurrection du hockey suédois a été rapide. Avec 8 victoires et 1 nul en 9 rencontres lors d'un camp de sélection aussi dur pour les participants que pour les adversaires, la Tre Kronor arrive en pleine confiance. Elle est l'autre favorite majeure du championnat du monde avec les Tchèques.

Après des années d'expérimentations, le rôle de l'entraîneur est clarifié : il y a bien un unique sélectionneur et coach qui a le dernier mot. Hardy Nilsson tient les rênes, conforté par le nouveau titre remporté avec Djurgården qui lui fournit des attaquants défensifs et l'arrière Daniel Tjärnqvist (on ne compte pas vraiment le nouveau héros du championnat suédois Mikael Tellqvist qui ne pourra pas jouer car Tommy Salo a exigé de rester gardien titulaire en échange de sa participation). Nilsson annonce vouloir pratiquer un hockey offensif sans attendre les erreurs adverses, et son système utilise toute la largeur de la glace dans ses passes.

La Suède a les moyens d'être plus créative qu'avant car les meilleures forces du pays se sont mobilisées au sein d'une attaque de feu, menée par les frères Sedin, Renberg, Huselius, Alfredsson et Zetterberg. Les stars Peter Forsberg et Mats Sundin viendront s'y ajouter à partir des quarts de finale si elles sont éliminées des play-offs NHL. Mais la dure presse suédoise, qui l'an dernier critiquait l'animation offensive défaillante, trouve toujours du grain à moudre et s'est rabattue en critiquant la défense. C'est dû à la déception née du forfait de Nicklas Lidström, le meilleur défenseur de NHL, qui avait suscité de l'espoir la veille en suggérant qu'il pourrait venir mais devrait consulter sa compagne Annika.

Gardiens

                         Naissance   cm  kg                              MJ   Moy.     %
 1 HADELÖV Andreas      23/07/1975  180  78  Malmö IF            SUE-1   54   2,88   89,7%
32 TELLQVIST Mikael     19/09/1979  180  79  Djurgårdens IF      SUE-1   65   2,25   90,5%
35 SALO Tommy           01/02/1971  182  79  Edmonton Oilers      NHL    79   2,44   90,5%

Défenseurs

                         Naissance   cm  kg                              MJ    B   A  Pts    Pén
 2 ÖHLUND Mattias       09/09/1976  191 103  Vancouver Canucks    NHL    69    9  23   32    52'
 3 JOHNSSON Kim         16/03/1976  187  90  New York Rangers     NHL    75    5  21   26    40'
 6 OLSSON Christer      24/07/1970  180  88  Brynäs IF           SUE-1   50    9   7   16    40'
27 ROHLIN Leif          26/02/1968  185  90  HC Ambrì-Piotta     SUI-1   41    4  13   17    42'
28 NORD Björn           05/04/1972  183  86  Nuremberg           ALL-1   60    6  17   23    40'
34 TJÄRNQVIST Daniel    14/10/1976  188  88  Djurgårdens IF      SUE-1   61   15  22   37    28'
55 ANDERSSON Peter      29/08/1965  183  90  HC Lugano           SUI-1   45    7  28   35    79'

Attaquants

                         Naissance   cm  kg                              MJ    B   A  Pts    Pén
 9 OTTOSSON Kristofer   09/01/1976  179  85  Djurgårdens IF      SUE-1   60   24  28   52    18'
10 JOHANSSON Andreas    19/05/1973  183  93  SC Berne            SUI-1   47   20  33   53    94'
11 AXELSSON Per-Johan   26/02/1975  185  80  Boston Bruins        NHL    81    8  15   23    27'
12 SEDIN Daniel         26/09/1980  188  84  Vancouver Canucks    NHL    79   21  16   37    24'
15 SEDIN Henrik         26/09/1980  190  89  Vancouver Canucks    NHL    86    9  24   33    38'
17 JOHANSSON Mathias    22/02/1974  187  91  Färjestads BK       SUE-1   65   19  29   48    60'
19 RENBERG Mikael       05/05/1972  188  98  Luleå HF            SUE-1   59   28  37   65    71'
20 ZETTERBERG Henrik    09/10/1980  182  84  Timrå IK            SUE-1   47   15  31   46    24'
21 JÖNSSON Jörgen       29/09/1972  184  88  Färjestads BK       SUE-1   65   25  38   63    44'
22 HUSELIUS Kristian    10/11/1978  187  81  Västra Frölunda HC  SUE-1   54   36  40   76    40'
23 SALOMONSSON Andreas  19/12/1973  184  85  Djurgårdens IF      SUE-1   61   13  16   29    77'
24 ALFREDSSON Daniel    11/12/1972  182  89  Ottawa Senators      NHL    72   25  46   71    32'
33 MODIN Fredrik        08/10/1974  193 100  Tampa Bay Lightning  NHL    76   32  24   56    48'

Entraîneur : Hardy Nilsson, assisté de Tommy Tomth.

 

 

L'attraction de l'équipe des États-Unis réside indéniablement dans les cages : on y retrouvera avec plaisir Robert Esche, qui se souviendra toute sa vie de son exploit contre la Russie l'an dernier, mais on y découvrira aussi un des deux seuls gardiens de l'histoire de la NHL à avoir été choisi en premier à la draft, Rick DiPietro, qui a connu une première saison professionnelle un peu difficile à ce poste qui prend du temps pour mûrir. Damian Rhodes, titulaire du poste l'an passé, a cette année refusé de venir, tout comme le meilleur portier américain actuel Mike Dunham.

La seule défaite des Américains à Saint-Pétersbourg était survenue dans le match le plus important, le quart de finale (1-4 contre la Slovaquie), mais ils ne veulent pas rester sur cette frustration. Le charismatique Lou Vairo sait transmettre son amour du hockey, la seule directive majeure qu'il donne à ses joueurs est de prendre du plaisir et de s'amuser. C'est le meilleur moyen de motiver ses joueurs et de les emmener à la victoire. Il a trouvé de l'écho dans le vestiaire. Il a rappelé ses trois piliers défensifs de l'année passée (les vétérans Phil Housley et Eric Weinrich plus le colosse Hal Gill) et il a aussi sélectionné de nouveau les quatre mêmes centres, Jeff Halpern, Darby Hendrickson, Derek Plante et David Legwand.

Cette colonne vertébrale augure donc d'une formation solide et motivée. Mais en 2001, les États-Unis n'avaient marqué plus de trois buts dans un match qu'une seule fois, étonnamment contre la Suède (5-3 avec un but en cage vide). En phase finale, ils avaient été limités à un but le reste du temps, notamment contre des nations de l'ex-URSS (Lettonie et Ukraine). Un type de hockey qu'ils affronteront dans leur poule... Il sera donc important que les ailiers soient plus tranchants pour conclure, comme le prometteur Brian Gionta (22 ans) avait déjà appris à l'être.

Gardiens

                         Naissance   cm  kg                               MJ   Moy.     %
 1 DIPIETRO Rick        19/09/1981  184  84  New York Islanders    NHL    20   3,49   87,8%
                                             Chicago Wolves        IHL    14   3,39   88,0%
39 MILLER Ryan          17/07/1980  189  72  Michigan State Univ.  NCAA   40   1,77   93,6%
42 ESCHE Robert         22/01/1978  184  85  Phoenix Coyotes       NHL    25   3,02   89,6%

Défenseurs

                         Naissance   cm  kg                               MJ    B   A  Pts    Pén
 4 HEDICAN Bret         10/08/1970  189  93  Florida Panthers      NHL    70    5  15   20    72'
 6 HOUSLEY Phil         09/03/1964  179  84  Calgary Flames        NHL    69    4  30   34    24'
 7 QUINT Deron          12/03/1976  189  99  Columbus Blue Jackets NHL    57    7  16   23    16'
                                             Syracuse Crunch       AHL    21    5  15   20    30'
22 WEINRICH Eric        19/12/1966  187  97  Montréal / Boston     NHL    82    7  24   31    44'
24 EATON Mark           06/05/1977  189  93  Nashville Predators   NHL    34    3   8   11    14'
                                             Milwaukee Admirals    AHL    34    3  12   15    27'
25 GILL Hal             06/04/1975  202 109  Boston Bruins         NHL    80    1  10   11    71'
45 TANABE David         19/07/1980  187  91  Carolina Hurricanes   NHL    80    9  22   31    54'

Attaquants

                         Naissance   cm  kg                               MJ    B   A  Pts    Pén
 8 CAMPBELL Jim         03/02/1973  189  93  Montréal Canadiens    NHL    57    9  11   20    53'
                                             Québec Citadelles     AHL     3    5   0    5     6'
11 LEGWAND David        17/08/1980  189  84  Nashville Predators   NHL    81   13  28   41    38'
12 GIONTA Brian         18/01/1979  171  75  Boston College        NCAA   43   33  21   54    47'
14 HENDRICKSON Darby    28/08/1972  187  88  Minnesota Wild        NHL    72   18  11   29    36'
15 HALPERN Jeff         03/05/1976  187  91  Washington Capitals   NHL    86   23  24   47    77'
17 BROWN Doug           12/06/1964  178  84  Detroit Red Wings     NHL    64    9  13   22    16'
18 CONNOLLY Tim         07/05/1981  184  84  New York Islanders    NHL    82   10  31   41    42'
23 KNUBLE Mike          04/07/1972  194  99  Boston Bruins         NHL    82    7  13   20    37'
26 PLANTE Derek         17/01/1971  182  83  Philadelphia Flyers   NHL    17    1   3    4     0'
                                             Philadelphia Phantoms AHL    57   18  35   53    19'
27 PARRISH Mark         02/02/1977  182  87  New York Islanders    NHL    70   17  13   30    28'
28 WILSON Landon        13/03/1975  189  98  Phoenix Coyotes       NHL    70   18  13   31    92'
47 KRAFT Ryan           07/11/1975  176  82  Kentuckey Thoroughbl. AHL    80   40  50   90    36'
63 DARBY Craig          26/09/1972  191  91  Montréal Canadiens    NHL    78   12  16   28    16'

Entraîneur : Lou Vairo, assisté de Curt Fraser et Walt Kyle.

 

 

Pour la première fois, la Lettonie a un bilan négatif en préparation (2 victoires, 1 nul, 3 défaites) mais cela ne doit pas trop la perturber. Les joueurs éparpillés un peu partout dans le monde, parfois dans des ligues mineures ou des championnats de seconde zone, doivent prendre le temps de se retrouver. L'équipe balte pratique toujours un jeu agréable avec une grande virtuosité technique et un patinage qui témoigne de qualités digne de danseurs. L'objectif officiel de la fédération - la dixième place - paraît presque modeste après le quart de finale de l'an passé. C'est le signe que le staff se méfie et veut éviter l'excès de confiance et le faux-pas devant l'Ukraine.

À l'heure de se présenter sur la ligne de départ, la Lettonie est au grand complet et ne déplore qu'un seul absent (le défenseur Rodrigo Lavins). Il y a eu quelques petites inquiétudes : Vitolins a consulté un médecin à Riga pour une douleur persistante au genou, Cipruss a connu une petite alerte à l'aine comme l'an dernier, de même d'ailleurs que Pantelejevs. Mais c'est finalement Aleksandrs Nizivijs - déjà sur place à Cologne - qui a fait savoir qu'il ne serait pas capable de jouer, blessé à l'aine lors du dernier test contre le Bélarus.

La Lettonie est assez dépendante de son gardien Arturs Irbe. On l'a vu l'an passé quand il a frustré les Russes, mais aussi quand sa bourde en quart de finale face aux Tchèques a privé les siens d'un possible exploit. Or, Irbe est carrément le gardien qui joue le plus de minutes de toute la NHL, où il tient son équipe des Canes à lui tout seul. Son équipe nationale attend exactement la même chose, mais aura-t-il assez de forces pour la porter sans connaître de moment d'oubli ?

Gardiens

                           Naissance   cm  kg                               MJ   Moy.     %
 1 IRBE Arturs            02/02/1967  175  82  Carolina Hurricanes   NHL    83   2,52   90,7%
30 NAUMOVS Sergejs        04/04/1969  179  79  Greensboro Generals  ECHL    31   3,23   91,0%
                                               Leksands IF          SUE-1   14   2,76   89,0%
   MASALSKIS Edgars       31/03/1980  177  78  Metalurgs Liepaja    VEHL    25   2,48

Défenseurs

                           Naissance   cm  kg                               MJ    B   A  Pts    Pén
 2 ASTASENKO Kaspars      17/02/1975  191  92  Tampa Bay Lightning   NHL    15    1   1    2     4'
                                               Detroit Vipers        IHL    51    6  10   16    58'
 3 IGNATJEVS Viktors      26/04/1970  190  92  Leksands IF          SUE-1   47    0   2    2    42'
 4 SEJEJS Normunds        12/02/1968  185  85  HC Karlovy Vary      TCH-1   52    5  13   18   101'
 6 KUPAKS Arturs          14/07/1973  181  79  Phoenix / Idaho      WCHL    51   11  28   39    61'
 7 SKRASTINS Karlis       09/07/1974  188  85  Nashville Predators   NHL    82    1  11   12    30'
18 OZOLINŠ Sandis         03/08/1972  188  88  Carolina Hurricanes   NHL    78   12  34   46    76'
22 SOROKINS Olegs         04/01/1974  178  80  Slovan Bratislava    SVK-1   62    6  19   25    34'
23 TRIBUNCOVS Atvars      14/10/1976  190  89  REV Bremerhaven      ALL-2   47    9  21   30    84'

Attaquants

                           Naissance   cm  kg                               MJ    B   A  Pts    Pén
 8 FANDULS Vjaceslavs     17/03/1969  179  79  Kärpät Oulu          FIN-1   50    7  11   18    32'
 9 BELAVSKIS Aleksandrs   17/01/1964  180  83  IF Björklöven        SUE-1   58   27  25   52   114'
10 OPULSKIS Juris         21/04/1969  176  80  EV Füssen            ALL-3   49   22  26   48    32'
12 MACIJEVSKIS Aleksandrs 26/06/1975  175  73  Odense               DAN-1   26   11  12   23    29'
13 PANTELEJEVS Gregorijs  13/11/1972  175  83  Lokomotiv Yaroslavl  RUS-1   25    4   6   10    12'
14 TAMBIJEVS Leonids      26/09/1970  177  80  Iserlohner EC        ALL-1   60   19  18   37    82'
16 ZOLTOKS Sergejs        02/12/1972  192  93  Edmonton Oilers       NHL    40    4  16   20    22'
20 VITOLINŠ Harijs        30/04/1968  191  96  EHC Coire            SUI-1   49   18  18   36    54'
21 KERCS Aleksandrs       16/03/1967  176  83  R. Löwen Oberhausen  ALL-1   60   10  19   29    48'
26 ABOLS Artis            03/01/1973  185  86  Nyköping NH 90       SUE-2   41   20  24   44    34'
27 SEMJONOVS Aleksandrs   08/06/1972  179  80  IF Björklöven        SUE-1   56   14  19   33    69'
29 CIPRUSS Aigars         12/01/1972  175  78  Jokerit Helsinki     FIN-1   61   19  20   39    18'

Entraîneur : Haralds Vasiljevs, assisté d'Aleksandrs Klinsovs et Vjaceslavs Nazarovs.

 

 

Après avoir terminé 15e et 14e à ses deux premières participations aux championnats du monde, l'Ukraine se contenterait grandement d'une 13e place. Les duels pour gagner sa place parmi l'élite sont devenus un terrain familier et elle les gère très bien.

En revanche, les Ukrainiens n'ont jamais marqué le moindre point en phase de poules dans un championnat du monde. C'est aussi parce qu'ils n'ont jamais eu un groupe facile. Sur ce plan-là, rien n'a changé, face aux Suédois, Américains et Lettons. Interrogé par un journaliste allemand pour la présentation du tournoi, le dirigeant de la fédération Oleksandr Tishchinsky s'est montré très pessimiste sur les chances de son équipe d'éviter la dernière place du groupe. Il a ajouté pour décrire les forces de son groupe : "Les joueurs ont tous reçu une formation excellente. Malheureusement, ils tirent parfois au-dessus de la cible et prennent des pénalités superflues."

Si la discipline reste effectivement un souci récurrent, ne pourrait-on pas imaginer que l'Ukraine trouve la cible pour une fois ? Le staff parle sans cesse d'une période difficile, d'une génération qui est partie à la retraite et de jeunes qui s'éparpillent. Mais on peut aussi voir les choses du bon côté et citer les atouts. Il y a un gardien de grande valeur en Igor Karpenko, le champion de Russie. De plus, le renfort de NHL Dmitro Khristich arrive juste à temps la veille du match d'ouverture, ce qui assure d'avoir un second centre de haut niveau en plus de l'indispensable Vadim Shakhraïchuk.

Gardiens

                          Naissance   cm  kg                                   MJ   Moy.     %
 1 SIMCHUK Konstantin    26/02/1974  186  89  San Diego Gulls          WCHL    15   2,84   89,1%
                                              Fort Wayne Komets         UHL    28   3,23   89,1%
20 KARPENKO Igor         23/07/1976  173  80  Metallurg Magnitogorsk   RUS-1   42   1,99   92,2%
22 SELIVERSTOV Vadim     18/02/1981  177  74  Sokol Kyiv / HK Kyiv     UKR-1   34

Défenseurs

                          Naissance   cm  kg                                   MJ    B   A  Pts    Pén
 2 OSTROUSHKO Artem      18/03/1974  187  90  Neftekhimik Nizhnekamsk  RUS-1   40    0   2    2    52'
 3 KLIMENTIEV Sergei     05/04/1975  183  89  Houston Aeros             IHL     7    0   0    0     6'
                                              Metallurg Magnitogorsk   RUS-1   32    2  12   14    77'
 4 POLKOVNIKOV Oleg      13/12/1973  185  90  Dynamo Moscou            RUS-1   42    1   0    1    18'
 5 SAVITSKI Oleksandr    03/05/1971  180  87  Khimik Voskresensk       RUS-2   23    4   7   11    26'
                                              ES Weißwasser            ALL-2   35    5  16   21    63'
 6 SRYUBKO Andriy        21/10/1975  189  93  Syracuse Crunch           AHL    70    1   6    7   169'
14 SHIRIAEV Valeri       26/08/1963  183  91  La Chaux-de-Fonds        SUI-1   58   14  30   44    40'
30 ZAVALNYUK Vyacheslav  10/12/1974  181  90  Krylia Sovietov Moscou   RUS-2   45    7  11   18    91'

Attaquants

                          Naissance   cm  kg                                   MJ    B   A  Pts    Pén
 7 BOBROVNIKOV Vasil     08/11/1971  175  79  Berkut Kyiv              VEHL    32   12  23   35    14'
 8 KHRISTICH Dmitro      23/07/1969  186  94  Toronto / Washington      NHL    73   13  25   38    16'
 9 SLIVCHENKO Vadim      28/03/1970  180  85  Schwenningen             ALL-1   51   26  27   53    65'
10 SHAKHRAICHUK Vadim    12/06/1974  189  94  Avangard Omsk            RUS-1   59   11   6   17   112'
12 LYUTKEVICH Vitali     04/04/1980  184  80  Neftekhimik Nizhnekamsk  RUS-1   31    0   3    3    16'
15 LITVINENKO Vitali     14/06/1970  182  88  Lokomotiv Yaroslavl      RUS-1   55   12   9   21    22'
17 OLETSKY Valentin      02/06/1971  176  82  Idaho Steelheads         WCHL     2    0   0    0     0'
                                              Elmira Jackals            UHL    46    6  18   24    14'
                                              Sokol Kyiv               VEHL     6    0   2    2     6'
18 SAVENKO Bogdan        20/11/1974  187  93  SKA Saint-Pétersbourg    RUS-1    4    0   1    1     0'
                                              Sokol Kyiv               VEHL    30    6  16   22    39'
19 PROTSENKO Boris       21/08/1978  182  87  Wheeling Nailers         ECHL    48   15  11   26    42'
21 LAZARENKO Oleksi      03/01/1976  183  89  Amur Khabarovsk          RUS-1   13    2   1    3     4'
                                              Krylia Sovietov Moscou   RUS-1    9    3   3    6     8'
23 SALNIKOV Roman        18/02/1976  185  89  Krylia Sovietov Moscou   RUS-1   42   17   7   24    48'
24 MATVICHUK Oleksandr   13/05/1975  176  79  Molot-Prikamie Perm      RUS-1   38    7   7   14    28'
25 KASYANCHUK Konstantin 24/10/1979  183  83  Sokol Kyiv               VEHL    30    6  16   22    39'

Entraîneur : Anatoli Bogdanov, assisté d'Oleksandr Kulikov et Oleksandr Seukand.

 

 

Groupe D

 

Après trois années sans médailles, le Canada a assemblé un bel effectif, une des meilleures équipes qu'il ait jamais alignée selon les observateurs nord-américains. Le staff a fait comprendre à chaque joueur que ce tournoi serait important pour gagner sa place aux prochains Jeux olympiques de Salt Lake City. Le processus de désignation a débuté tôt, avec un mois d'avance. Les noms des stars malheureusement trop fragiles de la décennie écoulée ont été évoqués : Paul Kariya a dû toutefois déclaré forfait en raison d'une blessure au pied et l'hypothèse Eric Lindros - qui n'a pas joué de l'année - a été évacuée par le directeur administratif des équipes canadiennes, Wayne Gretzky himself : "Nous avons tous convenu que le championnat mondial n'est pas un endroit approprié pour le retour au jeu d'Eric compte tenu de ses commotions précédentes et du manque de temps de préparation pour commencer à jouer immédiatement à un niveau de compétition si élevé."

Dès la fin mars, le Canada a néanmoins annoncé sept noms alléchants : la fusée Jeff Friesen (champion du monde 1997), le prometteur duo de Tampa Lecavalier-Richards, le petit gabarit Steve Sullivan (meilleur marqueur de Chicago), mais aussi Peca, Morris et... Iginla. Cette sélection précoce avant même que la saison régulière de NHL ne se termine n'a pas porté chance : quatre jours plus tard, Jarome Iginla s'est fracturé un os de la main et a dû se faire opérer, mettant fin à sa saison ! Malgré ces trois blessés de luxe, l'équipe canadienne a encore belle allure. Si les avants ont été choisis pour leur rapidité afin qu'ils ne soient pas débordés sur une grande glace, les défenseurs doivent être capables d'assurer la transition vers l'offensive. Les gardiens n'ont pas encore la stature internationale mais peuvent l'acquérir : troisième puis deuxième gardien en 1999 et 2000, Brathwaite sera numéro 1 au mérite cette année, devant le prometteur Roberto Luongo.

Si ses récents échecs internationaux le dispensent du rôle de favori, ce Canada est donc lui aussi capable d'aller chercher la médaille d'or. Il s'est préparé en Europe depuis dix jours et a joué deux matches de préparation avant de recevoir les renforts du premier tour de play-offs de NHL qui complètent l'alignement dans différents rôles, de buteur (Ryan Smyth) à attaquant irritant à vocation défensive (Kris Draper). Les potentiels capitaines sont si nombreux que le célèbre moustachu Lanny McDonald a surpris les journalistes en venant leur annoncer que le "C" serait porté par Mike Peca. Cela fait un an que celui-ci n'avait plus joué car il essaie de monnayer son statut (un des tout meilleurs attaquants défensifs de NHL) pour obtenir un meilleur contrat des Sabres de Buffalo. Son cas n'est pas sans rappeler celui de Yashin, nommé capitaine de la Russie il y a deux ans alors qu'il était en pleine dispute contractuelle avec Ottawa... qui voulait l'empêcher de jouer en équipe nationale. Les Canadiens qui conspuaient à l'époque ce Russe avide d'argent vont devoir manger leur chapeau : leur équipe est menée par un joueur qui se retrouve dans une situation tout à fait similaire. ...

Gardiens

                           Naissance   cm  kg                               MJ   Moy.     % 
 1 LUONGO Roberto         04/04/1979  192  90  Florida Panthers      NHL    47   2,44   92,0%
                                               Louisville Panthers   AHL     3   3,38   91,7%
35 GIGUÈRE Jean-Sébastien 16/05/1977  191  84  Anaheim Mighty Ducks  NHL    34   2,57   91,1%
                                               Cincinnati M. Ducks   NHL    23   2,43   91,7%
40 BRATHWAITE Fred        24/11/1972  168  79  Calgary Flames        NHL    49   2,32   91,0%

Défenseurs

                          Naissance    cm  kg                               MJ    B   A  Pts    Pén
 2 BREWER Eric            17/04/1979  191 100  Edmonton Oilers       NHL    83    8  19   27    55'
 6 REDDEN Wade            12/06/1977  187  93  Ottawa Senators       NHL    82   10  37   47    49'
 7 STUART Brad            06/11/1979  187  95  San José Sharks       NHL    82    6  18   24    56'
18 McLAREN Kyle           18/06/1977  196 104  Boston Bruins         NHL    58    5  12   17    53'
21 SMITH Jason            02/11/1973  191  95  Edmonton Oilers       NHL    88    5  17   22   126'
53 MORRIS Derek           24/08/1978  184  90  Calgary Flames        NHL    51    5  23   28    56'
                                               Saint John Flames     AHL     3    1   2    3     2'
56 ROBIDAS Stéphane       03/03/1977  187  86  Montréal Canadiens    NHL    65    6   6   12    14'

Attaquants

                          Naissance    cm  kg                               MJ    B   A  Pts    Pén
 4 LECAVALIER Vincent     21/04/1980  196  93  Tampa Bay Lightning   NHL    68   23  28   51    66'
 9 RICHARDS Brad          02/05/1980  185  85  Tampa Bay Lightning   NHL    82   21  41   62    14'
10 MARLEAU Patrick        15/09/1979  187  95  San José Sharks       NHL    87   27  27   54    26'
11 FRIESEN Jeff           05/08/1976  181  93  San José Sharks       NHL    64   12  24   36    56'
                                               Anaheim Mighty Ducks  NHL    15    2  10   12    10'
15 ISBISTER Brad          07/05/1977  196 103  New York Islanders    NHL    51   18  14   32    59'
17 MURRAY Rem             09/10/1972  187  88  Edmonton Oilers       NHL    88   17  21   38    30'
19 THORNTON Joe           02/07/1979  196  97  Boston Bruins         NHL    72   37  34   71   107'
24 WALKER Scott           19/07/1973  179  88  Nashville Predators   NHL    74   25  29   54    66'
26 SULLIVAN Steve         06/07/1974  175  72  Chicago Blackhawks    NHL    81   34  41   75    54'
27 PECA Michael           26/03/1974  187  86  Buffalo Sabres        NHL     0
33 DRAPER Kris            24/05/1971  187  86  Detroit Red Wings     NHL    81    8  18   26    40'
37 WALZ Wes               15/05/1970  179  81  Minnesota Wild        NHL    82   18  12   30    37'
94 SMYTH Ryan             21/02/1976  183  88  Edmonton Oilers       NHL    88   35  43   77    62'

Entraîneur : Wayne Fleming, assisté de Guy Carbonneau et Brent Peterson.

 

L'entraîneur national Boris Mikhaïlov est un peu le dernier espoir de la Russie. Il s'est entouré de spécialistes réputés, Krikunov et Belousov (l'entraîneur qui a bâti le Metallurg Magnitogorsk), sans compter la présence comme consultant de Vladimir Yurzinov qui ne se considère pas comme membre officiel du staff. Mikhaïlov est le seul entraîneur à avoir conduit cette nation à la médaille d'or sous ce nom, c'était en 1993 et c'était déjà en Allemagne. Mais même ici, la réputation de la Sbornaïa en a pris un coup. Dans sa présentation du tournoi, le Sport Bild local explique que la Russie ne fait partie plus des favoris et l'exclut de la liste des cinq équipes qui obtiennent des médailles.

Mikhailov a enclenché un virage à 180° après le désastre de l'an passé et établi son credo : l'équipe passe avant les individualités, tous les joueurs sont traités également et il ne les divisera pas entre . Exit donc les stars égocentriques de NHL, avec qui il s'entend de toute façon très peu, et qui continuent leur lobbying pour que ce soit Fetisov qui prenne sa place pour les Jeux Olympiques. Il n'a ainsi pas pu faire venir Bure, mais a tout de même rappelé une poignée de vedettes mondiales. Aleksei Yashin n'est pas le moindre et a été choisi comme capitaine après une réunion d'équipe à son arrivée. Les autres têtes de pont offensives devraient être l'excellent trio de Magnitogorsk, Gusmanov-Razin-Golts, qui domine le hockey russe mais doit s'habituer au jeu international plus rapide, en gardant la même créativité collective sur un temps raccourci, avec des présences moins longues qu'en championnat. Ce sera la seule "ligne de club". Prokopiev devra se passer de son compère de l'Avangard Omsk, Maksim Sushinsky, blessé, mais il a trouvé une bonne cohésion avec les ailiers Kharitonov et Kuvaldin.

Les automatismes de club peuvent être utiles car la Russie a de nouveau dû subir une préparation raccourcie : 2 matches sur le sol tchèque, ou 4 en étant généreux et en comptant les aimables parties amicales gagnées 5-2 contre le Dynamo en début de camp puis contre une "équipe de Moscou" entraînée par Tikhonov le mercredi avant le départ pour l'Allemagne. En plus, les lignes devront être bouleversées au dernier moment car Aleksandr Korolyuk, retardé par l'obtention de son visa, n'arrivera que quelques heures avant le premier match. Un joueur déjà sur place devra donc être rayé de la liste au dernier moment, en restant en réserve comme éventuel joker pour les quarts de finale (PS : ce sera finalement Arkhipov et non le benjamin de l'équipe But comme le prédisaient les suiveurs russes).

Les rencontres et même chaque entraînement ont suffi pour montrer qu'il était plus facile de marquer des buts au vice-champion olympique Mikhaïl Shtalenkov - peu en confiance - qu'à Maksim Sokolov, qui a repris confiance en côtoyant à chaque séance le trio de Magnitogorsk qui lui avait fait tant de misères pendant la saison. Mikhaïlov a logiquement confirmé que Sokolov était plus fort et serait son titulaire. Avec 12 gardiens utilisés au cours des 7 derniers championnats du monde, la Russie souffre toujours d'une instabilité chronique à ce poste...

Gardiens

                         Naissance   cm  kg                                  MJ   Moy.     % 
 1 KHLOPOTNOV Denis     27/01/1978  187  86  CSKA Moscou             RUS-1   14   2,07   92,0%
31 SOKOLOV Maksim       27/05/1972  180  75  Severstal Cherepovets   RUS-1   27   2,17   90,6%
35 SHTALENKOV Mikhaïl   20/10/1965  188  84  Dynamo Moscou           RUS-1   25   1,95   91,5%

Défenseurs

                         Naissance   cm  kg                                  MJ    B   A  Pts    Pén
 2 VISHNEVSKY Vitali    18/03/1980  188  86  Anaheim Mighty Ducks     NHL    76    1  10   11    99'
 4 ZHUKOV Sergei        23/11/1975  193  93  Lokomotiv Yaroslavl     RUS-1   55    1   4    5    24'
 6 EVSTAFIEV Andrei     09/08/1972  176  84  Lokomotiv Yaroslavl     RUS-1   53    0  10   10    73'
 7 KRASOTKIN Dmitri     28/08/1971  183  91  Lokomotiv Yaroslavl     RUS-1   55    4   9   13    53'
10 TVERDOVSKY Oleg      18/05/1976  185  84  Anaheim Mighty Ducks     NHL    82   14  39   53    32'
26 PETROCHININ Evgeni   07/02/1976  182  95  Severstal Cherepovets   RUS-1   49   10   7   15    78'
28 ZHDAN Aleksandr      28/08/1971  178  85  Ak Bars Kazan           RUS-1   41    9   8   17    26'
32 OREKHOVSKY Oleg      03/11/1977  175  88  Dynamo Moscou           RUS-1   40    2   4    6    44'

Attaquants

                         Naissance   cm  kg                                  MJ    B   A  Pts    Pén
13 RAZIN Andrei         23/10/1973  180  85  Metallurg Magnitogorsk  RUS-1   56   23  37   60    98'
14 DATSYUK Pavel        20/07/1978  178  86  Ak Bars Kazan           RUS-1   46    9  19   28    12'
16 KUZNETSOV Yuri       10/08/1971  187  93  Metallurg Magnitogorsk  RUS-1   53   23  15   38    30'
18 BUT Anton            03/07/1980  185  80  Lokomotiv Yaroslavl     RUS-1   53   15   9   24    22'
19 YASHIN Alexei        05/11/1973  198  95  Ottawa Senators          NHL    86   40  49   89    30'
21 KHARITONOV Aleksandr 30/03/1976  175  77  Tampa Bay Lightning      NHL    66    7  15   22     8'
22 GOLTS Aleksandr      12/03/1972  178  75  Metallurg Magnitogorsk  RUS-1   54   33  15   48     4'
23 PROKOPIEV Aleksandr  10/06/1971  181  85  Avangard Omsk           RUS-1   60    9  24   33    42'
25 ARKHIPOV Denis       19/05/1979  194  95  Nashville Predators      NHL    40    6   7   13     4'
                                             Milwaukee Admirals       IHL    40    9   8   17    11'
27 GUSMANOV Ravil       25/07/1972  186  87  Metallurg Magnitogorsk  RUS-1   55    7  28   35    30'
29 KUVALDIN Aleksandr   16/03/1974  184  86  Dynamo Moscou           RUS-1   42    8  12   20    14'
44 KARPOV Valeri        05/08/1971  178  92  Lada Togliatti          RUS-1   45    8   8   16    24'
94 KOROLYUK Aleksandr   15/01/1976  175  90  San José Sharks          NHL    72   12  13   25    41'

Entraîneur : Boris Mikhaïlov, assisté de Valeri Belousov et Vladimir Krikunov.

 

 

L'Italie présente un très jeune sélectionneur de 36 ans à peine, Pat Cortina. Ce Canadien francophone est arrivé au pied des Alpes par les hasards du destin. Il y a quinze ans, il a donné un coup de main à une équipe italienne de moins de 14 ans venue faire un camp d'entraînement dans sa ville de Montréal. Il s'est alors dit qu'il pourrait faire carrière d'entraîneur en Italie à la fin de ses études - deux ans plus tard - et a pris des contacts qui se sont avérés décisifs. En Italie, il a commencé par le bas de l'échelle, en coachant un club de série B2, en 1987/88, à seulement 23 ans. Après avoir été consultant pour l'équipe d'Italie à l'époque des JO d'Albertville, il a dirigé l'équipe nationale junior et trois clubs de série A (Varèse, Fassa, Asiago).

Le jeune entraîneur est en quelque sorte à l'essai. Son contrat d'un an expire à la fin de la compétition et son maintien en poste dépend de la performance de son équipe dans ces championnats du monde. On comprend donc qu'il soit tenté de privilégier le résultat final avant tout. Il misera donc tout sur le duel contre la Norvège. L'effectif reste mixte, regroupant pour moitié des "oriundi" (doubles nationaux nés au Canada) et pour moitié des jeunes Italiens qui veulent croire à la possibilité d'accéder au plus haut niveau, maintenant que le championnat italien réunifié et remis à plat leur permet d'avoir un temps de glace correct à un bon niveau de jeu. Le processus de rajeunissement entrepris par Adolf Insam l'an dernier n'a donc pas été poussé jusqu'au bout dans sa logique : quand les trentenaires s'en iront, fera-t-on appel à d'autres naturalisés ? Le débat fera sûrement encore rage longtemps.

En attendant, cette équipe semble à même d'assurer l'essentiel, même si le sélectionneur a curieusement choisi de se passer de Maurizio Bortolussi, auteur d'une excellente saison avec Milan. Deux problèmes se présentent à elle : premièrement, Lucio Topatigh, peut-être le meilleur joueur formé en Italie de l'histoire, est blessé et doit se faire opérer. Deuxièmement, il faudra prier chaque jour que Mike Rosati ne se blesse pas. Les jeunes gardiens italiens ne sont pas encore au niveau, à l'image de Günther Hell qui a pris huit buts contre les Danois en amical, et n'ont pas non plus les mêmes possibilités de développement que leurs confrères des autres postes. Dans le quota de cinq étrangers autorisés en série A, un est réservé à un gardien. Les hommes masqués sont donc un peu les laissés-pour-compte de la réforme.

Gardiens

                          Naissance   cm  kg                               MJ   Moy.     %
33 CARPANO Andrea        09/03/1976  174  78  EC Bad Nauheim       ALL-2    7   5,05
                                              KJT Järvenpää        FIN-2   22   3,03   89,9%
34 ROSATI Mike           07/01/1968  178  82  Adler Mannheim       ALL-1   54   2,27   91,6%
35 HELL Günther          30/08/1978  174  76  HC Bolzano           ITA-1   22   3,49   89,1%

Défenseurs

                          Naissance   cm  kg                               MJ    B   A  Pts    Pén
 5 INSAM Leo             06/02/1975  192  98  Milano Vipers        ITA-1   45    4   8   12    50'
 6 STRAZZABOSCO Michele  06/02/1976  193  93  Asiago Hockey AS     ITA-1   47    3  17   20    95'
 9 HELFER Armin          31/05/1980  187  86  SG Brunico           ITA-1   43    7   7   14   113'
12 MANSI Maurizio        03/09/1965  178  81  Düsseldorfer EG      ALL-1   23    0   0    0     8'
14 LORENZI Carlo         02/09/1974  175  75  HC Alleghe           ITA-1   44    9  17   26    56'
26 RUCCHIN Larry         12/05/1967  185  93  Milano Vipers        ITA-1    0
29 BARTOLONE Christopher 24/01/1970  180  87  Düsseldorfer EG      ALL-1   60    5  11   16    62'
37 DE ANGELIS Michael    26/01/1966  180  83  Phoenix Mustangs     WCHL    43    1  31   32    36'
                                              La Chaux-de-Fonds    SUI-1   12    0   3    3    14'

Attaquants

                          Naissance   cm  kg                               MJ    B   A  Pts    Pén
 8 CHELODI Armando       12/01/1973  179  82  HC Bolzano           ITA-1   45   15  39   54    42'
10 DE TONI Lino          18/10/1972  178  74  HC Alleghe           ITA-1   44   25  28   53    54'
11 RAMOSER Roland        03/09/1972  191  93  SV Renon             ITA-1   43   39  46   85    48'
15 BEATTIE Scott         16/05/1968  172  75  Genève-Servette HC   SUI-2   47   30  53   83    64'
16 ZARRILLO Bruno        05/09/1966  181  77  Cologne              ALL-1   63   14  27   41    55'
18 DE TONI Manuel        10/01/1979  181  80  HC Alleghe           ITA-1   43   17  15   32    28'
19 FELICETTI Dino        22/12/1970  186  84  EC Bad Nauheim       ALL-2   30   13  21   34    60'
21 BUSILLO Giuseppe      13/05/1970  186  92  Schwenningen         ALL-1   59    3  10   13   110'
22 MARGONI Stefano       12/05/1975  182  80  HC Fassa             ITA-1   36   18  24   42    36'
24 CHITARRONI Mario      11/06/1967  171  82  Nuremberg            ALL-1   63   17  20   37   106'
28 SACRATINI Vezio       12/09/1966  172  78  Cardiff Devils       GBR-1   54   23  26   49    74'
77 IOB Anthony           02/01/1971  182  93  HC Bolzano           ITA-1   39   40  35   75    58'

Entraîneur : Pat Cortina, assistés de Stefano Dapra et Ron Ivany.

 

L'élimination de la Norvège lors des qualifications olympiques provoque une situation un peu bâtarde et inconfortable. Leif Boork, qui avait à l'époque claironné des objectifs inaccessibles (un quart de finale olympique) se sait destiné à être viré. Mais étant l'employé le mieux payé de la fédération norvégienne, il est toujours en place. À ses côtés, Petter Thoresen joue les pompiers de service, comme il l'a fait en cours de saison à Vålerenga en prenant la suite de Roy Johansen... et en conduisant le club d'Oslo au titre ! Il ne risque pas d'en faire autant en équipe nationale et sait bien que la situation est beaucoup plus compliquée.

Leif Boork et Petter Thoresen doivent se côtoyer sur le banc, à un mètre l'un de l'autre, dans une collaboration forcée qui n'est facile à vivre pour aucun des deux. Thoresen s'implique certes tactiquement et a pu prôner le retour à un jeu plus défensif, mais il ne peut pas résoudre les problèmes humains tant que l'ombre de Boork pèse sur le banc. On l'a embauché dans l'idée qu'il pourrait rétablir le lien avec les internationaux qui boycottent la sélection, mais c'est peine perdue. L'idole nationale Espen Knutsen n'est plus le seul à être en conflit avec l'entraîneur suédois. Quatre défenseurs sont dans le même cas : Atle Olsen (capitaine de Vålerenga), Anders Myrvold, Carl Oscar Bøe Andersen et Tommy Jakobsen, le meilleur défenseur norvégien au dernier Mondial, qui déclare sans ambages qu'il fera son retour... quand Boork sera effectivement licencié.

Ne pas avoir démis Boork de ses fonctions pour de bon pourrait donc se révéler un mauvais calcul, même sur le plan financier. La fédération norvégienne n'est pas parvenue à boucler son budget de partenariat avant les Mondiaux comme elle l'espérait. Il lui manque encore deux ou trois sponsors, et il sera très compliqué de les très attirer en cas de relégation. Or, le risque d'un échec fatal - un an seulement après une victoire historique sur le Canada - n'est vraiment pas à exclure. Comme si les absences volontaires ne suffisaient pas, la fatalité a frappé deux joueurs de la première ligne offensive, qui constitue normalement le meilleur atout de la sélection : Per-Åge Skrøder est forfait à cause d'une commotion cérébrale et Trond Magnussen est incertain car il s'est fait un lumbago à l'entraînement... Bref, le pompier Thoresen est à poil et des foyers d'incendie se déclarent un peu partout...

Gardiens

                          Naissance   cm  kg                               MJ   Moy.     % 
 1 NORGREN Jonas         10/11/1972  172  72  Storhamar IL         NOR-1   39   1,70   92,4%
30 JOSEFSEN Bjørge       03/06/1976  187  84  Oskarshamns IK       SUE-2   20   3,12   88,5%
34 WOLD Vidar            07/03/1974  187  85  Frisk Asker          NOR-1   33   2,64   88,9%

Défenseurs

                          Naissance   cm  kg                               MJ    B   A  Pts    Pén
 6 SELLGREN Martin       10/06/1979  192 101  Ferris State Univ.   NCAA    13    0   0    0    14'
15 NØRSTEBØ Svein Enok   26/02/1972  179  86  Linköping HC         SUE-2   43    6  14   20    40'
17 KNOLD Martin          14/01/1976  178  77  Linköping HC         SUE-2   43    8  13   21    36'
22 NILSEN Johnny         27/01/1975  183  85  Frisk Asker          NOR-1   42   11  30   41    87'
23 TRYGG Mats            01/06/1976  179  80  Farjestads BK        SUE-1   65   14  15   29    38'
24 WOLD Ketil            20/03/1972  183  93  Frisk Asker          NOR-1   41    9   5   14    84'
32 SORLIE Bård           04/04/1977  180  85  Vålerenga IF         NOR-1   34    4  11   15    75'

Attaquants

                          Naissance   cm  kg                               MJ    B   A  Pts    Pén
 3 SVENDSBERGET Geir     22/05/1974  185  92  Storhamar IL         NOR-1   39   19  12   31   132'
 8 HANSEN Mads           16/09/1978  184  85  Storhamar IL         NOR-1   42   18  19   37    83'
10 FJELD Morten          04/03/1976  178  76  Hammarby IF          SUE-2   50    7  19   26   108'
11 VESTERHEIM Stig       10/04/1975  174  81  Sparta Sarpsborg     NOR-1   37    8   6   14    55'
14 TRYGG Marius          01/06/1976  177  79  Färjestads BK        SUE-1   63   10   6   15     2'
20 JOHNSEN Pål           17/03/1976  180  83  Leksands IF          SUE-1   55   10  12   22    10'
21 MAGNUSSEN Trond       01/02/1973  175  82  Färjestads BK        SUE-1   61   14  23   37    38'
25 FREDRIKSEN Anders     17/02/1981  178  80  Tingsryds AIF        SUE-2   42    6   6   12    18'
26 ASK Morten            14/05/1980  186  89  Vålerenga IF         NOR-1   30   13  22   35    94'
28 NYGÅRD Kjell Richard  04/01/1978  179  85  Vålerenga IF         NOR-1   40   14  15   29    36'
29 VIKINGSTAD Tore       08/10/1975  191  93  Leksands IF          SUE-1   50   13  18   31    40'
33 MARTHINSEN Tommy      24/12/1976  181  80  Vålerenga IF         NOR-1   38   24  20   44    47'
35 DAHL Jan Morten       11/12/1973  185  82  Trondheim IK         NOR-1   39   17  26   43   139'

Entraîneur : Leif Boork, assisté de Petter Thoresen et Arne Billkvam

 

Marc Branchu

 

Retour à la rubrique articles